Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

La critique de lard

SEQ 1 - Générique
Punition
Je ne suis pas le dernier parrain de la mafia.

Gag sur canapé
Les Simpson s'assoient sur le canapé, Marge tout à gauche, remarque l'écriture Matt Groening par terre, et l'efface avec un chiffon. Matt Groening Simpsonisé revient et réécrit Matt Groening.

SEQ 1 - EXT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield - Entrée
Skinner : Hum Hum ! J'espère que vous apprécierez la visite du célèbre quotidien de notre ville le Springfield Shopper. Willie et moi resterons ici pour supprimer toutes traces d'amiantes ainsi que le mot « progrès » de notre école.
Willie : [Il sort avec une chemise Hawaiienne et une jarre rempli de jus] On va enfin s'la couler douce. Oh ! Ils sont encore là... [Rentre dans l'école]
Skinner : Alors chacun va se choisir un copain qu'il ne quittera pas ainsi personne ne se perdra.
Bart : [Il Se tourne vers Milhouse] Au fait, on a jamais revu Uter depuis notre dernière sortie.
Skinner : [Il Rit] Uter, je n'ai aucun souvenir d'un Uter [Il rit] , drôle de nom Uter !
Lisa : [S'avançant vers Homer] C'est gentil de ta part de nous emmener mais comment t'as pu t'absenter de ton travail ?
Homer : [S'appuyant sur sa voiture] Te biles pas ma pupuce, papa s'est fait remplacer.

SEQ 2 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Secteur 7G
[On voit un Homer fabriqué avec des coussins, gobelets, branches d'arbres, gants de toilettes et un seau. Cette marionnette a aussi un magnétophone collé au ventre]
Magnétophone : [avec la voix de Homer, il chante] Je bosse dur pour avoir du blé, je bosse comme un damné, Oh donnez moi beaucoup de blé, allez je l'ai bien mérité.
M. Burns : [Passant] Alors ça s'est un employé Smithers, le sourire aux lèvres et un cœur à chanter. Une promotion.
[On voit la marionnette dans un bureau]
Magnétophone : [Avec la voix de Homer, il chante] Je bosse comme un damné, Oh donnez moi beaucoup de blé... [voix robotisée] Fin de cassette. [Le magnétophone explose et met le feu au bureau]

SEQ - 3 EXT/JOUR Voiture de Homer
[Il y a Nelson, Milhouse, Bart, Lisa et Homer à l'intérieur]
Milhouse : Hé je connais un truc pour passer le temps, un genre de devinette, trouver le nom d'un métier, alors c'est un métier qui commence par la lettre C.
Nelson : Cogneur ! [Il assomme Milhouse d'un coup de poing sur la tête.]
Homer : Bravo bien joué Nelson Muntz.
Nelson : C'est pas un exploit, j'adore cogner sur la tête des gens.
Homer : [Il tourne le volant violemment à droite, puis à gauche et klaxonne] Mais va te faire BIP [Il tourne à droite] Mais qu'est ce qu'il fout devant, c'est une vraie BIP sa bagnole ! [Il klaxonne]
Lisa : Papa, c'est une ambulance...
Homer : Ah, t'as raison... [Il Klaxonne] BIP d'ambulance ! [Il sort sa tête de la fenêtre] Tu te crois tout permis avec ta BIP BIP de sirène et tes lettres sur la porte arrière.

SEQ 4 - EXT/JOUR Zoo - Parking
[Homer se gare]
Homer : On y est les enfants, voilà le Zoo.
Bart : Ouais, c'est génial p'pa sauf que c'est au journal que tu devais nous emmener.
Homer : D'oh D'oh D'oh D'oh D'oh D'oh !
[pendant les « d'oh », les animaux du zoo fuient le zoo, un ours polaire monte sur un cerf pour s'enfuir]

SEQ 5 - INT/JOUR Springfield shopper - Entrée
[Homer freine sec devant l'entrée, et ils entrent dans le springfield shopper. Homer tient un Ballon de baudruche avec l'inscription ZOO dessus]
Guide : Bienvenue au Springfield shopper, fondée en 1883 le Springfield shopper a été Johnny Journalovsky, [Il montre la photo de celui-ci] un garçon de 14 ans qui vagabondait à travers l'Amérique en créant les journaux.
Homer : S'il était aussi malin pourquoi qu'il est mort ?
[La guide l'ignore]
Guide : Avec les années le Springfield shopper a fusionné avec le Springfield Time, le post, le globe, les nouvelles juives et la revue hot sex pour devenir le premier quotidien de Springfield.

SEQ 6 - INT/JOUR Springfield shopper - Centre d'accueil des nouvelles
[Tous les élèves entrent.]
Lisa : Waow ! On est au centre nerveux du journal, c'est la qu'arrivent les nouvelles des quatre coins du globe.
Réceptionniste de nouvelles : [Il parle au téléphone] Euh bonjour seriez-vous intéressé par un abonnement au journal ?
Réceptionniste 2 : [Au téléphone] Vous bénéficierez d'une semaine gratuite.
Gil : [Au téléphone] Soyez sympa avec le vieux Gil, qu'est ce qu'il faut que je fasse pour que vous m'écoutiez... que je danse pour vous ? Mais vous pouvez pas me voir... Bon, Bon d'ac d'ac ! C'est bon je danse. [Il danse et chante]

SEQ 7 - INT/JOUR Springfield Shopper - Bureau des dessinateurs de BD
[On voit un dessinateur]
Guide : Et c'est ici que travaillent les dessinateurs de BD, qui a déjà lu « BiBiLoLo » ?
[Personne ne lève la main]
Guide : Bien, continuons.
[Le dessinateur se cogne la tête contre sa table]

SEQ 8 - INT/JOUR Springfield Shopper - Salle d'oxygénation
Guide : C'est ici que on oxygène chaque jour le cerveau de nos deux plus anciennes chroniqueuses.
[Deux femmes sont dans une sorte de cercueils]
Femme : J'exige que l'on nous libère ou qu'on nous laisse mourir !
[Bart passe devant un ordinateur où l'on peut voir la photo de journal de sa date de naissance]
Bart : Hé t'as vu on peut voir la première page du jour de notre naissance.
Homer : Ah ! Nostalgie quand tu nous tiens !
[Il tape sa date de naissance, et là apparaît Homer bébé, et le titre de première page « Naissance d'un bébé anormalement gros »]
Homer : J'aurai pas aimé lui ressembler Hihihi... Aah [d'un air dégoutté]

SEQ 9 - INT/JOUR Springfield Shopper - Salle de publication
Guide : Et afin de préserver la nature chaque exemplaire contient un certain pourcentage de papier recyclé.
Lisa : Et Quel est le pourcentage ?
Guide : Zéro... Zéro est un pourcentage...
[On voit des arbres entraînés vers une scies, l'un des arbres contient une cabane qui contient un enfant qui n'arrive pas à s'en sortir]
Homer : Hé, ça sent le gâteau... y'a écrit dessus [il renifle l'air] Au revoir et [il renifle encore] Ah bonne chance.
Nelson : C'est un vrai laser le nez de ton vieux.
Bart : Ah, ça c'est rien il peut entendre un pudding.

SEQ 10 - INT/JOUR Springfield Shopper - Salle décoré
[plusieurs personnes tiennent un verre de champagne et des ballons de baudruche sont présent dans le décor]
Rédacteur : Voilà Mimi, cette petite fiesta c'est notre façon à nous de dire au revoir et de dire bonne chance à notre critique culinaire préférée.
Mimi : Que pourrais-je vous dire ? Que je vous remercie pour l'inévitable champagne ou pour la pizza qui est loin d'être « numéro Uno ». Et le gâteau glacé qui vous fait dire « Pourquoi faire 36 Parfums quand on est pas fichu de réussir la vanille. »
Rédacteur : Je ne voudrai pas être son mari... pas à nouveau.
[On entend Homer se goinfrer, Mimi s'approche de lui]
Mimi : Qui êtes-vous et de quel droit gâcher vous mon pot d'adieu ?
Homer : Si vous tenez à le savoir, j'étais avec un groupe et je me suis perdu. [Il continue de manger]
Rédacteur : Enfin vous au moins, vous appréciez la bouffe.
Homer : Ouh, c'est rien de le dire, [Il chante] J'aime les pizzas, j'aime les beignets, j'aime les Hot dog avec une bonne bière !
Rédacteur :Ca va, j'ai pigé.
Homer : [Il continue de chanter] Je mange du bacon, je pourrais même manger une petite biche lalalalalalalalalala. Qui est cette petite biche sur la...
Rédacteur :Ca suffit maintenant !
Homer : Désolé.
Rédacteur : Hé, attendez, je viens d'avoir une idée, je recherche un nouveau critique culinaire, quelqu'un qui fait pas tout de suite « beurk » ou « caca » dès qu'il mange quelque chose.
Homer : Nan, en générale ça prend quelques heures.
Rédacteur : Ouais, écoutez, je vous offre l'occasion de faire vos preuves rédigez moi une critique culinaire de 500 mots. Si je la trouve à mon goût, je vous engage dans le staff.
Homer : Merci de m'offrir cette chance vous aurez pas à le regretter Monsieur le rédactionneur.

SEQ 11 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
[Homer entre une feuille dans sa machine à écrire]
Marge : Je tiens à te prévenir que le « e » ne marche pas sur cette machine.
Homer : J'ai pas besoin de cette saleté de « e », [Il cherche un titre pour sa critique] La rubrique des restaurants... an. Un œil en cuisine... nan. Ha ! Plat du jour ou pas du jour par Homer... euh nan. Henri... nan. Bill Simpson ! [Il tape sur sa machine]

SEQ 12 - INT/NUIT Springfield Shopper - Bureau du directeur
[Le directeur lit, puis rit]
Rédacteur : Hahahahaha ! [il s'essuie une larme de l'œil]
Homer : Alors, ça vous va ?
Rédacteur : C'est une blague votre truc hein ? C'est l'article le plus débile que j'ai jamais lu.
Homer : Qu'est ce qu'il a mon article ?
Rédacteur : Vous écrivez certains mots comme un enfant [il se lève] « Cocot Mizut », « Papa Ghetti », vous proférez à plusieurs reprises des menaces contre les Nations Unies et à la fin vous écrivez cette phrase « Tu Crains Flanders ! » [Il se gratte la tête] Et vous l'écrivez plusieurs fois...
Homer : Ah... c'est duraille d'arriver à 500 mots...
Rédacteur : Oh écoutez Homer, je suis désolé...
Homer : Nanan ! Vous avez raison c'est une blague [il fait semblant de rire] Tout le monde adores les blagues Ha ha ha. Je vous ramène l'article, l'autre le bon. [Il sort en courant]

SEQ 13 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle de bain
[Homer se lave d'un air paranoïaque]
Homer : Aah... Je suis encore sale, l'échec me colle à la peau. [il se frotte avec sa brosse]
[Quelqu'un frappe à la porte]
Lisa : [de l'extérieur] Papa, je suis désolée que le rédacteur n'ait pas aimé ton article, je te donnerai un coup de main pour le réécrire, si tu veux bien libérer la salle de bain...
Homer : [il se frotte plus le cou] Je suis encore sale, je suis encore sale !

SEQ 14 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Lisa
[Lisa est devant son ordinateur]
Homer : Bon, on fait la critique de quel resto ?
Lisa : Cette semaine on a mangé à la Poule d'or, qu'est ce que tu en pense ?
Homer : Ouais ! Que je réfléchisse, la bouffe était... [il lèche une tache de sauce sur sa chemise] pas indélicieuse...
Lisa : [Elle tape sur son ordinateur] La nourriture y est délicieuse.
Homer : Ha, c'est brillant et ils ont une merveilleuse mousse aux fruits de la passion, je vois qu'un mot pour en parler : AaAah [Il ouvre grand la bouche et laisse sortir sa langue]
Lisa : Quel mot peut exprimer « AaAah » ? [Elle fait comme Homer] Je dirai... transcendant !
Homer : Qu'est ce que tu dirais de vachement transcendant ?
Lisa : Euh je crois pas non...
Homer : On forme une bonne équipe hein ? Vachement bonne équipe !
Lisa : 497... 498 mots.
Homer : Si on ajoutait « Tu crains Flanders ! »
Lisa : Bon appétit.
Homer : Ca aussi c'est bien...

SEQ 15 - INT/JOUR Springfield Shopper - Salle d'imprimerie
[Le rédacteur lit la rédaction d'Homer]
Rédacteur : Pas mal... pas mal du tout... on va passer ça en première paaaage, du supplément loisirs.
Homer : Wouhou ! Stoppez les rotatives !
[Un homme appuie sur le bouton d'arrêt d'urgence, les imprimeries s'arrêtent, Homer prend sa rédaction et la pose sur les journaux]
Homer : C'est bon, on les remet en marche !
Rédacteur : Sachez que ça prend 4 heures...
Homer : No problemo ! Je serai chez Moe. [Il s'en va]

SEQ 16 - INT/SOIR Restaurant de McCallister
[Les Simpson dînent]
Marge : C'est formidable Homer, ta première critique gastronomique.
Homer : Marge, chut ! Faut pas que les gens sachent que je suis critique culinaire...
[Ned Flanders a entendu]
Ned : Tu as entendu, Homer est critique culinaire.
Maude : Homer est critique culinaire faites passer !
Skinner : Vous avez entendu, Homer est critique culinaire !
Le papa de Uter : Ne changez pas de sujet ! Ou est Uter ?
La maman de Uter : On veut pouvoir faire notre deuil !
[McCallister arrive avec un plateau de fruits de mer, et le pose sur la table des Simpson]
McCallister : Ah... et voilà, le spécial « critique ». Et si vous voyez une bestiole bouger, ça prouve la fraîcheur.
[Une bête s'enfuit]
Homer : Tu te rends compte Marge, c'est le rêve ce boulot, on me paye pour manger.
Bart : Ouais si on pouvait te payer à chaque fois que tu te grattes les fesses, on serai milliardaire.
Homer : Espèce de... [il étrangle Bart]

SEQ 17 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Lisa
[Lisa tient le journal où on peut lire « La morue et le cabillaud justifient le pêcheur »]
Lisa : Waow ! Mon premier article publié dans la presse. Mouais encore qu'il a été signé par quelqu'un d'autre...
Homer : Hihihi, bienvenue dans l'univers impitoyable de l'écriture. Et ça ne fait que commencer !

SEQ 18 - INT/SOIR Planet Springfield - table des Simpson
[Rainier Wolfcastle arrive devant le table des Simpson]
Rainier : Bienvenue au Planet Springfield, ce restaurant m'appartient ainsi qu'à Chuck Norris, Johnny Carson, à son beau frère et à la mafia russe. Tout les Planet Springfield sont décorés avec des objets de valeur inestimables.
[Homer, Bart et Lisa se lèvent pour aller voir les objets]
Homer : Ha, la chope qu'il y avait dans Heartbeeps.
Lisa : Et là il y a la canne de Citizen Kane... attendez voir, y'avait pas de canne dans Citizen Kane.
Bart : Et voilà l'horrible scénario du disjoncté !
Homer : Que je vois ça... [Il prend le scénario] Scénario merdique, t'as failli gâcher la carrière de Jim Carrey. Saleté de.. [Il le déchire] Je vais te... [tout le monde le regarde, étonné] Quoi ?

SEQ 19 - INT/JOUR Restaurant à plate forme qui tourne
Lisa : [s'essuyant la bouche] La nourriture est exquise.
Homer : Et la vue est... magnifique, à vous faire rêver [La plate forme passe devant un club de gymnastique où l'on voit Patty et Selma courir sur des tapis roulants] et dégueuler. [Il a un malaise, et tombe de sa chaise]

SEQ 20 - EXT/JOUR Rue de Springfield
[Homer et Marge sont en train de marcher dans cette rue]
Lenny : Hé Homer ! T'avais raison, ils servent un poulet d'enfer et la viande est super ! J'ai jamais rien bouffer d'aussi bon.
[La vue s'éloigne, on voit que Lenny est obèse, ensuite, plusieurs Springfieldiens sont obèses eux aussi]
Homer : T'as vu Marge ? J'influence la manière de vivre des gens.
M. Burns : [Obèse, et arrivant] Oui Simpson, votre amour de la nourriture est contagieux. Je n'ai jamais été aussi guilleret. [On entend un craquement d'os] Oh, mes tibias me jouent encore des tours. [Il s'en va]

SEQ 21 - INT/JOUR Devant le distributeur d'eau
[Homer passe devant celle-ci]
Rédacteur : Heu, Homer ! Venez voir !
Homer : Euh, vous me virez parce que j'ai pris du matos du bureau ?
Rédacteur : Non.
Homer : Ouf, [Il prend un décoratif et se le met sous sa chemise]
Rédacteur : Vos collègues critiques veulent faire votre connaissance, voici Garth Traloney, critique de la télé.
Homer : Andouille ! Vous avez fait supprimer la série L'homme orntithorinx. [Il le secoue par le col de sa chemise]
Rédacteur : Homer ! Voici notre critique de théâtre Daphné Beaumont.
Homer : [Il rattrape le col de Garth] Et aussi les mystères de Cosby, vous leur avez pas laisser la moindre chance !
Rédacteur : [Il sépare Homer] Homer ! Du calme !
Homer : Désolé...
Jimmy Kiouday : Jimmy Kiouday, critique du monde agricole. Je reviens d'un salon sur les poisons anti-taupe à Paris, je peux vous dire que l'époque où on les assommait avec une batte de Base-Ball est révolue !
Homer : Pour vous Pit-être !
[Les trois critiques se mettent autour de lui]
Garth : Nous souhaitions avoir une discussion avec vous à propos de vos articles. C'est l'œuvre d'un fou ! 9 Hot dog de platine ! Mais qu'est ce que ça veut dire ?!
Homer : J'ai aussi distribuer des mauvaises notes...
Daphné : La seule mauvaise note vous l'avez donné à un morceau de Pizza trouvé sous un fauteuil...
Homer : J'ai enlevé des points parce que y avait une mouche dedans...
Jimmy : Ah voyons mon vieux un critique n'a pas a se montrer complaisant, tenez voilà mon dernier papier. [Il tousse et sort un papier de sa chemise et lit] Le constructeur de tracteur John Deer vient de sortir son dernier modèle et aux surprises mes amis, il est vert ! Je crois qu'il serai sage pour John Deer d'aller se mettre au vert. [Il montre l'article à Homer]
Homer : [Il fait semblant de rire] Oh, elle est bonne !
Jimmy : J'aime pas du tout les flatteurs...
Homer : D'accord.

SEQ 22 - INT/NUIT Springfield Dinner Theater
[un homme entre sur la scène et dit à Krusty]
Comédien : Monseigneur, voici vos filles, Gonorill, Vegan et Cordellia.
Krusty : [Il se lève de son trône] C'est quoi ça, une pièce de Shakespeare ou à nous les p'tites anglaises ? [Il rit]
[Le public le hue]
Krusty : Hé ! Détendez-vous c'est une comédie !
[Le comédien lui murmure à l'oreille « Non, pas du tout ! »]
Krusty : Pas du tout ! Ooooh ... [il se rassoit]
[Homer goûte sa soupe]
Homer : Mmh... Cette soupe aux pois est fade il lui manque ce goût de lard qui manque aussi à cet acteur...
Lisa : [Elle note] P'pa, c'est très méchant.
Homer : Mes confrères m'ont demandé de l'être et on doit toujours écouter l'avis de ses pères.
Lisa : Oui mais, si un imbécile me dit...
Homer : Toujours !
[Krusty sur scène, tourne les pages de son scénario pour y lire ce qui est écrit]
Krusty : Oh ! Ils valent que dalle ces dialogues ! Ce qu'il faudrait c'est des blagues. Oh ! J'en ai une, Pourquoi faut pas déranger le roi ? Parce qu'il faut laisser le roi Lear. [Il rit mais le public le hue] Une autre, Toc Toc Toc qui est là ? Qui est là ? Juliette ! Juliette qui ? Juliette qui bouffe tellement de risotto qui veut plus l'épouser son Roméo. [Il rit mais le public le hue encore] Oh, ils sont difficile, ils sifflent Shakespeare.
[On voit le journal du lendemain, en première page, la photo de Homer et en titre, « Le pire roi lear en 400 ans »]

SEQ 23 - INT/NUIT - Chez Luigi
[Homer goûte le plat de Luigi avec arrogance]
Homer : Pas mal, si les lasagnes en italien ça veut dire [il se lève] gerbant !
Cuisiner : [il arrive en courant avec un couteau dans la main] Ah ! Mamamia je vais trancher la question. [Il essaye de toucher Homer qui évite les coups]
Homer : Bien, j'espère que vous tranchez mieux que vous ne découpez les escalopes, Mmh, hé il me manque un bout d'oreille ! Touché.

SEQ 24 - INT/JOUR - Maison des Simpson - Salle à manger
[Marge amène le plat d'Homer et le place devant lui]
Marge : Qui a envie de côtelettes de porc ?
[Homer en prend une et goûte]
Homer : Désolé Marge, tu vas recevoir la pire note que j'ai attribué, 7 Hot dog de platine.
Marge : Mais tu as toujours aimé mes côtelettes de porc !
Homer : Excuse-moi mais la préparation se résume à 2 gestes, secouer et faire chauffer.
Marge : Tu les adores, tu en prends le matin avec du café.
Homer : Tout le monde change Marge, mon palet est devenu plus délicat...
Marge : Ah oui, qu'est ce qu'un palet ?
Homer : Euh..c'est une période très particulière de la vie et... [Il prend 2 côtelettes et se lève] Faut que j'y aille. [Il s'en va]

SEQ 25 - INT/JOUR - Maison des Simpson - Chambre de Lisa
[Homer dicte à Lisa]
Homer : Allez dîner à la grenouille cul-de-jatte, si vous tenez à mourir en laissant derrière vous un cadavre qui pue l'ail. Y'a toujours de la place.
Lisa : [s'arrêtant d'écrire] P'pa c'est de la méchanceté gratuite, qu'est ce que les gens vont penser ?
Homer : Ils penseront ce que je leur dis de penser, si tu me dis ce que je dois leur dire de penser.
Lisa : [Elle se lève] Ca c'est terminé, je ne veux pas collaborer avec un homme qui raisonne comme ça !
Homer : On me parle pas comme ça, je suis Homer Simpson, j'ai le pouvoir d'effrayer tout les restaurateurs, je n'ai jamais la monnaie de ma pièce, t'as compris ? Jamais la monnaie de ma pièce. [il prend un air gentil] Ne zappez pas...

SEQ 26 - INT/NUIT Maison des Simpson - Cuisine
[Homer entre une feuille dans sa machine à écrire]
Homer : J'ai pas besoin de Lisa pour écrire un bon papier, le cuisto du restaurant « L'âne bleu » est un en... [il regarde Maggie] Hein ? c'est quoi la suite ? [Maggie tête sa tétine] tete ? Ah ! entêté ... et le pain était vraiment euh... [il regarde le chien] Fais un effort, aides-moi ! [Le chien aboie] Mou ? Je sais pas trop tu as dis ça toute la soirée...
Petit Papa Noël : [en aboyant] Caoutchouteux !
Homer : Caoutchouteux ! Oui c'est ça pile poil !
[Puis il tape sur sa machine]

SEQ 27 - INT/JOUR Springfield Shopper - Bureau du rédacteur
[Le rédacteur lit]
Rédacteur : Votre article me déroute, vous dites que la salade donne envie d'aboyer et que le pâtée était vraiment grrrr ! On dirait que ça a été écrit par un chien...
Homer : Vous voulez rire, un chien ça peut pas écrire, malheureusement...
Rédacteur : Vous avez intérêt à vous prendre en main ! Cette semaine a lieu le festival culinaire de Springfield, vous allez me faire un papier sur chacun des restaurants, et rappelez-vous, nos lecteurs attendent certaines choses de notre rubrique art de vivre ...
Homer : C'est vrai ? Comme quoi ?
Rédacteur : Bah... je sais pas, l'astrologie, le jardinage, les histoires de camping qui tournent mal, les articles traitant de la Fatigue chronique, enfin des trucs de bonnes femmes quoi.

SEQ 28 - INT/NUIT Restaurant de McCallister
[le restaurant est fermé, et il y a une réunion de tout les restaurateurs]
Luigi : Homer a pété les plombs, il m'a fait une critique de merde, un ami à moi a déposé une tête de cerf dans son lit, il l'a mangé, il a écrit qu'elle était dégueu ! C'est une histoire vraie !
McCallister : [se levant] Ah ! J'en ai ras-le-bol de Homer ! Ces mauvaises critiques nuisent à nos affaires !
Akira : Alors pourquoi l'afficher sur votre vitrine ?
[on voit la critique de Homer affiché]
McCallister : Ah... pour cacher l'avis de fermeture des services d'hygiène...
Restaurateur 1 : Moi je suggère de bannir Homer de nos restaurants.
Akira : Non, ce serai malpoli, il faut tuer ce type !
Restaurateur Izzy's Delly : Messieurs calmez-vous, on est des restaurateurs, ou des criminels ?
McCallister : Est-ce que ceci répond à votre question ?
[Le marin montre du doigt trois trophées, celui du milieu est vide, l'inscription HOMER y ai gravée]
Akira : On le liquidera à l'occasion du festival culinaire de Springfield. On lui donnera à manger tout ce qu'il pourra avaler jusqu'à qu'il n'en puisse plus ! Il aura alors droit au dessert qu'il mérite.
[Un homme sur une chaise se retourne et montre la recette d'un éclair au chocolat, il est russe]
Le russe : Voici un plat qu'Homer fera la critique dans sa tombe.
Restaurateur 1 : Soyez sérieux, vous voulez le tuer avec une pâtisserie, je l'ai vu avaler un café avec la tasse et la soucoupe...
Le russe : Cet éclair contient plus d'un million de calories, il y a dedans 25 litres de beurre par cm² [Les restaurateurs bavent] recouvert d'un chocolat si noir que la lumière ne peut y pénétrer... [Les restaurateurs veulent arracher la recette] Niet Niet Niet, ce n'est qu'une photo. Homer Simpson trouvera le véritable éclair à la fois délicieux et fatal.
Akira : Aaah oui, tué par du chocolat. [Akira rit, puis tout les restaurateurs rient]
Le russe : Et du poison, j'ajouterai du poison.

SEQ 29 EXT/JOUR - Festival culinaire - Entrée
[Homer et Marge entrent, Marge retient Homer]
Marge : Homer, j'ai un mauvais pressentiment, quelque chose me dit qu'il ne t'arrivera rien de bon ici...
Homer : Oh Marge, il m'arrive jamais rien de bon où que j'aille.
[Homer entre dans le festival, il marche dans un flaque d'eau]
Homer : D'oh !
[Il se reçoit un freesbee dans la tête]
Homer : Ouille !
[Puis une chauve-souris vient le mordre au cou]
Homer : Aah ! Oh une chauve-souris, tiens c'est nouveau ça...
[Lisa arrive]
Homer : Alors qu'est ce qu'on fait Mademoiselle ?
Lisa : Je couvre le festival pour le journal de mon école.
Homer : Ah, et bien je suis content de savoir que mon ex-collaboratrice s'en sort bien sans moi... hihi [Il se retrourne et se mord le poing]
[On voit le russe préparer l'éclair devant un drapeau français, il « recharge » ses instruments]
Homer : [il goûte le plat de Luigi] Ordinaire [un deuxième] Sans imagination [Luigi lui retire le plat] J'ai pas dis de l'enlever !
McCallister : [il voit Homer grâce à une jumelle] Homer en vue ! Ah, c'est bon signe ! Homer a détaché le dernier bouton de son pantalon.
Akira : Euh non, il se balade comme ça depuis le nouvel an.
McCallister : Ca m'étonne qu'il n'ai pas remplacé son pantalon par un jogging.
Akira : L'entrejambe s'use trop vite selon lui...
McCallister : Ah, ça va remplacer la baleine dans mes cauchemars...
Akira : Allons, rassurez-vous, l'éclair le fera passer de la rubrique gastronomique, à la rubrique nécrologique. [Puis les deux rient]
[Bart qui passait par là, a entendu, et il rit puis s'arrête de rire]
Bart : Hé, mais qu'est ce que ça veut dire ? Ils vont tuer P'pa !

SEQ 30 - EXT/JOUR - Festival culinaire - Stand du russe
[le russe met un tuyau de beurre, et de poison dans l'éclair, puis de l'antidote, et enlève l'antidote]
Le russe : Oh c'est ce que j'appelle un éclair de génie !

SEQ 31 - EXT/JOUR - Festival culinaire - devant un stand
Bart : Si on retrouve pas Papa ces cinglés vont le tuer !
Marge : [soupir] Il n'y a que lui pour trouver un job à mi-temps dans le journal d'une petite ville et devenir la cible des tueurs de tout les pays.
Lisa : On le trouvera plus vite en se séparant, Toi [à Marge] à la cuisine exotique, toi [à Bart] à la cuisine régionale, et moi aux desserts, c'est parti !

SEQ 32 - EXT/JOUR - Festival culinaire - allée des desserts
[Homer a du mal à marcher]
Homer : Oh, je suis tellement gonflé que j'ai le nombril qui... [son nombril ressort] ressort.
[Puis il approche du stand du russe]

SEQ 33 - EXT/JOUR - Festival culinaire - Stand du russe
[Ned passe devant le stand et regarde l'éclair, le russe l'évite du regard et fixe Homer]
Ned : Mmh, ça à l'air drôlement, miam miam miam !
Le russe : [il pousse Ned] Dégages !
Ned : Oh quel absence de courtoisie, j'en reste sans voix [Il s'en va]
[Homer ayant vu l'éclair]
Homer : Ah... appétissant ! [Le russe attend impatiemment que il mange l'éclair, Lisa est sur le point de trouver Homer, qui lui prend l'éclair]
Lisa : [elle a vu Homer] Papa ! Nooon ! Arrêtes ça va te tuer !
Homer : Bof, j'ai déjà une belle vie...
Lisa : [elle est arrêtée par un caddie] Oh non ! Euh... [elle réfléchit] C'est un gâteau de régime !
Homer : Nooon ! [Il jette l'éclair dans le stand de gruau, qui fait exploser celui-ci]
[tout le monde se réunit autour du cratère]
Chef Wiggum : Oulah ! c'est pas passé loin, une chance qu'il soit tombé dans ce cratère fumant. [Le russe essaye de fuir en chantonnant]
[Lou et Eddie l'attrape]
Chef Wiggum : Dans le panier à salade, les carottes sont cuites pour lui ! Haha, c'est une tentative de meurtre ! C'est pas tout ça qu'est ce que vous diriez de manger une crêpe ?
Lou : Oh moi je me taperai plutôt une fritta.
Chef Wiggum : Haha, Lou et c'est fritata [il rit]
Eddie : [il rit, pendant ce temps là, le russe détache ses menottes, puis il fuit] Fritata hahaa...
Chef Wiggum : Ah il adore les œufs...

SEQ 34 - EXT/JOUR - Festival culinaire - devant un stand
[Homer va voir Lisa]
Homer : [il serre Lisa dans ses bras] Oh Lisa chérie, tu m'as sauvé, malgré toutes les méchancetés que j'ai dites sur toi.
Lisa : Quelles méchancetés ? Pourquoi ?
Homer : Oh, Lisa, l'important c'est que... j'ai jamais eu la monnaie de ma pièce et que je l'aurai jamais. [Tout les restaurateurs sont derrière lui]
Lisa : [tenant la main d'Homer et sortant du festival] Euh... Papa...
Homer : Je sais ma pupuce, l'important c'est de... courir Aaaaaah ! [tout le monde veut l'attraper]
[Pendant le générique de fin, on entend Homer se prendre des coups, et il dit, « finalement je l'ai la monnaie de ma pièce »]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park