Haut de page

Bart et son boys band

Saison 12 - Episode 14
Code : CABF12 | N° : 262 | Durée : 21'40

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 25-02-2001  08-10-2001  11-10-2001  07-04-2020

Titres étrangers

New Kids on the Blecch
Die sensationelle Pop-Gruppe
Party Posse: musica e follia
Ídolos
Los nuevos chicos del ¡puaf!
O Dia da Vingança
Gallery
Die sensationelle Pop-Gruppe
New Kids on the Blecch
Nowy boysband

Les Simpson à la TV

Les apprenties sorcières
S21E07

Homer et Clétus créent de l'alcool frelaté pendant que Lisa entre dans un jeu de sorcellerie...

Bart et son boys band

En voyant les exploits sportifs de certains athlètes, Homer décide de participer au marathon de Springfield. Quelques mètres avant la ligne d'arrivée, Bart se déguise, rentre dans la course et la gagne. Lorsqu'il reçoit le trophée, il est démasqué ; le public est fou de rage et se jette sur lui. Au même moment, un étranger arrive en voiture et lui propose d'échapper à la foule en furie. Il se fait passer pour un producteur de disques qui est justement à la recherche d'une personnalité rebelle comme celle de Bart pour lancer son nouveau boys band : le Party Possé. Aussitôt le contrat signé, L.T. Smash, le producteur, présente à Bart les autres membres du groupe : Milhouse, Nelson et Ralph. L'enregistrement peut alors commencer...

Références

Orange mécanique (film)
Matrix (film)
To Be Free (musique)
Mad Magazine (magazine)
Flash (comics)
Top Gun (film)
Total Access 24/7 (emission de télévision diffusée sur Fox Family)  ? Des extraits d'un épisode consacré à N'Sync ou ils enregistrent leurs passages dans l'épisode sont joués pendant le générique de fin. Nous ne savons pas si l'épisode original de l'émission est disponible sur internet.

Musiques de l'épisode

"The star spangled banner" (hymne américain)  ? L'intro de la chanson Drop Da bomb de Party Posse est chantée sur cet air (en VO)

Personnages de l'épisode

Kent Brockman - Monsieur Burns - Carl Carlson - Jimbo - Lenny Leonard - Tahiti Mel - Nelson Muntz - Otto - Seymour Skinner - L.T Smash - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Milhouse Van Houten - Vendeur de BD - Chef Wiggum - Ralph Wiggum

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 237 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 29/05/2011 à 10h43 | 12/20

Un épisode dans l'air du temps, les boys-band à l'époque écumaient la terre. Alors il y a des défauts : Le tout est assez bidon (pour ceux qui comme moi ont grandi avec un magnétoscope, une touche pour rembobiner oui, mais vous en aviez une pour faire lecture à l'envers, vous ?) de la machine qui fait chanter aux messages subliminaux jusqu'à la fin, en passant par l'apparition de N'Sync... Mais les gags rattrapent le tout, comme le gros du premier acte avec le documentaire olympique, le gros du marathon, la réplique "le moment est venu, je m'appelle LT Smash"... Épisode convenable.
quirat simpson | 26/06/2020 à 08h35 | 10/20

Un épisode extrêmement... étrange. Je ne sais pas vraiment quel note lui attribuer parce que je ne sais vraiment pas quoi en penser... C'est clairement pas un épisode que je déteste mais je ne l'aime pas pour là autant. En fait, j'ai vraiment pas l'impression de regarder les Simpson là. Le début avec le marathon est assez sympa et contient quelques gags amusants mais à partir du moment où on nous parle de boys-band, l'épisode devient très chelou. On traite du sujet des boys-band (une bonne idée de départ pourtant) mais on ne sait pas où les scénaristes veulent aller, s'ils veulent critiquer les boys band ou non, ce qui assez problématique pour une série comme ça. Les musiques par exemple sont insupportables et le pire, c'est qu'on sait pas si c'est fait exprès ou non. Il faut quand même avouer que l'idée de départ est plutôt bonne, l'idée du message subliminal est excellente, la scène du "Eniramanlen sout" est bien foutue (bien qu'elle me faisait flipper étant gosse) et la mini enquête de Lisa à ce sujet fonctionne très bien mais la manière dont c'est réalisé est vraiment très bizarre. L'ambiance générale, l'atmosphère qui règne tout au long de l'épisode est très étrange. Heureusement quelques gags (qui se comptent sur les doigts de la mains) viennent remonter un peu le niveau de l'épisode (le point dans L.T Smash, la réplique d'Otto, le documentaire olympique...) mais même malgré ça, ça reste très bizarre. Je ne sais vraiment pas quoi en penser. L'épisode sans doute le plus
Dundee | 09/09/2016 à 22h06 | 8/20

Le sujet des boys bands, des groupes de jeunes garçons aux visages d'anges manufacturés par un producteur chantant des ballades inoffensives et ainsi engendrer un max de cash, était du pain bénit pour une série comme celle-ci. Ça ne veut pas non plus dire que le résultat est forcément bon. Dès le début l'histoire ne brille guère. On passe d'un documentaire sur les jeux olympiques à Homer qui a soudainement envie de participer à un marathon à Bart qui se fait passer pour un coureur international, qui se fait démasquer par un oiseau ce qui engendre une foule en colère et se fait sauver par un inconnu nommé LT Smash qui le proposera de faire partie d'un boys band nommé Party Possé. C'est vraiment à n'y rien comprendre et les gags ne sont pas assez nombreux pour sauver l'affaire (la bouche d'égout, Homer déshydraté). La suite est un peu mieux. Les chansons sont plutôt bonnes dans le sens où elles soulignent bien la naïveté de ce style. Par contre que leurs voix soient totalement maîtrisées par la machine, on n'y croit pas trop. Le délire autour de la marine avec les messages subliminaux rend les choses plus intéressantes même si c'est très bidon. Surtout qu'à la fin Lieutenant Smash arrive à détourner un porte-avions pour aller à New York et détruire le building de MAD. Les incrustations de *NSYNC sont aussi plutôt agaçantes et les vrais bons gags sont rares mais il y en a : le message super-liminal, Milhouse qui demande où ils sont, ... Quel épisode, à peine compréhensible.
Blobulle | 28/11/2010 à 19h33 | 14/20

Sans aucun doute le meilleur épisode musical de la série. Pas parce que les chansons sont bonnes, mais parce qu'il est hilarant ! Le début avec le marathon est excellent : la mousse des cannettes qui forment le logo Olympiques, le documentaire avec le type qui s'envole, le Comic Book Guy déguisé, Smitthers qui tire Burns, Bart qui se fait passer pour un Italien, "The winner seems coming from Italy." La suite est une excellente critique des jeunes objets du show-business (comme Justin Bieber aujourd'hui), mais voilà, c'est très ennuyant comme tout épisode musical, et les fausses voix sont assez frustrantes. Mais là encore de bons gags relèvent le niveau, l'entrée hilarante de N'Sync, juste excellent ! Niveau histoire j'aime beaucoup la mini-enquête de Lisa, avec "Yvan eht nioj" qui signifie "Join the Navy" puis l'image caché dans le clip, très bon ! La fin n'apporte qu'un gag "Radical." "Excellent !" "I can't read !" très bon, et l'arrivée de N'Sync est toujours aussi excellente, où les employés de Mad qui s'en sortent tranquillement. Seul gros défaut finalement : c'est un épisode musical. Bon épisode de la saison sinon.
lenny bar | 03/10/2020 à 23h46 | 7/20

Bart et les autres garçons forment un boys band... D'accoooord. Les chansons sont absolument nulles, je pense que c'est voulu mais ça n'en fait pas pour autant de bonnes chansons. Passé les premières secondes de la 1ère chanson où on entend les voix modifiées, ça me fait sourire puis ça m'ennuie. Heureusement, l'épisode prend une tournure inattendue avec les messages subliminaux. Ça ne devient pas excellent pour autant mais au moins je m'ennuie un peu moins devant l'épisode, c'est déjà ça. Ajouté à ça des guest sans grande saveur qui sortent de nulle part... Quelque bonnes surprises quand même comme le fait que l'immeuble de MAD soit malgré tout détruit. Niveau humour c'est assez pauvre, mais il y a quand même ceci : Homer desséché qui ressemble à Abraham, L.T. qui attend le moment venu pour parler à Bart, les superbes voix modifiées des 4 garçons, les Nsync qui arrivent et repartent toujours sur une chorégraphie, L.T qui dissimule son identité subtilement (le point entre le L et le T, le pantalon), la méthode super-liminale, etc. Quelque bonnes idées mais dans l'ensemble c'est assez mauvais et pas très drôle.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park