Menu principal

Nouvelles:

SMF - Just Installed!

Episode 15 - J'aime Lisa

Démarré par The Simpsons Park, 26 Fév 2011, 12:20

« précédent - suivant »

Dr. Nick

Un épisode sur les amourettes des enfants Simpson dans la bonne moyenne. Car l'ensemble n'est pas désagréable à suivre et il y a de bons moments... apportés surtout par les personnages secondaires de l'intrigue. Je ne serais pas original en parlant d'Homer et de Wiggum qui sont particulièrement drôles. Même si le meilleur gag de l'épisode vient de Skinner, le fameux "Johnnyyyy!" me fait en effet toujours rire.
Le souci, c'est le déroulement de l'intrigue. Sans être désagréable comme je l'ai dit plus haut, j'ai assez de mal avec l'évolution du comportement de Ralph qui passe du gentil débile au génie du théâtre sans aucune cohérence. Le spectacle final est tout de même efficace question gags. Au niveau de l'émotion, je dois avouer qu'il y a une ou deux scènes qui fonctionnent bien, c'est déjà pas mal. Correct. 12/20
Ever danced with the devil in the pale moonlight ?

Maurry Christmas!

Je suis entrain de revoir l'épisode, et ce gag m'a fait éclater de rire, l'un des meilleurs de la série selon moi.



Ilario

#17
Plus je vois cet épisode, plus je l'apprécie. Ralph fait partie de mes personnages préférés et dans cette épisode il ne fait pas exception. Malgré le thème de l'épisode qui est l'amour, je l'apprécie quand même. Dans cette épisode on ressent plusieurs émotions comme la pitié, l'humour et l'épisode est touchant. Homer est vraiment drôle dans cette épisode avec sa réplique qui est l'une des meilleures "Elle est au chiotte casse-toi". Ainsi que Wiggum qui a de bonnes répliques comme "le chocolat sa part pas" ou encore Mme Hoover et ses signes depuis sa salle de classe. Pour le cas de Ralph, malgré qu'il ne soit pas encore très drôle, il a de très bonnes répliques. Le scénario est bof mais se met bien en place, les gags sont présent et l'émotion est-là, l'épisode est solide ! 15/20

Lenny Bar

Pour un épisode d'amour, celui-ci s'en tire plutôt bien. Il faut dire que le personnage mis en vedette est déjà drôle, ça aide.
Ralph est touchant dans son genre et en même temps on peut tout à fait comprendre l'attitude de Lisa.
Plusieurs gags sont vraiment drôles : Homer qui a oublié la St-Valentin et essaie de sortir discrètement de la maison, le "Elle est aux chiottes, casse-toi !", le souvenir de Skinner avec son ami Johnny... En fait, la plupart des bons gags ne proviennent pas de Ralph et Lisa, ce qui est dommage.
L'intérêt de l'épisode retombe un peu aussi vers la fin avec le pestacle. Dommage.

Episode sympathique mais pas extraordinaire. 13/20. Ma note reste inchangée.

Ilevan

Un épisode qui rate un peu son coche, dommage parce qu'il y avait du bon à en tirer. Et même moi qui suis pourtant fan d'épisodes bien lents, comme La fugue de Bart, je serai le premier à reconnaître que sans Homer, c'est très mou du genou. Il faut systématiquement appeler Homer -ou Skinner- pour que l'épisode se bouge un peu

Et c'est triste mais ce n'est pas tant à cause du rythme qu'à cause de Ralph. Je ne suis pas fan du personnage en premier lieu et là, il est raté. Ralph est particulièrement insupportable dans cet épisode, en VF surtout mais la VO n'y échappe pas. Le coup du train sur la carte franchement, c'est juste lourdingue. Niveau émotions aussi c'est raté, Ralph a juste l'air d'un gros stalker relou rempli de bonnes intentions ; mais qui ne transparaissent pas assez. Lisa aussi est énervante. Typiquement la situation du "je dis rien par peur de blesser" me gonfle, et celle du stalker qui sait pas s'arrêter encore plus ; ce qui est heureusement un peu atténué par l'âge des protagonistes

Heureusement ce qui ne concerne pas Ralph ou Lisa tient la route. Homer, Skinner et Wiggum sont tous vraiment drôles et les scènes d'émotions foirées ici dans les grandes largeurs sont en général sauvées par un gag impromptu ; comme Willie pendant la scène de fin. Ca donne à l'épisode un rythme complètement bâtard mais au moins ça évite que la gêne dure trop longtemps.

Finalement les gags et les situations absurdes sont un bon soutien à l'épisode, visiblement pitché par la stagiaire en photocopie fan de comédies romantiques... ce qui aurait pu donner un truc sympa, mais là non. Niveau histoire c'est assez zéro mais il faut l'admettre, les gags sauvent le tout. Correct : 10/20

It goes Reggie, Jay-Z, 2Pac and Biggie
André from OutKast, Jada, Kurupt, Nas, and then me

Fantomon

Cet épisode est triste et émouvant, mais l'histoire de Ralph fait un peu peur, de n'avoir aucune carte et que la seule qu'il reçoive soit celle d'une petite fille gentille mais qui ne fait ça que par pitié, toute personne a peur de se retrouver dans cette situation et on craint toujours que ça soit une lettre juste par pitié.
Je précise que je suis assez dans la solitude.
Je suis une Lisa Simpson passionnée de météo (Je suis même végée et rejetée par les autres):

Solarius

S4 E15 J'aime Lisa
Je trouve ça un peu malhonnête de considérer cet épisode comme une amourette de Lisa. En fait, d'ailleurs, Lisa n'aura aucune vraie love-story avant un stade assez avancé de la série... Pour monsieur Bergstrom ce n'était pas vraiment de l'amour, plutôt de l'admiration, et ici elle n'a jamais été amoureuse de Ralph, donc si histoire d'amour il y a, c'est plus sur Ralph que sur Lisa.

Le scénario est correct : Lisa donne une carte de Saint-Valentin à Ralph par pitié, et celui-ci tombe plus ou moins amoureux d'elle. J'ai vu plusieurs personnes se plaindre que Ralph était lourdingue... Mais c'est précisément le point central du scénario. Déjà à la base c'est une situation qui peut arriver dans la vraie vie, mais en plus Ralph est d'autant plus difficile à supporter qu'il est « anormal ».

C'est d'ailleurs dans cet épisode qu'on découvre que Ralph a un handicap mental. Et je trouve cet aspect moins bien amené que dans des épisodes plus récents. Aujourd'hui Ralph fait partie intégrante des « personnages-blagues », et de fait son utilisation est très « légère ». Dans cet épisode, le traitement me semble moins « léger », ce qui rend un peu plus difficile de rire de la stupidité du personnage.
Un exemple concret c'est la réaction de la classe envers les conneries de Ralph. Dans les épisodes récents, on ne voit plus les autres se moquer de lui, alors que dans cet épisode on voit la classe se moquer ouvertement de lui... Du coup ça instaure un léger malaise dans l'épisode.

L'humour n'est pas forcément débordant, mais plusieurs gags m'ont quand même plié de rire. Il est vrai que l'humour est essentiellement apporté par des personnages secondaires, comme Homer et Bart... Mais de toute façon, j'ai le sentiment que l'humour des Simpson repose le plus souvent davantage sur les éléments secondaires plutôt que sur les principaux.

Par contre, je n'ai pas vraiment compris à quoi servait la pièce de théâtre à la fin... Est-ce une manière pour Ralph de faire son deuil ?
Au passage, ce n'est pas forcément incohérent de voir Ralph être doué pour le théâtre. Les handicaps mentaux viennent souvent avec des capacités hors du commun dans certains domaines (certains autistes peuvent dessiner de mémoire une forêt à l'arbre près après l'avoir vue 30 secondes).

Une remarque générale sur la mise en scène, qui concerne la série en générale et pas seulement cet épisode : la façon dont les graphistes gèrent les flashbacks est vraiment très étrange... Ils n'y a aucune transition spécifique pour marquer l'entrée ou la fin du flash-back, c'est assez perturbant à voir, et ça peut même rendre certains passages difficiles à suivre.

Au final, le scénario est bon et l'humour développé autour m'a globalement bien fait rire. On trouve certains points noirs, comme le fait que les scénaristes ont un peu « tâtonné » sur la représentation de Ralph, ou les flash-backs mal gérés, mais dans l'ensemble ça reste très bon. 15/20.

Sans surprise, ma citation préférée vient d'Homer. Comme quoi, même à l'époque il a toujours été le vrai clown de la série :
CitationJ'ai eu droit à tout : « Je préfère qu'on reste amis », « Faudrait qu'on voit d'autres gens », « Moi pas comprendre votre langue », « Je suis mariée avec la mer », « J'ai pas envie de te tuer mais je le ferai »...

Maurry Christmas!

J'ai revu l'épisode tout à l'heure (vu que c'était la Saint-Valentin) et je l'ai beaucoup aimé. Quand j'étais jeune, j'avais extrêmement de sympathie pour Ralph au début de l'épisode. Aujourd'hui, c'est encore le cas, je trouve l'histoire vraiment mignonne. En plus de cela, les gags sont supers. Que ce soient ceux provenant de Homer, de Lisa, de Ralph, de Bart, de Chef Wiggum ou des élèves à l'école, il y a une grande variété et ils sont tous marrants.

Un épisode culte à mes yeux ! C'était un plaisir de le redécouvrir :)