Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Chef de cœur

SEQ 1 - EXT/JOUR Quartier résidentiel de Springfield - Voiture de Marge
[Marge, Bart, Lisa et Maggie sont en voiture]
Bart : [Il râle] Oooh ! Je peux pas croire que tu nous traînes à l'anniversaire d'un gosse qu'on connaît même pas.
Marge : Oh, tu te souviens de Dylan ! Vous étiez au jardin d'enfants ensemble.
Bart : Je me rappelle même pas si c'est une fille ou un garçon.
Marge : Bien sûr que tu te rappelles ! Dylan est... [Elle marque une pause et réfléchie] Laisses-moi vérifier l'invitation. [Elle regarde la carte. On y voit un dessin de poissons avec l'inscription « Fais sensation à la fête d'anniversaire de Dylan ! » (« Make a big splash at Dylan's birthday party ! »)] Thème du poisson. Ça, ça ne m'indique rien.

SEQ 2 - EXT/JOUR Devant la maison de Dylan
[Marge se gare et tout le monde sort de la voiture]
Marge : Il doit bien y avoir un indice quelque part. [Ils aperçoivent des petites filles en robe de princesse jouant à la dînette dans le jardin] Vous voyez ? Dylan est manifestement une fille. [De l'autre côté de l'allée, des petits garçons déguisés en super-héros jouent à la bagarre. Marge est agacée] Mh ? Mais c'est quoi cet anniversaire avec deux activités ? Ils font tout pour m'embrouiller.
Cookie Kwan : Regardez tout le monde ! Le meilleur ami de Dylan est là !
[Un chien accourt. Les enfants se précipitent pour le caresser]
Marge : [Abattue] Oh... Je jette l'éponge. J'espère que Dylan aime les camions. [Elle prend un cadeau à la silhouette de camion par la fenêtre de sa voiture et affiche une mine inquiète. Une femme s'approche d'elle]
Femme : Ma belle, vous ne connaissez pas Dylan.

SEQ 3 - EXT/JOUR Devant la maison de Dylan
[Des muffins sont sur un buffet. Bart en prend un, le croque puis s'arrête sur-le-champ, surpris et contrarié]
Bart : [Dégoûté] Un gâteau à la carotte ? Beurk ! [Il recrache sa bouchée et la replace dans le muffin qu'il vient de manger de manière à ce qu'il paraisse intact. Il repose le gâteau là où il l'avait pris et s'en va. Un enfant arrive juste après lui.]
Enfant : [Enjoué] Oh ! Un gâteau à la carotte ! [Il prend celui de Bart et le mange avec enthousiasme] Mmh mmh, si moelleux.

SEQ 4 - EXT/JOUR Devant la maison de Dylan
[Dans l'allée, des petits garçons sont assis par terre en cercle. Bart s'approche. Il y a des cartes disposées devant eux et ils tiennent tous une sorte de petite balle de couleur différente. Un petit garçon lance sa balle sur une carte. La balle se déplie pour former un petit robot]
Garçon 1 : Carte bataille Digi-Déformeur !
[Un second enfant lance sa balle. Elle aussi se déplie en un robot]
Garçon 2 : Carte défense Deflecto-Fosseur !
[Un troisième exécute les mêmes gestes que les précédents]
Garçon 3 : Disubaki Goji Kick !
[Bart s'assoit dans le cercle]
Bart : Eh les nuls, c'est quoi ce binz ?
Garçon 4 : [Soupirant] Tu connais pas les Battle Balls ?
Garçon 5 : C'est un jeu de carte japonais basé sur un dessin animé basé sur une ancienne religion basée sur une barre chocolatée.
Garçon 2 : Ça fait ressembler Digimon à Pokémon.
Bart : [Choqué] Quoi ?! Impossible ! [Il semble incrédule et contrarié. Un garçon fait rouler sa balle qui se transforme en un petit robot. Une foreuse sort de l'abdomen du robot et arrache un composant à un robot adverse qui se met à pousser des cris d'agonie. Ce dernier dégaine un pique qu'il se plante dans le crâne puis tombe à la renverse. L'autre robot sautille joyeusement tandis qu'un jingle de victoire retentit. Bart est conquis] Wouah !

SEQ 5 - EXT/JOUR Devant la banque
[Homer mange une pomme d'amour. Il s'apprête à entrer dans la banque mais s'arrête quand il voit un écriteau sur la porte d'entrée]
Homer : Hm ? « La nourriture est interdite dans la banque » ? [À la pomme d'amour] T'as intérêt à te faire toute petite, ma douce. [Il croque la pomme d'amour puis la range dans la poche de son blouson]

SEQ 6 - INT/JOUR Banque
[Homer entre dans la banque tout en mastiquant, la main toujours dans sa poche. Une cliente le remarque]
Cliente : [Affolée] Il a un revolver !
[Tous les gens hurlent de panique et se jettent à terre, les mains sur la tête. Homer tente de s'expliquer mais il beugle sans pouvoir parler correctement, sa bouche étant engluée. Il ne parvient pas à sortir la pomme d'amour de sa poche et gesticule]
Policier 1 : Je crois qu'il dit qu'il va tuer un otage toutes les heures jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il veut.
[Homer avance avec maladresse devant les policiers à terre, toujours en essayant de parler, en vain]
Policer 2 : Il dit qu'il veut un million de dollars en coupures non identifiées.
[Homer se calme et prend un air intéressé]
Homer : [La bouche engluée] Eh ? Ça peut être chouette...
[Un des policiers sort un taser et le braque sur Homer qui se fait électrocuter en hurlant puis s'évanouit. Les deux policiers se relèvent et l'un fouille dans la poche d'Homer. Il en sort la pomme d'amour]
Policier 1 : [Énervé] C'est une pomme d'amour !
[Homer se réveille et tente à nouveau de parler, sans succès]
Policier 2 : Il dit clairement qu'il veut un nouveau coup de taser.
Policier 1 : File lui bien dans la viande.
[Le policier tase Homer à nouveau]

SEQ 7 - INT/JOUR Tribunal
[Homer est en tenue orange de détenu devant le pupitre de la juge Harm]
Juge Harm : Homer Simpson, pour avoir créé la panique dans la banque, vous êtes condamné en conséquence à cent heures de travaux d'intérêt général.
Homer : Travaux d'intérêt général ? Mais... c'est du travail ? Pourquoi pas la prison ?
Juge Harm : [Elle donne un coup marteau] Travaux d'intérêt général !
[Homer empoigne le pupitre de la juge]
Homer : [Plaintif] Non, je veux aller en prison ! Bouffe gratos, tatouages de larmes, livres de bibliothèque qu'on vous livre. [Un policier le décroche du pupitre et le traîne au sol par le col. Homer se débat et prend un ton suppliant] Je veux bien tout faire sauf de l'intérêt général !

SEQ 8 - EXT/JOUR Square de Springfield - Voiture de police
[Homer et un petit groupe d'hommes, tous vêtus d'un gilet orange, attendent, la mine désabusée. Le square est visiblement très sale. La voiture de police est garée devant eux, le chef Wiggum à l'intérieur]
Wiggum : [Au téléphone] Alors ma chérie, ces travaux d'intérêt général se terminent vers 5 heures. Tu veux qu'on aille manger des huîtres ? [Déçu] Ah oui, oui. T'as encore ton club du livre ? Ce truc se réunit bien souvent. Eh tu sais, j'ai lu ce livre. Je peux peut-être venir et... Ah oui, oui bien sûr, pas assez de choses, oui... Mh. Bah je serai sans doute endormi en face du frigo quand tu rentrera à la maison. Au revoir. [Il sort de la voiture]

SEQ 9 - EXT/JOUR Square de Springfield
[Le chef Wiggum se poste devant le groupe]
Wiggum : [Sévère] Tiens, tiens, tiens. Les travaux d'intérêt général. Pauvres types ! Vous me rendez malade. [Il remarque que Homer tient une caissette] Eh, qu'est-ce que vous avez là-dedans Simpson ?
[Homer ouvre la boîte. Elle est pleine de sandwichs]
Homer : Juste mon déjeuner. [Il désigne les sandwichs tour à tour] Poulet parmesan, boulette parmesan, aubergine parmesan, kebab parmesan, gâteau de Savoie parmesan, moo goo gai parmesan. Ma femme met du parmesan partout.
Wiggum : Ma femme ne met du parmesan qu'à mon anniversaire et seulement si je lui fais la gueule du pauvre chien triste. [Il prend un air abattu et couine tristement en regardant Homer avec de grands yeux malheureux]
Homer : Oooh ! Vous voulez une bouchée ? [Il tend à Wiggum un de ses sandwichs]
Wiggum : [Content] Vraiment ? Vous êtes sérieux ? [Il s'empare du sandwich et le mange. Au groupe, d'un ton sévère] Bon les criminels, voilà vos corvées : Brockman vous enlevez tous ces préservatifs usagés des buissons, Krustowski vous triez tous ces SDF d'après la guerre qu'ils ont faite [Il désigne des SDF regroupés autour un réchaud de fortune] et Simpson vous vous asseyez à cette table de pique-nique et vous mangez un morceau avec moi.
Krusty : [À Homer, énervé] Chouchou à la maîtresse !
Wiggum : Eh, va retrouver ton nez, vieux rigolo ! [Il prend le nez rouge de Krusty et le jette au loin. Krusty court, affolé, dans la direction où son nez a été lancé]
Krusty : [Paniqué] Y avait de la cocaïne dedans ! Je tiendrai pas une heure ! Oooh !

SEQ 10 - EXT/JOUR Square de Springfield
[Le groupe nettoie le square. Homer et Wiggum sont couchés sur les bancs d'une table de pique-nique]
Homer : Vous portez vos pantalons d'uniforme pour des trucs civils ?
Wiggum : Enfilez une veste en jean en haut de ces falzars et vous pouvez aller partout.
Homer : Du fast food au dîner chic.
Wiggum : Et tout ce qui est entre les deux.

SEQ 11 - EXT/JOUR Square de Springfield
[Le groupe travaille toujours. Homer et Wiggum sont chacun sur une balançoire]
Wiggum : Vous cessez de respirer parfois en dormant ?
Homer : Oh oui ça, tout le temps ! On me dit que c'est parce que je suis en surpoids.
Wiggum : En surpoids ? Vous ? Ah bah ça alors, c'est dingue ! Tenez, moi je dois faire venir mes sous-vêtements spécialement d'un petit village d'Ukraine. Ils m'appellent « Daddy Round-Round ». Ils m'envoient une carte de Noël chaque année. [Il montre à Homer une photo des villageois se tenant debout dans un slip démesurément grand]
Homer : Ça c'est du grand sous-vêtement.
Wiggum : Mes sous-vêtements leurs paient une nouvelle station d'épuration.

SEQ 12 - EXT/JOUR Square de Springfield
[Le square est maintenant nettoyé. Le chef Wiggum se tient devant le groupe]
Wiggum : Ouais, ça suffit pour aujourd'hui. [Le groupe se dirige vers un bus. À Homer] Simpson attendez une seconde. [Il enlève sa casquette, timide et gêné] Euh... Vous voudriez euh... euh je sais pas... qu'on boive une bière ensemble ?
Homer : D'accord. Vous êtes déjà allé chez Moe ?
Wiggum : Eh, la Terre à Homer. C'est là que je vous aie arrêté le mois dernier. [Il rie]
Homer : Ah oui ! Excusez-moi, j'ai été nul sur ce coup-là.
Wiggum : Oh non, comment vous en vouloir ? Votre équipe de foot avait perdu. Oui bon alors, on se retrouve chez Moe ?
Homer : J'y suis tous les jours de 5 à 11.
[Homer monte dans le bus. Wiggum se met à rire niaisement. Derrière lui, Lou et Eddie sont adossés à une voiture de police]
Lou : [Parlant dans son radio-transmetteur, narquois] Appel à toutes les unités : le chef Wiggum s'est fait un ami.
Wiggum : Eh oh, c'est pas mon ami. C'est juste un délinquant non-violent avec qui je vais me taper quelques bières. [Il désigne du regard le bus dans lequel vient de monter Homer qu'on aperçoit à l'intérieur] Est-ce qu'il me regarde là ? [Lou et Eddie s'apprêtent à guigner. Wiggum panique] Non, non, non, mais pas de façon si voyante ! Regardons sans avoir l'air de regarder, d'accord ?
[Lou et Eddie se penchent doucement sans grande discrétion et Wiggum regarde le bus du coin de l'œil tout en restant de dos. Homer leurs fait signe par la fenêtre]
Wiggum : [Content] Bon sang, il m'aime bien ! Officier content ! Officier très très content !

SEQ 13 INT/JOUR Cora's diner
[Homer et Wiggum mange à une table]
Homer : Oh pinaise, c'est super chouette ! Je peux pas croire que je prends mon petit dej' au resto des flics.
Wiggum : Oui et vous pouvez être content de manger ici aussi parce que tous les cuisiniers sont des ex-détenus à qui on donne une seconde chance.
[En cuisine, un ex-détenu crache dans un plat. Un second frotte un sandwich contre ses aisselles et le pose dans l'assiette du premier. Un troisième se cure l'oreille avec son doigt avant de prendre l'aliment qu'il faisait cuire avec sa main sale et le pose dans l'assiette. Le premier sonne une petite cloche et dépose le plat sur un comptoir]

SEQ 14 EXT/JOUR Devant chez Cora's diner
[Homer et Wiggum regagnent leur voiture. Homer regarde sa montre]
Homer : [Embêté] Zut ! J'ai pas vu le temps passer, je vais être en retard au boulot.
[Wiggum est déjà dans sa voiture]
Wiggum : Non pas de soucis, suivez-moi. [Il démarre en allumant le gyrophare et la sirène. Homer monte dans sa voiture et le suit]
Homer : [Content] Waaah ! Je saurais maintenant ce que ressent une femme enceinte.

SEQ 15 EXT/JOUR École élémentaire - Cour de récréation
[Bart marche dans la cour, un sac sur le dos]
Nelson : Eh Simpson, tu crois que t'as toutes les meilleures cartes de Battle Ball ? Bah tu l'as dans l'os, trou de balle. Ralph Wiggum a le Platinum Lavagini.
[Bart s'avance vers Ralph. Celui-ci est assis par terre devant des cartes]
Bart : Comment une couche-culotte comme toi a une super carte comme ça ?
Ralph : Ma pas-défunte grand-mère me l'a envoyée de Tokyo.
Bart : Ralph, je joue contre toi pour cette carte.
Ralph : D'accord ! Mais si je gagne, tu devra m'apprendre comment on joue à ce jeu.
Bart : D'acc'.
[Bart s'assoit à côté de Ralph et ouvre son sac à dos. Caché derrière des buissons non loin de là, Martin les observe. Il a un talkie-walkie et porte une écharpe avec « Sécurité » marqué dessus]
Martin : [Chuchote dans son talkie-walkie] Monsieur, je crois qu'il se passe quelque chose. Quelque chose d'important.

SEQ 16 INT/JOUR École élémentaire - Bureau de Skinner
[Au même moment, le principal Skinner observe la scène entre les lames du store de son bureau, un talkie-walkie lui aussi à l'oreille]
Skinner : Est-ce que ça pourrait être une transaction de narcotiques ?
Otto : [Inquiet] Euh pourquoi vous m'avez demandé ?
[Skinner se retourne, il est déguisé en seringue. Otto pousse un cri de surprise]
Skinner : Je vois que vous êtes impressionné par mon costume pour l'assemblée annuelle de l'école pour l'éveil à la drogue. [Il retire son costume]
Otto : [Gêné] Euh... Alors j'ai une augmentation ou non ?
Skinner : Non.

SEQ 17 EXT/JOUR Rues de Springfield - Voiture de police
[Le chef Wiggum conduit, Homer est à la place passager]
Wiggum : Eh Homer, passez-moi mon café. [Homer le lui donne]
Homer : Vous voulez du sucre ?
Wiggum : Non non, j'allais... [Tout en conduisant et avec une grande habilité, il enlève le couvercle du gobelet de son café à l'aide de sa bouche puis il prend un sachet de sucre, l'ouvre avec ses dents et le verse dans son café]
Homer : Impressionnant ! [Il regarde l'ordinateur portable devant lui] Eh, vous seriez d'accord pour que je regarde mon dossier personnel ?
Wiggum : Allez-y.
[Homer tape sur le clavier, son dossier s'affiche]
Homer : [Mécontent] « Ivresse et atteinte à l'ordre publique » ? C'est un peu exagéré. [Malicieux] Eh, ça vous dérange pas que je fasse un pitit nettoyage de printemps ?
Wiggum : Je vais vous dire : je regarderai de l'autre côté pendant que vous appuierez sur « Contrôle, F3 ». [Homer appuie sur des touches. Wiggum jette un œil et panique] Oh vous avez appuyé sur l'alerte ambre ! [La voiture de Wiggum est à l'arrêt. Ils voient le portrait d'Homer s'afficher sur un écran géant avec l'inscription « Violent et dégénéré - Signalez le à la police » (« Violent and deranged - Report to police »). Les passants reconnaissent Homer et une femme le pointe du doigt. Wiggum s'affole] Oh mon Dieu ! Oh mon Dieu ! Oh !
Passante : [Elle cri] Eh ! C'est lui !
[Wiggum s'empresse de taper sur l'ordinateur et remplace la photo d'Homer par celle de Moe]
Wiggum : Bon bah voilà qui est mieux.

SEQ 18 EXT/JOUR Rue de Springfield
[Au même moment, Moe porte une pièce-montée. Il affiche un sourire confus quand il voit l'écran. Les passants se retournent tous vers lui]
Moe : [Embarrassé] C'est pas le bon moment pour transporter un gâteau...
[Les passants marchent tous dans sa direction en l'encerclant]

SEQ 19 EXT/JOUR Rues de Springfield - Voiture de police
[Wiggum conduit, Homer est à la place passager]
Wiggum : Écoutez Homer, ça vous plairait de voir mon... mon endroit préféré dans le monde entier ?
Homer : Vraiment ? Moi ?
Wiggum : [Un peu peiné] Homer, je vais vous confier un petit secret. Les flics ont pas beaucoup d'amis. Les civils ont peur de nous et les autres flics nous rappellent des choses qu'on veut oublier. C'est pour ça que notre amitié est si précieuse pour moi. [Il pose sa main sur l'épaule d'Homer]
Homer : [Ému] Chef... Moi aussi.
[Le Serpent surgit dernière la grille à l'arrière de la voiture]
Le Serpent : [Embarrassé] Eh vous savez, je suis là-derrière depuis genre dix heures. On pourrait pas faire un arrêt pipi ?
Wiggum : [Amer] Merci repris de justice. Maintenant je te tiens pour cambriolage et destruction d'amitié.

SEQ 20 INT/JOUR École élémentaire - Bureau de Skinner
[Skinner est à son bureau, Chalmers est debout à ses côtés. Marge est assise en face d'eux]
Skinner : Madame Simpson, Bart a toujours été ce que les éducateurs appellent un fouteur de merde. Mais dernièrement son comportement a pris un tour tout à fait sinistre.
Chalmers : Oui, nous avons des raisons de croire que votre fils est un dealer de drogue.
Marge : [Choquée] Dealer de drogue ? C'est impossible ! Il... Il a pas la bosse des maths.
Chalmers : Marge, je sais que vous avez tout essayé pour garder Bart sous contrôle : Ritaline, Lithium, Zoloft. Mais rien n'a marché. Il est passé maintenant à la drogue.
[Marge soupire, anxieuse]

SEQ 21 INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée
[Marge entre dans la maison, l'air inquiet]
Marge : [Anxieuse] Bart ? Bart, tu es là ?
[La porte de la cave est entre-ouverte. Marge l'ouvre d'avantage et entend les éclats de rire de Bart et Milhouse provenant d'en bas]
Voix de Milhouse : Toi alors tu sais bien les rouler, Bart ! [Marge pousse un cri d'effroi]
Marge : [Choquée] C'est du langage de drogués. Mais je peux toujours me tromper. Il faut que j'écoute un peu plus hors du contexte. [Elle tend l'oreille]

SEQ 22 INT/JOUR Maison des Simpson - Cave
[Bart et Milhouse sont assis par terre, des cartes et des Battle Balls jonchent le sol]
Bart : Ce produit est incroyable !
Milhouse : Il est importé, tu sais.

SEQ 23 INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée
[Marge, qui vient de tout entendre, s'époumone de terreur si bien qu'elle en avale un cube de Maggie tant son inspiration est profonde. Elle manque de s'étouffer et recrache aussitôt le cube. Maggie, assise par terre, la regarde d'une mine attristée]

SEQ 24 EXT/JOUR Falaise sur les hauteurs de Springfield
[Homer et Wiggum sont assis côte à côte au bord d'une falaise surplombant la ville et regardent le coucher du soleil en buvant un soda. La voiture de police est garée derrière eux]
Wiggum : Est-ce que vous vous inquiétez que le soleil ne revienne pas après qu'il ait disparu la nuit ?
Homer : [Troublé] Non...
Wiggum : [Peiné] Moi non plus. Mais vous savez qui le fait ? Ralphy. Il a beaucoup d'inquiétudes, ce gosse. Et si le lit lui faisait pipi dessus, si Superman décidait de tuer tout le monde...
Homer : [Il rie gentiment] Oh Ralph est un bon garçon. Et c'est normal : il a un papa génial.
Wiggum : Oh Homer Simpson, vous savez toujours dire la chose parfaite.
[La radio dans la voiture les interrompt]
Voix de Lou : [Paniqué] Chef ! Chef ! C'est Lou !
[Wiggum râle. Il prend le radio-transmetteur]
Wiggum : [Agacé] J'écoute. Qu'est-ce qu'il y a encore ?
Voix de Lou : [Paniqué] On nous tire dessus ! On a besoin de renfort ! [Wiggum, désabusé et railleur, mime une bouche avec sa main pendant que Lou parle]
Wiggum : [Énervé] Vous êtes en renfort ou vous voulez du renfort ?
Voix de Lou : On a 2-11 sur les bras !
Wiggum : [Énervé] Eh je vous ai dit cent fois de pas utiliser de chiffres !
Voix de Lou : [Excédé] C'est un vol à main armée bon sang ! [Des coups de feu retentissent à la radio]
Wiggum : [Blasé] Oh... Je crois qu'il faut y aller.

SEQ 25 EXT/JOUR Rue de Springfield - À côté du Donjon de l'Androïde
[Des voitures de polices sont garées en travers de la route. Des mafieux sont alignés, les mains sur le mur latéral du Donjon de l'Androïde. Eddie a son arme braquée sur eux et Lou les fouille. Wiggum et Homer arrivent sur les lieux]
Homer : [Excité] Ouh ! Ouh ! Je peux les menotter ?
Wiggum : Oui, pourquoi pas ?
Lou : [Indigné] Chef, voyons, il a pas été formé !
Wiggum : Eh, vous êtes qui ? La police des polices ?
Lou : Euh non. On est la police-police.
[Johnny Bouche Cousue profite qu'ils aient le dos tourné et prend Homer en otage en lui pointant un revolver dans la nuque]
Johnny : Plus personne ne bouge ou je zigouille la grosse baleine.
[Homer hurle. Wiggum tente d'arracher le revolver des mains de Johnny. Ils se débattent]
Wiggum : Ôte tes pattes de mon frère d'une autre mère !
[Homer s'écarte et les observe, terrifié. Johnny finit par tirer dans la poitrine de Wiggum]
Johnny : Maintenant on se tire.
[Les mafieux s'enfuient en courant. Wiggum compresse son torse à l'endroit de l'impact]
Wiggum : Vous inquiétez pas Homer, c'est à ça que sert le gilet par-balle. [Homer pousse un soupire de soulagement. Ils regardent l'intérieur de la voiture de Wiggum et ils y voient son gilet par-balle pendu sur un cintre et enveloppé d'un film plastique. Wiggum s'évanouit alors. Une tâche de sang apparaît sur sa poitrine]

SEQ 26 INT/JOUR Hôpital - Chambre
[Wiggum est couché dans un lit, inconscient. Il a un bandage au torse. Sarah Wiggum, Ralph et Homer sont à son chevet et le regardent avec tristesse. Le docteur Hibbert est face à eux]
Homer : [Inquiet] Est-ce qu'il va s'en sortir ?
Hibbert : Il gardera une santé délicate. Son poumon gauche était rempli de Shamrock Shake. McDonald's ne les vend même plus cette année. [Il quitte la pièce. Sarah se met à pleurer. Homer la console]
Homer : No problemo Sarah. Clancy a été là pour moi et moi je serai là pour lui.

SEQ 27 INT/JOUR Hôpital - Chambre
[Homer reste au chevet de Wiggum, toujours dans le coma. Des scènes se succèdent montrant comment Homer passe du temps auprès de lui : endormi sur un fauteuil dans la chambre d'hôpital, lui faisant la lecture du menu du Krusty Burger, jouant aux cartes avec lui, lui montrant une carte de bon rétablissement envoyée par les villageois ukrainiens qui lui fabriquent ses sous-vêtements, regardant la télévision mais le faisant tomber par terre d'un coup de coude en rigolant puis le remettant dans son lit et lui replaçant sa perfusion]

SEQ 28 INT/JOUR Hôpital - Chambre
[Wiggum est toujours dans le coma. Homer est près de lui, l'air fatigué et la barbe mal rasée]
Homer : Ne meurs pas dans mes bras Clancy. [Il pleure] Tu disais que notre amitié était précieuse mais si elle était si précieuse, réveille toi gros-plein-de-milk-shake. [Wiggum gémit et se réveille]
Wiggum : Homer ? Qu'est-ce qu'il m'est arrivé ?
Homer : Tu m'as sauvé la vie et je suis venu ici tous les jours pour être sûr que tu t'en sortiras.
Wiggum : Merci Homer. T'es un véritable ami. [Lou débarque, mal rasé, cerné et les vêtements mal arrangés, avec un énorme bouquet de fleurs à la main. D'un ton accusateur] C'est pas comme Lou ! T'arrive trop tard.
Lou : Chef, j'ai dormi sur ce canapé depuis une semaine ! [Il désigne un canapé dans la pièce d'à côté]
Wiggum : [Contrarié] T'as raté mon réveil, c'est tout ce qui compte.
[Lou repart en soupirant tristement]
Homer : [Embarrassé] Clancy, j'ai pas vu ma famille depuis des jours. Je peux rentrer chez moi maintenant ?
Wiggum : Maintenant ? Je viens de me réveiller.
Homer : [Las] Bon si tu veux vraiment que je reste...
Wiggum : Non, non. Fais ce que t'as à faire. Vis ta vie, que j'ai sauvée.
Homer : [Contrarié] Bien. Je reste encore un peu. [Il s'assoit, la mine agacée]
Wiggum : Super, super ! Eh, tu peux me raconter une histoire que t'aurait écrite toi-même ? Ça pourrait être une rencontre imaginaire encore Jesse Owens et Hitler. Mais ne parle ni de sprint ni de racisme ni de l'Allemagne. Allez vas-y. [Homer, contrarié, écrit]

SEQ 29 INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart
[Marge s'introduit dans la pièce, préoccupée. Bart n'est pas là. Elle fouille dans un tiroir, sans succès. Elle ouvre une à une des poupées russes Krusty et y trouve une clé. Elle ouvre un placard avec et trouve de nouveau des poupées russes Krusty. Elle soupire de mécontentement. Puis elle ouvre un dictionnaire dont les pages ont été découpées afin d'y placer un sachet contenant une poudre blanche. Marge est alarmée. Elle goûte la poudre mais se gratte aussitôt la langue. Elle voit alors l'étiquette « Poil à gratter » sur le sachet. Munie d'un cutter, elle éventre tour à tour des peluches sur une étagère jusqu'à tomber sur un vrai lapin. Bart arrive et découvre Marge fouillant dans sa chambre sens dessus dessous]
Bart : Trop génial ! T'as fini par me faire une chambre cool.
Marge : Bart Simpson, es-tu un drogué ?
Bart : [Choqué] Quoi ?! Non ! À moins que t'augmentes mon argent de poche.
Marge : Mais comment expliques-tu ce que tu faisais dans la cave avec Milhouse ?
Bart : On s'entraînait pour faire envoler les scores au Battle Ball. [Il sort de son sac une balle qui se déploie en un robot-papillon. Marge le prend sur le doigt]
Marge : [Enjouée] Eh ! C'est tout-à-fait charmant ! Laisses-moi essayer. [Elle lance une balle qui se déplie en un robot-bonhomme de neige qui lance des carottes par son nez] Oh mon Dieu ! C'est adorable ! [Elle prend le jouet dans sa main] Celui-là peut aller sur l'arbre de Noël.

SEQ 30 INT/JOUR Maison des Simpson - Salle de bain
[Bart arrive devant les toilettes avec son sac rempli de Battle Balls et de cartes]
Bart : [Énervé] C'est pas drôle si ça plaît à ma mère. [Il déverse le contenu de son sac dans la cuvette des toilettes qui déborde et commence à recracher les jouets] Oh allez les toilettes ! Si vous encaissez p'pa, vous allez encaisser ça.

SEQ 31 - INT/JOUR Bar de Moe
[Homer, Carl et Lenny sont au comptoir]
Lenny : Homer, où tu étais ces dernières semaines ?
Homer : [Amer] Je jouais les infirmières auprès du chef Wiggum.
Carl : [Accusateur] Les gens qui se font tirer dans la poitrine redeviennent des bébés.
[Homer boit sa bière]
Homer : Aaah ! C'est tout de même meilleur que la bière de l'hosto.
[Le chef Wiggum entre en poussant brutalement la porte. Il s'aide d'une canne pour marcher. Eddie et Lou le suivent]
Wiggum : [Contrarié] Tiens, tiens, tiens. Alors, c'est ça la réunion des feux de la saint-Elme qu'Andrew McCarthy lui-même devait animer ?
Homer : D'accord, j'ai pit-être menti mais t'as été si exigeant. « Et que j'ai faim. », « Et que ça me gratte. », « Et que c'est pas mon groupe sanguin. » !
Wiggum : Ouais, ouais, ouais. [Il regarde dans la poche de la chemise d'Homer et en sort quelque chose. Il fait mine d'être surpris] Oh qu'est-ce que nous avons là ? [Il montre un pin's avec l'inscription « World's worst friend ». D'un ton sarcastique] Oh « Le pire ami du monde »...
Homer : [Énervé] Eh dis donc, c'est toi qui l'a mis là !
Wiggum : C'est ta parole contre celle du chef de la police. Embarquez-le messieurs !
Lou : Chef, être un mauvais ami n'est pas contre la loi.
Wiggum : [Furieux] Bah si ça l'était, il irait sur la chaise électrique. Vous... V-vous iriez tous ! [Il pointe tour à tour du doigt Homer, Eddie et Lou] Mauvais ami ! Mauvais ami ! Mauvais ami ! [Il repart en tirant des coups de feu en l'air tout en pleurnichant]

SEQ 32 INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV
[Homer regarde la télévision, avachi dans le canapé et le visage morne. À l'écran, la série policière « Starsky and Hutch » : dans une rue, les policiers Starsky et Hutch garent leur voiture dans un dérapage et en bondissent pour se poster devant Huggy]
Huggy : Qui m'a balancé ?
Hutch : Devines Huggy. C'est ta propre mère !
Starsky : [Moqueur] Quel effet ça fait ?
Huggy : [Furieux] Vous êtes des ringards, vous m'entendez ? Vous êtes des ringards ! [Starsky et Hutch rigolent. Le générique de fin démarre]
Homer : [Soupirant] Tout me rappelle mon bon Clancy. [Il change de chaîne. À l'écran, dans un film en noir et blanc, un homme est armé]
Homme : Non, tas de porcs ! Vous ne me prendrez jamais vivant.
[Homer zappe à nouveau. À l'écran, un groupe de cochons le derrière en l'air en train de se bâfrer]
Homer : [Soupirant] Vraiment tout.
Voix de Marge : Homer, t'as de la visite.
[Homer éteint la télévision. Lou et Eddie s'avancent devant lui]
Lou : Homer, on n'a pas vu le chef depuis des jours et on commence à s'inquiéter.
Eddie : Une idée d'où il pourrait être ?
Homer : [Sérieux] J'ai une idée. Mais je dois y aller seul ! [Il se lève, l'air déterminé, puis chuchote à l'oreille de Marge d'un ton embarrassé] Ma bagnole est pleine de rames de papier que j'ai piquées au boulot. [On voit la voiture d'Homer remplie de cartons de papier]

SEQ 33 EXT/JOUR Falaise sur les hauteurs de Springfield
[Wiggum est allongé par terre, ses mains sous sa tête, regardant le ciel d'un air morne. Homer arrive avec un gros pot plein de cuisses de poulet]
Homer : [Embarrassé] Eh chef. Je... euh... J'apporte une barquette de 32 cuisses de poulet. [Il s'assoit à côté de Wiggum qui se redresse]
Wiggum : [Amer] Ah ça c'est bien toi, de pas penser que je pourrais en vouloir.
[Non loin d'eux, ils aperçoivent Gros Tony, Louie et Guibole. Ces deux derniers cousent des logos sur des polos à l'arrière d'un gros 4x4]
Gros Tony : Allez, allez. Cousez-moi ces crocodiles. On doit livrer tous ces faux Lacoste au centre commercial à temps pour les journées folles des soldes d'été.
Wiggum : Plus un geste ! [Il pointe quelque chose sur eux]
Johnny : [Sarcastique] Oh, faites gaffe les mecs. On dirait que son arme est chargée d'une sauce aux 12 poivres et épices.
[Wiggum se rend compte avec stupeur qu'il est en train de brandir une cuisse de poulet. Les mafieux rigolent]
Wiggum : [Énervé] Vous êtes des ringards, vous entendez ? Vous êtes des ringards !
[Les mafieux pointent tous leur revolver sur Wiggum et Homer]

SEQ 34 EXT/JOUR Route aux abords de Springfield - Coffre de la voiture des mafieux
[Homer et Wiggum sont ligotés]
Wiggum : [Confus] Je suis désolé Homer. Si j'avais pas été aussi exigeant, on se retrouverait pas dans ce coffre.
Homer : Bah c'est moi qui ai été bien ingrat. Tu m'avais sauvé la vie.
Wiggum : Bah au moins ça nous force à redevenir amis... avant de se faire zigouiller.
Homer : [Sérieux] On va pas se faire zigouiller. Parce que t'es le chef Clancy Wiggum et tu vas trouver un moyen de s'en sortir.
Wiggum : T'as tellement foi en moi.
Homer : Non. La foi, c'est ce que t'as en des choses qu'existent pas. Ta grande compétence est bien réelle.
[Wiggum sourit. Il se retourne et voit un lecteur de CDs dans la paroi du coffre. Il appuie sur « Eject » avec sa langue et un boîtier avec des disques en sort. Toujours grâce à sa langue, il change l'ordre des disques et ré-insert le boîtier]

SEQ 35 EXT/JOUR Route aux abords de Springfield - Voiture des mafieux
[Louie conduit, Gros Tony et Guibole sont à l'arrière]
Gros Tony : Louie, tu peux nous mettre une musique inquiétante ? Ça rendra notre trajet jusqu'à la décharge des corps plus cinématographique.
Louie : À vos ordre, patron. [Il met la musique. « At Seventeen » de Janis Ian se fait entendre. Tout le monde est surpris. Gros Tony menace du regard Louie qui est très confus]
Gros Tony : [Irrité] Ça sonne plutôt comme ton mix des divas de la pop.
[Louie se garde à la hâte sur le bas-côté de la route]

SEQ 36 EXT/NUIT Route aux abords de Springfield - Bas-côté
[Louie, contrarié, sort de la voiture avec un revolver]
Louie : Je vais lui régler son compte à ce chargeur de CDs. [Il ouvre le coffre. Wiggum en surgit]
Wiggum : Bouffe du regonfle-pneu ! [Il asperge le visage de Louie avec une bonbonne crachant une mousse blanche. Louie hurle. Wiggum sort du coffre et s'empare de l'arme de Louie. Gros Tony et Guibole sortent de la voiture. Homer surgit du coffre à son tour munit d'une barre de fer et désarme Gros Tony qui s'enfuit avec Guibole. À Homer, d'un rire confus] Ah ! C'est cette barre de fer que je sentais entre mes fesses ! Ah bah ça explique tout.

SEQ 37 EXT/NUIT Route aux abords de Springfield - Bas-côté
[Homer et Wiggum sont adossés à la voiture des mafieux. Lou et Eddie font rentrer dans une voiture de police Gros Tony, Louie et Guibole, tous trois menottés]
Lou : [Parlant dans son radio-transmetteur, narquois] Attention à toutes les unités : le chef Wiggum et Homer sont entrés dans une nouvelle phase de leur amitié. La flamme va peut-être brûler un peu moins mais cette fois, elle peut durer plus longtemps.
Wiggum : Bien parlé, Lou. [À Homer] Eh Homer, ça te dirait de prendre hélicoptère de la police pour embêter les gens avec le projecteur ?
Homer : [Malicieux] Oui et je sais qui choisir.

SEQ 38 INT/NUIT Maison des Flanders - Chambre de Ned
[Ned est réveillé par un puissant faisceau lumineux provenant de l'extérieur. Du vent s'engouffre dans la pièce]
Voix de Homer : [Par mégaphone, autoritaire] Flanders, réveille toi ! Retire tes vêtements et prépare-toi à te faire violer !
Ned : Okay ! Dacodac ! [Il se lève et déboutonne son pyjama]

SEQ 39 EXT/NUIT Devant la maison des Flanders
[Homer et Wiggum sont dans un hélicoptère au-dessus de la maison. Un projecteur est braqué sur la fenêtre de la chambre de Ned]
Homer : [Dans le mégaphone, autoritaire] Maintenant rase ta moustache et bois les poils dans une tasse de cacao.
Voix de Ned : Chocolat chaud ?
Homer : [Dans le mégaphone, autoritaire] Non. Glacé. [Il échange un regard complice avec Wiggum et tous deux éclatent de rire]

SEQ 40 / GÉNÉRIQUE DE FIN
[Sur la musique « At Seventeen » de Janis Ian, des images de Homer et Wiggum dans divers situations défilent : dans l'hélicoptère coincé dans un arbre avec Eddie et Lou en bas qui essaient de les faire descendre ; à la morgue en train de faire faire un check à deux cadavres ; à la patinoire dans des costumes extravagants, Homer portant Wiggum avec peine ; Wiggum écrasé sous un distributeur automatique de boisson et Homer catastrophé à côté ; en déguisement de shérif pour Wiggum et de danseuse de cabaret pour Homer devant un décor de ferme de far-west ; ligotés et à plat-ventre côte à côte, la tête dans une machine à compression dont Tahiti Bob tient la manette avec un air diabolique ; en tête à tête dans la cuisine des Simpson devant une grosse dinde dont ils sirotent le jus avec des pailles]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park