Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

La brute et les surdoués

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV :[Les enfants regardent une pub pour des céréales avec Itchy & Scratchy]
Homme : Les enfants, regardez qui prépare le petit déjeuner.
Enfants : Itchy & Scratchy !
Scratchy : Et oui c'est nous.
Itchy : Il ne faut jamais démarrer la journée avec l'estomac vide.
[Itchy vide les céréales dans la bouche de Scratchy avec un entonnoir]
Scratchy : Vous voulez goûter ?
Enfants : Ouais !
[Itchy met Scratchy couché sur la table et lui ouvre le ventre. Il ajoute du lait]
Scratchy : Oh, ce que c'est froid.
[Les enfants découvrent les céréales à l'intérieur du paquet]
Garçon : Waahh ! Des poignards roses !
Fille : Des machettes vertes !
Garçon : Des pics à glace jaunes.
Scratchy : Les [???] c'est important pour un petit déj' nutritif.
[Il meurt]
Fille : Et si c'est vous qui préparez le petit déjeuner, où est maman ?
[Itchy ouvre une cloche de repas. En dessous, il y a la tête de la mère]
Mère : Je suis là. Mais grâce à Stabio, le reste de votre maman est encore au lit.
Lisa : Ils ont vraiment dépassé les bornes, ce coup-ci.
Homer : On y peut rien, le sexe ça fait vendre.
[Marge voit Homer sur le canapé]
Marge : Oh Homer tu es encore là ? Tu devrais être à ton travail depuis une heure.
Homer : Ils m'ont dit que si j'arriverais en retard ils me viraient. Je peux pas courir ce risque.
Marge : Et vous les enfants, vous allez rater le bus. Oh ! Il est au bout de la rue !
[Marge attrape les enfants. Dans la salle de bain, elle les colle l'un contre l'autre et leur brosse les dents les deux en même temps]
Bart : Il faut que je crache.
Marge : Tu cracheras dans le bus.
[Dans les escaliers, elle les habille. Elle habille Bart avec les affaires de Lisa et vice-versa]
Bart : Euh, m'man...
Marge : Pas maintenant, Lisa.
[Elle donne une pomme à Lisa et du raisin à Bart. Elle les force à manger]
Marge : [à Bart] Mâche ! Mâche ! Mâche ! [à Lisa] Avale ! Avale ! Avale !
[Bart s'étouffe. Marge appuie sur son ventre et il crache le pépin. Homer récupère ce qui sort de la bouche de Bart et l'avale. Finalement, ils ratent quand même le bus]
Bart : Oh zut ! On va devoir rester à la maison.
Marge : Tu me connais mal.
[Marge prend sa voiture]

SEQ 2 - INT/JOUR Voiture des Simpson :[Marge se met au niveau du bus et parle à Otto]
Marge : Stop ! Stooop !
[Otto ne comprend pas ce que lui dit Marge]
Otto : Eh, on veut faire la course ?
[Il accélère. Les enfants dans le bus sont contents. Marge accélère aussi]
Marge : Je ne fais pas la course ! C'est moi Marge Simpson !
Otto : Ah non ! Je vais vous semer grave. Wou hou !
[Il prend un raccourcit dans une route en "half pipe". Les deux véhicules se croisent]
Milhouse : Ouais ! C'est comme Speed 2 sauf que c'est un bus au lieu d'un bateau.
[Marge conduit très dangereusement. Elle finit par se mettre devant le bus à un mètre de l'école]
Marge : J'ai réussit ! J'ai coincé le bus scolaire. Allez, montez vite dedans.
Lisa : Mais maman, on est devant l'école.
Marge : Je l'ai battu ! Ne me gâchez pas ce plaisir.

SEQ 3 - INT/JOUR Bus scolaire :[Ils grimpent dans le bus. Un mètre plus loin, le bus s'arrête]
Otto : Allez, tout le monde descend. Oh, j'ai faillit oublier. Faut que j'aille chercher un nouvel élève.
Sherri ou Terri : Waah ! Un nouvel élève.
Terri ou Sherri : Je me demande comment il est. [elle imagine un garçon angélique sur une licorne] Aaahh !
[Nelson imagine un garçon avec des tentacules de pieuvre qui terrorise les gens. Ralph imagine une chèvre qui mange une boîte de conserve et il rie. La nouvelle élève est une fille rousse assez forte]
Sherri ou Terri : Une rousse.
Terri ou Sherri : Si elle croit qu'elle va nous épater.
Janey : Elle a des grandes chaussures de randonnée.
Ringard : [avec un gros appareil dentaire] Je suis sûr qu'elle s'intégrera jamais.
Lisa : C'est pas évident d'être le nouveau. L'un de nous devrait aller lui parler.
Bart : Ouais, l'un de nous devrait. [il regarde par la fenêtre] Nettoyage à sec en une heure ? Qu'est-ce qu'ils font vite !

SEQ 4 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :Homer : Ils sont partis ?
Marge : Oui. Ca fait du bien de se retrouver tous les deux, hein ?
Homer : Tu lis dans mes pensées. Bon ben... ce café est bon, hein ?
Marge : Oui. Le... le lait lui enlève son amertume.
Homer : Tu sais. J'ai l'impression que notre couple est...
[On sonne à la porte. Ils se précipitent]
Marge : J'y vais ! Attend j'y vais !
Homer : Non non, c'est moi.

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - Porte d'entrée :Colporteuse : Votre bébé est mort !
Homer et Marge : Oh !
Colporteuse : C'est ce que vous entendrez si votre bébé est victime de l'un des milliers de pièges mortels qui se cachent dans la plupart des maisons.
Marge : [elle lit sur une carte] "SOS bébé en danger" ?
Homer : Vous... vous nous avez fait peur.
Colporteuse : J'en suis désolée. Mais le fait est que votre bébé Maggie Simpson est morte...
Homer et Marge : Oh !
Colporteuse : ... Morte de honte d'avoir des parents qui n'ont pas encore fait appel à nos services. Commençons par la cuisine.

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :Colporteuse : Maintenant je fais semblant d'être un bébé.
[Elle s'habille comme un bébé et se met à quatre pattes]
Colporteuse : [voix de bébé] Agagah ! Moi j'adore explorer.
Homer : Elle a une sacrée paire de miches, ce bébé.
Marge : Homer ne soit pas... c'est vrai qu'elles sont grosses.
[la Colporteuse ouvre le placard sous l'évier et attrape un flacon]
Colporteuse : [voix de bébé] Beau couleur. Moi veut boire.
[Elle essaye d'ouvrir le flacon mais n'y arrive pas. Elle essaye de toutes ses forces. Elle passe le bouchon sous l'eau et essaye à nouveau et elle tape le flacon contre l'évier. Elle finit par l'ouvrir]
Marge : Oh ! Elle a réussit à l'ouvrir !
Colporteuse : Vous voyez avec quelle rapidité votre enfant aurait pût boire ce... [elle lit l'étiquette] lait maternisé troisième âge ?
Homer : Nooon !
[Il écrase le flacon par terre]
Homer : C'est une sacrée surprise pour moi. J'ai toujours imaginé les enfants mourants dans le salon.

SEQ 7- INT/JOUR Maison des Simpson - Porte d'entrée :[la colporteuse fait l'addition]
Colporteuse : Alors, loquet pour les toilettes, barreaux aux fenêtres, bouclier anti-projections de jus de pamplemousse, ce qui nous fait... Waahh ! Je suis riche !
[Elle montre l'addition à Homer]
Homer : 3$ ? Je m'attendais à beaucoup plus.
Colporteuse : C'est le coût du bloc de papier. Le coût estimé est en bas.
[Homer regarde le prix. La colporteuse est jetée dehors]
Homer : On veut pas de vos gadgets qui coûtent la peau des fesses !
[Maggie tombe par la fenêtre et atterrit dans les bras de la colporteuse. Elle rend le bébé à Homer]
Homer : Merci.

SEQ 8 - EXT/JOUR Ecole élémentaire - Cours de récréation :Bart : [parlant de la nouvelle] Vous l'avez vu l'autre scotchée sur la balançoire ? On dirait qu'elle lui appartient.
Milhouse : Ouais, elle se prend pour Babe le cochon savant.
Lisa : Fiche-lui la paix. Tu te rappelles ton premier jour d'école ?
Milhouse : Pas depuis que je prend du refoule-tout.
[Il montre son flacon de refoule-tout]
Lisa : Il faut faire quelque chose pour qu'elle ne se sente pas exclue.
[Lisa va voir la nouvelle]
Lisa : Bonjour. Je m'appelle Lisa. Comment tu t'appelles ?
[La nouvelle frappe Lisa]

SEQ 9 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :[Lisa a un coquard]
Homer : No problémo ma pupuce. Tu sais moi aussi j'ai vécu ça à l'école. Les coups de poing et les brimades, je connais.
[Il se rappelle du temps où il était à l'école. Il est en train de tabasser Smithers]
Homer : [il chante] Tout le monde m'appelle le roi du Kung Fu.
[Barney siffle dans une flûte. Homer continue de frapper Smithers]
Homer : [il chante] Dommage que tu sois si mou.
[Barney siffle dans la flûte]
Homer : C'était le bon temps, crois-moi.
Lisa : [triste] Mmm...
Marge : Tu devrais peut-être voir si vous n'avez pas des choses en commun. Des choses que vous aimez toutes les deux.
Lisa : Peut-être. Il y a beaucoup de gens qui aiment le free Jazz.
[Elle joue du saxo]
Marge : [pas convaincue] D'accord, c'est une possibilité. Et si tu lui parlais de tes poupées Malibu Stacey ?
Lisa : Ce ne sont pas des poupées, ce sont des modèles pour ma vie future... mais ça peut marcher.

SEQ 10 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle à manger :Homer : La bonne femme de "SOS bébé en danger" voulait à tout prix nous fourguer ses caches-prises. Mais je vais dessiner une tête de lapin dessus, pour fiche la frousse à Maggie.
[Il dessine des lapins sur les prises]
Marge : Elle a pas peur des lapins.
Homer : Elle en aura peur.

SEQ 11 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Couloir :Lisa : Euh, Francine. Je sais que les choses ont plutôt mal commencé entre-nous, aussi... [elle voit que Francine a une poupée Malibu Stacey] Ah ! Toi aussi tu aimes les Malibu Stacey ?
Francine : Ah ouais.
Lisa : Et tu aimes aussi ma préféré, la Malibu étudiante californienne ? D'ailleurs, je l'ai dans mon...
[Elle regarde son casier et constate que la porte est défoncée]
Lisa : ... Vestiaire. C'est la mienne, hein ?
[Francine arrache la tête avec ses dents et la recrache]
Francine : C'est sûr, vu le goût.
[Elle attrape Lisa et l'enferme dans son casier]
Lisa : Et le Jazz ? Tu aimes le Jazz ?
Milhouse : [dans le casier à côté] Oui j'aime le Jazz.
Lisa : Milhouse ? Elle t'a enfermé aussi ?
Milhouse : Ouais mais c'est pas trop dur, je suis sur les épaules de Ralph.
Ralph : On est un totem indien ! [il fait des bruits d'indiens]

SEQ 12 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV :[Homer cloue des coussins sur les coins des meubles avec un appareil à clouer]
Homer : Et voilà ! [à Maggie] Tu vois, trésor ? Papa te protège de tous les trucs pointus qui font bobo, hein ? Tiens-moi ça une seconde.
[Il donne l'appareil à clouer à Maggie. Elle tire des clous sur la main d'Homer qui se retrouve clouée sur un coussin]
Homer : Ouh, pinaise ! Allez Maggie. Pose le vilain...
[Elle tire et cloue sa main gauche au mur]
Arrête ça ! [elle tire] Pose... [elle tire] ça... [elle tire] tout de suite !
[Elle tire sur un cadre de Homer en pleine tête]
Homer : D'accord, ça suffit maintenant. Ca m'amuse plus.
[Elle tire encore et cloue les deux oreilles d'Homer au mur. Marge arrive dans la pièce affolée]
Marge : Oh ! Non non non !
[Elle retire l'appareil des mains de Maggie]
Marge : Oh Homer !
[Elle enlève les clous]
Homer : Tu te rends compte maintenant des dangers s'il y a dans une maison. Un bébé a un accident toutes les 3 minutes.
Marge : C'est moi qui te l'ai dit, Homer.
Homer : Ouais mais c'est moi qui cause. Regarde j'ai enfermé le téléphone dans du béton.
[Il montre le téléphone qui forme un gros cube de béton avec des trous pour les touches]
Marge : Et comment on fait pour appeler ?
Homer : On met le doigt dans les trous, ou avec une carotte.
Marge : C'est pas un peu excessif ? Et en quoi les touches sont dangereuses ?
Homer : Elle peut commander du poison.
Marge : Oh, mais c'est ridicule !
[Homer compose un numéro avec une carotte]
Opérateur : Service livraison poison ? Une corbeille d'assortiments de poisons est en route.
Marge : Je suis une très mauvaise mère.
Homer : Absolument. Marge, j'ai enfin découvert pourquoi Dieu m'a créé. Pour protéger ces créatures les plus vulnérables. J'ai l'intention d'en faire profiter le monde entier.
[Maggie reprend l'appareil et tire des clous dans la main d'Homer]
Homer : Emmène-la, Marge.
Marge : Oh là là !

SEQ 13 - EXT/JOUR Ecole élémentaire - Cours de récréation :[Dans un lieu isolé, la bande de Nelson a accroché Martin avec une corde la tête en bas et ils lui jettent des tomates]
Nelson : Pourquoi tu te lances toi-même des tomates ? Hein ? Pourquoi tu te lances toi-même des tomates ?
Martin : Je peux pas répondre à une question erronée.
Dolph : C'est toi qui est erroné.
[Ils rient. Lisa arrive près d'eux]
Lisa : Toc toc.
Nelson : Qu'est-ce que tu veux ?
Lisa : Est-ce que ça vous intéresserez d'être mes gardes du corps ?
Nelson : C'est trop marrant. On voulait se reconvertir dans la protection.
Dolph : On propose un forfait pour une heure de cantine et de récréation, c'est très abordable.
Lisa : Il me faut une protection constante. J'ai affaire à une vrai bête fauve. Regardez ces brûlures indiennes.
[Elle montre son bras avec quatre brûlures]
Nelson : Super !
Dolph : Oh la vache !
Jimbo : Triple torsion, c'est un pro !
Kearney : Ca a été fait avec les mains, t'es sûre ?
Lisa : Oui. Cette fille est une puriste.
Nelson : Fille ? Désolé, on fait pas les filles. Ca mord, ça griffe, ça hurle.
Dolph : Et des fois on tombe amoureux.
Lisa : Ouah ! J'ai encore des trucs à apprendre sur les petites brutes.
Nelson : Ouais, ça date pas d'hier ce phénomène. Tu savais que c'est antérieur à l'agriculture ?
[Elle fait signe que non]
Nelson : Marchons. [au reste de la bande] Finissez le bouleau !
Lisa : Je ne comprends pas les motivations de Francine.
[Francine fait un croche pied à Milhouse et à un autre élève, mais pas à Bart]
Lisa : Pourquoi elle s'en prend aux élèves les plus intelligents ?
Nelson : Autant demander la racine carré de 1 000 000. Personne n'aura la réponse.
Lisa : Moi je l'aurai. Je vais déchiffrer son code secret.

SEQ 14 - INT/JOUR Voiture des Simpson :Homer : [il chante] Sauvez vos bébés, protégez leur crâne tou mou.

SEQ 15 - INT/JOUR Maison d'Apu :[Homer veut protéger les enfants d'Apu]
Homer : Le problème, une déesse qui a pleins de doigts. Mais j'ai de quoi y remédier sur le champ.
[A la place des mains de la déesse, il met des gants géants de supporter]
Apu : Oh, merci beaucoup. Shiva ne risque plus de leur crever un oeil.
Homer : Ouais mais moi si j'étais vous, je la remplacerais par un bon gros Bouddah.
Apu : [choqué] Mais on est hindous.
Homer : Et moi je suis un dur. J'en fais pas toute une pendule.

SEQ 16 - EXT/JOUR Dans plusieurs lieux de Springfield :Homer se charge de protéger les bébés contre les dangers. Il remplit la piscine du docteur Hibbert de gélatine. Un enfant va dedans et rebondit. Homer prend de la gélatine qu'il met dans une coupe de champagne. Il ajoute de la crème et donne le verre à Hibbert. Ralph est sur la route et une voiture fonce sur lui. Homer déclenche des clous en travers de la route qui stoppent la voiture. Le conducteur est éjecté. Il traverse la vitre et se casse les os, mais Ralph n'a rien. Dans une aire de jeu, Homer recouvre tous les jeux et les enfants de mousse de protection.

SEQ 17 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Couloir :[Willie ramasse une énorme flaque de vomi de Wendell]
Willie : Ah, elle maousse c'te flaque de vomi.
Wendell : Désolé Willie.
Willie : Oh c'est rien mon petit gars. Ca fait partie de mon bouleau. Willie est là pour ça.
Lisa : Willie, je voudrais voir les cassettes vidéos de surveillance.
Willie : [géné] Vidéo de surveillance ? Y'a point de vidéos de surveillance.
Lisa : C'est difficile de rater les caméras.
[On voit une caméra dans le couloir]
Willie : C'est vrai. Willie est un sale menteur.

SEQ 18 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Salle de vidéo surveillance :Lisa : Pourquoi l'école nous surveille sans arrêt ?
Willie : L'école ?
Lisa : Oh, la cassette que je voulais !
Willie : Oh misère ! Le rouleau d'essuie-mains est presque fini ! Agh ! Il est arrivé aux deux bandes rouges !
[Il se dépêche d'y aller avec un nouveau rouleau. Lisa met la cassette dans le magnéto. Sur la cassette, on voit Lisa se cacher sous la table à la cafétéria. Francine la trouve et l'attrape]
Lisa : Comment a-t-elle pût savoir que j'étais là ?
[Elle met une autre cassette. A la piscine, Francine ne s'approche pas de Lisa bien qu'elle l'ait vu]
Lisa : Cette fois elle m'a regardé mais elle ne m'a pas touché.
[Lisa fait un gros plan sur son visage. Elle voit qu'elle a un protège-nez]
Lisa : Evidemment c'est le protège-nez !
[La porte s'ouvre]
Lisa : Eh, Willie j'ai découvert quelque chose, venez voir. Vous ne dîtes rien Willie ? Alors, écoutez. Je crois savoir ce qui déclenche la fureur de cette grosse brute de Francine. [elle s'inquiète] Willie ? Willie ?
[Elle se retourne et voit que ce n'est pas Willie mais Francine. Lisa crie. Francine la frappe. Sur un écran de contrôle, on voit Willie qui a remplacé le rouleau et qui lève son pouce]

SEQ 19 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Gymnase :[Les élèves intelligents dont Martin et Milhouse courent sur des tapis roulants torse nu]
Lisa : Allez, bandes de larves. Plus vite ! Je veux voir la sueur couler.
Martin : Je refuse de monter une marche de plus, tant que tu n'auras pas expliqué le but de cette monstrueuse expérience.
Lisa : Je crois que le secret de l'antagonisme entre les intello et les brutes réside dans votre sueur.
Martin : Dans ce cas, je vais suer comme un poulet qui rôti.
Lisa : Génial. Ne faîtes pas attention à la raclette.
[Elle récupère la sueur sur le dos des intellos avec une raclette]
Database : C'est mal de se faire racler le dos, mais qu'est-ce que ça fait du bien.

SEQ 20 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Classe de Melle Krapabelle :Tatum : Et en tant que champion du monde poids lourd, reconnu par 9 des 14 fédérations de boxe, je vous encourage vivement à poursuivre vos études. Merci.
Skinner : Merci à vous, Drederic Tatum. On peut dire que vous les avez mis KO... par vos talents d'orateur.
Edna : Je vous raccompagne.
Skinner : Vous le regretteriez, croyez-moi.
[Lisa entre dans la salle de classe]
Lisa : Monsieur Tatum. Je peux frotter votre veste avec cette serviette humidifiée ?
Tatum : Non je veux pas. Frotte autre chose.
[Lisa sort un flacon]
Tatum : Houlà, on m'a pas parlé de flacon !
Lisa : S'il vous plait, c'est pour la science.
Tatum : Ah, pour la science. Dans ce cas, vas-y.
[Lisa frotte la veste de Tatum avec une serviette humidifiée de sueur d'intellos]
Skinner : Lisa c'est une honte ! Explique-toi.
Lisa : Chut ! Ca marche, regardez.
[Nelson se lève de sa chaise]
Edna : Nelson ! Tu peux me dire ce que tu fais ?
Nelson : Je sais pas. C'est plus fort que moi.
[Il se met devant Tatum et il le frappe]
Tatum : Eh, ça suffit. Arrête ça tout de suite !
Nelson : [il continue à le frapper] Désolé. Je suis vraiment désolé.
[Il se met à pleurer et lui fait un tire-slip]
Nelson : S'il vous plait, ne me frappez pas !
[Tatum soulève sa manche]
Tatum : Tu ne me laisses pas vraiment le choix.

SEQ 21 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV :[Homer et Marge regardent la télé]
Présentateur : Et maintenant la chaîne Eustrogène présente : "Bavardage d'après midi".
Femme : Les hommes...
Public : Hoooouuu !
Homer : Tchao.
[Il change de chaîne]
Kent : Protéger à tout prix son enfant est l'obsession des Springfieldiens grâce à l'action militante d'un seul parent.
Homer : C'est moi ! Je suis le meilleur ! Je protège vos bébés, tous les parents me baisent les pieds !
Kent : Mais si Homer Simpson a protégé de nombreux enfants, il est hélas responsable de l'agonie de bon nombre de petits commerces.
[Reportage devant le magasin de béquilles pour bébé]
Journaliste : Vos béquilles pour bébés se vendent bien ?
Vendeur : C'est catastrophique, Kent. Et je vous parle pas des pansements qui chantent des berceuses.
Dr Hibbert : Regardez ce bébé. Pas une égratignure, et j'ai un bateau à payer.
[L'usine de cartes de prompt rétablissement pour bébé est obligée de fermer]
Patron : C'est la fin d'un beau rêve. Arrêtez les machines !
[Des ouvriers ressemblant à des mineurs quittent l'usine]
Homer : Seigneur ! Qu'est-ce que j'ai fait ?

SEQ 22 - EXT/JOUR Dans la rue :[Homer court dans les rues]
Homer : Bébé de Springfield, aidez-nous. Je vous en prie. Ecorchez-vous les genoux, buvez du détergent, laissez les chats dormir sur votre visage.

SEQ 23 - INT/JOUR Congrès des scientifiques :[Un scientifique présente son invention devant un grand nombre de scientifiques]
Scientifique : Le problème, des attaques répétées de soucoupes volantes. La solution...
[Sa maquette représente une soucoupe volante qui se pose près d'un bâtiment. Il a placé un piège à souris géant et la soucoupe est détruite quand elle se pose]
Scientifique : ... Et ainsi, la terre est sauvée.
[Les scientifiques applaudissent. Dans les coulisses, Lisa est prête à passer]
Marge : Ca va être difficile de faire mieux, Lisa.
Lisa : Je sais maman, il y a tout un tas de sommités. L'inventeur du talkie-walkie est dans la salle.
Marge : Où ça ?
Lisa : Troisième rang, près de l'allée.
[Marge regarde dans le publique]
Marge : Ah oui, c'est bien lui. Par contre, c'est pas sa femme.
[Les scientifiques discutent. Frink veut prendre la parole]
Pr Frink : Mesdames et messieurs, s'il vous plait. J'aimerais un peu de silence. On se tait maintenant. On regarde devant soi, on se tient les main jointes et on m'écoute attentivement. [il crie] Pi égale 3 tout rond !
Scientifiques : Oh !
Pr Frink : Désolé d'avoir dû en arriver là mais maintenant que j'ai obtenu le silence, voici une étude tout-à fait passionnante menée par la jeune Lisa Simpson. Applaudissez-la et faîtes silence.
Scientifique : C'est une enfant.
[Les scientifiques bavardent]
Lisa : Mon étude s'intitule "Sécrétion de phéromones et comportement violent". De tout temps et en tout lieu, les gens intelligents ont été persécutés par des brutes. depuis Galilée jusqu'à Isaac Newton, y compris dans le règne animal.
[Elle montre des diapos pour preuve]
Lisa : Mais pourquoi la brute s'en prend-elle à celui qui est intelligent ? Est-ce de la jalousie ?
Scientifiques : Oui ! Évidemment ! Bien sûr !
Lisa : Non. La raison en est chimique.
Scientifique 1 : C'est impossible.
Scientifique 2 : Impossible. Tout ce qui est chimique est notre ami.
Dr Koop : C'est une sorcière !
Lisa : Laissez-moi le démontrer.
[On amène une cage contenant Francine]
Lisa : Voici Francine, le sujet que je vais tester. J'aimerais remercier ses parents de nous avoir fourni la cage.
Francine : [énervée] Fais-moi sortir, t'entends ?
Lisa : J'ai réussi à isoler l'agent chimique sécrété par tous les intellectuels, les matheux et les surdoués. Je l'ai appelé "Super intellecto".
Homer : Wou hou ! Les Simpson sont les meilleurs ! [les scientifiques le regardent bizarrement] Pardon.
[Lisa montre la serviette mouillée par la sueur à Francine. Elle la sent et s'énerve]
Francine : Je vais te tuer !
Lisa : La brute a capté mon odeur, ce qui a provoqué sa fureur.
[Elle s'éloigne de quelques mètres]
Lisa : Professeur Frink ?
Pr Frink : D'accord Lisa. Je vais manoeuvrer ce bidule.
[Il est sur le point d'ouvrir la cage avec une perche. Les scientifiques sont terrorisés]
Scientifique : Tu es fou ? Pose immédiatement cette perche !
[Frink ouvre la cage. Francine se précipite sur Lisa. Lisa s'asperge avec un flacon ce qui arrête et calme Francine]
Francine : Hein ?
[Les scientifiques sont ravis]
Scientifique : Cette fillette a inventé un produit qui paralyse les brutes.
Lisa : En fait c'est une banale sauce pour crudités.
Marge : Ah bah voilà où est passé ma sauce.
Lisa : Les effluves violentes de vinaigre et de roquefort bloquent les récepteurs d'odeur et la rendent inoffensive.
[Les scientifiques applaudissent Lisa]
Pr Frink : Félicitations Lisa. Ta découverte te vaut de recevoir la plus haute récompense.
[Lisa lit sa récompense]
Lisa : Un bon d'achat offert par les boutiques chic-fute ?
Pr Frink : Oui, tu vas adorer leurs futals. Ah ah ah !
Marge : Oh ma chérie, nous sommes très fiers de toi. [elle l'embrasse]
Homer : Alors tout ce que cette pitite morveuse voulait c'était faire son intéressante.
Lisa : Non papa. Tu n'as pas écouté ce que j'ai dit, ou quoi.
Homer : Tout ce qu'elle voulait c'était faire son intéressante.
Pr Frink : Lisa, à l'aide !
[Francine frappe tous les scientifiques de la salle]
Francine : Tiens ! Et toi ! Prends ça !
Lisa : Oh mon Dieu ! J'ai plus de sauce.
Mme Renquiest : Rassurez-vous, elle sera vite morte de fatigue.
Francine : Voilà pour toi, Dr Neuneu !
M. Renquiest : J'en connais une qui va bien dormir cette nuit.
Marge : Elle est marrante, hein ?
Homer : Oh, qu'est-ce qu'elle en met à ces andouilles.
[Après en avoir fini avec les scientifiques, elle renifle vers les téléspectateurs et leur saute dessus]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park