Haut de page

Le jouet qui tue

Saison 11 - Episode 9
Code : BABF07 | N° : 235 | Durée : 21'40

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 19-12-1999  25-12-2000  19-10-2000  07-04-2020

Titres étrangers

Grift of the Magi
Die böse Puppe Lustikus
A Natale ogni spassolo vale
Un gran embaucador
El timo de los Reyes Magos
Leve Minha Mulher, Nojento
Jocó, a játékrobot
Die böse Puppe Lustikus
Lelusensaatio
Prezenty od kanciarzy

Les Simpson à la TV

Un gaucher gauche
S29E19

Flanders perd son emploi et devra partir à la recherche de sa nouvelle vocation.

Le jouet qui tue

Milhouse est poursuivi par un rayon de soleil et se réfugie chez les Simpson. Bart et son copain s'amusent à se déguiser en femme. Lorsqu'Homer rentre dans la chambre, Bart tombe et se casse le coccyx. Il se retrouve handicapé, dans l'impossibilité d'aller à l'école étant donné qu'elle est dépourvue de rampes d'accès. Pour corriger cette erreur, Gros Tony fait signer à Skinner un contrat afin de les construire. Seulement, il se fait arnaquer et est contraint de fermer l'école parce qu'elle n'a plus d'argent. La société Kid First Industrie reprend l'école et remplace les professeurs. Bizarrement, ces derniers ne semblent s'intéresser qu'aux envies des enfants en matière de jouets...

Références

La vie est belle de Franck Capra (film)
Terminator (film)
A Christmas Carol (film)
Kazaam! (film)
Gremlins (film)
Small Soldiers (film)
Arnold et Willy (série)  ? Gary Coleman apparaît dans l'épisode et cite sa phrase fétiche "Qu'est-ce que vous me racontez là?"

Musiques de l'épisode

"Tiny Bubbles" de Don Ho  ? Air sur lequel chante homer avant de jeter les Funzo au feu.
"Douce Nuit" de Franz Xaver Gruber  ? Cantique que chantent Lisa et Bart aux Hibbert.
"Joy to the World" de Lowell Mason  ? Cantique que chantent Lisa et Bart aux Wiggum
"Jingle Bells" de James Lord Pierpont  ? On entend l'air dans la pub pour Funzo.

Personnages de l'épisode

Abeille espagnole - Kent Brockman - Monsieur Burns - Carl Carlson - Ned Flanders - Funzo - Gary Coleman - Gros Tony - Docteur Hibbert - Jim Hope - Janey - Krusty le clown - Lenny Leonard - Nelson Muntz - Lindsay Naegle - Patrick Ewing - Martin Prince - Sherri - Seymour Skinner - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Terri - Milhouse Van Houten - Chef Wiggum - Ralph Wiggum

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 235 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 25/04/2011 à 17h23 | 11/20

Pour moi, aucun épisode de noël n'est totalement réussi et c'est pareil cette fois. Sans doute parce qu'ils versent dans le larmoyant vers la fin, même si il s'agit de parodie. Parodier les contes de noël plutôt que d'essayer de faire de l'émotion à 3 sous, c'est bon. Seulement, au rang des guests, Gary Coleman est d'une inutilité fracassante. Cet épisode fait surtout sourire en fait, mais je pense qu'il y a tout de même un point d'orgue : Le sketch des enfants chez monsieur Burns est vraiment très marrant. Moyen dans l'ensemble.
El-Barto | 13/06/2011 à 15h15 | 15/20

Cet épisode se divise en deux partieS. La première partie avec la fermeture de l'école, là où les enfants font une pièce de théâtre pour amadouer Burns (scène géniale) et les parents d'élèves discutent pour essayer de trouver une manière de rouvrir l'école (scène ou Homer se régale ) et la deuxième partie ou la création des jouets et la réouverture de l'école. Parlons d'abord de la première partie, je n'ai pas vraiment aimé le fait qu'il y ai ce trou dans la couché d'ozone, honnêtement, on aurait vraiment pu s'en passer et puis en plus on ne sait même pas comment le problème c'est résolu, rien que pour ça je retire déjà au moins un point à la note, mais malgré tout la première partie reste ma partie préférée, j'aime bien le passage avec Gros Tony, Lisa n'à même pas fini de parler que la rampe pour handicapés est déjà en train de se construire ! C'est un gag digne des Simpson ! À présent, passons à la deuxième partie, que j'ai moins bien aimé. Le côté négatif que j'ai constaté est le suivant; premièrement, quand Lisa trouve la pièce cachée dans l'école, normalement il n'y à jamais eu cette pièce depuis le début de la série, et en plus quand Lisa la montre au policier elle n'est plus là ! C'est vraiment exagéré ! Et puis à la fin ils auraient pu trouver un autre moyen de faire rouvrir l'école que Mr Burns qui leur offre de l'argent! C'est le monde à l'envers, si gag il y à, il est très subtil! Mais rassurez vous, cette deuxième partie n'a pas que du négatif !
Dundee | 15/09/2015 à 19h13 | 9/20

La pauvre école de Springfield se retrouve ruinée et ferme ses portes juste avant les fêtes de fin d'année... Avec une telle histoire, on aurait pu s'attendre à un épisode spécial Noël assez triste, mais pas du tout en fait ! Le début est plutôt sympathique avec son petit lot de gags (Bart et Milhouse qui se travestissent... Quelle scène poilante !). La manière dont Skinner se fait arnaquer est très peu crédible. Et malheureusement, le reste de l'épisode ne se montre pas très drôle, à l'exception de la pièce d'école chez Burns qui est excellente ! L'industrie du jouet qui se sert des enfants à ses propres fins est une idée géniale qui malheureusement se fait très vite balayer pour faire place à l'histoire de poupée-robot et sa guest, Gary Coleman, sans grande intérêt. Une histoire de poupée-robot (Funzo) très absurde (un robot qui arrive à détecter d'autres jouets pour les détruire, quoi ?) qui se soldera par un cambriolage des poupées (parce qu'elles sont devenues dangereuses apparemment) organisé par Bart et Lisa (?!) sans aucune conséquence. La fin est une bonne moquerie des clichés des films de Noël, mais malheureusement elle semble sortir de nulle part. Un épisode qui est assez médiocre côté histoire et pas terrible côté humour. Pas un beau cadeau de Noël cette fois, dommage.
dadoo1617 | 03/10/2019 à 20h28 | 14/20

L'établissement dépend du groupe américain Lubrizol Corporation qui fut dès la fin des années 1920 un pionnier dans le domaine de la science des additifs pour lubrifiants. Cette société est la propriété de Berkshire Hathaway, la holding du milliardaire et célèbre investisseur américain Warren Buffett. En France, l'entreprise possède trois usines, dont le site de Rouen, qui accueille également une grande partie des services supports européens, ainsi que Lubrizol Holdings France et le siège de Lubrizol Advanced Material France et accueille environ 300 personnes4. L'établissement de Rouen procède à la fabrication par synthèse et mélange et au conditionnement d'additifs pour les huiles pour moteurs et autres fluides de transport, des additifs et fluides pour les lubrifiants industriels et des additifs pour l'essence et le carburant diesel. Le site comporte des zones de stockage des matières premières et produits finis ainsi que des unités de fabrication ou de mélange sur une surface de 14 hectares3.
marianne6969 | 30/05/2015 à 22h51 | 11/20

Un épisode moyen. Je trouve cet épisode un peu bizarre aussi bien au début lorsque Gros Tony force la main au principal Skinner pour installer les rampes, qu'ensuite lorsque la société Kid First Industrie reprend l'école pour effectuer leur étude de marché. Je trouve l'ambiance assez particulière tout au long de l'épisode et elle me laisse un peu perplexe... Certaines scènes sont un peu tordues comme lorsque les enfants font leur spectacle chez Mr Burns ou encore lorsqu'Homer Bart Lisa et Gary discutent toute la nuit à coté des jouets en flamme. Je n'ai pas aimé la présence de Gary Coleman que j'ai trouvé tout à fait injustifié et déplaisante, il ne m'a pas fait rire une seule seconde, il n'apporte rien à l'histoire et rend l'ensemble encore plus bizarre. De plus je trouve un peu facile le fait que Burns décide dans un élan de générosité d'éponger les dettes de l'école à la fin... Bon dans l'ensemble cet épisode est passable mais un peu étrange.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park