Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Adieu cow-boy

SEQ 1 - EXT/JOUR Rue de Springfield
[Bart se promène devant le stade Duff. Un match de Base-ball s'y déroule. Une balle perdue passe au-dessus des tribunes, et Bart l'attrape]
Bart : [content] Hé ! Une balle tombée du ciel ! [Il aperçoit une pièce de monnaie par terre] Hé ! Une pièce toute neuve ! [Il la ramasse, en découvre une autre en dessous] Une pièce encore plus neuve !
[Il fait quelques pas, et tombe sur la camionnette du vendeur de crème glacée. De la fumée s'en échappe. Le vendeur est l'Homme qui dit toujours « Oui ! »]
L'Homme qui dit toujours « Oui ! » : Excuse-moi mon bonhomme, mon réfrigérateur vient juste de tomber en panne. Ça te ferait plaisir de manger gratuitement une glace ?
Bart : A quel parfum ?
L'Homme qui dit toujours « Oui ! » : Mais au chocolat, bien entendu ! Oh oui !
[Bart poursuit son chemin]
Bart : C'est une journée pleine de bonnes surprises. [Il aperçoit un chien] Et qu'est-ce que je vois ? Un nouveau copain ? Salut poilu ! Je t'avais encore jamais vu dans le coin ! [Bart lui tend la main, le chien jusqu'alors souriant devient d'un coup agressif. Il tente de le mordre. Bart s'enfuit en criant, le chien le poursuit en aboyant. Il rentre chez lui et claque la porte]

SEQ 2 - INT/JOUR Maison des Simpson - Rez de chaussée
[Bart est haletant, mais soulagé. Il pense être en sécurité. Il est appuyé contre la porte, quand soudain, le chien passe sa mâchoire à travers la fente du courrier, et arrache les vêtements de Bart]
Bart : [effrayé] M'man ! Y a un chien qui a mangé mes vêtements !
Marge : Ça prend pas ton histoire, prépare toi, on va voir « River Dance » !
Bart : D'oh !

SEQ 3 - EXT/JOUR Rue de Springflied - Devant l'école
[Lisa et Janey discutent sur le trottoir]
Lisa : Tu sais le nouveau petit frère dont Ralph nous rebat les oreilles ? Et bien, c'est rien d'autre qu'une pomme de pin !
[Elles rigolent. Au-dessus d'elles, on voit une araignée suspendue à un fil, descendre vers elles. On voit que c'est Bart derrière la haie, muni d'une canne à pêche, qui compte leur faire une blague. Il rigole. Puis, le même chien arrive dans son dos, rit également et attaque Bart. Lisa et Janey se retourne, voyant l'agitation derrière la haie. La canne à pêche tombe à leurs pieds]
Lisa : Allons-nous en dans un coin plus tranquille !
Bart : [souffrant] Au secours !
Janey: C'est pas la voix de ton frère ?
Lisa : [s'en moquant] Allons-nous en, je te dis !

SEQ 4 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger
[Homer, Marge, Maggie et Lisa, sont assis sur le canapé. Ils regardent la télévision]
Homer : [lassé] Oh ! J'en ai marre de ce film de Tarzan !
Lisa : Papa ! C'est un documentaire sur les SDF !
Homer : [étonné] Ah bon ?
[A ce moment, Bart entre dans la maison en claquant la porte]
Bart : [effrayé] Hé ! Y a un chien fou qui veut me tuer !
[Homer s'approche de Bart]
Homer : Ouh ! J'aimerais voir ça ! [Il ouvre la porte. Le chien est sur le paillasson, il fait le beau] Ouh ! Tout ce qu'il veut c'est se faire des amis ! [Il le prend dans ses bras, le chien lui lèche le visage] Oh ! C'est un gentil chien-chien ! Hein, t'es un gentil toutou ? Oh, et puis c'est affectueux, ça ! Oh il est trognon le toutou !
[Lisa rejoint son frère]
Lisa : [taquine] Alors, Bart ? Je croyais qu'il voulait te tuer ce chien ?
[Marge arrive. Elle et Lisa câlinent le chien qu'Homer porte toujours dans ses mains]
Homer : Hein, qu'il est mignon le chien-chien ? [Le chien se retourne vers Bart, le regarde avec agressivité. Puis, il refait le beau] C'est le toutou à son Homer ! C'est le toutou à son mémère !

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
[La famille prend son petit déjeuner. Le chien est à l'extérieur, collé à la vitre, regardant méchamment Bart]
Homer : Écoute, Bart. Ça arrive que les chiens ou les gens vous détestent sans raison !
[Bart n'est pas convaincu. Il observe le chien. Ce dernier respirant très fort, et grognant, crée un film de buée qu'il s'empresse de nettoyer avec son bras, pour continuer d'épier Bart, qui est apeuré]

SEQ 6 - INT/JOUR Bus scolaire
[Bart est sur le palier de la maison. Il regarde à gauche et à droite. Puis se lance vers le bus scolaire, dans lequel il entre. Il s'assoit à côté de Milhouse. Mais se rend compte que le chien l'attendait sur les places de derrière. Bart ressort aussitôt. Milhouse le suit du regard]
Milhouse : Bart est foutu ! Quelqu'un veut devenir mon meilleur copain ?
Ralph : Je veux bien ! [Il s'assoit à côté de Milhouse]
Milhouse : [se frottant les mains] Génial ! Enfin, c'est à mon tour d'être le dominateur !
Ralp : [autoritaire] Reste tranquille !
Milhouse : [sage] Oui, monsieur !

SEQ 7 - INT/JOUR École élementaire de Springfield - Classe de Bart.
[Madame Krapabelle, écrit au tableau, devant les élèves assis à leur place. Bart entre, claque la porte, il est mort de fatigue, et ses habits sont déchirés. Nelson le pointe du doigt]
Nelson : [moqueur] Ah ! Ah ! Les parents de Bart sont dans la dèche !
[Les camarades rigolent, alors que Bart se dirige vers sa table. Il s'arrête à la fenêtre. Il aperçoit le chien dans la cour de l'école. Il fait des montées-descentes sur un tape-fesses. Le jeune homme est horrifié]

SEQ 8 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart
[C'est le matin. Bart se réveille, il est de bonne humeur, et s'étire]
Marge : [d'une voix lointaine] Dépêche-toi ! Tu vas être en retard pour te faire tuer par le chien !
Bart : [choqué] Quoi ?
Marge : [d'une voix lointaine] J'ai dit que tu allais être en retard à l'école !
[Bart secoue la tête]

SEQ 9 - EXT/JOUR Rue de Springflied
[Bart est aux aguets. Il court sur une haie, regardant dans tous les sens, puis tombe sur le chien. Il reste en équilibre sur la gueule ouverte de l'animal]
Bart : [brandissant un livre titré « Les deuxièmes meilleures courtes histoires américaines »] Tiens, j'ai des nouvelles pour toi ! [Il lui lance le livre dans les mâchoires. Le chien le déchiquette. Une page finissant par « The end » tombe sur le sol. Le chien se relance à la poursuite de Bart. Ils traversent une tente de concours de chien. L'animal ressort avec le ruban du « chien le plus vicieux », il s'en saisit, et le déchire. La course poursuite continue, et Bart se trouve piégé contre un portail. Il semble être à la merci du chien, dont les yeux rougissent. Il escalade les barreaux et passe de l'autre côté.]

SEQ 10 - EXT/JOUR Maison de Buck McCoy - Jardin
[Bart recule de quelques pas, il est essoufflé]
Bart : [soulagé] Ouf ! Enfin à l'abri ! Maintenant, je vais me retourner, et m'assurer que je suis en sécurité ! [Il se retrouve face à un loup, un élan, un renard, une autruche, un serpent, et un fauve. Il hurle][Se ressaisissant] Hé ! Je suis ch'tarbé ou quoi ? Ces animaux sont empaillés ! [L'autruche lui mord l'épaule][souffrant] Aie ! Sauf celui-là !
[Un homme habillé en Cow-boy approche, sur une musique de western]
Buck McCoy : T'as pas à avoir peur de ces bestiaux ! Je les ai conservé en souvenir de mes films ! [Il s'approche de l'élan] Celui-là était dans « Fusillade sanglante au musée d'histoire naturelle »
Bart : Vous étiez dans le cinéma ?
Buck McCoy : Ça va t'en boucher un coin fiston, mais t'as en face de toi Buck McCoy !
Bart : Qui ?
Buck McCoy : [riant] Ouais ! T'as bien entendu : Buck McCoy ! Je suis le Cow-boy le plus célèbre de l'histoire du cinéma !
Bart : Sans blague ? Bon, je voulais vous dire que j'ai sauté votre portail, parce qu'un chien me poursuivait ! [Il pointe du doigt le chien]
Buck McCoy : Je vais te montrer un truc qui t'aidera à amadouer les chiens. Ca marche aussi avec David Selznick !
Bart : Qui ?
Buck McCoy : [riant] Oui, t'as bien entendu, le grand producteur des années 20 ! [Il s'approche du chien, le tire entre deux barreaux, l'amène devant Bart]
Bart : [craintif] Ah ! Le laissez pas s'approcher !
Buck McCoy : [rassurant] Fais-moi confiance, fiston tu n'as rien à craindre. [Il plaque le chien au sol] Alors, tu vas t'agenouiller, et appuyer tes mains sur son cou. [Bart, inquiet, obéit tout de même. Après ce contact, le chien se relève, son agressivité a disparue]
Bart : [surpris] Waow ! Ça a marché ! [Le chien lui lèche la figure] Comment vous avez appris ça ?
Buck McCoy : Oh, on apprend avec le temps ! Tu sais comment on fait pour capturer un sanglier avec une petite cuillère ?
Bart : Non !
Buck McCoy : Mais qu'est-ce que vous faîtes de vos journées, les enfants ?!
Bart : Bah, en ce moment, je devrais être à l'école...
Buck McCoy : A l'école ? Peuh ! Pourquoi s'embêter ? J'ai quitté l'école à neuf ans, et je suis pas devenu un idiot pour autant ! [Il crache, et sourit bêtement]

SEQ 11 - INT/JOUR Maison de Buck McCoy - Rez de Chaussée
[La salle est très décorée. Tous les éléments rappellent les Cow-boys, la chasse, les Indiens. Il y a des trophées de chasse, des tableaux, la maison est très rustique]
Bart : [sifflant] Waow ! On se croirait dans un resto « steak-house » !
Buck McCoy : C'est gentil de le dire ! La plupart des gens osent à peine le murmurer.
[Il traverse la pièce, sur le chemin se tient un cheval qui passe l'aspirateur]
Bart : C'est quoi ça ? Un cheval-aspirateur ?
Buck McCoy : Enfin, c'est beaucoup dire ! Il salit presque autant qu'il nettoie ! Franck, le cheval aux sabots de feu ! Il a tourné dans 24 de mes films. [Le cheval tape deux fois du pied] Et, il a écrit le scénario de l'un d'eux, [Le cheval donne un autre coup de sabot] dont il a été également été le réalisateur.
[L'horloge de Buck indique 5 heures. La sonnette est amorcée par un petit cow-boy automate, qui tire dans la cloche d'une église avec une paire de revolver]
Bart : Il est 5 heures ! Je dois rentrer pour le dîner !
Buck McCoy : Tu peux revenir me voir quand tu veux, mon gars ! [Il monte sur son cheval, lève le bras] A la buanderie ! [Le cheval se cabre, fait trois mètres puis s'arrête. L'homme met pied à terre] On y est...

SEQ 12 - INT/JOUR Maison ses Simpson - Cuisine
[Marge prépare à manger. Bart se met à table à côté d'Abraham lisant le journal, et Lisa plongée dans un livre]
Marge : C'est prêt, chéri ! Où est ton vilain chien ? Je lui ai fait un biscuit [Ce dernier à la forme de Bart courant]
Bart : Oh ! C'est fini ! Il m'embête plus ! Buck McCoy l'a calmé.
Abraham : [sursautant] Buck McCoy ! C'était le plus grand pour vous faire rêver ! Il était meilleur que l'opium.
Lisa : J'ai vu un de mes héros aujourd'hui, elle a été la première à...
Abraham : [rêveur, interrompant sa petite fille] Buck McCoy ! J'ai toujours conservé ça ! [Il sort une petite carte de sa poche] « Cow-boy junior de deuxième classe » ! Puis « P'tit Grand Père Simpson » !
Bart : Cool !

SEQ 13 - INT/JOUR Maison de Buck McCoy
[Buck McCoy fait visiter sa maison à Bart et Milhouse. Ils arrivent dans un couloir avec des tableaux affiches de film]
Buck McCoy : Après ça j'ai joué dans « Wyatt Earp contre la momie », puis dans « Six fiancées pour sept frères ». C'était des films qu'on pouvait aller voir en famille. Y avait pas de drogues, pas de scènes dénudées, pas de jurons ! On faisait que boire, se battre, renverser des chevaux en leur liant les pattes. [Ils passent devant une étagère de goodies, Bart saisit un objet]
Bart : Avec quoi il est fait ce cartable ?
Buck McCoy : Bah, à cette époque, il existait un truc qu'on appelait « métal ». Tout était fait avec du métal. Les cartables, les voitures, tout ce que tu veux !
Bart : [lisant] Mé-tal [Il observe le motif dessiné : c'est un cow-boy tirant sur des bandits en train de dormir] Hé ! Vous me faîtes un truc de cow-boy ?
Buck McCoy : Tiens, en voilà un que j'ai fait dans « Rio Crado ». [Il saisit un lasso, le fait tournoyer, et saisit un Coca et des chips dans la pièce adjacente, qu'ils tirent jusqu'à lui. Il les donne à Bart, qui boit directement à la bouteille]
Bart : C'est bien meilleur quand c'est pris au lasso !
Milhouse : Vous pourriez m'attraper une banane ?
Buck McCoy : Nom d'un coyote ! Comment veux-tu que je fasse ça ?

SEQ 14 - INT/JOUR Maison ses Simpson - Salon
[Homer et Marge sont assis sur le canapé. Marge posant sa main sur la cuisse d'Homer]
Marge : J'ai l'impression que cette semaine, tu ne connaîtras pas d'aventure !
Homer : Hé, attends tu vas voir ! [Bart passe devant eux coiffé d'un gros chapeau] Hé ! D'où tu sors ton chapeau ?
Bart : [fier] Buck me l'a offert ! J'ai encore jamais vu un type aussi génial ! Je veux devenir comme lui quand je serai grand !
Homer : [déçu] Sans blague ? Tiens, en parlant de gens qui réussissent : moi, j'ai réussi à obtenir de la ville, qu'elle envoie une équipe dératiser la cave !
Bart : T'es un champion, P'pa ! Je sais que ça te tenait à cœur ! Bon, bah faut que je m'arrache [En inclinant son chapeau, il salue ses parents] Homer ! Madame !
Marge : Il a l'air subjugué par son Cow-boy!
Homer : Je trouve pas ça juste...Ce Buck a tous les atouts de son côté : des cours d'équitation, des filles qui le maquillent, la bonne cuisine des studios. [Marge le serre dans ses bras]
Marge : [réconfortante] Oh, Homer ! Tu seras toujours mon Cow-boy préféré !
Homer : [ironique] Ça me console...

SEQ 15 - INT/JOUR Maison ses Simpson - Salle à manger
[Bart, coiffé de son chapeau, s'entraîne au lasso. Il saute à travers]
Bart : Il me tarde de savoir manier ça ! [Il aperçoit Buck, à cheval, se diriger vers leur porte d'entrée] Buck est là ! [Bart et Lisa s'approche de la porte. Homer les rejoint, coiffé d'un chapeau] P'pa, pourquoi t'es déguisé ?
Homer : Parce que je veux être ton modèle, et qu'en plus on voit pas que je suis chauve !
[Marge en tablier, avec des gants de cuisine, ouvre la porte. Buck entre]
Marge : Je vous remercie d'être venu monsieur McCoy ! J'ai fait un dîner Far-West : Serpent à sonnette frit, vautour au poivre, jus de cactus, et whisky !
Buck McCoy : Si ça vous ennuie pas, commençons par le whisky!
[Abraham se jette sur l'invité, le serrant dans les bras]
Abraham [apeuré] Faut pas les écouter Buck ! C'est une embuscade ! Ils veulent mettre la main sur ta mine d'or !
Marge : [fatiguée] Faîtes le sortir ! [Les enfants le poussent dehors]
Abraham : Je t'aime Buuuuuuuuuuuuuck !

SEQ 16 - INT/JOUR Maison ses Simpson - Salle à manger
[C'est un film de Buck McCoy, en noir et blanc. On le voit sur son cheval, tirant avec classe sur des bandits dans une ville. Buck utilise un rétroprojecteur pour montrer ces images. La famille Simpson est sur le canapé, sauf Bart qui est allongé sur le sol, la tête entre les mains]
Lisa : Dîtes donc ! Ces films étaient aussi violents que ceux d'aujourd'hui !
Homer : [jaloux] Une roue de ma voiture s'est détachée aujourd'hui, et bah, je me suis pas senti obligé d'en faire un film !
Bart : Chut !
Buck McCoy : Dans les années 50, j'ai tourné pour la télévision. Ça n'a duré qu'une année, n'empêche qu'on a tourné 360 épisodes, tous extraordinaires ! [Dans le film, il ligote quatre bandits qui ont l'air joyeux] J'ai fait de la publicité aussi [Toujours dans les images, il s'approche d'une caisse sur laquelle est posée une bouteille d'alcool, qu'il saisit et montre à la caméra] Souvenez-vous, les jeunes ! Le whisky « Le Cow-boy bourré » se laisse boire comme du petit lait !
Marge : Je suis très opposé à la vente de whisky aux enfants...
Buck McCoy : Ce message s'adressait à des jeunes qui étaient déjà, de solides buveurs !
Marge : Oh !
[Buck change de film. On le voit dans des images en couleurs beaucoup plus récentes. Il conduit une voiture de course. Le titre apparaît à l'écran]
Voix-off : Ce soir, notre épisode s'intitule : « Du Poulet au Menu »
Lisa : [intriguée] Vous conduisiez une voiture ?
Buck McCoy : [riant] Ouais ! En 70 le western était fini... C'était les films de flic qui étaient en vogue. J'ai l'impression que je passais mon temps à tirer sur des hippies. [On voit Buck dégainer un six coups, et faire feu sur des hippies] Mon personnage a disparu, et la série s'est appelée : « Une Sacrée Famille ».
Bart : Alors, votre carrière s'est terminée comme ça ?
Buck McCoy : Ouais, enfin, que veux-tu ? C'est comme ça, le western a disparu comme ont disparu les journaux du soir et la polio...
Marge : Moi, je pense que le western va faire un come-back !
Bart : [imitant des tirs de pistolet] Ouais ! On pourrait se battre dans la cour de l'école, et les filles joueraient le rôle des Indiens !
Lisa : [grimaçant] Ohhh !

SEQ 17 - EXT/JOUR École élémentaire de Springfield - Cour
[Milhouse, Lewis, Jannie jouent sur le toboggan, et Ralph joue sur un petit piano. Une ombre s'avance vers eux. Nelson et Kearney, qui étaient en train d'embêter Warren, s'arrêtent d'un coup. Il s'agit de Bart en costume de Cow-boy avec son lasso. Les enfants s'approchent de Bart, admiratifs]
Milhouse : Bart, t'as vraiment un look d'enfer !
Bart : [tournoyant son lasso] Je me suis dit que ça pouvait être une nouvelle mode.
Martin : Et les chemises hawaïenne, c'est mode aussi ! [Bart lui arrache sa chemise avec le lasso]
Milhouse : [regardant Martin torse nu] Hé ! Fais gaffe, ta graisse va se répandre !
Bart : Bon, écoutez-moi. Quand je reviendrai demain, vous avez intérêt à porter des tenues de Cow-boy. Il vaut mieux pour vous, qu'elles soient nickel-chrome.

SEQ 18 - EXT/JOUR École élémentaire de Springfield - Cour
[La scène se déroule le jour suivant. On peut voir que les camarades de Bart ont tous revêtis des costumes dignes du Far-west. Et ils jouent aux Cow-boy et aux bandits, avec des revolvers. Kent Brockman est sur place, enregistrant un reportage]
Kent : Je suis en ce moment, dans la cour d'école de Springfield, où une nouvelle mode western a envahi le campus.
Lisa : Je suis Calamity Jane !
Nelson : Et moi Kevin Costner, dans un de ses rôles de juge.
Ralph : Je suis un pionnier !
Kent : Vous en conviendrez avec moi, on ne peut pas parler d'un phénomène nouveau ! C'était Kent Brockman.

SEQ 19 - INT/JOUR Magasin d'Apu
[Apu est assis sur le comptoir avec une guitare acoustique. Lisa, Bart, Ralph et Milhouse le regardent. Tous sont habillés en Cow-Boy]
Apu : [chantant] Je veux une terre, une grande terre, où j'élèverai du bétail.
Enfants : [chantant] On le surveillera !
[Homer entre, et se dirige vers les toilettes]
Apu : [chantant] Seuls les employés ont le droit d'aller aux W.C.
Homer : [grimaçant et chantant] Je peux pas me retenir ! [Il enfonce la porte avec un coup de pied. On l'entend se soulager]

SEQ 20 - INT/JOUR Studios KrustyLand - Loge de Krusty
[Krusty est assis, une femme lui fait une manucure. Bart et Lisa son a côté]
Bart : Krusty, j'ai une idée, qu'est-ce que vous pensez d'inviter Buck McCoy dans votre émission ?
Krusty : Rien du tout !
Lisa : On peut vous proposer Billy Joel !
Krusty : C'est qui le premier, déjà ?
Bart : Buck McCoy !
Krusty : Pas question ! Je vais pas inviter une star du western, sous prétexte qu'il est à la mode ce mois-ci ! Mon émission doit avoir une dimension intemporelle.
[Un assistant entre dans le bureau]
Assistant : Voilà le texte de votre numéro Krusty. [Il lui donne un classeur. Krusty le lit aussitôt]
Krusty : [riant] Oh ! Tu as refait un truc sur les cigares de Clinton !
Bart : Je vous en prie, invitez-le ! C'est mon idole !
Lisa : Il fera grimper le taux d'audience !
Krusty : Il le fera plonger de dix points !

SEQ 21 - INT/JOUR Maison de Buck McCoy - Rez de chaussée
[Bart et Lisa parle à l'ancien acteur]
Buck McCoy : Je ne participerai pas à une émission de clown, je suis à la retraite !
Lisa : [provocante] On attend pas de vous que vous fassiez des choses difficiles ! On sait bien que vous êtes trop vieux !
Buck McCoy : Laisse moi te dire, ma petite demoiselle, que les deux dernières blouses blanches qui m'ont examinées, mangent aujourd'hui les pissenlits par la racine !
Bart : [étonné] Ils sont morts ?
Buck McCoy : Non, ils sont devenus techniciens de surface.
Lisa : [provocante, parlant à Bart] Tu sais quoi ? Je parie qu'il n'arrive plus à rentrer dans son vieux costume !
Buck McCoy : J'y arrive pas, hein ? Attendez moi ici, je reviens. [Il saisit un marteau, accroché au mur à coté d'une inscription : « en cas de come-back brisez la glace ». Il tape dans une vitrine, dans laquelle on voit son costume légendaire de Cow-boy. Il saisit deux colliers en formes d'états, se rapproche des enfants] Bon, alors... Texas ou Massachusetts ?
Lisa : Texas !
Buck McCoy : [pointant Lisa du doigt] Toi, j'aime ta façon de penser !

SEQ 22 - INT/JOUR Studios KrustyLand - Scéne de Krusty
[Buck est en train de s'entraîner sur des cibles avec ses revolvers. Il réalise de superbes coups en tirant derrière son dos, en faisant pivoter ses armes, et en taillant une statue d'un cavalier, dans un bloc de roche, en tirant dessus avec ses pieds. Homer et Bart assistent à l'entraînement]
Bart : [sifflant] Non, mais, t'as vu un peu ce style !
Homer : [jaloux] Oh ! J'ai déjà vu mieux !
[Puis, Buck décoche rapidement cinq balles venant se loger dans les valseuses d'une pancarte représentant Krusty]
Krusty : [épaté] Oh ! En plein dans le trois pièces cuisine ! [il regarde son assistant] Note là celle-là [Ce dernier obéit, le clown s'approche de son invité] Buck, c'est un grand honneur pour moi ! Quand j'étais môme, j'ai vu tous vos films au cinéma « Le bijou » !
Buck McCoy : [riant] Ouais ! Les choses ont bien changé depuis les années 50 !
Krusty : J'en ai rien à secouer.
Buck McCoy : [stressé] Vous savez, ça fait une éternité que je ne me suis pas produit en direct...
Krusty : Vous vous en sortirez très bien. Mais n'oubliez pas : plusieurs millions de téléspectateurs vous verront ! [Kursty part. Buck boit une gorgée de whisky, Krusty réapparaît] Plusieurs millions ! [Krusty repart, Buck boit de nouveau, Kursty revient] Et le critique de la revue télé « Des + et des - », et il semble qu'il ait déjà distribué tous ces « + » ! [Buck boit encore]
[Le générique de l'émission de Kursty se lance]
Voix off : En direct des studios KrustyLand, sur l'avenue Martin Luther King, voici le Krusty Show ! Avec comme invité spécial Buck McCoy ! Et tout de suite, voici Krusty !
Krusty : Nous vous avons préparé une super émission, je ferai pas mon numéro ce soir, j'ai trop mal aux pieds. Mais voici notre premier numéro !
[Le rideau de scène se lève. On voit Monsieur Tiny habillé en femme, ligoté et allongé sur des rails de chemin de fer. Tahiti Mel, déguisé en bandit, arrive]
Tahiti Mel : Ici, à Pain Corner, on n'a pas vraiment de sympathie pour les chimpanzés travelos ! [Il rit] Personne, ne viendra te sauver ! [La lumière du projecteur se dirige ensuite vers un coin. Des roulements de tambour l'accompagnent. Cependant, rien ne se passe. Mel a un temps d'hésitation] J'ai dit : Personne ne viendra te sauver ! [Buck fait son entrée à cheval, mais il est complètement ivre]
Buck McCoy : [bourré] Ca va ! La ferme ! J'arrive [Il boit dans sa fiole de Whisky. Le cheval le regarde, Buck lui parle] Non, mais tu t'es vu avec tes sabots vernis, ton [???], et les fausses tâches qu'on t'a fait ! Qu'est-ce que t'as de naturel ? Bah, rien !
Bart : [déçu] Il est bourré !
Homer : J'ai déjà vu plus bourré !
[L'assistant montre à Buck qu'il doit poursuivre le numéro]
Buck : [bourré] Oh d'accord, ouais, les flingues. [Il dégaine son revolver droit, mais les cartouches tombent. Il saisit son revolver gauche et se met à tirer n'importe où : dans un projecteur, dans le panneau « applaudissements » mis hors service]
Nelson : [joyeux] On est libres !
[Puis Buck veut tirer dans la pancarte représentant Krusty, mais mais la confond avec le vrai Krusty debout à côté. Il tire et le comique tombe à terre. Deux clown habillés en blanc arrivent sur le plateau. L'un porte une scie et une trousse de soin, l'autre une perfusion]
Krusty : Ces clowns infirmiers vont me retirer mon costume, pendant cette page de publicité !
[Bart, Lisa et Homer s'approchent du Cow-boy, tenant à peine sur son cheval]
Bart : Qu'est ce qui s'est passé Buck ?
Buck McCoy : Est-ce que j'ai oublié de vous prévenir que je suis alcoolique ? [Bart et Lisa sont choqués alors qu'Homer est en train de vider la fiole de whisky, il la met dans sa poche et hoche la tête]
Homer : [consterné] Non, mais quelle honte !

SEQ 23 - INT/JOUR Studios KrustyLand - Loges
[Buck se sert du café. Tout la famille Simpson est présente. Krusty ouvre la porte. Il est torse nu avec un bandage tout autour de la taille]
Krusty : [souffrant] Beuh, c'est épouvantable ! Quand je recrache ce que je bois, ça sort par le ventre !
Buck McCoy : [solennel] Ecoutez, je suis sincèrement désolé !
Krusty : [fâché] C'est pas ça qui va suturer mon intestin ! Que je vous revois plus jamais !
Buck : [soupirant] Ohhhhhhhhhh...

SEQ 24 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart
[On voit Bart assis sur son lit, en train de déchirer une carte que Buck lui avait dédicacé. Il vient de détruire plein de posters, dont on peut encore voir les traces au mur. Les débris sont rangés dans une poubelle, et dans deux cartons. Homer entre dans la pièce]
Homer : J'ai pas pu m'empêcher de remarquer que Buck, c'était un type bidon. Alors, je me suis permis de créer une nouvelle idole pour mettre sur ton mur. [Il déplie un poster où on le voit habillé à la manière de Pamela Anderson dans « Alerte à Malibu ». Il imite un fauve] grrrrrrr !
Bart : [triste] Je trouve ça vraiment nul !
[Homer, replie son poster, s'assoit à côté de Bart, lui tapote le dos]
Homer : Je me suis dit que t'allais chercher un nouveau modèle, et que ça pourrait être ton vieux père !
Bart : [pas convaincu] Mouais ! Je vais essayer...
Homer : [content] Ouais !
Bart : [soupirant] Ohhhhhhhh...

SEQ 25 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre des parents
[Homer et Marge sont au lit. Cette dernière lit un livre]
Homer : [pensif] Mon garçon a perdu son idole... Ca devrait être la plus belle nuit de ma vie ! Pourquoi que je suis pas heureux ?
Marge : Le chagrin de Bart te touche !
Homer : Arrête de dire ça !
Marge : Il faut ranimer les sentiments que Bart a pour Buck, et pour commencer on va aider Buck à arrêter de boire !

SEQ 26 - INT/JOUR Maison de Buck McCoy
[Homer et Marge sont chez Buck. Les parents Simpson vident les bouteilles d'alcool de l'acteur, qui se trouve derrière eux, dans l'évier. Celui-ci sort sa fiole de whisky de son jean. Puis se dirige vers Homer]
Buck McCoy : Je suis vraiment désolé d'avoir déçu votre fils... Mais, je suis trop vieux pour changer !
Homer : [moqueur] Oh ! Ecoutez-moi ça ! Ouh ouh, je suis trop vieux pour changer ! [Il fait semblant de pleurer, puis se ressaisit] Vous avez quel âge ?
Buck McCoy : 76 ans...
Homer : [surpris] Vénérable vieillard ! Surtout, vous cassez pas le col du fémur !
Marge : On a jeté tout l'alcool !
Buck McCoy : Y'a aussi ce tableau. Il a été peint à l'alcool.
[Marge saisit l'objet en question. L'approche de l'évier, l'incline et la peinture coule dans la canalisation]

SEQ 27 - INT/JOUR Centre John Ford pour Cow-boys alcooliques
[Cinq Cow-boy dont Buck sont assis en cercle. A côté d'eux se trouve un docteur prenant des notes]
Cow-boy : [souriant] Et je picolais tellement, que je savais plus qu'est-ce que je cherchais dans la vie ! De l'or ! [Il rit, il se lève et danse] De l'or ! De l'or ! Encore et toujours ! Des pépites grosses comme mes poings !
Buck McCoy : [déconcerté] Vous êtes tous cinglés ! J'ai rien à voir avec vous !
Docteur : Buck, si vous franchissez cette porte, vous porterez la marque des lâches toute votre vie !
[Un infirmier entre avec un fer rouge portant la marque « lâche » à son bout]

SEQ 28 - EXT/JOUR A l'entrée du Centre John Ford pour Cow-boys alcooliques
[Homer et Marge attendent Buck sur un banc]
Homer : [reniflant] mmmmmmmmh ! Y a un truc qui sent vachement bon !
[Buck les rejoint en se frottant les fesses]
Buck McCoy : Bah, j'en ai assez vu ! C'est pas un endroit pour moi !
Marge : On va pas baisser les bras ! On continuera, tant que vous serez pas soigné !
Buck McCoy : Ecoutez. Toute ma vie j'ai beaucoup travaillé, je suis riche, et aujourd'hui à la retraite. Pourquoi voulez-vous que je m'interdise de boire un coup ?
Marge : Bah je sais pas trop... J'ai cru qu'il était de mon devoir de m'occuper de ça...
Buck McCoy : Ouais, bah je vois pas à quel titre ! On m'a même pas dit comment que vous vous appelez !

SEQ 29 INT/JOUR Maison des Simpson - Salon
[Homer et Marge sont assis sur le canapé]
Homer : J'ai pas renoncé à soigner Buck ! Il doit bien existé un moyen quelconque ! Ou un quelconque moyen !
[On entend Kent Borckman à la télévision]
Kent : Bulletin spécial ! Un braquage est en cours à l'instant où je vous parle, à la banque de Springfield. Equipés de gilets pare-balles, les truands possèdent des armes très sophistiquées.
[Une caméra héliportée montre Wiggum et ses hommes se déployer devant le bâtiment. Les trois malfrats sont à la fenêtre, armés de fusils d'assaut. L'un des bandits est Le Serpent]
Le Serpent : [criant] N'approchez pas les keufs !
[Il tire quelques balles, et démolit une voiture de police, qui prend feu]
Wiggum : [refroidi] Bon, écoutez-moi ! On s'éloigne calmement, et personne ne s'amuse à jouer les héros ! [insistant] Les héros ! Les héros !
[Homer se saisit du téléphone. Sans taper de numéro, il commence la conservation]
Homer : [sérieux] Passez-moi Buck McCoy !
Lisa : Papa, je suis en ligne !

SEQ 30 EXT/JOUR Devant la banque de Springfield
[Homer et Bart ont amenés Buck sur les lieux du braquage. Les bandits sont toujours à l'intérieur de la banque]
Homer : Vous y êtes ! Vous avez cas empêcher ce braquage, et vous redevenez un héros ! J'attends dans la voiture.
Buck McCoy : [choqué] Vous êtes cinglé, ou quoi ? Je suis un Cow-boy de cinéma ! Et vous, vous n'êtes pas Howard Hawks !
Homer : Ouh ! C'est blessant ! Mais je vais vous poser une seule question. Ca vous ferez plaisir de décevoir mon fils ?
[Bart le regarde, l'air triste]
Buck McCoy : Bon, d'accord ! [Il regarde avec envie sa fiole de whisky]
Homer : [fâché] Vous en avez pas besoin !
[Buck la jette à la poubelle]
Bart : Ca, c'est bien Buck ! Je me sens à nouveau fier de vous !
Buck McCoy : Je vais me débarrasser de ça aussi [Il jette une seringue] Et de ça, évidemment ! [Il jette un magazine « PlayDude », et Homer s'en saisit]
Homer : [joyeux] Wah ! Moi j'ai rien contre les revues « Olé ! Olé ! » [Il danse]
Buck McCoy : [s'adressant aux bandits] A présent la rigolade est terminée ! [Il fait tourner deux lassos au-dessus de sa tête. Il se dirige vers la banque] Jetez votre quincaillerie à terre, et avancez gentiment ! [Un des bandits lui tire dessus]
Bandit : [déconcerté] J'ai vidé un chargeur dans le lasso, mais les balles passent toutes au travers !
Le Serpent : Ca doit être l'arme suprême !
[Buck saisit avec son lasso gauche l'arme d'un bandit. Il s'en empare, puis d'un coup de lasso, fait que ce dernier s'assomme avec son propre fusil d'assaut. Avec son lasso droit, il récidive avec l'autre truand. Ensuite, il attrape le slip du Serpent d'un autre coup de lasso. Ce dernier souffre de l'entre-jambe. Les policiers sont stupéfaits]
Lou : Waow ! On a l'air minable après ça !
Wiggum : Esquivons-nous, les mecs. Esquivons-nous...
[Homer et Bart rejoignent Buck]
Bart : [admiratif] Buck ? Vous êtes à nouveau mon héros !
Homer : [insistant] T'aurais pas oublié quelqu'un, par hasard ?
Bart : Et bien, y'a Krusty, Itchy et Scratchy, Mac Bain, tous les pompiers de New York, et enfin toi P'pa !
Homer : [riant et fier] hihihihihi ! Tu devras toujours te souvenir de ça. [Ils se serrent dans les bras]
Buck McCoy : Adieu Bart ! [Il s'était éloigné, sur son cheval] Et ne reviens jamais m'embêter ! Yaha ! [Le cheval se cabre. Il s'éloigne vers l'horizon. La foule l'acclame. On y distingue Apu, Wiggum, Eddie, Lou, Homer, Bart, Jimbo, Kearney, Jasper]
Foule : [criant] Ouaaaaaaaaaaais !

SEQ 31 EXT/SOIR Maison de Buck McCoy
[Toujours sur son cheval, il saisit son courrier dans la boîte aux lettres. Puis, attache sa monture devant la maison. Il y entre, ferme le volet, puis ressort pour jeter les poubelles. Il rentre. On aperçoit Bart sur la route poursuivi par le chien du début, de nouveau agressif]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park