Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Une fille de clown

SEQ 1 - EXT/JOUR Jardin :[Bart et Homer s'amusent. Ils ont bourré une pastèque de pétards]
Homer : Hi hi hi ! Cette grosse pastèque a pas idée de ce qui l'attend.
Bart : J'adore passer mes mardis avec toi.
[Ils font exploser la pastèque et ils rient]
Marge : Vous n'avez pas une liste de choses à faire, vous deux ?
Bart : Eh, on vient de s'occuper de cette dangereuse pastèque qui menaçait notre jardin.
Homer : Ouais, on est des héros. Même qu'on devrait être décorés.

SEQ 2 - INT/JOUR Salon :[Homer lit la liste de choses à faire]
Homer : Alors, ouvrir le tiroir qui est coincé. Prêt ? [il essaye de toutes ses forces en vain] C'est pas possible.
Bart : [lui montrant des pétards] Je crois que si.
Homer : [il n'a pas vu les pétards] Non c'est pas possible.
Bart : Et moi je te dis que si.
Homer : Et moi je te dis que... Oh... Hi hi hi ! [il met un pétard dans le tiroir coincé]
Marge : Homer, mais qu'est-ce que tu fais ?
Homer : Ecoute, tu veux qu'on fasse ça comme il faut ou qu'on fasse ça vite ?
Marge : Bah, comme tous les américains, vite mais...
Bart : [il allume le pétard] Dégagez !
[Le tiroir sort de la commode. Marge replace le tiroir]
Marge : Mmm, j'avoue que c'est drôlement efficace.

SEQ 3 - EXT/JOUR Jardin :[Homer s'occupe ensuite de la niche du chien, toujours avec les pétards]
Bart : Oh, ça va faire mal.
[La niche explose. Petit Papa Noël prend un air triste]
Homer : Oh, no problémo tu va avoir une super belle niche toute neuve. Fin des travaux : janvier 2007.
[Le chien se lamente. Il gratte le plan de la niche que Homer a posé par terre et il se glisse dessous]

SEQ 4 - INT/JOUR Chambre de Lisa :[Homer finit son travail qui consiste à remplir de pétards le magnéto de Lisa. Il est déjà bourré de pétards]
Homer : Et maintenant le bouquet final : la cassette de Lisa coincée dans le magnétoscope. Oups, j'oubliais. [il rajoute un petit pétard] Voilà ! [il allume] Aux abris !
[Il y a une énorme explosion, tout ce qui se trouvait dans la chambre de Lisa est détruit]
Homer : Il va en falloir des pétards pour faire le ménage.
[Lisa arrive à ce moment]
Lisa : [effrayée] Qu'est ce que c'est que ce chantier ?
Homer : Oh, chérie. Tous les pères doivent faire exploser la chambre de leur fille un jour ou l'autre.
Lisa : Ah oui ? Pourquoi t'as pas fait exploser la chambre de Maggie ?
[On entend une explosion]
Homer : Oh, ça doit être un moment difficile pour toi. T'as de la famille, des amis chez qui aller ?
Lisa : [elle attrape son panda déchiqueté] Tu as abîmé toutes mes affaires !
Homer : Oh, je t'en prie, dis-nous comment réparer nos couillonnades. Hé on va dire que c'est ton anniversaire.
Lisa : C'est mon anniversaire !
Bart : T'a tout pigé. Bon alors, tu veux quoi ?
Lisa : Hé bien le salon du livre débute aujourd'hui.
Homer : Tout ce que tu voudras. T'as juste à demander. Qu'est-que tu veux faire ?

SEQ 5 - EXT/JOUR Salon du livre :Homer : Quelle gourde cette Lisa !
[Milhouse tient un stand]
Milhouse : Oyé oyé ! 1$ de réduction sur tous les livres de poésie ! [il se fait écraser par une foule qui se précipite sue ses livres] O rage, ô désespoir.
[Un peu plus loin au stand du révérend Lovejoy]
Révérend Lovejoy : Bonjour les Simpson. Voulez-vous goûter une recette de ma nouvelle bible culinaire "Quelqu'un dans la cuisine avec Jésus" ?
Marge : [elle goûte une brioche] Mon révérend, ces brioches sont diaboliques.
Révérend Lovejoy : Si ça vous plait, vous allez aimer le pêché mignon de Marie-Madeleine.
Homer : Ouais, d'accord.
[Homer goûte le péché mignon et il en met sur le costume de Tom Wolfe qui arrache son costume. Il a le même en dessous. Marge est au stand de Stephen King]
Marge : Alors Monsieur King, sur quel roman horrible et macabre travaillez-vous en ce moment ?
Stephen King : Oh, l'épouvante ne m'inspire guère ces temps-ci.
Marge : Oh, c'est dommage.
Stephen King : Je travaille sur une biographie de Benjamin Franklin, un homme fascinant. Il a découvert l'électricité et s'en est servit pour [le ciel s'obscurcit] torturer de petits animaux et même sa belle-mère quant à la clef qu'il avait attaché à un cerf-volant, [un orage] elle a ouvert les portes de l'enfer !
Marge : Bon ben prévenez-moi si vous écrivez un roman d'horreur.
Stephen King : D'accord [il note sur une feuille "Appeler Marge, réf: Horreur"]

[Sur une scène, Frink présente sa nouvelle invention]
Pr Frink : Grâce à mon accumulateur d'infos 6000, vous assimilerez instantanément un livre en fixant cette électrode sur votre boîte crânienne et sur [???]. [Après avoir mis les électrodes, il se fait électrocuter] Aïe, neurones grillées ! Aïe !

[Le Dr Nick Riviera a sortit un livre de régime]
Dr Riviera : Vous mangerez tout ce qui vous fera plaisir grâce à mon régime.
Marge : Et on perd du poids ?
Dr Riviera : Vous pouvez, on est dans un pays libre.

[Bart est à l'endroit où sont tous les livres des Nuls]
Bart : Enfin des bouquins pour les imbéciles pressés. "Programmer son magnétoscope pour les nuls", "Le christianisme pour les nuls"... "Moby Dick" ? [il lit] Appelle-moicismaël, gros nul. [il s'adresse à l'auteur des Nuls] Comment vous faîtes pour écrire tout ça ?
Auteur : [voix nunuche] Bah, je sais pas. Je vais devoir aller à la banque, maintenant.

[Un peu plus loin]
Marge : Tu as vu Maggie ? Christopher Walken lit "Bonne nuit la lune".
Christopher Walken : Bonne nuit, la lune. Bonne nuit, ma plume. Bonne nuit le cheval bondissant sur la lune. [Il effraie les enfants assis autour de lui qui écoutent son histoire] S'il vous plait, les enfants. Approchez-vous. Ne m'obligez pas à vous redire de vous approcher. Vous êtes trop loin, gare à vous.

[Encore plus loin, il y a une conférence]

SEQ 6 - INT/JOUR Sous la tente :Kent Brockman : Très bien. Avez-vous des questions à poser à nos invités qui ne concerne pas l'argent qu'ils gagnent ?
Lenny : Oh ouais, je suis un accro des techno-thrillers et je voudrais savoir si l'avion furtif est plus facile à repérer quand il pleut.
Kent Brockman : Ha ha, qu'en pense Tom Clancy ?
Tom Clancy : Hé bien...
Lenny : Non non, j'interrogeais la poétesse.
Maya Angelou : Le guerrier d'ébène s'éveille couvert des perles de la rosée du matin.
Lenny : Maya Angelou est black ?
Maya Angelou : C'est un enfant mach-5 contraint à tout jamais de téter la mamelle desséchée du congrès.
Lenny : Maya, vous êtes un monument national.
Lisa : Mademoiselle Tan, j'ai adoré votre livre. Il montre bien qu'avec des liens mère-fille solides on peut venir à bout de l'adversité.
Amy Tan : Non, ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire, tu as complètement fait fausse route. Mais, je t'en prie, regagne ta place. C'est affreusement gênant pour nous deux.

[Lisa est déçue. Elle se rassoit à côté de Homer mais celui-ci a honte de sa fille et il change de place d'un air dégoûté. Plus loin, Krusty dédicace son livre intitulé "Chaussures trop grandes pour kickboxer Dieu"]

SEQ 7 - EXT/JOUR Salon du livre :Krusty : Oh, écrire un livre, quelle arnaque. Il n'a que 20 pages ce truc, et ce gars là l'a écrit à ma place. C'est quoi votre nom déjà ?
John Updike : John Updike.
Krusty : Houla, je vous demande pas de raconter votre vie.
[Une fille aux cheveux verts questionne Bart]
Sophie : [à Bart] C'est vrai que tu connais Krusty ? Comment il est ?
Bart : Ha il est merveilleux ! Il ferait n'importe quoi pour ses fans.
Krusty : Grouillez-vous les gosses. [à Bart] Votre nom ?
Bart : Hé, c'est moi Bart, ton plus grand fan.
Krusty : Tant mieux pour toi parce que tu vois je tiens à ce que tous mes fans soient... [il signe le livre]
Bart : K le C ?
Krusty : Ce stylo doit faire toute la journée. Bon allez maintenant hop hop hop ! [à la fille aux cheveux verts] Votre nom ?
Sophie : Je m'appelle Sophie.
Krusty : Bonjour les malheurs.
Sophie : Je suis ta fille.
Krusty : Quoi !
Sophie : [elle va dans les bras de Krusty] J'ai enfin trouvé mon papa !
Krusty : Ahhh... je crois bien que j'ai fais sur moi. [John rie] La ferme, Updike.
[Krusty est avec Sophie, sa supposée fille]
Krusty : Ecoute chérie, des tas de gosses me prennent pour leur père, mais je ne suis qu'une simple star de la télé. Tiens, voilà un porte-clef.
Sophie : Non, je suis sûr que tu es mon père. Tu as connu maman pendant la guerre du Golfe.
Krusty : Euh... Ta mère c'est une hôtesse de l'air Israélienne ?
Sophie : Non.
Krusty : Une danseuse du ventre ?
Sophie : Non, c'était un soldat. Elle a les cheveux châtains, elle est timide, elle a tué 32 ennemis...
Krusty : Oh la vache ! Ah oui, ça me revient à présent.

[Il raconte l'histoire. Flash back à un de ses shows pendant la guerre]

SEQ 8 - EXT/JOUR Irak :Krusty : Saddam Hussein, on devrait l'appeler Satan obscène !
Soldat 1 : Vous attisez la haine avec vos pitreries !
Krusty : Ouais, ouais, ouais. Et pour vous prouver qu'il y a plus chaud que le désert, voici les cheerleaders des Bengal de Cincinnati.
Soldat 2 : Je peux pas regarder ces filles, j'ai une fiancée qui m'attend.
Soldat 2 : C'est une offense à nos hôtes musulmans.
Krusty : [il raconte] Pendant le spectacle, une tempête de sable s'est levée. J'ai cherché à m'abriter dans la tente la plus proche. Et j'ai vu ta mère. C'était comme un merveilleux mirage. Je ne sais pas si c'était la présence d'uranium appauvri dans l'air, ou parce que les musulmanes n'étaient pas accueillantes. Toujours est-il que ça a été magique. On avait dormi très tard le matin, et soudain...
Mère de Sophie : Bon sang ! Je suis en retard pour ma mission.
Krusty : Elle est là ta mission. T'éclater avec ton clown.
Mère de Sophie : Non, pas maintenant. Je suis sensée assassiner Saddam.
Krusty : Attends ! Tu peux pas tuer Saddam, je m'en sers dans mes sketches.
[La mère de Sophie est sur le point de tuer Saddam Hussein]
Krusty : Non, arrête !
[Krusty arrive à l'en empêcher de justesse. Le missile est détourné sur une cargaison de bières Duff destinée aux soldats]
Krusty : Je viens de sauver ma blague préférée. Saddam Hussein le vent, et récolte la tempête du désert.
Mère de Sophie : Espèce de clown taré !

SEQ 9 - EXT/JOUR Salon du livre :Krusty : [il conclue] Quand je suis revenu à moi, elle était partie. Et la guerre était finie depuis 8 mois. Enfin bref, comment t'as fait pour me retrouver ?
Sophie : Tout ce que ma mère m'a dit c'est que mon père était un clown minable, alors j'ai envoyé "clown minable" dans un moteur de recherche et ton nom est apparu. [on entend un klaxon] C'est maman !
Krusty : [à la mère de Sophie] Hé comment ça va ? Tu te souviens de moi ?
[La mère de Sophie s'énerve et appuie à fond sur l'accélérateur]
Krusty : Tu ferais bien d'y aller. Je suis content de t'avoir rencontré. Merci d'être venue.
Sophie : Mais j'avais espéré qu'on pourrait faire des trucs ensemble comme aller à la plage et faire les fous.
Krusty : Ecoute, tu es très mignonne, mais j'ai pas précisément l'étoffe d'un père. Je suis grossier, joueur invétéré, je me bat à tout bout de champ avec des SDF je... [il voit Sophie pleurer] Qu'est-ce que t'as aux yeux ? Tu fais une allergie ou quoi ? Oh, d'accord t'as gagné une excursion à la mer avec...
Sophie : Ouais !
Krusty : ... mon assistant.
Sophie : Ohhh...
Krusty : D'accord, je t'emmènerai.
Sophie : Ouais !

SEQ 10 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle à manger :Homer : Seigneur, bénit notre humble repas. Au fait, t'es au courant à propos de Krusty ? Ouh pinaise ! C'est vrai, je savais qu'il était coureur mais de là à avoir un lardon.
Marge : C'est pas une prière mais des ragots.
Homer : Bon, je parlerai que de ce qui concerne le paradis. Comment elle se débrouille Maude Flanders ? Elle a des aventures ? Ouh ! Ouais, c'est pas vrai, tous ces mec ? Amen.


SEQ 11 - EXT/JOUR Plage :[Krusty est à la plage avec Sophie]
Krusty : Bon petite, la mer est par là, alors va t'amuser.
Sophie : Allez, p'pa. Viens on va faire du surf ou bien alors du pédalo.
Krusty : Ecoute, petite. Je suis pas le genre de père qui va faire des choses avec toi, raconter des trucs ou te regarder mais le coeur y est. [il embrasse sa main et cherche la joue de Sophie] Où es-tu ? Allez, aide papa. [elle pose la main de Krusty sur sa joue] Ah, tu es mignonne.
Sophie : Bon, assieds-toi et je vais te lancer le frisbee, d'accord ?
Krusty : Oh, je dois m'asseoir maintenant ? Tu me prends pour qui ? Baryshnikov ? [il reçoit le frisbee dans la tête] Ha ha ha ha ha ! Tu as gagné la partie. Quelle belle journée on a passé, hein ?
Sophie : [déçue] Tu sais quoi ? Pour un clown, on peut pas dire que tu sois marrant.
Krusty : Ben dit donc, c'est pas de la tarte d'être père. Je me demande comment les autres se débrouillent.
[Krusty regarde autour de lui. il voit Apu faire du jet ski avec ses 8 enfants qui forment une pyramide]
Apu : Prêt ? Changez.
[Les enfants font une pyramide à l'envers avec la pointe en bas. Flanders fait une église en sable avec Todd et Rod]
Ned : Oh mais ça ne vas pas. Cette arche fait un peu trop romane, les garçons.
Rod : Désolé papa. Comment je peux me punir ?
[Kearney regarde l'église avec son fils qui s'approche pour la détruire]
Kearney : Non fiston, laisse-les finir. Après tu cogneras. T'as tout compris.
[Bart est sur le dos d'Homer, Lisa joue au ballon et Homer porte Maggie]
Bart : Hue Homer, hue !
Lisa : Papa attrape !
[Maggie fait des bulles avec du savon et les envoie dans l'oeil d'Homer]
Homer : Eh, arrête ça pique les yeux de papa, chérie.
Krusty : [voyant Homer] Je crois que j'ai trouvé mon professeur.
Bart : [il s'amuse] Attention !
Krusty : Tu sais quoi Homer ? J'ai passé toute ma vie à amuser les enfants et je m'aperçois aujourd'hui que je ne sais absolument rien d'eux.
Homer : Je te mentirai pas, être père, c'est drôlement coton, comme être mère, mais j'échangerai pas ma place contre quoi que ce soit, sauf contre des jantes en alu. Ouh, pinaise, ce serait super !
Lisa : Papa ! Papa !
Homer : Oui une seconde chérie papa donne un cours à Krusty.
Lisa : [elle est en train de se faire attaquée par une raie] Ouahhh !
Homer : Ouais, je te vois, ma puce. Tu nages comme un poisson. Enfin tu vois le truc pour être père c'est de pas trop réfléchir parce que si tu réfléchis trop ben tu... de quoi est-ce qu'on parlait déjà ? [il regarde Krusty] Ouh, un clown ! Hi hi hi !
[Krusty suit les conseils de Homer. Il s'amuse avec Sophie en jouant avec les vagues et en montant sur un cheval qui est sur une planche de surf en mangeant une glace. Puis, Sophie pèche des poissons pendant que Krusty paye le Capitaine Mc Callister pour lui accrocher des poissons sur son hameçon. Finalement, ils s'assoient sur un rocher devant le coucher de soleil]

Krusty : Sophie, je dois t'avouer une chose. Je commence à m'attacher à toi.
Sophie : Pareil pour moi, p'pa. C'est bien que tu te sentes pas toujours obligé de faire rire.
Krusty : Mais je fais toujours rire. Quand j'ai pas fait rire ? Dans le numéro avec l'aquarium je vais te dire, tout le monde était mort de rire aux obsèques de Cousteau.
Sophie : Papa, détends-toi. Profite du coucher de soleil. [elle joue un air au violon]
Krusty : Hé, je connais cet air. Mon père le jouait toujours quand j'étais petit. C'est magnifique.
Sophie : Tu en joues ?
Krusty : Non. Le don pour la musique a dû sauter une génération, comme le diabète. Tu devrais peut-être surveiller ça, Sophie.


SEQ 12 - INT/NUIT Appartement de Sophie - Porte d'entrée :[Sophie rentre chez elle accompagnée par Krusty. Ils sont sur le palier]
Sophie : Maman j'ai passé une super journée. Est-ce que papa peut entrer boire un verre de lait ?
Krusty : Je serait très content de...
[Il regarde à l'intérieur de la maison qui est remplie de peintures et de statues de clown assassinés]
Krusty : C'est le musée des horreurs ! C'est pas grave. J'irai dans un endroit plus accueillant, à Grozny en Tchétchénie par exemple. Ah ah ah ah ah !

SEQ 13 - INT/NUIT Taverne de Moe - Arrière salle :[Krusty se retrouve chez Moe pour jouer au poker avec Gros Tony, le Serpent et Homer]
Krusty : Ma fille est drôlement futée. J'ai essayé le coup de "Je t'ai pris ton nez", elle y a pas cru une seconde.
Homer : Mon oncle, il m'a jamais rendu mon nez.
[Krusty découvre qu'il a 4 as. Il est tellement content que son noeud papillon tourne]
Krusty : Oh, mauvais jeu. Servi.
Gros Tony : Je relance de 2000$.
Moe : Sans moi.
Serpent : Ca va, je m'écrase.
Homer : On peut prendre une assurance ?
Gros Tony : Non.
Homer : Sans moi.
Gros Tony : Krusty, alors. Tu suis ou tu te couches ?
Krusty : Oh, ben j'ai plus un radis mais ça t'irait si je te louais ma rolex ?
Gros Tony : [il soulève sa manche et montre à Krusty qu'il a sa rolex] Tu parles de celle-là ?
Krusty : Ah ouais, c'est vrai. Je vais à ma voiture et je reviens.
[Pendant que Krusty est partit, Homer chante]
Gros Tony : Calmos, Hein ?

SEQ 14 - EXT/NUIT Voiture de Krusty :[Il cherche ce qu'il pourrait miser]
Krusty : Voyons. Un chandail... un tapis personnalisé... la stéréo !
[Il essaye de sortir l'autoradio]
Autoradio : [accent allemand] Tentative de vol. Airbag déployé.
[Krusty est propulsé à l'arrière]
Krusty : Ohh... Le meilleur jeu de ma vie et je peux même pas...
[Il voit le violon de Sophie]
Krusty : Le violon de Sophie ! Oh non, je peux pas.
[Il voit les 4 as qui lui parlent en chantant]
As : Prends-le, prends-le, prends-le, prends-le. Elle n'en saura rien.

SEQ 15 - INT/NUIT Taverne de Moe - Arrière salle :[Gros Tony inspecte le violon. Il le fait analyser par un expert]
Expert : Vous n'en tirerez pas beaucoup mais il a une grande valeur sentimentale.
Gros Tony : Dans ce cas, il fera l'affaire.
Krusty : Alors je suis et j'annonce "4 as". A moi le pot.
Gros Tony : Kent flush.
[Gros Tony a gagné]
Krusty : Oh non ! Oh non ! Fais pas ça ! Ma fille ne me le pardonnera jamais.
[Gros Tony fait semblant de jouer au violon]
Gros Tony : Attends. Maintenant, je peux en jouer pour de vrai.
[Gros Tony joue avec le violon]

SEQ 16 - INT/NUIT Appartement de Sophie - Porte d'entrée :[Krusty rend visite à sa fille]
Sophie : Bonjour papa.
Krusty : Bonjour. Ecoute Sophie. Je sais que tu me prends pour un papa parfait...
Sophie : Pas du tout.
Krusty : Voilà j'ai fait une vilaine chose. J'ai joué ton violon au poker et je l'ai perdu.
Sophie : Tu as quoi ?
Krusty : Mais t'inquiète pas, je t'en ai trouvé un qui est mieux que l'autre. [il lui donne un ukulele]
Sophie : Mais c'est un ukulele !
Krusty : Ouais, dis-toi que c'est plus exotique. Ecoute ça [il en joue].
Sophie : Je veux mon violon.
Krusty : Mais chérie je...
Sophie : Je n'arrive pas à croire que tu as joué un objet qui a autant de valeur pour moi.
Krusty : Temps mort ! Une petite seconde. Quand on a 4 as, c'est même plus du jeu.
Sophie : Maman avait raison. J'aurais sûrement mieux fait de ne pas te rechercher.

SEQ 17 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV:[Les Simpson regardent un épisode de Dawson]
Jenda : Je me suis laissé dire que tu avais larguer Dawson.
Etudiante : Il ne compte plus pour moi, Jenda. Attends qu'il me voit avec le nouvel étudiant étranger.
L'abeille espagnole : Holà harmonia. Quelle est la discución ?
Lisa : Je suis pour les quotas ethniques mais là c'est vraiment démago.
Homer : C'est possible n'empêche que Dawson va l'avoir mauvaise.
[Krusty entre par la porte de derrière]
Krusty : Vous devez m'aider. Ma fille a compris que j'étais une crapule.
Marge : Oh Krusty, il faut lui laisser le temps de s'habituer à vous.
Homer : Marge, je peux me faire l'avocat du diable un moment ?
Marge : Bien sûr, vas-y.

SEQ 18 - INT/JOUR Salle de jeux :[Homer joue au flipper nommé "L'avocat du diable"]
Homer : Allez, rentre, rentre là dedans ! Oh saloperie ! [à Krusty] Alors de quoi est-ce qu'on parlait ?
Krusty : [énervé] Du violon de ma fille !
Homer : Ha, c'est vrai. On pénètre dans le bunker de Gros Tony et on le reprend.
Krusty : Tu crois ? Tu me fileras un coup de main contre la pègre ?
Homer : A quelqu'un comme toi que je connais à peine ? Absolument.

SEQ 19 - EXT/NUIT Résidence de Gros Tony - Jardin :[La nuit, Homer et Krusty s'infiltrent dans la propriété de Gros Tony]
Krusty : Ca ressemble à une réunion au sommet de la mafia. Toutes les familles mafieuses du pays sont là. Les Carbonara, les Travolta, les Antipasti, les Boticelli...
Homer : Ah mais c'est parfait. Connaissant Gros Tony ce qui est pas le cas, il sera pris par ses obligations de maître de maison. Allons-y.
[Ils pénètrent dans la propriété en passant par dessus le mur et en s'accrochant au fil électrique]
Homer : Hi hi hi ! Andouilles !
[Le fil se baisse et ils sont tout proches des gardiens Gibole et Louie]
Louie : Hé, on m'a dit que ce soir il y aurait une éclipse de lune, on devrait peut-être regarder ?
Guibole : Non, y'a que les éclipses solaires qui m'intéresse.
[Ils arrivent dans la villa. Gros Tony accueille ses invités]

SEQ 20 - INT/NUIT Résidence de Gros Tony - Salon :Gros Tony : Bienvenue chez moi. Pour répondre à la première question, oui, nous
mangerons des pâtes.
Mafieux : Oh oui. Les pâtes, c'est très bon.
Gros Tony : Si vous avez du fric à blanchir, posez-le devant votre porte, vous l'aurez demain matin.
[Les invités sont ravis]
Mafieux : Oh, bravo !
Gros Tony : Maintenant une mauvaise nouvelle. J'ai appris, que quelqu'un parmi nous est une balance.
Louie : Le soupçon se porte soit sur Johnny Bouche Cousue soit sur Frankie le bavard.
Frankie le bavard : Oh oui d'accord j'avoue c'est plus fort que moi j'adore ça, balancer ça me donne l'impression d'être fort.
Guibole : C'est bon, amène-toi, tu est fini.

SEQ 21 - INT/NUIT Résidence de Gros Tony - Couloir :[Homer et Krusty sont à la recherche du violon]
Homer : Le violon doit se trouver par ici.
[Il ouvrent une porte et ils voient Frankie le bavard en train de se faire massacrer]
Louie : Tu as ton compte, le bavard ?
Frankie le bavard : Tu savais que Gros Tony s'appelait Marion ?
Louie : Tu comprends toujours pas, hein ? [il le frappe] Et tiens et tiens et tiens !

SEQ 22 - INT/NUIT Résidence de Gros Tony - Chambre :[Dans la pièce suivante, Krusty découvre un étui de violon]
Krusty : Bingo !
[Quand il allume la lumière, ils voient pleins d'étuis de violon. Homer en ouvre un et y découvre une mitraillette]
Homer : D'oh !
[Tous les étuis contiennent des mitraillettes]
Krusty : On va jamais en finir sicil faut tous les ouvrir.
Homer : [il regarde le conduit d'aération] Je crois que j'ai un plan.
[Il a essayé de passer dans le conduit d'aération mais il ne passe pas dedans]
Homer : Oups, ça a pas marché.
Guibole : [derrière la porte] Eh, si on sautait sur le lit du boss ?
Krusty : Il faut qu'on sorte d'ici. On va tous les prendre.

SEQ 23 - INT/NUIT Résidence de Gros Tony - Salon :Gros Tony : Alors c'est décidé. Le nom de notre site sera crime.org.
[Homer et Krusty passent devant les mafieux avec les étuis de violon]
Homer : Je crois qu'on est tirés d'affaire.
[Quand ils voient tous les mafieux, ils font tomber les étuis et les mitraillettes tirent dans tous les sens. Les mafieux se tirent dessus dans l'affolement. Krusty se baisse et il récupère le violon dans le bon étui]
Krusty : Homer, je l'ai.
[Johnny Bouche Cousue est touché]
Louie : Johnny Bouche Cousue, où t'es touché ?
Johnny Bouche Cousue : Je dirai rien.
Louie : Mais qu'est-ce que je dis au toubib ?
Johnny Bouche Cousue : Dis-lui d'aller se faire voir.

SEQ 23 - INT/JOUR Appartement de Sophie - Chambre :Le lendemain matin, Sophie est couchée quand elle entend un son de violon provenant de dehors. Elle se précipite dans la rue et voit Krusty avec son violon.

SEQ 24 - EXT/JOUR Rue :Sophie : Tu as réussi, tu me l'as ramené ! Oh merci papa.
Krusty : Papa... ça continue à me faire tout drôle. Ben je suis content qu'on soit à nouveau amis.
Sophie : Et tu as bourré l'étui de billets de banque !
Krusty : Heu...
Sophie : Des petites coupures non marquées et les numéros se suivent pas.
Krusty : Ca me donne le vertige. Il doit bien y avoir 5000$ là dedans... que j'avais mis attentionnellement dans l'étui pour toi. Et oui. Tu sais que t'es une sacrée petite veinarde, toi ? Allez, et si tu jouais un petit air pour ton vieux papa ?
[Sophie joue du violon pendant que Homer se fait poursuivre par les mafieux qui lui tirent dessus]
Johnny Bouche Cousue : Oui c'est ce type ! C'est bien lui Homer Simpson.
Homer : Je vous ai dit que je regrettais !
Louie : Bah c'est bon ça suffit.
Guibole: Ca a de la classe.
Homer : Je regrette, bande d'andouilles ! Hi hi hi ! [il se refait tirer dessus] Ahhh ! Cette balle m'a touchée !
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park