Menu principal

Le Grand tournoi des films : Demi-finales années 2000 ETR - Match 2

Démarré par Léo Pard, 9 Mai 2015, 00:11

« précédent - suivant »

Léo Pard

Citation de: Ilario le  6 Mai 2016, 01:07
Banzaï pour départager.

Désolé Ilario, seul un membre n'ayant pas encore voté peut départager. Si personne ne se manifeste, on procèdera à un "tirage au sort" avec Régis et le concours d'un ou deux membres. ;)

Je vote pour Le Retour du Jedi, Scarface n'étant pas mon préféré de de Palma ni de Pacino.

The Reg

Citation de: Léo Pard le  6 Mai 2016, 01:10 Je vote pour Le Retour du Jedi, Scarface n'étant pas mon préféré de de Palma ni de Pacino.
Pareil, le retour du jeudi.

The Phenom

Difficile de départager. Je vais dire Scarface pour rendre le combat un peu plus intéressant.

Maurry Christmas!

Citation de: The Phenom le  6 Mai 2016, 02:26
Difficile de départager. Je vais dire Scarface pour rendre le combat un peu plus intéressant.

Même chose, je veux dire, Return of the Jedi était réellement super, l'un de mes films préférés, mais quand même le moins bien des trois Star Wars. Scarface est aussi l'un de mes préférés, donc ouais ce sera un vote pour my little friend !

Dr. Nick

Erf, deux très bons films. Bon allez, parce que Tronche de Scar est un poil long, va pour Le retour du vendredi.
Ever danced with the devil in the pale moonlight ?

The Reg


Lenny Bar

Ça fait des lustres et des lampadaires que je n'ai pas revu Scarface mais je ne l'avais pas trop apprécié. A part 1 ou 2 moments culte, le reste m'a plutôt ennuyé.

Le retour du jet d'ail n'est pas le Star Wars que j'ai préféré mais il est quand même très sympa.

Je vote donc pour Le retour du jedi

Dr. Nick

Ever danced with the devil in the pale moonlight ?

Léo Pard

Merci à tous.

Le Retour du Jedi - Richard Marquand (1983) : 5
Scarface - Brian de Palma (1983) : 2

MATCH 11 :

Le Prix du danger - Yves Boisset (1983)


vs.

Les Compères - Francis Veber (1983)



A suivre : Premier d'une série de 4 matchs étrangers 100% 1984, et on commence par une belle affiche entre deux films devenus des classiques : Amadeus contre Gremlins.

Ilario


The Reg

Le prix du danger. J'en avais fait une critique un jour mais je la retrouve pas. J'aime quand même bien son adversaire.

Lenny Bar

J'ai bien aimé Les compères, assez drôle mais je vais privilégier Le prix du danger qui prend plus de risques et est vraiment très bon. Il m'a vraiment fait penser à Running man, le livre de Stephen King, pas le film avec Scharzy que je n'ai pas vu et qui est pas fameux parait-il... mais apparemment ce film se base sur un autre livre.... un livre français.... et ce même livre a servi de base au livre de Stephen King.... qui euh... qui n'est donc pas copié sur le... film... du ... livre....et... avec le... euh... où j'en étais ?... Ah ouais... touche pas ma bière !

Le prix du danger est très prennant, avec une ambiance particulière, et plein de bonnes idées comme les innombrables pubs qui surviennent au milieu du show, et surtout le présentateur de l'émission est vraiment excellent.
Une très bonne surprise, je vote donc pour lui.

Dr. Nick

J'ai bien aimé Les compères, bien plus drôle à mon sens que La chèvre mais je préfère, de peu, Le prix du danger, qui m'a fait penser à du Network en beaucoup plus cruel. ^^
Ever danced with the devil in the pale moonlight ?

Léo Pard

Dur dur (comme ma b...). Va pour Le Prix du danger, de peu.

Le Prix du danger - Yves Boisset (1983) : 4
Les Compères - Francis Veber (1983) : 1

MATCH 12 :

Amadeus - Milos Forman (1984)


vs.

Gremlins - Joe Dante (1984)



A suivre : Remplaçant au pied levé Mon curé chez les Thailandaises, L'été meurtrier (diffusé ce dimanche soir sur Arte) aura fort à faire avec Papy fait de la Résistance, le film qui a coûté plus cher que le Débarquement, en tout cas si l'on en croit l'affiche. ;D

The Reg

Si différents. J'adore les deux.

Amadeus est d'une plus grande qualité, mais Gremlins titille ma fibre nostalgique et est un meilleur divertissement.

Je vais voter Gremlins et j'assume. MAIS Amadeus est très bien et s'il passe, ce sera mérité aussi. Je sais que ce n'est pas le premier match des années 80 qui sera déchirant.