Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Homer la foudre

SEQ 1 - INT/JOUR Central nucléaire - Cafétéria[Homer se sert un café Lenny passe au premier plan et dépose une boîte de donnuts sur la table]
Homer : Hum... des donnuts...
[Il commence a s'empifrer de donnuts]
Lenny : Eh Homer, mollo tu vas t'étouffer.
Homer : [énervé] Tu vas pas me dire comment manger des donnuts...
[Il n'a pas le temps de finir sa phrase qu'il s'étouffe]
Homer : Argh... argh... hou... argh!!!
Carl : Voila encore Homer qui s'étouffe.
Lenny : Y'avait pas une feuille sur les premiers soins quelque par ici ?
Carl : Il faut lui faire peur.
Charlie : Non, ça c'est bon pour le hoquet.
[Homer continue de s'étouffer et tourne en rond dans la pièce il renverse une poubelle]
Lenny : Hé, vous avez vu ça ? [On voit Lenny prêt d'un tableau où est décrit la manœuvre d'Heimlich] le softball commence cette semaine [Le champ de la caméra s'agrandit et il y'a une feuille ou il est écrit "softball signez ici", Homer crache le donnut qui l'étouffait]
Homer : Le soft-ball ? [Il va signait la feuille] Qui s'inscrit ?
[Lenny, Carl et Charlie parlent ensemble on entend "ça va pas la tête" "ça risque pas"]
Homer : [énervé] Qu'est ce qui vous prend les mecs ?!
Lenny : L'an passé on a perdu 28 matchs sur 30.
Homer : D'accord c'était pas notre meilleur saison.
Lenny : Ben si justement !
Homer : Cette année ça sera pas pareil.
Carl : Ha ouais ? Et qu'est ce qui te rend si sur de ça ?
Homer : C'est très simple j'ai une arme secrète. [Il s'en va l'air mystérieux]
Lenny : Hé mais c'est qui nous ferait des cachotteries.
Carl : Qu'est ce qui veut dire ?
Charlie : Une arme secrète ?! Je me demande bien ce que ça peut être. [Il pense et voit Homer courir après la balle et la rattraper a l'aide d'un gant géant. Carl pense que Homer à des chaussures a ressort et qu'il saute de base en base. Lenny, lui, voit Homer armé d'un pistolet et il désintègre ses adversaires. Il rigole. Ils vont tout les 3 signer la feuille]

SEQ 2 - INT/JOUR Maison des Simpson - GarageHomer : [à Bart] Viens voir mon petit que je te montre quelque chose. [Il prend une boite rectangulaire sur une étagère]
Bart : Kézaco ? Une batte de base-ball ?
Homer : C'est un machin pas comme les autres, c'est une batte faite maison. [Il prend Bart contre lui] Tout a commencé l'année dernière. [Flash back il y a un gros orage et Homer n'arrive pas à ouvrir la porte de la maison] Il y avait un gros orage et je m'étais enfermé dehors. Je m'étais abriter avec une grand feuille de taule ondulé et j'avais couru m'abriter sous le plus grand arbre que j'avais trouver. [A ce moment la foudre frappe l'arbre et une grosse branche tombe aux pieds d'Homer] Quelque chose me disait que ce morceau de bois était pas ordinaire qu'il était magique et que je pourrais faire une batte avec. J'ai remis à plus tard la finition de mon ballon de foot fait main pour bosser à la fabrication de la plus belle batte du monde. [Homer pousse un ballon de foot tout fracassé avec son bout de bois et commence a le poncer, à le scier et il enfonce des clous dans le bout de bois mais les clous sont tout de travers il fait une soudure au moment où l'on voit marge ouvrir la porte du garage en peignoir et l'air fatiguée]
Marge : Homer viens te coucher !
[On voit marge dans le lit en train de dormir le champs de la camera augmente et l'on voit Homer continuer a fabriqué sa batte dans le lit]
Marge : Homer je préfère que tu retourne au garage. [Retour a la réalité Homer et Bart sont devant la boite]
Homer : Et voila le résultat ! Un chef d'œuvre ! [Il ouvre la boite, on voit une batte avec un éclair gravé dessus et l'inscription "wonderbat"]
Bart : Whoua... Combien de coup sur du compte frappé avec ça ?
Homer : Attend voir, on joue 30 matchs si on compte 10 par match ça fait 3000 ! [Bart siffle d'admiration]

SEQ 3 - EXT/JOUR Stade[Des gens rentrent dans le stade sur une pancarte il y a écrit "ligue de softball CENTRALE NUCLEAIRE contre LA POLICE". Sur le terrain un joueur de la centrale se sert une bière qui vient d'un tonneau installé sur le terrain, derrière lui on voit Carl tenté d'attraper une balle]
Lenny : Hé, frappe m'en une Charlie. [ Charlie tente de lui envoyer une balle mais seul la batte part et atterrit sur les tibias de Lenny] Aie !! ho...
[Homer et le chef Wiggum sont à côté de l'arbitre]
Arbitre : Bon je vous rappelle les règles, vous pouvez pas quitter la première base avant d'avoir vider une bière, chaque point marquer une bière, vous buvez une bière a la fin des tours de frappe impaire et a la quatrième manche tournée générale.
Wiggum : [Agacé] Ca va , ça va on sait comment jouer au softball.
Arbitre : Coup d'envoi.
[Le chef Wiggum s'apprête a frapper quand l'émetteur de la police passe un message]
Voix dans l'émetteur : Appel a toute les voitures, appel urgent un fourgon blindé a été volé...
Wiggum : [Il rate la balle] Eteignez-moi cette foutue radio ! [Un policier éteint la radio]
[Marge est en train de filmer et l'on voit l'image a travers le caméscope]
Marge : Et le deuxième homme veut lui aussi frapper la balle et c'est ce qu'il fait, il s'en va courir de l'autre côté du terrain et tout le monde est content.
Bart : Heu... man' tu veux pas que je commente le match.
Marge : Merci chéri je m'en sors très bien.
[Un joueur de l'équipe de la police frappe la balle il commence a courir il passe devant le banc de son équipe où les autres joueurs sont contents ils prennent leurs pistolets et commencent a tirer en l'air]
Wiggum : Hé! Arrêtez ça.
[Plan sur le tableau d'affichage la police mène 5 à 2]
Carl : Homer c'est à toi, y'a un coureur sur chaque base, alors elle est où ton arme secrète ?
Homer : Regarde bien les mecs. [Il prend la boîte et l'ouvre] Ma batte magique.
Carl : [Déçu] C'est ça ?
Lenny : Moi aussi j'en ai une de batte magique.
Carl : Oui, et moi je porte une coquille enchantée. [Ils rigolent]
Homer : [Fâché] Oui, et ben regardez bien. [Il se dirige vers la base. On voit le receveur de la police faire des signes au tireur, il tire Homer frappe si fort que la balle sort du terrain et atterrit sur la tête d'un homme qui pique-niqué avec sa famille]
Homer : Wouhou !!
[Plan large sur le terrain on voit tout les joueurs de la centrale finir leur tour. Plan sur marge et les enfants on voit le public qui est très content]
Bart : Super Homer !
[Homer passe prés du banc et tape sur les mains de ses coéquipiers puis il va devant le banc des policiers où le chef Wiggum et assis avec Eddie]
Homer : Les flics je leur fais la nique !
Wiggum : [à Eddie] Tu relèvera son numéro de permis.
Eddie : Bien chef.
[Homer salue le public]

SEQ 4 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV[Pendant qu'Homer salue le public la caméra recule et on s'aperçoit que Homer regarde ça sur sa télé. Il met la marche arrière]
Lisa : Wahou ! Papa !
Bart : Hé p'pa je peux t'apporter une bière ?
Lisa : Non c'est moi qui vais lui chercher.
Homer : Allons allons les enfants vous pouvez aller me chercher une bière chacun mais regardons le encore une fois en super super ralenti. [Il rembobine et met le passage lorsque il frappe la balle en très ralenti et l'on voit toute la graisse bouger au moment de la frappe]
[Gros plan sur les roues d'un train, on voit un drapeau ou il a marqué "est springfield" on voit Homer sur un terrain faire signe où il va envoyer la balle. Il frappe la balle va quasiment a l'opposer alors il pointe du doigts l'endroit ou il a envoyer la balle. Nouveau gros plan sur les roues d'un train, on voit un drapeau avec écrit "fort springfield" puis l'on voit sur un terrain une équipe ou il y a José et Otto. Homer envoie de nouveau la balle hors du terrain, le public est impressionnés]
Public : Whou...
Apu : Ca c'est un coup exceptionnel.
[Gros plan sur les roues d'un train, nouveau drapeau avec écrit "springfield heights". Homer sort sa batte de la boite et on voit que les autres joueurs on fabriquées leurs propre batte]
Carl : J'ai taillé ma batte magique dans un piano.
Charlie : Moi, ma frangine m'a prêté sa jambe de bois.

SEQ 5 - INT/NUIT Building - Club des millionnaires[A l'entrée il y a un panneau ou est marqué "vous devez posséder au moins 1 000 000 $ pour entrer ici"]
[Monsieur Burns est assis à table avec Harry, patron de la centrale de shelbyville]
Smithers : Bonne nouvelle monsieur, l'équipe de la centrale a encore gagnée, si ils battent shelbyville dans une semaine on sera champion.
M. Burns : Vous avez entendu Harry ? Il suffit que mes gars écrabouillent vos chiffes molles et le titre est à nous. [Harry rigole]
Harry : Les spartiates de ma centrale nucléaire vont réduire vos petits rigolos ont raisin de Corinthes.
M. Burns : Ca j'en doute fort.
Harry : Ca vous intéresserait de parier un million là-dessus ?
M. Burns : Ho si on doit faire un pari rendons le attrayons.
Harry : [Surpris] Quoi ? Un million de dollars c'est pas attrayons pour vous ?
M. Burns : Ha, vous aviez dit un million j'avais l'esprit ailleurs. Je pensais que vous commenceriez par une petite somme et qu'on augmenterez au fur a mesure, vous voyez ce que je veux dire. Oui un million c'est parfait. [Ils se serrent la main]

SEQ 6 - INT/NUIT Central - Bureau de monsieur BurnsM. Burns : Smithers, je pensais à une chose. C'est mal selon vous de tricher pour gagner un pari d'un million de dollars ?
Smithers : Oui monsieur.
M. Burns : Je me suis mal exprimé. Ce serait mal si je trichais pour gagner un pari d'un million de dollars ?
Smithers : Non monsieur. Qui faut il que je tue ?
M. Burns : Non Smithers. J'ai décidé de faire venir quelque grosse pointure, des joueurs de baseball professionnel. [Il découvre un tableau où l'on voit un terrain de baseball avec des photos de joueurs en noir et blanc] Nous leurs donnerons des emplois symboliques à la centrale, et nous les ferons joué dans notre équipe de sofball. [Gros plan sur une des photos] Honus Wagner, [Gros plan sur une autre photo] Cap Anson, [Autre gros plan] Mordecai "3 fingers" Brown... [Smithers le coupe]
Smithers : Heu... Monsieur.
M. Burns : Qui y a-t-il Smithers ?
Smithers : Je crois que ces joueurs soient à la retraite et même qu'ils ne soient plus... de ce monde. Pour ne rien vous cachez votre lanceur est mort il y a 130 ans.
M. Burns : Saperlipopette ! Très bien, trouvez moi de bons joueurs et des joueurs bien vivant. Sillonnez les rangs professionnels, la ligue nationale, la ligue américaine, la ligue afro-cubaine.
Smithers : J'y vais de ce pas. [Il se dirige vers la porte]
M. Burns : Heu Smithers. [On entend une musique angoissante et gros plan sur monsieur Burns] Je vous donne 24 heures. [Smithers frissonne]

SEQ 7 - INT/JOUR Bâtiment[On voit un bâtiment avec une affiche où il y a écrit "carte de baseball colloque annuel avec José Canseco. José Canseco signe des balles, Smithers vient lui parler]
Smithers : Je vous offre 50 000 $ pour un match.
Canseco : Je toucherais 50 000 $ pour un seul match ?
Smithers : C'est exact monsieur Canseco.
Canseco : C'est en dessous de mon tarif mais pourquoi pas. Ca peut être marrant.

SEQ 8 - EXT/JOUR Forêt[On voit Smithers marchait dans la forêt et reçoit une balle qui lui déchire la veste]
Scioscia : Ho désolé, je vous avez pris pour un chevreuil.
Smithers : Hé hé, non ce n'est pas grave ça m'arrive tout le temps. Vous êtes Mike Scioscia ?
Scioscia : C'est moi oui.
Smithers : Vous êtes content de votre travail chez les dodgers ?
Scioscia : Ouais ouais ça va, mais en fait j'ai l'esprit colle bleu [???] , j'aimerais bossé manuellement, être sur une grosse machine, écoutez la voix feutré d'une secrétaire dans les haut parleur d'une raffinerie ou d'une centrale électrique.
Smithers : On a des choses à ce dire.

SEQ 9 - INT/JOUR Villa d'Elvis Presley[A l'entrée de la ville il y a un portail en forme de partition. A l'intérieur un guide fait visiter la maison a des visiteurs.]
Guide : Et ça c'était la salle de détente d'Elvis. Quand le King n'enregistrait pas ou ne répétait pas, il adorait ce relaxé en regardant 3 télévisions en même temps.
Smith : Ho le mec le mec y savait vivre lui [Il prend une photo]
Smithers : Excusez-moi vous êtes Ozzie Smith ?
Smith : Oui.
Smithers : J'ai une proposition a vous faire. [Il lui montre une mallette avec le signe $ dessus]

SEQ 10 - EXT/JOUR Villa de Don Mattingly - entrée[Smithers sonne à la porte]
Smithers : Bonjour, vous êtes Don Mattingly ?
Don Mattingly : Oui oui c'est moi, entrez entrez je peux vous offrir quelque chose. C'est quoi votre petit nom ? [Il prend Smithers par les épaules et le fait rentrer chez lui]

SEQ 11 - INT/JOUR Club de musique[Un groupe de 3 personnes joue sur scène, le groupe s'appelle "the steeve sax trio". Smithers s'adresse a l'un d'eux]
Smithers : Faire partie d'une équipe de softball dans un bled. Ca vous tente ?
Sax : Et comment !

SEQ 12 - INT/JOUR - Centrale nucléaire - Salle de réunionM. Burns : Et maintenant je veux vous présentez les nouveaux membres de la famille du nucléaire. Notre nouveau garde de sécurité Clemens. [Gros plan sur Clemens]
Clemens : Bonjour.
M. Burns : Notre nouveau concierge Wade Boggs. [Gros plan sur Boggs]
Boggs : Salut.
M. Burns : Notre nouveau caissier a la cafétéria Ken Griffey junior [Gros plan sur Griffey]
Griffey : Comment ça va les mecs !
M. Burns : Notre nouveau ... heu ... voyons, on trouvera un poste pour ces gars là plus tard. Je vous demande de saluer Steeve Sax, Don Mattingly, Darryl Strawberry, Ozzie Smith, Mike Scioscia et José canseco. [Homer, Lenny et Carl sont impressionnés] Ho, pendant que j'y suis, il y a une feuille d'inscription pour l'équipe de softball de la centrale [On voit smithers montrait le panneau ou se trouve la feuille] épinglé au tableau au cas où vous voudriez jouer. [Homer, Lenny et Carl sont mécontent. Lenny se lève est s'adresse à monsieur Burns]
Lenny : Avec eux dans l'équipe vous n'avez plus besoin de nous.
M. Burns : Ben tiens heu... Scioscia ! Allez signez. [Scioscia se dirigeait vers la sortie]
Scioscia : Excusez moi monsieur ; mais je suis là pour m'occuper du convecteur de déchet et...
M. Burns : [énervé] Encore une ânerie et je vous renvoie dans la ligue professionnel. [Tous les joueurs vont signer la feuille. Homer va parler à Strawberry qui finit de signer la feuille]
Homer : Vous êtes Darryl Strawberry ?
Strawberry : Oui.
Homer : [inquiet] Vous jouez dans le champ droit ?
Strawberry : Oui.
Homer : Je joue dans le champ droit moi aussi.
Strawberry : Et alors ?
Homer : Z'êtes meilleur que moi ?
Strawberry : Je vous ai jamais rencontré, mais... oui.

SEQ 13 - INT/NUIT Maison des Simpson - salle a manger[Les Simpson sont à table]
Homer : C'est pas correct. Les gars et moi ont a trimés dur pour arriver à jouer cette finale et on est plus que remplacent sur le banc.
Marge : Tu as marqué tellement de points cette année. Qu'est-ce qui te fait croire que ce Strawberry est meilleur que toi ?
Homer : Marge, laisse tomber. Il est plus grand que moi, il est plus rapide, il est plus fort aussi. Puis il a déjà plus de copains que moi à la centrale.
Bart : [énervé] Mmm, tu me rend malade Homer. C'est toi qui m'as dit qu'on pouvait réussir n'importe quoi à condition de le vouloir.
Homer : Ouais, et ben maintenant que des plus grand je peux te dire que c'est du bidon. Même si t'es très bon dans quelque chose faut te dire qu'il y a un million de gens qui sont meilleur que toi.
Bart : Moralité, si tu risques de perdre n'essaie pas.

SEQ 14 - EXT/JOUR Stade de la centrale[Tous les joueurs sont autour de monsieur Burns]
M. Burns : Je suis votre nouvel entraîneur, alors une chose doit être bien clair entre nous. Personne ici n'est assuré de sa place dans l'équipe. Je me fiche que vous vous appeliez Steeve Sax ou Darryl Strawberry ou... [à Smithers] Smithers donnait moi le nom d'un mauvais joueur.
Smithers : Homer Simpson monsieur.
M. Burns : Ou Homer Simpson. [Homer est fier et regarde Strawberry] Deuxièmement, à partir de maintenant vous ne boirez plus de bière mais ceci. [Il sort une bouteille violette de sa poche où il est écrit "brain and nerve tonic"] C'est un stimulant pour les nerfs et le cerveau, composé de jus électromagnétique riche en protéine. Ca vous donne une santé de fer [il en met dans une cuillère] Bien sur, il est connu pour être a l'origine de quelque cas de gigantisme, mais ces cas sont rares. Essayez le donc. [Il tend la cuillère a Griffey qui boit]
Griffey : Ho youa, c'est comme ci y'avait une fête dans ma bouche et que tout le monde est invité.
M. Burns : Excellent. [Griffey prend la bouteille des mains de Burns et la boit] Commençons l'entraînement voulez vous. Smithers, [Gros plan sur Burns] les médecine-balls. [Smithers vient poser part terre 2 grande balle]
Tous les joueurs : Ho non.

SEQ 15 - INT/JOUR Salle d'entraînement[Les joueurs sont dans une salle d'entraînement. Lenny fait du rameur, Smithers pèse Strawberry, Canseco boxe un ballon et Homer dans un grand caisson pour maigrir]

SEQ 16 - EXT/JOUR Stade de la centrale[Smith est à la batte. Burns vient et lui prend la batte]
M. Burns : Donnez moi ça. [La balle arrive et tape sur la batte, Burns et projetez en arrière et on l'entend tapez sur le grillage. Ensuite on voit les joueurs que Burns a recruté jouaient très bien. Smithers et Burns les regardent s'entraîner derrière le grillage]
Smithers : Hé hé hé, qu'est ce que vous allez faire de votre million monsieur ?
M. Burns : Je n'en sais rien, l'ajoutez à ma pile je suppose.

SEQ 17 - INT/JOUR Vestiaire[Un hypnotiseur est là et hypnotise les joueurs]
Hypnotiseur : Vous êtes tous de très bons joueurs.
Les joueurs : On est tous de très bons joueurs.
Hypnotiseur : Vous allez battre Shelbyville.
Les joueurs : On va battre shelbyville.
Hypnotiseur : Vous donnerez 150% de vous-même.
Les joueurs : C'est impossible. Personne ne peut donner plus de 100%. Par définition, c'est le maximum que chacun peut donner.

SEQ 18 - EXT/JOUR Stade de la centrale[On voit Homer sur le terrain. On entend un coup de batte]
Homer : Je l'ai ! Laisse, je l'ai ! [Strawberry arrive saute si haut qu'il sort du cadre et attrape la balle]
Strawberry : J'ai.
Homer : Hé ! J't'avais dit que je l'avais !
M. Burns : C'est un comble Simpson ! Il n'y a pas de "je" dans l'équipe.
Strawberry : Il y en a qui ont un mauvais comportement dans l'équipe.
M. Burns : Absolument Strawberry. [Strawberry est content]

SEQ 19 - INT/NUIT Centrale nucléaire - Couloir[Scioscia pousse une brouette avec des déchets nucléaires dedans. Il rencontre Carl.]
Carl : Scioscia je te comprend pas. T'es venu pour le softball et t'es là chaque soir à te biné comme une bête à charger des déchets nucléaire.
Scioscia : Ben tu vois, ça me soulage de la pression du baseball professionnel. Dans ce milieu si tu fais une petite erreur, boum t'as la presse sur le dos. [En marchant la brouette tape dans un tuyau et les déchets se renverse par terre] Ho !
Carl : Ho, te bile pas pour ça.
Scioscia : Ho ben mon vieux ! Qu'est ce que c'est cool ici.

SEQ 20 - EXT/JOUR Stade[Bart et Ralph sont en train de faire les équipes et on voit devant des enfants qui leurs demandent de les prendre dans leurs équipes. La caméra s'éloignent et on voit Griffey, avec la bouteille violette dans la poche, qui veut aussi jouer]
Ralph : Je prends Ken Griffey dans mon équipe.
Bart : Ben voyons. Bon d'accord alors je prends Milhouse. [Boggs passe devant le stade]
Ralph : Hé m'sieur Boggs. Vous jouez dans notre équipe ?
Boggs : j'suis ton homme petit.
Bart : Merde ! D'accord alors je prends ... Lewis. [Canseco passe devant le stade]
Ralph : Et je prend José Canseco !
Bart : D'oh !

SEQ 21 - EXT/JOUR Stade de la centrale[Mattingly s'entraîne. Burns arrive à côté lui.]
M. Burns : Mattingly rasez-moi ces favoris.
Don Mattingly : Quels favoris ? [Mattingly a les cheveux longs et la moustache mais n'as pas de favoris]
M. Burns : [énervé] Obéissez hippies !
[Homer est à la batte]
Homer : Ces types sont pas si terribles. Je vais leurs faire goûter à ma batte magique. [Clemens tire et coupe en deux la batte d'Homer] Haaaa !

SEQ 22 - EXT/NUIT Stade de la centraleM. Burns : Un genou à terre. [Tous les joueurs viennent se mettre autour de Burns] Demain est le plus grand jour de votre vie. C'est le jour du match contre Shelbyville. [La caméra montre les joueurs, on voit Griffey en train de boire la boisson que lui avait donner Burns] Couvre-feu à 7 heures, ne buvez ni café, ni thé, ni boisson au cola. Ne vous y trompez pas ce sont des boissons nocives.
Strawberry : Comptez sur nous coach.
M. Burns : Oui. Bien avant de donner la composition de l'équipe, je veux dire a ceux qui ne feront pas partie de cette liste, qui m'ont énormément déçu. Quelque chose leur fait défaut. Appelons ça le cœur.
Strawberry : Y sont rien dans la culotte coach.
M. Burns : Tout a fait Darryl. [Burns affiche la liste. Les joueurs vont la voir]
Griffey : Ho, je joue c'est cool !
Lenny : ho, flûte ! [Il s'en va]
Homer : S'i ou plait ! S'i ou plait ! S'i ou pait ! Je veux être dans l'équipe. [Il n'arrive pas à s'approche de la feuille] Clemens je suis dans l'équipe ?
Clemens : Certainement.
Homer : J'suis dans ?! Youhou ! Youhou ! [Il se retourne vers Strawberry] Tu l'as dans le baba Strawberry.
Clemens : Attendez. Vous êtes Ken Griffey Junior.
Homer : Non.
Clemens : Désolé, je vous ai donnez de faux espoir. [Homer se retrouve seul]

SEQ 23 - INT/NUIT Centrale nucléaire - Bureau de monsieur Burns[Burns est en train d'écrire le nom des joueurs qu'il a retenu sur une feuille on peut lire les noms de Steeve Sax, Wade Boggs, Darryl Strawberry, José Canseco, Don mattingly, Ken Griffey Junior, Mike Scioscia et Ozzie Smith. Monsieur Burns écrit enfin Roger Clemens.]
M. Burns : Smithers, je ne peux en aucun cas perdre ce pari. A moins, bien entendu, que mes neufs champions soient tous victimes de malchances et qu'ils ne puissent pas jouer demain. Mais cela ne se produira pas. Trois malchances parfois c'est possible. Sept malchances il restera encore un petit espoir. Mais neuf malchances, j'aimerais bien voir ça .

SEQ 24 - INT/NUIT Voiture de Steeve SaxSteeve Sax : Quelle jolie petite ville. J'achèterais peut être une maison ici pour ma retraite. [On entend une sirène de police. Sax voit une voiture de police dans son rétroviseur. Il s'arrête. Eddie et Lou viennent vers sa voiture] Qu'est ce y se passe ? Y'a un problème sergent ?
Eddie : Tu parles trop gros malin.
Lou : Sors tes papiers, [Il lui braque son pistolet dessus] doucement. [Sax leur passe ses papiers]
Eddie : Ho ! Ouais, ouais, ouais, ouais. Steeve Sax hein, et ça vient de New York.
Lou : On m'as dit q'un type avait été descendu à New York et qu'on avait jamais élucidé l'affaire. [Il se penche vers Sax] Mais toi tu sais rien sur le sujet, hein mon petit Steeve ? [Eddie et Lou rigolent]
Sax : Mais y'a des centaines de meurtres qui sont pas élucidés à New York.
Lou : T'as pas l'air de savoir non plus quand tu dois là boucler Sax.

SEQ 25 - INT/JOUR Hôpital - Chambre[Le docteur Hibbert passe un compteur Geiger sur Scioscia. Le compteur n'arrête pas de sonner]
Dr Hibbert : Mike, essayez de soulever le bras.
Scioscia : [Parlant d'une voix saccadé] Peux pas ... lever... bras... ou... parler... à... rythme... normal.
Dr Hibbert : Et bien je craint que vous soyez victime d'une grave contamination par radiation.
Scioscia : Est-ce que ... je serais... en mesure... de jouer... au softball... demain ?
Dr Hibbert : Heu heu heu, heu heu heu. Non. Demain vous serez à peine capable de respirer.
Scioscia : Hoo, vacherie. [Une infirmière vient appeler le docteur Hibbert]
Infirmière : Docteur Hibbert. Il faut que vous voyiez Ken Griffey immédiatement. Nous pensons qu'il a fait une overdose de fortifiant. [Le docteur Hibbert ouvre un rideau]
Dr Hibbert : Bonté divine ! [On voit Griffey sur une chaise roulante avec une tête énorme en train de boire la bouteille de Burns] Un cas de gigantisme.

SEQ 26 - EXT/NUIT Rue de Springfield[Canseco se promène dans la rue]
Femme : [Affolé] Mon bébé ! Mon bébé ! [La femme se trouve devant une maison en feu. On entend un bébé pleurait]
Canseco : Vous inquiétez pas m'dame. J'vais vous le cherchez. [Il rentre en courant dans la maison en feu et ressort avec un bébé dans les bras]
Femme : Ho merci monsieur Canseco ! [Canseco commence à partir quand on entend un chat miaulé] [Affolé] Ho ! Mon chat
Canseco : N'ayez pas peur m'dame je vais le tirez de la votre matou ! [Il rentre dans la maison et ressort avec un chat. On entend un piano joué]
Femme : [Affolé] Mon piano mécanique !
Canseco : Ho bon. [Il se dirige lentement vers la maison. Lorsqu'il se trouve prés de la porte le feu redouble de violence]

SEQ 27 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge[Homer et Marge sont dans leur lit]
Homer : Ho ! La seule chose dans laquelle j'sois bon, je peux plus y jouer.
Marge : Homer tu es bon dans des tas de domaine.
Homer : Comme quoi ?
Marge : Faire des câlins.
Homer : Ouais, mais mes potes y sont pas la pour le voir.
Marge : Mmm...

SEQ 28 - INT/NUIT Bar de Moe[Barney et au bar avec Boggs]
Barney : Et je le répète. Le meilleur premier ministre qu'est eu l'Angleterre était lord Palmerston.
Boggs : Willian Pit l'ancien.
Barney : [énervé] Lord Palmerston ! [Il se lève]
Boggs : [Il se lève, énervé] William Pit l'ancien [A chaque syllabe prononcé il tape son doigt sur Barney]
Barney : Ok ! Tu l'as cherché mon pote ! [Il assomme Boggs d'un coup de poing]
Moe : Alors ça c'est envoyé Barney. Peuh, William Pit l'ancien.
Barney : [énervé] Lord Palmerston ! [Il frappe Moe]

SEQ 29 - INT/NUIT Commissariat[Sax est enfermé dans une cellule]
Wiggum : Beau travail les gars ! je crois qu'on peut refermer les dossiers sur les crimes non élucidés dans notre ville.
Sax : Je peux au moins appeler mon avocat ?
Lou : Tu regardes trop de films à la télé, Sax.

SEQ 30 - EXT/JOUR StandSmith : Combien de temps il faut pour faire la visite ?
Vendeur : Ben, c'est difficile à dire. Une fois entrée là dedans vous pouvez aussi ne jamais en ressortir.
Smith : Whoua ! Une entrée s'il vous plait. [Il rentre dans une tente à coté du stand] haaaaaaaaa...
Vendeur : Hé, hé, hé.

SEQ 31 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon[Homer descend les escaliers en tenue pour le match est s'aperçoit que sa famille est prête à sortir.]
Homer : Et ou est-ce que vous allez comme ça ?
Lisa : Au match.
Homer : Non ! Non ! Non ! Je veux pas que vous me voyez assis sur mon cul comme un minable.
Bart : T'inquiète on t'as déjà vu minable.

SEQ 32 - EXT/JOUR Stade de la centrale[Une affiche indique "aujourd'hui Springfield contre Shelbyville. Mattingly vient poser son sac sur le banc à coté de Burns et Smithers]
M. Burns : Mattingly ! Pour la dernière fois couper moi ces favoris !
Mattingly : Ecoutez monsieur Burns. Je ne sais pas ce que vous appelez des favoris.
M. Burns : Ne discutez pas avec moi faites les disparaître. Smithers, le match va commencé. Où diable sont passés mes champions ?
Smithers : Monsieur, Mike Scioscia pourrait ne pas passer la nuit. Il a été prononcé six sentences de réclusion à perpétuité contre Steeve Sax, Ozzie semble avoir disparu de la surface du globe. [La scène change et on voit Smith tombé dans le vide en criant. E=MC2 passe à coté de lui il prend une photo]
M. Burns : Et Canseco où est-il ? [La scène change et on voit Canseco portant un sèche-linge]
Femme : Non. Le sèche-linge mettait le là.
Canseco : Oui m'dame. [On voit que Canseco a déjà sortit de la maison le canapé, un lave-linge une table avec les chaises, un tapis, une télé, une horloge,un fauteuil et une comode. Retour au stade]
M. Burns : Et Clemens ?
Smithers : Monsieur heu. Il n'est pas en état de jouer. [On voit Clemens qui se prend pour une poule]
Clemens : Cot cot cot cot cot cot cot.
M. Burns : Quel andouille cette hypnotiseur ! [Il se dirige vers l'hypnotiseur] Vous ! Regardez votre travail ! [Il montre Clemens] Mon premier lanceur se prend pour une poule. Vous perdez rien pour attendre. Je ferais un rapport à l'Association Américaine d'Hypnose. [L'hypnotiseur sort son pendule]
Hypnotiseur : Mais j'ai fait du bon travail. Un bon travail.
M. Burns : Bon bon. C'est peut être pas votre faute. Vous avez fait du bon travail. [Burns voit Mattingly passait avec la moitié des cheveux coupé mais toujours avec sa moustache.] Mattingly ! Je pensais vous avoir de faire disparaître ces favoris. Rentrez chez vous vous n'êtes plus dans l'équipe, c'est mon dernier mot.
Mattingly : Parfait. [Il s'en va] Je le préfère quand même à Raymond Goethals.
[Burns parle au banc ou il ne reste que les employés de la centrale.]
M. Burns : Bon a nous deux les laissez pour compte. Vous me détestez et je vous déteste encore plus. Mes champions volatilisés. Il ne me reste plus que vous. Alors je... j'aimerais que vous vous rappeliez de certains conseils inspirés qui ont pu vous être indiqués au cours de votre vie. Maintenant en piste pour la victoire. [Les joueurs se lèvent et courent vers le terrain. Smithers essuie une larmes. Burns arrête Homer qui se dirigeait vers le terrain] Pas si vite simpson. L'homme qui joue à votre poste est toujours là. [On voit Darryl leur faire signe] Vous vous restez sur votre banc.
Homer : [Déçu] Ho... [On voit l'image d'Homer à travers une jumelle puis la jumelle se dirige vers Strawberry. On voit que c'était les jumelles de Lisa qui est assis dans les tribunes avec le reste de la famille]
Lisa : T'es bidon Strawberry. On veut Homer. Homer la foudre.
Bart : Hou Darryl ! Hou darryl ! [Avec Lisa] Hou Darryl ! Hou Darryl !
Marge : Ce n'est pas gentil les enfants.
Lisa : Ce sont des athlètes professionnels. Ils sont habitués a ce genre de chose. Ca leur fait ni chaud ni froid. [On voit que Strawberry a une larme qui coule. Un joueur de la centrale de Springfield lance la balle qui est renvoyé. Puis on voit un vendeur de cacahuète.]
Vendeur : Cacahuète ! Qui veut des cacahuètes ? [Un homme fait signe le vendeur lance le paquet qui finit sur la tête d'une femme, un autre homme en demande le paquet atterrit sur le terrain, un autre sur la tête d'un homme et un autre sur une voiture du parking.]
M. Burns : Allez Monty, c'est le moment de démontrer ton habileté tactique. Qu'est-ce que je pourrais faire ? Smithers, massez moi le cerveau.
Smithers : Oui monsieur. [Smithers masse le crâne de Burns]
M. Burns : Allez strawberry. Frappez moi un home-run !
Strawberry : D'accord coach. [Strawberry frappe la balle et l'envoie en dehors du terrain sur des voitures en circulation.]
M. Burns : Hé hé hé ! C'est moi qui lui est dit de faire ça.
Smithers : Brillante stratégie monsieur.
[Marge filme Homer au moment ou Homer se gratte l'entrejambe]
Marge : Ho quel horreur ! [Elle baisse la caméra et filme ses pieds] Les enfants vous me direz quand votre père aura fini de se gratter. [Silence] Ca y'est ?
Bart : On te dira m'man.
[On voit le tableau d'affichage qui indique 43 partout]
M. Burns : Très bien. C'est le jeu décisif à la fin de la dernière manche. Deux frappeurs retirés, trois coureurs sur les bases, Strawberry s'approchent pour frapper.
Homer : [Il pense] Ils vont gagner le championnat de la ville et moi j'aurais compter pour du beurre.
[Strawberry s'apprête à frapper]
M. Burns : Attendez. Strawberry. Vous avez bien jouez aujourd'hui. Vous pouvez souffler et prendre une douche. Je vais faire entrer un frappeur gaucher à votre place.
Strawberry : Hein ! Vous voulez me remplacer ?
M. Burns : Oui. Vous comprenez vous êtes un frappeur droitier, leur lanceur est droitier. Si j'envoie un frappeur gaucher ça s'appelle jouer sur les pourcentages. C'est comme ça que font les entraîneurs malins pour gagner.
Strawberry : Mais j'ai marqué neuf fois sur neuf aujourd'hui.
M. Burns : Vous pouvez être fier de vous. Allez vous asseoir. Simpson ! Vous frappez à la place de Strawberry.
Homer : Je frappe ? Youhou ! [Il se dirige vers le terrain et passe devant le banc]
Carl : Montre leur Homer !
Lenny : Tu vas réussir !
Clemens : Cot cot cot.
M. Burns : Bon allez. Mettons au point les signaux. Si je lève ma visière comme ceci.
Homer : Ouais.
M. Burns : Ca veut dire que le signal est faux.
Homer : Hein hein.
M. Burns : Pourtant. Je peux annuler ce signale en frottant mes mains comme ceci.
Homer : Pigé.
M. Burns : Si je veux une balle frappé légèrement je ne toucherais pas ma ceinture une fois ou deux mais trois fois. Si je veux... [A ce moment Homer pense et on entend plus Burns]
Homer : [Il pense] J'entrave que dalle à ce qui me raconte. Pourquoi est ce que y me laisse pas simplement frapper. J'préférais être chez moi à bouffer un sac de chips croustillante. Hum... des chips croustillante.
M. Burns : Compris Simpson.
Homer : Oui m'sieur.
Speaker : Et maintenant, pour frapper à la place de Darryl Strawberry , Homer Simpson. [Le public sifflent a l'exception de marge et les enfants]
Lisa : Vas-y papa montre leur ce que tu sais faire !
[Au moment où il va frapper Homer regarde Burns qui fait plein de signe]
Homer : Hein ?! [Le frappeur frappe et Homer se prend la balle en pleine tête] Ouille ! [Il s'écroule à terre. Le public est content.]
Marge : Ho catastrophe !
Lisa : Il est touché ça compte pour un point. Papa vient de gagner le match !
Marge : Hein ? Ben j'espère qui sera content quand y reviendra a lui.
[On voit Charlie courir]
Charlie : On a gagné ! On a gagné ! On est champion ! [Quelqu'un vient enlever Homer de la base l'arbitre fait signe que le match et finit. Les joueurs portent Homer, toujours inconscient, en triomphe. Une photo est prise ou l'on voit toute l'équipe, y compris les stars qui n'ont pas pu jouer réunit pour la photo avec la coupe. Homer est allongé par terre. Il y a une banderole ou il est inscrit champion municipaux 1992]

[Pendant le générique, on revoit des images de l'épisode en noir et blanc accompagnées d'une chanson]
Chanson : Monsieur Burns y était arrivé. La centrale avait gagné. Roger Clemens, la poulette qui sans cesse claquette. Mike Scioscia et sa maladie tragique. Avec lui on se marre. Wayne Boggs est léthargique sur le sol du bar. On parle de softball. Du maine à san diego. On parle de softball. De mattingly à canseco. De Ken Griffey et sa grotesque mâchoire. De Steeve Sax et ses Déboires. On parle d'Homer. D'Ozzie et de Straw. On parle de softball. Du maine à san diego. On parle de softball. De mattingly à canseco. Ken Griffey et sa grotesque mâchoire. De Steeve Sax et ses Déboires. On parle d'Homer. D'Ozzie et de Straw.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park