Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Funérailles pour un félon

SEQ 1 - EXT/JOUR Devant le magasin « Le cirque de l'électronique »[Homer se gare devant le magasin. Homer et Bart sortent de la voiture. A côté, Moe essaie de mettre une télé à écran plat sur sa voiture. Un employé du magasin le regarde faire]
Employé : Vous voulez un coup de main, m'sieur ?
Moe : Ah, non, je vais pas filer un pourboire à un crétin juste pour mettre la télé sur la voiture ! Maman Moe n'a pas élevé des idiots ! [Il parvient à mettre la télé sur le toit de la voiture. Soudain, la télé tombe et se casse] Bon, ben si je veux continuer à regarder des DVD, j'ai plus qu'à courir après un 4x4 familial... [Le 4x4 des Hibbert passe devant lui. Il se met à courir après le véhicule et regarde le DVD que regardent les enfants à l'arrière. Il s'agit de Rue Sésame] Toccata en Chine et Grover va rester tout seul ?... [Sur la télé on voit un joueur de base ball face à Grover. Il tient une lettre B dans son gant] Oh, non ça va, il discute avec un baseballeur. Ha, ha, ha !

SEQ 2 - INT/JOUR Magasin « Le cirque de l'électronique »[Homer et Bart marchent dans le magasin d'électronique]
Homer : On se laisse pas tenter par tous les trucs machins choses, on va juste acheter des pilles et rentrer à la maison. [En marchant dans les allées, ils rencontrent des vendeurs]
Vendeur 1 : Tenté par un autoradio ?
Homer : Non, merci, on vient pour acheter des pilles.
Vendeur 2 : Promotion sur les caméscopes.
Homer : Tout ce que je veux, c'est des pilles.
Vendeur 3 : [L'air coquin] Vous voulez coucher avec moi ? [Homer s'en fiche et continue de marcher]
Homer : Des piles, des piles, des piles ! [Homer et Bart arrivent dans l'allée où se trouvent les pilles. Homer s'apprête à prendre des piles, puis il voit que sur l'emballage il est inscrit : « Toujours prête : 6$ ». Homer prend un autre paquet, il est écrit : « A moitié prête : 3$ »] Non... [Il prend alors un autre paquet. Sur l'emballage une pierre tombale est dessinée et il est inscrit : « Déjà mortes : 50cts »] Bingo ! [Homer et Bart vont à la caisse] Une pile siouplait.
Caissier : Ca fera 50 cents... ou c'est gratuit si vous prenez un décodeur Tivo à 200 dollars avec un contrat de 2 ans.
Homer : Vendu ! Hi, hi, hi, pigeon ! [Il paye et s'en va avec sa pile. Le caissier se retourne pour prendre le décodeur Tivo et est surpris de voir qu'Homer s'en va]
Caissier : Euh, m'sieur, votre Tivo...
Homer : Hein ? Mon quoi ?

SEQ 3 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Lisa est sous la télé, elle est en train d'installer le Tivo. Homer trépigne d'impatience]
Homer : Mmmmh ! Ooooh ! Ooooh ! Dépêche-toi, Lisa, la téloche est éteinte depuis déjà 5 bonnes minutes !! [Lisa se relève. Elle a une tache d'huile sur la joue. Elle s'essuie les mains et la joue avec un chiffon]
Lisa : Le Tivo est installé. Maintenant, on peut regarder les programmes sans pubs... [Elle prend la télécommande du Tivo est allume la télé. Un épisode d'Itchy et Scratchy intitulé : « Parade sur la 34e rue » commence. Dans l'épisode, on voit la parade de Thanksgiving qui a lieu dans une rue. Des chars et des ballons géants représentant des personnages défilent. Scratchy, et son fils sur ses épaules, assistent à la parade. Itchy arrive avec une bonbonne d'hydrogène. La souris met le tuyau de la bonbonne dans la bouche de Scratchy. Le chat se remplit d'hydrogène, se met à gonfler et s'envole. Il se mêle aux autres ballons gonflés à l'hélium. Itchy grimpe sur un char représentant un dîner de Thanksgiving, il monte sur la table, emprunte un arc à flèches à une souris déguisée indien et met le feu à la flèche. Ensuite, Itchy s'apprête à tirer sa flèche enflammée vers Scratchy qui est dans le ciel. Le chat, voyant ça, essaie de fuir en battant des bras, mais il n'avance pas. Itchy tire sa flèche. Quelques secondes avant que la flèche n'atteigne le corps de Scratchy, le dessin animé fait un arrêt sur image. La camera recule, on voit Krusty, sur son plateau de télévision, devant une télé qui diffuse le dessin animé]
Krusty : Itchy va-t-il encore gagner ? Scratchy va-t-il en réchapper ? Vous le saurez après ces 10 publicités !
Lisa : Oh, non, pas cette fois ! [Elle appuie sur un bouton de la télécommande, les pubs passent en accéléré. On peut voir qu'il s'agit de pubs diffusés dans d'anciens épisodes. D'abord la pub pour Duff avec Petit Papa Noël dans l'espace (Le chien-chien à son Homer - s14), puis la pub pour un journal intime (Pour l'amour de Lisa - s14), La pub pour Funzo (Le jouet qui tue - s11), la pub pour les Springflics (Flic de choc - s13), la pub de Monsieur Scintillant (Je crois en Marge - s8), et enfin, une pub qui n'est apparu dans aucun épisode : un cow-boy faisant la promo d'un restaurant. Les Simpson, sont impressionnés par l'efficacité du Tivo]
Les Simpson : Aaaaaaaah !
Homer : Hi, hi, hi ! Je crache sur ton cadavre, télévision payée par la pub ! [Homer et Marge rigolent puis se tapent dans la main]
Marge et Homer : Ouais ! [Les pubs sont terminées, on revient à l'émission de Krusty]
Krusty : Et maintenant, le dénouement sensationnel ! [L'épisode d'Itchy et Scratchy reprend. Scratchy reçoit la flèche enflammée dans le ventre et brûle. Ses intestins, ses yeux, etc tombent du ciel. Itchy, déguisé en journaliste avec un micro à la main, s'adresse à la camera]
Itchy : Oh, c'est hilarant ! [Les restes de Scratchy tombent sur la table de Thanksgiving. Les souris qui sont à table les mangent. Deux chiens, portant une banderole sur laquelle il est inscrit : « Joyeux thanksgiving » se mettent face à la camera. Le gros intestin de Scratchy tombe sur la banderole. Fin de l'épisode]
Marge : Sans l'interruption des publicités, j'ai vraiment pu comprendre toute l'histoire. [Elle s'adresse au décodeur Tivo] Tivo, t'as gagné un ticket éternel dans mon cœur.
[Plus tard. Marge est seule dans le salon. Elle est assise sur le canapé et choisi un programme dans le menu du Tivo. Il y a les programmes suivants : « Blabla de l'après-midi », « Calinou dans la ville », « L'homme qui parlait aux chiens », « J'améliore ma buanderie » et le dernier : « Opal »]
Marge : Ooooh ! Opal ! [Elle choisit ce programme. Il est ensuite écrit : « Sujets d'aujourd'hui dans Opal : Le nucléaire en Iran, la mode printanière, le club des tartes ». Marge lance le programme. On voit alors Opal sur le plateau, assise en face d'un cuisinier portant un stéthoscope autour du cou]
Opal : J'ai bien l'impression que vous nous avez mis l'eau à la bouche. Docteur chef revient tout de suite après ces messages... [On entend le jingle de l'émission. Le public applaudit]
Marge : Et voilà un message pour vous : Youpadoupadoup ! [Elle appuie sur un bouton de la télécommande pour sauter les pubs]
Opal : Nous revoilà... J'ai une grande, grande nouvelle : mon petit copain vient de me demandeeeeer... [Le public, surprit, retient son souffle] que nous passions encore nos vacances séparément, cette année. [Le public applaudit]
Marge : Je vais zapper les applaudissements. [Marge passe les applaudissements en avance rapide. Elle appuie plusieurs fois sur le bouton de la télécommande, mais les gens ne cessent pas d'applaudir, la séquence est incroyablement longue] Mmmmmmh !

SEQ 4 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger[Les Simpson sont en train de manger. Marge tient la télécommande du Tivo dans ses bras comme un bébé]
Marge : Oooh, Tivo, ta télécommande a changée ma vie. [Elle embrasse la télécommande] J'ai réussi à faire un tas de choses, j'ai sauvegardé « Lost », vu construire Rome en un jour, j'ai passé « Trois hommes et un couffin » en trois minutes montre en main... mais j'avais plus d'espace sur le disque dur et j'ai dû choisir entre « Le choix de Sophie » et « La liste de Schindler ».
Homer : Pourquoi tout ce que fait Hollywood est si génial ? Pourquoi !?

SEQ 5 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV[Marge s'est endormie en regardant la télé. Une étrange lumière verte fluo provient de la télé. Soudain, une voix se fait entendre]
Patrick : Marge Simpson ! [Marge se réveille et voit, à la télé, un présentateur s'adressant à elle]
Marge : [Surprise] Ooooh ! Patrick Pauvre Et Sel !
Patrick : Lui-même ! Tu es fière de toi, Marge Simpson ? Tu te permets de regarder les émissions sans les pubs, alors qu'elles payent nos salaires ! Ca fait de toi la pire voleuse dans le monde ! [L'écran devient rouge et on entend une musique inquiétante jouée à l'orgue. Une photo du diable apparaît à l'écran avec écrit en dessous : « Le pire », puis une photo de Burns arrive avec inscrit : « Encore pire », et enfin une photo de Marge avec marqué : « Le pire du pire »]
Marge : Ooooh, baissez le ton ! Vous, les vedettes de télé, vous êtes bourrés de pognon ! Ma cousine Maureen vous a vu prendre l'avion en classe affaire !
Patrick : J'ai été surclassé contre mon gré !... [Marge ne sait pas quoi dire] Ecoutez, Marge, vous me trouvez beau, n'est-ce pas ?
Marge : Bien sûr.
Patrick : Il faut une équipe de 20 personnes pour que je ressemble à ça ! Sans l'argent des pubs, je ressemblerai au monstre des marais sorti d'un cauchemar ! [Il retire sa peau, qui est en fait un masque. En dessous, il a la peau verte, quelque boutons et des cheveux jaunes] Et en dessous de ça, c'est pire !... [Il enlève sa seconde peau. Il est encore plus laid. Sa peau est pendante et verte clair. Il n'a pas de nez, a des verrues sur le front, etc.] Ca s'améliore... [Il retire le troisième masque. Là, son visage ressemble à celui d'un humain, hormis que sa peau est jaune pâle et que sa mâchoire est en avant] Et c'est de pire en piiiiire ! [Il retire sa quatrième peau. Là, il n'a plus rien d'un humain. Son visage est verdâtre et dégoulinant]
Marge : [Terrifiée] Arrêtez ! Arrêtez ! Je regarderai les publicités ! [Elle reprend son souffle]

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[C'est le matin, Marge regarde toujours la télé. Elle a l'air épuisée. Dans une pub on voit un hockeyeur passer le balai dans sa maison]
Hockeyeur : C'est pour ça que c'est le seul balai que je recommande entant qu'ancien joueur raté de la ligue de hockey.
[Homer, Bart et Lisa, en pyjama, entrent dans la pièce]
Lisa : Maman, qu'est-ce que tu fais ?
Marge : Je rends hommage aux sponsors américains. Nous allons acheter du nouveau dentifrice, louer une nouvelle voiture et voter Oui à l'article 87.
Lisa : Non, non ! L'article 87 protège les grands pollueurs du monde !
Marge : C'est impossible, c'est une vraie grenouille qui parle dans leur pub ! [Elle appuie sur un bouton de sa télécommande Tivo pour mettre la pub. On voit un marais avec une grenouille sur un nénuphar]
Grenouille : Dites à ces imbéciles de politiciens de Washington de laisser les industries chimiques faire ce qu'elles veulent !
Homme : [Voix off] Pub payée par les grenouilles pour la destruction des marais ! [Une autre pub commence. Un cow-boy moustachu, avec un grand chapeau, joue avec un lasso]
Wes Doobner : Salut, les amis, vous en avez marre des disputes familiales pour le choix d'un restaurant ?
Homer : Kék fois, j'ai envie de monter dans un bus et de ne jamais revenir !
Wes Doobner : Pourquoi ne pas essayer le restaurant de cuisine familiale de Wes Doobner ? [Il montre un restaurant style Western dans le désert. Sur l'enseigne il est inscrit : « Cuisine familiale. Célèbres travers de porc »] Le restaurant du coin où y en a pour tous les goûts !
Homer : Ils vont avoir du mal avec quelqu'un comme moi !
Wes Doobner : Travers de porc... [Il montre un plat de travers de porc]
Homer : [Agréablement surpris] D'oh !
Wes Doobner : Spaghettis nature... [Il montre un plat de spaghettis]
Marge : [Déçue] Ooooh !...
Wes Doobner : Avec du beurre... [Il met un peu de beurre dans les pâtes]
Marge : [Contente] Génial !
Wes Doobner : Tofu du Texas... [Il montre un tofu qui a la forme de l'état du Texas]
Lisa : Miam ! J'adore !
Wes Doobner : Et le puzzle le plus facile de toute l'Amérique ! [Il désigne un set de table sur lequel il y a un labyrinthe. Celui-ci est extrêmement simple car il n'y a qu'une seule ligne ondulée qui relie le point de départ au dessin représentant le restaurant]
Bart : Il est pour moi !

SEQ 7 - EXT/NUIT Autoroute - Voiture de Marge[Les Simpson se rendent au restaurant de Wes Doobner. Sur la route, ils chantent sur l'air de « Car c'est un bon camarade »]
Les Simpson : [Ils chantent] On va manger chez Wes Dooooobner ! On va manger chez Wes Dooooobner ! On va manger chez Wes Doo-oo-oobner !... On se goinfrera pas de pain !
Homer : [Il chante] Pour profiter du reeeeeste !

SEQ 8 - EXT/NUIT Parking du restaurant « Chez Wes Doobner » - Voiture de Marge[Les Simpson arrivent devant le restaurant. Ils se garent sur le parking qui est désert]
Marge : Hum, c'est bizarre, on dirait qu'y a personne.
Homer : J'aurai plus à manger ! (plus : +)

SEQ 9 - INT/NUIT Restaurant « Chez Wes Doobner »[Les Simpson entrent dans le restaurant. La pièce principale est complètement vide]
Bart : Y a même pas de tables et de chaises !
Homer : J'aurai plus à manger ! (plus : +)
Lisa : Je vois ni grill, ni four, ni la moindre nourriture !
Homer : [Triste] J'aurai plus à manger ! (plus : pas) [Soudain, les portes et les fenêtres se referment brutalement et se verrouillent. Les Simpson sont terrorisés. Wes Doobner entre dans la pièce]
Wes Doobner : [L'air mauvais] Salut, les Simpson ! [Il rie diaboliquement]
Homer : Enfin on s'occupe de nous ! Bon, alors, on veut une table pour 4, près de la fenêtre, avec vue sur la montagne...
Wes Doobner : Silence ! [Sa voix se met à changer] Vous êtes tous tombés dans mon piège génial !
Lisa : Cette voix... [Elle comprend] Oooh ! Cette publicité était un traquenard spécialement conçu pour attirer notre famille ici ! Et « Wes Doobner et son restaurant familiale spécialisé en travers de porc » est en fait un anagramme ! [Elle montre un panneau avec des lettres amovibles sur lequel se qu'elle vient de dire est écrit]
Tahiti Bob : Bienvenue chez Tahiti Bob et son faux restaurant familiale, le retour ! [Il change l'ordre des lettres du panneau pour en faire l'anagramme. Ca donne : « Chez Tahiti Bob, restaurant familiale. Le retour »]
Les Simpson : [Terrorisés] Aaaaaaaah ! Tahiti Bob ! [Tahiti Bob dégaine son colt et menace les Simpson avec]
Tahiti Bob : Et maintenant, vous allez tous mourir pour avoir regardé un spot publicitaire.
Homer : Oh, la prochaine fois que je vois une pub, je ferme les yeux, je me bouche les oreilles et je hurle le plus fort possible... [L'écran devient noir. Il s'agit du moment, lors de la diffusion aux Etats-Unis, de la première coupure pub. On entend Homer hurler] Aaaaaaaaaaaaaah !!
[Plus tard, Les Simpson sont ligotés sur des chaises. Tahiti Bob tourne autour d'eux]
Tahiti Bob : Avant de mourir, vous avez peut-être envie de savoir comment j'ai manigancé mon ultime vengeance ?...
Homer : Ce que j'aimerai savoir, c'est si Wes Doobner est au courrant de ce qui se passe dans son resto ?
Tahiti Bob : C'est moi, Wes Doobner !
Homer : Monsieur Doobner, j'ai une réclamation à faire, je travaille dur, et quand je sors avec ma famille, j'aimerai être accueilli avec un mini...
Tahiti Bob : Tais-toi !!... Depuis notre dernière rencontre...
Bart : [Agacé] Ca y est, nous y voilà... Tu vas pas nous raconter toute les conneries que t'as faite depuis que tu nous a raté !
Lisa : Vous n'avez jamais demandé de nos nouvelles ! Nous sommes allé dans un champ de fraises, et c'est moi qui en ai ramassé le plus !
Tahiti Bob : Assez !... Cette fois, pour épicer mon récit, j'ai apporté un soutient visuel. [Il met en place une toile et s'apprête à y projeter des diapositives avec un projecteur]
Homer : [A sa famille] Surtout, faites pas ça ! [Tahiti Bob passe les diapositives une par une]
Tahiti Bob : Ici, on voit Krusty qui vous aide à me semer à Rome... [Sur la diapo on voit Les Simpson et Krusty s'échapper en limousine. Tahiti Bob, Francesca (sa femme) et Gino (son fils) brandissent tous les trois un couteau en direction de la limousine. Cette image fait référence à la fin de l'épisode : Vendetta - s17] Ensuite, ma famille et moi avons fuit en Angleterre où j'ai trouvé du travail... [Sur la seconde diapo, on voit un tunnel pour chemin de fer. Sur une pancarte il est écrit : « Tunnel vers l'Angleterre ». Tahiti Bob et sa famille font du stop à côté des railles] Entant que ballet de ramoneur... [Sur les diapos suivantes, un ramoneur tient Tahiti Bob par les pieds et se sert de sa chevelure pour déboucher une cheminée] Voilà le palet de Buckingham... [Il y a plusieurs photos du palais et de ses gardes] Désolé, il y en a beaucoup. Merci de votre patience. [Ensuite on voit Tahiti Bob et sa famille devant Big Ben, puis ils sont habillés comme Sherlock Holmes et sont devant le musée de Sherlock Holmes, après ils sont tous les trois dans une barque. Bob et Francesca rament pendant que Gino hurle dans un porte-voix]
Bart : Ouais, ouais, on a tous été en Angleterre ! Et ça va nous mener où ?
Tahiti Bob : Je n'ai jamais cessé d'ourdir ma vengeance... [Sur la diapositive suivante, Tahiti Bob dort paisiblement dans son lit. Une bulle de rêve se trouve au dessus du lui. Il rêve qu'il étrangle Bart] Je suis entré clandestinement en Amérique avec un groupe de scénaristes Canadiens sans-papiers qui travaillent pour Sébastien Toquet... ou je ne sais quoi... [Sur cette diapo, Tahiti Bob et les scénaristes Canadiens se trouvent dans un train de marchandise. Ils sont tous occupés à pianoter sur leur ordinateur portable] Ensuite, il ne me restait plus qu'à construire mon piège... [Sur une photo on voit Tahiti Bob en train de construire le restaurant de Wes Doobner] Et produire la publicité qui vous a attiré vers votre fin ! [Sur la dernière diapo, on voit Tahiti Bob dans une salle de montage, occupé à confectionner la pub] Ce qui, d'ailleurs, m'a permis de réaliser un long métrage... [Il rallume la lampe]
Lisa : Lequel ?
Tahiti Bob : « La colline a des yeux 3 » et « La colline a encore des yeux »... Et maintenant, le moment que nous attendons tous...
Homer : Enfin, les travers des porc !
Tahiti Bob : Vous allez tous périr dans un tragique accident à cause de la pille défectueuse d'un portable qui va surchauffer, puis exploser et faire exploser ce TNT ! [Il prend un ordinateur portable, puis montre des caisses de TNT qui étaient cachées sous un drap. Il pose l'ordinateur sur ces caisses]
Les Simpson : [Terrifiés] Ooooooh !
Tahiti Bob : Ne tardons plus, comme disait Shakespeare : « Si c'est fait quand c'est fait, il est préférable que se soit fait rapidement. » [Il appuie sur un bouton de l'ordinateur portable] Allumage. [Clippy, le trombone de Microsoft, apparaît à l'écran. Une bulle lui fait dire : « On dirait que vous voulez faire exploser votre ordinateur ? Je peux embrasser mes enfants ? ». De petits trombones avec une casquette et un nœud dans les cheveux s'approchent de Clippy. Il les enlace] Ha, ha, ha, ha ! [Tahiti Bob s'approche de la porte pour sortir] Cette fois, je n'ai fait aucune erreur !
Lisa : En fait, vous en avez fait une !... Ce que Shakespeare a vraiment dit, c'est : « Se serait bieeen que se soit fait rapidement ».
Tahiti Bob : [Moqueur] Oui, je suis sûr que tu as étudié le poète immortel de manière approfondie dans le cours de mademoiselle Hoover !... [Il s'en va et claque la porte]
Lisa : MacBeth, acte 1, scène 7. Vous pouvez vérifier... [Elle sourit, sûre d'elle. Après un petit moment de silence, Tahiti Bob revient dans le restaurant]
Tahiti Bob : Je vais le faire ! [Il prend l'ordinateur portable qui est sur les caisses de TNT et s'assied sur une chaise à côté de celles-ci. Il va ensuite sur le Web pour vérifier les dires de Lisa] Allez, Wikipedia, t'es aussi lent qu'un mammouth ! [Soudain, la pille de l'ordinateur explose. Tahiti Bob s'écroule sur le sol, sonné par le choc] Seigneur !... Tahiti Bob piégé sur son propre pétaaaaard !
Lisa : Non, on dit « Par son propre pétard ».
Tahiti Bob : Ooooh, oublie-moi !
Homer : Encore un nouveau restaurant en faillite !

SEQ 10 - EXT/NUIT Parking du restaurant « Chez Wes Doobner »[Plusieurs voitures de police se trouvent devant le restaurant. Kent Brockman fait un reportage sur l'arrestation de Tahiti Bob]
Kent : Célèbre pour 10 tentatives d'assassinat et une participation au Jeopardy célébrités, Tahiti Bob a été de nouveau arrêté. [Eddie et Lou font sortir Tahiti Bob du restaurant et tentent de le faire rentrer à l'arrière de leur voiture. La chevelure de Tahiti Bob est si volumineuse qu'il parvient difficilement à pénétrer dans le véhicule. Lou pousse sur ses cheveux et Eddie ferme la portière. Des cheveux dépassent de la porte. Eddie prend une paire de ciseaux et coupe les mèches qui sont encore à l'extérieur]

SEQ 11 - INT/JOUR Tribunal - Salle d'audience[Tahiti Bob est au tribunal]
Homme : Affaire suivante : L'état contre Tahiti Bob.
Snyder : Est-ce que l'avocat de la défense est là ?
Tahiti Bob : Monsieur le président, j'ai choisi de me représenter moi-même, mais je voudrais dire : J'ai vraiment essayé de tuer les Simpson... Vraiment essayé.
Springfieldiens : [Surpris] Ooooooh ! [L'avocat des Simpson se tourne vers Homer et Marge]
Avocat : S'il ne dit pas « mais » tout de suite, on est sûr de gagner.
Tahiti Bob : Mais...
Avocat : Merde !
Tahiti Bob : Je plaide non coupable pour raison de démence. Démence occasionnée par la persécution que j'ai subi de ce petit garçon ! [Il point Bart du doigt]
Bart : Quoi !? Je suis le plus vieux de ma classe, alors je suis pas un petit !
Tahiti Bob : Comme premier témoin, j'appelle mon père docteur Robert Terwilliger senior. [Son père, qui est dans la salle, se lève. Il a la même forme de visage que lui. A côté se trouve la mère de Tahiti Bob qui, elle, a la même coiffure que son fils]
Lisa : [A Marge] Regarde, c'est la mère de Tahiti Bob, dame Judith Delaloge. Elle est la plus grande actrice classique de sa génération. [Lenny est assis derrière Dame Judith]
Lenny : Dame Judith, vous étiez excellente dans Troilus et Cressida. Ils ont appelé la Toyota Cressida d'après la pièce ou la pièce d'après la voiture ?
Dame Judith : Mon fils joue sa vie au tribunal !!
Lenny : [Honteux] Désolé, je sais que c'est pas le moment... [Souriant] Mais répondez rapidement !
Dame Judith : La pièce avant la voiture !
Lenny : [Enervé] Oh, je viens de perdre 1000 dollars !
[Robert Terwilliger senior est à la barre des témoins]
Terwilliger Senior : Robert était un enfant paisible, maladif et affaibli par une maladie héréditaire... [Il montre un album photo. Sur l'une des photos on voit Tahiti Bob lors du bal de promo avec une jeune fille. Bob est dans un lit d'hôpital et tient la main de sa copine]
Jury : [Emu] Ooooooh !
Terwilliger Senior : Mais cet enfant Simpson s'est mis à le tourmenter quotidiennement et il a fini par basculer dans la démence.
Tahiti Bob : Si nous utilisions une image, estimeriez-vous que sa coupe était ?...
Terwilliger Senior : Pleine.
Jury : [Surpris] Ooooooh !
Bart : Arrêtez toute ces conneries ! C'est un malade et un dangereux maniaque qui mérite de griller !
Tahiti Bob : Vous voyez, il sait que je traverse un mauvais moment et il me torture encore ! [Il fait semblant de pleurer. Le juge Snyder lui donne un mouchoir. Ensuite, Tahiti Bob s'adresse au jury] Qui parmi vous n'a pas eu à souffrir des vilains tours de cet affreux petit démon et n'a pas eu envie de prendre sa revanche ? [Luigi, qui est dans le jury, se lève, l'air énervé]
Luigi : Il a commandé 30 pizzas à livrer au 208 rue Cacaculotte !... Mais la rue Cacaculotte s'arrête au numéro 119 ! [Clétus, qui fait aussi partie du jury, se lève]
Clétus : Il s'est moqué de mon accent de plouc ! [Homer, qui lui est assis à côté de Bart, se lève à son tour]
Homer : Et il triche au Uno ! [Il pointe son fils du doigt d'un air menaçant. Bart est surpris. Bart regarde la famille Terwilliger : Francesca, Gino et Dame Judith ont l'air triste. Il regarde ensuite le jury : Tout le monde lui lance un regard glacial. Puis, son regard se pose sur la statue de la justice : Elle a un foulard qu'elle tient autour du cou, prête à tirer dessus. Elle lui jette également un regarde menaçant. Bart se lève]
Bart : Bob vous prend tous pour des nazes ! C'est un tueur ! [Tahiti Bob, jouant les victimes, agrippe Moe, qui est dans le jury, par le col]
Tahiti Bob : Vous voyez comme il m'accuse à mon propre procès ! C'est insupportable ! [Il se met à genoux, au bord des larmes. Puis, l'air énervé, il se redresse et met sa main dans sa poche intérieur] Je n'ai pas voulu en arriver là... mais vous ne me laissez pas le choix ! [Il sort de sa poche un petit tube sur lequel il est inscrit : « Nitroglycérine »]
Wiggum : Nitroglycérine ! Que tout le monde panique !! [Il court dans tous les sens en faisant de grands gestes. Tout le monde dans la salle se met à paniquer et à fuir. A ce moment là, Bart attrape la nitro que Tahiti Bob a dans sa main]
Bart : Je t'ai eu ! Encore raté, débile ! [Il jette le tube par la fenêtre]
Tahiti Bob : [L'air inquiet] Vous ne comprenez paaaaas ! [Il se tient le cœur] Je... je... [Il s'évanoui et s'écroule sur le sol. Son père vient prendre son pouls au cou. Ensuite sa mère s'approche]
Dame Judith : [Triste] Cette nitroglycérine était un médicament d'urgence pour sa déficience cardiaque !
Terwilliger Senior : Je vous l'avais signalé dans mon témoignage ! [Le Dr Hibbert s'approche et prend le pouls de Tahiti Bob au poignet]
Hibbert : Oooh, cet homme est mort... [Pointant Bart du doigt] Et c'est toi qui l'as tué !
Jury : [Choqué] Oooooh !
Hibbert : [Dégoûté] Oh, crade ! J'ai touché un cadavre ! [Il lâche la main de Bob et essuie la sienne sur sa veste]

SEQ 12 - EXT/JOUR Devant l'église[Kent Brockman se trouve devant l'église. Il est assis à son bureau et fait un reportage sur la mort de Tahiti Bob]
Kent : L'Amérique a une tradition : Transformer les hors-la-loi en légende après leur mort. A Billy le Kid, Bonnie and Clyde, Jésus Christ... [Des photos des personnes citées apparaissent en haut à gauche de l'écran] Vient s'ajouter Robert Tahiti Bob Terwilliger... [Une photo de Tahiti Bob apparaît. Il a un oiseau sur le doigt et le regarde gentiment] dont notre chaîne couvrira la cérémonie de ses funérailles pas à pas... [La camera fait un zoom arrière. On peut maintenant voir des gens entrer dans l'église] Et maintenant, voilà les parents de Bob affligés... Son frère Cecil libéré de prison pour l'occasion... [Cecil (vu dans Les frères ennemis - s8) porte une tenue de prisonnier orange et a des menottes aux poignets] Sa veuve Francesca et son Fils Gino... Et sont aussi présents, tous les camarades clowns de Tahiti Bob... [Une petite voiture se gare devant l'église. Une vingtaine de clowns diffèrent sortent de la minuscule voiture dont un clown avec des jambes énormes mesurant plus de 3 mètres] Les oscars de la rigolade. Ha, ha !

SEQ 13 - INT/JOUR Eglise[Beaucoup de personnes assistent aux funérailles de Tahiti Bob. Son corps se trouve devant l'autel. On peut remarquer que le cercueil est bombé à son extrémité pour pouvoir y placer les grands pieds de Tahiti Bob. Krusty joue un air triste au piano et chante]
Krusty : [Il chante] Adieu Tahiti Boooob... Tes chaussures sont vides, le rideau est tombé... [Un clown souriant s'approche du corps de Bob. Il essuie le maquillage qu'il a sur le visage puis se remaquille pour avoir l'air triste. Un grand clown arrive et pleure à grosses goûtes en voyant le corps. Un petit clown, se trouvant en dessous, utilise un parapluie pour se protéger des grosses larmes qui lui tombent dessus] Bart a volé ta nitroglycérine et ton cœur a flanchééééé... [Le Serpent s'approche à son tour du cercueil pour y déposer une couronne de fleurs. Il y a une banderole dessus qui dit : « A notre bien-aimé camarade de cellule ». Ensuite, c'est Francesca et Gino qui viennent se recueillir tristement. Ils sont suivit par la vieille femme d'Italie et la chèvre (vus dans Vendetta - s17) Il frottent leur pouce sur leurs dents] Et il me semble que tes fidèles groupies devraient acheter ce DVD... [Il montre un DVD. Sur la pochette on voit Tahiti Bob se préparant à avaler un sandwich dans lequel se trouve une bombe. Il est écrit dessus : « Le best of de Tahiti Bob »] bourré de bonus et d'inédits du Krustyshooooow... [Un autre clown s'approche du corps de Bob. Il utilise un pipeau pour montrer sa tristesse. Puis, Mr Teeny fait le salut militaire, les larmes aux yeux] Comme le jour où tu es tombé... et tu as déchirééé... [Il montre l'arrière de la pochette du DVD. Il y a 3 images : Bob en boulet de canon humain, Bob avec une ventouse sur le visage et Bob en train de tomber avec son pantalon déchiré] ton pantalon et ta chemise, on a vu tes bijoux de famiiiiille... [Il arrête de chanter. Il rigole tristement puis se met à pleurer. Les Simpson entrent dans l'église. Tout le monde se tourne vers eux en leur lançant un regard glacial] C'est ce sale gosse qui a tué mon meilleur ami ! [Il continue de pleurer puis soudain il s'arrête et relève la tête] Acheter mon DVD.
Springfieldiens : [Huant Bart] Houuuuuuuuuuu !!
Marge : Bart, je sais que c'est idiot, mais essaie d'avoir l'air triste.
Bart : Mais je suis pas triste ! J'ai aucune raison d'être triste, aucune ! [Il s'en va, énervé]
Marge : Je crois que nous devrions présenter nos condoléances. [Homer, Marge, Lisa et Maggie s'approchent du cercueil]
Homer : [Tout bas] Entre nous, je peux toujours pas le piffer [Plus haut] Toujours pas le piffer ! [La dernière phrase d'Homer raisonne plusieurs fois dans l'église]
Voix d'Homer : [Raisonnant dans l'église] Toujours pas le piffer ! Toujours pas le piffer ! Toujours pas le piffer ! Toujours pas le piffer ! [Les gens dans l'église sont choqués]
Homer : J'en ai rien à cirer de ces chichis d'église !
Voix d'Homer : [Raisonnant] Chie d'église ! Chie d'église ! Chie d'église ! Chie d'église ! [Le révérend Lovejoy, choqué, bouche les oreilles de sa femme Helen]
Marge : Homer, je ne veux pas qu'on se dispute !
Voix de Marge : [Raisonnant] Pute ! Pute ! Pute ! Pute ! Pute ! Pute !...

SEQ 14 - EXT/JOUR Devant l'église[Bart est assis sur le trottoir, de l'autre côté de la rue]
Bart : [Enervé] Crétin de Tahiti Bob ! Même quand il est mort, il me gâche la vie ! Qu'il brûle en enfer et qu'il bouffe du vomi ! [Cecil, accompagné de deux policiers, s'approche de Bart]
Cecil : Il m'est arrivé de le souhaiter aussi.
Bart : Eh, t'es pas le frère de Bob ? [Cecil s'assied à côté de Bart]
Cecil : Génétiquement, oui, mais on ne s'entendais pas. Il allait à droite quand j'allais à gauche. Cet été, quand il voulait visiter les châteaux en Italie, je voulais visiter les châteaux en France. Alors nous sommes allé en Espagne et personne n'était content.
Bart : C'est stupide ! T'as l'air sympa, mais t'es trop nul.
Cecil : Quoi qu'il en soit, je préfère me souvenir de Bob comme du grand frère qui m'a appris à jouer au Botticelli.
Bart : Ca a l'air naze !
Cecil : Oh, tu adorerais. C'est un jeu de devinettes où un joueur doit prendre l'apparence d'une célébrité qui... [Bart le regarde, d'un air ennuyé] Oh, oui, t'as raison, c'est naze... Mais la seule façon que tu as de retrouver le bonheur, c'est de faire la paix avec Bob.
Bart : Ouais, je pourrai aller lui dire au revoir.
Cecil : Tu ferais bien de te dépêcher, sa crémation commence dans 30 minutes. Moi, j'irai jeter ses cendres sur les châteaux de France ! Ha, ha, ha ! Oh, il va y aller cette fois !

SEQ 15 - EXT/JOUR Devant la maison funéraire[Bart croise Milhouse en allant à la maison funéraire. Milhouse a un sac remplit de journaux]
Milhouse : Eh, Bart, tu fais la une du journal ! [Il prend un journal. En gros titre on voit une photo de Bart, l'air énervé, et le titre : « Le garçon qui fait honte à la région »]
Bart : Je vais remettre les pendules à l'heure. Tu viens avec moi ?
Milhouse : J'aimerai, mais mon père m'emmène à l'entraînement de baseball. Il va m'apprendre à arbitrer. Regarde ça, un compteur officiel des stikes et des balles de pro... [Il sort un compteur de sa poche. Il appuie sur les boutons] Balle 1, balle 2, strike 1... [Il se rend compte que Bart n'est plus là] Bart ?... Bart ?... [Bart entre dans la maison funéraire en courant. Sur un panneau devant le bâtiment il est inscrit : « Maison funéraire de Springfield. Prix maigres même pour les gros »]

SEQ 16 - EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Milhouse sonne à la porte des Simpson. Lisa vient lui ouvrir]
Milhouse : Salut, Lisa. Désolé de mélanger le boulot et le plaisir, mais ta famille doit 2 semaines... [Marge arrive et lui donne un billet pour avoir un journal en échange]
Marge : Milhouse, est-ce que t'as vu Bart ?
Milhouse : Bart Simpson ? Je crois qu'il est allé dire un dernier adieu à Tahiti Bob. Ca vous ennuie pas si je m'assois une seconde ? J'ai les pieds qui vont me tuer. [Il s'assied sur le pas de la porte et retire ses chaussures car il a mal aux pieds]
Lisa : [Songeuse] Pieds... Tuer... Oooooh ! Il faut sauver Bart ! [Homer arrive en courant. Il est torse nu, avec une serviette sur les épaules et un seul bigoudi pour les deux cheveux qu'il a au sommet du crâne]
Homer : Maintenant ? Mais j'ai mis mes bigoudis !
Lisa : Maintenant !!

SEQ 17 - INT/NUIT Maison funéraire - Crématorium[La nuit est tombée. Bart entre dans le crématorium. Le cercueil de Tahiti Bob se trouve sur un tapis roulant qui mène au four crématoire. Bart s'adresse au cercueil avec un air triste]
Bart : Bob, c'est moi, Bart. Je suis venu te dire que j'ai jamais voulu que tu meurs. Je voulais juste que t'ailles en taule et que tu prennes une bonne raclée, et maintenant tout le monde souhaite ma mort... [Tahiti Bob, qui n'est pas réellement décédé, sort du cercueil en brandissant un poignard]
Tahiti Bob : Eh bien, donnons donc au public ce qu'il demande !
Bart : [Apeuré] Aaaaaaah ! Tahiti Bob ! [Bob s'approche de Bart en riant diaboliquement. Il plante ensuite son poignard dans le T-shirt de Bart et le soulève. Il jette Bart dans son cercueil et le referme. Il le verrouille grâce à un minuscule crochet. Après cela, Bob tire un levier, ce qui a pour effet de mettre en marche le tapis roulant. Le cercueil, dans lequel se trouve Bart, avance lentement vers le four pendant que Bob rigole diaboliquement. Du feu crépite et brûle ses cheveux. Tahiti Bob, un peu inquiet, éteint le feu qui se trouve sur sa mèche avec sa main]

SEQ 18 - EXT/NUIT Rues de Springfield - Voiture d'Homer[Homer, Marge et Lisa se rendent en voiture à la maison funéraire]
Lisa : Bob a planifié ça depuis le début...
Homer : Hin-hin...
Lisa : Il voulait être capturé au restaurant...
Homer : Ouais... [On revoit le passage où l'ordinateur portable explose dans les mains de Bob]
Lisa : Il ne se tromperait jamais sur une réplique de Macbeth...
Homer : Non...
Lisa : Sa mère est une actrice Shakespearienne...
Homer : Ah ouais ?
Lisa : Et son père est un docteur...
Homer : Un docteur, hein ?
Lisa : Alors, quand Bob s'est écroulé au tribunal...
Homer : J'me souviens...
Lisa : Son père a profité de l'occasion pour injecter à Bob une drogue spéciale qui permet de simuler la mort. [Retour au moment où Tahiti Bob perd connaissance au tribunal. Son père s'approche. Bob, qui n'est pas réellement inconscient, ouvre les yeux et le regarde. En retour, son père lui fait un clin d'œil. Ensuite Robert Senior prend une seringue et injecte la drogue dans le cou de Tahiti Bob]
Homer : Hin-hin...
Lisa : C'était un plan diabolique, et tous les membres de sa famille y ont pris part !
Homer : T'as fini, parce qu'on y est et que ça fait 10 minutes que je tourne autour !
Lisa : Oui. [Homer se gare et les Simpson sortent du véhicule en courrant]

SEQ 19 - INT/NUIT Maison funéraire - Crématorium[Le cercueil avance lentement sur le tapis roulant. Bart est toujours à l'intérieur]
Bart : Eh, cool, j'ai trouvé une porte secrète qui mène à une ville souterraine ! Je vais y aller !... [Il laisse le temps à Tahiti Bob de réagir mais celui-ci ne fait rien. Bart frappe alors contre la paroi du cercueil] Oh, la vache, c'est super beau ! Eh, tu me crois pas ?... [A l'extérieur, Tahiti Bob a l'air consterné par ce que dit Bart]
Tahiti Bob : Quand ils trouveront tes cendres, ils croiront que ce sont les miennes et je serai parti loin avec ma famille chérie. [Francesca, Gino, Cecil et les 2 policiers qui l'accompagnent s'approchent] C'est le crime parfait. [Les 2 policiers sont en fait le père et la mère de Bob qui étaient déguisés. Ils retirent leur masque et leur uniforme. Cecil enlève ses menottes]
Cecil : Et c'est ma parfaite prestation de frère en deuil qui a assuré le succès final.
Tahiti Bob : [Moqueur] Oui, comme si Laertes était le héros d'Hamlet.
Cecil : Veux-tu arrêter, s'il te plait, de me comparer à Laertes !?
Tahiti Bob : [Moqueur] Pourtant, ça te va bien ! [Il regarde le cercueil se diriger vers le four crématoire et se met à rire diaboliquement. Toute sa famille fait de même. Soudain, les Simpson entrent dans la pièce]
Lisa : Arrêtez cette crémation !
Homer : Eéééh, qu'est-ce qui sent si bon ?
Tahiti Bob : [En colère] C'est pas vrai, encore eux ! [Il s'approche d'un levier qui permet d'accélérer le déroulement du tapis roulant. Il y a 2 vitesses différentes : « Vitesse Mijotage » ou « Qu'il meurt tout de suite ». Le levier est réglé sur Mijotage. Bob tire dessus pour le placer sur « Qu'il meurt tout de suite ». Le cercueil s'approche alors dangereusement du four]
Bart : [Dans le cercueil, off] Oooh, chaud ! Chaud ! Chaud !!
Tahiti Bob : C'est trop tard, les Simpson !
Homer : Bouffe les restes de ce clodo ! [Il prend une boite en carton remplie de cendres et sur laquelle il est inscrit : « Cendres non réclamées ». Il jette les cendres à la figure de Tahiti Bob qui est aveuglé. Marge en profite pour mettre le levier sur « Off » et par conséquent arrêter le tapis roulant. Le cercueil est à moitié rentré dans le four]
Bart : [Dans le cercueil, off] Sortez-moi de là ! Qu'est-ce que vous foutez ?! Je peux plus respirer ! [Marge s'apprête à ouvrir le cercueil, Homer l'en empêche]
Homer : Marge, il faut qu'il surmonte sa peur des cercueils. [Marge ouvre le cercueil. Bart l'enlace. Soudain, le chef Wiggum, accompagné d'Eddie et Lou, enfonce la porte. Ils pointent tous les 3 leur arme sur les Terwilliger]
Wiggum : Plus un geste, Tahiti Snobe ! [Les Terwilliger mettent les mains en l'air. Wiggum met les menottes à Bob] Vous êtes tous en état d'arrestation. Vous avez le droit de garder le silence, mais j'espère que vous ne le ferez pas. La prison est loin et j'aime papoter. [Il emmène Tahiti Bob. Celui-ci s'arrêter prêt de Lisa]
Tahiti Bob : Attendez, je veux savoir, comment as-tu réussi à dénouer les fils enchevêtrés de mon crime parfait ?
Lisa : J'ai soupçonné quelque chose quand j'ai vu que le cercueil était plus haut à la place de tes pieds. [Elle montre le cercueil] Pourquoi ta famille aurait payé un tel supplément pour le confort d'un cadavre ? [Bob, d'un air triste, regarde ses pieds]
Tahiti Bob : Pourquoi j'ai des pieds comme des péniches !?
Bart : Bel effort, Bob, mais t'as oublié de penser à quelque chose...
Tahiti Bob : Qu'est-ce que c'est ?
Bart : Tu pues comme mon cul ! Ha, ha, ha ! [Il rigole] Vous pouvez l'emmener ! [Wiggum emmène Bob]
Tahiti Bob : [Enervé] Oooh, pourquoi les bonnes répliques sont toujours pour lui !? [Bart se dandine en montrant ses fesses et en riant]

SEQ 20 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle à manger[La salle à manger est décorée de ballons et de guirlandes. Homer, Marge, Lisa et Maggie sont à table. Ils portent tous un chapeau d'anniversaire sur la tête]
Marge : Bon, je crois que cette fois, Tahiti Bob est bouclée jusqu'à la fin de ses jours.
Homer : Ouais, la seule chose qui va être taillée en pièce, maintenant, c'est ce gâteau d'anniversaire. [Bart amène un gros gâteau sur un chariot. Sur le sommet, il y a une photo de Tahiti Bob qui a un air triste et l'inscription : « 10eme complot maléfique foiré ». Soudain, Tahiti Bob jailli du gâteau, brandissant un couteau dans chaque main] D'oh !
Tahiti Bob : Alors, qui veut une belle tranche de Simpson ?!
Les Simpson : [Apeurés] Aaaaaaaaah !! [Tahiti Bob donne de violents coups de couteaux vers la camera. On voit du sang gicler]
Tahiti Bob : Crève ! Crèèève !!...

SEQ 21 - INT/JOUR Prison - Cellule[La séquence 20 était en fait un rêve de Tahiti Bob. Celui-ci est enfermé dans une cellule et porte une camisole de force. Bob, qui n'a plus toute sa tête, rêve toujours]
Tahiti Bob : [Il rie diaboliquement, puis délire] Ha, ha, ha, ha !!... [La camera fait un zoom arrière, on voit que toute sa famille est dans la cellule. Francesca et sa mère sont assisses sur les lits alors que Cecil, Gino et son père jouent aux cartes]
Terwilliger Senior : Seigneur, il recommence !
Cecil : Vous avez perpét' pour vous y habituer, père.
Terwilliger Senior : J'annonce 2 cœurs. [Il pose la carte sur la table]
Gino : 3 carreaux. [Il pose la carte. Le Serpent, qui est lui aussi dans la cellule, s'approche d'eux]
Le Serpent : 3 coups de cœur ! [Il assène un coup de matraque sur la tête de Cecil, Gino et Terwilliger Senior] Ha, ha, ha !
Cecil : La blague n'est pas drôle et la mise est insuffisante ! [Le Serpent hausse les épaules et s'en va. Les Terwilliger continuent de jouer aux cartes comme si de rien n'était]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park