Haut de page

Les Simpson à la TV

Le frère de Bart
S21E08

Bart veut avoir un petit frère à tout prix...

Il était une fois Homer et Marge

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon[Les Simpson regardent la télévision, Bart et Lisa sont très proches de la télé]
Homer : [Énervé] Vous avez besoin d'avoir le nez collé au poste ?! Vous allez vous faire mal aux yeux, reculez-vous !
Bart : Mais non, ça fait rien aux yeux !...
Homer : [Il montre son poing. Menaçant] Et celui-la, il fait rien aux yeux ?!
[Bart et Lisa s'éloignent de la télé, "convaincus" par Homer... A la télévision 2 hommes sont assis et parlent des derniers films sortis :]
1ere critique de film : [Ennuyé] Le film suivant s'appelle "Mc Bain" : coups de poings, coups de couteaux, coups tordus, voitures explosées, ça sort tout droit de la même usine a hémoglobine d'Hollywood. Voici une scène débile typique.
[Un extrait du film est diffusé : Un homme est en colère après McBain, ils sont dans son bureau, ou derrière le bureau se trouve une grande fenêtre... ]
Homme : [En colère] Le sénateur Mendoza est l'un des citoyens les plus respectés de cet Etat, McBain ! Et vous avez descendu trois de ses gardes du corps, balancé sa limousine du haut d'une falaise, et défoncé sa porte d'entrée avec un autobus !
McBain (Rainier WolfCastle) : [Avec un fort accent allemand] Mais Capitaine, j'ai la preuve que Mendoza est à la tête d'un cartel de la drogue... !
Capitaine : [En colère] J'veux pas en entendre parler, McBain !
[McBain commence à s'énerver, il lui tourne le dos]
Capitaine : [En colère] Foutez le camp !
[McBain se retourne brusquement, et lui donne un coup de poing, qui l'expulse à travers la vitre, et tombe dans une fontaine, dans la rue, sous les yeux de quelques personnes]
McBain (Rainier WolfCastle) : [Énervé, avec un fort accent allemand] Fous le camp toi-même.
[Bart, Lisa et Homer ont l'air de beaucoup apprécier, tout le contraire de Marge]
Bart : Hahaha !
Lisa : Bravo, Mc Bain !
Bart : Super !
Homer : Héhéhé ! "Fous le camp toi-même"...
Marge : [Découragée par toute cette violence] Mmmmh...
[A la télévision :]
2eme critique de films : [Excité] C'est pas possible ! On n'a pas dû voir le même film, tous les deux !
1ere critique de films : Oh, si !
2eme critique de films : [Excité] Moi, j'ai vu un véritable feu d'artifice d'action, de frissons, d'explosion, de provocation, de passion !
1ere critique de films : Oh...
2eme critique de films : [Enjoué] Et la poursuite a la fin, un bijou !
[Il s'embrasse les doigts en signe de régal]
1ere critique de films : [Énervé] N'importe quoi, ce film est aussi répugnant que votre 2 pièces minable !
2eme critique de films : [Énervé] Ta soeur, elle le trouve pas minable !
1ere critique de films : [Énervé] Mais qu'est-ce qui faut pas entendre, j'en ai marre de ces plaisanteries !
[La dispute continue, mais Homer parle en même temps]
Homer : Héhéhé... Ouuuh, moi j'adore quand le chauve [-1er critique de films] il commence a discuter avec ce gros lard [-2eme critique de films] !
[La télévision commence à être brouillée]
Bart : Hé, qu'est-ce qui se passe ?!
Lisa : Fais quelque chose, Papa !
Homer : D'accord, on y va, on y va...
[Il se lève et avance vers la télévision]
Homer : No problemo, le Docteur Simpson va faire une p'tite intervention chirurgicale...
[Il commence à frapper la télévision avec son poing, mais l'image reste brouillée]
Bart : [A Homer, ironique] On dirait que ton malade t'a claqué dans les pattes !
Homer : Oh, écrase.
[Il va derrière la télévision, et commence à brancher/débrancher des fils]
Homer : [Énervé] Ca vaut pas un clou, ces saloperies de télé chinoise...
[Il bouge l'antenne, mais la télévision est toujours autant brouillée]
Homer : [Aux enfants] Et la, c'est mieux ?
Bart et Lisa : Nan !
[Homer change encore les fils, mais l'image est encore pire]
Homer : [Aux enfants] C'est comment, la ?
Bart et Lisa : [Affolé] Aaaaaaaaaah !
Homer : Bon, bon, arrêtez ! Tout le monde se calme, hein !
[Il donne un grand coup de poing dessus, la télévision s'éteint, il ne reste plus qu'un tout petit point blanc]
Bart et Lisa : [Encore plus affolés] AAAAAAAAAAH !!
[Bart, Lisa et Homer examinent l'écran]
Bart : Hé les mecs ! Si on regarde vachement près, on arrive à les voir !
[Homer et Lisa s'approchent un peu plus pour vérifier ce que dit Bart]
Homer : [Intéressé] Ah ouais ? Ah ouais, je crois j'y arrive !
Marge : [A Bart, Lisa et Homer] Ca va pas, non ? Vous fixez un point lumineux, c'est tout !
[Homer se rassoit sur le canapé]
Homer : [Désespéré] Elle a raison... ! Elle a raison !
[Il commence à pleurer]
Homer : [En pleurant] Ouhou houhou... Qu'est-ce ça me manque la télé ! Oh seigneur, envoie-nous une chaîne, rien qu'une chaîne !
Marge : Homer ! Ce n'est pas la fin du monde !... Rappelle-toi avant qu'on se marie, on regardait presque jamais la télé.
Bart : [Fâché] Menteuse !
Homer : [En colère] Bart !
Marge : [Nostalgique] Non, c'est vrai, Bart. On allait jouer au billard ou on allait danser...
Lisa : [Émerveillée] Comme c'est romantique !
Marge : Et souvent, on restait à la maison et on bavardait, comme maintenant !
Bart : Oh c'est pas vrai, au s'cours, je meurs...
Lisa : C'est dur de vous imaginer tous les 2, main dans la main, à l'aube de votre vie de couple ! Je me pose tellement de questions... .
Marge : Demande-moi !
Lisa : [Réfléchissant, a Marge] D'accord. Euh... Comment Papa t'a demandé en mariage ?
Marge : [Se rappelant] Euh... Ben...
[Souvenir de Marge : Marge, Homer, et le Docteur Julius Hibbert sont assis dans son bureau]
Docteur Julius Hibbert jeune : [A Marge] Bien. Mademoiselle Bouvier, je pense que nous avons découvert pourquoi vous vomissez tous les matins.
[Il se tourne vers Homer, et lui tend la main]
Docteur Julius Hibbert jeune : [A Homer] Mes félicitations !
Homer jeune : D'oh !
Marge jeune : [Un peu ennuyée] Oh...
[On revient au salon des Simpson]
Marge : [Gênée] Mmmh, Lisa, je préfère te raconter une autre histoire... ; comment on s'est rencontrés, ton père et moi et comment on est tombés amoureux... On était tous les 2 en terminale dans la même école mais on ne s'était jamais rencontrés... :

SEQ 2 - EXT/JOUR Rues de Springfield (1974) - Voiture d'Homer[Nous sommes en 1974, Springfield. Homer et Marge sont encore jeunes... Homer est dans sa voiture jaune de l'époque, est mince et a beaucoup de cheveux... La radio est allumée]
Chanteuse sur la radio : [Chanson d'amour] Why do birds suddenly...
Homer : [Dégoûté] Oh non, pas ça !
[Il change la station, sur une chanson plus "entraînante", et commence à chanter en même temps que le chanteur. Il arrive près du lycée, et se gare sur une place d'un parking, près de Barney Gumble qui l'attendait. Homer sort de sa voiture, et commence à marcher en direction du lycée avec Barney.]
Barney : Hé Homer, t'es en retard pour l'Anglais !
Homer : [A Barney] Pfff, l'Anglais, j'en ai rien a cirer, j'irai jamais en Angleterre ! Eh, viens, on va s'en griller une...

SEQ 3 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Couloir[Homer et Barney traverse le couloir parmi tous les lycéens. Parmi ces lycéens se trouve Marge, les cheveux relâchés, près des casiers, qui discutent avec une amie.]
Marge : ... Oui, je suis pour l'égalité des sexes, mais on a vraiment besoin d'un amendement ?
Amie : [Étonnée] Enfin Marge, tu ne penses pas que, pour un même travail, tu as le droit de gagner au moins autant qu'un homme ?!
Marge : Si, mais pas si je dois soulever des poids ou faire des maths.
Lycéenne : Toi ma p'tite, il faut vraiment que tu lises ça !
[Elle lui donne un magazine qui s'appelle "Ms.", avec en couverture une femme a l'air révoltée - et ressemblant étrangement à Marge - parlant dans des micros.]
Marge : [Intéressée] Mmmh...
[Elles commencent à marcher dans les couloirs, puis passent devant les toilettes des garçons]
Marge : [Sentant l'odeur de cigarettes] Oh ! Les types des travaux manuels sont encore en train de fumer !

SEQ 4 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Toilettes des garçons[Barney et Homer sont en train de fumer des cigarettes qui les font tousser. Une sonnerie retentit, indiquant le début des cours]
Barney : On est en retard pour les travaux manuels... !
Homer : Oui, mais on est en avance pour la bouffe. On va se taper un hamburger ?
Barney : [Envieux] T'as du pot, t'arrêtes pas de manger ; tu prends pas un gramme !
Homer : C'est mon "métabamolisme", je crois que je fais parti des heureux...
[Le principal Dondelinger ouvre brusquement la porte des toilettes]
Principal Dondelinger : [Sarcastique] Tiens, tiens, tiens ! Mais c'est Homer Simpson et Barney Gumble, les "Laurel et Hardy" de Springfield !
[Il enlève leur cigarette de leur bouche, puis les lances dans les WC]
Principal Dondelinger : [A Barney et Homer] Bravo Messieurs. Vous venez de gagner 3 jours de colle. Vous savez où et quand.
Homer et Barney : ... 3h, vieux bâtiment, salle 106...

SEQ 5 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Cour du lycée[Marge parle dans un haut-parleur. Des lycéens sont regroupés autour d'elle. A côté de Marge se trouve son amie qui lui a donné le magazine "Ms."]
Marge : [Voix amplifiée, révoltée] Dans un des articles, j'ai découvert que s'il fallait engager des professionnels pour faire tous les travaux que se tape une femme au foyer, entre parenthèses je serai tentée de dire "Une femme au bagne", cela coûterait 48 000$ par an !
Filles du public : [A Marge] Vas-y, p'tite soeur, vas-y !
Marge : [Voix amplifiée] Le premier pas vers la libération, c'est de nous libérer nous-même de ces chaînes que nous impose le mâle !
[Elle montre un soutien-gorge]
Garçons du public : [Excités] Ouais, ouais ! Ouais les filles, enlevez-les, hahaha !
[Marge prend un briquet, et brûle le soutien-gorge, et en moins d'une seconde, il ne reste plus qu'un fil de fer]
Amie : [Surprise, a Marge] J'croyais pas que ça brûlerait aussi vite.
Marge : Mmmh, ça doit être la mousse qu'il y avait dans les bonnets.
[Le principal Dondelinger arrive]
Principal Dondelinger : Mlle Bouvier, je suis très surpris !... Cette petite plaisanterie va vous rapporter un jour de consigne. Vous savez où et quand.
Marge : [Embarrassée] Euh non, pas vraiment, en fait, je n'ai jamais...
Principal Dondelinger : 15h, vieux bâtiment, salle 106.

SEQ 6 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Vieux bâtiment, salle 106[Quelques élèves sont retenus dans cette salle, dont Homer et Barney. Homer sifflote tranquillement, pendant que Barney parle à une autre fille retenue elle aussi]
Barney : Hé Estelle, tu veux être ma cavalière au bal de fin d'année ?
Estelle : [Dégoûtée] Je n'irai pas au bal avec toi même si tu étais Paul Newman !
Barney : [Découragé, a Homer] Oh, je me suis fait encore rembarrer !
Homer : Oh, t'en fais pas, Barney, on est nombreux ici. T'en trouveras bien une que personne veut inviter au bal.
[Marge ouvre la porte]
Marge : [Au surveillant] Excusez-moi, c'est bien la salle 106 ?
Barney : [A Homer] Hé, c'est qui celle-la ?...
Homer : [A Barney] Elle ? Je la connais pas...
[Homer la voit s'asseoir au ralenti sur une chaise à côté de lui, avec une chanson, celle qu'Homer avait entendue en premier lorsqu'il était dans sa voiture en arrivant au lycée. Homer a la bouche ouverte par admiration pour Marge]
Barney : [À Marge] Hé, ça te plairait de venir...
[Homer met sa main sur sa bouche pour le faire taire]
Homer : [A Barney] Elle est a moi !
[Plus tard, Marge lis, Barney dort... ]
Homer : [Gênée, a Marge] Pourquoi t'es consignée, toi ?
Marge : J'suis prisonnier politique... [Fâchée] C'est la dernière fois que je prends position !
Homer : Moi, ma faute, c'est d'être moi-même. Tous les jours, j'arrive, je suis moi-même, et il m'expédie ici...
Surveillant : Simpson, taisez-vous !
Homer : [À Marge] Je t'avais jamais vue, comment ça se fait ?
Surveillant : [Énervé] Bon, très bien Simpson !
Homer : [Fâché, au surveillant] Quoi ?!
Surveillant : [Énervé] Puisque c'est comme ça, vous serez collé un jour de plus !
Homer : [À Marge] On pourrait sortir ensemble, un de ces 4...
Surveillant : [Fâché] 2 jours !
Marge : [À Homer] Je connais même pas ton nom...
Homer : [À Marge] J'm'appelle...
Surveillant : [Fâché] 3 jours !
Homer : [A Marge] ... Homer...
Surveillant : [Fâché] 4 jours !
Homer : [A Marge] ... Simpson.
Surveillant : [En colère] 5 jours !
Homer : [En colère, au surveillant] Ca valait le coup !
Surveillant : [En colère] 6 JOURS ! [Tendant le doigt vers le fond de la salle] Parfait Simpson, au fond de la salle !
[Homer se lève pour aller au fond de la classe]

SEQ 7 - INT/JOUR Maison des Simpson - SalonLisa : Alors, ça a été tout de suite le coup de foudre !
Bart : Une idylle dans une prison, super !
Homer : J'avais fait le premier pas, elle savait que j'existais. [Attristé] Le seul problème, c'est qu'elle s'en fichait...

SEQ 8 - INT/JOUR Maison d'Abraham (1974) - Cuisine[Abraham mange une cuisse de poulet. Homer a l'air triste, et joue avec un os de poulet]
Abraham : [Énergiquement] Qu'est-ce qui se passe, fiston ?
Homer : Rien.
Abraham : [Énergiquement] T'as pas les [???] de la soirée ! D'habitude, faut que j't'arrache le poulet des pattes !
Homer : [Gêné] P'pa... J'suis amoureux...
[L'os de poulet avec lequel il jouait se casse]
Abraham : Heu, heu... Va donc te chercher une bière, mon gars.
Homer : Tu sais que je bois pas...
Abraham : Arrête tes conneries ! [Imitant Homer] "Je collectionne juste les boîtes, tu sais, Papa..." Va te chercher une bière, et ramène-moi-en une !
[Homer ramène des bières]
Abraham : [Énergiquement] Alors ! Elle est comment ta p'tite copine ? C'est une belle fille ? [En ouvrant la canette de bière] Elle en a dans le citron ?
Homer : [En ouvrant sa canette] Oh oui...
Abraham : Oh, fiston, vise pas trop haut... ! Nan, vise plutôt la voiture d'occasion, le p'tit boulot peinard, la fille moins jolie... Oh... ! C'est ma faute d'abord... Il y a longtemps que j'aurai dû en discuter avec toi...
Homer : Merci Papa...

SEQ 9 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Couloir[Homer est devant 2 portes de bureau de conseillers d'orientation, le premier pour les élèves dont le nom de famille est entre A-L et le second pour ceux qui sont entre M-Z.]
Homer : [Pensant a voix haute] A,b,c,d,e,f,g,h,i,j,k,l,m,n...m,n,o,p,s!
[Il entre dans le bureau approprié]

SEQ 10 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Bureau de conseiller d'orientation (M a Z)Homer : [Au conseiller] Je suis Homer Simpson, j'aurai besoin d'un p'tit conseil...
Conseiller : D'accord, d'accord.
[Il cherche le dossier d'Homer dans un grand tiroir. Il le sort]
Conseiller : Oh, bah dîtes-moi, il y a longtemps que vous auriez dû venir me voir, Simpson...
Homer : Euh, oui peut-être, mais je viens juste de rencontrer Marge Bouvier, je veux la forcer a m'aimer...
Conseiller : Hahaha ! Ce n'est pas exactement le type de conseil que je donne.
[Il range le dossier d'Homer]
Homer : [Gêné] Ah, euh...
Conseiller : Malgré tout, j'aime à penser que je peux être utile à chaque élève de M à Z. [Réfléchissant] Euh... Le seul conseil que je puisse vous donner, c'est de vous trouver des centres d'intérêts communs, et de faire des frais pour elle.
Homer : Qu'est-ce qu'elle a comme centre d'intérêt que je pourrais rendre commun ?
Conseiller : Oh, c'est un des piliers du club des orateurs. Ils se retrouvent salle 19 dans le nouveau bâtiment.
Homer : [Enjoué] Sansass' !
Conseiller : Homer, vous avez pensé à ce que vous feriez après l'examen de fin d'année ?
Homer : [Enjoué] Moi ? Je vais m'taper un max de bière et je vais sortir toooute la nuit !
Conseiller : Haha ! Non, je pensais à votre avenir. Vous savez que la centrale nucléaire ouvre bientôt ses portes... [En donnant une brochure a Homer sur la centrale] ... et dans le coin, et ce sera un des débouchés qui ne nécessite pas d'études supérieures, pensez-y.

SEQ 11 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Couloir[Homer examine la brochure sur la centrale nucléaire tout en marchant dans le couloir]
Homer : [Réfléchissant] Moi ? Aller bosser dans une centrale nucléaire ?... [Riant] Héhéhé, elle est bonne ! Héhéhé !
[Il jette la brochure dans une poubelle, à côté de lui]

SEQ 12 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Nouveau bâtiment, salle 19[Marge fait un discours]
Marge : ... mais élever un fils, même un fils aveugle, ça ne vous occupe pas toute une vie !...
[Homer entrouvre la porte et écoute le discours de Marge]
Marge : ... et plus vous lui venez en aide, plus vous lui faîtes du mal !
[Tout le monde applaudit, y compris Homer, Marge reprend sa place. Artie Ziff se trouve à côté d'elle]
Artie Ziff : [A Marge] Face a une telle puissance dans l'interprétation dramatique, l'équipe de Shelbyville n'a aucune chance !
Marge : Merci beaucoup, Artie.
[Homer va vers un bureau qui est dans un coin de la salle, tenu par une femme]
Homer : [A la femme] Euh, j'm'appelle Homer Simpson, je voudrais m'inscrire a quelque chose...
Femme : Il reste une place dans l'équipe des débats.
Homer : Euh, "Débat", c'est comme "Dispute" ?
Femme : Oui.
Homer : [A la femme, menaçant] TU VAS M'INSCRIRE OUI, PAUV' CLOCHE ?! C'était pour m'échauffer, Mme Bloominstein.
Mme Bloominstein : [Elle approuve en faisant un signe de tête] Cette année, le débat est : "Oui ou non, devrait-on abaisser la limitation de vitesse a 90 km/h ?".
Homer : [Révolté] 90 ?! Mais... mais c'est ridicule ! Ca va p'têtre sauver quelques vies humaines, mais on sera des millions a être en retard !
Mme Bloominstein : Vous n'aurez qu'à défendre le "Non".

SEQ 13 - INT/NUIT Maison d'Abraham (1974) - Chambre d'Homer[Homer est dans sa chambre, et lit attentivement le "U.S. News" intitulé : "l'Amérique doit-elle ralentir ?", pour le débat auquel il s'est inscrit. Il arrête la lecture du magazine pour réfléchir quelques instants. Puis il écrit sur un bout de papier, qui lui sert à écrire ses arguments, "No way"]
Homer : "Pas question".

SEQ 14 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Nouveau bâtiment, salle 19[Artie Ziff expose ses arguments à propos de la limitation de la vitesse]
Artie Ziff : [Devant la classe] La limitation de vitesse actuelle est anachronique. La sottise de ce...
Homer : [A Artie] "Ignare" !
Artie Ziff : [Énervé] Tu vas te taire, a la fin ?!
Homer : [A Artie] Attend un peu, le mot que t'a employé contre moi...
Artie Ziff : Quoi ? "Ignare" ?
Homer : [En montrant du doigt une ligne du dictionnaire] "Ignare" ! Eh bah, ça veut dire que j'suis stupide, c'est ça ?!
Artie Ziff : [À Homer] Il y a une différence entre l'ignorance et la stupidité.
Homer : [En colère] Pas pour moi, figure-toi !
Mme Bloominstein : Homer !
Homer : [En colère, a Artie] Ignare toi-même !
Artie Ziff : [A Homer] Non, c'est toi l'ignare.
Homer : [En colère] Non, toi !
Mme Bloominstein : Homer, voulez-vous nous exposer vos arguments ?
Homer : Avec plaisir !
[Il baisse son pantalon et montre ses fesses. Tout le monde dans la salle est choqué]

SEQ 15 - INT/JOUR Maison des Simpson - SalonBart : [Choqué] Aye caramba !
Marge : [Honteuse] Mmmh...

SEQ 16 - EXT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Stade[Marge court sur le stade. Elle s'arrête près d'un robinet, et commence à boire. Homer surgit d'un buisson]
Homer : Salut !
[Surprise, Marge crache l'eau qu'elle avait dans la bouche]
Marge : [Surprise] Salut.
Homer : Tu te souviens sûrement pas de moi, je m'appelle Homer Simpson, c'est moi qui aie montré mes arguments !
Marge : Oh, si, je m'en souviens.
Homer : [Gêné] Alors, euh... Tu sortirais avec moi ?
Marge : [Gênée] Ben... T'es... T'es pas trop mon genre...
Homer : Ah ouais ?... Bah tu vois, le problème, c'est que tu me connais pas vraiment... J'ai des références !... Demande à... à Flanagan l'entraîneur, et a... Zikovski le prof de travaux manuels, et à Barney Gumble.
Marge : [Hésitante] Mmmh... Bah j'en sais rien.
Homer : Écoute, j'te demande pas de m'aimer, j'te demande pas non plus de me laisser te peloter partout, j'te demande simplement d'être juste.

SEQ 17 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Endroit inconnu[Marge est allée voir l'entraîneur, Mr. Flanagan, pour avoir des références sur Homer, comme il le lui avait demandé]
Flanagan : [Réfléchissant] Homer Simpson ? Oh, oui, il est dans l'équipe de lancer de poids. Oh, je pense que s'il y met du sien, s'il s'entraîne dur, s'il maigrit un peu... Il pourra atteindre le mètre.

SEQ 18 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Endroit inconnu[Marge est maintenant allée voir Mr. Zikovski, professeur de travaux manuels]
Zikovski : Oh, j'l'ai eu pendant 4 ans ! Pas très doué, mais gentil. Il a fait une lampe l'année dernière !

SEQ 19 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Réfectoire[Marge et son amie se sont assises près de Barney dans le réfectoire, pour le déjeuner, pour aussi lui demander des références sur Homer]
Barney : [A Marge] Tout le monde l'adore, celle qui sortira avec lui sera une petite veinarde ! [A l'amie de Marge] Tu viendras au bal avec moi ?
Amie : [Dégoûtée] Oh, seigneur ! Non, alors !
Barney : [Découragé] Bon, tant pis...
[Homer arrive et s'assois à côté de Marge]
Homer : Alors, on a une bonne nouvelle ?
Marge : Non, je regrette...
Homer : Pourquoi ?
Marge : Tu as l'air plutôt gentil comme garçon...
Homer : Bah oui...
Marge : ... mais j'ai vraiment pas le temps.
Homer : Euh pourquoi ?
Marge : La finale du championnat des joutes oratoires est pour bientôt.
Homer : Et alors ?
Marge : Oh et en plus, je donne des cours particuliers.
Homer : Des cours ?
Marge : Oui.
Homer : Tout le monde peut en prendre ?
Marge : Si on a besoin d'aide en Espagnol.
Homer : En Espagnol ? Oh, tu parles d'une coïncidence ! C'est justement la seule matière ou j'ai des problèmes !

SEQ 20 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon[Marge rit en y repensant]
Lisa : [Amusée] Oh lala, t'étais drôlement malin !
Bart : [Ironique] Belle histoire ! Le suspens est insoutenable !... [En frappant la télévision] Est-ce que tu vas marcher, saloperie ?!
Homer : Bart ! Sois un peu attentif ! Tu pourras avoir à raconter ça à ton fils un jour ou tu seras en panne de quelque chose !

SEQ 21 - INT/NUIT Maison d'Abraham (1974) - Salle de bain[Homer se coiffe avec un peigne chauffant, pour l'arrivée de Marge pour le cours particulier d'Espagnol. Il remarque que beaucoup de cheveux sont restés dans la brosse]
Homer : Oh... Bah je perds mes tifs... Oh, bah c'est pas la mort, héhé, j'en ai encore un paquet !
[Il remarque en se regardant dans la glace qu'il a un bouton]
Homer : Oh... Oh un p'tit bouton ! No problemo !
[Il met de la crème dessus pour que le bouton se confonde avec la peau]
Homer : Le parfait camouflage !

SEQ 22 - INT/NUIT Maison d'Abraham (1974) - Entrée[Homer met une chanson pour flirter, et baisse la lumière. On sonne a la porte, Homer ouvre, Marge est la, avec 2 livres]
Homer : Salut !...
Marge : [En entendant la musique] C'est quoi cette musique pour flirter ?
Homer : [Gêné] Euh ça ? Ca m'aide à étudier, héhéhé...
Marge : Eh bah pas moi. Arrête ce truc et mettons-nous au boulot !
[Homer arrête la musique et hausse la lumière, cassant l'ambiance. Homer regarde sa montre, il est 6h18 p.m.. L'heure devient 9h22 p.m.. Marge lui montre un crayon]
Homer : "Lapi".
Marge : "Bueno."
[Elle lui montre la fenêtre]
Homer : Euh... euh... "Ventana" !
Marge : "Bueno."
[Elle se montre, pour lui faire dire le mot "femme"]
Homer : "Mujer"
Marge : "Muy bien !" Bon, euh, il faut que je me sauve hein, maintenant. J'ai la finale des joutes oratoires, demain !
[Marge est déjà à la porte, Homer s'y précipite]
Homer : Attends attends attends ! Te sauve pas, te sauve pas ! Attends, attends une seconde, on pourrait faire une petite pause, tous les deux...
[Plus tard, Homer et Marge dansent sur une chanson]
Homer et Marge : [En se donnant un coup de rein] Let's go !
Abraham : [Sa voix vient de l'autre chambre, en criant] Arrêtez ce boucan !
[Homer et Marge s'arrêtent, et s'asseyent sur le canapé ou ils étaient. On voit sur la montre d'Homer ; 1h07 a. m.]
Marge : [À Homer] Tu m'épates ! Avant, tu ne savais même pas dire "Buenos dias", et maintenant, tu sais conjuguer tous les verbes réguliers, 2 verbes irréguliers, et tu sais chanter le début de la "Cucaracha" !
Homer : [Chantant] "La Cucaracha, la Cucaracha, ya no puedo caminar !"
Marge : "Bueno !"
Homer : [Étonné] Oh j'en reviens pas, Marge, ça rentre ! Tu m'apprends des tas de trucs nouveaux, et la minute d'après, c'est toujours la, et tout ça, c'est grâce a toi ! C'est vrai Marge, quand je te vois former les voyelles et les consonances...
Marge : Consonnes.
Homer : ... les consonnes, quand je vois ta bouche si belle, ton souffle si pur, tes dents magnifiques, ta langue si jolie...
[Marge rit]
Marge : "Gracias, gracias"
Homer : [Gêné] Marge... euh, tu veux être ma cavalière au bal ?
Marge : [Attendrie] Mmmh... Tu sais, Homer, je ne connais personne d'autre comme toi. Tu es gentil, tu es franc, ouvert, absolument pas prétentieux.
Homer : Je prends ça pour un compliment ! Alors, tu sors avec moi ? Dis "oui", s'te plaît...
Marge : Oui.
Homer : [Excité] Ouaouh ! Marge ! Ca va être la plus belle soirée de ta vie ! J'avais économisé pour changer le moteur de ma voiture, mais je vais tout dépenser pour toi ! Je vais louer la plus grosse limousine, je vais acheter la plus grosse orchidée pour ta robe, j'aurai le smoking le plus chic, le plus gros noeud papillon, et des boots avec des talons comme t'as jamais vu !
Marge : Je porterai peut-être mes cheveux... [Relevant ses cheveux] relevés, hein ?
Homer : Attends attends une seconde, Marge. Si ce que tu aimes chez moi, c'est la franchise, écoute un peu ça : j'suis pas inscrit en cours d'Espagnol.
[Marge arrête de sourire]
Homer : C'était juste une combine pour faire ta connaissance !
[Marge lui donne une énorme gifle qui le fait tomber sur le canapé]
Homer : Aouh !
Marge : [En colère] Tu savais parfaitement que demain j'avais mon championnat, et tu m'as retenue ici jusqu'a minuit, en faisant semblant d'être idiot !
[Elle prend ses livres, et ouvre la porte]
Marge : [En colère] Homer Simpson, je te déteste, tu entends ?!
[Elle sort en claquant la porte. Homer attend quelques secondes. Puis il décroche le téléphone à côté de lui et compose un numéro]
Homer : [Excité] Hé Barney, devine qui a une cavalière pour le bal ??

SEQ 23 - INT/JOUR Maison des Simpson - SalonLisa : Je sais pas mais, quelque chose me dit que cette histoire ne se termine pas la, est-ce que j'me trompe ?
Bart : [Fâché] On connaît la suite : Ils se marièrent, eurent des enfants... [En donnant un coup dans la télévision] ... et achetèrent une télé pourrie !

SEQ 24 - INT/JOUR Lycée de Shelbyville (1974) - Salle[Marge est à la finale du championnat des joutes oratoires]
Marge : [A moitié endormie] Élever un fils, même un fils aveugle, ça ne vous occupe pas toute une vie... Plus vous lui venez... [Bâillement] ... en aide...
Un des jury : Lamentable.
Marge : [Ensommeillée] ... plus vous lui faîtes du mal.

SEQ 25 - INT/JOUR Lycée de Springfield (1974) - Couloir[Marge regarde les scores qui sont affichés sur une feuille, accrochée à un tableau. Artie Ziff arrive derrière elle avec un énorme trophée]
Marge : Toutes mes félicitations, Artie.
Artie Ziff : Marge, ce n'est peut-être pas la tribune idéale pour le genre de déclaration que j'ai à faire, mais...
[Il tousse pour s'éclaircir la gorge]
Artie Ziff : ... veux-tu venir au bal avec moi ?
Marge : [Surprise] Oh, euh...
Artie Ziff : J'ai une douzaine d'arguments on ne peut plus convaincants...
[Il sort des bouts de papiers]
Artie Ziff : ... le premier vient du Time Magazine, en date du 8 janvier 1974 ; l'Amérique est folle des bals d'années. Même les laissés pour compte peuvent espérer un miracle ce jour-la...
Marge : Non, Artie. Artie ; le meilleur argument, est que je te connais, et que je te respecte depuis 8 ans, et que je serai ravie d'être ta cavalière !

SEQ 26 - INT/NUIT Maison des Bouvier (1974) - Chambre de Marge[Marge a l'air angoissée, elle est assis devant un miroir, et se regarde. Sa mère arrive derrière elle]
Jacqueline Bouvier : Pince-toi les joues, ça donne des couleurs.
[Marge se pince la joue]
Jacqueline Bouvier : Essaie plus fort, tâche de faire éclater tes p'tits vaisseaux.
[Elle se pince encore la joue]
Marge : Pourquoi je mettrai pas du fard a joue ?
Jacqueline Bouvier : Les dames se pincent...
[Elle pince la joue de Marge]
Jacqueline Bouvier : ... les putains mettent du rouge.
[Elle pince encore la joue de Marge]

SEQ 27 - EXT/NUIT Maison des Bouvier (1974) - Devant la maison[Homer arrive avec une limousine devant la maison, et sort pour aller chercher Marge. Il a un smoking bleu, coiffé, avec une orchidée pour la robe de Marge, comme il le lui avait dit. Patty et Selma ouvrent à la porte]
Homer : Marge est la ?
Patty : Faut voir.
Selma : Vous êtes qui, vous êtes quoi ?
Homer : Son cavalier.
Patty : Mmmh. Je suppose que vous voulez entrer vous asseoir.
Homer : Oui.
[Homer entre]
Selma : [À Patty] Ils sont de plus en plus moches, ses Jules.
Patty : [A Selma] Mmmh, voila ce qui arrive quand on se laisse pas peloter.

SEQ 28 - INT/NUIT Maison des Bouvier (1974) - Salon[Homer est assis et attend Marge. Dans la même salle, se trouvent assis sur d'autres sièges Clancy Bouvier, Jacqueline, Patty, et Selma. Clancy allume une cigarette et commence à la fumer]
Clancy Bouvier : [A Homer] Vous savez, d'habitude, je laisse pas sortir ma fille avec n'importe qui, mais, d'après ce qu'elle a dit, j'suis sûr que vous êtes un gars bien.
Homer : Merci, mon vieux.
Jacqueline : La voila ! Préparez l'appareil photo !
[Marge est descendue des escaliers. Clancy prend son appareil photo, et s'apprête à photographier. Marge aperçoit Homer]
Marge : [Surprise] Homer ?!
[Clancy prend 4 photos complètement ratées]
Marge : [A Homer] Mais qu'est-ce que tu fais ici ?!
Homer : T'as dit que t'irai au bal avec moi !
Marge : Mais j'ai dit aussi que je te détestais, et on ne s'est même pas reparlé depuis ce jour-la !
[Quelqu'un sonne à la porte. Patty et Selma y vont pour ouvrir]
Homer : J'avais peur que tu annules notre rendez-vous, alors j'ai tout fais pour t'éviter... Si bien, que j'ai séché les cours pendant 3 semaines... J'passerai l'examen en Septembre, enfin j'espère...
Marge : [Gênée] Mmmh...

SEQ 29 - EXT/NUIT Maison des Bouvier (1974) - Devant la porte[Patty et Selma ouvrent, et voient Artie Ziff. Elles sont plus "satisfaites"]
Artie Ziff : Je m'appelle Artie Ziff, je suis le cavalier de Marge !
Patty : Bonsoir, jeune homme... !
Artie Ziff : Oh, bonsoir, bonsoir !
Patty : [À Artie] On est...
Selma : [A Artie] ... joli garçon... !
Artie Ziff : On l'est, oui en effet !...
Patty : Entrez donc, jeune homme !
[Artie entre]

SEQ 30 - INT/NUIT Maison des Bouvier (1974) - SalonClancy Bouvier : Eh, un instant ! [A Marge] Si c'est ton cavalier [Il montre Artie] , [A Homer] vous êtes qui, vous ?
Homer : Je suis... [Déçu] ... je suis de trop. Excusez-moi.
[Il sort de la maison]
Selma : Maintenant que ce fauteur de troubles est parti à tout jamais, on va faire une photo de ce charmant couple.
Clancy Bouvier : [Avec son appareil photo] Dites "Cheese... burger."

SEQ 31 - INT/NUIT Près de la maison des Bouvier (1974) - Limousine d'Homer[Homer, triste, est assis sur le siège de la limousine qu'il a commandée]
Chauffeur : Alors, mon pote, ou est ta cavalière ?
Homer : [Triste] Elle est avec lui...
[Il lui montre à travers la vitre Artie qui ouvre la porte de sa voiture pour que Marge y monte. Marge regarde Homer tristement, avec un léger sourire pour le réconforter. Homer la regarde toujours aussi tristement]
Chauffeur : Aïe... Alors, tu veux que je te ramène chez toi, mon pauv' vieux ?
Homer : Hé, j'ai payé pour cette voiture, j'ai payé pour ce smoking, et j'ai payé 2 dîners ! Alors on va au bal, compris ?
Chauffeur : C'est parti !

SEQ 32 - INT/NUIT Lycée de Springfield (1974) - Salle de danse et de repas[Les lycéens dansent sur une chanson des "Larry Davis Experience" qui sont présents à ce bal. Dondelinger veille au bon déroulement de la soirée]
Principal Dondelinger : [À un lycéen] Hep, ne serrez pas trop votre cavalière, hein ? Amusez-vous bien.
[Un lycéen arrive avec un objet, un peu caché, dont se servent les asthmatiques]
Principal Dondelinger : Oh ! Une seconde ! C'est pour fumer du hasch ?
[Le lycéen fait "non" de la tête, puis montre sa gorge]
Principal Dondelinger : Vous avez de l'asthme ? Très bien... Sauvez-vous.
[Le lycéen part. Homer arrive]
Principal Dondelinger : [Sarcastique] Homer Simpson, haha ! Je croyais ne plus vous revoir.
Homer : [En s'en allant] Vous seriez trop content, "Di dindon".
Principal Dondelinger : [Autoritaire] On dit "Monsieur" Di dindon !

SEQ 33 - INT/NUIT Lycée de Springfield (1974) - Salle de photographies[Marge et Artie se font photographier. Derrière eux se trouve une image avec un coucher de soleil, et avec "1974" sur le haut. Sur le bas est écrit "Goodbye Yellow Brick - Road - PROM". Au dernier moment, Marge aperçoit Homer, et apparaît surprise sur la photo. On voit Homer apparaître seul sur sa photo.]

SEQ 34 - INT/NUIT Lycée de Springfield (1974) - Salle de danse et de repas[Lors du repas, Homer est seul a table, un serveur arrive pour prendre sa commande]
Serveur : Steak ou poulet ?
Homer : Un de chaque, s'il vous plaît.
[Il lui donne les 2 tickets "repas". Barney arrive brusquement, tout nu, courant dans la salle]
Barney : Chaud devant !
Homer : [Étonné] Barney !
[Tout le monde rit]
Principal Dondelinger : [Loin du micro] Ce jeune homme va être consigné pendant au moins 10 ans ! [Près du micro] Les enfants, nous avons dépouillé les votes. Le roi et la reine du bal de la promotion 74 du lycée de Springfield sont...
[Il lit un petit papier dans sa main]
Principal Dondelinger : [Près du micro] ... Artie Ziff et Marge Bouvier !
[Un projecteur éclaire Marge et Artie]
Homer : [Debout sur une chaise] Oh, c'est formidable ! Vive la reine Marge ! Youhou ! Longue vie a la reine !
[Marge et Artie arrivent près du micro. On leur remet leurs couronnes]
Artie Ziff : [Près du micro] Bonsoir, chers camarades ! Au lieu de voter pour un héros tout en muscles, ou pour un beau garçon, vous m'avez choisi, moi, qui vous suis supérieur intellectuellement, pour être votre roi ! Bravo a vous !
[Dondelinger prend le micro]
Principal Dondelinger : Bien parlé. Maintenant le roi et la reine vont nous faire la grâce d'ouvrir le bal.
[Marge et Artie commencent à danser sur la chanson qu'Homer avait entendue lorsqu'il était dans sa voiture. Homer les regarde tristement]
Artie Ziff : [Chantant] Why do birds, suddenly appear ? Every time you're near!
Homer : [Désespéré] Faut que j'aille prendre l'air...

SEQ 35 - INT/NUIT Lycée de Springfield (1974) - Couloir sombre[Homer est assis sur une marche d'un escalier et pleure... Marge arrive derrière lui. Il arrête de pleurer]
Marge : Homer ?
Homer : Quoi ?...
Marge : Pourquoi tu es comme ça ? Pourquoi tu n'acceptes pas que je sois ici avec quelqu'un d'autre ?
Homer : [Il renifle] Parce que je suis sûr qu'on est fait l'un pour l'autre... D'habitude, quand j'ai une idée, c'est jamais clair, ça se bouscule dans ma tête ; un coup c'est "oui", un coup "non", c'est toujours le doute... Mais ce coup-ci, je doute pas une seconde ! Comment la seule chose dont j'aie jamais été sûr de ma vie pourrait être fausse ?
[Il renifle plusieurs fois]
Marge : Mmmh... Je sais pas... Mais c'est le cas...
[Elle met sa main sur son épaule, puis s'en va.]

SEQ 36 - EXT/NUIT Lycée de Springfield (1974) - Devant le lycée[La limousine d'Homer l'attend dehors, Homer s'apprête à y rentrer]
Chauffeur : Alors, maintenant, on va ou, Roméo ?
Homer : "La Falaise de l'Espoir"
Chauffeur : D'accord, mais je suis payé que pour conduire.

SEQ 37 - INT/NUIT Springfield (1974) - Voiture d'Artie[La voiture d'Artie est garée dans un endroit, parmi d'autres voitures... Marge est lui y sont dedans]
Marge : Artie !... Non Artie attends, j't'en prie ! Ca... Ca a été une belle soirée, il ne faut pas la gâcher, tu comprends ?
Artie Ziff : Rien qu'une fois !...
Marge : Non !... S'il te plaît, Artie !
Artie Ziff : Allez, embrasse-moi !
Marge : Oh Artie !
Artie Ziff : J't'en prie !
Marge : Nan, vraiment j'veux pas... [Fâchée, haussant le ton] CA SUFFIT, MAINTENANT !
[Il lui déchire accidentellement une des bretelles de sa robe, elle lui donne une gifle]
Artie Ziff : [Désolé] Excuse-moi, Marge...
Marge : [Fâchée] Raccompagne-moi, Artie !

SEQ 38 - EXT/NUIT Springfield (1974) - Falaise de l'Espoir[Homer et le chauffeur sont adossés à la limousine, Homer le regard plein de tristesse]
Chauffeur : Il est 1h du mat'. Si tu veux me garder a présent, ça va te coûter 45 $ de l'heure.
Homer : [Triste] Oh, ça va comme ça J'suis fauché. J'vais rentrer a pied...
Chauffeur : Mouais... Pourquoi gâcher une si belle soirée ?...

SEQ 39 - INT/NUIT Routes de Springfield (1974) - Voiture d'Artie[Artie reconduit Marge chez elle. Elle voit en chemin Homer rentrer a pied, triste]

SEQ 40 - EXT/NUIT Maison des Bouvier (1974) - Devant la maison[Artie s'arrête pour déposer Marge]
Artie Ziff : [Gêné] Marge j'apprécierais beaucoup que tu ne parles a personne de... de mes mains baladeuses. Ce n'est pas tellement pour moi, mais je suis très apprécié en ville... Alors, ce serait cruel, pour les gens d'ici, si ça se savait. Bonne nuit.
Marge : [Fâchée] Oui, d'accord !
[Elle s'apprête à ouvrir la porte, s'arrêtant brusquement en entendant la voix de son père]
Clancy Bouvier : Rien que d'avoir vu ce Simpson, ça m'a raccourci la vie de plusieurs années !
Jacqueline Bouvier : Tu vas arrêter, oui ? Elle est sortie avec l'autre, le bon !

SEQ 41 - EXT/NUIT Springfield - Route[Homer marche sur le côté de la route. Une voiture arrive et klaxonne]
Homer : [Énervé] Ta gueule !
[La voiture continue à klaxonner]
Homer : [Énervé] J'peux pas être plus sur le côté !
[La voiture continue encore de klaxonner]
Homer : [En colère] Oh, ça va ! D'accord, d'accord ! J'peux marcher dans la boue, j'm'en fous !
[Il commence a marcher dans la boue en s'éclaboussant. La voiture s'arrête à côté de lui. C'est Marge]
Marge : Homer ?
Homer : Marge ?
Marge : Oui, tu viens faire un tour ?
Homer : Ouais...
Marge : Tu sais Homer, en rentrant chez moi, j'ai compris que c'est avec un autre que j'aurai dû aller au bal !
Homer : Qui ?
[Marge pose sa main sur la sienne]
Homer : [Comprenant] Oh...
Marge : Gros bêta, va !
Homer : Oh, Marge...
[Il attache l'orchidée à la bretelle déchirée de la robe de Marge]
Homer : "Para ti"
Marge : Pourquoi t'est triste ?
Homer : J'ai un problème... Quand tu arrêteras la voiture, je vais te prendre dans mes bras, je vais t'embrasser, et ensuite, je serai plus capable de te quitter...

SEQ 42 - INT/JOUR Maison des Simpson - SalonHomer : ... et j'ai jamais eu a le faire !
[Il embrasse Marge. Bart est tellement dégoûté qu'il a mis sa main autour du cou, son doigt sur la langue, et fait une grimace, prêt a vomir]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park