Haut de page

Les Simpson à la TV

La reine du balai
S21E12

Marge et Homer participent aux jeux olympiques de Vancouver en curling...

Un amour de grand-père

SEQ 1 - INT/JOUR Devant la maison de retraite - Voiture des SimpsonHomer : La prochaine fois qu'on sortira, on fera quelque chose de plus marrant.
Abraham : Ho ! Franchement, je vois pas ce qui pourrait être plus marrant que la journée qu'on vient de passer au supermarché. [Il sort de la voiture] Merci pour le bâton de bison séché.
Marge : Dîtes au revoir à grand-père, les enfants.
Bart + Lisa : Au revoir.
Abraham : Au re...
[Homer démarre]
Bart : J'trouve que grand-père, il sent la même odeur de moisi que la vielle valise qui est dans le garage.
Lisa : Hin, hin. J'dirais plutôt l'odeur d'un labo photo.
Homer : Ca suffit, taisez-vous ! Grand-père sent ce que sent n'importe quel vieux messieurs, il sent tout simplement l'odeur du couloir d'hôpital.
Marge : Homer, voyons c'est affreux ! On doit apprendre aux enfants à respecter le 3eme âge. Nous aussi, un jour, on sera vieux.
Homer : Ho, punaise ! T'as raison, Marge. Les enfants, vous mettrez pas dans une maison de retraite comme j'ai fait avec grand-père.
Bart + Lisa : Heu...
Homer : [Paniqué] Hin ! Marge, qu'est-ce qu'il faut faire?
Marge : Et bien, on devrait commencer par donner l'exemple.
Homer : Parfaitement. Le 3eme dimanche de chaque mois devra être une fête, pas une corvée. Ou est-ce qu'on pourrait emmener grand-père, la prochaine fois ?
Lisa : Faire un tour en poney !
Homer : Non.
Bart : Ha, c'est débile.
Homer : Il tiendrait pas sur un poney.
Marge : J'aime bien aller voir les souffleurs de verre dans le vieux Springfield.
Homer : Ho, il est a déjà vu.
Lisa : Ouais.
Bart : Ho, ça craint m'man ! Le musée des erreurs de la nature !
Homer : Non, Bart.
Lisa : Pour des veaux à 2 têtes, non merci.
Homer : Ha ça y'est, je sais ! La grotte de Springfield.
Marge : Mmm...
Lisa : P'pa, y'a rien que de la boue et des chauves souris.
[Ils passent devant une publicité]
Homer : Ho !
Homer, Marge, Bart et Lisa : Safari aux lions à prix discount !

SEQ 2 - Maison de retraite - Chambre d'AbrahamAbraham : Comme-ci j'allais foutre en l'air 600 dollars de dentiste pour manger 40 cents de bisons séchés.
[Il met le bison séché dans un tiroir déjà rempli à ras bord de bison séché]

SEQ 3 - IN/JOUR Maison de retraite[Des personnes âgées font la queue pour recevoir leurs médicaments]
Abraham : Hé ! Mais c'est pas mes pilules ça !
Jasper : Hé, hé, hé !
Infirmière : Allons, monsieur Simmons. Ne m'obligez pas à appeler l'infirmière Bronski.
Abraham : [énervé] Ho ! D'abord, je m'appelle Simpson, j'vous dis que ces pilules sont pas les miennes !
[Une vielle dame arrive]
Béa : Excusez-moi, mademoiselle. Je m'appelle Simmons. Ces pilules ne sont pas à moi.
Abraham : J'en ai deux rouges pour mes rhumatisme, une jaune pour mon érythème et deux bleus... [Il voit Béa] Deux yeux d'un bleu comme j'en ai jamais vu de ma vie.
Béa : Heu, alors ces pilules là doivent être...
Abraham : Et j'ai vos...
Abraham + Béa : Alors celle là sont vos...
[Ils rigolent puis se mettent à tousser, ils échangent leurs pilules]
Abraham : Ha, on est jolis, oui. On est là à ce regarder fixement comme deux jouvenceaux boutonneux.
Béa : Je ne regardais pas fixement, c'est mon œil de verre. Je m'appelle Béatrice Simmons, mais mes amis m'appellent Béa.
Abraham : Je me présente, Abraham Simpson. Ca vous tente de lever le coude avec moi ?
Béa : Ho, j'en serais ravie.

SEQ 4 - INT/JOUR Maison de retraite - RéfectoireBéa : Alors, parlez-moi un peu de vous.
Abraham : Veuf, un fils et un seul rein qui fonctionne. Et vous ?
Béa : Je suis veuve, j'ai une hanche en mauvais état et le foie malade.
Abraham : Vous oubliez quelque chose, vous êtes ravissante. [Ils prennent leurs médicaments] Et heu... Qu'est- ce que... qu'est-ce que vous faites ce soir ?
Béa : Je reste seule dans ma chambre.
Abraham : Ha, si vous avez déjà quelque chose de prévu.
Béa : Non. Qu'est-ce que vous alliez dire ?
Abraham : Ho, rien.
Béa : Je vous en prie. Vous alliez ajouter quelque chose.
Abraham : Ben voilà, je me demandais si vous et moi, moi et vous. On ne pourrait pas se retrouver par hasard au même endroit à la même heure, enfin... Bon sang ! Avec l'âge c'est pas plus facile !
Béa : J'en serais très heureuse.

SEQ 5 - INT/NUIT Maison de retraite - Chambre d'AbrahamAbraham : [Il chante] Quand je monte, je monte, je monte chez toi. J'ai le cœur, le cœur, le coeur qui bat. [Il finit de mettre son nœud papillon] Et voilà l'travail. Alors, où elle est cette pommade ? [Il prend la pommade et lit la boîte] Lucky Lindbergh, vous ne volerez plus jamais seul. Ouais, c'est ce qui me faut. Ho ben flûte, j'ai plus de pommade. Ben, tant pis. [Il se crache dans la main et se coiffe]

SEQ 6 - INT/NUIT Maison de retraite - Couloir - Devant la chambre de Béa[Abraham tape à la porte, Béa vient ouvrir]
Abraham : ha bonjour, jeune fille. Votre grand-mère est là ?
Béa : Ho ! Abraham ! J'ai intérêt à ouvrir l'œil et le bon, petit coquin.
Abraham : Grand coquin.

SEQ 7 - INT/NUIT Maison de retraite - Salle des fêtes[Abraham et Béa chantent et dansent]

SEQ 8 - EXT/JOUR Parc - Sur un banc[Abraham et Béa sont assis sur un banc et donnent à manger aux pigeons, on entend Abraham et Béa chantaient]

SEQ 9 - INT/JOUR Le Palais des glaces[Abraham et Béa mangent une glace, on entend Abraham et Béa chantaient]

SEQ 10 - EXT/JOUR Plage[Ils marchent sur la plage et se font dépassé par une tortue, on entend Abraham et Béa chantaient]

SEQ 11 - INT/NUIT Maison de retraite - Chambre de Béa[Abraham est au piano, ils chantent]

SEQ 12 - INT/JOUR Boutique d'antiquité militaireAbraham : Herman, demain je fête l'anniversaire d'une dame qui met très chère.
Herman : Ha ouais ? La frégate New jersey ?
Abraham : Mais non, abruti ! J'te cause de Béa, ma petite amie. Comme t'es le seul magasin que je connais.
Herman : Vous avez bien fait. Offrir un souvenir militaire à une dame, c'est la meilleure façon de dire je t'aime. Je vais vous montrer mes baïonnettes.
[Il voit un fez]
Abraham : Et ça, qu'est-ce que c'est ?
Herman : Ha, ha, ha ! Ca, c'était un des chapeaux de Napoléon.
Abraham : Ca y ressemble pas à son chapeau.
Herman : Ha pour sur. C'est pas le plus célèbre, ça c'est celui qu'il a porté pendant une semaine en avril 98 pendant la campagne d'Egypte.
Abraham : Ho ! Combien ?
Herman : 400 dollars.
Abraham : Je t'en donne 5 dollars.
Herman : C'est pas le genre de proposition à faire à un homme qui a une arquebuse sous le comptoir. Allez plutôt en face à l'univers de grand-mère.

SEQ 13 - INT/JOUR Univers de grand-mère - A la caisse[Abraham est à la caisse]
Caissier : [Au micro] Rayon femme active, vous pouvez me donner le prix d'un châle ?

SEQ 14 - INT/JOUR Maison de retraite - Chambre d'Abraham[Abraham est en train de faire un paquet cadeau, Homer entre dans la chambre]
Homer : P'pa ! C'est le 3eme dimanche du mois ! Et ça veut dire quoi ?
Abraham : Fiche le camp !
Homer : Ho allons, p'pa ! J'te promet que cette fois tu vas t'en payer une tranche. On va aller voir les lions.
Abraham : J'irais pas. C'est l'anniversaire de ma petite amie, Béa.
Homer : Hou ! Alors t'as une petite amie, hein ? Hé, hé, hé ! [Il se tourne vers une chaise vide] Ben heu... Bonne anniversaire, Béa. Hé, hé, hé, hé ! Elle peut venir avec nous, tu sais y'a de la place pour tous tes amis dans la voiture.
Abraham : [énervé] D'oh ! Elle est pas invisible, crétin ! Tu vois bien qu' j'ai son cadeau pour ce soir !
Homer : Ouais, c'est ça.
[Il le tire de force par le bras]

SEQ 15 - INT/JOUR Voiture des SimpsonHomer : Arrêtez de taper dans le siège avant, les enfants.
Abraham : C'est moi qui shoot dedans !
Marge : Papa, vous ne voulez pas savoir ou nous allons ?
Abraham : Non !
Homer, Marge, Bart et Lisa : Au safari aux lions à prix discount !
Abraham : Ho, ces foutus fermetures de sécurité !
[Il essaye d'ouvrir la portière, ils arrivent au safari, à l'entrée une pancarte indique "Si vous trouvez un lion moins cher, vous êtes en Afrique"]
Marge : Bonjour.
Gardien : Ca fait 18 dollars, bwana.
Lisa : [elle lit] Ne nourrissez pas les animaux, ne les laisser pas monter dans votre voiture, ne regardez pas les animaux dans les yeux.
Abraham : On est déjà arrivé en Afrique ?
Bart : Quelqu'un a remarqué que c'était nul ici ?
Lisa : On dirait que la plupart des animaux dorment.
Homer : C'est pas le moment, y'a des heures pour ça !
[Il klaxonne, il va dans un chemin ou il y a marqué "Ne pas entrer"]
Marge : Homer, tu es sur d'être sur le bon chemin ? Je trouve la route de plus en plus mauvaise.
[Sur le bord, on voit une carcasse de voiture, la voiture se retrouve face à un lion]
Homer : Haaa !!!!
[Il essaye de faire marche arrière mais la voiture est bloquée dans la boue]
Abraham : [Mécontent] Ho, mes aïeux ! Quelle aventure ! C'est sûrement plus drôle que l'anniversaire de ma petite amie.
Marge : Homer !
Homer : Bart, descend et pousse.
Lisa : Oui Bart, descend et pousse.
Bart : Pas question, Léon !
[La voiture est encerclée par des lions]
Abraham : [Mécontent] Bon ça y'est, on a vu un lion, on peut rentrer maintenant !
[Les lions détruisent la voiture, mange un zèbre sur la voiture, un lion va se coucher sur le toit, toute la famille crient]

SEQ 16 - INT/NUIT Voiture des Simpson[Les Simpson sont toujours bloqués dans la voiture, Abraham regarde sa montre]
Abraham : Ho, Béa !

SEQ 17 - INT/JOUR Voiture des Simpson[Un coup de feu retentit, les lions s'enfuient, le tireur s'approche de la voiture]
Tireur : Monsieur Simpson, je présume ?

SEQ 18 - EXT/JOUR Maison de retraite - Devant la maison de retraite[Une ambulance emmène un corps, les Simpson arrivent, Abraham descend de la voiture]
Abraham : Écartez-vous, écartez-vous ! J'ai rendez-vous avec un ange.
Jasper : Tu crois pas si bien dire, Abraham.
Abraham : Quoi ?
Jasper : Je suis désolé d'avoir à t'annoncer ça mais... Béa nous a quittée cette nuit.
Abraham : Ho, non !
Jasper : A cause de son palpitant. Le docteur a dit que le ventricule gauche avait lâché.
Abraham : Ho, non mon vieux. Ils peuvent dire que c'est le ventricule gauche qui a lâché, mais moi je sais qu'elle est morte parce qu'elle a eu le cœur brisé.

SEQ 19 - EXT/JOUR Cimetière[Des vieux portent le cercueil de Béa]
Abraham : Elle a pas voulu que je porte son cercueil. C'est vous dire comment elle prenait soin de moi.
Homer : Je compatis de tout cœur à ta peine, papa.
Abraham : Hein, quoi ? On m'a parlé ? J'ai rien entendu !
Homer : Ho, non ! Papa devient dur de la feuille !
Abraham : [énervé] Non ! T'y est pas, andouille ! J't'ignore voilà tout ! A cause de toi, j'ai raté les derniers instants de la vie de Béa ! J'te causerai plus jamais ! Je n'ai plus de fils !
[Homer pleure]

SEQ 20 - INT/NUIT Maison de retraite - Chambre d'Abraham[Abraham a une photo de Béa à la main]
Abraham : [triste] Ha, Béa ! [Des gouttes tombent sur le portrait, on s'aperçoit que les gouttes proviennent du plafond qui a une fuite, Lionel Hutz arrive dans la chambre]
Hutz : C'était une cérémonie magnifique, n'est-ce pas monsieur Simpson ?
Abraham : Haaaa !!!! Qui êtes-vous ?
Hutz : Lionel Hutz, avocat. Pour vous servir. Je suis l'exécuteur testamentaire de Béatrice Simmons. Il faut savoir que Béa était une femme riche et ho surprise ! Devinez à qui elle a tout légué ? A vous !
Abraham : C'est vrai ?
Hutz : Elle a posé une condition, que vous passiez une nuit dans une maison hantée.
Abraham : Hein ?
Hutz : Je plaisantais ! Je plaisantais ! Voilà un chèque de 160 000 dollars, [Il lit] "A toi d'en profiter comme bon te semblera". C'est touchant.
Abraham : Ben oui, 160 000 dollars.
Hutz : Bye-bye monsieur Simpson. Ho pendant que j'y suis, je fais aussi dans le testament. Je vais vous donnez ce stylo avec mon numéro de téléphone dessus. Ca ressemble à un cigare, tordant non ?

SEQ 21 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV[Le téléphone sonne, Homer réponde]
Homer : Allo ?
Abraham : Allo, Homer ?
Homer : Whouhou ! C'est lui ! C'est lui ! C'est P'pa, il m'a appelé ! Ho papa, ho ! Je savais que tu me pardonnerais.
Abraham : Ha ça, tu peux courir.

SEQ 22 - INT/NUIT Maison de retraite - Chambre d'Abraham[Abraham est au téléphone avec Homer]
Abraham : Ouvre bien tes esgourdes, je viens d'hériter de 160 000 dollars, alors j't'appelais simplement pour te dire que je te donnerais pas un rond ! Hé, hé !
Homer : D'oh !
[Il raccroche, le directeur rentre dans la chambre]
Directeur : Monsieur Simpson ?
Abraham : Haaaa !!!! Qu'est-ce il y a ?
Directeur : Excusez mon indiscrétion, mais j'ai entendu parler de votre nouvelle fortune, alors je tenais à vous dire qu'ici, à la maison de retraite de Springfield, l'argent fait toute la différence.
Abraham : Hein ?
Directeur : Parce que, de vous à moi monsieur Simpson, il y a massage et massage.
Abraham : [énervé] Ecoutez-moi bien, espèce de vampire lubrique, est-ce que vous avez déjà pensez que les gens âgés devaient être traités comme des êtres humains qu'ils aient de l'argent ou non ?
Directeur : J'y pense et puis j'oublie.
Abraham : D'oh ! Voulez que je vous dise, vous n'êtes qu'un sale fils de...

SEQ 23 - INT/JOUR Boutique d'antiquité militaire[Abraham montre "le chapeau de Napoléon"]
Abraham : Je le prends !
Herman : On fait une folie ? Pourquoi ce revirement ?
Abraham : Béa voulait que je profite de mon fric. Et ben, c'est ce que je vais faire, nom d'une pipe !
[Il met le chapeau qu'il vient d'acheter et laisse l'autre, Herman le met en vitrine et met une pancarte devant "Le chapeau de McKinley, quand on l'a tué"]

SEQ 24 - INT/NUIT TaxiChauffeur : Alors, il va où, le papy ?
Abraham : Conduisez-moi ou on rigole.
Chauffeur : D'accord, une tournée des grands ducs, une.

SEQ 25 - INT/NUIT Club Mud[Abraham est dans une salle ou il y a du catch féminin mais il est triste]
Abraham : Ha la la !

SEQ 26 - EXT/JOUR Lac[Abraham fait du parachute ascensionnel mais il est triste]
Abraham : Ha la la !

SEQ 27 - EXT/JOUR Diz-Nee-Land - Sur des montagnes russes[A l'entrée du parc il y a marqué "Diz-Nee-Lan, sans rapport avec Disneyland", Abraham est sur les montagnes russes, il est triste]
Abraham : Ha la la ! J'm'ennuie de Béa.
[Le fantôme de Béa apparaît à ses côtés]
Béa : Et moi, je m'ennuie de toi.
Abraham : Haaaa !!!!
[Il crie et essaye de partir de l'attraction]
Béa : Voyons, Abraham, calme-toi. Je suis pas là pour t'effrayer. On m'a envoyé hanter une famille au Texas.
Abraham : Ha ! Je suis content pour toi que t'es une occupation.
Béa : Quelque chose m'ennuie. J'aimerais savoir pourquoi mon argent ne t'apporte pas plus de joie.
Abraham : Ho, Béa. Je suis pas fait pour mener la grande vie.
Béa : Abraham ! Si mon argent ne te rend pas heureux, pourquoi ne pas le distribuer autour de toi, tu rendrais les gens heureux comme tu m'as rendu heureuse.
Abraham : Heu... Merci Béa. Je le ferai.
Béa : Et va voir ton fils, tu lui manques.
Abraham : Ho ! Il me manque aussi, mon gros sacripant ! Béa. J'ai quelque chose à te demander, à quoi ça ressemble la mort ?
[Ils vont descendre une pente]
Béa : Pas aussi effrayant que ça !
[Tout le monde crie]

SEQ 28 - INT/NUIT Maison des Simpson - Séjour[Homer est seul sur le canapé, il pleure]
Homer : J'm'ennuie de mon papa !
Marge : Depuis cette histoire, tu n'arrêtes pas de tourner en rond comme un lion en cage. Il est grand temps que tu parles à quelqu'un qui sache te comprendre.
[Elle compose un numéro de téléphone et lui passe]
Monroe : [Au téléphone] Vous avez appelé SOS anxiété. Docteur Marvin Monroe. Si votre adolescent est mélancolique appuyé une fois. [On sonne à la porte] Si votre épouse se détache de vous appuyer deux fois. Si vous avez du mal à rester en érec...

SEQ 29 - INT/NUIT Maison des Simpson - Entrée[Bart ouvre la porte, c'est Abraham]
Bart : Hé, grand-père !
Homer : P'pa !
Abraham : Mon p'tit ! Vous avez une place à votre table pour un vieux fou comme moi ?
Homer : Ben, heu... oui, heu... Il va falloir aller chercher une chaise dans la chambre, mais no problemo. Bart !

SEQ 30 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger[Bart et Lisa joue avec deux épis de maïs]
Bart : Choisis ton épi de maïs. En garde !
Lisa : Tu l'auras voulu !
[Abraham enlève des bouts de maïs qu'il se reçoit dessus]
Abraham : Tous mes précieux sacs d'or, [Homer rote] ne pourront jamais m'offrir les joies d'un repas en famille.
Homer : File-moi la limonade, p'pa.
Abraham : T'attendras, espèce de cochon ! Voilà, j'ai une déclaration à faire. J'ai pris la décision d'offrir l'argent de Béa. Y'a des gens qui on ont vraiment besoin. Je les laisserai donc venir à moi pour qu'ils m'expliquent leurs cas, ensuite je déciderais qui on a le plus besoin.
Lisa : Grand-père, c'est la pensée la plus noble jamais exprimée à cette table.
Bart : T'as qu'à nous le filé.
Homer : Bart ! Ho, fais pas attention, p'pa. Ce n'est qu'un sale garnement qui dit tout ce qu'il lui passe par la tête. Mais y'a du bon sens dans sa naïveté.
Abraham : Ho, tu n'en veux pas.
Homer : Si je le veux.
Abraham : Dommage ! T'auras rien !

SEQ 31 - EXT/JOUR Maison de retraite - Devant la maison de retraiteBrockman : Jamais depuis le mariage de votre serviteur, avec Stéphanie du service météo, notre ville n'avait entendu autant de rumeurs et d'insinuations malveillantes. Et tous ça à cause de cette homme, [On voit une photo d'Abraham] aujourd'hui le grand-père, Abraham Simpson, a annoncé qu'il donnerait plus de 100 000 dollars à la personne qu'il lui semblerait la plus nécessiteuse. Grand-père Simpson est-il le saint du jour ou un riche cinglé ? Ou les deux à la fois ? Seul le temps nous le dira. [Il se met à la queue] Ici Kent Brockman...

SEQ 32 - INT/JOUR Maison de retraite - Chambre d'AbrahamBrockman : [à la télé] ... sur les rangs pour toucher l'argent de grand-père.
[Abraham éteint la télé, Otto est avec Abraham]
Otto : Alors voilà grand-père, je veux personnaliser mon bus. Je ferais couper le toit, je le surélèverais, je mettrais des méga-pneus, je le peindrais genre psychédélique avec des couleurs planantes, j' le bourrais de gamin que je conduirais à l'école à 200 à l'heure. Voilà le travail d'artiste. [Il lui montre un dessin] Vous notez le cobra enroulé autour de la nana.
Abraham : Suivant.
[Abraham est avec monsieur Burns]
Monsieur Burns : Grand-père ? [Il se met à genoux à côté d'Abraham] Je peux vous appeler grand-père, permettez ?
Abraham : Ouais, ouais. Allez-y.
Monsieur Burns : Écoutez, j'ai besoin de cette argent. S'il vous plait ! S'il vous plait !
Abraham : Attendez un peu, vous. Je vous connais. Vous êtes le type à qui appartient la centrale nucléaire.
Monsieur Burns : Je ne suis que co-propriétaire.
Abraham : Mais qu'est-ce que vous faites à genoux ?
Monsieur Burns : Monsieur Simpson, j'appréhende le jour où 100 000 dollars ne méritent pas qu'on se mettent à genoux pour eux !
Abraham : Sortez d'ici, vite !
[Smithers aide monsieur Burns a se relevé]
Monsieur Burns : Vieillard ramollis ! Vous venez de vous faire un ennemi mortel !
[Ils sortent, Abraham est avec Moe]
Moe : Voilà comment ça se présente, un soir un type, c'était un explorateur je crois, a laissé ça sur le bar. [Abraham regarde une carte] C'est peut être la carte d'un ancien trésor ou, ou un plan pour rentrer chez lui. Mais pour le savoir, on a besoin d'argent, on a besoin de provisions et une cloche de plonger biplace.
Abraham : C'est pas mal stupide, mais pour l'instant, t'es en tête de liste.
[Abraham est avec le docteur Marvin Monroe, Abraham regarde des plans]
Monroe : C'est une cellule spéciale d'isolement. Le sujet actionne des manettes pour manger et pour se réchauffer. Le sol est électrifié et une douche glacée se met à couler sur le sujet sans le prévenir. Je l'ai appelé le caisson Monroe.
Abraham : Hum, mouais. Ca à l'air intéressant. Et ça coûterait combien pour le construire ?
Monroe : Ha, c'est l'aspect positif, il est déjà construit. J'ai besoin de l'argent pour acheter un bébé que j'élèverais dans le caisson jusqu'à l'âge de 30 ans.
Abraham : Qu'est-ce que vous voulez prouver ?
Monroe : Ma théorie, c'est que le sujet sera socialement inadapté et qu'il éprouvera, à mon égard, de profond ressentiment.
Abraham : Hum, intéressant.
[Abraham est avec Bart]
Bart : Un stylo lacrymogène, un fusil à air comprimé avec des flèches paralysantes.
Abraham : Oh, non !
Bart : Et des nunchakus.
Abraham : Des nunchakus ?
Bart : Ouais !
Abraham : Kézaco ?
Bart : Un exemplaire de Spiderman le numéro 27, c'est dans celui là qu'il avale une mouche et je veux acheter la photo du joueur de base-ball qui fait un bras d'honneur.
Abraham : Ha ouais, je l'ai déjà vu.
Bart : Ho, et un singe.
[Abraham est avec le professeur Frink, Frink sort un genre de pistolet d'une mallette]
Abraham : Sacre bleu ! Mais qu'est-ce que c'est que ça ?
Frink : Ca, c'est un rayon de la mort, mon brave. Observez.
[Il tire vers une plante, on voit un faisceau lumineux, Abraham met sa main dessus]
Abraham : Hé, ça fait tout chaud. C'est agréable.
Frink : Ce que vous voyez là n'est qu'un prototype. Mais avec un financement approprié, j'ai bon espoir qu'un jour cet appareil puisse détruire une ville comme New York.
Abraham : Je veux aider les gens, pas les tuer voyons !
Frink : Ben, pour être franc, c'est vrai que le rayon ne peut avoir que des applications diaboliques. Ha, c'est ma femme qui sera contente, depuis le premier jour elle déteste mon rayon de la mort.
[Abraham est avec Lisa]
Abraham : Ho, Lisa ! Qu'est-ce qui te penser que t'as besoin de cette argent.
Lisa : Je n'en ai pas besoin, grand-père. Personne ici n'ont a besoin. Les gens qui on ont besoin sont dans les rues, dans les quartiers pauvres. Ce sont les enfants qui ont besoin d'avoir plus de bibliothèque. Les familles qui ne peuvent pas boucler leurs fins de mois. Naturellement si tu y tiens vraiment tu peux m'acheter un poney.
Abraham : T'as raison.
Lisa : Je l'appellerai Princesse et je le monterai tous les jours !
Abraham : Non. T'as raison aux sujets de ces pauvres malheureux qui ont besoin d'un coup de main. J'vais faire un tour pour m'éclairer les idées.
[Il sort]

SEQ 33 - EXT/JOUR Quartier pauvre - Dans la rue[Abraham se promène dans les rues, il passe devant la bibliothèque qui est fermée]
Abraham : Quelle tristesse !

SEQ 34 - INT/NUIT Quartier pauvre - Dans un bar[Abraham boit un café dans un bar]

SEQ 35 - INT/NUIT Maison de retraite - Salle de jeux[Abraham va s'asseoir dans un fauteuil à côté de Jasper]
Abraham : Hou, je suis lessivé.
Jasper : Mon pauvre chéri, comment t'as fait ça ? En soulevant ton portefeuille ?
Abraham : Non ! J'ai décidé de faire don de mon argent à des gens qui on ont réellement besoin.
Jasper : Heu...
Abraham : Mais franchement une centaine de milliers de dollars c'est pas lourd. Il m'en faudrait plus.
Jasper : Pourquoi tu les joues pas au casino ? Y a le club du troisième âge qui y va demain. Je parie que tu pourrais doubler ton argent ou le tripler.
Abraham : Ouais, c'est tentant.
Jasper : Et puis il te serve un des ces harengs, pomme à l'huile, je te dis que ça !
Abraham : Marché conclu !

SEQ 36 - INT/JOUR Bus[Otto est le conducteur, il chantonne]
Vieux fou : Ralentis, abruti ! Tu veux nous tuer ?
Vieux : Il fait trop chaud, espèce de cinglés. Qu'est-ce que t'attends pour mettre la climatisation ?
Otto : Hé, attention les vieux croûtons, ou j'envoie ma guimbarde dans la rivière ! Compris ? [Plus personne ne parle] Bon. [Il recommence à chantonner]

SEQ 37 - INT/JOUR Maison de retraite de Springfield - Accueil[Homer est à l'accueil]
Homer : Je cherche Abraham Simpson. Je dois absolument le voir. Y faut que j'lui dise que je me fous de son argent, c'est lui qu'j'aime !
Hôtesse : On connaît la chanson. Il est parti ce matin au casino avec le car du troisième âge.
Homer : Au casino ? Haaaa !!!!
[On voit Homer en train de rouler dans sa voiture]

SEQ 38 - INT/JOUR Bus[Otto chantonne toujours]
Otto : On reprend les vieux croûtons !
[Il chantonne, on voit une pancarte "Frontière 1 kilomètre, casino 1.01 kilomètres", il arrive au casino, un employé habillé en grec les accueille]
Employé 1 : Bonjour, je suis Platon. Je vous convie à la roulette, aux crabs, aux machines à sous. Ma philosophie c'est mesdames et messieurs amusez-vous !
[Abraham va à la roulette, il sort une valise pleine de billets]
Abraham : Des jetons s'il vous plait.

SEQ 39 - INT/JOUR Voiture des Simpson[Homer roule, tout à coup il freine brusquement et tourne]

SEQ 40 - EXT/JOUR Derrière le Krusty burger - Voiture des Simpson[Homer passe sa commande]
Homer : Un cheeseburger double, un grand milk-shake aux fraises et surtout dépêchez-vous !

SEQ 41 - INT/JOUR Casino - RouletteAbraham : 5000 dollars et... On est dans quel siècle ?
Croupier : Le 20eme.
Abraham : Très bien, mettez-le sur le 20.
[Homer arrive dans le casino]
Homer : Excusez-moi ! Excusez-moi, vous n'auriez pas vu un vieux monsieur avec plein de fric qui me ressemble, sauf qu'il est plus ridé ? Vous avez vu... [Il voit son père] P'pa ! [Il voit que le croupier a lancé la boule, il crie] P'PA !
Croupier : Le 20 noir.
Homer : Punaise, je rêve ! Mais tu gagnes !
Abraham : C'est pas vrai, barre toi mon garçon tu vas me porter la poisse !
Homer : Papa, je t'en prie, il faut partir pendant qu'il est encore temps. Ramasse tes sous et sauve toi !
Abraham : Désolé fiston, il faut que j'en gagne assez pour aider tout le monde.
Homer : Tu peux tout perdre aussi ! Allez viens !
Abraham : Homer ! Je pense que Rudyard Kipling l'a dit mieux que moi. "Si tu peux faire un gros tas de tous tes gains, tout risqué en une seule fois sur un coup de dés et tout perdre. Si tu peux tout recommencer à zéro sans jamais souffler un mot de ce que t'as perdu, alors la Terre sera à toi et tout ce qu'il y a dessus et, ce qui vaut mieux que tout, tu seras un homme, mon fils."
Homer : Tu seras un idiot oui ! Allez viens !
Abraham : Mettez tout sur le 41. Je le sens bien ce numéro.
Croupier : La roulette ne va que jusqu'au 36, monsieur.
Abraham : D'accord, mettez tous sur le 36. Je le sens bien ce numéro.
Homer : P'pa, non donne moi ça ! Donne moi c't'argent !
[Homer essaye d'empêcher son père de jouer]
Abraham : Non, arrête !
Homer : Donne-moi ça !
Abraham : 36 !
Croupier : Les jeux sont faits.
Abraham : Non ! Mon garçon, si elle tombe sur le 36, je te...
Croupier : Double zéro.
Abraham : Mon petit, tu m'as empêché de perdre mon argent. Pour la première fois de ma vie, je suis content d'avoir des enfants.

SEQ 42 - EXT/JOUR Casino - Devant le casino[Homer et Abraham sont assis sur un banc]
Homer : Alors ? T'as réfléchi à ce que tu ferais avec ?
[Abraham regarde des vieux montés difficilement dans le bus, il regarde ses mains]
Abraham : Oui Homer. J'ai réfléchi.
[Il essuie la bouche d'Homer]

SEQ 43 - INT/JOUR Maison de retraite - Salle de détente[On voit la maison de retraite qui est en mauvais état]
Voix off : Six mois plus tard
[On voit que la maison de retraite a été rénovée, des vieux regardaient la télé sur écran géant assis sur des fauteuils de luxe, d'autres jouent au billard]

SEQ 44 - INT/JOUR Maison de retraite - Salle à manger "Béatrice Simmons"[Abraham ouvre la porte et on voit une magnifique salle]
Abraham : Entrez mes amis. Un peut de bien être, ça mange pas de pain.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park