Haut de page

Les Simpson à la TV

La reine du balai
S21E12

Marge et Homer participent aux jeux olympiques de Vancouver en curling...

Les apprentis sorciers

SEQ 1 - EXT/JOUR Devant le centre commercial
[Au dessus des portes du centre commercial est accrochée une banderole sur laquelle on peut lire : « 26 décembre. Solde d'après-Noël. S'il vous plait, signalez tous les Pères Noël à la sécurité ». Des hommes habillés en Père Noël sont emmenés par la police. Ils montent tous dans un fourgon cellulaire]
Pères Noël : [Tristement] Ho, ho, ho.

SEQ 2 - INT/JOUR Centre commercial - Allées
[Les Simpson se promènent dans les allées du centre commercial. Des techniciens sont en train d'enlever toutes les décorations de Noël. 3 femmes et 2 hommes chantent devant un sapin auquel on enlève toute décoration]
Chœurs : [Ils chantent] Mon beau sapin, roi des forêts, tu n'as plus ta verdure. Tu es dépouillé de tes attrais, tu as perdu ta belle parure... [Plus loin, des hommes démontent un stand qui représentait le Pole nord. (Neige, sapins, cadeaux, etc.) Deux hommes prennent une décoration représentant un renne et le détruisent en le passant dans un broyeur] Mon beau sapin, roi des...
Marge : Dites donc, ils ont vite fait de se débarrasser de l'esprit de Noël, ici.
Lisa : Et ils commencent déjà à exploiter les prochaines vacances. [Elle montre un stand. Au dessus de celui-ci il est écrit « Rencontrez le Père Noël ». Deux hommes placent un panneau devant l'enseigne pour former maintenant la phrase : « Rencontrez Dr. King ». Un homme ressemblant à Martin Luther King a pris la place du Père Noël. Des enfants s'assaillent tour à tour sur ses genoux]
King : [Au garçon assis sur ses genoux] Alors, jeune homme, as-tu jugé les gens à l'aulne de leur caractère cette année ?
Garçon : Oui, révérend docteur. [Un employé s'approche]
Employé : Déjeuner. [L'homme jouant le rôle du Dr. King, pose l'enfant par terre et se lève]
King : [Heureux] Enfin libre ! Enfin libre !
Marge : [A sa famille] Bon, vous vous souvenez de notre accord ? Chacun peut rendre un de ses cadeaux de Noël sans aucun scrupule. Moi, je rends ce calendrier de chatons. [Elle montre un calendrier sur lequel il y a une photo de chatons. Une étiquette est collée dessus, il est écrit « Bart »]
Lisa : [Embarrassée] Euh... Moi aussi je rends ce calendrier de chatons. [Elle sort le même calendrier provenant de Bart de derrière son dos]
Homer : Calendrier de chatons. [Homer et Maggie brandissent eux aussi le même calendrier]
Bart : Eh, y a 15 mois dans ces calendriers, ce qui vous fait 3 chatons de plus ! [Homer, Marge, Lisa et Maggie le regardent sans rien dire, les yeux écarquillés. Bart, énervé, reprend les 4 calendriers] C'est la dernière fois que je vous fait un cadeau de Noël de dernière minute ! [Il regarde le dos d'un des calendriers] Oh, la vache, qu'ils sont moches ces chatons !
Lisa : Maman, papa, ils viennent d'ouvrir un magasin Mapple ! [Elle montre un magasin cubique entièrement en verre se trouvant au milieu de l'allée. Le logo de la marque est une pomme croquée des 2 côtés et est donc une parodie de Appel]

SEQ 3 - INT/JOUR Centre commercial - Magasin Mapple
[Lisa entre en courant dans le magasin]
Lisa : J'hallucine ! [Elle regarde tous les objets vendus dans le magasin] Mypod, Myphone !... Oh, un Géniac bar ! [Le vendeur de BD s'approche du bar]
Vendeur de BD : Ma question est la déclaration suivante : « Le système d'exploitation 4.2 a une architecture plus laide qu'une fourmilière Tijuana ! »
Employé 1 : Avez-vous encore mis du beurre de cacahuète sur notre câble Ethernet ?
Vendeur de BD : Non, j'ai de la mayonnaise dans mon lecteur CD.
[Plus loin, Homer regarde de petits cubes blancs. L'un d'eux est illuminé]
Employé 2 : Je vois que vous admirez notre Mycube. Son carburant, c'est nos rêves. Son pouvoir, notre imagination.
Homer : Qu'est-ce qui fait ?
Employé 2 : Vous devriez vous demander plutôt : « Que puis-je faire pour lui » ?
Homer : Ok, d'ac. [Il parle au Mycube lumineux] Qu'est-ce que je puis-je pour toi ? Je t'en prie, je t'en supplie !
Employé 2 : Monsieur, il est même pas allumé !
Homer : Mais il est éclairé !
Employé 2 : Cette lumière confirme qu'il est off.
[Lisa s'approche d'un autre stand]
Lisa : Je ne peux m'offrir aucun de vos produits, mais est-ce que je peux m'acheter au moins des écouteurs blancs pour faire croire que j'ai un Mypod ?
Employée : Bien sûr, ça s'appelle des MyPhonies. [Elle lui donne les écouteurs. Lisa prend son porte-monnaie et en sort quelque pièces] Oh, et ils coûtent 40 dollars.
Lisa : [Déçue] Oooh ! Je n'aurai jamais quoi que ce soit de chez Mapple. [Elle reprend son porte-monnaie. Krusty entre dans le magasin, l'air énervé en brandissant un Mypod. Il est accompagné de Mr Teeny]
Krusty : J'ai horreur de ce Mypod ! Je peux pas regarder des films sur un écran aussi petit ! Et la musique actuelle, ah là, là ! Ne me déclanchez pas ! [Silence. Il regarde autour de lui] J'ai dit : « Ne me déclanchez pas » ! [Personne ne réagit] Eh ben, y a personne pour me déclancher ? [Bart lève le doigt et s'apprête à dire quelque chose, mais Homer pose sa main sur sa bouche pour l'empêcher de parler] Oh, allons-nous-en, Teeny, peut-être que quelqu'un chez Oldnavi voudra me déclencher ! [Il s'approche de Lisa] Tiens, petite, tu peux le prendre. [Il lui donne le Mypod]
Lisa : [Heureuse] Ooooh, merci Krusty !
Krusty : Oh, me remercie pas, remercie l'académie des récompenses des clowns juifs. [Il s'en va]
Lisa : Je suis enfin Mappelisé ! [Elle prend la même pose qu'une pub accrochée au mur sur laquelle une silhouette féminine noire sur fond vert danse en écoutant de la musique sur son MyPod]
Employé 3 : Nous sommes tous Mappelisés !
Lisa : Pardon. [Elle prend un air triste comme sur une autre pub où une silhouette noire sur fond rouge écoute de la musique sur son MyPod et a l'air de déprimer]
[Soudain, une voix se fait entendre. Tout le monde se tourne vers l'écran géant au fond du magasin]
Homme au micro : [Off] Votre attention, s'il vous plait, Planète Mapple, préparez-vous à une déclaration en direct du fondateur et responsable de la création de Mapple : Steve Mobbs. [Les gens dans le magasins sont stupéfaits et très agréablement surpris]
Femme : [Admirative] Steve Mobbs !
Homme 1 : C'est un génie !
Homme 2 : C'est comme un dieu qui sait ce que nous voulons ! [Steve Mobbs apparaît sur l'écran. Il ressemble très fort à Steve Jobs, le fondateur d'Appel]
Mobbs : Salut. C'est moi votre follement grand chef Steve Mobbs. Je vous parle depuis le quartier général de Mapple situé sous la mer [Derrière lui, de l'autre côté de la paroie en verre, on voit passer un animal marin étrange qui ressemble à un dauphin avec une corne de licorne] avec une déclaration qui va complètement changer votre façon de voir les choses.
Springfieldiens : [Impressionnés] Oooooooh ! [Ils sortent tous des billets de leur portefeuille]
Mobbs : Et cette déclaration est... [Bart, un peu plus loin, branche un micro dans une prise. La voix de Mobbs est coupée et est remplacée par celle de Bart]
Bart : [Au micro] Vous êtes tous des nuls ! [Les gens dans le magasin, croyant que c'est Mobbs qui a dit ça, rengent leurs billets]
Springfieldiens : [Déçus, choqués] Oooooooh ! [Bart continue de prêter sa voix à Mobbs pendant que celui-ci est en train de parler et ne se rend compte de rien]
Bart : [Au micro] Vous vous croyez cool parce que vous achetez un téléphone à 500 dollars avec un fruit dessus ? Eh ben, vous savez pas, il me coûte que 8 dollars à fabriquer et je vous pisse à la raie ! [Les Springfieldiens, choqués, laissent tomber leurs appareils (MyPod, MyPhone, etc.)]
Bart : [Au micro] J'ai fait une fortune sur votre dos, bande de nazes, et j'ai tout investi dans Microsoft ! Maintenant, mon petit copain Bill Gates et moi, on s'embrasse sur un tas de votre fric !
Springfieldiens : [Choqués, tristes] Oooooooh ! [Le vendeur de BD, au fond du magasin, se met à courir vers l'écran avec une masse dans les mains. Des employés du magasin le poursuivent]
Vendeur de BD : Traître ! Ton cœur est plus noir que ton col roulé ! [Il lance la masse vers l'écran. L'arrière du magasin, qui est constitué de vitres, se brise en mille morceaux. Les employés se jettent sur le vendeur de BD et le plaquent au sol. Bart, voyant l'étendue des dégâts, se met à rire]
Employée : [Enervée] Qui ose mettre en question le patron qu'on a viré il y a 10 ans et qu'on a repris !?
Lisa : [En colère] C'était mon frère, Bart ! [Elle le pointe du doigt]
Employée : Faite-lui la peau avec vos écouteurs ! Faite-lui la peau ! [Les employés du magasin et les clients se dirigent vers Bart en faisant tournoyer leurs MyPhonies au dessus de leurs têtes. Bart, inquiet, marche à reculons, puis s'arrête à côté d'une table sur laquelle se trouvent des MyCubes]
Bart : MyCube, fais-moi décoller ! [Il allume un MyCube. On entend la chanson « Loving You » de Minnie Riperton] Hein ? [Bart, surpris, s'en va en courant]
Employée : Attrapez-le ! Faite-lui la peau ! [Les employés et les clients poursuivent Bart]

SEQ 4 - EXT/JOUR Rues de Springfield
[Bart sort du centre commercial en courant puis ralentit quand il remarque qu'il a semé la foule]
Bart : Débile foule en colère qui me poursuit parce que j'éclaire d'une lumière crue la société moderne ! Oh, je sais ce que ressentait Charlie Chaplin ! [Il s'arrête de marcher et renifle] Hum ? C'est quoi cet arôme exotique ? Ça sent le hamburger cuit chez un marchand de tapis. [Bart entre dans une propriété en se dirigeant à l'arrière de la maison, là où il sent l'odeur]

SEQ 5 - EXT/JOUR Derrière la maison de Bashir - Jardin
[Un petit garçon musulman est en train de faire un barbecue dans le jardin. Bart sort de derrière des buissons]
Bashir : Bonjour. Tu veux un peu d'agneau ? [Le garçon donne un bout de viande à Bart. Bart le mange]
Bart : Mmmh ! Waaaw ! Toutes ces années que j'ai câliné les agneaux alors qu'ils auraient pu me remplir l'estomac ! Je suis Bart.
Bashir : Je suis Bashir. [Ils se serrent la main] Ma famille et moi venons d'arriver de Jordanie.
Bart : Jordanie ? C'est quelque part sur la mappemonde ? [Bashir fait oui de la tête, un peu vexé. La mère de Bashir sort de la maison pour aller dans le jardin]
Mère de Bashir : Bashir, présente-moi ton nouvel ami.
Bart : Bashir, tu m'avais pas dit que t'avais une sœur.
Mère de Bashir : Ha, ha, ha ! Quel petit charmeur ! Voudrais-tu rester pour dîner ?
Bart : Eh, je refuse jamais de la bouffe d'un inconnu. [Il mange un morceau d'agneau]

SEQ 6 - EXT/JOUR Devant l'école élémentaire
[Bart et Bashir se rendent à pied vers l'école]
Bart : Bon, alors, t'es nouveau dans notre école, alors je te fait le speech. On appelle Skinner Skinchieur, monsieur Winner c'est monsieur Looser et Willie le jardinier est surnommé Willie le demeuré. [Ils passent devant Willie qui ramasse des feuilles mortes]
Willie : Oooh, c'est pas très malin ! Moi qui avais tellement d'aspects qu'on peut se moquer. Je suis pauvre, je suis sale, j'arrive point à lire ou écrire, je crois ce qu'on dit à la télé... [Bart et Bashir s'en vont en riant]
Bart : Bon, ensuite, voilà les plats de la cafétéria qui te rendront malade : La salade de chou, le thon, soupe de poisson et fruits de mer... La seule chose sans risque, c'est les côtes de porc.
Bashir : Ma religion dit que je dois jamais manger de porc. [Bart s'arrête soudain de marcher. Bashir l'imite]
Bart : Une religion différente !? Ne le dit surtout à personne ! Parce que si les voyous du coin découvrent que t'es différent... [Jimbo, Dolph et Kearney s'approchent]
Jimbo : Qui est différent ?
Kearney : [A Bashir, d'un air menaçant] Comment tu t'appelles, tache de sueur ?
Bashir : [Stressé] Euh... Bashir.
Kearney : « Va-chier » !? J'adore casser la gueule des gosses qui m'insultent ! [Les 3 voyous frappent leur poing dans leur paume d'un air menaçant. Bashir n'est pas rassuré]
Jimbo : Ok, Va-chier, dis-nous d'où tu viens qu'on te renvoie là-bas d'un bon coup de poing.
Kearney : Je vais te cogner super fort parce que secrètement je te trouve mignon ! [Ils s'apprêtent tous les 3 à frapper Bashir. Bart les en empêche]
Bart : Woh, woh, woh ! Vous pouvez pas lui tomber dessus parce qu'il est, euh... [A Bashir] T'es quoi, au fait, comme religion ?
Bashir : Musulman.
Bart : Oh, merde ! [Kearney le bouscule et le fait tomber, puis il s'adresse à Bashir, méchamment]
Kearney : T'es la cause que je peux pas emporter de dentifrice dans l'avion ! [Bart se relève, et place son skateboard entre lui et Bashir au moment où Kearney veut donner un coup de poing à Bashir. La main de Kearney heurte le skate] Aie !! [Il frotte sa main. Les 3 voyous jettent maintenant un regard glaciale à Bart]
Bart : Ecoutez, les mecs, tout le monde est différent. Jimbo, t'es chrétien, Dolph, t'es juif et Kearney, ta famille est du culte que Moe a lancé.
Kearney : J'ai été obligé, maman se fait le sauveur ! Je veux dire : Le vrai grand Moe.
Jimbo : C'est toi le vrai grand maux ! [Jimbo et Dolph rigolent. Kearney donne un coup de poing à Jimbo et les 3 voyous se mettent à se battre. Bart et Bashir profitent qu'ils sont occupés pour s'en aller et rentrer dans l'école. Moe arrive pendant que Kearney se fait tabasser]
Kearney : Aide-moi, puissant Moe !
Moe : Je peux pas. Je suis pas vraiment un dieu. J'ai juste joué les fous pour couper à la corvée d'être juré.

SEQ 7 - EXT/JOUR Ecole élémentaire - Cour de récréation
[Bart et Bashir jouent dans la cage à écureuil. Un peu plus loin, Lisa est adossée contre un arbre et utilise son MyPod. Sherri et Terri la regardent]
Sherri : Regarde Lisa Simpson toute seule dans son coin.
Terri : Qui ne nous parle pas, nous ses meilleures amies ! Est-ce qu'on la hait ?
Sherri et Terri : Oui ! [Elles s'approchent toute les deux de Lisa]
Terri : Lisa, on est venu te dire que nous... [Elles remarquent qu'elle a une MyPod et sont impressionnées] Est-ce que c'est un MyPod !?
Lisa : Oui. J'ai déjà téléchargé tellement de musiques incroyables ! Tenez, écoutez, « Moon dream » de Miles Davis dans « Birth of the cool »... [Elle leur fait écouter en leur donnant à chacune un écouteur. On entend la musique. Lisa bat la mesure avec son doigt et se dandine. Sherri et Terri, par contre, se regardent et ont l'air de s'ennuyer. Lisa arrête la musique] Ou regardez cet épisode en exclusivité pour MyTunes d'Itchy et Scratchy...
Sherri et Terri : [Contentes] Ooooh ! [Lisa lance l'épisode. Sherri et Terri le regardent. L'épisode s'intitule : « DiePod Staylist ». Scratchy se promène dans une rue en écoutant de la musique sur son MyPod. Pendant que Scratchy a les yeux fermés, Itchy arrive et mets le volume du MyPod a fond. Le son est si fort que la barre représentant le volume sort du MyPod de plus de 5 mètres. Scratchy, en entendant la musique à fond dans ses écouteurs, hurle de douleur. Tout à coup, les écouteurs sont expulsés comme des bouchons de champagne et du sang jailli de ses oreilles. Les yeux du chat se brisent comme du verre et son cerveau se met à fondre et coule par ses orbites. Scratchy hurle, se met à genoux et essaie de retrouver, à tâtons, son cerveau fondu qui est répandu sur le trottoir. Itchy brandit alors un bocal sur lequel il est écrit : « Cerveau d'Einstein ». La souris verse le contenu du bocal devant Scratchy. Le chat ramasse le cerveau d'Einstein et le fait rentrer dans sa tête par son orbite gauche. Tout à coup, une ampoule apparaît au dessus de sa tête, il a une idée. Dans la séquence suivante, Scratchy a retrouvé ses yeux et écrit une formule mathématique très compliquée sur un tableau noir. Il se retourne vers un chien qui a un uniforme de commandant de la marine. Le chien fait oui de la tête. Ensuite, on voit un navire de guerre nommé « USS Insubmersible » navigant sur l'océan. Scratchy et le chien sont sur le pont. Ils prennent chacun une paire de jumelles et regardent au loin. Une explosion nucléaire a lieu au loin. Des poissons morts et une pieuvre tombent alors sur le pont]
Pieuvre : Ooooh ! Pourquoi !? [Elle meurt. Des mots apparaissent alors au dessus de la tête de Scratchy : « Remord, honte, coupable ». Dans la scène suivante, le chat déambule dans les rues avec une bouteille d'alcool à la main, l'air déprimé. Les 3 mots tournent toujours autour de sa tête. Scratchy s'arrête, retrouve le sourire et les 3 mots disparaissent. Une ampoule remplace les mots, symbolisant qu'il a une idée. Dans la scène suivante, Scratchy est dans un labo et a construit une machine à explorer le temps. Il rentre dedans et réapparaît au même endroit mais plus tôt dans le temps, au moment où Scratchy écrivait la formule au tableau]
Scratchy : Arrête ! [Il empêche son double d'écrire un mot de plus sur le tableau et le retourne. Il se rend compte que son double est mort et que son corps a été remplacé par une bombe A. Le laboratoire explose. Itchy regarde la scène de loin avec une paire de jumelles, puis entre dans la machine à explorer le temps pour se rendre dans les années 70. On voit ensuite Itchy, accompagné de souris femelles, danser sur une piste de danse dans les années 70]
[Retour à la réalité. Sherri et Terri, voyant l'épisode, se mettent à rire. Lisa sourit]

SEQ 8 - INT/JOUR Maison des Simpson - Séjour
[Homer est sur une échelle et visse une ampoule au plafond]
Homer : Marge, j'ai installé toutes les nouvelles ampoules à basse tension.
Marge : [Off, depuis la cuisine] Qu'est-ce que t'as fait des anciennes ?
Homer : J'ai disposé d'elles de façon respectueuse de l'environnement.

SEQ 9 - EXT/JOUR Derrière la maison des Simpson - Jardin
[Un tas d'ampoule en feu se trouve dans le jardin]

SEQ 10 - INT/JOUR Maison des Simpson - Séjour
[Retour dans la salle de séjour. Homer rie en pensant aux ampoules dans le jardin. Bart entre dans la maison et fait signe à Bashir]
Bart : Salam Alikoum !
Bashir : Salam Alikoum ! [Il s'en va. Homer descend de son échelle]
Homer : Milhouse est en pleine forme, il a des verres de contact, a changé de couleur de cheveux, un nouveau « Salut, à plus » : « Sadam alécon », ben dis donc !
Bart : P'pa, c'est Bashir, mon nouvel ami ! [On sonne à la porte]

SEQ 11 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée
[Homer ouvre la porte d'entrée. Bashir est à la porte et a un lance-pierre dans la main]
Bashir : Bart a oublié ça, monsieur.
Homer : « Monsieur » !? Ca, c'est le genre de respect qu'il faut arracher de la gorge d'un pitit américain !
Bashir : Vous savez, Bart ne m'avait pas dit qu'il avait un charmant grand frère !
Homer : [Il rie d'un air gêné] Ha, ha, ha ! Ca me fait pourtant dans les 38 !
Bashir : 38 de taille, vous voulez dire. [Homer rigole encore d'un air gêné, de façon très féminine]

SEQ 12 - INT/NUIT Bar de Moe
[Homer, Lenny et Carl sont au bar de Moe]
Lenny : Eh, Carl, t'as une idée dans quelle direction est la Mecque ?
Carl : Tu devrais le demander à Homer. Il doit le savoir rapport au nouveau copain de son fils. [Lenny et Carl rigolent]
Homer : Eh, Bashir est super ! Si Derek Jeter avait épousé Mariah Carrey, ça aurait pas duré, mais je parie qu'ils auraient eu un gosse comme lui.
Moe : Homer, c'est très grave, ce petit Bashir est musulman, donc dans des trucs pas très catholiques !
Homer : Ben, je peux pas le croire tant que j'aurai pas vu une émission de téloche qui épouse ton point de vue.
Moe : [Haussant les épaules] Bon... [Il allume la télé. Une série policière est diffusée. A l'écran, un membre du FBI se trouve dans une salle d'interrogatoire et s'adresse à un musulman ligoté à une chaise. Il renverse la table qui est devant lui et s'approche du musulman d'un air menaçant]
Agent du FBI : Pour la dernière fois, Fahid, où as-tu caché le gaz neurotoxique ? [Il sort un cran d'arrêt]
Fahid : Sous la jupe de la statue de la liberté ! Et elle a adoré ! [Homer, voyant ça a la télé, est effondré]
Homer : Hou, pinaise, qu'est-ce que je peux faire !?
Carl : Si tu veux arrêter Bashir et sa guerre contre les principes américains, t'as qu'à rendre sa famille victime de discrimination en matière d'emploi et de logement.
Lenny : Ouais, ça c'est patriotique, mais j'ai une meilleure idée : Invite-les chez toi.
Moe : Un petit dîner, un petit dessert, ensuite tu les Jack-Bauertise pour qu'ils te livrent tous leurs secrets ! [Moe, Lenny et Carl rigolent. Homer réfléchit]
Homer : [Lentement, l'air grave] Je crois que j'ai pas le choix. [Il boit sa bière en ayant un regard mauvais]

SEQ 13 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger
[Homer et Marge sont dans la salle à manger. Marge dresse la table]
Marge : Homer chéri, c'est une grande ouverture d'esprit de ta part d'avoir inviter la famille musulmane de l'ami musulman de Bart.
Homer : Voilà le plan, Marge, tu vas les faire parler, et moi je vais écouter et juger en silence. [On sonne à la porte. Marge va ouvrir. Une bulle de pensée apparaît à côté d'Homer. Lenny apparaît dedans et chuchote quelque chose à l'oreille d'Homer]
Lenny : C'est la sonnette qui t'indiquera quand ils arriveront. [La bulle disparaît]
[Plus tard. Homer, Marge, Bart, Lisa, Maggie, Abraham, Bashir, son père et sa mère sont à table et finissent de manger]
Marge : Alors, comment vous vous êtes connus tous les deux ?
Père de Bashir : Ha, ha, ha ! [Prenant sa femme par la taille] On s'est rencontré pendant nos études à l'université de sciences et de technologies de Jordanie.
Homer : Hiiiiin, intéressaaaant ! Ben, justement, l'autre jour, j'ai lu que la science sert à fabriquer des bombes, hein ! [Bart et Bashir se regardent, l'air gêné. Long silence. Soudain Lenny apparaît de nouveau dans une bulle de pensée d'Homer]
Lenny : Maintenant, tend le piège. [La bulle disparaît. Homer se lève, un petit sourire aux lèvres]
Homer : Je devrais aller nous chercher... le dessert. [Il va dans la cuisine, pousse un petit rire, puis revient avec un gâteau représentant le drapeau des Etats-Unis. Il s'adresse au père de Bashir] Je vous ai un pitit gâteau. [L'air sournois, il lui tend un couteau] Vous voulez le couper ? [Il se tourne de l'autre côté] Regarde ça, Lenny. [La bulle de pensée se rouvre. Lenny est sous la douche]
Lenny : Pas maintenant, j'ai du savon plein les yeux ! [La bulle disparaît]
Père de Bashir : [Mal à l'aise] Euh, non... Merci.
Homer : Quoi ? Qu'est-ce qui va pas ? Vous n'aimez pas le goût de la liberté !?
Bart : P'pa, ces gens sont mes amis ! Faut pas avoir peur d'eux parce qu'ils ont une religion différente, une culture différente et que leur nom est Ben Laden !
Père de Bashir : Jeune homme, tu nous manques de respect en manquant de respect à ton père !
Abraham : J'aime comme vous pensez, comme les ritals.
Homer : Ferme-là, vieux schnock ! [La mère de Bashir se lève]
Mère de Bashir : Je crois qu'il est temps que l'on s'en aille. [Bashir et ses parents s'en vont]
Homer : C'est ça, gâchez une soirée parfaite !
Marge : [En colère] Tu viens de donner à Bart une terrible leçon d'intolérance !
Homer : [Honteux] Je m'escuze, mais c'est si marrant et fastoche de juger les gens sur leur religion.
Marge : Eh bien, je veux que tu ailles jusque chez eux pour t'excuser !
Homer : Mais on est le pays le plus puissant du monde pour quelque années encore ! [Marge lui jette un regard glacial] Ok, d'ac, je vais m'escuzer... [Il voit que Maggie trempe son doigt dans le gâteau et s'apprête à le lécher. Homer attrape la main de Maggie avant qu'elle ne puisse en manger] bibibibibibip ! Mange pas ça, mon trésor, c'est du poison. [Il lui remet sa tétine]

SEQ 14 - EXT/NUIT Devant la maison de Bashir
[Homer se gare devant la maison de Bashir. Il sort du véhicule et prend un bout de papier sur lequel il a écrit ce qu'il allait dire aux parents de Bashir. Il le lit tout en marchant vers la porte d'entrée]
Homer : « Je m'escuze de vous avoir soupçonner d'être d'insensibles assassins d'enfants innocents. J'espère que nous pourrons oublier ça et... » [Il s'arrête car la lumière s'est allumée dans le garage. Homer s'approche de la porte et regarde à travers l'une des fenêtres. Dans le garage, le père de Bashir prend des bâtons de dynamite dans une caisse] Oooh ! De la dynamite ! Ce sont des terroristes ! Je dois me tirer discrètement ! [Il s'en va sur la pointe des pieds, mais comme il ne regarde pas devant lui, il ne voit pas les poubelles qui sont sur son chemin. Il les fait tomber ainsi qu'un souffleur de feuille qui se met en marche et fait tomber à son tour une boite pleine de cymbales. Tous ces éléments font un très grand bruit en tombant. Homer observe ce qu'il vient de provoquer et n'ose plus bouger] Jusqu'ici, tout va bien.

SEQ 15 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge
[Marge est couchée et lit un magazine intitulé : « A peine royal ». Sur la couverture il y a une photo du prince Olaf de Norvège. Homer rentre en trombe dans la chambre]
Homer : [Affolé] Marge, j'avais raison ! Tous ces gens sont bien ce que je crois qu'ils sont ! Je les ai vu décharger de la dynamite !
Marge : Ooooh ! Homer, je suis sûre que t'as rien vu du tout. Maintenant, faut dormir. [Elle éteint la lampe de chevet et se couche]
Homer : Ok, d'ac, ma bibiche. Mais si je me réveille demain, faut qu'en en discute.
[Plus tard. Homer dort et se met à rêver]

SEQ 16 - EXT/NUIT Au dessus de la ville
[Dans son rêve, Homer vole sur un tapis volant qui plane au dessus de la ville. Il se lève et croise un autre tapis volant sur lequel se trouvent Bashir et ses parents]
Bashir : Salut, Homer ! [Tout à coup, une lampe à génie apparaît devant Homer. Homer la frotte et un génie de couleur bleue en sort. Il ressemble très fort au génie de « Aladdin »]
Génie : Tu as frotté, tu dois m'aimer, tu m'aimes vraiment ! [Le génie porte maintenant une tenue musulmane et une grande barbe brune. Il parle dans un micro] Goooooood morning, ramadan ! [Il porte maintenant un costume d'homme d'affaire] Viens aux galeries Al Fayed, nos prix sont [???] ! [Des téléphones, des télés et autres appareils apparaissent autour de lui. Tout disparaît y compris le génie. Celui-ci réapparaît derrière Homer et tire sur sa queue de cheval pour que sa peau se tende et pour qu'il ressemble à Jack Nicholson] Voiiiilà le génie !
Homer : Hi, hi, hi ! Maintenant, fais Flanders !
Génie : Nooon ! Maintenant, je vais détruire votre société occidentale indécente !
[Le génie s'approche de l'église de Springfield et la transforme en une mosquée. Le révérend Lovejoy sort du bâtiment. Le génie le transforme alors en musulman avec une tenue brune, un chapeau et une longue barbe blanche. Ensuite, le génie transforme Jimbo, Dolph et Kearney en jeunes hommes d'affaire avec des lunettes de soleil et des chaînes autour du cou. Pour finir, chez un disquaire, le génie change les CD de musiques occidentales (Rock, R&B, Hip hop) en disques de Cat Stevens, un chanteur converti à l'Islam. Voyant tout ça, Homer se met à hurler]
Homer : Nooooooooooooon !! [Il regarde autour de lui, surpris] Hum ? D'habitude ça arrête le rêve.

SEQ 17 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge
[Retour à la réalité. Homer se réveille]
Homer : La puissance du rêve m'a convaincu que la menace est réelle ! [Il sort de la chambre, affolé]

SEQ 18 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV
[Lisa est allongée sur le canapé et utilise son MyPod. On sonne à la porte]

SEQ 19 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée
[Lisa va ouvrir. C'est la factrice qui se trouve à la porte. Elle tient dans ses mains une grosse boite cubique sur laquelle il est écrit « Mapple »]
Factrice : Un paquet pour Lisa Simpson. [Lisa prend le paquet. La factrice s'en va]
Lisa : Oooh ! C'est un cadeau de Mapple !

SEQ 20 - INT/JOUR Maison des Simpson - Séjour
[Lisa apporte le colis dans la salle de séjour]
Lisa : Oh, quel bel emballage ! [Elle ouvre la boite et prend une boite en polystyrène à l'intérieur] Je n'aurai jamais cru qu'une société puisse être mon âme sœur ! [Elle ouvre la boite et découvre un gros carnet sur lequel il est inscrit « MyFacture ». Lisa est déçue] Oooh, c'est ma première MyFacture... [Elle ouvre le carnet et regarde ce qui est écrit. Elle est extrêmement surprise] 1200 dollars !? Mais j'ai juste téléchargé... [Elle regarde sur son MyPod] 1212 chansons... [Après avoir lu ça, elle perd connaissance et gît au milieu des factures]

SEQ 21 - EXT/JOUR Devant la maison de Bashir
[Homer s'approche discrètement de la maison de Bashir en escaladant le muret du voisin]
Homer : Je dois prouver que le génie avait raison... [Dans la maison, devant la porte d'entrée, le père de Bashir embrasse sa femme]
Père de Bashir : Je vais au boulot. [A ce moment, Homer regarde discrètement par la fenêtre ouverte]
Mère de Bashir : Parfois je souhaiterais que tu quittes cet horrible métier.
Père de Bashir : Mais j'aime faire exploser les immeubles ! [Homer, affolé, s'accroupi et se retourne, il n'entend donc pas ce que le père de Bashir dit ensuite]
Homer : [Affolé] Hou, pinaise !
Père de Bashir : Légalement, en toute sécurité pour faire de la place à des nouveaux immeubles. [Homer regarde de nouveau par la fenêtre]
Mère de Bashir : Chéri, je pense que tu travailles beaucoup trop.
Père de Bashir : Oui, je me tue au boulot, mais tout ça c'est pour le profit, et après l'explosion je serai dans un meilleur endroit... [De nouveau, Homer se retourne, l'air affolé, et n'entend pas ce que le père de Bashir dit ensuite] Des bureaux d'angle avec la vue sur la ville. [Il embrasse sa femme et sort de la maison. Homer se cache et voit le père de Bashir partir en voiture. Homer en profite pour venir sonner à la porte. La mère de Bashir ouvre la porte]
Mère de Bashir : [L'air fâché] Oh, c'est vous... mais que voulez-vous ?
Homer : Je veux vous faire mes escuzes de m'être si mal comporté au dîner, et j'ai pensé que la meilleure façon de le faire serait de venir dans votre maison et d'y jeter un coup d'œil.
Mère de Bashir : Monsieur Simpson, j'accepte vos excuses. Au revoir. [Elle commence à refermer la porte]
Homer : Attendez, attendez, attendez ! [Il rouvre la porte] J'ai lu quelque part que votre peuple est célèbre pour votre hospitalité. C'est bien vrai ?
Mère de Bashir : [Soupire] Oooh... Oui.
Homer : Qu'Aïloli soit loué !
Mère de Bashir : C'est Allah !
Homer : Ah oui, faut que je révise mon Corandair.

SEQ 22 - INT/JOUR Maison de Bashir - Salon
[Homer mange des petits gâteaux en compagnie de la mère de Bashir dans le salon]
Homer : Bon, alors, maintenant qu'on est seuls... A mort l'Amérique, pas vrai ?
Mère de Bashir : Homer, pourquoi êtes-vous ici, maintenant ?
Homer : Hou, regardez-moi ça ! On est à court de pâte d'amande ! Vous levez pas, je vais moudre les amandes moi-même ! [Il prend le plat de gâteaux et va dans la cuisine]

SEQ 23 - INT/JOUR Maison de Bashir - Cuisine
[Homer entre dans la cuisine et ferme la porte derrière lui. Il voit un ordinateur portable posé sur la table]
Homer : Oh ! Un ordinateur... [Il l'allume] Ca marche... [Il fouille un peu le contenu de l'ordinateur et découvre un dossier intitulé « Springfield Mall »] Le centre commercial de Springfield ? [Il ouvre le dossier, à l'intérieur se trouve un schéma représentant le centre commercial avec un détonateur sur lequel il est inscrit TNT. Homer est terrifié] Ils vont le faire sauter !
Mère de Bashir : [Off, depuis le salon] Homer, je ne vous entend pas moudre les amandes !
Homer : [Il crie] Alors écouteeeez ! C'est maintenant que je vais les mouuuuudre ! [Il fait comme s'il moudrait les amandes en faisant le bruitage] Drrrrrrrr !... Hou ! Mon pauvre doigt !... Hou, arrive l'ambulance ! [Il fait le bruit de l'ambulance] Pipudip ! Pipudip ! Pipudip !... Bonjour, vous êtes un charmant garçon. [Il change de voix] Hum, montez dans l'ambulance, monsieur Simpson. Nous allons examiner votre doigt. [Voix normale] Hou, merci. [Il se dirige vers la fenêtre en refaisant le bruit de la sirène de l'ambulance] Pipudip ! Pipudip ! Pipudip ! [Il se jette par la fenêtre ouverte et tombe à l'extérieur. Il se fait réellement mal au doigt] Hou, mon doigt !

SEQ 24 - INT/JOUR Centre commercial - Entrée
[Homer arrive en trombe dans le centre commercial]
Homer : [Il crie] Tout le monde dehors ! [Tout le monde s'en va en courant]

SEQ 25 - INT/JOUR Centre commercial - Krusty Burger
[Homer s'approche du Krusty Burger]
Homer : [Il crie] Sauve qui peut ! [Les employés et les clients sortent du fast-food en courant]

SEQ 26 - INT/JOUR Centre commercial - Service des permis
[Homer s'approche du service des permis de conduire]
Homer : [Il crie] Sauvez-vous ! [Il remarque que c'est Patty et Selma derrière le comptoir] Euh... Restez où vous êtes.

SEQ 27 - INT/JOUR Centre commercial - Allées
[Homer court dans les allées du centre commercial puis s'approche d'une fenêtre. Dehors, Bart, Bashir et son père se trouvent devant un détonateur]
Homer : Bart ! [Le père de Bashir fait signe à Bart de s'approcher du détonateur. Bart s'apprête à appuyer sur la manette] Fais pas sauter ce centre commercial, fiston, y a un marchand de bonbons qui donne des échantillons ! [Il s'en va en courant]

SEQ 28 - INT/JOUR Devant le vieux centre commercial
[Plusieurs Springfieldiens sont réunis devant un bâtiment sur lequel est accroché une banderole : « Vieux centre commercial de Springfield. Démolition aujourd'hui »]
Bart : J'arrive pas à croire qu'on paie ton père pour faire sauter des trucs.
Père de Bashir : En réalité, Bart, mon travail il est fait de calculs et de techniques. Tout doit être fait mathématiquement pour la sécurité de l'explosion.
Bart : Et vous avez prévu un chauve débile ?
Père de Bashir : Non, je... [Homer passe en courant derrière eux et se dirige vers le vieux centre commercial]
Homer : USA ! USA ! USA ! [Il saute une barrière de sécurité, défonce les portes du centre barricadées par des planches en bois, puis ressort de l'autre côté en défonçant les portes arrières. Il a dans les mains plusieurs bâtons de dynamites. Il s'approche de la rivière et jette la dynamite dedans. Le détonateur, qui est rattaché à la dynamite par un câble, est attiré vers la rivière. Au moment où la dynamite, portée par le courant, passe en dessous d'un pont, la manette du détonateur heurte le muret qui sépare la route de la rivière. Le pont explose. Bart, Bashir et son père s'approchent]
Bart : P'pa, c'était un bâtiment vide et c'est lui qui devait s'écrouler !
Homer : Et cet andouille de pont ?
Père de Bashir : Lui, il était censé rouvrir demain !
Homer : Est-ce qu'on a vraiment besoin d'un pont ici ?
Père de Bashir : La brasserie Duff est sur cette île ! [On voit que la brasserie se trouve sur une île de l'autre côté du pont. Deux camions transportant de la Duff roulent sur le pont qui a explosé et tombent à tombent à l'eau]
Homer : Je vais vous sauver ! [Il se jette à l'eau]

SEQ 29 - EXT/JOUR Rivière - Sous l'eau
[Homer nage sous l'eau et s'approche des camions. Hans Taupeman est dans la cabine d'un des camions. Effrayé, il fait de grands gestes car la cabine se remplit d'eau. Homer ne fait pas attention à lui et va à l'arrière du camion pour prendre 4 packs de bière. Il remonte à la surface]

SEQ 30 - EXT/JOUR Derrière la maison des Simpson - Jardin
[Une banderole est accrochée sur la maison. Il est écrit : « Pardonnez mon intolérance ». La banderole est sale et en mauvais état. Homer a invité Bashir et ses parents à manger un barbecue sur la terrasse]
Homer : Hi, hi ! Cette banderole c'est vraiment rentabilisé avec ces années.
Mère de Bashir : Nous acceptons vos excuses.
Marge : Lisa, ajoute un nom à notre liste de cartes de Noël. [Tout bas] Après nos amis juifs, hein. [Elle remarque que Lisa n'est pas là] Mais où est Lisa ?
Bart : Elle a parlé d'un voyage au fond de l'océan et de revenir dans un mois.

SEQ 31 - EXT/JOUR Au fond de l'océan
[Lisa se trouve sous l'océan, dans un sous-marin en forme de clef USB]
Voix féminine : [Off] Bienvenue au quartier général de Mapple. Le prix de votre voyage sera ajouté à votre facture. [Le sous-marin s'approche du quartier général qui se trouve lui aussi sous l'océan. Il a une forme cubique et est entièrement en verre. Le sous-marin en forme de clé USB vient s'emboîter dans une du QG pour que Lisa puisse y rentrer]

SEQ 32 - INT/JOUR Au fond de l'océan - Quartier général de Mapple
[Steve Mobbs se trouve dans le QG, en faisant de grands gestes avec ses mains, il déploie des applications de Mapple sur les parois en verre]
Mobbs : Encore !... Encore ! [Il agrandi la fenêtre d'un moteur de recherche appelé Oogle] Ouais ! On arrive aux 16 millions ! [16 millions de résultats concernant « Steve Mobbs ». Un homme s'approche de Steve Mobbs]
Employé : Monsieur Mobbs, il y a un habitant de la surface venu vous voir. Utilisateur de MyTimes, Jazznana62.
Mobbs : Hum... Oh, Lisa Simpson ? Envoyez-là. [Lisa entre dans la pièce, l'air triste, avec ses factures sous le bras] Lisa, je suis follement ravi de te voir. [Il lui serre la main]
Lisa : Euh... Monsieur Mobbs... [Elle sanglote] On dirait que j'ai trop téléchargé de chansons sur mon MyPod et... je n'ai pas assez d'argent pour les payer et... est-ce que vous croyez que vous pouvez envisager un plan de réduction ?
Mobbs : Ooooh, je suis désolé. Je sais que nos affiches disent « Pensez différemment », mais notre vrai slogan est « Pas de remboursement ».
Lisa : [Sanglotant] Oh !... Ne pourriez-vous pas ouvrir votre menu Mapple et cliquer sur le bar de la pitié ? Oh, je vous en prie ! [Mobbs, ému, réfléchit un instant]
Mobbs : Lisa, est-ce que tu aimerais travailler pour Mapple ?
Lisa : [Heureuse] Oh ! J'aimerai trop ça !

SEQ 33 - EXT/JOUR Rues de Springfield
[Lisa est dans la rue et porte un costume représentant un MyPod géant. Elle distribue des brochures aux passants]
Lisa : [D'un air monotone, à contrecoeur] Pensez différemment... Pensez différemment... Pensez différemment... [Elle soupire] Oooooh !... Pensez différemment...
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park