Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Bart a perdu la tête

SEQ 1 - EXT/NUIT Dans la rue
[Bart a la tête de la statue de Jebediah Springfield dans ses mains. Il est accompagné par Homer]
Homer : Tu sais Bart, quand j'avais ton âge, ça m'est arrivé moi aussi de faire des bêtises, mais je pense que tu t'apercevras que les gens sont plutôt gentils si tu leur donnes un peu de...
[Ils voient les habitants de la ville avec des torches enflammées]
Burns : Voilà le traître ! Il est là !
Krusty : Tuez-les !
[Homer et Bart s'échappent]
Moe : Tuez-les, tuez-les, tuez-les !
[Ils arrivent devant la statue de Jebediah. Ils sont encerclés]
Homer : Ils nous ont coincé Bart, on s'en sortira pas. Donne-moi la tête.
Bart : Non, p'pa, tout ce qui est arrivé est ma faute. Cours vite, sauve-toi.
Homer : Mon garçon, on est tous les deux dans le pétrin. Même si c'est tentant, je te laisse pas. Je laisserai pas mon seul fils se faire débiter en morceaux par une foule sanguinaire.
Bart : Oh, p'pa !
Homer : Nous allons mourir ensemble, comme un père et son fils doivent le faire.
Lovejoy : Ça y est on les a, ils sont cuits.
Barney : Eh regardez c'est Homer Simpson !
Skinner : Et c'est son fils Bart. !
Burns : Il faut les pendre haut et court ! Tuons Bart !
Homme 1 : Tuons-lez ces deux-là !
Skinner : A mort Homer !
Barney : Allons-y, tuons-les !
Bart : Écoutez-moi vous tous qui criez au meurtre. Je vous demande par pitié d'épargner nos pauvres vies... au moins jusqu'à ce que je vous ai raconté comment la tête du fondateur a atterri chez nous.
Barney : Il te faut combien de temps pour raconter ça ?
Bart : Euh... à peu près 23 minutes et 21 secondes.
Krusty : C'est trop !
Moe : 23 minutes et 21 secondes c'est trop !
Krusty : Bon d'accord tu peux y aller. Raconte.
Bart : D'accord. Tout a commencé dimanche matin avant la messe.
[L'histoire commence]

SEQ 2 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée
Marge : Les enfants on est en retard pour la messe ! Secouez-vous, descendez tout de suite !
[Les enfants descendent des escaliers en costume du dimanche]
Lisa : On est prêts pour l'inspection, maman.
[Marge inspecte les deux files]
Marge : Mmm... tu es très jolie Maggie, et toi Lisa je te trouve tout simplement ravissante. Bart, mets-toi en position.
[Bart pose ses mains contre la porte. Marge le fouille et trouve un lance-pierre, des dés et un comic]
Marge : Ohh... Bart. Et maintenant, où est ton père ?

SEQ 3 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon-TV
[Homer regarde un match de foot à la télé. Il est debout sur le canapé]
Homer : Plaquez-le, plaquez-le !
Marge : Homer !
Commentateur : [à la télé] Une course de 60 yards, on a un renversement du cours du jeu !
Homer : On a rien du tout ! Tu dois être objectif au moins une fois dans ta vie !
Marge : Oh, il faut y aller Homer.
Homer : Mais tu ne comprends donc pas, Marge ? J'ai parié 50 billets sur l'autre équipe.
Marge : Mais Homer, tu m'avais promis !
Homer : C'est pas un jeu de hasard, Marge. Y'a aucun suspense, c'est gagné d'avance.
Commentateur : [à la télé] Il est intercepté dans l'orbite, c'est une erreur monumentale !
Homer : Oh non !
Commentateur : [à la télé] Eh oui, mesdames et messieurs regardez-moi ça. C'est un autre touch down...
Homer : D'oh !
Commentateur : [à la télé] Ils ont marqué deux fois en 3 minutes.

SEQ 4 - INT/JOUR Voiture des Simpson
[Homer conduite la famille à l'église]
Marge : Pourquoi faut-il que chaque dimanche matin je sois obligée de jouer les adjudants alors que je désire seulement apporter un peu d'humanité dans la famille ?
Homer : [il cherche une station sur l'autoradio] Où est-ce qu'il est ce match ? Où est-ce qu'il est ce match bon Dieu ? Ah !
Commentateur : [à la radio] Koogan a vu Wolodarsky dans l'en-but. Il lance la balle...
Homer : A toi, à toi.
Commentateur : [à la radio] La passe est complétée... touch down !
Homer : Oui !
[Il klaxonne et allume les phares]
Commentateur : [à la radio] C'est un moment extraordinaire. On assiste au come-back le plus retentissant depuis que Lazare a ressuscité des morts.
Homer : Laza-qui ?

SEQ 5 - EXT/JOUR Eglise
[Les Simpson descendent de la voiture sauf Homer qui reste écouter le match]
Marge : Dépêchez-vous nous sommes en retard. Bart, je veux que tu me promettes d'être attentif au catéchisme aujourd'hui. Bart... Bart ? Bart !
[Bart écoute de la musique avec un baladeur]
Bart : Euh, c'est à moi que tu parles ?
Marge : Mais qu'est-ce que c'est que ça ? Oh ! Mais c'est pas vrai, une stéréo personnelle ? Est-ce que tu comptais écouter de la musique rock au catéchisme ?
Bart : Ouais, peut-être euh...
Marge : Non mais tu entends ça Homer ? Homer ? Homer !
[Il écoute encore la radio, et se cogne la tête contre le volant.]
Homer : Oh non on est nuls, on va perdre, on va perdre.
Marge : Non mais dis-moi Homer, t'as prévu de rester assis dans la voiture jusqu'à la fin du match ?
Homer : Ouais, peut-être.
Marge : C'est à cause de ton attitude irrévérencieuse que Bart se croit autorisé à porter des écouteurs au catéchisme. Sors de là !
[Homer regarde le baladeur intéressé]
Commentateur : [A la radio] Organisé leur jeu défensif. Espérons pour eux qu'ils sauront se reprendre au cours des trois autres quarts temps.

SEQ 6 - INT/JOUR Eglise - Classe de catéchisme
Janey : Est-ce que mon chien Pablo pourrait y aller ?
Mlle Albright : Je suis désolée mais la réponse est non.
Janey : Pourquoi non ?
Mlle Albright : Parce que le paradis est pour les êtres humains.
Lisa : Mon chat Boule de Neige il ira au paradis ?
Mlle Albright : Je suis désolée mais la réponse est non.
Milhouse : Est-ce qu'il y aura des hommes des cavernes au paradis ?
Mlle Albright : Certainement pas.
Bart : Euh madame. Si vous êtes un bon chrétien mais que vous êtes mêlé à une grosse bagarre, que vous avez la gangrène à une jambe, qu'il faut vous l'amputer. Est-ce que votre jambe vous attendra au paradis ?
Mlle Albright : Pour la dernière fois Bart, oui.

SEQ 7 - INT/JOUR Eglise
Lovejoy : Et maintenant j'aimerais commencer le serment du jour que j'ai intitulé "Les jeux d'argent ou le huitième péché capital". Aujourd'hui dimanche, c'est le jour de notre Seigneur. Et pourtant, à la minute où je vous parle des millions d'américains ne sont pas dans la maison du Seigneur. Ils sont dans leur propre maison en train de rendre un culte à une idole païenne : le football professionnel. O Seigneur !
[Homer écoute le match avec le baladeur et regarde le révérend Lovejoy. Les commentaires du match se collent aux paroles du révérend si bien qu'on croit que c'est lui qui les prononce]
Commentateur : [à la radio] C'est une journée magnifique, une température idéale pour jouer au football.
Annonceur : [à la radio] Je crois même que ce reportage vous est offert par la bière Duff, la bière qui vous remet à neuf.
Commentateur : [à la radio] Après l'effort, le réconfort. Et maintenant le tireur est sur le point de tenter la transformation. Il ne reste qu'une minute avant la fin du match. S'il réussit son équipe remportera la victoire. Mais ses poteaux sont à 45 yards et il a le vent contre lui...
[Le révérend fait des gestes qui semblent expliquer le match. Homer fait une prière. Les autres dans l'église aussi]
Homer : Tu peux le faire, tu peux le faire, tu peux le faire... Allez elle y va, elle y va, elle y va, elle y va, elle y va, elle y va, elle y va !
Commentateur : [à la radio] Elle passe entre les poteaux !
[Homer se lève. Il lève les bras et il crie]
Homer : Il y est ! C'est bon ! C'est bon !
[Les autres le regardent bizarrement]
Homer : Euh... c'est bon... de vous voir tous à l'église.
Lovejoy : Je vous en prie, asseyez-vous Homer.
Marge : Oui, assieds-toi Homer. Qu'est-ce qui te prends ?

SEQ 8 - INT/JOUR Eglise - Classe de catéchisme
Mlle Albright : Le ventriloque lui va au paradis on est d'accord, mais la marionnette n'y va pas.
Bart : A moi.
Mlle Albright : Bart ?
Bart : Est-ce qu'un robot avec un cerveau humain va au paradis ?
Mlle Albright : Mais je n'en sais rien. Oh, pourquoi toutes ces questions ? Ça serait trop vous demander un peu de foi aveugle ?
[La cloche sonne]
Enfants : Ouais !
Mlle Albright : Et tâchez de ne pas oublier la semaine prochaine, vous devez lire... [tous les enfants sont partis] Ohh...

SEQ 9 - INT/JOUR Eglise
Femme : J'ai beaucoup apprécié votre serment mon père.
Lovejoy : Oui, et bien je suis ravi qu'il vous ai plu. [Il voit Homer] Il semblerait que j'ai fait vibrer une corde chez toi aujourd'hui, Homer.
Homer : Quoi ? Ah oui, vous avez été au poil.
[Marge lui donne un coup de coude]

SEQ 10 - INT/JOUR Voiture des Simpson
Marge : Homer, tu nous as tous fait honte aujourd'hui devants les fidèles à l'église et pourtant le serment du pasteur aurait dû t'intéresser.
Homer : De quoi ça parlait ?
Marge : Des jeux d'argent.
Homer : Oh... Et alors est-ce qu'il a dit que dans certaines circonstances c'est toléré, Marge ?
Marge : Non ! Et puis, je ne tiens plus à parler de ça devant les enfants. Lisa, Bart, qu'est-ce que vous avez appris au catéchisme aujourd'hui ?
Lisa : On a eu les réponses à des questions théologiques très profondes.
Bart : Ouais on a appris entres autres choses que les grands singes n'allaient pas au paradis.
Homer : Quoi ? De si mignonnes petites bêtes mais c'est horrible. Mais qu'est-ce qui vous a dit ça ?
Bart : La maîtresse.
Homer : Je veux bien comprendre qu'ils laissent pas entrer les grands singes de la jungle, mais pourquoi ne pas accepter les petits singes qui vivent comme nous, qui font de la planche à roulette, qui fument le cigare ?
[Bart voit un annonce pour le film "Les mutants de l'espace IV"]
Bart : Ouais, c'est cool, mec ! "Les mutants de l'espace IV". Déposez-moi, déposez-moi !
Marge : Pas question Gaston !
Homer : Marge, ce ne sont que des mutants de l'espace.
Marge : Oh, je sais ce qu'il y a dans ces films. On y tue des innocents, on mange de la chair humaine, c'est dégoûtant. Ça ne donne que des mauvaises idées.

SEQ 11 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon-TV
[Homer est sur le canapé. Bart arrive]
Bart : Eh p'pa, je peux avoir 5$ ?
Homer : J'espère que t'as pas l'intention d'aller voir un certain film avec certains mutants de l'espace qu'une certaine mère ne voulait pas que tu ailles voir, hein ? Hé hé hé hé !
Bart : Ah ah ah ! Non, bien sûr, tu penses.
[Homer lui donne un billet]
Homer : Tiens mon garçon. Il faut partager les richesses, c'est ce que j'ai toujours dit.
[Bart monte dans sa chambre. Il se change pour remettre ses habits traditionnels et il sort par la fenêtre de sa chambre en skate]
Bart : [en skate] Tatadatadatadatada ! Yoouuh ! Eh youh ! Cowa Bunga !

SEQ 12 - EXT/JOUR Devant le cinéma
[Il voit Jimbo et Kearney]
Jimbo : Eh, le Mickey.
Bart : Quoi ?
[Il fonce dans un poteau]
Jimbo : Génial le vol plané, mec.
[La bande de Jimbo se moque de lui]
Bart : J'ai même pas mal.
Kearney : Ah ouais ? Alors fais-le encore.
Bart : Non. Pour tomber sur la gueule et avoir la même que toi après, non merci.
Kearney : Attends un peu, morveux...
Jimbo : [A Kearney] Arrête tu vas laisser ce gamin tranquille, je l'aime bien moi.
Bart : C'est vrai ?
Jimbo : Eh ouais, t'as pas froid aux yeux. Comment tu t'appelles ?
Bart : Bart Simpson.
Jimbo : Lui c'est Kearney. Moi, je m'appelle Jimbo.
Bart : T'as pas besoin de te présenter, t'es le plus craignos de l'école.
Jimbo : [flatté] Merci.
[Dolph sort d'une porte à l'arrière du cinéma]
Dolph : La voie est libre, grouillez-vous.
Bart : Vous voulez dire que vous entrez en douce ?
Kearney : Et ouais y'a que les couillons qui payent pour voir les films et toi tu as l'air d'en être un.
Jimbo : Eh Bart, amène-toi.
Bart : Rentrer comme ça au cinéma, c'est... c'est pratiquement du vol.
Kearney : Pratiquement ?
Jimbo : C'est du vol.
Bart : Ah bon, d'accord. Je voulais juste être sûr qu'on savait où on mettait les pieds.
[Bart entre par la porte de derrière avec la bande de Jimbo]

SEQ 13 - INT/JOUR Dans le cinéma
[Plus tard, ils sont dans une salle de cinéma et regardent "Les mutants de l'espace IV". Un homme et une femme s'embrassent dans une voiture]
Femme : [dans le film] Attends, je pense que j'ai entendu quelque chose.
Homme : Oh Ma chérie, laisse-toi un peu aller.
Femme : Non.
Homme : Il n'y a personne d'autre ici que toi et moi.
Femme : Non... arrête ! Mais je te dis que j'ai entendu un bruit... un bruit inhumain.
[Bart fait du bruit avec sa bouche. La bande a Jimbo rit]
Homme : [dans le film] Soit donc un peu romantique
[Il s'embrassent. Un mutant de l'espace les attrape par derrière, ils crient. Au même moment, le surveillant du cinéma attrape la bande de Jimbo et Bart]
Surveillants : Vous les resquilleurs, vous allez venir avec moi.
[Il les jette hors du cinéma]
Surveillant : La prochaine fois que je vous attraperai, j'appellerai vos parents.
Kearney : Ah ouais ? Et bah de toutes façon on a pas envie de les voir tes films minables.
Dolph : Ouais, on ira chez tes concurrents.
Jimbo : Tu sais Bart, je me suis fait virer des 4 films qui sont sortis sur les mutants de l'espace.
Bart : Waahh ! Le mec !

SEQ 14 - INT/JOUR Au Mini-Marché
[Bart est au guichet d'Apu. La bande de Jimbo est au fond du magasin]
Bart : Je peux avoir 3 maxi-youp cerise et un double maxi-youp kiwi ?
Apu : Très bien. Mais ne touchez à rien les enfants, hein. Je vous surveille, attention, j'ai des yeux derrière la tête.
[Pendant qu'il a le dos tourné, la bande de Jimbo en profite pour voler pleins de trucs]
Apu : 4 dollars 42.
Bart : Vous en faîtes pas les gars, je paye. Faut partager la richesse, c'est ce que j'ai toujours dit.
[Ils sont déjà sortis]
Bart : Eh les mecs ? Bah où vous êtes ?

SEQ 15 - EXT/JOUR Au Mini-Marché
[Bart voit que la bande de Jimbo a des magazines et les barres de chocolat]
Bart : Eh où vous avez trouvé tous c'est trucs ? C'est super !
Dolph : Au rayon de la fauche. C'était en promotion.
Bart : Vous avez tout piqué ?
Jimbo : Ouais. Merci de nous avoir couvert, mon pote.

SEQ 16 - EXT/JOUR Dans le parc du centre-ville
[La bande de Jimbo lance des pierres sur la statue de Jebediah Springfield]
Jimbo : Bah à toi, vas-y Bart.
Bart : C'est lui qui a fondé Springfield. Il a bâti le premier hôpital au milieu des billots de bois et de la boue. S'il n'avait pas été là, tous les colons seraient morts pendant la tempête de neige de 48.
Bande : Et alors ?
Bart : Alors... regardez bien ça, je vais le toucher au front entre les deux yeux.
[Il lance une pierre sur la statue. Un vendeur d'un magasin sort, en colère]
Vendeur : Mais qu'est-ce que vous faîtes ? Vous pourriez montrer un peu de respect, insolents !
Jimbo : [ironique] Et Arrêtez, on est morts de trouille !
[Ils s'en vont]
Vendeur : Eh vous ! Eh vous là-bas !

SEQ 17 - EXT/JOUR Sur une colline
[La bande de Jimbo et Bart sont allongés sur l'herbe. Il regardent le ciel]
Kearney : Vous avez remarqué ? Quand on regarde les nuages dans le ciel, eh bien il y en a certains qui ressemblent à des choses.
Dolph : Non, c'est pas vrai.
Kearney : Si, je te dis, c'est vrai. Regarde celui-là. On dirait une bombe qui a une forme de cerise.
[Il lui montre un nuage]
Dolph : Eh, t'as raison. [montrant un autre nuage] Regardez celui-là. On dirait un type qui a un couteau à cran d'arrêt planté dans le dos.
Jimbo : Ouais. [il montre un nuage] Et celui-là on dirait un autobus scolaire en flamme qui tombe d'une falaise avec les enfants qui crient.
Bart : Celui-là ressemble comme deux gouttes d'eau au fondateur de notre ville, Jebediah Springfield.
Dolph : Pas du tout.
Bart : Si, je te dis. Mais sans la tête, bien sûr.
Jimbo : Ah ouais ! J'aimerai bien que quelqu'un coupe cette vieille tête poilue.
Bart : Ah ouais ?
Kearney : Ouais. Je trouverai ça cool.
Dolph : Ouais, ça emmerderait tout le monde.
Bart : Vous exagérez un peu, je trouve. Vous avez oublié le cours d'histoire ? Un jour Jebediah Springfield a tué un ours à mains nues.
Dolph : Oh, excuse-nous.
Kearney : On avait oublié à quel point tu aimais Jebediah Springfield.
Jimbo : Ouais. C'est son petit ami.
[Ils se moquent de lui]
Bart : Ça va, ça va, fermez-la.
Jimbo : Casse-toi, Simpson. Je croyais que t'étais un mec cool.
[Ils rigolent. Bart s'en va. Il passe devant la statue et se souvient des paroles de Jimbo]
Jimbo : [dans la tête de Bart] Casse-toi, Simpson. Je croyais que t'étais un mec cool.
Bart : [Il regarde la tête de la statue] Ah ah !

SEQ 18 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
[Homer regarde un catalogue de vente de boules de bowling]
Homer : Oh, regarde cette boule de bowling, Maggie. Tu crois qu'il y a une meilleure façon pour papa de dépenser 50$ durement gagnés ? [il tourne la page] Waahh ! Ça y est, j'ai trouvé la merveille. Noir, marbré avec un noyau liquide. La boule furtive. Les boules tombent avant d'avoir su qui les avait frappé.
Bart : P'pa, je peux te parler de quelque chose ?
Homer : Bien sûr mon garçon. Qu'est-ce qui t'arrive ?
Bart : Bah, voilà. Je me demandais quelle importance ça a la popularité.
Homer : Je suis ravi que tu me poses la question. La popularité, mon garçon c'est la chose la plus importante au monde.
Bart : Alors comme ça des fois on peut faire des trucs qui sont pas joli-joli si on pense que les autres vous aimeront plus.
Homer : Tu n'envisages pas de tuer quelqu'un, au moins ?
Bart : Non.
Homer : T'es sûr ?
Bart : Oui.
Homer : Alors fiche le camp, vaurien. Un garçon qui ne fait pas de bêtises, c'est comme une boule de bowling sans noyau liquide.

SEQ 19 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart
[Le réveil sonne à 3 heures du matin. Il se lève.]

SEQ 20 - INT/NUIT Maison des Simpson - Hall d'entrée
[Il descend les escaliers en glissant sur la rampe. Il est habillé en ninja. Il marche sur le chat qui commence à miauler et lui couvre la bouche pour ne pas qu'il réveille ses parents. Il sort par la fenêtre et laisse partir le chat.]

SEQ 21 - EXT/NUIT Dans le parc
[Il se rend au parc. Arrivé devant la statue, il grimpe dessus et coupe la tête de la statue avec une scie. La tête tombe par terre]
Bart : [désemparé] Qu'est-ce que j'ai fait ?

SEQ 22 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart
[Bart se réveille le lendemain. Il y a la tête de la statue à côté de lui sur le lit. Il est surpris]
Bart : Waahh !
Marge : [en bas] Bart, ça va ?
Bart : Oh ouais, ça va super bien, m'man.
Marge : Alors descends et viens prendre ton petit déjeuner.

SEQ 23 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
[Les Simpson déjeunent. Homer regarde toujours son catalogue]
Homer : Non mais vu celle-là, le marteau de Titor. [il lit] "Elle expédiera vos quilles au... Val... Valhalla. Lisa ?
Lisa : Le Valhalla c'est là où vont les Vikings quand ils meurent.
Homer : Oh ça c'est de la boule.
[Bart descend avec un sac énorme. Quand il le pose, ça fait un bruit de métal]
Bart : Bonjour tout le monde.
Radio : Nous interrompons mon mot du petit matin pour diffuser un bulletin spécial. La statue de Jebediah Springfield, le fondateur de notre ville a été brutalement décapitée la nuit dernière. Cet acte de vandalisme n'a pas été revendiqué. Nous rejoignons l'hôtel de ville où le chef de police donne une conférence de presse.

SEQ 24 - INT/JOUR Hôtel de ville
Wiggum : Eh bien pour l'instant nous n'avons aucun témoignage, aucun suspect et malheureusement aucune piste. Si quelqu'un a des informations, qu'il compose le numéro 0, et demande la police. Je répète, le numéro 0.

SEQ 25 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
Radio : [Triste] Restez à l'écoute de notre station, nous vous tiendrons au courant sur le développement de cette affaire.
Bart : Oh, c'est rien qu'une statue.
Marge : C'est la statue du pionnier fondateur de notre ville.
Lisa : C'est le symbole de ce que nous pouvions tous faire en souvenir de lui.
Homer : Rien qu'une statue ? Est-ce que le statue de la liberté c'est rien qu'une statue ? Est-ce que la tout penchée de pizzas c'est rien qu'une statue ?
Bart : Eh, c'est notre bus là. Dépêche-toi Lisa, c'est notre bus.
Marge : Vas-y, Lisa. Nous devions tous nous montrer courageux comme Jebediah quand il a tué l'ours.
Lisa : [triste] C'est tellement horrible...

SEQ 26 - INT/JOUR Taverne de Moe
Moe : Allez, reprenez-vous les gars. Il faut se secouer, la vie continue malgré tout. Il faut tourner la page, tâchez d'oublier cette tragédie.
Barney : Tu as raison Moe. Sers-moi une bière, je veux boire à en perdre la tête.
[Moe pleure]

SEQ 27 - INT/JOUR Maison de retraite
Abraham : Y'a déjà longtemps que je l'ai dit et je le redis encore. Le diable est dans la place. J'espère qu'il trouveront le punk qui a fait ça, et j'espère aussi qu'ils lui trancheront la tête.

SEQ 28 - EXT/JOUR Dans le parc
[Bart a son gros sac avec la tête de Jebediah dedans. Il tombe sur la bande de Jimbo]
Bart : Salut les gars, quoi de neuf ?
Jimbo : On disait qu'on serait vachement content de rencontrer le gars qui a coupé la tête.
Dolph : Ouais, on aimerai qu'il soit là devant nous, maintenant.
[Bart est content. Il ouvre son sac pour leur montrer la tête]
Bart : Ah ouais, vraiment ?
Kearney : Ouais petite tête, on lui aurait brisé les membres un par un à ce connard.
[Bart referme le sac en vitesse]
Jimbo : Ouais on aurait fait des cure-dents avec ses os, mon petit.
Dolph : On l'aurait massacré.
Bart : Quoi ? Hier vous avez dit pourtant que ça serait cool si quelqu'un coupait la tête à la statue de Jebediah pour emmerder tout le monde.
Kearney : C'était des mots dans les nuages, mec.
Jimbo : Ouais mon vieux lancer des cailloux c'est une chose, mais je pourrai jamais couper la tête à un type qui a été capable de refroidir un ours à mains nues. Qu'est-ce que t'as dans ton sac Bart ?
Voix de Jebediah : Ma tête.
Jimbo : Je t'ai demander ce que t'avais dans ton sac, Bart.
Bart : Euh...
Voix de Jebediah : Allez Bart, dis-leurs. Dis-leurs que c'est la tête... la tête de Jebediah Springfield.
Bart : Bon, faut que j'y aille.
[Il y a pleins de gens devant la statue décapitée]
Voix de Jebediah : Regarde ce que tu as réussi. Tu voulais la popularité, tu es devenu le garçon le plus détesté de cette ville.
Bart : Vous ne me parlez pas vraiment. C'est rien que mon imagination qui surchauffe.
Voix de Jebediah : Oh si je te parle, et tu le sais.
Bart : La ferme. [triste] Je voulais que les autres m'aiment.
[M. Burns voit Bart]
Burns : Cet enfant à l'air bouleversé.
Moe : Vous pouvez pas lui reprocher.
Burns : Non, non, je ne peux pas.
[Il pleure. Smithers lui donne un mouchoir]
Smithers : Tenez monsieur Burns, mouchez-vous.
[Il se mouche]

SEQ 29 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon-TV
Lisa : Salut Bart, où tu vas ?
Bart : [triste] Dans ma chambre.
Lisa : Tu veux pas regarder Krusty le clown ?
Krusty : [à la télé] Il existe quelqu'un ici dans Krustyland qui a commis une véritable atrocité. Si vous connaissez celui ou celle qui a coupé la tête de Jebediah, que ce soit votre frère, votre soeur, votre papa ou votre maman, dénoncez-le ! Et Krusty vous enverra un sifflet à coulisses comme celui de Joe Ballo.
[Joe Ballo alias Tahiti Bob joue au sifflet]

SEQ 30 - EXT/NUIT Maison des Simpson - Jardin
[Bart creuse un trou en pleine nuit. La tête est posée à côté de lui]
Voix de Jebediah : Attends un peu. J'espère que tu n'as pas prévu de faire ce que je pense que tu es en train de faire.
Bart : Désolé mon vieux. C'est vous où c'est moi.
Voix de Jebediah : Tu sais Bart, il n'est pas nécessaire de fonder une ville pour être un héros. Parfois un héros ça peut être un jeune garçon qui a le courage de se tenir debout et d'admettre qu'il a commis une erreur.
Bart : Ouais possible, mais en ce moment le courage et moi ça fait deux.
[Il met la tête dans le trou]
Voix de Jebediah : Aïe ! Quoi qu'il en soit, essaye d'y réfléchir, mon garçon.

SEQ 31 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon-TV
[Un documentaire retrace la vie de Jebediah Springfield]
Narrateur : Jebediah Obadiah Zachariah Jedediah Springfield est venu dans l'ouest en 1838. Sur le chemin, il a rencontré un ours féroce qu'il a tué à mains nues. [Une mauvaise reconstitution de la scène illustre ses propos]
Attention ce spectacle peut choquer les âmes sensibles. Quoi que les historiens contemporains aient découvert récemment... des preuves qui démontreraient que c'est l'ours qui aurait tué Jebediah Springfield...
[Bart arrive dans la pièce]
Bart : M'man, p'pa.
[Il montre la tête de la statue. Ses parents sont horrifiés]
Homer : Je le savais, je m'en doutais !
Marge : Pourquoi Bart, mais pourquoi ?
Homer : Ouais pourquoi espèce de petit...
Bart : Parce que je voulais être admiré par une bande de vrais voyous. Je sais pas pourquoi mais je croyais que la popularité, c'était la chose la plus importante au monde.
Marge : Où as-tu été péché une idée aussi ridicule, mon pauvre enfant.
[Homer sent que c'est de sa faute]
Homer : Euh... fiche-lui la paix à ce gamin, Marge. C'est un bon garçon, c'est pas la peine de lui faire subir un interrogatoire.
Marge : Homer, aurais-tu quelque chose à voir avec ça ?
Homer : Peut-être que je suis un tout petit peu responsable...
Marge : Un tout petit peu ?
Homer : Allez viens mon petit. On va rapporter cette tête aux autorités.

SEQ 32 - EXT/NUIT Dans la rue
[Bart a la tête de la statue de Jebediah Springfield dans ses mains. Il est accompagné par Homer]
Homer : Tu sais Bart, quand j'avais ton âge, ça m'est arrivé moi aussi de faire des bêtises, mais je pense que tu t'apercevras que les gens sont plutôt gentils si tu leur donne un peu de...
[Ils voient les habitants de la ville avec des torches enflammées]
Skinner : Le voilà !
Burns : Voilà la tête !
Krusty : Tuons-les !
[Retour dans le présent]
Moe : On a déjà vu cette scène au début.
Bart : Ah ouais, c'est vrai. Voilà, vous connaissez toute l'histoire. Si vous voulez encore découper en morceaux ce pauvre écolier égaré alors qu'il est à deux doigts de trouver le salut, allez-y. Je suis prêt à subir votre colère.
Habitant : Tuez-le !
Bart : Mais j'aimerai ajouter une chose. Il a fallu que j'enlève la tête de Jebediah Springfield pour qu'on prenne conscience qu'on somnolait sur notre héritage qu'on considérait comme acquis. Et ça aussi c'était un crime, un crime dont on est tous responsable, vous comme moi.
Burns : C'est un point de vue qui se défend.
Bart : Et je sais qu'au fond de moi, je ressentirai toujours une honte beaucoup plus douloureuse que toutes les punitions que vous pourriez m'infliger. Ouais, beaucoup, beaucoup, beaucoup plus douloureuses.
Krusty : Je sais pas pourquoi, j'ai plus aucune envie de tuer qui que ce soit.
Edna : Moi non plus, je dois dire.
Bart : [à la tête] Pardonnez-moi, monsieur.
Voix de Jebediah : Je te pardonne.
[Il replace la tête sur la statue]
Edna : C'est magnifique.
Smithers : Emouvant.
Burns : Je vous aime, Smithers.
Smithers : Ce sentiment est plus que partagé, monsieur.
Foule : Bravo ! Bravo !
Homer : [Bart lui saute dans les bras] Et youp là !
Homme : Bravo petit ! Bravo !
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park