Haut de page

Les Simpson à la TV

La reine du balai
S21E12

Marge et Homer participent aux jeux olympiques de Vancouver en curling...

Histoire d'eau

~ Partie 1
{Le Mayflower}

SEQ 1 - INT/NUIT Restaurant « Le Hollandais volant »
[La famille Simpson, au complet, attend à une table]
Bart : Hé ! Quand est ce qu'on va être servi ? Je suis mort de faim !
Homer : Je m'ennuie tellement, que j'ai trouvé où le motif du papier peint se répète !
[Il se retourne vers le mur]
Homer [énumérant les motifs] Y a un gouvernail, le tatouage de Popeye, un bob, un poisson sexy (c'est une sirène), et à nouveau le gouvernail !
Lisa : [montrant le motif d'à côté] Et le poisson-épée!
Homer : [déçu] Oh ! Le travail d'une vie fichue en l'air !
[Le capitaine McCallister, sort de la cuisine et les rejoint]
Capitaine McCallister : Désolé de vous faire attendre. Le chef a un petit problème avec le plat du jour... [Dans la cuisine, on voit un cuisinier armé d'un couteau, se battre contre un poulpe portant également une lame, dans chacun de ses huit tentacules] Si vous voulez, je peux envoyer un employé, vous chercher quelque chose dans un meilleur restaurant.
Marge : Au « Homard Rouge » ?
Capitaine McCallister : Pas aussi bon...[Toute la famille est déçue] En attendant, peut être qu'une histoire de voyage en mer, ferait passer le temps ! [Il s'assoit, tire deux fois sur sa pipe] Dommage que j'en connaisse aucune...
Lisa : J'en connais une ! C'est le voyage le plus important de toute l'histoire de l'Amérique. La traversée du Mayflower !
Capitaine McCallister : Ah oui ! C'est le bateau qui a amené des prostituées en Amérique !
Lisa : [déconcerté] Pas des prostituées ! Des protestants !
Capitaine McCallister : Petite, tu es vraiment naïve !
Lisa : ça se passe en 1620...

SEQ 2 - EXT/JOUR Port de Plymouth
[Marge, Lisa et Bart sont dans l'Angleterre du XVIIème siècle. Ils sont habillés en costume traditionnel des protestants de l'époque : une toge noire, et un col blanc. Ils se dirigent vers un bateau]
Marge : Vite, mes petits puritains ! Nous devons fuir l'Angleterre, et ses mœurs relâchés qui offensent le Seigneur ! Avez-vous pris de quoi vous divertir ?
Bart : Oui, j'ai mon vieux bout de bois. [Il le lance par terre, et commence à jouer au football avec] Ah ! Ce jeu est très plaisant ! [Ils montent à bord du navire]
Marge : Nous disons enfin adieu à l'Angleterre, et à tous ces pêcheurs décadents et ivrognes !
[Des cris se font entendre sur le quai. C'est Homer, qui est en train de fuir]
Homer : [criant] Laissez-moi passer, vous les bigots et les bigotes ! [Il se fraye un passage dans une foule de protestants, voulant également quitter le vieux continent. Il en bouscule plusieurs, dont ceux sur la rampe d'embarquement, qui tombent alors à l'eau. Une fois sur le bateau, il saute dans un tonneau. Marge s'approche de lui] [suppliant] Cachez moi ! Je vous en prie, aidez-moi ! S'ils me trouvent, ils vont me tuer !
[Lenny et Carl arrivent vêtus en soldats]
Lenny : [s'adressant aux gens sur les quais] L'un de vous a-t-il vu ce gredin ? [Il brandit une affiche « wanted » avec le visage d'Homer de face et de profil]
Carl : Il est recherché pour avoir demandé pourquoi on est dans l'époque jacobéenne, quand le roi ne s'appelle pas Jacob, mais Jacques !
Homer : [priant] Seigneur, ayez pitié !
Lisa : [touchée] Mère, nous devons protéger cet homme, regardez comme il prie !
Homer : [au fond tu tonneau, les mains jointes] Seigneur, faîtes que les soldats tuent cette famille et pas moi !
Marge : [s'approchant d'Homer] Mon bon monsieur, vous pouvez nous accompagner en portant l'habit de feux mon mari !
Lisa : Je vous ferai un chapeau, [Elle brandit quelques plaques noires] avec du carton bouilli !
Homer : [se levant dans le tonneau, prenant la veste et souriant] Donc, vous êtes veuve, hein ? Alors, une braguette ne vous cause nulle frayeur ?
Marge : [choquée] Monsieur, je n'aime pas votre regard lubrique !
Homer : [rêveur, et l'imaginant sans sa grande robe blanche, lui servant de sous vêtement] Ouh ! Ma poupée !
Marge : [s'indignant] Oh ! [Elle s'en va]
[Le bateau lève l'ancre, et se dirige vers l'horizon, tandis qu'un groupe de personne est resté sur le quai]
Groupe : Adieu ! Bon débarras !

SEQ 3 - EXT/JOUR Le Mayflower - Pont
[Tous les passagers sont agenouillés et prient, sauf Homer qui s'approche d'eux vêtu désormais comme les autres]
Homer : C'est quoi cette croisière mortelle ? Où est la gnole ?
Ned : [riant] Nous autres puritains, avons banni l'ivresse, ainsi que les habits de couleurs, les rêveries, et la poésie. Alors, si vous faîtes un sonnet, gardez le sous votre bonnet ! Parce que... [Se crispant] Oh, non ! J'ai fait des vers ! [Il se flagelle, l'arrière de sa veste se déchire] Ah ! Tiens ! Ah ! [Il lève les yeux au ciel] Pardonnez-moi, Seigneur ! [Il sort un sellier] Et puis, on verse du sel sur les plaies ! [Il se jette quelques grains sur ses blessures, il souffre, mais se ressaisit] Et c'est fini ! [Marge arrive]
Marge : C'est notre capitaine, le très pieux Ned Flandish !
Homer : [énervé, prenant son chapeau entre ses mains] Andouille de Flandish ! [regardant Marge] Euh, écoutez. Vu que tous les autres trucs marrants son bannis, on pourrait jouer à Adam et Eve dans le nid de pie ? Qu'en dîtes vous Miss,... euh ?
Marge : Constance, prudence, chasteté, bonne-foi !
Homer : [déçu] D'oh !
Marge : Mes amis m'appellent Marge.
Homer : [intéressé] Ahhhhhh !
Marge : Marge obédience, tempérance, continence !
Homer : [déçu] D'oh !
[Moe arrive, il pousse Homer avec une canne et tient Marge par la hanche]
Moe : Casse-toi, le nouveau ! On est fiancé ! J'ai pas tuer son époux pour que tu [Il regarde Marge, embarré] Euh, je veux dire... j 'ai pas tué son époux [Il sourit]
Marge : Nous ne sommes pas fiancés ! Hum, il s'agit plutôt d'une aimable accointance !
Ned : [consterné] Oh, T-t-t-t ! Un tel langage dans la bouche d'une femme ! [Il se crispe] Oh non ! Je vous ai vu comme une femme ! [Il se flagelle de nouveau]

SEQ 4 - EXT/JOUR Le Mayflower - Pont
[Le révérend Lovejoy dirige la messe, devant les passagers assis sur des bancs. Marge est assise entre Homer et Moe]
Lovejoy : [priant] Merci, Seigneur, de nous montrer votre amour, de si nombreuses façons. Le soleil qui nous crevasse les lèvres jusqu'au sang, [Il rit] et votre désopilante idée de nous entourer d'une eau qui nous tuerait, si nous la buvions...
Moe : [à Marge] Je dois vous prévenir : même pour cette époque, on me considère comme un mauvais époux.
Homer : [triste] Elle va l'épouser parce qu'il a de vrais bottes, et pas les pieds enduis de cirage. ..[Les pieds d'Homer sont peints en noirs, avec un peu de jaune pour mimer l'attache][Il se met à pleurer]
Bart : [assis à la gauche d'Homer, s'adresse à son dernier] Hé ! Je suis sûr que pour gagner son cœur, il faut être gros et pleurnicheur !
Homer : [fâché] Oh ! Espèce de sale petit...[Il étrangle le garçon, Marge se lève pose la main, sur l'épaule d'Homer][Ce dernier s'arrête, il est déçu d'avoir agi comme ça devant la mère du garnement] D'oh !
Marge : Oh, n'arrêtez pas ! Vous l'étranglez comme le faisait mon cher époux ! [Elle ouvre un médaillon où le portrait de gauche représente son mari fâché, et le portrait de droite Bart se faisant étrangler] C'était le bon temps !
Homer : [content] Ahhh !
Marge : Oh ! Vous feriez peut être un bon père...
Homer : [emmenant Marge] Allons-nous appuyez au bastingage.
Moe : [stressé] Oh mon Dieu ! Ce faquin lui a pris la main ! Si je n'interviens pas, ils en viendront à échanger des politesses !
Marge : Oui ! Le temps s'est rafraîchi !
Moe : [dégoûté] Ce bougre va me faire avoir un coup de sang, tant il m'échauffe la bile ! [Regardant la caméra] C'est comme ça qu'on parle, curieux, hein ? [Puis, il se gratte le menton] C'est le moment d'user d'un plan bien sournois...

SEQ 5 - INT/JOUR Le Mayflower - Cale
[Moe et Homer descendent les escaliers, et arrivent dans un couloir entouré de deux rangées de tonneaux superposés]
Moe : Quoiqu'il en soit, je voulais vous faire savoir, que je donne une petite fête ce soir. Seule la moitié d'entre nous est morte jusqu'ici, ça se fête !
[On voit Ned sur le pont balayant les cadavres, puis les jetant à la mer. Les tonneaux de la cale porte l'inscription « bière »]
Homer : De la bière ? Je croyais qu'on buvait pas sur le « Gay-Flower » !
Moe : [fâché] Ne l'appele pas comme ça !
Homer : [moqueur] Ouh, pardon !
Moe : Je gardais cette bière pour fiche la pagaille chez les Indiens, mais vu qu'on est grands amis maintenant, je vais vous la faire goûter. [Il saisit une chope qu'il remplit à partir du robinet d'un tonneau, et la donne à Homer] Oh ! Tiens je connais un jeu : vous en prenez une gorgée à chaque fois qu'une vague frappe le bateau ! [Les vagues s'enchaînent, Homer boît comme un trou, Moe se frotte les mains] Oh ! Vous êtes drôlement doué !
SEQ 6 - EXT/JOUR Le Mayflower - Pont
[Une tempête s'abat sur le navire, la mer se déchaîne. Ned est au gouvernail, à côté de lui se tient le révérend Lovejoy]
Révérend Lovejoy : Oh, Seigneur ! Nous vous remercions pour cette pluie généreuse, et cette abondance d'éclair. [Il est frappé par la foudre] [déçu] Visiblement, cela ne sert à rien de vous lécher les bottes... [Une vague le renverse, ainsi que Ned]
Ned : [apeuré] Oh ! La tempête nous a déroutés, et où est l'équipage ? [Moe arrive]
Moe : Je vais vous montrer où il est ! [Il regarde Marge qui est à ses côtés] Ne ratez pas ça, Marge ! [Il pointe l'entrée de la cale du doigt]

SEQ 7 - INT/JOUR Le Mayflower - Cale
[Le révérend, Marge, Moe, Ned, Bart et Lisa descendent les escaliers, menant aux entrailles du bateau. Ils aperçoivent l'équipage complètement ivre]
Ned : [choqué] Oh ! Une beuverie ! [Cletus, Willie, Le Serpent, et Otto ont une bière en main]
Des jeux de mains ! [Homer et Larry se bousculent] Un étalon étalé ! [Il voit un cheval allongé dans une maison miniature]
Moe : Et tout ça, c'est la faute de ce gredin ! [Il désigne Homer, vidant un tonneau d'alcool]
Lovejoy : [s'approchant d'Homer avec une planche de prisonnier] C'est tout ce que j'avais besoin d'entendre. [Il l'attache autour du cou, et des mains d'Homer]
Homer : [triste, s'agenouillant] Ohhhh...
Marge : Quand je pense que j'ai failli vous permettre de m'effleurer le coude, au travers de ma manche !
Homer : Mais poupée, un homme a des besoins !
[Le bateau est violemment secoué. Les passagers cris. Ned vacille, et se cogne la tête contre un pilier. Il est inconscient]
Révérend Lovejoy : Notre capitaine s'est pâmé ! Ah, nous n'atteindrons jamais le nouveau monde !
Bart : Oh zut ! A notre arrivée, je voulais dénoncer ma sœur comme sorcière !
Lisa : [fâché] Je te répète qu'être capable de faire des additions à deux chiffres, n'est pas de la sorcellerie !
Bart : 31 + 43 ?
Lisa : [immédiatement] 74.
Passagers : [pointant la fille du doigt] Sorcière ! Sorcière ! Sorcière !
[Homer se relève]
Homer : Mes amis, c'est pure folie ! On peut brûler la sorcière plus tard, pour l'instant je vais sauver le navire ! [Les autres ne sont pas convaincus] Hé ! Je conduis bourré depuis l'âge de douze ans ! Mais avant, qui veut m'aider à pisser ? [Tout le monde s'écarte, et regarde Smithers]
Smithers : [troublé] On me regarde, parce que j'ai la clé du pilori.

SEQ 8 - EXT/JOUR Le Mayflower - Pont
[La tempête n'a pas faibli. Homer est au gouvernail, toujours handicapé par la plaque qu'on lui a fixé. Il tient une bouteille de gnole à la main gauche. Marge le regarde admirativement, juste à l'entrée de la cale]
Homer : N'ayez crainte, Marge ! Je veille à ce que les chrétiens fondamentalistes restent en vie, pour qu'ils aient la main mise sur toute l'Amérique d'ici le XXIème siècle ! [Il boit un coup. Soudain un oiseau vole à ses côtés]
Marge : Regardez ! Un albatros ! Il peut nous conduire à bon port !
[La tempête s'est calmée. On voit Homer en train de manger l'albatros qui a été grillé]
Homer : Cet oiseau nous a bien servi ! Brave petit !
[Les passagers sont accoudés au bastingage. Ned est à côté de Willie]
Ned : Oh ! J'ai trouvé un nom pour l'endroit où nous allons ! La Nouvelle Angleterre !
Willie : [moqueur] Oh ! Vous avez dû vous creuser la cervelle ! Comment vous appelez votre pied ? Nouvelle main ?
Ned : [énervé] Si vous avez mieux, dîtes le !
[Homer, est débarrassé de sa planche. Il est en train d'embrasser Marge au poste de vigie]
Homer : [voyant la terre] Pinaise ! On arrive !
Marge : [ne comprenant pas] Vous me traitez de punaise ?
[Ils poursuivent leur baiser avec passion]

SEQ 9 - EXT/JOUR Village indien
[Les Indiens sont autour d'une table. On y reconnaît Lou, Eddie, et Wiggum. De l'autre côté se tient Homer, Marge, Bart, Lisa et Ned]
Ned : Grand chef Wigguam ! Sans vous nous n'aurions pu survivre durant cette première année dans le nouveau monde ! [riant jaune] Je regrette presque ce que nous Européens, allons vous faire !
Wigguam : [sceptique] Que ? Qu'allez-vous nous faire ?
Ned : [gêné] Euh, vous donnez la plus grosse part de tarte à la citrouille.[Il donne l'assiette à Wigguam] Et aussi volez vos terres et vous exterminer ! [Il prend un gros pot de crème] Qui veut de la crème fouettée ? [Il en met une cuillère sur la part de Wigguam]

~ Partie 2
{Le Bounty}

SEQ 1 - INT/NUIT Restaurant « Le Hollandais volant »
[Retour au restaurant. Le capitaine s'approche de la famille Simpson]
Capitaine McCallister : Voici la note ! [Il dépose le papier sur la table] Est ce que vous avez besoin d'autre chose ?
Lisa : On a toujours pas été servi !
Capitaine McCallister : Je vais aller voir... [Il s'engage dans la cuisine] Qu'est ce que ! ... [On l'entend rire]
Marge : Qui a une autre histoire ?
Homer : Moi !
Marge : Tu raconteras la troisième histoire. Bart racontera la seconde, c'est toujours la plus faible !
Bart : [fâché] Hé !
Marge : Bah, comme ça tu n'auras pas un poids trop lourd sur les épaules !
Bart : Ben euh, un jour j'ai lu une B.D. qui m'a gonflé sur un bateau qui s'appelait le Bounty.
Marge : [intriguée] Oh ! Comme les barres chocolatées ! Raconte !

SEQ 2 - EXT/JOUR Le Bounty - Quai d'Angleterre
[C'est l'année 1789. Dans le port, on aperçoit le Bounty dont l'équipage est constitué des membres de l'école élémentaire de Springfield. On peut voir Warren, Uter, Database, Lewis s'affairer à différentes tâches sur le pont. Bart en costume chic, et au côté de Skinner qui joue le rôle du Capitaine William Bligh et Bart joue de rôle de Fletcher Christian]
Bart : Capitaine Bligh ! Y a un message de l'amiral Nelson !
Capitaine Bligh : Merci monsieur Christian [Il utilise sa longue vue pour lire le message de Nelson, sous forme d'une succession de drapeau codés] [lisant] Bligh mange des crottes de nez de dauphin.
Nelson: Ah ! Ah !
Capitaine Bligh : [se retournant vers Bart] Et bien quand on mange tous les dauphins que j'ai mangé, y a forcément une ou deux crottes dans le tas !

SEQ 3 - EXT/JOUR Le Bounty - Pont
[Le navire est en mer, Bart est au sommet du mat. Le capitaine Bligh est dans son bureau. Il s'adresse à son équipage par l'intermédiaire d'un porte-voix]
Capitaine Bligh : Bonjour messieurs ! En ce 718ème jour de mer, je déclare ce qui suit. Premièrement afin d'économiser de l'eau douce, il ne vous en sera plus distribué. Deuxièmement, en raison d'un dessin, où l'on me voit échanger un baiser avec un triton [On voit le dessin qu'il embrassé un homme moustachu avec une queue de sirène, les enfants sur le pont rigolent] Vos lettres et colis seront jetés par-dessus bord. [Willie pousse un énorme filet rempli d'enveloppe à la mer] Et je peux vous assurer qu'il y avait des gâteaux dedans ! De bons gâteaux, comme celui de mère aimante, ou le père de Milhouse pouvait en faire !
Milhouse : [ravi] Mon père est donc vivant !
Capitaine Bligh : Non, il est mort en les cuisant, c'est dans la lettre [Il jette la lettre par la fenêtre. Les enfants sont accablés]
Jimbo : J'en ai plus que marre de cette peau de vache !
Dolph : Ca a rien à voir avec la brochure d'enrôlement : [Sur celle-ci, on peut voir un marin heureux entouré de deux femmes, il est écrit : « moins de scorbut, plus de corps nus ! »]
Kearney : C'est peut-être ce qui se passe les derniers jours.
[Le capitaine Bligh, rejoint le pont. Willie est au bastingage]
Willie : Je vous préviens, Capitaine, poussez à bout l'équipage, et y aura une mutinerie !
Capitaine Bligh : [surpris] Une mutinerie sur le Bounty ? [riant] Ahahah ! Qu'est-ce que vous avez fumé ?
Willie : De l'opium.
Capitaine Bligh : Et quoi d'autre ?

SEQ 4 - EXT/JOUR Tahiti - Côte
[Les autochtones accueillent les Anglais. Homer, le chef de la tribu, est assis au côté de Marge]
Homer : Bienvenue dans notre paradis tropical ! Profitez de nos lagons, de nos fêtes, et de nos femmes. Et rappelez-vous : ce qui se passe à Tahiti, ne sort pas de Tahiti !
Marge : Parce qu'on n'a aucun moyen de communiquer avec le reste du monde. Dîtes moi, est ce que Robert Fulton a inventé le bateau à vapeur ?
Jimbo : C'est une question de jours.
Marge : [épatée] Ouuuuuuuuuuuh !

SEQ 5 - EXT/JOUR Tahiti - Village
[C'est la fête, les petites tahitiennes donnent des colliers de fleurs aux membres de l'équipage. Il y a également un buffet, avec de nombreux fruits. Dolph, Kearney et Jimbo fond rôtir Ralph à la broche. Bart et Milhouse observe des rangées de statues similaires à celles de l'île de Pâques. Un homme dont le profil est la copie parfaite des visages en pierre, s'adresse à un sculpteur s'affairant à la besogne]
Homme : Ca ne va pas du tout ! Je ne ressemble pas à ça ! Fais en une autre !
Sculpteur : [géné] Euh, oui ! Seigneur l'affreux !
[Un indigène jongle avec des torches, les enfants le regardent épatés]
Jongleur : [stressé] Restez pas plantés là ! Aidez-moi ! [Les enfants s'en moquent]

SEQ 6 - EXT/JOUR Tahiti - Côte
[Homer et Marge serrent la main aux enfants qui prennent les barques pour rejoindre le bateau]
Homer : Bye-bye ! Bye-bye ! Merci de votre visite, et d'avoir recouvert de tissus les lolos de nos femmes, vous recevrez notre facture plus tard. Bye-bye !

SEQ 7 - EXT/JOUR Le Bounty - Pont
[Le bateau a levé l'ancre. L'équipage travaille dur, alors que le Capitaine Bligh passe devant nonchalamment]
Milhouse : [portant un lourd sceau] Ce que j'aimerais encore être à Tahiti !
Capitaine Bligh : Oui. Ce furent vraiment des vacances inoubliables. Que je vous ordonne d'oublier ! [Les enfants sont en ont assez. Bart lui lance un regard assassin] Pendant que vous travaillez, chantez une chanson de marin ! Et en canon !
Enfants : Rame, rame, rame, matelot, le port est en vue [Le Capitaine tire en l'air]
Capitaine Bligh : [autoritaire] En canon, et ensemble !
Enfants : Rame, rame, rame, matelot, le port est en vue...
[Le Capitaine passe dans leurs rangs, et n'est pas satisfait de la prestation de son équipage. Il donne des coups aux marins avec le flanc de son sabre]
Capitaine Bligh : [tapant Milhouse] Oh ! C'est faux ! [il tape un autre enfant] Un peu plus d'entrain ! [récidive] On croirait que vous avez jamais été sur un bateau de votre vie !
[Il entend des bruits d'armes derrière lui. Il se retourne. Tous les enfants sont armés. Kearney, Jimbo et Bart le tiennent en jougs] Qu'est-ce que ?
Bart : Capitaine, ça, c'est une mutinerie !
Capitaine Bligh : [riant] Euh, n'agissons pas à la légère. [Il rengaine son sabre] Que diriez-vous d'avoir une boîte à idée ?
Dolph : On en a déjà une ! Vous l'avez faîte avec la tête du dernier gars qui a suggéré quelque chose ! (Il montre la tête de Martin, accrochée à une porte par ses cheveux. Il y a des lettres dans sa bouche et ses oreilles]
Capitaine Bligh : [apeuré] Oui, mais, je...euh... [Les enfants s'avancent vers lui]

SEQ 8 - EXT/JOUR Surface de la mer - Derrière le Bounty
[Les enfants ont virés Bligh et Willie du navire . Ils sont dans une barque]
Willie : Je vous l'avis dit qu'il y aurait une mutinerie !
Capitaine Bligh : Commencez à ramer Willie, et chantez en ramant !
Willie : [obéissant] Rame, rame, rame, matelot, [Il se trompe dans les paroles, et chante faux] le port, rame, rame, joyeusement, joyeusement, pousser par le port est en vue, joyeusement, pousser par...[s'adressant au Capitaine] J'y arrive pas ! Je suis pas un sur-homme !
Capitaine Bligh : Vous chantez ! Ou vous vous mutinez ! Et vous êtes bien trop lâche pour vous révolter !
[Willie a chassé Bligh de la barque. Ce dernier se retrouve assis sur une tortue de mer. Willie s'éloigne en ramant]
Capitaine Bligh : [A la tortue] Nage plus vite, ou tu vas finir en soupe ! [La tortue le regarde] Qu'est-ce que tu vas faire ? Nager sous l'eau ? Ahahah ! J'aimerais voir ça ! [La tortue s'exécute, elle nage vers les profondeurs toujours avec Bligh sur sa carapace. Il lui parle, mais les mots sont déformés dans l'eau]

SEQ 9 - EXT/JOUR Le Bounty - Pont
[Bart est debout sur un tonneau, s'adressant à ses équipiers]
Bart : Votre nouveau Capitaine vous dit : on repart à Tahiti !
Enfants : [contents] Ouais !
Bart : Et on va se débarrasser de tout ce qui rappelle l'ancien régime. A commencer par ce gouvernail. [Il l'arrache, et le balance à la mer. Le bateau chavire, et les marins ont du mal à garder leur équilibre]

SEQ 10 - EXT/JOUR Le Bounty - Pont
[Un moment a passé]
Bart : Je sais que vous doutiez qu'on y arrive, mais nous y sommes ! Les plus belles femmes du monde vous attendent ! [C'est alors qu'on voit que le navire a fait naufrage sur la banquise. Il neige, les voiles sont humides, et la coque gelée. Les femmes dont Bart parle, sont en fait des pingouins, qui piaillent, Kearney s'approche]
Kearney : C'est des pingouins !
Bart : bah, euh... Soyons positifs. On aura découvert le Pôle Nord ! [Jimbo, Ralph, Milhouse et Warren tremblent de froid, malgré la couverture sur leurs épaules]
Jimbo : [rectifiant] Le Pôle Sud !
Bart : Oh ! Je suis vraiment naze !
Jimbo : [confirmant] Ouais !

~ Partie 3
{Le Neptune}

SEQ 1 - INT/NUIT Restaurant « Le Hollandais volant »
[La famille Simpson est toujours attablée, en train d'attendre son repas. Les autres clients sont déjà partis]
Lisa : [fatiguée] Oh ! Je commence à croire que le capitaine ne reviendra pas !
Bart : Il est en train de jouer au basket ! [En effet à travers la fenêtre, on peut voir le capitaine McCallister jouait au basket torse nu, avec ses trois serveurs. Il inscrit un panier]
Capitaine McCallister [riant] Ahahah ! [Désignant un serveur] Tu fais pas le poids Julio ! [Il regarde les Simpson] je vous apporte vos plats tout de suite ! [Il regarde un autre serveur et lui chuchote] Encore six matches !
Homer : Je crois que j'ai le temps de raconter mon histoire d'aventure en mer, ça se passe à une époque sombre pour les hommes. Une époque où règnent la folie et l'ignorance ! Les années 70...

SEQ 2 INT/NUIT Le Neptune - Hall
[C'est la fête à bord du bateau. Les passagers ont des coiffures et des habits rappelant la mode des années 70. Certains habitants de Springfield dansent, d'autres sont à table. Disco Stu s'avance vers le micro de la scène]
Disco Stu : Disco Stu a une mauvaise nouvelle... [Les passagers sont effrayés] D'après le médecin de bord, il y a une épidémie de fièvre du disco. Le seul remède c'est de beaucoup danser, de faire l'amour, de faire la fête ce soir !
Lenny : [écrivant] Une seconde. C'est quoi le deuxième ?
Disco Stu : Et maintenant, veuillez applaudir le Vasco de Gama du XXème siècle, votre capitaine Montgomery Burns ! [Burns fait son entrée sur la musique de « Car c'est une bon camarade ». Il est chaleureusement accueilli. Il salue la foule, et s'approche du micro]
Lenny : Vive le capitaine Burns !
Carl : Faites nous une danse disco !
Barney : Faîtes Travolta !
Burns : Oui, bienvenue à ce voyage inaugural du Neptune, le paquebot le plus inchavirable et luxueux qui soit ! [Il s'approche d'un buffet] Venez goutter notre sublime gâteau retourné à l'ananas, et nos crèmes renversées. Vous allez aussi recevoir une casquette, dont la beauté à de quoi vous chavirez. [Le capitaine vient s'asseoir à une table. A ses côtés, il y a Homer, Marge, Bart, Lisa, le vieux Juif fou et sa femme]
Marge : Quel fascinant échantillon de population ! [Elle voit le vendeur de B.D à une autre table, jouant avec des poupées de style Barbie sur un canapé miniature] Il y a le loser solitaire, mais adorable.
Vendeur de B.D. : [parlant aux poupées] Salut les filles, votre mission aujourd'hui consiste à infiltrer un concours de T-Shirts mouillés ! [Il verse sur elles un verre d'eau] Je vous mouille [Il ricane]
Marge : [corrigeant] Pas vraiment adorable...
Lisa : Et il y a un vieux couple de Juifs qui se rend pour la première en Israël.
Femme du vieux Juif : Notre fils Shlomo travaille dans un kibbutz à Haifa, on lui apporte un peu de houmous.
Vieux Juif fou : Et oui ! C'est une mère juive !
Bart : Qu'est-ce qu'on est nous ? Qu'est-ce qu'on est nous ?
Lisa : L'orchestre ! Et c'est à nous ! [Les Simpson montent sur scène. Homer est à la batterie, Marge au synthé, Lisa au chant, Bart à la basse]
Lisa : [chantant] Je sens qu'on va vers une catastrophe. Beaucoup ne seront pas sains et saufs. Si le capitaine ne prend pas garde. Nous serons broyés par une grosse vague.

SEQ 3 INT/NUIT Le Neptune - Cabine du capitaine
[Burns est au gouvernail. Smithers est à ses côtés]
Burns : Mmmh ! J'adore la mer, Smithers ! [Pendant qu'il parle, une énorme vague se forme à l'horizon, et s'approche du navire] Pas de guerre de gangs, de tour infernale, de syndrome chinois, de tremblement de terre. [La vague est maintenant gigantesque, et elle frappe de plein fouet le navire, qui se retourne]

SEQ 4 INT/NUIT Le Neptune - Hall
[Les passagers glissent et tombent. Homer dans sa chute heurte une table et perd sa coiffure]
Homer : Ah ! Ma perruque ! Je veux dire mes vrais cheveux !
[Luigi en tombant, est suivi de près par sa marmite de soupe bouillante qui est à deux doigts de l'ébouillanter]
Luigi : Mama mia ! C'était pas le moment d'apporter la soupe !
Bart : [flottant dans les airs] Waow ! Cool ! Pas de pesanteur ! [Il chute] Oups ! La voilà [Il retombe sur la foule. Le navire est entièrement retourné. Le plafond devient le sol, et inversement. Krusty est écrasé par une paire de jambes]
Krusty : [fâché] Hé sombre crétin ! Enlève-toi de là ! [Il se rend compte qu'il a été coupé en deux, et qu'il s'agit de ses propres jambes][souriant] Oh ! Finir sur un gag visuel ! Génial [Il pleure un peu, puis s'écroule][Le bateau, s'étant entièrement retourné, les tables sont en haut. Homer est accroché au bord de l'une d'entre elles. Il tient en équilibre avec sa main libre, un gâteau. Les gens autour de lui tombent]
Homer : J'ai une idée ! [s'adressant au gâteau] Grimpe dans ma bouche ! [Le gâteau chute, et s'écrase, détruisant l'éclairage, Homer hurle] Noooooooooooooooooooooooooooon ! [Il est sur le point de lâcher prise. Il regarde en bas, et aperçoit Ned] [criant] Attrape moi, Flanders ! [Homer tombe, Ned se prépare à le réceptionner en tendant les bras][En tombant] Nooooooooooooooooooon !
Ned : Seigneur, si tu me protèges, je ne connaîtrai pas la souffrance ! [Homer s'agrippe à la moustache de son sauveur, qui ralentit sa chute. Homer est sain et sauf, la moustache de Ned s'est considérablement étiré, lui arrivant presque jusqu'aux genoux.]
Homer : [content] Whouhou ! Il est presque minuit ! 10...9...8... [Marge le rejoint et l'interrompt]
Marge : [grave] Homer, le bateau s'est retourné, il y a des centaines de morts !
Homer : [poursuivant] 3...2...1... Bonne année ! [Il souffle dans un serpentin] Je prends la résolution d'être plus drôle.
Marge : Mmmmh...
Selma : Ecoutez-moi, tous ! J'ai passé toute la croisière à lire les consignes de sécurité. Parce qu'en tant que femme seule, j'avais rien de mieux à faire.
Hommes : [touchés] Ahhhh !
Selma : Les « Ahhh » suffisent pas. Moi, je veux des actes ! [Les hommes sifflent] Je m'en doutais ! [Elle montre la brochure] Ils disent là-dedans, qu'il faut grimper vers la cale, avant que l'eau envahisse le bateau. [Wiggum intervient. Il est habillé en membre de l'équipage]
Wiggum : Ne l'écoutez pas ! On va tous se tuer ! Ce qu'il faut, c'est reprendre nos activités, comme s'il n'était rien arrivé ! Bon, où est le professeur de Rumba ? [Il se retourne. On voit la tête d'un requin qui a percé la coque, et dont des jambes dépassent de la mâchoire entre-ouverte. Les pieds s'agitent] Ok ! C'est gauche, gauche, droit ! Allez ! Venez ! [Ils dansent en chantonnant un air de musique]

SEQ 5 INT/NUIT Le Neptune - Couloirs
[Homer, Marge, Lisa, Bart, Patty, Selma, Tahiti Mel, le vieux Juif fou et sa femme explorent les coins du navire. Ils s'arrêtent devant une bifurcation]
Vieux Juif fou : Et maintenant on va où, dans ce fichu paquebot pas beau ? [A gauche on voit l'eau s'approcher, en face il y a un incendie, à droite trois tigres agressifs]
Marge : [inquiète] Homer, maintenant qu'est-ce qu'on fait ?
Homer [d'une voix étouffée] Une seconde, je suis aux waters ! [Il est derrière une porte que Marge ouvre. Homer est assis sur les W.C la tête en bas en train de lire le journal] Quoi ? J'ai les fesses qui font ventouse ! On peut me laisser seul, maintenant ? [Marge ferme la porte] [Homer s'écrie] Mes clés !

SEQ 6 INT/NUIT Le Neptune - Cheminée
[Un groupe de passager escalade l'échelle interne, longeant la cheminée]
Lenny : Quoiqu'il arrive, regardez pas en bas ! Euh, non ! En haut ! Oh ! Je peux pas continuer, c'est trop déroutant ! [Il se laisse tomber et crie] Ahhhhhhhhhhhh !
Carl : [pas d'accord] Pas si déroutant que ça !
[Lisa tente d'ouvrir la petite grille d'une canalisation]
Lisa : Cette écoutille ne veut pas s'ouvrir ! [Tahiti Mel arrive à sa hauteur]
Tahiti Mel : Ecarte toi ! Je vais me servir de mon os-suisse ! [Il retire l'os de ses cheveux, il l'ouvre tel un couteau suisse, et utilise l'outil-tournevis pour forcer l'écoutille qui s'ouvre. Tahiti Mel s'y engage, suivi de tout le groupe].

SEQ 7 INT/NUIT Le Neptune - Pièce inondée
[Ils aboutissent dans une pièce partiellement remplie d'eau]
Lisa : [lisant un plan] D'accord. La salle des machines est de l'autre côté de cette zone inondée. Quelqu'un doit nager sous l'eau avec cette corde, et l'attacher de l'autre côté. Comme ça, elle nous servira de main courante.
[Personne n'est prêt à se lancer. Le Vendeur de B.D se fraye un chemin]
Vendeur de B.D : Ecartez-vous, c'est moi qui vais accomplir cet acte héroïque ! Merci beaucoup !
Bart : [surpris] Vous ?!
Vendeur de B.D : Oui ! Mais j'aurai besoin d'une musique entraînante. [Il saisit une petite radio qui flottait. Il s'assoit au bord de l'eau, allume le poste, mais c'est une musique triste qui passe à l'antenne, et il pleure]
Homer : [s'avançant] Très bien ! Alors c'est moi qui vais me dévouer [D'un coup de pied, il fait tomber le Vendeur de B.D dans l'eau] Nage, gros lard ! Nage !
Marge : [admirative] Oh ! Homer ! Tu as réussi [Ce dernier est tout fier]
[Le Vendeur de B.D nage, mais peine à retenir sa respiration. Finalement, il atteint la pièce adjacente : la salle des machines. Il fixe la corde à un pylône, puis fait route arrière. En course, il mange un morceau de cuisse de poulet. Il refait surface du côté du groupe de survivants. Il donne l'extrémité de la corde à Homer]
Vendeur de B.D : Je l'ai attaché. Vous allez vous en sortir [Il souffre] Ah ! Seigneur ! Dîtes à tout le monde, que je vous ai tous sauvé ! Ah ! [Il s'effondre immobile la tête dans l'eau]
Homer : [fâché] Tas pas d'ordre à me donner !

SEQ 8 INT/NUIT Le Neptune - Salle des machines
[Tout le groupe a réussi à franchir la zone inondée grâce à la main courante. Soudain, ils entendent des coups sur la coque du navire]
Tahiti Mel : [heureux] Quelqu'un a cogné ! Nous sommes sauvés ! [Il plaque son oreille contre l'acier. Un secouriste voulant ouvrir la coque au chalumeau brûle également la chevelure de Tahiti Mel, qui se met à courir dans tous les sens. On peut voir la tête du secouriste passer à travers l'ouverture] [Souffrant] Oh ! Je NE sais pas ce qui me fait le plus mal : les flammes, ou l'ironie du sort ? [Il s'écoule] Vous n'allez pas le croire, mais c'est l'ironie ! [Il meurt, et ses cheveux continuent de brûler]

SEQ 9 EXT/JOUR Bateau de sauvetage
[Les survivants sortent par l'issue qu'ont fait les renforts. Homer est le dernier à s'arracher des entrailles du paquebot]
Homer : [surpris] Ouh, pinaise ! Notre bateau est complètement retourné !
[Dans une brume épaisse située à côté de l'épave, se dessine une forme. C'est un bateau fantôme, l'équipage est composé de squelette. On voit qu'il s'agit des marins de l'histoire du Bounty]
Bart squelette : [s'adressant aux membres de l'histoire du Neptune] Hé ! vous connaissez la route de Tahiti ?
Dolph squelette : [moqueur] Bravo, capitaine sous-doué. T'es entré dans une autre histoire de voyage en mer !
Bart : Moi, au moins, je suis pas un homo collé à Kearney [On voit que les côtes du squelette de Kearney et de Dolph se sont enchevêtrées]
Kearney : Nos côtes se sont accrochées y'a 75 ans, on n'est pas homos !
Bart : [pas convaincu] Ouais, c'est ça, raconte toi des histoires.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park