Haut de page

Prêtres en guerre - Première partie

Saison 31 - Episode 19
Code : ZABF12 | N° : 681 | Durée : 21'29

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 26-04-2020  04-03-2021  02-10-2020

Titres étrangers

Warrin' Priests (Part 1)

Les Simpson à la TV

Farces et agapes
S21E06

Bart apprend qu'il n'est pas le pire élève farceur qu'ait connu Skinner...

Prêtres en guerre - Première partie

Très peu de personnes viennent assister au sermon du révérend Lovejoy. C'est à ce moment que Bode Wright arrive à Springfield suite à une annonce d'Helen recherchant un jeune pasteur. Le révérend est réticent à cette idée et donc Bode est relégué à simple assistant. Mais le jour de l'office, Lovejoy ayant un problème de voix, Bode le remplace et son discours nouveau et moderne sur la religion remplit de nouveau les bancs de l'église. Il gagne vite en popularité, notamment auprès de Lisa pour sa pratique du bouddhisme, poussant Lovejoy à enquêter sur son passé...

Captures d'écran



Voir les 249 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

marianne6969 | 05/05/2020 à 22h07 | 12/20

Un double épisode qui commence vraiment bien. Au début je me suis dis : c'est vraiment une copie de l'épisode Pinaise fiction, mais malgré une entrée en la matière similaire j'ai vraiment accroché avec l'intrigue. J'ai bien aimé les discours du nouveau personnage ainsi que sa perception des choses. Niveau gags l'épisode fait le job mais reste un chouïa timide, les meilleurs étant: le gag de la chorale en retard qui chante dans la voiture, Homer qui imagine Jesus en concert, et mention spéciale pour le meilleur gag de l'épisode : Abraham qui fait son Bingo sur le calendrier, "moi j'ai rien eu aucun numéro", juste hilarant. En point négatif je dirais que cet épisode aurait mérité plus de rebondissements. L'histoire est bonne mais j'aurai préféré encore plus d'approfondissement quant au culte que porte les habitants à ce nouveau personnage, plus de gags, d'éléments bizarres, de drama... Je sais pas, plus d'intensité, de psychologie et d'approfondissement (exemple : l'ambiance de l'épisode qui a tiré sur Mr Burns est vraiment prenante), ici ça reste un peu fadasse et en surface ! Quelques scènes trop longuettes font parfois office de remplissage afin de gagner du temps, je pense notamment aux passages dans l'église... C'est dommage car je pense vraiment que l'épisode est en dessous de son potentiel. En tout cas j'ai hâte de voir la suite donc je met 12.
Numéro 1,5 | 22/12/2020 à 13h45 | 12/20

Bon. Je ne savais pas si je pouvais faire une seule critique pour ces deux épisodes. Après mûres réflexions, j'ai choisi de faire comme tout le monde pour les autres épisodes en deux parties, faire une critique pour chaque partie même si j'ai déjà vu la deuxième. Le début ressemble fortement à "pinaise fiction". Je sentais la catastrophe venir mais au final ça va. Le personnage de Bode est le mentor de tout les Springfieldiens, comme pour la plupart des personnages qui ne sont présents que pour un unique épisode. Ses idées sont intéressantes et on ne voit pas qu'est-ce qui pourrait mal tourner. Réunir les personnes de religions différentes est une bonne idée pour que le monde soit en paix. Mais évidemment, Ned et Lovejoy vont tout faire pour casser cette paix et... Attendez ! Ce sont eux les méchants. C'est pas logique, surtout pour Ned qui est gentil d'habitude. Malheureusement, on trouve peu de gags et certains passages sont une fois de plus longuets. Ce n'est juste pas normal pour un double épisode. Je vais plus en parler dans la critique de la deuxième partie mais je ne comprends pas l'intérêt du double épisode. Même si l'idée du personnage de Bode est intéressante, le reste de l'épisode est bof. Tout le monde espère que la deuxième partie sera meilleure. C'est ce que nous verrons.
quirat simpson | 14/05/2020 à 09h22 | 13/20

Un début assez surprenant pour ce double-épisode. En fait, sans que l'épisode soit extraordinaire, je trouve qu'on quitte le temps d'un épisode cette ambiance bizarre qui régnait durant les saisons 30 et 31. L'intrigue m'inquiétait un peu au début mais je dois avouer que je la trouve finalement très intéressante. En fait, sans que je trouve le personnage de Bode intéressant, j'aime beaucoup la manière dont la vision qu'on les gens de luie influe selon leur psychologie (sur Lisa et Lovejoy notamment), j'ai trouvé ça assez réaliste. Et puis, avouons le nous, le gros point fort de l'épisode, c'est ses gags ! Je pense que je n'ai jamais autant ri depuis la saison 21 (oui vraiment) et franchement, ça fait du bien. Que ce soit le gag des saints qui s'enfuient des vitraux, la scène d'Abraham au loto, le running-gag du "Gingo", Jesus en chanteur de rock, "la chose la plus excitante qui s'est passée dans une Eglise blanche" ou encore cette mini-scène où toute l'église se met à faire des claquettes, tout fonctionne parfaitement sur moi. Après c'est vrai que l'intrigue est quand même extrêmement faible pour être divisée en deux épisodes et ça donne donc lieu à des scènes beaucoup trop longues qui servent juste de "remplissage". Mais bon, je suis quand même très pressé de voir la suite !
Maeeeeeeel | 23/11/2020 à 22h57 | 12/20

Au début j'avais vraiment très peur, centrer un épisode sur l'église, ce qui n'a pas vraiment réussi par le passé dans la série, était quelque chose de risqué. Cependant l'histoire se suit bien, l'atmosphère est particulière et tout semble apaisé. Pas vraiment de gags mais une histoire plutôt intéressante. J'ai beaucoup aimé la philosophie de Bode et c'est original de voir un personnage si ouvert d'esprit dans la série. Ce personnage m'a amener à réfléchir, chose rare dans les dernières saisons. L'arrivée d'un nouvel homme d'église faisant de l'ombre au révérend Lovejoy n'est pas chose nouvelle dans les Simpson mais l'intrigue évolue différemment et c'est plaisant. Même la petite enquête de Lovejoy sur le passé de Bode Wright était intéressante. Malgré cette atmosphère détendue est surprenante, l'épisode manque un peu de rebondissement qui je l'espère arriveront dans la partie 2 avec sûrement un point noir dans le passé de Bode qui sans aucun doute fera revenir Lovejoy à la tête de l'église, je verrai bien, j'espère me tromper et avoir un final plus original. Sans être un épisode particulièrement excellent il est plutôt bon et j'ai envie de voir la suite.
Dr.Hibbert8 | 03/01/2021 à 06h06 | 13/20

Une bonne première partie! Cela ne faisait pas très longtemps depuis le dernier épisode double, mais ça fait toujours plaisir d'en voir un à l'occasion. Dès le début, je croyais également que cela allait être une nouvelle version de "Pinaise fiction" -s24, mais heureusement, ce n'était pas le cas. Le début était un peu long, mais lorsque ça à démarrer, j'ai rapidement pris goût à l'histoire. Il y avait un bon taux de gags dans cet épisode, bien qu'ils ne soient pas tous hilarant. Je pense par exemple à la poivrière en bâton de baseball, le budget pour l'animation qui à été dépassée, la table du révérend Lovejoy qui peut pivoter, Homer qui veut frapper celui qui à conquéri le coeur de Marge, etc. Pour ce qui en est de l'ambiance et du rythme, et bien, je doit dire qu'elle ne m'as pas déplue. Malgré quelques moments plus lents, j'ai beaucoup aimé l'ambiance de l'épisode, bien qu'il ne se passe rien d'extraordinaire. C'est certain qu'il y avait beaucoup de passages à l'église, surtout utilisé comme du remplissage, ce qui pèse un peu sur la note. Je décide donc de mettre un 13/20 pour cette première partie. Plutôt bon!
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park