Haut de page

Les Simpson à la TV

La reine du balai
S21E12

Marge et Homer participent aux jeux olympiques de Vancouver en curling...

Bébé Nem

SEQ 1 - EXT/JOUR Voiture de Burns - devant le centre des permis des conduire
[C'est l'hiver, on voit que Burns est dans sa voiture aux côtés de Selma. C'est une voiture ancienne avec conduite à droite, Burns porte un costume gris évoquant les anciens chauffeurs]
Burns : Je ne vois pas pourquoi j'ai besoin d'un nouveau permis de conduire, mon ancien est parfait. [Il brandit son permis de conduire, on voit qu'il porte le numéro 000044 et expire en 1909. On note également que Burns y a déjà les cheveux gris et porte des lunettes d'aviateur sur le front]
Selma : Hem. J'ai de sérieux doutes sur vos talents de conducteur. Vous rentrez avec trois personnes sur le capot. [Selma indique le pare-brise du pouce. On découvre que la folle aux chats, Hans Taupeman et le vendeur de BD sont accrochés au pare-choc avant en train de gémir]
Taupeman : Au moins il m'arrive quelque chose...

SEQ 2 - EXT/JOUR Voiture de Burns - Rues de Springfield
[Burns conduit sous la surveillance de Selma qui prend des notes]
Burns : Vous savez que cette petite merveille a battu le « finlandais volant » Paavo Nurmi ! [Selma commence à avoir trop chaud et s'évente avec son bloc-notes]
Selma : Oh ! Coupez le chauffage, on étouffe là-dedans ! [Elle ôte sa veste]
Burns : Mais qu'est-ce que vous racontez ? Cette voiture est plus fraîche que Miss Univers. [Selma commence pratiquement à suffoquer]
Selma : Oh ! Oh ! Mais qu'est-ce qui m'arrive ? Ah ! Ah ! Ah ! [Elle ouvre la fenêtre de la voiture, s'aère et semble prise d'une étrange crise de fou rire]
Burns : Doux Jésus, cette femme est vraiment une folle dingue !
Selma : Chaud ! Oh ! Trop chaud ! Oh ! Oh ! [Elle appuie sur le bouton commandant l'ouverture du toit ouvrant. La capote se relève alors lentement]
Burns : Arrêtez, vieille déjantée, je vais me faire piquer par une bébeille ! [Le vent s'engouffre brutalement dans la capote comme dans une voile et la voiture se met à zigzaguer dangereusement tandis que Burns est pris de panique et crie] Ah ! Aaah !

SEQ 3 - EXT/JOUR Devant la maison des Simpson
[Bart et Milhouse jouent au Hockey sur la rue entièrement couverte de verglas]
Milhouse : Van Houten arrive à passer Simpson. Et il fait encore une très belle action...
Bart : Et déclenche une bagarre... [Les deux enfants jettent leur crosse puis commencent à simuler un combat durant lequel Bart retourne le pull de Milhouse sur sa tête. La voiture de Burns, toujours hors contrôle, arrive alors dans la rue. Selma est debout, le visage au vent, la langue pendante en train de pousser un râle]
Selma : Roooh ! [Bart voit la voiture leur foncer dessus]
Bart : Bagnole ! [Il se sauve mais Milhouse, lui, ne voit plus rien]
Milhouse : Quoi « bagnole » ? Bagnole, c'est le sujet mais c'est quoi le verbe ? [La voiture le frôle et renverse au passage une des poubelles que les garçons employaient pour délimiter leur but. Le véhicule dérape et finit par s'arrêter, non sans éjecter Selma qui s'écrase dans une congère. Elle se met à s'enfoncer dans la neige qui fond à vue d'œil. On l'entend toujours suffoquer, même une fois complètement cachée par la poudreuse]
Selma : J'ai toujours chaud ! [Smithers arrive d'on ne sait où et accourt auprès de Burns dont le visage semble enfoncé dans l'airbag de son volant]
Smithers : Oh monsieur, Dieu merci, l'airbag a fonctionné !
Burns : Ce sont mes poumons ! [Burns relève la tête, on voit qu'en fait « l'airbag » est une grosse masse molle qui sort de sa bouche et qu'il s'empresse de réaspirer sous le regard dégoûté de son assistant]
Smithers : Aarh !

SEQ 4 - INT/JOUR Hôpital - Chambre de Selma
[Selma est allongée dans un lit d'hôpital, à ses côtés se tiennent le docteur Hibbert, Patty et les cinq membres de la famille Simpson]
Dr. Hibbert : Selma, ce que vous avez eu, c'est une bouffée de chaleur. Un des premiers symptômes de la ménopause.
Bart : [Intrigué] C'est quoi la ménopause ? [Homer s'agenouille près de lui, souriant]
Homer : Fiston, la ménopause, c'est quand la cigogne qui apporte le bébé se fait tirer par des chasseurs bourrés. [Marge prend la parole d'un ton qui se veut rassurant]
Marge : C'est un processus naturel par lequel doivent passer les femmes d'un certain âge. [Homer se relève et s'adresse davantage à sa belle-sœur qu'à quiconque]
Homer : Et c'est quelque chose qu'on doit craindre, n'est-ce pas docteur ?
Dr. Hibbert : Hahahah ! Pas du tout, peut-être nous devrions jeter un coup d'œil là-dessus. [Il introduit alors une cassette dans un magnétoscope. A l'écran, on voit un homme distingué dans un poulailler, en train de soulever les pondeuses jusqu'à en voir une sans œuf. Il s'adresse à la caméra]
Wagner : Oh ! C'est incroyable, elle n'a plus d'œuf. Et si vous regardez ce film, vous non plus... Bonjour, je suis Robert Wagner, acteur, grand amateur, et avocat de la santé des femmes. [Il sort du poulailler, dehors, c'est le crépuscule] Tout comme la fin de la journée peut apporter une grande beauté, la fin des menstruations peut être un moment de fête et de rayonnement. [On voit un groupe de personnes âgées sur un bateau, en train de danser en se tenant par les épaules. Robert Wagner y est aussi, en smoking] Bien sûr, vous pouvez ressentir des sautes d'humeur, la perte du désir et une sécheresse intime. [Toujours en smoking, on le voit désormais déambuler dans une rue de quartier résidentiel] Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours faire ce que vous faisiez avant. [Un couple de seniors en tandem s'arrête à sa hauteur. La femme lui parle alors d'un air ravi]
Femme âgée : On peut tout faire ? Y compris avoir des enfants ? [Elle croise les mains, comme si Wagner lui apprenait une grande nouvelle. Il lui répond d'une voix un peu irritée en lui désignant la caméra]
Wagner : Madame, nous tournons une vidéo, s'il vous plaît ! [La femme et son compagnon ont l'air déçu. On retrouve Robert Wagner dans des vêtements plus décontractés, assis dans un grand fauteuil, près de l'âtre d'un petit salon, un verre de cognac à la main] La ménopause veut dire que vous ne pouvez plus avoir d'enfant. Mais cela marque aussi une merveilleuse nouvelle période de la vie d'une femme. [Il adopte un ton indiquant qu'il arrive à la conclusion] Alors disons que la ménopause n'a rien que... Même oppose. [Il s'interrompt, son sourire disparaît et, énervé, il se tourne vers quelqu'un hors champ] « Même oppose » ? Je ne peux pas dire ça ! [La vidéo est brutalement coupée par les mots « The end » et on revient à la chambre d'hôpital et à une Selma désappointée]
Selma : Bon, ben voilà. La fin de la course. J'aurai donc jamais d'enfant. [Elle soupire. Marge est très émue]
Marge : Selma, je n'avais jamais réalisé que tu voulais tant un enfant.
Selma : Je voulais pas être enceinte et perdre ma ligne. [Homer pouffe de rire et essaye de le dissimuler derrière ses mains jointes, sous le regard désapprobateur de sa femme. Selma reprend] Mais maintenant, j'ai peur de vieillir... Seule.
Lisa : N'oublie pas que tu as ton iguane, Jub-Jub. [Lisa montre une photo de Selma dressant l'index et le majeur derrière la tête de son iguane]
Selma : Jub-Jub ne pourra pas s'occuper de moi quand je serai vieille et malade. Tout ce qu'il pourra faire, c'est me manger quand je serai morte. [Marge prend sa sœur dans ses bras pour la réconforter]
Marge : Ne pleure pas ma chérie, tout va très bien se passer. [Homer écarte Marge]
Homer : Venez les enfants, faut qu'on y aille. Adieu Selma. [Elle a l'air mécontent. Il la recouvre entièrement avec sa couverture]
Selma : Je suis pas morte, crétin ! [Elle est toujours cachée par les draps]
Homer : Je sais, je fais ça pour l'autre patient. [Selma le frappe à l'aine à travers ses couvertures. Homer se saisit l'entrejambe, plisse les yeux et gémit en se dandinant sur place] D'oh ! Houhou, houhou. Mes roubignolles !

SEQ 5 - INT/NUIT Appartement de Patty et Selma
[Selma est en train de regarder la télévision dans l'obscurité avec un air encore plus maussade qu'à son habitude. A l'écran on peut voir Doudounella, la fille vampire qui présente un film d'horreur]
Doudounella : Retrouvons maintenant « Le fils de Satan » [On voit une image du diable portant un bébé dans les bras, surplombée du titre du film éponyme. On revient sur Selma qui soupire]
Selma : Tout le monde a un enfant sauf moi ! [Elle se met la main sur les yeux et s'affale dans le canapé avant d'être rejointe par sa jumelle]
Patty : Haut les cœurs, ma sœur, il y a une vente de conserves cabossées au fond-marché.
Selma : Bah, c'est un problème que la bouffe avariée ne peut pas résoudre. [Patty s'assied aux côtés de sa sœur]
Patty : Rhoo, t'es vraiment abattue... Hé ! T'as déjà pensé à l'adoption ? [Selma semble soudain sortir de son état dépressif]
Selma : Le processus d'adoption ! La fin des peines de cœur ! [Son expression redevient plus énervée] Hé ! [On voit que l'iguane Jub-Jub est en train de mordre un orteil de Selma. Elle réprimande son animal de compagnie] Ce pied n'est pas mot, il dort juste ! [Jub-Jub la lâche et s'en va l'air déçu]

SEQ 6 - EXT/JOUR Orphelinat
[Selma est devant l'orphelinat avec Patty, la famille Simpson. Lindsey Naegle, met un bébé dans ses bras. Tout le monde semble réjoui]
Selma : Oh ! Il est parfait. Pour ce petit bonhomme, je vais arrêter de fumer. A partir de maintenant on est la famille « je chique ». [Elle sort un paquet de tabac à mâcher de la poche de sa veste et en engouffre une poignée dans sa bouche. Un camion déglingué s'arrête alors à leur hauteur. Il est conduit par Cletus le pequenot, et la remorque est pleine d'enfants]
Cletus : Euh... C'est la fourrière où j'ai abandonné mon enfant ? Parce que faut que j'le récupère ! [Naegle est interloquée]
Naegle : Oh non ! Le père géniteur ! [Cletus descend de son véhicule]
Cletus : J'aurais pas du le laisser ici. [Il ôte sa casquette et se gratte la tête] C'est qu'j'ai mal compris ma femme quand elle m'a dit que les morveux, ils la faisaient enrager. [On voit Brandine, sur le siège passager et l'écume aux lèvres, tendre les mains vers Selma]
Brandine : Rendez-moi le fruit de mes entrailles ! [Cletus reprend son bébé]
Cletus : Si vous voulez, j'vous appelle à la prochaine portée de Brandine. [Selma semble à la fois très triste et énervée]
Selma : Non merci ! [Cletus repart avec son camion. Selma soupire bruyamment et est rejointe par sa nièce]
Lisa : N'abandonne pas tante Selma. [Elle prend la main de sa tante] La Chine a des milliers de petites filles qui attendent l'adoption. [Homer intervient, visiblement agacé]
Homer : Bravo, encore un boulot qui se barre à l'étranger.

SEQ 7 - INT/JOUR Consulat de Chine
[On retrouve Selma au consulat de Chine - l'enseigne précise « voisin dingue de la Russie ». Elle est assise en face d'un fonctionnaire en train de consulter un dossier]
Fonctionnaire : Madame, votre demande d'adoption est parfaitement en règle. [Il la regarde d'un air suspicieux] Sauf pour une chose... [Selma déglutit avec peine]
Selma : Ahem. [Le fonctionnaire reprend, souriant]
Fonctionnaire : Vous avez oublié d'inscrire le nom de votre mari. [Il lui tend un formulaire, Selma est clairement prise au dépourvu]
Selma : Mon mari ?
Fonctionnaire : Bien sûr. Le gouvernement chinois n'autorise l'adoption qu'aux couples légalement mariés. [Il enlève ses lunettes, se voulant malicieux] Pas aux poules sans coq. Je vous fais mes excuses si poule est une insulte dans votre langue, pas dans la nôtre. [Il remet ses lunettes]
Selma : Vous inquiétez pas, je vais écrire le nom de mon mari sur votre formulaire... [Elle hésite un instant] Vous connaissez MacGyver ? [Le chinois répond d'un ton enjoué]
Fonctionnaire : Oh oui ! Grande star ! Grande star ! Nous savons qu'il n'est pas marié avec vous. [Selma ne se laisse pas démonter mais semble néanmoins en panne d'idées]
Selma : Bien, bien, bien... [Le fonctionnaire reprend la parole, sur le même ton]
Fonctionnaire : Et n'oubliez pas, votre mari doit aller avec vous en Chine pour aller chercher le bébé. [Selma fait tourner un moment son stylo au-dessus de la feuille puis, écrit d'un air résigné]
Selma : D'accord, alors j'y vais, j'écris le nom... [On voit qu'elle écrit le nom « Homer Simpson » sur le document. Le fonctionnaire s'empare alors du document pour découvrir ce qu'elle y a indiqué]
Fonctionnaire : Parfait, vous êtes madame Homer Simpson, il est l'homme de votre cœur et de votre vie. [Selma se résigne difficilement à répondre par l'affirmative]
Selma : Ouais... Homer Simpson. Il est... [Les yeux plissés de Selma s'agitent, elle ajoute douloureusement] Tout mon Univers, et je l'aime.

SEQ 8 - INT/JOUR Centrale Nucléaire - Cafeteria
[On voit brièvement Homer attablé aux côtés de Lenny et Carl. Homer est pris d'un long tremblement]
Homer : Aaah ! [Il tremble et semble tout retourné] J'ai senti un frisson jusqu'au plus profond de mon être ! [Les collègues d'Homer ne s'émeuvent pas particulièrement des états d'âme de leur ami]
Lenny : Oui, c'est l'effet du sandwich exotique.

SEQ 9 - EXT/JOUR Ciel - Avion de ligne
[On est à bord d'un avion Air China, Homer est assis entre Bart et Lisa et leur parle d'un air enjoué]
Homer : Qu'est-ce que vous pensez de Selma volant jusqu'au fin fond de la Chine sans motif apparent ? [Il attrape un paquet de cacahuètes sur le chariot d'une hôtesse] Et moi me faisant excuser au travail en disant que je vais enseigner les maths aux jeunes de banlieue ? [Il avale une poignée d'arachides, l'air satisfait] Ouais, il y a différentes sortes de héros. [Il se retourne et fait un signe de la main à Marge et Selma, côte à côte quelques rangées derrière lui et les enfants]
Selma : Marge, quand va-t-on dire à Homer qu'il doit prétendre être mon mari ?
Marge : Attends que le Drambuie et les somnifères fassent leur effet. [On revient sur Homer, passablement éméché, en train de vider une petite bouteille de minibar sous les yeux de sa fille avant de regarder par le hublot]
Homer : Hé ! Regardez, un dragon. [Dehors vole un dragon blanc de style asiatique, c'est-à-dire ayant une forme serpentine et de longues moustaches. On entend une petite musique orientale]
Dragon blanc : Salut Homer, donne-moi tes cacahuètes et tu pourras voler sur mon dos ! [Homer est clairement saoul désormais]
Homer : Je vais t'en donner... Une ! [Le dragon semble déçu]
Dragon blanc : Oh ! Tu es vraiment trop glouton. Les autres dragons doivent venir voir ça. [Il s'éloigne gracieusement, Homer le rappelle]
Homer : Hé ! Dragon, tu voles comme une gonzesse ! [Marge et Selma ont les yeux écarquillés, Marge encourage vivement sa sœur]
Marge : Vas-y ! Vas-y ! Vas-y ! [Selma se lève en maugréant et va prendre la place de Bart]
Selma : Homer, je vais avoir besoin que tu fasses quelque chose pour moi quand on sera en Chine. [Homer n'a pas dégrisé : il accueille sa belle-sœur en souriant]
Homer : Oui, tout ce que tu veux sage singe des montagnes. [Selma paraît dégoûtée mais poursuit malgré tout]
Selma : Hum, tu vas devoir prétendre être mon mari. [On voit l'avion de l'extérieur, ce qui ne nous empêche pas d'entendre le hurlement d'Homer]
Homer : Nooooooon !!! [Le dragon blanc revient, accompagné de deux congénères]
Dragon blanc : C'est lui ! L'homme qui a brisé le cœur d'un dragon. [Le dragon rouge manipule subitement un instrument de musique traditionnel chinois pour en tirer quelques notes et chante d'une petite voix aiguë tandis que les deux autres créatures mythiques pleurent des arcs-en-ciel]
Dragon rouge : [il chante] L'homme-qui-a-bri-sé-le-cœur-d'un-dra-gooon... [Retour à Homer qui affiche un air boudeur. Marge tente de le convaincre]
Marge : Homer, en rendant ce tout petit service, tu pourrais transformer la vie de Selma.
Homer : Mais Marge, j'ai pas envie qu'elle soit heureuse.
Marge : D'accord... Ne le fais pas pour elle.
Homer : [Souriant] OK.
Marge : Fais-le pour moi ! [Homer hésite encore un moment mais ne résiste pas aux regards suppliant de sa femme]
Homer : Oooh ! D'accord, je vais le faire. [Il prend les mains de Marge dans les siennes] Parce que ton doux amour est la seule chose qui a évité à ma vie de devenir un véritable désastre. [Il abandonne son air sérieux et pointe Marge du doigt en riant] Hi, hi ! Maintenant on est quitte ! [La remarque fait disparaître le sourire de Marge. On voit alors l'avion qui amorce sa descente, une voix à l'accent asiatique prononcé retentit dans les hauts-parleurs de l'appareil]
Pilote : C'est votre commandant de bord qui vous parle, nous avons commencé notre descente et allons bientôt atterrir à Beijing. [On distingue la Grande muraille à travers les nuages que traverse l'avion. Une seconde voix chinoise se fait entendre]
Copilote : Si vous regardez à la gauche de l'appareil, vous verrez notre monument dédié au guerrier des pionniers du poulet aux épices, le général Gao [Le monument en question est une sorte d'immense doggybag de restaurant chinois portant une petite illustration de pagode. Une famille chinoise est en train d'y faire des photos tandis qu'au loin on voit passer l'avion des Simpson et qu'on entend Homer, impressionné]
Homer : Waw, à côté le mémorial de Lincoln fait un peu riquiqui. [L'avion se pose sur le tarmac. On voit des caisses en train d'être embarquées dans un autre avion parqué près d'un hangar surmonté d'un panneau « Exportation pour les USA », elles sont estampillées « Homards du Maine », « Porridge du terroir » et « Tartes aux pommes, le choix de l'Amérique »]

SEQ 10 - INT/JOUR Bureau de Madam Wu
[On retrouve Homer et Selma assis en face d'une jeune fonctionnaire chinoise plongée dans des formulaires, une plaque indique le nom de Madam Wu. Elle pose ses papiers et leur sourit]
Wu : C'est très bon, vous avez passeports, et mari... Il ne nous manque plus que le sac de dix-mille bonheurs... [Selma pose sur la table un gros sac débordant de billets verts. Madame Wu le prend et acquiesce tandis que Selma semble pleine d'espoir. Mais la fonctionnaire ne dit rien]
Selma : Quand est-ce que j'aurai mon bébé ? [La jeune chinoise ne cille pas, elle ajoute d'un air entendu]
Wu : Dans quelques jours [Selma soupire bruyamment] Cela vous donnera l'occasion de découvrir notre très ancienne culture [C'est au tour d'Homer de soupirer, Wu continue, d'un air entendu] Et cela me donnera l'occasion d'observer de près les détails intimes de votre vie conjugale. [Cette fois, Homer et Selma soupirent de conserve]

SEQ 11 - EXT/JOUR Devant le bureau des adoptions
[Selma, légèrement hésitante, présente à Madam Wu Marge et les enfants Simpson]
Selma : Madame Wu, voici, euh... Nos enfants. Bart et Lisa... Ouais...
Homer : Et voici Marge. [Il prend un air coquin] Notre superbe et séduisante nurse. [Marge aussi prend une expression mutine]
Marge : Mmmh. Merci... Monsieur Simpson. [Homer la tapote du coude]
Homer : Mais, de rien, madame... [Il se souvient qu'il doit jouer la comédie pour madame Wu] Euh... miss Octobre. Mais regardez pas le passeport, c'est différent !

SEQ 12 - EXT/JOUR Temple de Shaolin
[Un groupe de moines de Shaolin en costume traditionnel sont en train de répéter des figures de kung fu devant leur temple]
Wu : Voici les fameux moines du temple Shaolin, ils recherchent la paix spirituelle par la maîtrise du meurtre à poings nus. [Homer s'approche des moines guerriers sans trop se soucier de leur mine peu commode]
Homer : J'ai entendu parler de ces gars-là, on peut agiter les bras et leur faire des grimaces, ils sont obligés de rester sans bouger et sans morfler. [Il commence à leur tirer la langue. Marge essaye en vain de l'avertir]
Marge : Homer, non ! Tu confonds avec la garde de Buckingham Palace ! [Homer se rend compte de son erreur, un peu tard]
Homer : Quoi ? [Un gong se fait entendre. Une série de plans serrés sur les visages d'Homer et des moines précèdent une volée de coups dignes d'un film de Hong Kong. Homer est sonné alors que les moines virevoltants font pleuvoir coups de poings et de pieds. La correction s'achève quand l'un d'eux arrache le cœur d'Homer à mains nues, le brandit et le remet ensuite en place avant de le saluer. Homer ne semble au final pas trop mal en point et s'adresse à ses bourreaux d'un ton de reproche] J'espère que vous vous étiez lavé les mains !

SEQ 13 - INT/JOUR Mausolée de Mao
[Les Simpson et madame Wu visitent le musée où est exposé le corps embaumé de Mao, père du communisme chinois. Homer s'approche du corps. Son ton doux évoque celui qu'on pourrait avoir face à un petit bébé endormi]
Homer : Waaaaw ! Regardez-le dormir... Il ressemble à un pitit ange qui a tué cinquante millions de gens. [Il se penche sur le corps comme pour le taquiner] Mais si mais si, mais si mais si !

SEQ 14 - EXT/JOUR Grande Muraille de Chine
[Bart utilise un télescope permettant aux touristes d'admirer le panorama tandis que Lisa lit une brochure racontant l'histoire du monument]
Lisa : La Grande Muraille a été commencée il y a presque 2000 ans dans le but de repousser les envahisseurs barbares. [Dans la ligne de mire de Bart, on voit trois guerriers mongols au pied des fortifications, ils bondissent sur des bâtons à ressorts]
Mongol 1 : Avec ces bâtons sauteurs, on va enfin arriver à la franchir. [Il foncent vers le mur et le percutent, non loin de son sommet] Bon, tout le monde fait une pause et revient lundi avec cinq nouvelles idées !
Mongol 2 : Je peux pas lundi, mon gosse a un truc.

SEQ 15 - INT/NUIT Théâtre
[Les Simpson, Selma et madame Wu assistent à une représentation de théâtre traditionnel chinois, un acteur portant un masques représentant un visage à l'expression stylisée s'adresse à un quatuor de comédiens lourdement maquillés]
Acteur 1 : Quand j'ai eu 17 ans, je suis entré dans la jungle, et à mes 21 ans j'en suis sorti, et mon dieu j'étais riche ! [Un chant aux accents asiatiques s'élève tandis que les acteurs effectuent une sorte de danse. Un second acteur se tourne vers le public]
Acteur 2 : Vous voyez les enfants, ce que je vous disais ? Les plus grandes choses peuvent arriver ! [La musique orientale reprend de plus belle, un faux dragon défile derrière la scène, portant telle une banderole la phrase surprenante « Rêve américain ». Dans le public, Homer se frotte les yeux avec un mouchoir]
Homer : Mmmh. Finalement, j'ai compris cette pièce.

SEQ 16 - INT/JOUR Rues de Pekin
[Le petit groupe déambule dans un grand parc agrémenté de nombreuses pagodes. Madame Wu interroge Homer]
Wu : Alors monsieur Simpson, que faites-vous dans la vie ? [Homer a un air plutôt fier quand il répond]
Homer : Je suis contrem... [Il s'interrompt. La caméra se focalise sur le front d'Homer et on entend ses pensées] Une minute, ces gens-là ne me connaissent pas, je peux être ce que je veux ! [Il voit un duo d'autochtones faisant un numéro d'acrobatie] Je suis un acrobate chinois ! [Toute la famille pousse un cri étranglé. On retrouve ensuite les Simpson devant un restaurant « Krusty fried chicken ». Wu parle à la famille]
Wu : Vous serez bientôt de retour dans votre cher pays. [Elle se tourne vers la sœur de Marge] Demain, nous allons vous donner votre bébé. [Selma jubile]
Selma : Oh mon Dieu ! C'est vrai ? Ma vie va enfin commencer !
Wu : C'est une véritable insulte pour vos autres enfants !
Bart : Oh ! Nous comprenons m'dame, nous sommes de sales gosses. [Madame Wu s'agenouille devant Lisa]
Wu : Lisa, bientôt tu vas avoir une petite sœur chinoise qui va te surpasser intellectuellement.
Lisa : [Sûre d'elle] Ca, je n'en suis pas si sûre, on me trouve assez intelligente. [Wu se relève, narquoise]
Wu : Eh bien, on trouvait le Tibet assez indépendant. Tu as vu le résultat.
Lisa : [Furieuse] Oh ! Comment osez-vous parler aussi légèrement de cette horrible... [Marge la fait taire en lui mettant les mains sur les épaules et sourit d'un air gêné à la fonctionnaire pékinoise]
Marge : Euh... Ne sois pas impolie Lisa.
Wu : Quelle affectueuse discipline. Peut-être qu'un jour quelqu'un vous aimera aussi, servante sans enfants. [Marge étouffe difficilement un grognement de rage]

SEQ 17 - INT/JOUR Pékin - Théâtre d'acrobates
[La façade d'un immeuble chinois, on y lit une pancarte « Théâtre d'acrobates - Le spectacle n'est pas fini tant que l'homme mince déguisé n'a pas hurlé. A l'intérieur, les Simpson assistent à un spectacle de music hall où plusieurs jongleurs font tournoyer des assiettes au bout de longs bâtons. Un présentateur arrive ensuite et s'adresse au public]
Présentateur : J'ai le regret de vous informer que notre cascade finale ne pourra pas être exécutée. Notre acrobate vedette a eu une attaque de franchise et a trouvé la mort dans un tir de balles. [Le public est frustré, un homme en colère invective le présentateur en agitant les bras]
Spectateur 1 : Quel désenchantement pour nous !
Spectatrice : Il semble que nos chefs de permettent pas tout !
Spectateur 2 : Maintenant je poserai des questions ! [Il se lève] Pourquoi Elton John ne vient jamais ici ? [Toute l'assistance se met à discuter bruyamment. Madame Wu est inquiète et se tourne vers Homer pour le supplier]
Wu : Homer, nous avons besoin de vos talents d'acrobate. Vous seul pouvez éviter une émeute et sauver notre bien-aimé dictateur communiste ! [Homer est fort surpris]
Homer : Hein ? Vous êtes des cocos ? Alors pourquoi je vois des supermarchés un peu partout ?
Wu : [Elle s'énerve] Allez vite réaliser cette cascade ! [Son air se fait suspicieux] A moins que vous ne soyez pas ce que vous prétendez... [Selma rit nerveusement]
Selma : Ahahaha... Showtime ! [Elle saisit Homer par la chemise et le lance sans ménagements sur la scène. Il fait plusieurs pirouettes avant de retomber sur les planches, applaudi par le public. Madame Wu se lève et présente Homer à l'assistance]
Wu : Je vous présente le grand acrobate américain Homer Simpson, qui va réaliser notre plus populaire cascade : la tour du président Wao. [Une musique de cirque se faite entendre. Des acrobates rejoignent Homer sur scène, faisant rebondir des chaises sur leurs jambes pour en faire une immense pile. Ils poussent Homer sur un tremplin. Il semble plutôt content d'assister au spectacle de si près]
Homer : Ouh ! Joli lancer de chaise... Bravo le pitit ! [Sous les yeux médusés de sa famille, Homer hèle l'acrobate au sommet de la pile] Vous travaillez dans un garde-meubles ou quoi ? On peut dire que vous savez empiler. [Il fait un signe de la main enthousiaste à ses enfants] Salut Lisa ! [La pile cesse de grandir, elle compte au moins une bonne vingtaine de chaises et son équilibre est clairement des plus précaires] Mmmh, ça semble fragile. [Un roulement de tambour annonce l'apogée du numéro. Homer n'a toujours pas compris ce qui l'attendait] Pinaise, c'est fastoche. Je suis peut-être le plus grand acrobate du monde ! [Le chinois au sommet de l'empilement de chaises bondit sur l'autre extrémité du tremplin et propulse Homer dans les airs. En criant, il tourbillonne dans les airs et retombe assis au sommet de l'amas de chaises. Le public applaudit à tout rompre. Homer reprend vite du poil de la bête et lève le poing] Aaaaah... USA ! USA ! [La chaise la plus basse se brise sous le poids d'Homer. L'amoncellement s'écroule, le précipitant 15 mètres plus bas] USAaaaaaaaaaaaaaaah !! [Le public gémit mais a toujours l'air aussi ravi alors que le dos d'Homer heurte les débris de chaise avec un vilain craquement. Ses yeux se révulsent quelque peu] Aow...

SEQ 18 - INT/JOUR Pékin - Hôpital
[Après un fondu au noir, on voit à travers les yeux d'Homer qui cligne des paupières et se découvre allongé sur une table d'Hôpital. Sa famille et un médecin le regardent, soulagés, et son corps a demi-nu est recouvert d'innombrables aiguilles]
Homer : Hein ? Vous me soignez avec de l'acupuncture ?
Médecin : Oh non... Un porc-épic vous est passé dessus pendant votre sommeil. [Le docteur chasse l'animal désormais dépourvu de piquants] Va-t-en ! Allez, allez ! [Il s'arrête sur le seuil de la chambre et met ses mains en porte-voix] Reviens l'année du porc-épic, c'est-à-dire, jamais ! [Le médecin s'en va. La tête de Selma apparaît dans l'embrasure de la porte]
Selma : Je voudrais vous présenter quelqu'un. [Elle entre dans la pièce, un adorable bébé dans les bras] Dites bonjour à Ling Bouvier. [Toute la famille est charmée]
Marge : Ooooh. Selma, elle est ravissante. [Elle tapote la tête de la fillette qui rit de bon cœur. Selma rejoint Homer]
Selma : Voici Homer, ton papa. Sans lui, je ne t'aurais jamais eue. [Elle approche l'enfant d'Homer. Il rit - un rire quelque peu forcé - tandis qu'elle attrape ses yeux à pleines mains]
Homer : Héhéhéhahaouhouh ! Elle aime mes yeux, hein ! Héhé ! [Quand la fillette retire ses mains, Homer cligne fortement des paupières et Selma reprend la parole]
Selma : Homer, je te suis reconnaissante pour ce que tu as fait [Son ton se fait complice] Que dirais-tu d'un petit moment avec Miss Octobre ? [Homer ne comprend pas immédiatement, il a l'air dépité]
Homer : J'aimerais bien mais Marge me tuerait... [Marge approche et son mari comprend les paroles de Selma. Son visage s'illumine] Ah oui ! Bien sûr. [Selma et les enfants laissent Homer et son épouse en tête-à-tête. Le convalescent se débarrasse rapidement des épines encore plantées dans son épiderme tandis que Marge s'agenouille près de lui, l'air amoureuse]
Marge : Homer, de toutes les choses les plus malhonnêtes que tu aies jamais faites, jouer le mari de Selma a été de loin la plus gentille.
Homer : Ca a pas été fastoche Marge. [Il prend sa main dans la sienne] Tu m'as tellement manquée. [Marge rit en saisissant l'allusion]
Marge : Mmmmh Héhéhé, d'accord, un p'tit coup vite fait alors ! [Homer continue sur le même ton polisson]
Homer : Pourquoi ? Y a une autre façon ? [Marge ferme la porte à clé et va embrasser son mari. On voit qu'au-dessus du lit est accroché un tableau de Mao, ses narines sont en fait des trous par lesquels Homer et Marge sont espionnés par madame Wu. Elle est fort mécontente et se parle à elle-même]
Wu : Me rouler une fois, honte à vous. Me rouler deux fois, honte à madame Wu !

SEQ 19 - EXT/JOUR Pékin - Devant l'hôpital
[Les Simpson sortent de la clinique, Selma est tout sourire alors qu'elle parle à son tout nouveau bébé]
Selma : Ling, tu vas être très heureuse en Amérique... Contrairement à tous les autres ! [La fillette rit, une voiture s'arrête à hauteur de la famille fraîchement élargie. Madame Wu en sort, furibonde]
Wu : Selma Bouvier, cet homme n'est pas votre mari, et pour ça, pas d'adoption ! [Elle arrache l'enfant des mains d'une Selma pétrifiée et repart comme elle est venue. Ling tend ses petites menottes vers sa mère d'adoption et marmonne un mot]
Ling : Maman ! [Toute la famille est médusée. Selma surtout]
Selma : Ils ont pris mon bébé ! [Elle se cache le visage dans les mains et se met à sangloter. Homer regarde la voiture s'éloigner]
Homer : Waw... Les horoscopes chinois sont drôlement précis ! [Il soulève une petite bandelette de papier sur laquelle est écrit « Nous prendrons le bébé de Selma »]

SEQ 20 - INT/JOUR Pékin - Aéroport
[Les Simpson attendent leur avion, sans le bébé de Selma qui ne peut s'arrêter de pleurer. Homer essaye d'être réconfortant]
Homer : Je suis tellement désolé pour ce qui s'est passé. Mais au moins tu as vu ce que c'est que d'être mariée avec moi pendant un petit moment. [Cette déclaration fait redoubler les pleurs de la belle-sœur d'Homer. Lisa prend la parole]
Lisa : Ecoutez, j'ai un plan pour récupérer Ling, mais nous devons être très discrets, on ne sait jamais où peut se cacher un espion. [On voit qu'à côté de Lisa se tient un chinois minuscule portant une perruque et des vêtements destinés à lui donner l'apparence de Bart]
Espion : Oui, donne-moi ton plan en détail, sœur américaine... [Comme il se dandine, sa perruque se soulève, découvrant une chevelure noire. Il la remet en vitesse] Sinon va te faire frictionner ! [Lisa soupire et reprend d'un ton las]
Lisa : Allons parler de ça dehors...

SEQ 21 - EXT/NUIT Pékin - Devant l'orphelinat
[Les Simpson arrivent en voiture devant un bâtiment que surplombe un panneau « Orphelinat de Pékin » et une banderole « Soldes 2004 ». Marge, sa sœur et les enfants aspergent Homer à l'aide de bombes de peinture dorée]
Marge : Tiens-toi tranquille Homer.
Lisa : Oui, papa. Si tu n'as pas l'air parfait, tu ne pourras jamais entrer pour récupérer Ling. [Les peintres improvisés s'écartent et on voit un Homer doré, assis en position du Lotus et drapé d'une toge] Tu prends l'air d'une statue de Bouddha maintenant, tout ce qu'il te faut c'est une expression de profonde sérénité. [Homer adopte une expression furieuse]
Marge : Tu n'as qu'à penser au jour où tu as trouvé une barre chocolatée dans ta braguette. [Homer soupire d'aise et son visage est celui d'un homme découvrant le paradis. Bart va sonner à la porte et toute la famille s'éclipse rapidement, laissant Homer seul sur le seuil. Deux hommes en uniforme sortent et découvrent la fausse statue]
Soldat 1 : Une statue de Bouddha, on peut pas la laisser dehors, c'est un mauvais feng shui.
Soldat 2 : Feng shui ? Je croyais que c'était juste un truc pour vendre nos vieux meubles à l'ouest ! [Le premier garde sort un impressionnant crochet métallique]
Soldat 1 : T'as qu'à mettre le crochet dans sa narine et tirer.

SEQ 22 - INT/NUIT Pékin - Orphelinat
[Homer aperçoit l'effrayant outil mais ne bronche pas lorsque les gardes le lui enfoncent dans le nez et le traînent à l'intérieur, tout juste émet-il de légers gémissements étouffés qui étonnent un moment les deux acolytes. Ils finissent par s'arrêter, essoufflés]
Soldat 1 : Ah, j'ai jamais vu un bouddha aussi lourd !
Soldat 2 : On a qu'à le découper en tronçons pour en faire des reliques ! [Les deux gardes abandonnent leur chargement dans un corridor. Une fois hors de vue, Homer se relève et se faufile jusqu'à la nurserie. Il y entre, une photo de Ling et Selma en main]
Homer : Alors voyons, lequel est Ling ? [Il jette un œil autour de lui et découvre des dizaines de berceaux abritant de petits bébés asiatiques. Après un bref silence il se met à la recherche de l'enfant] Ling ? Ling ? Ling ? Liiiing ? [Un bébé se met à lui « pelotter » les yeux d'Homer en riant] Ling ! [Homer prend la fillette dans ses bras et s'en va discrètement]

SEQ 23 - EXT/JOUR Pékin - Place Tien An Men
[Une plaque commémorative indique « Tien An Men : sur ce site, en 1989, rien ne s'est passé ». Les Simpson sont à nouveau réunis]
Lisa : Si nous pouvions aller au salon Gold Medaillon de Delta airlines. Ils ne peuvent pas y entrer sans prendre l'avion fréquemment !
Marge : En plus, on aura du jus de pomme, d'orange et de pamplemousse gratuits. [On entend brusquement une voix irritée]
Wu : Je crains que le jus de fruits n'atteigne pas votre langue. [Madame Wu surgit à bord d'un char d'assaut ! Selma se dresse sur son chemin, seule, dans un rappel de la célèbre photo des manifestations de la place Tien An Men. Plusieurs fonctionnaires encerclent le reste de la famille qui gémit. Wu descend de son tank] Rendez-moi ce bébé, je ne peux pas le laisser élever par une femme non mariée !
Selma : Madame Wu, moi aussi je travaille pour un empire cruel et sans visage : le bureau des immatriculations. [Elle confie le bébé à son beau-frère] Puis-je vous parler de bureaucrate à bureaucrate ?
Wu : Oui. [Elle sort d'on ne sait où un document d'allure officielle] Mais vous devez d'abord signer ce formulaire... Et initiales ici... Et ici. [Selma s'exécute] Maintenant on doit trouver un notaire. [Un fonctionnaire s'avance, radieux]
Wang Pu : Oooh ! C'est le moment pour Wang Pu de briller ! [Tout sourire, il applique un cachet au formulaire rempli par Selma]
Wu : Allez-y !
Selma : Madame Wu, nous aimons toutes les deux l'application des lois qui ne riment à rien, mais il y a une plus grande joie à donner une entorse aux lois pour aider quelqu'un qui a perdu tout espoir. [Le ton et les propos de Selma semblent attendrir la fonctionnaire chinoise. Homer rend à Selma sa fille adoptive]
Homer : J'ai été le mari de cette femme pendant quelques jours... En titre seulement ! Et la bière va vite effacer ce souvenir. [Selma regarde Homer, dubitative] Mais je crois pas que ce bébé puisse trouver plus grand amour sur votre planète ou sur la nôtre. [En entendant ces paroles Selma regarde Homer avec gratitude. De son côté, madame Wu verse une larme et se retourne pudiquement]
Wu : Peut-être ne le croyez-vous pas, mais j'ai été autrefois un bébé moi-même. Mon père était champion de ping-pong, il est mort quand la balle s'est coincée dans sa gorge. La manœuvre Heimlich a été inventée juste le jour d'après. Ma mère m'a élevée seule, alors je sais que c'est possible. [Wu pose une main compatissante sur l'épaule de Selma] Vous pouvez garder votre bébé... [Elle se tourne vers Homer pour lui crier dessus] Mais vous, lâchez ce panda ! [Homer tient effectivement un jeune panda dans ses bras. Il essaie de le mettre dans son sac]
Homer : Mais il m'aime ! [Le jeune animal mord la main d'Homer qui crie et se met à l'étrangler] Ah ! Espèce de sale pitit... Je vais mettre ta race en danger ! [Un panda adulte arrive et se met à étrangler Homer à son tour, ce qui ne suffit pas à le faire arrêter]

SEQ 24 - EXT/JOUR Chine - port
[C'est le crépuscule. Madame Wu fait grimper les Simpson à bord d'une jonque. Elle sert Selma dans ses bras et embrasse Ling]
Wu : Au revoir les Simpson. [A bord du navire, Selma prend la main de sa fille pour lui faire dire au revoir à la jeune femme chinoise]
Selma : Tu reviendras un jour Ling... En adolescente américaine totalement pourrie ! Hahahahaahah ! [Ling se met à rire avec sa mère. Homer indique « Bart », en fait l'espion qui avait essayé de connaître le plan de Lisa à l'aéroport]
Homer : Y a un truc qui va pas chez Bart, il a un comportement bizarre.
Espion : Va te faire frictionner, stupide père de moi !
Homer : Mais attends t'es pas Bart, toi ! Héhéhé t'as failli m'avoir. [Il lui passe la main dans les cheveux, faisant bouger sa perruque. L'espion se met à rire et à se dandiner dans une vague imitation d'un enfant américain farceur. Le bateau s'éloigne à l'horizon, les trois dragons qui accompagnaient l'avion des Simpson à leur arrivée font leur retour en chanson]
Dragon : [Il chante] Les crétins américains rentrent chez eux... Maintenant on va dormir pendant mille ans... A notre réveil, ce sera la fin du monde.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park