Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Les années 90

SEQ 1 - EXT/NUIT Au dessus de la maison des Simpson
[De la neige tombe et une musique typique de Noël débute]

SEQ 2 - EXT/NUIT - Devant la fenêtre du salon des Simpson
[En s'approchant de plus en plus de la fenêtre, on devine les silhouettes des Simpson]

SEQ 3 - INT/NUIT - Maison des Simpson - Salon
[La famille Simpson est regroupée autour de la cheminée en grelottant. Homer prend le gramophone d'où provenait la musique de Noël et le jette dans le feu de cheminée]
Lisa : Papa, je suis gelée.
Homer : Ne vous en faites pas les enfants, ces chaussettes de laine et ces anoraks matelassés vont vous tenir chaud.
[Homer jette les chaussettes et les anoraks dans le feu. Bart et Lisa grelottent toujours]
Marge : On ne serait pas dans ce pétrin si t'avais payé la facture de chauffage.
Homer : Moi, je pensais que le réchauffement de la planète allait s'en charger. [Résigné] Al Gore ne peut rien faire correctement.
[La famille se trouve toujours devant le feu alors que Bart entre dans la pièce avec deux cartons dans les bras]
Bart : J'ai trouvé des vieux magazines à brûler : ‘Science pour tous', ‘Umina', ‘Costumes d'Halloween pour obèses' [Il jette dans le feu chaque magazine à mesure qu'il les cite] Boîte suivante ! [Il pousse le premier carton parterre et prend la boîte qui se trouvait en dessous]
Marge : [Affolée] Nooon ! C'est ma boîte à souvenirs. [Elle tente de prendre la boîte des mains de Bart mais celle-ci lui échappe, tombe au sol et s'ouvre. On y découvre des livres, une photo de Marge avec un chapeau universitaire et un diplôme à son nom]
Lisa : Maman, je ne savais pas que tu avais été à l'université.
Bart : Ouais, tu nous as toujours dit qu'après le lycée, un [il mime les guillemets] « cadeau imprévu » était arrivé et... que c'était moi.
[En arrière-plan, on voit Homer prendre le tableau du bateau à voiles qui trône au dessus du canapé pour le jeter dans le feu]
Marge : Ben, les parents on le droit d'avoir leur jardin secret.
Homer : Comme : Qui c'est le chouchou de la famille ? [Feint de chuchoter] C'est Lisa.
[Lisa prend un bloc-notes et griffonne dessus]
Lisa : [Soupçonneuse] Dites donc, maman et papa on presque 40 ans et Bart a 10 ans. [On voit des calculs mathématiques complexes sur le bloc-notes] Ça veut dire que vous l'avez eu bien après le lycée !
Bart : Ouais, j'ai drôlement poireauté dans ses bijoux de famille.
Marge : Il y a une partie de notre passé dont on ne vous a jamais parlé, les enfants. Une partie un peu agitée.
Bart : Je te crois pas... Plus agitée que maintenant ?!
Lisa : Oui, on suit déjà toutes sortes de thérapies !
Homer : Ce qui s'est passé entre votre mère et moi, on n'en est pas très fier. Mais c'était dans un période décadente qu'on a appelé « Les années 90 ».
Bart : « Années 90 » ? Jamais entendu parlé.
Homer : Oh, c'était une époque merveilleuse : La guerre en Irak était finie une bonne fois pour toutes, le jeune Matt Groening créait ‘Futurama' et les jeunes gens croyaient pouvoir réaliser leurs rêves grâce à un nouveau feuilleton ‘Melrose Place'. [Homer et Marge, jeunes, incarnent les personnages de la vieille série] Votre mère et moi sortions ensemble et nous venions d'emménager dans notre premier appartement.

SEQ 4 - EXT/JOUR - Springfield Place - Au bord de la piscine
Kirk Van Houten jeune : [Tapant à l'ordinateur] Luan, il y a une photo de toi quand tu m'as trompé qui se télécharge sur l'ordi, je saurais avec qui c'était dans moins de 6 heures. A moins que quelqu'un ne décroche le téléphone. [Luan décroche et raccroche le téléphone] Oh non, non oooh !

SEQ 5 - EXT/NUIT - Appartement d'Homer et Marge - Terrasse
Homer (voix off) : On n'avait pas beaucoup de pognon mais on était jeunes et amoureux. [Marge jeune verse de l'eau bouillante dans des bols]
Marge jeune : J'ai bien peur qu'on mange encore des pâtes lyophilisées.
Homer jeune : Avec toi, bébé, n'importe quel bol de nouille, c'est du caviar. [Ils boivent leurs bols en entrecroisant leurs bras amoureusement]

SEQ 6 - INT/NUIT - Springfield Place - Chambre d'Homer et Marge
Homer jeune : Tu sais, ces futons de chez Ikea peuvent se coller avec du velcro.
Marge jeune : Euhm, désolée mais je crois que je ne suis pas encore prête. Je veux attendre d'être mariée ou alors complètement soûle.
Homer jeune : Oui, j'comprends. On devrait prendre comme modèle quelqu'un de vraiment célèbre. [Il montre le panneau publicitaire que l'on voit depuis leur chambre. Il s'agit du personnage de jeux vidéo Sonic. Il est écrit : Sonic le hérisson nous dit : « attendez jusqu'au mariage. »]

SEQ 7 - INT/JOUR - Studio d'enregistrement - Les disques de Groovetone
Homer (voix off) : Comme tous les jeunes, j'avais un rêve musical. Un rêve inoffensif de musique urbaine faite de hip hop et de variété légère.
Homer jeune : Bon, tout le monde est prêt pour les harmonies ? [Chaque chanteur s'accorde en prononçant son nom]
Homer : Homer.
Lenny : Lenny.
Carl : Carl.
Lou : Lou le flic.
Homer, Lenny, Carl et Lou : [chantant mal] J'te frotterai partout, des massages tout doux. Quand là, sans danger, toute la nuit j'te frotterai. J'te frotterai partout.

SEQ 8 - EXT/JOUR - Springfield Place - Boîtes aux lettres
Marge (voix off) : Mais notre bonheur était sur le point de s'effilocher. Tout comme la carrière de Kevin Costner : A cause du facteur. [Marge jeune ouvre sa boîte aux lettres et y trouve un courrier acceptant sa candidature à l'université]

SEQ 9 - INT/JOUR - Appartement d'Homer et Marge - Cuisine
Homer jeune : T'es reçue à la faculté ? Pourquoi tu me l'as pas dit ?
Marge jeune : Mais je te l'ai dit.
Homer jeune : J'croyais que disais que tu voulais mettre en pratique toutes tes facultés et j'te rappelle que j'étais contre.
Marge jeune : J'peux pas croire que je suis reçue, c'est comme un rêve qui devient réalité. Un rêve vraiment cher. [Elle lit la lettre : Frais de scolarité de 3000 dollars] [Triste] Ohhh. [Elle range la lettre dans son enveloppe, geint encore une fois et prend un air encore plus triste]
Homer jeune : [Compatissant] Oh bibiche, tu mérites le meilleur de tout. J'peux trouver l'argent. Ça veut dire que je vais m'asseoir sur mon orgueil et travailler pour mon père.

SEQ 10 - EXT/NUIT - Simpson laser tag - L'entrée
[Le logo du laser tag est la tête d'Abraham dont les yeux lancent des lasers, il est inscrit « Profitez-en pendant que c'est tendance »]

SEQ 11 - INT/NUIT - Simpson laser tag
Abraham moins vieux : Tiens, tiens, tiens, regardez qui revient en rampant pour travailler chez son vieux père. Pourquoi t'as besoin d'argent ? Des médicaments ?
Homer jeune : C'est pas tes affaires ! File-moi un boulot dans ton affaire.

SEQ 12 - INT/NUIT - Simpson laser tag - Salle de jeu
[Des enfants courent et crient dans tous les sens alors qu'Homer reste stoïque au milieu de la pièce. Le compteur du temps de jeu affiche zéro]
Homer jeune : [frappant dans ses mains] Ça y est, c'est bon, c'est fini.
[Les enfants continuent leur bataille. Homer appuie sur un bouton qui stoppe la lumière des armes. Les enfants sont déçus et mettent à terre Homer et le frappent.]
Abraham moins vieux : C'est pris sur ta pause.

SEQ 13 - EXT/JOUR - Université de Springfield
Homer (voix off) : Mais payer les études de Marge, ça valait bien tous les coups du monde.
[Marge marche dans les allées de l'université et s'arrête un instant pour admirer le paysage]
Marge jeune : Cet endroit est comme sur la brochure : feuilles d'automne, papotage sur l'herbe, ... [coupée par la discussion du groupe assis dans l'herbe]
Le vendeur de BD jeune : Et c'est pour ça que Le Seigneur des Anneaux ne pourra jamais être filmé.
Marge jeune : [Reprend] ..., membre d'une confrérie avec leurs casquettes [Il s'agit d'un groupe juif portant des kippas] Je crois que je vais bien m'plaire ici.

SEQ 14 - INT/JOUR - Université de Springfield - Auditoire
Professeur d'Histoire de la Culture Auguste : Alors, vous avez tous acheté les livres obligatoires pour ce cours? [Les élèves prennent les livres de leur sac et les posent sur leur table] Bien, vous pouvez tous les foutres en l'air. [L'auditoire est choqué puis obéit avec enthousiasme] Tout ce que vous croyez savoir sur l'histoire est erroné. Par exemple : les Pères fondateurs qu'avaient-ils en commun ?
Elève garçon : Ils ont défié un roi ?
Elève fille : Ils ont crée un système de séparation des pouvoirs ?
Prof : Faux. Ils étaient tous blancs, protestants, propriétaires et mâles. [Il tague « LE MAL » sur la peinture de la Constitution des Etats-Unis. L'auditoire est choqué.]
Marge jeune : Êtes-vous en train de dire que l'Amérique a été construite sur un malentendu ?
Prof. Auguste : Qui a dit ça ? [Il scrute l'auditoire, voit des visages hideux puis s'aperçoit que c'est Marge qui a dit ça] C'est exactement ce que je disais. [Marge fait un sourire gêné]
Dans la tête du prof. Auguste : Premier trimestre, ça commence à être intéressant.

SEQ 15 - EXT/JOUR - Université de Springfield
[Homer lit le livre ‘Les ponts du comté de Madison']
Homer jeune : [Souffrant] Ohh, ce livre est nul à pleurer.
Marge jeune : [Accourant] Homer ! Si tu savais tout ce que j'ai appris ! Est-ce que tu savais que chaque président des États-Unis était un mâle, blanc, hétéro ?
Homer jeune : Même Walt Disney ?
Marge jeune : Et est-ce que tu sais aussi que l'Histoire est écrite par les gagnants ?
Homer jeune : C'est vrai ? Je croyais qu'elle était écrite par les perdants. [Il rit]
Marge jeune : Si tu penses ça, tu devrais rencontrer mon professeur Auguste qui m'a montré une vision du monde que je n'avais jamais connu.
Homer jeune : Le professeur Auguste ? C'est qui ? Un dévoreur de livres à cheveux gris ?
Marge jeune : Euhmm, pas tout à fait.
Prof. Auguste : Marge, j'espère vous voir demain pendant les heures de bureau.
Marge jeune : [Rit longuement] Entre 3 et 5 heures ?
Prof. Auguste : J'ai un rideau de perles, entrez quand vous voudrez.
Marge jeune : [L'air amoureuse] Je le ferai.
Prof. Auguste : [Frimant sur son vélo couché] Au club des professeurs ! [Il s'éloigne en tirant des coups de sonnette, Marge soupire]
Homer jeune : T'as jamais fait ce bruit avant, t'es malade ?
Marge jeune : [N'osant pas avouer ses sentiments] euhmmm.
Homer jeune : Je me demande ce que tu as derrière la tête. [Elle tourne sa tête pour admirer le professeur faisant des acrobaties sur son vélo derrière eux]

SEQ 16 - EXT/NUIT - Maison des Simpson - La rue
[Une fourgonnette stationne devant la maison des Simpson : ‘Gaz et électricité de Springfield. Anciennement : Electricité et gaz de Springfield']

SEQ 17 - INT/NUIT - Maison des Simpson - Porte de la cave
Le réparateur : C'est bon, j'ai rallumé votre veilleuse. Maintenant, je dois faire un petit réglage sur le thermostat. Est-ce que vous voulez que je vous raconte une histoire ? Celle de la femme que j'ai aimée et perdue.
[Tout le monde se trouve dans la cuisine]
Lisa : Nous sommes au milieu de notre propre histoire, merci.
Le réparateur : Ouais personne ne s'intéresse aux histoires du technicien du gaz. Tais-toi pauvre abruti et fais fonctionner le gaz.
Marge : Enfin bref, mon admiration pour mon professeur grandissait de jour en jour.

SEQ 18 - INT/JOUR - Université de Springfield - Auditoire
Prof. Auguste : C'est pour cela que à la place de XX les gènes féminins bénéficient de l'appellation ++ [L'auditoire applaudit]
Marge jeune : Professeur, pensez-vous que les scientifiques blancs et mâles ont refusé de prendre en compte la contribution du tiers monde ?
Prof. Auguste : Excellente question. Et la réponse est : bien sûr. Est-ce qu'une tribu pygmée aurait trouvé la pénicilline ? Elle l'a peut-être fait. Seulement, personne, [insistant] personne ne lui a demandé. [Marge fond amoureusement sur sa table]

SEQ 19 - INT/JOUR - Appartement d'Homer et Marge - Salon
[Marge lisant ‘Histoire du peuple américain de 1492 à nos jours' par Howard Zinn - à noter que le vrai titre du livre est ‘Une histoire populaire des Etats-Unis de 1492 à nos jours'. Homer rit devant la télévision]
Homer jeune : Ah Hélène, est-ce que tu vas trouver un amant digne de ce nom.
Marge jeune : Le professeur Auguste dit que les sitcoms sont condamnés à disparaître bientôt.
Homer jeune : Et bien, voilà ce que je réponds : T'es privée de soupe, parce que j'suis un cador dans mon domaine. Intello.
Marge jeune : Je pensais que tu accepterais mes remarques.
Homer jeune : Hey, je travaille dur toute la journée pour payer tes études. J'peux pas boire une bière pendant que ma petite-amie met de la pommade sur mes brûlures de laser?
Marge jeune : Oh, c'était pas prévu que ces lasers te brûlent.
Homer jeune : Apparemment, si tous les mômes tirent en même temps dans ton ventre et ben ça le fait. [Il soulève son t-shirt, Marge le soigne, la tête d'Homer se transforme en tête du prof. Auguste. Effarée, elle tourne Homer pour soigner son dos. Mais elle imagine la jaquette du professeur. Elle est à nouveau surprise par ses hallucinations]

SEQ 20 - NUIT - Springfield Place
[Sur la musique de Closing Time par Semisonic, la relation de Homer et Marge ne va plus bien]

SEQ 21 - INT/JOUR - Université de Springfield - Bureau du Prof. Auguste
[Marge et Prof. Auguste regardent un tableau]
Prof. Auguste : Marge, ton œuvre d'art de protestation est très impressionnante. [Le tableau représente la Statue de la Liberté qui va couper la Floride avec une paire de ciseaux]
Marge jeune : Merci beaucoup, professeur Auguste.
Prof. Auguste : Oh, je t'en prie, je suis ton mentor, appelle-moi Stéphane. [Un mot sort du sac de Marge, Prof. Auguste le ramasse]
Marge jeune : Oh, merci. C'est un petit mot de mon petit-ami.
Prof. Auguste : Laisse-moi deviner. C'est un copain de lycée qui t'empêche de t'épanouir ?
Marge jeune : Homer est parfait pour moi. Regardez son petit mot : « Tu me manques ».
Prof. Auguste : En fait, Marge, si je peux décortiquer cette lettre. Quand il écrit « tu me manques ». Il est le sujet et toi tu es l'objet. Tu es son objet.
Marge jeune : Mais Homer me soutient à fond et c'est lui qui paye mes études pour l'université.
Prof. Auguste : Il paye pour toi comme si tu étais à lui. Je suis désolé mais c'est de l'oppression.
Marge jeune : Je sais bien que vous ne me diriez jamais une chose qui ne soit pas objective.
Prof. Auguste : Marge, ton prochain objectif doit être de vraiment réfléchir à cette relation.
Marge jeune : Et c'est pour quand ?
Prof. Auguste : Avant qu'il ne soit trop tard.
Marge jeune : Ah ! Stéphane !

SEQ 22 - EXT/JOUR - Université de Springfield - La cour
Homer jeune : Marge, Marge, t'es où ? [Sculpture ‘Oiseau de Lune' de Joan Miro en arrière-plan] T'es derrière cette statue de Jean Miro ?
Un passant : C'est Joan Miro.
Un autre passant : Péquenot stupide. [Plusieurs étudiants se moquent de lui]
Homer jeune : Hé, c'est les péquenots comme moi qui font votre cuisine et nettoie vos chiottes.
Un passant plus âgé : Si vous faisiez mieux la première, on aurait moins besoin des seconds. [Homer part en pleurant] C'est ça, péquenot, cours, retourne dans ton bled.

SEQ 23 - INT/JOUR - Université de Springfield - Bureau du prof. Auguste
Prof. Auguste : Marge, cet attrape-rêve m'a été donné par un guerrier d'une très ancienne tribu. Une tribu gouvernée par les femmes. Je crois qu'il a attrapé mon rêve. [Il incante, Homer jeune entre]
Homer jeune : Ouh pinaise, qu'est-ce qu'il se passe, ici ? Incantation ?
Marge jeune : Homer, tu me gênes beaucoup.
Homer jeune : Marge, qu'est-ce que tu fais dans cette maison de fou ? Ça n'a rien à voir avec le film ‘American College'. J'ai écrasé la guitare d'un hippie et il m'a poursuivit en justice. Et il a gagné.
Marge jeune : Homer, rentre à la maison. Et on en parlera plus tard.
Homer jeune : Dacco dac. [Il sort, revient sur ses pas et fait mine de claquer la porte avec le rideau de perle] Et clac !

SEQ 24 - INT/JOUR - Studio d'enregistrement - Les disques de Groovetone
[Lenny, Carl et Lou chantent alors qu'Homer reste las sur sa chaise]
Homer jeune : J'en peux plus, nos harmonies traditionnelles n'ont aucun sens dans ce monde cruel. Notre musique va virer de bord. Une guitare rock qui utilisera l'énergie nihiliste cradingue. Et j'l'appellerai « Grunge ».

SEQ 25 - EXT/JOUR - Université de Springfield - La cour
[Homer et son groupe sont sur une scène dans la cour de l'Université]
Homer jeune : Nous sommes le groupe ‘Sadgasm' et le titre de cette chanson est ‘politiquement incorrecte'. [La foule est impressionnée] [Il chante] Ma douleur est si forte. Nos amours sont bien morts. [Une tête d'ampoule se glisse dans la foule, il en ressort typé punk] Ce monde débile. [???] Reste dans ta ville. Tu m'fous la gerbe. [Le Serpent puis une voiture de police qui étaient en poursuite se font soulever par le public]
Marvin Cobain : [A une cabine téléphonique] Kurt, Kurt, c'est Marvin, ton cousin, Marvin Cobain. Tu sais, ce nouveau son que tu recherchais ? Et bien écoute-moi ça. [Il tend le combiné de téléphone vers la scène]
Homer jeune : Marge, Marge. [Voyant Marge au fond de la foule, il saute sur son public et nage vers elle] Salut Marge.
Marge jeune : Homer, ta musique est remplie de colère et d'amertume.
Homer jeune : Mais pourquoi je devrais être amer et en colère ? Parce que je paye pour que tu fasses les yeux doux à un professeur qui parle comme un livre ?
Marge jeune : Voilà une question pour toi : Pourquoi je resterais avec un homme qui refuse de me voir m'épanouir ?
Homer jeune : Hé ben, si tu le prends comme ça tu devrais trouver quelqu'un capable d'entretenir ce nouveau toi. [Sarcastique] Pit-être quelqu'un de plus âgé, plus sophistiqué, qui pourrait t'amener en Europe pendant toutes les vacances.
Prof. Auguste : [Arrive en vélo couché] C'est pile pour moi.
Homer jeune : D'oh. [Marge monte sur le vélo, ils partent en sonnant]
Une bimbo : Vous voulez bien signer mes lolos ? [Homer accepte, l'air dégouté et signe « Marge, reviens » sur la poitrine de la bimbo]

SEQ 26 - INT/NUIT - Maison des Simpson - Salon
Bart : M'man, pourquoi t'as arrêté de parler depuis 2 minutes et demi ?
Lisa : On aurait dit 20 minutes.
Marge : Peu importe, Homer et moi avions une tâche douloureuse : partager tout ce que nous avions en commun.

SEQ 27 - INT/JOUR - Appartement d'Homer et Marge - Salon
Homer jeune : C'est bon, je garde les disques et tu prends les CD. Je prends la machine à écrire et toi, l'ordi. J'prends les actions Enron et toi tu gardes les actions Microsoft. Et euhm...
Marge jeune : [Lui coupe la parole] Et qui garde petite pieuvre ?
Homer jeune : J'prendrai juste un tentacule. [Homer arrache un tentacule de la peluche, les billes qui étaient dedans se déversent au sol sur la musique de Bitter sweet symphony de The Verve. Ils se regardent d'un air triste]

SEQ 28 - EXT/PENOMBRE - Bar de Moe
Homer (voix off) : J'étais tellement déprimé que j'ai passé tout mon temps dans un bar.
Homer jeune : Donne-moi une bière, Moe.
Moe jeune : J'vends plus du tout d'gniole. C'est un bar à cigares maintenant.
Homer jeune : Parfait, donne-moi un cubain. [Il se sert] Laisse la boîte. [A côté de lui, Barney fume un cigare d'une traite]
Barney jeune : Ouh, j'me sens pas bien. [La fumée qu'il expulse remplie le bar, Moe en profite pour essayer de voler une montre à quelqu'un]
Moe jeune : [Gêné] Oh, je n'étais pas en train de voler ta montre,... [Bégaye] Je, j'essayais juste de te draguer.
Client : Parfait, alors on peut aller chez moi ?
Moe jeune : [N'en revenant pas] Oh, c'est pas vrai.

SEQ 29 - EXT/PENOMBRE - Université de Springfield
[Marge et prof. Auguste sont devant l'Université de Springfield avec deux vélos couchés]
Prof. Auguste : Prête à me suivre dans la visite guidée du restaurant le plus inabordable pour les paraplégiques ? [Il montre un restaurant au sommet d'un très long escalier ‘Grill du haut de l'escalier']
Marge jeune : Bien sûr que oui. [Ils se mettent en route] Je veux savoir tout ce que vous savez. [Homer les voit depuis la porte du bar de Moe]
Homer jeune : Ohh, chaque fois que je vois Marge, ça me rappelle Marge. [Il jette sont cigare dans un bar à oxygène qui explose, Krusty le clown en ressort]
Krusty jeune : Oh, maintenant, où je vais trouver mon oxygène ? [Il pleure]

SEQ - 30 - INT/NUIT - Salle de concert
Homer jeune : [Chante sur l'air de ‘Rape me' de Nirvana] Je nage dans l'inertie. Lâche-moi avec ton ironie. [Cri] Lâche-moi. Lâche-moi.

SEQ - 31 - INT/JOUR - Université de Springfield - Bureau du prof. Auguste
Marge jeune : Vous avez vraiment lu tous ces livres ?
Prof. Auguste : Moralement, je n'aurais pas pu les mettre si je ne les avais pas lus mais je regarde le sport aussi, comme un homme normal. [Il allume la télévision, un match de football américain est diffusé] Je l'crois pas ! Les Patriotes dans l'aire des Redskin, c'est une catastrophe. C'est plus un divertissement, c'est un génocide. [Il s'effondre sur le canapé]
Marge jeune : Et si on mettait un peu de musique ? [Elle allume la radio, la musique est rock]
Prof. Auguste : Non, non, je veux le chant des baleines. [Marge jeune insert le CD ‘Les océans de la mer', le prof. reprend soudainement confiance] Marge, puis-je te complimenter sur ton apparence ?
Marge jeune : Bien sûr.
Prof. Auguste : Tu es ravissante. Si je m'approchais pour t'embrasser, est-ce que tu considérerais ça comme du harcèlement ou me donnerais-tu ton consentement ?
Marge jeune : Consentement, bien sûr.
Prof. Auguste : [Se caresse le menton] Ahhh, dans la continuité de cette pensée, pourrais-je embrasser ta bouche avec ma bouche ?
Marge jeune : Qu'est-ce que tu attends pour le faire ? [Ils s'embrassent sur le chant des baleines]


SEQ - 32 - INT/JOUR - Hôtel particulier d'Homer - Salon
Homer (voix off) : J'ai enfin réalisé le rêve de toutes les rock stars : détester être célèbre. [Homer jeune brûle ses disques d'or]
Homer jeune : Pourquoi j'suis pas heureux, j'suis l'artiste grunge le plus populaire des disques Morves. Même Thierry-le-tordu parodie mes chansons.
Thierry-le-tordu : [A la télévision, chante] Pain aux raisins et compote. Krusty le Clown, c'est mon pote. Tête dans l'cul, tête dans l'cul, tête dans l'cul, tête dans l'cul !
Homer jeune : [Déprimé] Celui qui se lasse de Thierry-le-tordu se lasse de la vie.

SEQ - 33 - EXT/JOUR - La plage
[Marge jeune et Prof. Auguste se promènent sur la plage]
Prof. Auguste : Regarde ce beau phare, c'est l'expression ultime d'une technocratie purement phallocratique qui viole la pureté du ciel.
Marge jeune : Je croyais qu'ils étaient hauts pour que les bateaux les voient.
Prof. Auguste : Non Marge, tout ce qui est en forme de pénis est mauvais.
[Ils marchent un peu et tombent sur une cérémonie de mariage]
Marge jeune : [Joyeuse] Oh un mariage !
Prof. Auguste : L'esclavage est encore fleurissant à Springfield ?
Marge jeune : Tu es contre le mariage ?
Prof. Auguste : Marge, le mariage opprime les femmes depuis des siècles.
Marge jeune : Mais, Stéphane, j'ai envie de me marier un de ces jours.
Prof. Auguste : Oh Marge, c'est ce genre de phrases qui laissent à penser que les femmes sont stupides.
Marge jeune : C'est ce genre de phrase qui est ... [cherche ses mots] méchant.
Prof. Auguste : Ça peut avoir l'air méchant mais j'essaie juste de t'aider à évoluer.
Marge jeune : Oh ! Evolue toi-même Professeur Andouille ! Ou devrais-je dire Professeur Andouille auxiliaire. [Il est choqué et verse une larme, elle s'en va]
Prof. Auguste : [Cri] Je ne suis pas professeur titulaire parce que le chef de mon département est idiot.
Chef de département du prof. : [Arrive, bête mais musclé] Hé, hé, qu'est-ce que tu viens de dire sur moi ?
Prof. Auguste : Je suis désolé, Professeur Bœuf.
Chef de département du prof. : J'vais te donner un diplôme BTS : Bouffe Ton Sable. [Il frappe prof. Auguste sur la tête, ce dernier s'enfonce petit à petit]

SEQ - 34 - INT/JOUR - Université de Springfield - Foyer des étudiants
[Marge jeune déprime devant les ‘Music News' à la télévision. Elle y voit Homer chanter « Margarine ». Dans le clip on voit Homer chanter au fond d'un plateau télé où les participants du jeu télé sont : Abraham en couche-culotte, une grosse dame et un gorille en camisole]
Homer jeune : [Chante] Etale ta margarine sur la crème de mon cœur, elle est vraiment fine. Elle a le goût du beurre ...
Marge jeune : C'est de moi qu'il parle quand il chante ? [Dans le clip on voit une scène de théâtre avec un décor : l'Université dans le fond, prof. Auguste et Marge qui se tiennent la main] [Joyeuse] Oh ! Mais oui !
Homer jeune : [Chante] J'ai aimé cette fille et elle m'a fait pleurer. J'suis devenu débile, [Des mots sortent de la bouche du personnage de prof. Auguste et font tomber Homer] c'était pas sans danger. J'peux pas croire que tu te débines. J'peux pas croire que tu te débines, Margarine. [Il verse une larme] Margarine. Margarine. [Cri] Margarine. Margarine.
Marge jeune : Il m'aime encore tant que ça après tout ce que je lui ai fait subir.
[Le clip musical est coupé par une édition spéciale]
Présentateur TV Kurt Loder : Nous interrompons notre blabla pour une nouvelle de dernière minute. Le groupe grunge Sadgasm vient d'exploser en mille morceaux. [Les fans du groupe pleurent devant la caméra] Homer Simpson, le leader du groupe s'est enfermé dans son hôtel particulier et une rumeur circule au sujet de son addiction à des substances illicites, c'était Kurt Loder en direct des années 90.
Marge jeune : [Effrayée] Oh non ! La drogue ? [Elle prend un taxi et se rend à l'Hôtel particulier d'Homer]


SEQ - 35 - INT/JOUR - Hôtel particulier d'Homer - Salon
[Marge jeune entre chez Homer jeune. Elle le retrouve semi-conscient sur son canapé avec une seringue dans le bras]
Marge jeune : Oh mon Dieu, tu es drogué.
Homer jeune : [Vaseux] Euh, j'en ai besoin.
Marge jeune : Je vais t'aider à arrêter cette saloperie.
Homer jeune : J'en ai besoin.
Marge jeune : [Enervée] Non, pas du tout. [Elle prend la seringue et l'écrase avec son pied, sur une musique douce le temps passe, Marge jeune aide Homer jeune à reprendre du poil de la bête, elle le lave, le nourri]
Marge (voix off) : Malheureusement, j'ai appris plus tard que ce n'était pas de l'héroïne mais de l'insuline.

SEQ 36 - INT/NUIT - Maison des Simpson - Salon
Marge : Homer avait vraiment besoin de ces injections.
Homer : J'étais devenu diabétique en buvant trop de capuccinos sucrés.

SEQ - 37 - INT/JOUR - Hôpital
[Homer est allongé dans un lit d'hôpital]
Marge jeune : Homer, j'étais tellement plongée dans le monde universitaire que j'ai oublié l'importance que ton amour avait pour moi. Tu peux me trouver à nouveau une place dans ton cœur ?
Homer jeune : Bien sûr, la folie de ces années 90 qui nous séparait, c'est bientôt fini.
Marge jeune : T'as raison mais je m'inquiète de ce qui se profile à l'horizon. Télé-réalité, Britney Spears, le nombre de buts marqués par les équipes de foot...
Homer jeune : Au moins on est sûr qu'il n'y aura pas de président pire que Bill Clinton. T'imagines ? Mentir dans sa déposition devant la Cour au procès civil. C'est la pire des choses qu'un président puisse faire.
Marge jeune : Il n'y aura jamais un président pire. Jamais.
Homer jeune : Jamais.

SEQ - 38 - EXT/NUIT - Parcours de mini-golf
[Pendant que Homer parle, le jeune couple arrive sur le parcours de mini-golf]
Homer (voix off) : Avec la fin des années 90 et l'approche des Jeux Olympiques de Sydney, notre amour s'est ravivé. Et un soir de clair de lune, dans un mini-golf, j'suis arrivé à mes fins. [Il rit]
[Homer jeune et Marge jeune s'embrassent dans le château du mini-golf]

SEQ 39 - INT/NUIT - Maison des Simpson - Salon
Marge : Homer arrête, tu n'as pas besoin de tout raconter aux enfants. [Elle rit]
[Les enfants se réveillent]
Lisa : Qu'est-ce que j'ai raté ? Comment ça s'est fini ?
Bart : Vous vous êtes remis ensemble ?
Homer : Oui, ce prof n'a pas pu nous séparer Marge et moi. Même s'il avait été plus gentil sur la plage. [Homer et Marge rient]
Marge : Mais ce professeur m'a donné une très bonne leçon. Mon cœur n'appartient qu'à Homer. [Ils s'embrassent]
Homer : Et une fois qu'on s'est remis ensemble, j'étais trop heureux pour vouloir refaire du grunge.

SEQ 40 - EXT/NUIT - Maison des Simpson - La rue
[Ils s'embrassent devant la fenêtre]
Le passant qui s'était moqué d'Homer plus jeune : Ahh... ces péquenots.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park