Haut de page

Les Simpson à la TV

L'insurgée
S21E03

Marge va mener un vrai combat contre la violence...

Le pire épisode

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :[Les Simpson prennent le petit déjeuner]
Bart : Hé, elles sont super tes crêpes, m'man.
Marge : Merci mon chou. La pâte est vendue toute prête en bouteille.
[Elle met de la pâte dans une poêle. Quand elle appuie sur la bouteille, ça fait un bruit de pet]
Homer : Oh ! J'ai oublié de mettre le silencieux.
[Elle installe un silencieux au bout de la bouteille comme sur les flingues]
Lisa : Vous savez ce qui serait bon avec ça ? Une goutte de Miss Choco-Business.
[Lisa prend le flacon de Miss Choco-Business dans le frigo]
Lisa : Prenons un petit déjeuner d'affaires, Miss.
[En prenant le flacon, elle voit du vieux bicarbonate de soude dans le frigo]
Lisa : Beurk ! Ca fait combien de temps qu'il est là ce bicarbonate de soude ?
Marge : Je sais pas. Depuis qu'on est dans la maison.
[Bart prend le bicarbonate de soude]
Bart : Hé p'pa. Cinq dollars que t'es pas cap de l'avaler.
Homer : Tu vas voir. C'est pas 5 que je parie, mais 50 ! Tu vas t'en mordre les doigts.
Lisa : [ennuyée] J'appelle le centre antipoison. [elle parle au téléphone] Frane ? C'est moi. Tu peux venir ?
[Homer en prend une cuillère et sent le bicarbonate]
Homer : Waahh ! Ca a absorbé les odeurs de millions de plats.
[Homer mange le contenu de la cuillère]
Homer : Ohh... Y'a tellement de saveurs. Tous ces souvenirs appétissants me reviennent.
[Dans son trip, Homer voit des plats qu'il a assimilé à des moments de sa vie]
Voix : Client satisfait ou remboursé.
Voix de Nixon : En conséquence, moi président Nixon, je démissionne.
Voix d'Armstrong : Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité.
[Homer bave et rie bêtement]
Lisa : Oh, oh. Papa fait un trip d'antiacide.
[Bart prend le billet qu'Homer avait posé sur la table]
Bart : J'ai gagné 50 dollars.

SEQ 2 - EXT/JOUR Rue :[Bart est avec Milhouse, tout excité]
Milhouse : Je peux voir ton billet de 50 dollars, je peux, hein ?
Bart : Mon cher Milhouse, toi et moi on va se payer une fiesta d'enfer.
Milhouse : Mon médecin dit que je doit éviter de faire la fiesta.
Bart : Bon, alors on va s'éclater.
Milhouse : S'éclater ça va.
Bart : Hé bien c'est génial.

SEQ 3 - INT/JOUR Mini-Marché :[Bart tend le billet de 50 dollars devant Apu]
Apu : Ah ! Un billet de 50 dollars ?
[Apu ferme la porte à clef]
Apu : Messieurs, à vos caddies.
[Dans les rayons]
Apu : Mes chewing-gums sont présents sous la forme de bâtonnets en deux boules.
Bart : Je suis pas un fana de la gomme. Par contre, j'adore tout ce qui se mâche.
Apu : Vous avez quelque chose contre les nougats, monsieur ?
Bart : Pas du tout.
Apu : Alors on est fait pour s'entendre.

SEQ 4 - EXT/JOUR Mini-Marché :[Bart et Milhouse sont affalés sur la chaussée avec un ventre énorme et des tas d'emballage de sucreries]
Bart : Ohh... j'ai trop mangé de bacon cru.
Milhouse : Allez Bart. On va pas s'arrêter de dépenser maintenant. Y'a une chose que j'ai envie de faire depuis toujours.

SEQ 5 - INT/JOUR Laverie :[Bart et Milhouse sont en slip, leurs vêtements sont dans une machine à laver]
Milhouse : Ma mère elle est pas pour les adoucisseurs de tissu. Mais comme elle est pas dans les parages. Ah ah ah !
Bart : [mécontent] C'est moi qui choisis maintenant.

SEQ 6 - EXT/JOUR Rue :Bart : Bon ben je crois qu'il nous reste plus que 10$. Ohh...
[Il voit une affiche du numéro 1000 de Radioactive Man dans la vitrine du Donjon de l'Androïde. Il entre]

SEQ 7 - INT/JOUR Au Donjon de l'Androïde :Bart : Le numéro 1000 de Radioactive Man, s'il vous plaît.
[Il dépose ses 10$ sur le comptoir]
Vendeur de BD : 10$ ? Vous vous moquez de moi ? Vous devez savoir qu'il ne s'agit pas d'un numéro ordinaire. Il reste en permanence en bon état. Si on renverse un liquide dessus, les gouttes rebondissent sur une BD moins intéressante.
[Il renverse du café sur le numéro et il rebondit sur un numéro de Bongo]
Bart et Milhouse : Ohh !
Vendeur de BD : Oui, il y a de quoi être étonné. Vous noterez aussi le prix qui est de 25$.
Bart : On devait pas offrir un repas à ce SDF ?
[La mère de Martin entre avec un carton]
Mme Prince : Mon fils est en cure d'amaigrissement. J'en profite pour faire le vide. Combien vous me donnez pour ça ?
[Elle lui montre la caisse. Le vendeur de BD regarde à l'intérieur]
Vendeur de BD : Sûrement rien mais... Voyons... Oh ! Manuscrit de "La guerre des étoiles" rédigé par George Lucas ! Bout de soutien-gorge de la princesse Leila ! Bobine intitulée "Autre fin envisageable", le père de Luke et Shoobaka ! Oh ! Oh ! Je vous donne 5$ pour la boîte.
Mme Prince : Vendu !
Bart : Faîtes pas ça, m'dame. Ca vaut des milliers de dollars.
Milhouse : Ouais, ce type vous arnaque.
[Le vendeur de BD est gêné]
Mme Prince : Hé bien, si ça a tant de valeur, je vais la remettre dans la cave humide où elle se trouvait.
[Le vendeur prend un appareil photo]
Vendeur de BD : Souriez, s'il vous plaît.
[Il photographie Bart et Milhouse]
Vendeur de BD : Merci.
[Il met la photo de Bart et Milhouse sur le tableau des "Bannis à vie"]
Bart et Milhouse : Oh !

SEQ 8 - INT/JOUR Maison des Simpson :[Bart est triste d'être banni du Donjon de l'Androïde. Homer vient le consoler]
Homer : Je sais que c'est dur, fiston. Je me souviens de la première fois que j'ai été exclu à vie.
[Il se souvient. Lors d'un spectacle, un homme sur scène s'apprête à casser une pastèque avec un marteau et à ce moment, Homer prend la pastèque pour la manger. L'homme tape avec son marteau contre la table, la partie en fer du marteau se détache du manche et cogne la tête de l'artiste]
Gallagher : Eh, où est ma pastèque ?
[Homer mange la pastèque. Gallagher le jette dehors]
Gallagher : Je vous interdit à tout jamais d'assister à mon spectacle et de me regarder à la télévision.
Jeune Homer : Mais je peux voir vos films quand même ?
[Homer pleure]
Homer : Et depuis j'ai jamais revu Gallagher.
Lisa : Ouh... Tom Savini, le magicien des effets spéciaux accueillera ce soir ses admirateurs à la librairie des bandes dessinées.
Homer : Tom Savini ?
Marge : Oui. On dit que c'est à lui qu'on doit la magie de films comme "Zombie", "Vendredi 13" et "Creep Show".
Bart : Oh, c'est pas vrai. Ca se peut pas que je rate ça.
Homer : No problémo, mon pitit bonhomme. J'avais déjà tout prévu, figure-toi.
Bart : Comment que t'aurais pu prévoir, je viens à peine de t'en parler ?
Homer : T'as raison. Un pitite minute.
[il réfléchit]

SEQ 9 - INT/JOUR Au Donjon de l'Androïde :[Bart et Milhouse sont cachés sous Homer, qui a mis un grand manteau]
Milhouse : Monsieur Simpson, ça fait mal.
Bart : Pourquoi on a été obligés de venir comme ça depuis la maison ?
Homer : Pour une fois dans ma vie que je suis grand, z'allez pas me gâcher ce plaisir.
[Il arrivent à l'entrée. Homer parle au vendeur de BD]
Homer : Bonsoir, je suis Mickael Jordan. faites-nous entrer, je vous prie.
[Le vendeur de BD retire le manteau]
Vendeur de BD : Vous deux, vous n'êtes pas les bienvenus.
Homer : Désolé fiston.
Vendeur de BD : Merci pour le tuyau.
Homer : Y'a pas de quoi.
[Dans la boutique, le spectacle commence]
Vendeur de BD : Ce soir en exclusivité à la librairie le Donjon des Androïdes, et toc pour la librairie prise de tête, le roi de l'éclaboussure, Tom Savini !
[Les spectateurs applaudissent]
Savini : Bonsoir. [il rote] Excusez-moi j'ai fait un dîner trop copieux.
Homer : Wou ! Dîner !
Savini : Mais je doute qu'une frite de plus me fasse du mal.
[Il mange une frite. Son ventre gonfle et il explose. Ses tripes jaillissent sur les spectateurs, qui applaudissent. Bart et Milhouse sont à l'extérieur et regardent par la vitrine]
Milhouse : On a loupé la bid-explosion.
Bart : Ouais, c'est nous qui devions être couverts de sang.
[Savini est assis sur une chaise sans sa tête, posée sur une table à côté de lui]
Savini : Ils ne savent pas que les technologies de l'informatique représentent l'avenir. Mais il y aura toujours de la place pour les tours de magie traditionnels.
Homer : J'adore le théâtre.
Vendeur de BD : Je vous en prie. J'ai vu Paul Linde faire le même tour dans "Ma sorcière bien-aimée".
[Il mange un biscuit]
Vendeur de BD : Faites-le exploser dans mon ventre, pour voir.
Savini : C'est pas un biscuit. C'est un sachet de sang à explosion différée.
[Du faux sang sort de la bouche du vendeur de BD]
Savini : Monsieur, vous êtes le gogo idéal. Serrez-moi la main.
[Le vendeur de BD serre la main de Savini qui se détache]
Vendeur de BD : Pour ce gag je donnerais la note de 4/10, mais pour le réalisme de la main, je d...
[La main grimpe sur le vendeur de BD et lui tire son short dans ses fesses]
Vendeur de BD : Vous n'avez pas le droit !
[Les gens se moquent de lui]
Vendeur de BD : Vous vous moquez de moi ? Oh, c'est trop fort !
[La main le soulève du sol par le short et le fait tomber. Les gens continuent de se moquer]
Vendeur de BD : Arrêtez de rigoler. Fichez-tous le camp. Vous êtes interdit chez moi.
[Soudain, le vendeur de BD se sent très mal. Il se tient au niveau du coeur]
Vendeur de BD : Souffle court... bras gauche paralysé... pas capable... poursuivre description symptômes.
[Il s'écroule par terre. Savini s'approche de lui et l'examine]
Savini : Il fait une crise cardiaque !

SEQ 10 - INT/JOUR Hôpital :[Le vendeur de BD est couché dans un lit d'hôpital]
Dr Hibbert : Vous avez vécu ce que dans notre jargon nous appelons un épisode cardio-vasculaire.
Vendeur de BD: C'est le pire de tous les épisodes.
Dr Hibbert : Oh non, c'est pas le pire. Si ces gamins n'avaient pas appelé l'ambulance, en ce moment je vous piquerez votre montre. Ah ah ah ! Je plaisante, mais vous seriez mort.
Vendeur de BD : [à Bart et Milhouse] Vous m'avez sauvé la vie ?
Bart : Ouais, alors que vous avez été vache avec nous.
Vendeur de BD : Alors on est quittes.
Dr Hibbert : Mon pronostic... où est ce diagnostic ? Peu importe. Vous devez éviter le stress. Qu'est ce que vous faîtes comme bouleau ?
Vendeur de BD : J'ai une boutique de bandes dessinées.
Dr Hibbert : Oh non d'un chien. On dit de votre métier qu'il fait des veuves. Enfin, on le dirait si les boutiquiers étaient mariés. Vous devriez fermer boutique quelque temps.
Vendeur de BD : Mais tous mes clients iront chez Freudon, à Shelbyville.
Dr Hibbert : Demandez à un ami de vous remplacer...
[Il n'entend pas de réponse. Hibbert s'inquiète]
Dr Hibbert : Vous avez des amis, n'est-ce pas ?
Vendeur de BD : Hé bien... les super-héros.
Dr Hibbert : Faut avoir des amis qui ne soient pas imprimés sur papier.
Vendeur de BD : Des petits personnages en plastique ?
Milhouse : On tiendra la boutique à votre place.
Vendeur de BD : Deux gosse de 10 ans pour tenir ma boutique ? Non, non mais je rêve ! Où est-ce qu'on est ici, à bizarroland ou quoi ?
Dr Hibbert : Voyons, calmez-vous. Ne m'obligez pas à vous greffer un coeur de chien.

SEQ 11 - INT/JOUR Au Donjon de l'Androïde :Milhouse : Incroyable, Bart. On dirige une boutique de bandes dessinées.
Bart : On dirait que notre exclusion à vie vient juste d'expirer.
[Il retire la photo du panneau et une alarme se déclenche]
Bart : Désolé, désolé.
[Il raccroche la photo]
Milhouse : C'est bon, le type de la boutique a laissé des instructions. [il lit] Une caisse de bouteilles de lait au chocolat, une caisse de paquets de sucre glacé, une caisse de chocolat pour faire du glaçage...
Bart : C'est sa liste de courses, ça.
Milhouse : Non, c'est ses instructions.
Bart : On va apporté quelques petits changements ici. Cette boutique sera dirigée par des enfants et pour des enfants.
Milhouse : Bien parlé cher associé.
[Il accrochent une banderole où il est écrit "Changement de direction". Bart se promène dans la boutique et parle aux clients]
Bart : Ah, c'est cool de te voir. Il est trop top ce Godzilla. Ah ah ah ! Le dinosaure vampire. C'est trop fort pour pas être vrai.
Nelson : "La mort du soldat Sac" ? Ca a intérêt à être bien, je te préviens.
[Ralph veut aller dans un coin réservé aux adultes]
Bart : Oh oh ! Il faut mesurer 1 mètre pour aller dans la partie réservée aux adultes.
Ralph : S'te plaît !
Bart : Bon d'accord, mais mets-toi sur la pointe des pieds.
[Ralph se met sur la pointe des pieds et entre]
Ralph : Ils s'embrassent partout !
[Un peu plus tard]
Milhouse : Eh Bart, ça y est. J'ai fini de réorganiser la réserve.
Bart : Va mettre les Poochies en solde après tu décolleras les Supergirls.
Milhouse : Je trouve que en tant qu'associé, tu pourrais peut-être aussi travailler.
Bart : Moins de blabla, plus d'action.
Milhouse : Oui, m'sieur l'associé.
[Bart sort de la boutique pendant que Milhouse s'occupes des Poochies]

SEQ 12 - EXT/NUIT Rue :[Homer tient compagnie au vendeur de BD]
Homer : Vous voyez ? Quand on a le palpitant qui flanche comme le vôtre, on a intérêt à être entouré d'amis. Et chez Moe, c'est le bar le plus accueillant de tous le quartier.
[Ils entrent chez Moe]

SEQ 13 - INT/NUIT Taverne de Moe :[Moe braque Sam avec une carabine]
Moe : Casse-toi et garde tes saloperies de billets verts ! Je te donne jusqu'à trois. Un !
[Il tire avec la carabine. Moe voit le vendeur arriver avec Homer]
Moe : Hé Homer, c'est qui c'te baleine ?
[Les autres rient]
Homer : Oh, soit sympa Moe. Ce type sort à peine de l'hôpital.
Moe : Je suis désolé. Je vous offre un verre ?
Vendeur de BD : d'accord. Je prendrais une goutte de liqueur de framboise.
[Il montre du doigt la bouteille derrière Moe]
Moe : Ca... ça a été peint sur le mur. Vous avez le choix entre la bière et les oeufs marinés.
Vendeur de BD : Rien, merci. La bière, c'est la boisson des imbéciles.
Carl : Eh, vous critiquez la bière ?
Lenny : J'aime pas qu'on dise du mal de la Duff.
[Il prend une bouteille vide et la casse sur le comptoir]
Lenny : Ah, c'est plus ce que c'était.
Homer : [au vendeur] Hé, vous êtes là pour vous faire des amis.
Vendeur de BD : Je vous en prie, si c'est pour entendre un ronronnement débile, autant me lier avec un climatiseur.
Moe : Et maintenant, il se fout de la gueule de la clim.
Carl : Eh, elle nous rafraîchit l'été mon pote.
Lenny : Dehors !
Moe : Et que je te revois plus.
[Le vendeur de BD est jeté sur le trottoir]
Vendeur de BD : Est-ce qu'il existe un mot en clingon pour dire "solitude" ? [il regarde son dictionnaire] Ah oui. Gaoldak !

SEQ 14 - INT/JOUR Au Donjon de l'Androïde :Lisa : Milhouse, je suis impressionnée. La boutique ne désemplit pas. Vous avez des talents d'homme d'affaire, toi et Bart.
Milhouse : En fait c'est moi le cerveau de l'affaire. Bart n'est là que pour attirer le client.
Eric : Bonjour. Eric Reynolds des éditions Comic Mag. Est-ce que le gérant est là ?
Milhouse : Euh... je suis comme qui dirait le cogérant.
[Milhouse s'imagine dans un bureau avec Lisa habillée d'une longue robe noire et d'une écharpe, le tout en noir et blanc comme dans les vieux films policiers]
Lisa : Pas de pot mon mignon. Je cherche un homme, un vrai qui soit à la botte de personne. Un gérant qui ait tous les pouvoirs.
Milhouse : Je rêve c'est pas vrai !
[Retour à la réalité]
Milhouse : Je peux vous aider, monsieur. Et je suis à la botte de personne.
[Il fait un clin d'oeil à Lisa qui recule pas très intéressée]
Eric : Eh bien dans ce cas vous allez pouvoir commander notre super-héros.
Milhouse : Vous voulez dire que c'est le tout dernier super-héros ?
Eric : Ah ! Le dernier des derniers. Ouvrez bien les yeux, voici Biclop.
[Il lui montre le comic, c'est un truc minable]
Milhouse : Waahh ! un super-héros qui porte des lunettes !
Eric : Oh oui, de fines lunettes. Un peu comme les vôtres. Je vous en mets combien ? 500... 600 ?
Milhouse : 600 ce serait pas mal.
Eric : Oh comme c'est dommage. On fait un prix à partir de 1000.
Milhouse : Ohh... malaise !
[Il voit un cadre de Bart en colère. Il cache le cadre]
Milhouse : J'en prendrai 2000.

SEQ 15 - INT/NUIT Centre pour adultes :[Le vendeur de BD est sur le point d'entrer à une porte où il est écrit "Comment se faire des amis ?"]
Vendeur de BD : Le contact humain, l'ultime frontière.
[Agnes arrive et se précipite sur la porte]
Agnes : Poussez-vous de là, gros lard.
Vendeur de BD : Oh excusez-moi, vieille momie.
Agnes : Non mais, espèce de gros tas de graisse molle !
Vendeur de BD : Oh Seigneur ! Je sais maintenant ce qui est arrivé à Baby Jane.
Agnes : Vous alors vous êtes l'homme le plus grossier qui m'ait... [elle prend un air gentil] jamais invité à dîner.
Vendeur de BD : Il y a erreur, je... je ne crois pas vous avoir invité à... Waahh !
[Ils se regardent et se sourient]

SEQ 16 - INT/JOUR Au Donjon de l'Androïde :[Kearney rentre dans la boutique remplie de comics de Biclop]
Milhouse : Alors, je te mets combien de numéros de Biclop ?
Kearney : Biclop ? C'est qui ce petit ami, miss quatre yeux ?
Milhouse : Il a un peu la trouille des filles.
[Kearney en prend un. Il frappe Milhouse avec et le comic se plie]
Kearney : On peut même pas cogner avec.
[Il part sans en prendre un]
Bart : Comment t'as pu dépenser tout notre fric pour une BD publiée par des fabricants de lunettes ? On les vendra jamais ces trucs. Les piafs en voudront même pas pour leur nid.
[Un oiseau vient rendre une BD de Biclop et il l'arrache avec ses griffes]
Milhouse : D'accord. J'ai pris une mauvaise décision.
Bart : Oh c'est de ma faute. J'aurai pas du te laisser tout seul. Des fois j'ai tendance à oublier que t'es jeune.
Milhouse : Tu plaisantes ? J'ai 3 mois de moins que toi.
Bart : Tiens, tu vois tu deviens grognon. T'as pas eu ton jus de fruits ?
Milhouse : Ben non ma paille s'est cassée dans le carton... [énervé] Ca n'a rien à voir ! On est censé être associés tous les deux, et tu m'envoies dans tous les coins comme une bébête à ramasser la poussière.
Bart : Ca s'appelle un aspirateur, Milhouse.
Milhouse : Je m'en fiche ! Je demande qu'on me respecte. J'éprouve des sentiments. Je suis un être humain, mon vieux, tout comme toi.
Bart : Chut ! Sers-toi de ta voix intérieure.
Milhouse : Bon, y'en a marre.
[Milhouse saute sur Bart. L'image s'arrête et les graphismes ressemblent à ceux d'une BD. Il fait tomber Bart. Bart prend un robot et en le pliant, il le transforme en hache]
Bart : En garde !
[Milhouse fait la même chose avec un autre robot mais il le transforme en arrosoir. Il se battent avec. Milhouse coince Bart contre un mur devant une affiche]
Milhouse : Faut jamais sous-estimer un arrosoir.
[L'affiche sur laquelle est appuyé Bart se déchire et ils tombent tous les deux dans un escalier derrière l'affiche. Ils découvrent une pièce remplie de cassettes vidéos]
Milhouse : Waahh ! Le proprio s'était aménagé une planque !
Bart : T'as vu toutes ces vidéos pirates ?
[Il lit ce qu'il y a de marqué sur certaines cassettes]
Bart : "L'autopsie d'alien", "L'autopsie illégale d'alien", "Le parrain 3, la bonne version".
Milhouse : Il a enregistré Kent Brockman en train de se mettre les doigts dans le nez.
[Il met la cassette dans le magnéto]
Milhouse : Regarde ! il se met le doigt dans le nez !

SEQ 17 - INT/NUIT Maison des Skinner :[Le vendeur de BD et Seymour sont assis au rez-de-chaussée. Le vendeur de BD a un T-shirt où il est marqué "Mon autre T-shirt est propre"]
Agnes : [à l'étage] J'en ai pour une minute. Le temps de me mettre un peu d'hamamélis.
Vendeur de BD : Alors, votre mère m'a dit que vous alliez à l'école élémentaire de Springfield ?
Skinner : Qu'est ce qui vous attire exactement chez ma mère ?
Vendeur de BD : Elle me fait rire.
Agnes : Me voilà !
[Elle descend en s'asseyant sur la rampe de l'escalier. Elle porte une jupe courte. En descendant, on entend le bruit du frottement des fesses d'Agnes sur la rampe]
Skinner : Bonté divine, mère. On voit votre... silhouette.
Agnes : Oh, tu en vois bien plus chaque jour quand tu contrôles mes grains de beauté.
Skinner : Ce que je fais pour gagner mon argent de poche ne regarde personne.
Agnes : Ce garçon n'est pas n'importe qui. Il pourrait même qui sait être ton nouveau papa. Ah ah ah !
Vendeur de BD : Ah ah ah ah !
Skinner : Mmm...

SEQ 18 - INT/NUIT Au Donjon de l'Androïde - Arrière salle :[Bart et Milhouse sont toujours dans la planque à regarder les cassettes]
Milhouse : "Indicateur de la police". Ca ça devrait pas sortir du poste de police.
[Sur la cassette, Ned Flanders est filmé dans une salle d'interrogatoires]
Ned : Je n'aime pas jouer les délateurs.
Wiggum : Rassurez-vous. Vos déclarations pleurnichardes resteront strictement confidentielles.
Ned : Bon. Eh bien dans ce cas... Mon voisin Homer a lâché un singe radioactif dans ma maison. Il contrôle tout le premier étage.
[Bart arrête la cassette]
Bart : C'est pas la faute à mon père, le singe lui a joué un tour. Qu'est-ce qui a d'autre ?
Milhouse : Le révérend Lovejoy bourré.
[Ils mettent la cassette]
Lovejoy : Je boirais bien un autre calice de sang du Christ. Hip ! J'ai soif.
Milhouse : Tu sais quoi ? Je suis sûr que les copains payeraient pour voir ça. un soir on pourrait organiser une séance ici dans la boutique.
Bart : Tu sais que t'as oublié d'être bête, Milhouse ?
Milhouse : Tu le penses ? Ouais, je sais, j'ai un don.
Bart : Tu l'as dit... cher associé.

SEQ 19 - EXT/NUIT Jetée de Springfield :[Homer et Marge cherchent un restaurant où manger]
Marge : Qu'est-ce qu'il y a comme restaurants.
Homer : Je peux pas me décider. Ca devrait pas être permis de faire souffrir les gens comme ça.
[Marge va dans un restaurant indien et Homer un restaurant Londonien]
Marge : Euh, je... je crois que je vais prendre le tandori au poulet.
Homer : Moi je prendrais un steak velington.
[Sous le port, on voit un homme qui envoie deux steaks identiques sur des tapis roulants correspondant aux restaurants choisis par Homer et Marge. Il est écrit "Viande tout usage". Homer et Marge voient le vendeur de BD et Agnes ensemble]
Marge : Oh, vous savez que tous les deux vous formez un sacré couple.
Vendeur de BD : Oui, nous nous entendons parfaitement. Ses vacheries illuminent mes journées.
Agnes : Et chacun finit toujours le juron que l'autre a commencé.

SEQ 20 - EXT/JOUR Rues :[Sur une musique d'amour, on voit Agnes et le vendeur de BD se promener. Des enfants s'amusent à jouer dans l'eau d'une borne d'incendie. Le vendeur de BD ferme la borne d'incendie avec une clef. Les deux amoureux rigolent]
Agnes : Ca fait du bien au coeur.
[Devant le lac, le vendeur de BD jette une pierre qui fait des ricochets et qui va cogner le petit bateau d'un enfant qui coule. Ils rigolent. Puis, ils s'assoient sur un banc devant le coucher de soleil]
Agnes : Les couchers de soleil, encore une chance que ça n'arrive qu'une fois par jour.
Vendeur de BD : Ce serait trop demander d'ajouter de l'orange ?

SEQ 21 - INT/NUIT Au Donjon de l'Androïde - Arrière salle :[Les enfants sont venus pour voir la diffusion de cassettes pirates]
Bart : Je vous préviens. Une fois que cette cassette sera commencée, on pourra pas l'arrêter... Parce que le bouton il est pété.
Milhouse : Et c'est partit !
[La cassette commence. On voit un gouverneur dans son bureau. C'est une vieille vidéo en noir et blanc]
Steve : Si vous regardez cette cassette c'est que vous êtes le président des Etats-Unis. Bonjour monsieur ou madame. Monsieur, j'espère.
Bart : Ca tu l'as dit.
Milhouse : Ouais !
Steve : La ville de Springfield a été classée site TTN, ou Tête de Turc Nucléaire. Dès le début d'un conflit nucléaire, Springfield sera bombardée par tous nos alliés afin de pouvoir ajuster leurs tirs de missiles.
Enfants : Ouais !
Steve : Pour plus de sécurité, je vais supprimer le cameraman.
[Il tire sur le cameraman, qui tombe]
Cameraman : Ah ! Je te remercie, Steve !
[Les enfants rient. Soudain, Wiggum, Lou et Eddie entrent dans la planque]
Wiggum : Police ! Personne ne bouge.
[Sous l'affolement, des enfants foncent contre le mur]
Wiggum : Ouais, ouais, ouais. Y'a plus de cassettes piratées dans cette boutique que dans... euh...
Lou : Un supermarché chinois ?
Wiggum : Il va falloir que j'y fasse un tour. C'est à vous ça, les gamins ?
Milhouse : Non m'sieur. On projetait ces cassettes sans permission pour se faire un peu de sous.
Wiggum : Bon ça va pour vous. Mais pour le proprio de la boutique, ça sent mauvais comme... euh...
Lou : Un sushi japonais, chef ?
Wiggum : Lâche un peu les asiatiques, Lou.

SEQ 22 - INT/JOUR Chambre du vendeur de BD :[Le vendeur de BD fait l'amour avec Agnes. Il y a de la musique avec un disque tordu]
Vendeur de BD : Tu m'as transformé Agnes. Il y a peut-être de la place dans ma boutique pour des BD sentimentales.
Agnes : Jamais personne n'en achètera. Ta boutique pue. Maintenant embrasse-moi mon loulou.
[La police entre dans la chambre]
Wiggum : Police... [il les découvrent] Oh quelle horreur ! Ne regardez pas les gars.
[Eddie est sur le point de vomir. Lou lui parle]
Lou : T'en fait pas mon vieux. Si ça te toucherait pas, c'est que tu serais pas humain.
Wiggum : Vous le vendeur de BD. Vous êtes en état d'arrestation pour possession de vidéos pirates. Mais on réduira votre peine si vous enfilez votre pantalon, et vite. Oh la vache !
Lou : Allez, Roméo.
[Il lui met les menottes]
Vendeur de BD : Ils ne m'emprisonneront pas longtemps Agnes. Est-ce que tu m'attendras ?
Agnes : Ca va pas la tête ? Je tombe à moitié en poussières.

SEQ 23 - EXT/JOUR Au Donjon de l'Androïde :[Les cassettes pirates sont saisies par la police]
Milhouse : Bof. On a peut-être plus la boutique, mais au moins on est redevenu copains.
Bart : Ouais. Et en plus on est pas allé à l'école depuis des jours et des jours et des jours.
Milhouse : Et ouais ! J'ai l'impression que tout est redevenu normal.

SEQ 24 - INT/JOUR Voiture des Flanders :[Ned Flanders conduit. Le singe radioactif est assis sur le siège passager. Il frappe Ned derrière la tête]
Ned : Hé ! Écoutes. Si un moment tu veux que je tourne, tu n'as qu'à faire signe du doigt.
[Il frappe de nouveau Ned derrière la tête. Flanders tourne à gauche]
Ned : Aïe ! C'est à sens unique !
[Le singe frappe plusieurs fois Flanders]
Ned : Pourquoi tu m'a frappé ? Aïe ! Aïe ! Aïe !
[Pendant le logo Gracie Films]
Agnes : Espèce de gros tas de graisse molle !
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park