Haut de page

Les Simpson à la TV

La reine du balai
S21E12

Marge et Homer participent aux jeux olympiques de Vancouver en curling...

Kill Gil, Volumes 1 et 2

SEQ 1 - INT/JOUR Salle « Le Noël de Krusty sur glace »
[Sur le panneau à l'entrée, on peut voir que le prix de la place pour les adultes est de 40$, et de 39$ pour les enfants. Le public assiste à un show de patinage artistique. Sur la glace, des patineuses, habillées en Père Noël entament une chorégraphie en chantant]
Femmes : [chantant] Allez Christ et Krusty, rions ! [Elle rit] On est là pour nos gros nichons ! [Elle rit]
[D'autres artistes arrivent en patin. Il s'agit d'une représentation biblique de la naissance du Christ. Trois patineurs sont déguisés en botte de foin. Il y a également Joseph, Marie penchés sur un berceau. Un enfant les rejoint, ainsi qu'un chameau et un âne, accompagnés de leur maître. Krusty se redresse du berceau. On peut voir les trois rois mages derrière lui, ainsi qu'un ange suspendu au-dessus de lui. Puis les figurants s'écartent. Le clown se retrouve seul]
Krusty : [Il rit. Puis il commence à courir, mais perd l'équilibre. Il crie et chute. Le public rigole. Il se relève péniblement, et dit en souffrant] C'est gentil de rire du malheur d'un pauvre vieux ! [Puis il chute de nouveau, trois fois de suite, le public est hilare. Krusty se redresse, et s'adresse à la foule] Nous avons un grand spectacle ce soir, avec tous vos personnages de second plan préférés ! Comme le crapaud sauce « Rib It » [Le crapaud de l'épisode « La reine de l'orthographe » s'avance en patin saluant la foule] Matrix Poochie ! [Un homme entre, habillé comme dans la saga Matrix, il porte la tête de Poochie, et se courbe en mimant un mouvement d'esquive] Et à peine descendu de l'avion qui le ramène de l'enterrement de son père : Tahiti Mel ! [On voit Mel assis sur un traîneau, la mine grave. Des femmes costumées tirent le traineau, mimant ainsi les rennes] Et maintenant le moment fort du spectacle : la participation exceptionnelle de Elvis [Le public retient son souffle] ... Stojko ! [Les spectateurs sont déçus. Ce dernier arrive sur patin, et entame des figures. Une voix off décrit ces mouvements]
Speaker : Le champion olympique Elvis Stojko effectue un superbe « Triple Axel »
[Pathy et Selma sont dans le public. Elles regardent admirative]
Pathy : Elvis Stojko est un si bel homme !
Selma : [riant] Il peut venir me lacer les patins quand il veut !
[Moe, assis derrière Selma intervient]
Moe : [énervé] Vous ne savez donc pas, espèce de vieilles sorcières, que tous les patineurs sont dans la « Jacquette Flottante » ?
Elvis Stojko : [vexé, mais poursuivant son numéro] Voilà bien une idée fausse ! Moi j'ai une petite amie à Vancouver !
Moe : Petite amie inventée, ville inventée !
[Un nouveau numéro est mis en place. Ce sont des jeunes patineurs et patineuses habillés en cadeaux, qui tournent autour d'un sapin de Noël géant placé au centre de la scène. Une des patineuses dont le costume est en forme d'étoile, est hissée par câble jusqu'au sommet du sapin. Le public est admiratif]
Homer : Tu te rends compte Lisa ? Si je t'avais payé des leçons de patinage, ça aurait pu être toi !
Lisa : [grincheuse] Nana, Lisa ça aurait pu être toi...
[Krusty et Tahiti Mel sont face à face sur la glace]
Krusty : Dis donc Mel, ces patineurs ont l'air de drôlement bien s'amuser sur cette glace !
Tahiti Mel : Tout à fait ! Pourquoi ne nous joignons nous pas à eux ?
[Ils avancent péniblement avec leur patin sur trois mètres, et passent derrière un décor représentant une cheminée. On voit alors un couple grossièrement déguisé en Krusty et en Tahiti Mel, qui prend le relais. Ce sont des professionnels, entamant des figures spectaculaires]
Lenny : Krusty et Mel patinent drôlement bien !
Carl : Rien n'arrête les papys boomeurs !
[Les artistes s'arrêtent devant le décor en cheminée, saluant le public. Des jets de fleurs provoquent la chute du décor. On peut voir qu'il s'agit d'un petit espace dans lequel les véritables Krusty et Tahiti Mel sont assis. Ils regardent la télévision. Le public qui était alors subjugué, pousse un cri de stupeur]
Krusty : [sérieux, le cigare à la main] Oh ! Faîtes pas les gens outrés ! Vous deviez vous en douter ! [Il tire sur une corde, qui remet le décor en place]
[Un nouveau spectacle à lieu. Des patineurs se tiennent devant un décor de montagne. L'un est déguisé en renne, un autre en sucre d'orge, le dernier en bonhomme de neige]
Bonhomme de neige : Les enfants, on a besoin de votre aide !
Sucre d'orge : Le Grinch nous a volé toutes nos acclamations de Noël !
Milhouse : [triste, entouré de ses parents] Ça c'est pas bon !
Grinch : [Il arrive en patins. C'est un monstre vert, qui a l'air agressif] Grinchi, grinchu, grinchou, je jette mon filet sur vous !
Homer [terrifié, montrant le nouvel arrivant du doigt] Attention, c'est le Grinch ! [Il se cache derrière les sièges de Bart, et de Marge qui tient Maggie en main]
[Le Grinch s'avance vers les trois autres acteurs. Mais ces derniers butent contre du parquet et tombent. On voit des hommes s'affairaient à la tâche, l'un d'eux prend la parole]
Raphaël : Oh, faîtes attention où vous marchez les enfants ! On a un match de basket dans une heure ! [On peut voir une équipe de Basket-ball s'entraînait à l'arrière]
Bonhomme de neige : Mais nous voulons juste aller sur la montagne du gui !
Raphaël : Va dire ça à Guy Parker, flocon de neige ! [Il lui jette son mégot sur le chapeau qui prend feu. Le bonhomme de neige éteint les flammes, se retourne et s'adresse au sucre d'orge, au Grinch, et à Elvis Sojko]
Bonhomme de neige : Elvis, le Grinch, Bonbon Kevin, nous allons apprendre à ces goujats, le véritable sens du mot Noël !
[Tous les acteurs présents depuis le début les rejoignent. Ainsi, les personnages religieux de la naissance du Christ, les femmes rennes de Tahiti Mel se rassemblent. Le bonhomme de neige, qui avait enlever ses moufles, déclenche la bagarre en tapant l'homme qui lui avait parlé. Les basketteurs et les patineurs se tapent dessus. Matrix Poochie se fait tabasser]
Marge : [décontenancée] Allez, viens Homer, emmenons les enfants loin d'ici. [Lisa est effrayée, Bart heureux, Homer est manquant] Homer ?
Homer : [sur la glace, en train de taper le Grinch] Rends leur cette acclamation de Noël, espèce de salopard !
Le Grinch : Jamais !

SEQ 2 - INT/JOUR Magasin Costington's
[Le maire Quimby est à la caisse. Il tient un habit orange, et s'adresse à la vendeuse]
Ce pull est très joli ! J'en prendrai un en taille « épouse », et trois en taille « maîtresse » ! [La vendeuse lui donne un pull large et trois autres très fins. Burns et Smithers passent par-là]
Burns : Bon, Smithers, j'ai besoin de votre conseil pour choisir un cadeau pour un de mes grands amis ! Un célibataire assez calme, mais avec un grand cœur chaleureux et loyal !
Smithers : Et bien monsieur, un garçon de ce genre pourrait avoir envie de ce cadre en métal argenté [Il saisit l'objet en question] Ça... Ça ira merveilleusement avec sa collection...
Burns : [pressé, l'interrompant] Taisez-vous, taisez-vous ! Il est là ! [Burns s'avance vers un homme de même style que son assistant : avec des lunettes et un nœud papillon] Bonjour Philippe ! Qu'est-ce que vous faîtes donc ici ?
Smithers : [effrayé] Ahhhh !
Philippe : Ha ha ha ! Ça ne vous regarde pas ! Petit curieux ! [Il rit, Smithers les rejoint]
Burns : [riant] Est ce que vous allez voir ce quatuor à cordes ? Moi je n'y vais pas ! [Philippe et Burns rigolent, pas Smithers qui est jaloux] [Burns regarde Smithers gravement] Vous êtes toujours là ? Allez payer ça ! [En parlant du cadre en argent]
[Bart, Lisa et Marge qui tient Maggie, s'avancent dans les couloirs du magasin. Une pancarte avec inscrit « Pôle Nord » montre la direction d'un petit chalet entouré de sapins. Le Père Noël, incarnait par Gil est assis sur un grand fauteuil. Il porte Kearney sur son genou droit, et son fils sur le genou gauche]
Gil : [a Kearney] Alors, qu'est-ce que ce bon vieux Père Noël, peut t'apporter pour Noël fiston ?
Kearney : Je veux une moto tout terrain, avec ces sièges de série vidéo qui vibrent !
Fils de Kearney : Papa ! C'est pas le vrai Père Noël ! Il peut pas te payer tout ça !
Kearney : [se bouchant les oreilles] La ferme ! La ferme ! La ferme ! [Il part en courant et pleurant]
Fils de Kearney : Je ferai mieux d'aller le consoler ! [Il va rejoindre son père]
[Lisa s'approche, Gil la prend, et la porte sur son genou droit]
Gil : Que puis-je faire pour toi, jeune fille ?
Lisa : [triste] Ce que je veux, ne peut pas s'acheter dans un magasin...
Gil : [intrigué] Oh... Mais qu'est-ce que c'est mon cœur ? La paix sur la Terre ?
Lisa : [surprise] Quoi ? Non ! Enfin je veux dire, cela va sans dire ! [Triste] Mais aussi l'ensemble Malibu Stacy, et son poney à la plage avec sable brillant. Il est épuisé... partout.
[Elle montre l'affiche où on voit le poney jouait au volley ball, et Stacie derrière sur une chaise longue. Un grand « Sold Out » barre l'affiche]
Gil : [réconfortant] Tu sais, le Père Noël pense qu'il a vu une « Malibu Stacy à la plage » dans la réserve du magasin !
Lisa : [étonnée] Oh ! C'est vrai ?
Gil : [posant Lisa a terre] Oui. Attends-moi là, je vais aller vérifier mon petit chou. [Il pose sur le fauteuil, un petit carton représentant le Père Noël assis sur les WC « Le Père Noël revient ». Plus tard, la famille Simpson passe à la caisse. La vendeuse donne la boîte tant convoitée à Lisa]
Lisa : [joyeuse] Oh ! Merci, merci, merci !
Marge : Vous avez vraiment fait le Noël de ma fille !
Gil : [touché] Oh mais, son bonheur fait le mien.
[Une porte s'ouvre, on gros bonhomme sort furieux. C'est le gérant du magasin]
Mr Costington : [énervé] Gil ! Ramenez vos fesses d'imposteur tout de suite ici !
Gil : [pressé] Oh, euh, Mr Costington ! Je suis si heureux d'avoir l'occasion de vous parler ! Je suis employé ici depuis le mois de Mai, et j'aimerais beaucoup travailler en chaussures dames. Pas littéralement bien sûr, je n'irai pas loin en talon haut, quoi que je pourrais apprendre s'il le faut.
Mr Costington : [autoritaire] Ne parlons pas de ça maintenant ! Avez-vous vendu l'ensemble Malibu Stacy que j'avais mis de côté ?
Gil : [gêné, balbutiant] Oh mais, mais, c'était pour vous ?
Mr Costington : [criant à la manière du chef Gungan de Star Wars] C'était pour ma fiiiiiille ! Espèce d'andouiiiiille !
Fille : [énervée, mimant son père] Je veux ma poupée ! Espèce d'andouiiiiiiille !
Mr Costington : [autoritaire] Récupérez-moi cette poupée !
Gil : [gêné] Oh non monsieur je suis désolé, mais reprendre cette poupée briserait le cœur de cette petite fille à la veille de Noël, j'ai commis pas mal d'erreurs dans ma vie, mais, je ne ferai jamais celle-là !
Mr Costington : [furieux] Bon alors : vous êtes virééééés !
Gil : [triste] Mais je, euh, oh.... [Il retire son bonnet, les larmes aux yeux. Les Simpson se rapprochent de lui]
Lisa : Oh ! Mon pauvre monsieur ! Viré la veille de Noël !
Marge : [compatissante] Mmmmmm... Pourquoi ne viendriez-vous pas dîner chez nous ce soir ?
Bart : Ah oui, Père Noël !
Gil : Voyons, laissez-moi vérifier les horaires de bus [Il sort un dépliant qu'il commence à lire] Alors, si je peux faire un changement ici, et bien je peux arriver à deux heures du matin !
Marge : Mais on va vous emmener !
Gil : Ça c'est super ! Vous pouvez faire un crochet par la maison de mon ex-femme ? Je voudrais qu'elle me voit dans une belle voiture !

SEQ 3 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger
[Gil est au piano, Avec autour de lui la famille Simpson au complet, ainsi qu'Abraham. Ils chantent. Tous portent un bonnet de Noël]
Tout le monde : [chantant] ... Et une perdrix dans un...
Gil : [sur les dernières notes de la chanson] Badi Badou badou Dadou Dadoudo... Poirier ! [Ils rigolent tous ensemble. Gil se lève, et se dirige vers la sortie] Oh oui, et bien, je crois que ce vieux Gil va se sauver maintenant. [Marge le rattrape]
Marge : Vous n'allez pas rentrer chez vous cette nuit, il fait froid, et il est tard !
Abraham : Ouais, je ferais mieux de passer la nuit ici moi aussi !
Homer : [posant la main dans le dos de son père] Toi tu prends un taxi mon vieux, en fait je crois que je le vois arriver [Il ouvre la porte, et conduit Abraham vers l'extérieur]
Abraham : [triste] Oh ! Mais je t'ai pas donné mon cadeau !
Homer : Ton cadeau, c'est de partir !
Abraham : [déçu] Oh, mais je vois pas de taxi ! [Homer claque la porte, et ferme le loquet]
Gil : [se rapprochant du piano] Bon, puisque je reste, que diriez-vous d'une autre chanson ? [Il s'installe à l'instrument, et se met à jouer et à chanter] Autour du sapin, sur la grand' place, c'est un Noël sur la glace !

SEQ 4 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle à manger
[Bart et Lisa sont tous excités. Ils descendent les escaliers en criant]
Bart et Lisa : C'est Noël ! C'est Noël !
Bart : Je croyais que ça n'arriverait jamais, mais ça y est ! [Ils rigolent, puis s'arrêtent devant le spectacle qui leur est offert. Les parents les rejoignent. Il y a un énorme bazar dans la salle à manger, des cartons, et des vêtements jonchent le sol]
Marge : [choquée] Qu'est-ce que c'est que tout ça ?! [Gil qui était allongé sur le sofa, se redresse]
Gil : Bah, j'ai pensé que puisque vous m'avez invité à rester, je ferais aussi bien d'aller vider ma consigne et de rapporter mes affaires !
Marge : Ohhhh...
Homer : [chuchotant] Marge, je crois qu'on a un problème là.
Marge : Tu as un plus gros problème dehors ! [Elle montre la fenêtre. A l'extérieur, le Grinch est plaqué au verre]
Grinch : Grinchi, grinchu, grinchou, votre sang fera mon ragoût [Il sort un couteau]
Homer : [avec une voix étrange] Tu crois que c'est le même Grinch que celui du spectacle sur glace ? Parce que moi je le crois !
Grinch : [brandissant son couteau, agressif] Grrrrrr !

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
[Gil est en train de cuisiner. Les trois enfants sont attablés]
Gil : [la poêle à la main] Hé ! Qui veut des œufs à la Guy Mollet ? Hein ? [Bart et Lisa se regardent, ils n'ont pas vraiment envie d'essayer] Ni trop ni pas assez cuits ! Ha ha ha ! [Lisa se force à rire]
Bart : [étonné] T'as vraiment compris ce que ça veut dire ?
Lisa : Euh, euh, pas vraiment.

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle à manger
[Homer et Marge son au milieu du bazar, Marge est en train de jeter des objets à la poubelle]
Homer : Pourquoi t'as laissé ce ringard squatter notre maison ?
Marge : Je vais te dire pourquoi : charité chrétienne !
Homer : [ne comprenant pas] Charité chrétienne ? Qu'est-ce qu'une danseuse du « Crazy » a à voir avec ça ? Il doit se tirer !
Marge : Je te promet qu'il ne sera plus chez nous demain.
Homer : Ah bon ? Qui va le faire partir ?
Marge : Moi ! [Marge part, Homer hausse les épaules. Puis il saisit des marqueurs dans les affaires de Gil, et les essaie sur les cartons]
Homer : Il a un tas de marqueurs qui marchent même pas.
[Gil a accroché une vieille chaussette, au-dessus de la cheminée, à côté des chaussons de Noël des Simpson. Il est en train de fouiller dedans]
Gil : Oh ! J'ai quelque chose ! [Il retire sa main, il a une marque sur un doigt] Ah ! Une piqûre d'araignée ! Ou comme j'aime à l'appeler : un baiser de Noël ![Marge s'approche de lui]
Marge : [gênée, cherchant ses mots] Écoutez, Gil... D'après nos accords, j'avais cru comprendre que vous seriez parti maintenant...
Gil : [triste] Vraiment ? Vous allez me mettre à la rue un jour de Noël, hein ? [riant jaune] Ha ha ha ! Oh ! Ha ha ha... Bon, bah d'accord, je vais aller au refuge des sans-abris, j'espère seulement que ce drôle de prêtre qui roule des yeux, ne va pas servir de la soupe, parce que...
Marge [l'interrompant] Attendez ! Vous n'avez pas un endroit où habiter ? [Gil fait non de la tête, Homer se rapproche discrètement dans le dos de Marge]
Homer : [chuchotant] Envoie paître ce minus !
Marge : [gênée] Ohhhhh... Vous n'êtes peut être pas forcé de partir avant la fin des vacances ! [Gil sourit, Marge est partagée] Mmmmmm... [Homer récidive]
Homer : [chuchotant] T'as envoyé paître le minus ?
Marge : [énervée] Non !
Homer : [déçu, chuchotant] Oh ! D'oh !

SEQ 7 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon
[Gil regarde la télévision. Il est assis sur le canapé, avec un chapeau festif sur la tête. Autour de lui, il y a des restes de fête, célébrant la nouvelle année : une banderole « Happy New Year » des ballons de baudruche, des confettis, des serpentins. Il regarde un défilé de musicien]
Voix off : Voici pour leur première participation à la parade des roses, la fanfare d'Altoona en Pennsylvanie [Gil boit du café] qui joue le thème de Rachel tiré de « Batman Begins » ! [Marge s'interpose entre Gil et l'écran, les bras sur les hanches]
Gil : Salut Marge ! Bonne et heureuse année ! Avez-vous pris de bonnes résolutions ?
Marge : [grave] Oui ! Une ! Et qui vous concerne !
Gil : Mais quelle coïncidence ! J'en ai pris une moi aussi ! Je vais bouger mes fesses de ce canapé !
Marge : [contente] Oh ! Ohhhhhhh !
Gil : Pour m'asseoir dans ce fauteuil relax près du téléphone, parce que j'attends un coup de fil d'une minute à l'autre de mon ancien patron à « L'immobilier Jackpot » qui doit me demander de diriger le bureau de Scottsdale.
Marge : [intriguée] Vraiment ?
Gil : Oh oui ! L'air du désert donnera le coup de grâce à ma vieille bronchite ! [Il se met à rire] Ha ha ha ! [Puis il tousse, et crache un boule blanche dans un verre] Mon Dieu !
Marge : [touchée] Je crois qu'il vaut mieux que vous restiez encore un peu...
Gil : Ah ! Merci Marge ! [Tout deux regardent la parade à la télévision] Vous savez, ces chars devraient ralentir, et savourer leur triomphe parce que la vie peut s'écrouler en un instant.
Marge : Mmmmmh...

SEQ 8 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
[Dans le salon, Gil lit le « Springfield Shopper » dans son fauteuil relax. Le journal titre : « Aujourd'hui on se souvient de M. Luther King, demain, non » Les décors de nouvel an ont fait place aux affaires de Gil : des vêtements en train de sécher sont suspendus au-dessus du canapé, d'autre sont étalés un peu partout. Homer et Marge sont à côté dans la cuisine]
Homer : [énervé] On ne va pas garder ce pique assiette chez nous une minute de plus ! [Gil tousse]
Marge : Il est toujours dans le besoin ! Nous devons le garder chez nous ! C'est ce que le Docteur King aurait voulu qu'on fasse !
Homer : [énervé] Oh ! Ça suffit ! On change de docteur !
Marge : Je t'en prie juste quelques jours !
Homer : Marge, admets-le ! Tu sais tout simplement pas dire non ! C'est pour ça que tu as trois enfants !
Marge : [triste] C'est vrai ! J'ai beaucoup de mal à dire non... Tout à commencé quand j'avais sept ans.
[Il y a un flash-back. Marge joue avec une maison miniature, lorsque ses deux sœurs arrivent]
Patty ou Selma : Marjorie, on a besoin de toi pour cacher nos cigarettes dans la maison de poupée.
Marge : [autoritaire] Non !
[Patty et Selma se penchent sur elle et l'encastrent dans la maison]
Marge : [inquiète] Maman ? Grand-mère ? Tante Larina ? Quelqu'un ?
[Elle se lève tant bien que mal, mais marche sur une petite voiture, tourne et tombe. Retour au présent]
Marge : Et voilà pourquoi j'ai tant de mal à dire non à quelqu'un, même à un Gil...
Homer : Marge, je n'ai pas la moindre idée de ce que t'étais en train de penser. Pourquoi t'as cru ça de moi ?
Marge : [gênée] Euh ? Mmmm...

SEQ 9 - INT/NUIT Bar de Moe
[Homer est au comptoir avec une chope de bière à la main. Il boit, et fait la tête. Lenny, Carl et Moe le regardent]
Moe : Qu'est ce qui se passe Homer ? Le réchauffement de la planète t'inquiète ?
Homer : Ouais, mais y'a autres chose... [Il s'énerve] Y a ce ringard installé chez nous, Marge n'arrête pas de dire qu'elle va le virer, mais elle le fait pas !
Carl : Bah, tu peux pas le virer toi-même, parce que sinon Marge n'apprendra jamais à se faire respecter !
Homer : Ouais... Il va falloir que j'attende, que Marge se décide à montrer qu'elle en a... [Il se crispe, il vient d'apercevoir le Grinch, près des tables de billard, brandissant une canne] Encore toi ? [Le monstre brise la canne sur le sol, mais Homer plus prompt, l'envoie au sol avec un coup de bouteille de bière dans la tête. Un liquide vert coule de l'œil gauche de la créature]
Homer : [intrigué par l'écoulement] Mais qu'est-ce que c'est que ce truc-là ?

SEQ 10 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre des parents
[On voit les jours défilés sur un calendrier, du 16 Janvier, le jour de Martin Luther King, jusqu'au 2 Février, jour du « Groundhog ». Ensuite,les pages s'envolent jusqu'au 14 Février, jour de la Saint Valentin. Homer est au lit, Marge sort de la salle de bain adjacente en petite tenue]
Marge : [chantonnant] Homer chéri, réveille-toi, j'ai mis le négligé que tu aimes.
Homer : [intéressé] Grrr. Ouh, ces jambes qui n'en finissent jamais ! Oh, mais si elles s'arrêtent ici. [Marge rejoint son mari, s'assoit sur le lit, ils s'embrassent, et rigolent, mais la porte s'ouvre, et Gil fait son entrée. Il mange des confiseries dans une boîte en forme de cœur]
Gil : Homer, n'oubliez pas que c'est la Saint Valentin. Qu'est-ce que vous avez offert à madame ?
Homer : [fâché] Une boîte de chocolat en forme de cœur ! [Homer retient sa colère comme il peut]
Marge : Gil, écoutez ! Nous avons été très patients. Mais maintenant je veux que...[Elle est interrompue par la sonnerie du téléphone, Gil est surpris]
Gil : Ah ! C'est pour moi !
[Lisa a décroché dans la cuisine. Elle entend Gil lui parler de l'étage supérieur]
Gil : [d'une voix lointaine] C'est le poste de Scottsdale ?
Lisa : [lui répondant d'une voix forte] C'est votre podologue, Gil. [Elle poursuit sa discussion avec le médecin] Oui ? [Sa mine devient grave] Oui ? Oh mon Dieu ! Oh ! Je ne peux pas lui dire ça !
Gil : [tapant contre le mur] Oh ! Oh la vache, ah bon sang, je... [Marge veut l'interrompre, mais Gil se reprend en souriant] Enfin, je suis toujours un gagnant, tant que j'ai une tasse de café et un lendemain sur le calendrier ! Le vieux Gil est reparti ! Ha ha ! [Puis il regarde Homer, et prend un ton de donneur de leçon] Dis donc, Homer... Vous pourriez pas fermer votre robe de chambre ? Je vois le service trois pièces !
Homer : Pour votre information, depuis que je l'ai acheté j'ai grossis d'au moins une tonne. [Il n'arrive pas à rapprocher les deux parties de son vêtement]

SEQ 11 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger
[Les jours défilent sur la calendrier. Le 15 Février, jour de « Susan B. Anthony ». Il y a ensuite le 17 du même mois : le jour de l'esprit humain. Vient ensuite le 4 Mars, jour de l'investiture. Enfin, le 17 Mars, jour de la Saint Patrick. Gil est au piano. Il a invité un clochard, la folle aux chats, ainsi que Kirk Van Houten pour célébrer la fête irlandaise. Ils portent un chapeau vert orné d'un trèfle à trois feuilles. Les invités ont également une chope de bière à la main. Le chien est à leur côté. Ils chantent]
Tout le monde : [chantant] Marie-Jo, Marie-Jeanne, Marie-Pierre, et Marie-Couche-toi-là en Irlande... Il y a O'Brians, O'Ryans, O'Sheehans et moi quand on est arrivés en Irlande !
[La caméra traverse le plafond, où on peut voir des souris danser. Puis, elle arrive dans la chambre des parents. Homer et Marge essaient de dormir tant bien que mal]
Homer : [à bout, se redressant] Oh ! Leurs chansons d'ivrognes gâchent le jour de la Saint Patrick !
Marge : Oh ! Laisse-leur le temps de finir celle-là !
[Dans la salle à manger, les fêtards n'ont pas l'air de vouloir cesser de chanter. Un petit Lutin similaire à ceux des légendes irlandaises est assis sur le piano. Il saute à terre, et veut se battre avec le chien. Ils font mime de boxer. Petit Papa Noël pose sa patte sur la tête de son adversaire pour l'empêcher d'avancer. Mais le lutin mord la patte. Victorieux, le gnome saute sur la tête du canidé, et danse.]

SEQ 12 INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield - Cantine
[Le temps s'accélère de nouveau. 28 Avril, jour de l'arbre. 8 Mai, Armistice. 9 Mai : Jour de naissance de James L. Brooks. 3 Juillet : Jour de vérif' de la clim'. 24 Juillet : Jour des cousins. 27 Juillet : Jour de naissance de Jerry Van Dyke. 8 Septembre : Jour de l'alphabétisation. Lisa et Bart sont à table avec en main leur sachet contenant la nourriture]
Lisa : Oh c'est pas vrai ! Maintenant il nous pique même notre déjeuner ! [Elle sort de son sachet une petit papier avec un dessin, représentant Gil disant « Merci pour les bolognaises »]
Bart : Tout ce qu'il m'a laissé à la place c'est des patchs anti-nicotines usagés ! [Nelson arrive]
Nelson : File-moi ton dej' machin ! [Bart lui tend le sachet. Nelson le saisit, et s'en va. En marchant il saisit les patchs] Ah ! Des mini quesadillas [Il les mange] Gouteux. [Bart et Lisa rigolent, puis Nelson s'évanouit]

SEQ 13 - EXT/JOUR Maison des Simpson - Jardin
[Le calendrier fait une nouvelle apparition. 24 Septembre : Jour national du bon voisin. 9 Octobre : « Columbus Day ». 13 Octobre : Jour de l'œuf. 21 Octobre : « Reptile Awarness Day ». 13 Novembre : « Gingerbread House Day ». 24 Novembre : Lendemain de Thanksgiving. Marge est en train de rassembler des feuilles mortes avec un râteau]
Marge : [grommelant] J'en ai marre de ce Gil ! Il a gâché Thanksgiving, utiliser mon rasoir de jambe pour peler ses carottes... [Ned s'approche de l'autre côté de la barrière séparant leur propriété]
Ned : Marge, désolé d'interrompre votre « solidilidiloque », mais je tiens à vous remercier pour votre carte de Noël précoce !
Marge : [étonnée] Ma carte de Noël ? J'ai même pas encore pris la photo !
Ned : Ce n'est pas de votre petite bande qu'il s'agit ? [Il lui montre la photo, Marge l'attrape]
Marge : [choquée] Ohhhhh !
[Elle constate que Gil a collé un grosse photo de lui sur la photo du Noël précédent. Il masque ainsi presque toute la famille. Seul Bart et Homer sont visibles, sur les côtés. Il y a en dessous une annotation : « Joyeux Noël de la part de Gil et de la bande »]
Marge : [Elle s'énerve] Ce maniaque du montage photo !
Ned : Oh, ce n'est pas que je me sente très attiré par ce Gil, mais tout de même !
Marge : [autoritaire] Ne le défendez pas s'il vous plaît ! [Elle rend la photo à son voisin] Je veux voir ce pique assiette hors de chez moi tout de suite !
Ned : [choqué] Marge ! Je ne vous ai jamais vu dans un état pareil !
Marge : [énervée] C'est exact ! Je viens de retrouver mon assurance, et ça me plaît ! [Elle s'en va, d'un pas décidé, faisant sembler de remonter ses manches] Marge Simpson va dire non !

SEQ 14 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon
[Marge traverse la maison, furieuse. Elle passe dans la cuisine]
Marge : [criant] Gil ! Gil ! Gil ! [Elle arrive dans le salon, où Lisa et Bart sont assis en train de regarder la télévision. Les enfants parlent avec un ton étrange]
Bart : [robotique] Il est parti.
Lisa : [robotique] Reparti à Scottsdale.
Bart : [robotique] Le problème est résolu.
Lisa : [robotique] Fin de l'histoire.
Bart : [normal] On peut avoir des crêpes pour le dîner ?
Marge : Gil est parti, mais j'ai un non à l'intérieur de moi qui a besoin de sortir ! [Homer fait son entrée derrière la mère en colère]
Homer : [tenant un billet] Hé Marge ! Tu veux mille dollars ?
Marge : [énervée] Noooooooon ! [Elle se reprend] Euh, je voulais dire, oui !
Homer : [brûlant le billet] Trop tard !
Marge : [déçue] Oh...
Homer : No problemo, t'inquiète, je m'en fais six comme ça par an ! [Il sourit bêtement] Hi !

SEQ 15 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon
[Homer est parti, Bart et Lisa sont toujours sur le canapé, Marge est agitée marchant devant eux]
Marge : Même si Gil est parti, j'ai toujours besoin de le fiche dehors ! J'en ai besoin, ou je serai plus capable de dire non !
Lisa : Maman ! Je comprends ton besoin psychologique, mais je ne vois pas ce que tu peux faire !
Marge : Et bien je vais vous le dire, nous allons à Scottsdale [Homer arrive]
Homer : [étonné] Scottsdale ? Est ce qu'on va descendre à l'hôtel Plaza Ténéné ?
Marge : Bien sûr !
Homer : [fâché] Alors t'oublies !

SEQ 16 - EXT/JOUR Ville de Scottsdale - Rue
[Les Simpson arrivent en voiture, avec Marge au volant. Ils s'arrêtent à un feu rouge. Des vieux traversent sur le passage piéton]
Marge : Je vais demander à ces seniors s'ils connaissent Gil.
Homme : Je veux que vous sachiez que j'ai 32 ans !
Marge : [répugnée en accélérant] Ohhhhhh ! [Un peu plus loin Lisa aperçoit quelque chose]
Lisa : [s'exclamant] Oh ! Il est là ! [Il s'agit d'une affiche publicitaire où l'on peut voir Gil un téléphone à la main. L'inscription qui l'accompagne vante l'efficacité de Gil Gunderson de la société « L'immobilière Jackpot »]
Marge : [étonnée] Oh !
Homer : [étonné] Gunderson ? [Marge aperçoit autre chose qui la choque]
Marge : [étonnée] Oh ! [Il y a des affiches de Gil un peu partout, sur une maison, un bus, un banc]
Bart : [admiratif] Waow ! Gil est une célébrité !
Homer : [fier] Quand je pense que j'ai partagé ma douche avec lui !
Marge : [en colère] Je me moque bien que Gil ait réussi ! C'est toujours un pique assiette, et j'ai besoin de l'engueuler ! [Elle accélère. Ils arrivent devant le bureau de la compagnie, où Marge se gare. La famille quitte le véhicule, et avancent vers le siège de la société. Au dessus du panneau d'entrée, se trouve un indicateur affichant la température, et l'heure]
Homer : 45° centigrammes ? Ouh ça me fait penser ! [Il court vers la voiture, le chien est sur la banquette arrière à bout de souffle] Y'a de l'eau sous le siège ! [Homer rejoint sa famille, le chien est souffrant] Maintenant rappelle-toi Marge, nous n'achetons rien pour plus de une unité deux. Mais si je me gratte le nez, ça veut dire qu'on peut aller jusqu'à une unité cinq. [Ils entrent dans l'immeuble]

SEQ 17 - INT/JOUR Bureau de la société immobilière Jackpot
[Gil dirige une réunion, devant ses collègues assis derrière des bureaux]
Gil : Messieurs-dames, n'oubliez pas que vous vendez du rêve ! Quand une famille possède une maison, ça veut dire qu'elle possède une partie de l'Amérique, et ce qui compte le plus, ce n'est pas la commission que vous faîtes ! C'est le sourire sur leur visage quand ils savent qu'ils possèdent ce terrain pour de bon !
Collègue homme : [admiratif] C'est le meilleur que j'ai jamais vu !
Collègue femme : [admirative] Il a un niveau de discours Century 22 !
[Puis les Simpson passent entre les bureaux, pour arriver près de Gil]
Marge : [énervé] Mmmh ! Gil, vous vous souvenez de moi ?
Gil : Marge Simpson ! Qu'est-ce que vous faîtes ici ? Vous cherchez une maison dans un cul de sac bien calme, où vous auriez comme voisin des sourds-muets ? [Homer se gratte le nez]
Marge : [fâchée] Ecoutez minable. J'ai quelque chose à vous dire, et ça ne peut pas attendre !
Gil : Oh ! Mais on dirait qu'on a là une Betty « Change-d'avis et ne veut plus l'acheter » ! Mais regardez comment le vieux Gil la fait passer de furieuse à curieuse ! Alors madame vous dîtes que ça ne peut pas attendre, et vous avez raison, avez les taux d'intérêt qui montent, et le choix de propriétés dans le quartier scolaire de King's Bridge qui s'amenuisent ! [Homer se gratte le nez tellement vite qu'il provoque de la fumée]
Marge : [furieuse] La seule maison qui m'intéresse, c'est la mienne, dont vous avez violé l'intimité pendant onze mois d'enfer ! Mais maintenant, j'ai appris à dire non ! [Elle avance avec le doigt pointé sur le pauvre homme qui se met à reculer] Non au pique assiette ! Non au manipulateur ! Et un énorme non au quartier scolaire de King's Bridge ! [Gil tombe à terre, ses collègues sont stupéfaits]
Gil : Oh voyons ! Personne ne peut dire non à ce vieux Gil !
Marge : [hurlant] Nooooooooon !
Gil : [recroquevillé] Ohhh ! [Ses collègues l'encerclent]
Collègue homme : Bon sang ! Il est aussi minable que nous ! [Ils se moquent tous de l'homme à terre. Une double porte s'ouvre violemment. Le patron coiffé d'un chapeau de Cow-boy, s'approche de Gil]
Patron : Gunderson, je vous ai nommé responsable de ce bureau, pour que vous matiez cette ville ! [Puis comme monsieur Costington au début, il crie en déformant sa voix] Vous êtes virééééé ! [Les Simpson ont assisté à la scène]
Gil : [décontenancé] Ohhhhh ! [Une collègue lui jette un carton vide]
Collègue : Voici un carton pour vos affaires !
Gil : Je ne peux pas vivre là-dedans !
Marge : [se rendant compte de la gravité de son acte] Ohhhh !

SEQ 18 - INT/NUIT Nouvelle maison des Simpson - Salon
[Les Simpson ont probablement acheté une nouvelle maison, pour permettre à Gil de conserver son emploi. Ils se retrouvent autour du piano, avec Gil jouant de l'instrument. Ils chantent]
Tout le monde : [chantant] ... Que le calendrier annonce toujours un joyeux Noël pour...
Gil : [poursuivant seul] Badadida vouuuuuus ! [La sonne retentit. Homer ouvre. La stupeur monte dans le salon : ll s'agit d'une famille de Grinch, avec les parents et deux enfants]
Grinch père : Grinchi, grinchu, grinchou, on vient fêter Noël avec vous ! [Les Simpson et Gil sont soulagés. Les monstres entrent, et reprennent tous en chœur]
Tout le monde : [chantant] Pour un grinchi, grinchi Noël, plein de grinchi chez vous ! Car croyez nous, un grinchi, grinchi Noël, c'est fou !
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park