Haut de page

Les Simpson à la TV

La reine du balai
S21E12

Marge et Homer participent aux jeux olympiques de Vancouver en curling...

Une belle simpsonnerie

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Les Simpson prennent le petit-déjeuner]
Homer : Hé ! D'après cette enquête, le taux de réussite au test de culture générale des élèves de terminal chute de moins en moins.
Lisa : Si tu veux mon avis, p'pa. Ce journal n'est qu'un torchon, c'est un ramassis de ragot et d'interview bidon.
Homer : Hé, c'est le seul journal en Amérique qui a pas peur de dire la vérité. Que tout va bien dans le pays.
Bart : [Il écrit une carte] "A mon super pote Milhouse. Joyeux anniversaire, Bart."
Lisa : Bart, comme c'est gentil ! Je peux voir la carte ? [Elle lit la carte, sur le devant il y a Krusty avec un tambour cassé] "Et voilà, tu as 10 ans. Je n'ai pas les moyens de t'offrir un nouveau tambour. [Elle lit l'intérieur] Mais qu'est-ce que tu dirais d'une paire de bongos !" [On voit la photo d'une femme en maillot avec de gros sein] Berk !

SEQ 2 - INT/JOUR Bus scolaireBart : Vas-y ! Ouvre-le ! Ouvre-le ! Ouvre-le !
Milhouse : Heu... Un peu plus tard p't'être, Bart.
Bart : C'est pas parce que ta mère elle a pas voulu te faire une fête d'anniversaire, que t'as pas droit à un cadeau.
Sherri + Terri : On a passé un moment très agréable samedi, Milhouse.
Sherri : J'ai bien aimé les ballons.
Terri : Moi, j'ai bien aimé les cotillons.
Bart : De quoi vous parlez, les filles ?
Sherri + Terri : De rien ! [Elles rigolent]
Bart : Ha, les meufs ! Ouvre ton cadeau.
[Milhouse ouvre son cadeau]
Bart : C'est le talkie-walkie officiel de Krusty le clown. J'en garde un, et toi t'as qu'à prendre l'autre. Quand tu voudras me parler, t'auras qu'à me téléphoner pour me dire de brancher mon talkie-walkie.
Martin : Milhouse. Je tenais à m'exprimer ma grande satisfaction pour samedi. [Milhouse est gêné] Les langues de belles mères, les serpentins, les crécelles personnalisées. Autant de petites attention qui en rendu ces moments inoubliables.
Bart : De quoi est-ce qu'il parle ?
Milhouse : Heu... hé ! T'as vu ce chien ? C'est un quelque chose, non ?
Bart : Ha ouais, il est assis.
Otto : Ecole élémentaire de Springfield, terminus. Pendant que j'y suis, ce serait cool t'applaudir le petit père Milhouse pour son anniversaire et pour le remercier de sa giga surboum qu'il a organisé samedi. [Tous les enfants sont contents, Bart est très surpris] Ha, au fait Milhouse, je crois que j'ai oublié mon fut sur ton toit.
Bart : T'as fait une fête et tu m'as pas invité ? Je croyais que j'étais ton meilleur pote.
Milhouse : Excuse moi, Bart.
Otto : Ciao les petits monstres et apprenaient pas ce que j'apprendrais pas.
[Tous les enfants sont descendus sauf Bart, Otto ne sont rend pas compte et démarre]

SEQ 3 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de monsieur Burns[Monsieur Burns regarde les écrans de contrôle]
M. Burns : Ha, lundi matin. C'est le moment de payer vos deux jours de débauche, tas de bons a rien à la gueule de bois.
Smithers : Remercions Dieu, vive le lundi, monsieur.
M. Burns : Oui. Qu'avez-vous fait de votre week-end, Smithers ?
Smithers : Hé bien, j'ai fait ma lessive, j'ai écrit à ma mère, ho et surtout j'ai emmené Hercule au toilettage.
M. Burns : Diable, qui est cet Hercule ?
Smithers : C'est mon Yorkshire, monsieur. En fait il est tout petit, alors c'est pour rire quoi.
[Il montre une photo de son chien] Tenez, voilà une photo d'Hercule.
M. Burns : Berk ! Ha mon pauvre Smithers, vous savez faire la bringue vous au moins.
Smithers : Qu'avez-vous fait de votre week-end, si je peux me permettre.
M. Burns : Je vous trouve un rien familier, mais bon passons. Je suis allé au cinéma, et j'ai vu un effroyable échantillon d'obscénité. L'héroïne était une gourgandine blonde qui a passé la moitié du film à déambuler nu comme un verre.
Smithers : [Choqué] Ho !
M. Burns : Ho, offrez à la plèbe une paire de sein démesuré et une histoire qui finit bien et elle grognera pour en avoir plus à chaque fois.

SEQ 4 - INT/JOUR Centrale nucléaire - CafétériaHomer : Quel film les copains ! Et cette petite blondinette elle t'avait une de ces paires de lolo ! [Il grogne]
Lenny : Hé, hé, hé ! C'est le genre de film qui me botte !
Carl : Et comment !
[Ils rigolent]

SEQ 5 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Secteur 7G[Homer met ses doigts dans les donuts pour voir à quoi ils sont fourrés]
Homer : Berk ! Citron. Berk ! Cerise. Hum ! Crème pâtissière. Hum ! Violet.
[Homer mange un donut et fait gicler de la confiture sur le voyant de la température centrale]

SEQ 6 - INT/JOUR Bus scolaire[Otto va au Mini-marché sans se rendre compte que Bart est encore dans le bus]

SEQ 7 - INT/JOUR Mini-marchéApu : Salut Otto. Ca roule ?
Otto : Apu ! Salut, mec. J'ai une de ces dalles, je me ferais bien un macro hot-dog au micro-onde.
Apu : Ho, Otto ! Otto, tu as remarqué qu'il y avait un gamin dans ton bus ?
Otto : Hein ? Heureusement que tu me préviens, je partais pour le Mexique

SEQ 8 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Secteur 7G[On voit que la confiture que Homer a fait tomber boue, pendant que Homer dort]

SEQ 9 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de monsieur BurnsM. Burns : Vous allez me trouver vieux jeu, mais je trouvais les films plus sexy quand les acteurs restaient habillés. Ha, Louise Brooks me faisait plus d'effet avec un seul battement de cil qu'un corps...
[Un alarme retenti]
Voix : [Au haut parleur] Attention, incident dans le secteur 7-G.
M. Burns : 7-G ? Seigneur, qui est le responsable de surveillance ?
Smithers : Heu... Homer Simpson.
M. Burns : Simpson, hein ? Un bon élément, intelligent ?
Smithers : Engagez dans le cadre de la loi sur l'embauche d'employé non qualifié.
M. Burns : Merci, merci président Ford !

SEQ 10 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Secteur 7GHomer : [Il se réveille] Hein ? Un bruit ? Un vilain bruit !
Voix : [Au haut parleur] 5 minutes avant la masse critique.
Homer : La ma... quoi ? D'accord, d'accord. Pas de panique. Quel que soit le problème je suis sur que les autres vont s'en occuper. [Il voit la confiture qui boue] Hein ? Haaaa !!!! C'est chez moi le problème ! On est foutus !
Voix : [Au haut parleur] Le secteur 7-G est maintenant isolé.
[Toutes les portes se ferment]

SEQ 11 - INT/JOUR Bus scolaireBart : Mon meilleur ami m'a crucifié. Je m'en remettrai jamais Otto-bus.
Otto : Ho que si. Tiens y'a quelque temps ma gonzesse s'est tirée pour se marier avec mon frangin. Bon ça ma fait mal dans mon fore intérieur. Ben tu vois, ça fait à peine un mois et je dors déjà sur leur canapé.

SEQ 12 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Marge tricote sur le canapé en regardant un feuilleton]
Deveraux : [A la télé] Margarita, je vous désire !
Margarita : [A la télé] Monsieur Deveraux, je ne peux plus travailler pour vous dans ces conditions.
Deveraux : [A la télé] Comme vous voulez ma poulette. Vous êtes virée.
[Ils s'embrassent]
Margarita : [A la télé] Ho ! Avery !
Deveraux : [A la télé] Appelez-moi monsieur Deveraux.
Voix à la télé : Nous interrompons "À la recherche soleil" pour diffusé un bulletin spécial, la fusion du réacteur nucléaire, les deux premières minutes.
Brockman : [A la télé] Laissez les cheveux, seulement le far à joue. Non, on est à l'antenne ! Notre chaîne vient d'apprendre à l'instant qu'un incident très sérieux venait de se produire à la centrale nucléaire de Springfield.
Marge : Ho, mon Dieu !
Brockman : [A la télé] Nous avons en ligne le propriétaire de la centrale, monsieur Montgomery Burns. Monsieur Burns.
M. Burns : [A la télé, par téléphone] ha, bonjour Kent. A l'instant ou je vous parle, nos techniciens spécialisés corrigent tranquillement un petit, que dis-je, un minuscule disfonctionnement. [On voit des gens, à la centrale, courir dans tous les sens en criant, deux hommes pillent la machine à boisson] Je peux vous donner l'assurance, ainsi qu'à la population, que nous ne courons aucun danger, d'aucune sorte. [On voit aussi des gens prier et des centaines de rats quittaient la centrale nucléaire] A vrai dire, les choses ne...

SEQ 13 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de Monsieur Burns[Smithers aide monsieur Burns à mettre une combinaison anti-radiation]
M. Burns : [Au téléphone] ... pourraient pas mieux aller, ça roule !
Smithers : Ou est ma combinaison anti-radiation, monsieur ?
M. Burns : Comment, diable, voulez-vous que je le sache.
[Il y a marqué Smithers sur la combinaison que porte monsieur Burns]

SEQ 14 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TVBrockman : [A la télé] Monsieur Burns, les gens parlent de fusion du réacteur.
M. Burns : [A la télé, par téléphone] Fusion du réacteur, c'est encore un de ces mots à la mode. C'est fâcheux. Non, nous nous préférons parler de surplus de fission non sollicité.
Marge : Ho, Homer, j'ten prie fais attention à toi.

SEQ 15 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Secteur 7GHomer : Faut que je pense ! Faut que je pense ! Bon, quelque part y'a un truc qui dit comment faire marcher ce bazar. Le... le... le manuel ! Le manuel, c'est ça ! Haaaa !!!! C'est plus gros qu'un annuaire téléphonique ! [Il lit] Félicitations, vous venez d'acquérir le fissionateur modèle 1952. Le réacteur à fission lente. D'oh ! Abrège, mon vieux ! Hou, qu'est-ce que c'est que ça ? [Il déplie un plan] D'oh ! Qui c'est qu'aurait dit qu'un réacteur nucléaire serait si compliqué ?

SEQ 16 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de monsieur BurnsVoix : [Au haut parleur] 90 secondes avant la fusion du réacteur.
Smithers : Je n'aurais peut être plus jamais l'occasion de vous dire que je vous aime monsieur.
M. Burns : Ha ! C'est le bouquet. Merci de rendre mes derniers instants sur terre aussi socialement embarrassant.

SEQ 17 - INT/JOUR Bar de MoeMoe : Cette fois on dirait que c'est la fin.
Barney : Bon, et qu'est-ce ça fait ? J'aurais pas pu rêver une meilleur vie.

SEQ 18 - INT/JOUR Maison de retraite[Abraham, Jasper et une vielle dame regardent la télé]
Brockman : [A la télé] Après l'explosion, on peut s'attendre à voir des...
Abraham : Ho, qu'est-ce il est rasoir ce programme.
Jasper : Change de chaîne.
[La vielle dame change de chaîne avec sa canne]
Voix à la télé : La roue de la fortune !

SEQ 19 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Secteur 7GHomer : Ho, c'est pas vrai je pige que dalle ! Quand on cherchera le mot stupide dans le dico on trouvera mon portrait. [Il imagine que dans un dictionnaire, à la définition de stupide il y a 1) Lent d'esprit, 2) Peu intelligent et 3) Homer Simpson, il y aussi sa photo]

SEQ 20 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Marge est à genoux et prie]
Marge : Mon Dieu, si vous voulez bien empêcher que cette ville deviennent un immense cratère fumant, j'essaierais de devenir une meilleur chrétienne. Je ne sais pas ce que je peux faire. Ho, la prochaine fois qu'il y aura une collecte de conserve, je donnerais aux pauvres des choses qu'ils aiment plutôt que mes vielles boîtes de choucroutes et de raviolis.

SEQ 21 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Secteur 7GVoix : [Au haut parleur] 1 minute avant la fusion du réacteur.
Homer : Ho, la ferme ! Simpson, c'est à toi de jouer, que le spectacle commence ! Bon, bon, me rappeler de ma formation. [Flash back, Homer est jeune et joue avec un rubis cube pendant qu'un instructeur essaye de lui apprendre son métier]
Instructeur : Homer, un jour ceci pourrait bien nous sauvez la vie. Homer !
Homer : Ouais.
Instructeur : Un peu d'attention. Ce bouton contrôle le circuit d'intervention d'urgence. Dans l'éventualité d'une fusion du réacteur, poussez ce bouton et seulement ce bouton.
Homer : Hou, j'ai réussi un côté.
Instructeur : Simpson !
Homer : Quoi ?
Instructeur : Vous voyez le bouton que je presse ?
Homer : Ouais, ouais, poussez le bouton j'ai pigé.
[Retour au présent]
Homer : Hé ben tout ça c'est de ta faute ! [Il jette son rubis cube] faut que je choisisse un bouton, choisir un bouton ! Choisir un bouton ! Heu, Am, stram, gram, pic et pic et colégrame. Non c'est pas ça ! Une oie, deux oies, trois oies, quatre oies, cinq oies, six oies, c'est toi ! Non, non !

SEQ 22 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de monsieur BurnsVoix : [Au haut parleur] 30 secondes avant la fusion.
M. Burns : Ha Smithers ! Je crois qu'il ne me reste plus qu'à dire adieux à mes pauvres fesses.
Smithers : Je peux les embrasser ?
M. Burns : Hum ? Ho !

SEQ 23 INT/JOUR Channel 6 - PlateauFrink : Les malheureux qui se trouvent ici seront tuer instantanément. Dans ce cercle, où j'ai le regret de constatez que nous nous trouvons, les gens connaîtront une mort lente, considérablement plus douloureuse.
Brockman : Bonté Divine !

SEQ 24 - INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield - Classe de Mlle HooverSkinner : [Au haut parleur] On me trouvait ringard quand j'enseignais les exercices accroupis cachés... [Tous les élèves sont sous leur bureau]

SEQ 25 - INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield - Bureau de Skinner[Skinner est sous son bureau]
Skinner : ... et maintenant qui est ce qui rigole ?

SEQ 26 - INT/JOUR Centrale nucléaire de Springfield - Secteur 7GVoix : [Au haut parleur] 15 secondes avant la fusion.
Homer : Pic, nique, douille, c'est toi l'andouille, mais puisque que le roi et la reine ne le veulent pas ce ne sera pas... Toi ! [Il appuie sur un bouton, l'alarme s'arrête]
Voix : [Au haut parleur] L'ensemble du fonctionnement a repris son cour normal. Le danger dans le secteur 7-G a été neutralisé. Bonne journée.
Homer : Ouf ! [Il imagine que dans le dictionnaire, à la définition de chanceux, il y a 1) Enclin à la chance, 2) Qui a de la réussite, 3)Homer Simpson, il y a aussi une photo de lui]

SEQ 27 - INT/JOUR Centrale nucléaire[On voit des gens s'embrassaient, on voit les deux personnes qui pillaient le distributeur le remettre en place, les gens arrêtent de prier et deux personnes sortir d'un placard]
Femme : Je peux espérer te revoir ?
Homme : Bien sur, poulette. Au prochain incident nucléaire.
[Les rats retournent dans la centrale, et dans la rue on voit le vendeur de BD vendrent des tee-shirts avec écrit "j'ai survécu à la panique nucléaire de Springfield]

SEQ 28 - INT/JOUR Maison de retraiteVoix à la télé : J'ai trouvé le dicton, "Bière qui saoule, n'amasse pas mousse"
[Abraham, Jasper et la vielle dame rigolent]

SEQ 29 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TVM. Burns : [A la télé, par téléphone] Oui, nous avons localisés le problème, autant vous le dire il s'agissait d'une fausse alerte.
Marge : [Soulagé] Ho !
M. Burns : [A la télé, par téléphone] Il semblerait qu'une corneille égaré ce soit glissé dans notre système d'alarme.
Brockman : [A la télé] Très bien, monsieur. Votre mise au point eu égard de l'hystérie anti-nucléaire a été très bénéfique. Notre reporter a promis de vous manifester à l'avenir plus de confiance.

SEQ 30 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de monsieur BurnsM. Burns : [Au téléphone] Excellent ! A la prochaine. [Il raccroche] Hum... Smithers, je peux encore leur faire avaler des couleuvres. Hi, hi, hi ! Apportez-moi une bouteille de mousseux et ne soyez pas radin en le servant.
Smithers : Oui, monsieur.
M. Burns : Alors, Smithers. Il semblerait que vous ayez sous-estimé Homer Simpson, notre prochain employé du mois.
[Smithers fait tomber la bouteille par terre]

SEQ 31 - INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield - RéfectoireBart : Tu veux du sel, Milhouse ?
Milhouse : Ouais. [Il met du sel, mais le couvercle tombe et tout le sel tombe sur sa cuisse de poulet] Ho !
Bart : Ha, ha, ha, ha ! On est quittes maintenant pour la fête. Allez viens, on va s'amuser.
Milhouse : Bart. Faut que je te dise, ma mère veut plus qu'on soit amis. C'est pour ça que t'as pas pu venir à la fête.
Bart : [énervé] Qu'est-ce qu'elle a contre moi ?
Milhouse : Elle dit que t'a une mauvaise influence sur moi.
Bart : [énervé] Mauvaise influence mon cul, ouais ! Combien de fois je t'ai dit qu'il fallait pas écouter ta mère ?
Milhouse : Mais Bart, elle a menacé de plus me donner d'argent de poche.
Bart : [énervé] Combien elle te donne ? Je te file le double.
Milhouse : J'suis vraiment désolé, Bart.

SEQ 32 - INT/JOUR Centrale nucléaire - CouloirSmithers : Concernant le choix de l'employé du mois, je vous rappelle que j'ai sauvé votre entreprise en limitant à 2% votre participation à la caisse de retraite des employés.
M. Burns : Smithers. Vous êtes un monstre de mesquinerie. Ca suffit, Simpson est mon homme.

SEQ 33 - INT/JOUR Centrale nucléaire - RéfectoireCarl : Hé, tu nous a drôlement sauvé la mise, dis donc.
Lenny : Ouais, on te doit une fière chandelle.
Homer : Vous voulez que je vous dise, les mecs. Un réacteur nucléaire, c'est un peu comme une femme. Il suffit seulement de lire le manuel et t'appuyer sur le bon bouton.
[Monsieur Burns et Smithers arrivent]
M. Burns : Simpson. Monty Burns, venez avec moi.

SEQ 34 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Salle de réunion[Tous les employés sont réunis dans la salle]
Employés : Homer ! Homer ! Homer !
M. Burns : Allons, allons!
Employés : Homer ! Homer !
M. Burns : Ca suffit.
Employés : Homer ! Homer ! Homer !
M. Burns : Homer, pour vous récompensez de votre courage et de votre compétence, nous vous offrons ce jambon, cette plaque de bronze et ce carnet de bon d'achat et ma gratitude. Je tiens à le répéter vous avez été co... co... [Il a du mal à lever son pouce] Comme ça ! Afin de vous immortaliser, votre visage héroïque ira enrichir notre mur de la gloire. [Smithers met la photo d'Homer, Homer est jeune sur la photo, sur le mur, à part la photo d'Homer il n'y a que des portraits de Smithers] Ho, et qu'est-ce que c'est ? Un coup de fil de félicitations de la part d'Irvin "Magic" Johnson !
Homer : [étonné] Hein ! "Magic" Johnson ? Oui, allo ?
Johnson : [Au téléphone] Vous êtes vraiment Homer Simpson ?
Homer : Ouais !
Johnson : [Au téléphone] Whoua ! Homer, je profite de notre dernier arrêt de jeu pour vous appelez et vous félicitez d'avoir éviter holocauste nucléaire.
Homer : Ben, merci, merci !
Soigneur : "Magic", si tu joues avec une cheville dans cette état, tu va souffrir.
Johnson : Je m'en fiche.
Homer : Heu "Magic", qu'est-ce qu'il arrive sur les gens pensent qu'un mec est un héros alors qu'en fait il est juste chanceux.
Johnson : Vous bilez pas. Tôt ou tard, les gens comme ça sont reconnus pour ce qu'ils sont, des imposteurs.
Homer : Merci "Magic".

SEQ 35 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV[Bart et Lisa regardent un épisode de Itchy et Scratchy intitulé "J'invite Itchy à dîner", dans l'épisode, Itchy et Scratchy sont à table dans un restaurant, Itchy sert à boire , Scratchy boit et son ventre est brûlé, on voit ses os, Itchy lui montre que la bouteille était de l'acide et lui en jette dans les yeux, Scratchy sort dans la rue et se fait écraser par un bus]
Lisa : Ha, ha, ha, ha ! Bart, qu'est-ce il y a ? Tu rigoles pas. Trop subtil ?
Bart : Non, mais y'a que je suis déprimé. La mère de Milhouse veut plus que je joue avec lui.

SEQ 36 - INT/NUIT Maison des Simpson - Entrée[Homer rentre discrètement avec ses récompenses, il est surpris par Marge, il essayer de tout cacher dans son dos]
Marge : Homer, tu es sorti acheté un jambon entier ? Et ça là, qu'est-ce que c'est ? [Elle prend la plaque] [Elle lit la plaque] "Afin de saluer sa compétence héroïque, lors de la fusion d'un réacteur, prouvant par là sans l'ombre d'un doute que l'énergie nucléaire ne présente aucun danger, nous l'avons nommer employé du mois." ho, Homer !
[Homer imagine que dans le dictionnaire à fraude il y a ; 1) Imposteur, 2) mystificateur, 3)Homer Simpson, il y a aussi sa photo]
Lisa : Un modèle de d'existence dans ma propre maison. Comme c'est pratique.
Homer : [Mécontent] Ho, ça va comme ça, hein ! J'ai eu ma part d'admirateur au boulot, alors siouplait pas chez moi. [Il part]

SEQ 37 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger[Les Simpson sont à table]
Marge : Comment tu trouves ton jambon, Homer ?
Homer : Il est amer. Il a comme qui dirait un goût de cendres.
Marge : Mmm... C'est sans doute parce qu'il est fumé.
Lisa : T'es peut être tombé sur un clou de girofle.
Homer : Qu'est-ce qu'y va pas, mon gars ?
Bart : Je me suis fâché avec Milhouse.
Homer : Le serpent à lunette avec un gros nez ? C'est pas un ami pour toi.
Lisa : C'est très zen ça.

SEQ 38 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV[Homer regarde la télé, Lisa est assis par terre et regarde Homer]
Homer : Quoi ? Qu'est-ce y a, qu'est-ce tu fais ?
Lisa : J'te regarde, j'suis muette d'admiration.
Homer : Tant que t'es muette, ça va.

SEQ 39 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart[Bart regarde un album de photo, on voit une photo ou Bart fait un tour de magie, il coupe une boite en deux, Milhouse est dans la boite, la photo d'après en voit Milhouse à l'Hôpital avec une cicatrice sur le ventre, un autre photo on voit Bart enterré Milhouse dans le sable]
Milhouse : [Dans le talkie-walkie] Milhouse à Bart. Milhouse à Bart. J't'en prie, m'en veut pas. J't'en prie !
[Bart jette le talkie-walkie à la poubelle]

SEQ 40 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Parking - Voiture d'Homer[Il y a une place de parking pour l'employé du mois, juste devant l'entrée de la centrale]
Homer : Hou ! Juste à côté du patron. [Homer tape sur la voiture de monsieur Burns en ouvrant sa portière, il y a une éraflure sur la voiture] Bof, il saura pas qui c'est qu'a fait ça.

SEQ 41 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Parking - Voiture de Smithers[Smithers voit que la place d'employé du mois est prise]
Smithers : Ha, saleté. [Il trouve une place très loin de l'entrée]

SEQ 42 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de monsieur Burns[Homer rentre dans le bureau]
M. Burns : Ha, Simpson. J'aimerais vous présenter Aristote Amadopolis, propriétaire de la centrale nucléaire de Shelbyville. [Aristote va embrasser Homer] J'ai l'impression qu'Aristote a de terrible problème avec ses employés.
Aristote : Ils ont perdus le goût de travailler. Il faut qu'ils retrouvent leurs énaéhégratoumatoulélés.
Homer : Leurs énaéhératoumatoulé quoi ?
Aristote : Oui.
M. Burns : On voudrait que vous fassiez un discours, que vous leur remontiez les bretelles. Pour transformer ce troupeau de bouffeur de donuts en commando de Simpson.
Homer : C'est que j'ai rien à leur dire, m'sieur.
M. Burns : Allons, pas de fausse modestie, ça devient lassant. Et puis c'est votre devoir. Être l'employé du mois, c'est pas seulement recevoir des jambons et des plaques ! [Smithers rentre dans le bureau essoufflé] Ha, c'est ce bon Smithers. Comme c'est gentil de nous rendre visite.
Smithers : [essoufflé] Ha j'y peux rien, monsieur. Il a fallu que je me gare tellement loin.
Aristote : Ha, cet homme n'éprouve aucun amour pour sa centrale.
M. Burns : Hors de ma vue, Smithers. [Smithers sort] Il a toujours été un problème.

SEQ 43 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Marge est sur le canapé, Bart joue au monopoly avec Maggie]
Bart : Un, deux, trois, caisse de communauté. [Il prend le paquet de carte et choisis celle qui lui convient] Non. Non. Ha ! J'ai gagné le deuxième prix du concours de beauté. Prenez 10 dollars. Ha, ha ! T'es en train de perdre.
[Maggie crache un hôtel]
Marge : Bart, ne donne pas des hôtels a mangé à ta sœur.
Bart : T'inquiète pas m'man, y'en a des tonnes là-dedans.
Marge : D'ailleurs elle est trop petite pour jouer à ça. Pourquoi tu ne joues pas avec Milhouse. ?
Bart : J'veux pas jouer avec Milhouse.
Marge : Tu t'es toujours pas réconciliés avec lui ?
Bart : C'est sa vielle qui délire, elle dit que j'ai une mauvaise influence sur lui. Allez viens on va leur balancer des cailloux à ces rats ! [Il prend Maggie par la main et part]
Marge : Mmm...

SEQ 44 - EXT/JOUR Maison des Van Houten - Devant la maisonMarge : Madame Van Houten, je suis la maman de Bart. On s'est vu aux urgences la fois ou nos garçons ont bu de la peinture.
Luann : Je m'en souviens, entrez je vous en prie.

SEQ 45 - INT/JOUR Maison des Van Houten - SalonLuann : Marge, je suis désolé mais je crois qu'il serait préférable que Milhouse ne voie plus votre fils.
Marge : Mmm... Je sais que Bart n'est pas toujours facile, mais je sais aussi comment il est en dedans. Il a comme une flamme qui brûle. Ca a ces bons côtés. Mais quelque fois bien sur ça lui faire des bêtises.
Luann : Figurez-vous, Marge, que l'autre jour Milhouse m'a dit que mon hachis Parmentier schlingué. Il a dû apprendre ça avec votre petit garçon, parce que on n'entend pas ce genre de mot à la télévision.
Marge : C'est vrai que Bart n'est pas toujours défendable. Mais il faut voir que Bart et Milhouse sont tout l'un pour l'autre. Ils sont trop jeunes pour les filles, ce sont des proies faciles pour les voyous. Et dans la crèche de Noël, ils font les moutons. J'vous en prie, j'vous en prie, laissez-les rester amis.
[Luann voit, à travers la fenêtre, son fils jouer seul sur la balançoire]
Luann : Je vais y réfléchir, Marge.

SEQ 46 - INT/JOUR Bar de Moe[Lisa est avec Homer]
Barney : Là prochaine fois qu'un zigoto te dit que les blaireaux de ce canton sont des braves gens, t'auras qu'à lui cracher à la figure de ma part.
Lisa : Je le ferai, monsieur Gumble. Mais si vous voulez bien m'excuser, je fais un portrait de mon père pour le journal de l'école. J'ai pensé que ce serait intéressant de le suivre une journée pour savoir ce qui le motive dans la vie.
Barney : Ho ça c'est gentil ! Moi aussi j'avais l'habitude de suivre mon père dans tous les bistrots. [Il rote]
Moe : Et voilà, une bière et un lait au chocolat.
[Il met la bière devant Lisa et le lait au chocolat devant Homer]
Lisa : Heu... Excusez-moi, c'est pour moi le lait au chocolat.
Moe : Ho ! [Il inverse]
Homer : [Il soupire] Ho !
Moe : Qu'est-ce il y a, Homer ? D'ordinaire l'effet déprimant de l'alcool, ça te tombe dessus qu'au moment ou je ferme.
Lisa : Il est un peu nerveux, c'est tout. Il doit faire un discours demain sur la façon de gérer une situation critique.
Homer : [Paniqué] Qu'est-ce que j'vais faire ? Qu'est-ce que je vais faire ?
Barney : Un jour il a fallu que je fasse un speach. J'étais mal dans mes pompes alors j'ai trouve un truc. J'ai fait comme ci je voyais tous les gens en slip, le juge, les jurés, mon avocat, tout le monde quoi.
Homer : Ca a marché ?
Barney : Ben, je suis un homme libre, non ?

SEQ 47 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de BartMilhouse : [Dans le talkie-walkie] Milhouse à Bart. Tu veux venir jouer ?
[Bart prend le talkie-walkie dans la poubelle]
Bart : Sérieux ? On est redevenus pote ? Ta vielle est morte ?
Milhouse : [Dans le talkie-walkie] Heu, j'pense pas, non.
Bart : On s'en fout. Milhouse j'arrive tout de suite. Désolé Maggie, la partie est fini. [Il jouait aux échecs avec Maggie, Marge rentre dans la chambre] Hé, m'man, je suis redevenu copain avec Milhouse !
Marge : Et ben tu vois, je savais que sa mère se montrerait raisonnable.
Bart : Merci de m'avoir filé un coup de main.
Marge : Ho ! Qu'est-ce qui te faire croire ça ?
Bart : Qui aurait pu le faire ?
Marge : Ho ! Mmm... [Ils s'embrassent] Tu seras gentil.
Bart : Promis. [Il sort un fusil à plomb de dessous son lit]

SEQ 48 - INT/JOUR Centrale nucléaire de Shelbyville - Salle de réunionAristote : Et quand je vois cette océan de visages souriant, j'éprouve un profond sentiment de dégoût et de révulsion ! Vous n'êtes pas des travailleurs, mais un troupeau de ruminant galeux ! Vous allez vous régalez, nous avons aujourd'hui ici un homme, un vrai. Contemplez la gloire, elle s'appelle Homer Simpson.
[Les employés applaudissent]
Homer : Hum, hum ! Mesdames et ... [Il lit sa feuille] messieurs.
[Il pense à ce que lui a dit Barney]
Barney : C'est simple, t'as qu'à tous les voir comme si ils étaient en slip.
[Homer imagine tout le monde en slip]
Homer : Ouf ! [Il se regarde et s'imagine en slip] Haaaa !!!! [Il se cache derrière le pupitre] Heu... Restez de marbre sous la pression, c'est pas heu...
[Une alarme retentit]
Voix : [Au haut parleur] 3 minutes avant la fusion du réacteur nucléaire.
Employés : Haaaa !!!!
Homer : Ouf ! Sauvé par le gong.

SEQ 49 - INT/JOUR Centrale nucléaire de Shelbyville - Salle de surveillanceVoix : 15 secondes avant l'explosion.
[Aristote, Homer et des employés sont là]
Aristote : Vous n'avez qu'à faire ce que vous avez déjà fait !
Homer : D'accord. Pic, nique, douille, c'est toi l'andouille, mais puisque que le roi et la reine ne le veulent pas ce ne sera pas... toi. [Il appuie sur un bouton]
Voix : [Au haut parleur] L'incident a été évité. Et tout marche maintenant comme sur des roulettes !
Aristote : Ho, merci Homer d'avoir sauvé ma centrale avec vos techniques à la mord moi l'chose ! Savez-vous seulement sur quel bouton vous avez appuyé ?
Homer : Ben oui sur "toi".

SEQ 50 - INT/JOUR Channel 6 - PlateauBrockman : Pic, nique, douille, c'est toi l'andouille. Ouille. Question : Homer est-il un héros ? Je répond non. C'était Kent Brockman pour l'émission "Mon grain de sel". Retrouvons maintenant Scott Christian qui "Rira verra".
Scott : Merci, Kent. On a pu voir en voyons les nouvelles d'aujourd'hui, un exemple de chance encore plus dingue. Le chef de police Wiggum a fait avorter un hold-up sans le faire exprès. Alors qu'il se trouvait à la banque pour retirer des sous de sa tirelire.
[On voit le chef Wiggum comptés son argent]
Wiggum : 48, 49, 50. [Le serpent était en train de partir avec des sous mais en reculant il tape sur la table où se trouvait Wiggum et la tirelire lui tombe sur la tête] Hé qu'est-ce qui ce passe là ?
Policier : Joli travail, chef.
Wiggum : Je n'ai fait que mon devoir.
Scott : hé oui, on dirait que le chef nous est sorti là une belle Simpsonnerie.
[Scott et Kent rigolent]

SEQ 51 - INT/JOUR Bar de Moe[Barney se penche pour boire le fond de son verre et tombe à la renverse, il tombe à côté d'un bretzel]
Barney : Ho ? Un bretzel. On dirait que j'ai fait une Simpsonnerie.

SEQ 52 - INT/NUIT Stade de basket-ballCommentateur : Les Lakers ont le ballon, "Magic" Johnson remonte tout le terrain, il est tout seul, il glisse, perd l'équilibre, le ballon lui échappe des mains, rebondit sur l'arbitre, et tombe dans le panier. C'est un tir à 3 points, les Lakers l'emportent.
Johnson : On dirait que j'ai fait une Simpsonnerie !

SEQ 53 - INT/NUIT Maison des Simpson - Séjour[On voit dans le dictionnaire une définition de Simpsonnerie ; faire une Simpsonnerie, réussir malgré l'idiotie, il y a une photo d'Homer]
Lisa : Notre papa, il appartient maintenant à l'histoire.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park