Haut de page

Souvenirs d'enfance

Saison 28 - Episode 1
Code : VABF20 | N° : 597 | Durée : 20'18

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 25-09-2016  29-12-2018  19-10-2017  07-04-2020

Titres étrangers

Monty Burns' Fleeing Circus
Springfield aus der Asche
Monty Burns mélyrepül? cirkusza
Il circo fugante di Monty Burns
El huidizo Circo de Monty Burns
O Circo de Lembranças de Monty Burns
Springfield aus der Asche
Rillumareirevyy
Uciekaj?cy cyrk Monty'ego Burnsa

Les Simpson à la TV

Million dollar ma biche
S21E11

Homer gagne à la loterie mais il est forcé de le cacher à Marge et de tout dépenser rapidement...

Souvenirs d'enfance

Alors que les Simpson déambulent dans les rues de la ville, ils aperçoivent les habitants regarder avec terreur un trou béant au cœur de Springfield : la statue de Lard Lad a disparue. La police est incapable de trouver le coupable et des émeutes de colère éclatent. Si bien que l’entreprise qui détient le Lard Lad décide d’ériger une nouvelle statue. Mais le nouvel édifice cause un véritable problème : un rayon de feu, provoqué par la lumière du soleil réfléchie sur le métal flambant neuf, détruit tout sur son passage. Springfield est entièrement ravagée… Malgré les promesses du maire de rebâtir la ville, six mois plus tard, toujours rien n’a été réparé. La famille Simpson décide de prendre les devants et Homer demande à son patron, Monsieur Burns, de financer les réparations. Il accepte à une seule condition : créer un spectacle de variétés dans l’amphithéâtre de Springfield. Pour le vieil homme, ce spectacle va lui rappeler des souvenirs de jeunesse dans lesquels il se représentait sur scène, un jour en 1913, devant sa mère et des centaines de spectateurs. Sauf que tout ne s’est pas bien passé ce jour-là, et cette humiliation pourrait bien être à l’origine de sa méchanceté… Avec Lisa à ses côtés, il va prendre sa revanche sur ce jour maudit et organiser un spectacle que personne ne va jamais oublier !

Références

Monty Python's flying circus  ? similitudes avec le titre
"Les Blues Brothers" (film)  ? Skinner et Chalmers passent en dansant derrière Burns comme Dan Aykroyd et John Belushi.

Musiques de l'épisode

"Un bel dì, vedremo (Madame Butterfly)" de Giacomo Puccini  ? Opéra que chante La Folle aux Chats.

Personnages de l'épisode

Robert Chan

Captures d'écran



Voir les 236 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

alexandreleblanc | 25/12/2016 à 18h51 | 11/20

L'épisode commence avec le remplacement de la statue Lard Lad et même si je trouve que ça fait pas très original, car il y a eu un épisode dans lequel ils ont renouvelé la statue de Jedediah Springfield dans la saison 27 ou 26, je ne me souviens plus. Cependant l'idée que cette statue fasse brûlé la ville en entier était pas si mal que ça. J'ai juste trouvé ça bizarre que ce soit les Simpson qui soient allé voir Burns pour reconstruire la ville, ça devrait pas plutôt être le maire ? Sinon, j'ai bien aimé toute l'histoire de Burns avec les flashbacks et c'est ça pour moi qui donne bien des points à cet épisodes. C'était bien aussi de voir tous les enfants de l'école participer à cet évènement. Cependant, on dirait qu'ils ne comprennent pas que les fans n'aime pas que Burns soit trop cartoonisé ces dernières années et ils continuent toujours. Je pense notamment à Burns qui n'ait pas capable d'ouvrir le clip board ou encore quand les photons sont trop fort pour lui, si ce serait le cas comment ferait il pour se promener quand il fait jour... Pour les gags, c'était pas l'épisode qui en comptait le plus, mais il y en avait quand même quelques uns. Je pense notamment à Maude qui apparaît à côté de Flanders et ensuite Edna de l'autre côté qui semble vraiment pas contente haha. L'histoire avec Homer était aussi vraiment pas si mal, même si elle prenait pas trop de place dans l'épisode. J'ai vraiment beaucoup aimé Homer dans cet épisode, car pour une fois (suite forum)
Dr.Hibbert8 | 29/09/2020 à 23h54 | 11/20

Un début de saison plutôt convenable, pas excellent, seulement bon. À noter que c'est à partir de ce moment qu'Homer change de voix au Québec, ça fait un peu bizarre, surtout après vingt-sept saisons. Bref, le début avec la nouvelle statue du Gros Lard qui détruit tout sur son passage est quand même exagéré, surtout compte tenu des ravages crées par celle-ci, mais ça ne m'as pas trop dérangé puisqu'il y avait des gags. Appart cela, l'histoire se suit bonnement, mais cela n'as pas empêché le fait que je me suis un peu ennuyé malgré les quelques gags. Ce n'est pas un scénario mauvais, mais je trouve qu'il ne se passe pas grand chose, et que ça n'avance pas très vite. La fin de cette histoire reste dans le passable, tout comme le reste, sympathique, mais un peu lent. L'histoire secondaire d'Homer est assez agréable à regarder, plusieurs gags, un rythme constant et une bonne idée de scénario, qui vient un peu avec celle principale. Les gags qui m'ont plus : Ralph assis dans les pneus, les prisonniers qui se font enfermés par les murs qui fond sur eux, les gens aveugles qui retrouvent la vue grâce au faisceau de lumière, les habitants qui veulent faire des émeutes et ceux qui ne veulent pas et le fantôme d'Edna qui est fâché puisque Ned tient la main de Maude. Pour conclure, rien de vraiment particulier dans cet épisode, mais c'était sympathique grâce aux gags présents.
Lionel_B | 28/07/2020 à 19h40 | 12/20

Et la saison 28 démarre... Avec un épisode moyen. L'introduction est un peu longue, mais plutôt fun (le coup du coyote qui explose est peut-être un peu trop gras pour la série, mais on n'est pas non plus dans American Dad), par contre il n'est pas résolue, qu'est-ce qui est arrive à la statue du magasin de Donuts au final ? Burns a un rôle principale ici, mais cet épisode illustre bien le soucis avec lui ces dernières années : la mise en scène autour de lui est plus cartoonesque ces dernières années, et quand c'est bien amené, ça peu donner un des meilleurs épisodes de ces dernières saisons ("Super Zéro" s24), mais là, c'est pas spécialement amené. L'histoire A dire un peu en longueur, mais elle se regarde et les gags sont plutôt bons : l'émeute, les spectacles des enfants, les feux d'artifices, Lisa qui se demande comment 5000 personnes ont pu partir aussi vite. L'histoire B est centré sur Homer qui essaie de gérer la centrale nucléaire, car il est considéré comme le meneur par les employés en l'absence de Burns et Smithers, bon potentiel, mais la prise de conscience d'Homer sur cette situation arrive vers la fin et on passe peu de temps là-dessus, ce qui est le problème inverse de l'histoire A. Ça passe sans plus.
Scarfaceuh | 09/09/2017 à 22h46 | 12/20

Un bon début de saison, agréable à regarder, scénario intéressent et assez bien rythmée (quelques longueurs par moment, mais sans plus) et quelques gags sympathique. Un début sympathique avec le remplacement de la statut Lard Lad et les rayons mortels qui ont apporté de bons gags comme celui de la prison par exemple. Burns est vraiment sympa dans l'épisode mais le voir cartoonisé autant au point où comme le dit alexandreleblanc ça devient lourdingue et même pas drôle de le voir pas réussir à ouvrir un clip-board et les lumières qui sont trop fortes pour lui, c'est limite ridicule mais ça doit bien faire rire les plus jeunes donc tant mieux si ça marche pour un publique beaucoup plus jeunes, mais sur le long-terme c'est surtout chiant et ça perd son intérêt. Quelques longueurs dans le scénario au moment des auditions par contre. J'ai bien aimé les flash-backs sur l'enfance de Burns et j'ai bien aimé le spectacle de fin. L'histoire B de Homer est également correct, Homer n'est pas considéré comme un attardé mentale et j'ai remarqué que dans cette saison 28 il est pour l'instant moins ridiculisé que dans les saisons HD précédente. Un bon épisode pour débuter la 28eme saison de notre série préféré.
lenny bar | 11/08/2019 à 15h23 | 12/20

Plutôt convenable pour démarrer la saison. Sympa de faire référence à la statue du Lard Lad. Le coup du faisceau lumineux qui détruit tout est un peu exagéré, mais franchement plusieurs gags le concernant m'ont fait rire, et je ne m'attend pas à grand chose venant des saisons récentes, du coup ça passe. Burns fait ensuite son grand retour après une saison 27 où il m'a cruellement manqué. Cette histoire de spectacle n'est pas incroyablement intéressante mais ça se laisse regarder sans problème. Plusieurs gags m'ont plu : - Apu qui porte tous les octuplés - Les gens pendant l'émeute qui remettent la voiture à l'endroit et la lavent - Le faisceau lumineux qui passe par la prison, chez l'ophtalmologue... - Marge qui dit à Burns que la famille est déjà passé par sa trappe du 1er étage - La folle aux chats qui chante divinement bien - Ralph et les spagethhi qui dit à Burnd qu'il n'a pas encore commencé son numéro - Sherri ou Terry qui se noie - Burns poussé par le faiseau du projecteur (très exagéré mais ça m'a fait rire) - Ralph enseveli avec les pneus, etc. L'histoire ne m'intéressait pas spécialement mais j'ai passé un bon moment grâce aux gags sans pour autant me marrer comme un baleine.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park