Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

L'amoureux de grand-mère

SEQ 1 - INT/JOUR Studios Krustylu - Plateau de l'émission de Krusty[Krusty est sur la scène]
Krusty : Hé hé hé ! [Tahiti Mel lui tapote l'épaule]
Tahiti Mel : Je t'en prie Krusty, c'est vraiment humiliant.
Krusty : Tais-toi et dirige ! [Il lui montre du doigt une vingtaine de singes assis sur des gradins avec un harmonica entre les mains. Une banderole "ORCHESTRE DE SINGES" est accrochée au dessus d'eux. Tahiti Mel se tourne vers eux, résigné, et se met à battre de sa baguette. Les singes jouent de leur instrument mais l'un d'entre eux regarde ailleurs. Mel le pique de sa baguette ce qui a pour effet d'énerver le singe qui saute à la gorge de Tahiti Mel et le plaque au sol. Les autres singes hurlent et sautent à leur tour à la gorge de Mel]

SEQ 2 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Les Simpson regardaient l'émission. Bart, Lisa et Homer éclatent de rire]
Homer : Maggie, où il est le singe ? Montre-le. [Maggie montre Homer du doigt] Pfff ! Qu'est-ce 'ça connaît les bébés ?
Lisa : Maggie, montre le bahut en merisier. [Maggie montre le meuble]
Homer : D'oh !
Marge : [Depuis la cuisine] Homer, t'as fait du beau travail en décorant le gâteau de Maggie !! [Homer la rejoint dans la cuisine]
Homer : Quoi ? C'est pas l'anniversaire de Maggie ? [Il regarde le gâteau qui dit en lettres de sucre "Joyeux anniversaire Magaggie"] Oh ! Oh bah c'est rien ça. [Il enlève la lettre "a" en trop et la mange, puis, il se met à en manger d'autres]
Marge : Eh, arrête ! J'en ai fait un autre exprès pour que tu le gâches. Il est là. [Elle lui montre un gâteau recouvert de lettres en sucres]
Homer : Ouuuh ! [Il commence à manger les lettres du gâteau mais on sonne à la porte. Marge va ouvrir. C'est Patty, Selma et leur mère, Jackie]
Patty : Bonjour à tous. Sauf à Homer.
Jackie : [A Maggie] Bonne anniversaire ma petite fille.
Patty : Marge, je crois que ton beau-père est devant la porte des voisins. [Elle montre Abraham qui frappe à la porte du pavillon d'en face. Un homme vient lui ouvrir]
Abraham : Joyeux anniversaire !!

SEQ 3 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle à manger[La famille au complet est réunie autour de la table. Seules manquent à l'appel Marge et Maggie. La pièce a été décorée pour l'occasion de ballons, de guirlandes et d'images du dessin animé "Les joyeux petits lutins". Marge passe la tête par l'entrebâillement de la porte]
Marge : Attention, tout le monde est prêt ? Voici la grande fille dans sa toute première robe ! [Elle prend la main de Maggie qui est habillée d'une robe toute rose. Tous poussent un cri d'admiration]
Patty : C'est un vrai petit ange !
Selma : Ouais, j'aurais envie de lui mettre un crochet et de la suspendre dans le sapin de Noël.
Abraham : Eeeeeh !!! C'est quoi cette odeur ?! [Marge se racle la gorge]

SEQ 4 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon[Tout le monde est dans le salon et attend autour d'un tas de cadeaux. Marge pose Maggie devant]
Bart : On devrait peut-être attendre les autres bébés avant d'ouvrir les cadeaux ?
Lisa : Nan, on a pas invité de bébés. Maggie n'a pas l'air de s'entendre avec les autres bébés... [Maggie regarde par la fenêtre et lance un regard noir à Bébé Gerald qui passait dans son landau sur le trottoir d'en face]
Marge : Maggie, on a une surprise pour toi ! [Homer la pose sur une des chaises de la table de la salle à manger. Marge éteint la lumière et lui apporte un gâteau avec une bougie "1" plantée dessus. Tout le monde se met à pendre des photos ce qui effraie Maggie]
Abraham : Mettez du baume au phénol sur un bout de coton. Le coton dans l'oreille ça les empêche de trembler.
Jackie : Nan, nan, nan. Il lui faut un cataplasme à la moutarde !
Abraham : Un cataplasme à la moutarde ?! Puisqu'on en est à jeter l'argent par les fenêtres, pourquoi pas une ceinture électrique curative !
Bart : [En imitant une personne âgée] N'oubliez pas le sirop à la bave d'escargot.
Jackie et Abraham : Te moque pas !

SEQ 5 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger[Maggie dort à l'étage. Quand la caméra descend dans la salle à manger on voit un magnétophone qui enregistre toutes les conversations, caché dans le plancher]
Jackie : Je me souviens le jour des 3 ans de Lisa, elle nous avait chanté d'adorables petites chansons avec son frère.
Abraham : Hé hé ! Les petits crapauds qui croassaient ! Refaites-nous ça ! Allez en piste !
Bart et Lisa : Oooh...
Abraham : EN PISTE !!! [Bart et Lisa se lèvent et se mettent à chanter l'air blasé]
Bart et Lisa : [En chantant d'un air ennuyé] Hot-dogs! Hot-dogs ARMOUR ™!
Abraham : [En chantant] Mettez-y un peu de cœur ! [Il les accompagne à l'harmonica]
Bart et Lisa : [En chantant et en dansant] Tous les gosses adorent les Hot-dogs ARMOUR ™!
Bart : [En chantant et en dansant] Les gros !
Lisa : [En chantant et en dansant] Les maigres !
Bart : [En chantant et en dansant] Les sages et les rebelles !
Lisa : [En chantant et en dansant] Les durs !
Bart : [En chantant et en dansant] Les timides !
Milhouse : [Il sort de nulle part. Il tient un hot-dog à la main et a les visage recouvert de boutons] Même ceux qui ont la varicelle !
Toute la famille : [En chantant avec beaucoup d'entrain] On aime encore ! Les gosses adorent les bons hot-dogs ARMOOOUUUR™ !!!! [Homer passe avec un écriteau qui dit : "Achetez les hot-dogs ARMOUR™ faits avec amour"]
Lisa : On connaît pas de chansons qui soient pas des pubs chez nous !? [Tout le monde la regarde fixement sans rien dire. Soudain, ils se mettent tous dans la position du poulet et chantent en tournant autour de la table]
Tous : [En chantant] Je suis un petit poulet ! Un petit poulet ! Un petit poulet !...

SEQ 6 - EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Jackie, Patty et Selma sont dans leur voiture. La famille vient leur dire au revoir]
Jackie : Ca m'a fait plaisir de me retrouver en famille. Je pense que je vous reverrais pas avant la Pentecôte.
Homer : Ou alors sinon... pour Noël ?
Abraham : Bon, je crois que je vais me rentrer moi aussi. Enfin, j'aurais Matlock pour me tenir compagnie. [Il regarde sa montre] Oh non !!! Ca passe dans 5 minutes !!
Jackie : C'est vrai ??! Fonce !! [Patty appuie sur l'accélérateur et la voiture s'éloigne à toute allure. Le car de la Maison de retraite attendait derrière. Abraham se dépêche de monter dedans]
Jasper : Vite ! Vite ! Chaque Matlock est peut-être notre dernier !

SEQ 7 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge[Homer lit un livre et Marge est allongée à côté de lui]
Marge : Homer, tu sais c'est drôle. Ma mère et ton père ont l'air tous les deux très seuls.
Homer : Hi hi hi ! Ouh, c'est drôle !
Marge : Oui... Bref, ils pourraient voir un spectacle ensemble ou faire les boutiques ou aller dans cette salle, là, de la bibliothèque où vont les gens âgés. La salle des périodiques.
Homer : Mais qu'est-ce que tu me chantes ? Les vieux n'ont pas besoin de compagnie. Ils ont besoin d'être isolés et étudiés pour voir quels éléments nutritifs ils ont qu'on pourrait extraire pour notre usage personnel.
Marge : Toi tu vas arrêter de lire des romans de science-fiction ! [Elle lui arrache des mains le livre qu'il lisait et le froisse]
Homer : Oooh...

SEQ 8 - EXT/JOUR Voiture d'Homer[Marge et Homer ont emmené Abraham. Ils se garent devant la maison de retraite de Jackie Bouvier. A l'entrée un panneau indique "Une oasis de bonheur à deux pas du cimetière"]
Marge : Oh, je crois que j'ai une bonne idée. Vous allez entrer chercher ma mère et on va tous dîner au restaurant
Abraham : J'en ai pour une seconde. [Il sort de la voiture et entre dans la maison de retraite. Quelques instants plus tard Abraham ressort du bâtiment poussant une vieille dame dans un fauteuil roulant]
Marge : Ce n'est pas ma mère...
Abraham : J'en ai pour une seconde ! [Il entre à nouveau dans le bâtiment, laissant la vieille en fauteuil roulant devant la voiture d'Homer]
Vieille dame : Je peux venir aussi ? [Marge et Homer font comme s'ils n'avaient pas entendu et ferment la vitre de la portière] Oooh...

SEQ 9 - INT/JOUR Chez Porchou[La devanture du restaurant affiche un immense panneau en néon qui dit "Chez Porchou, Cochonnailles à volonté ! Le meilleur smörgasbord du pays !". A côté, un dessin, en néon également, représente un cochon au sourire béat habillé d'un tablier et d'une toque portant une assiette dans laquelle est allongée un autre porc avec une pomme dans la bouche. A l'intérieur, Homer, Marge, Abraham et Jackie mangent autour d'une table une sorte de plateau repas]
Marge : Tu sais, maman, tu as beaucoup de points communs avec Abe. Euh... euh... Vous vous êtes faits escroqué par le marketing téléphonique.
Abraham : C'est pas une escroquerie. Voilà comment ça se passe : vous leur donnez les numéros de vos cartes de crédit et si 'y en a un qui est gagnant, ils vous envoient un beau cadeau !
Jackie : J'étais contente de pouvoir parler à quelqu'un au téléphone...
Abraham : Oh, on a le cafard, hein ? Je sais ce qu'il vous faut, bougez pas. [Il pique ses deux morceaux de pain avec des fourchettes et imite deux pieds en train de danser comme dans le très célèbre film "Les temps modernes" de Charlie Chaplin" ce qui fait rire Jackie. L'avocat aux cheveux bleus, suivi de deux hommes très imposants : Joey et Coup Bas, arrivent à leur table, l'air énervé]
Avocat aux cheveux bleus : Je représente les héritiers de Charlie Chaplin. J'ai un ordre du tribunal exigeant l'arrêt de cette imitation non autorisée. Les gars. [Joey et Coup Bas lui prennent les morceaux de pains et les fourchettes qu'ils écrasent par terre]

SEQ 10 - INT/NUIT Maison de retraite - Chambre de Jackie[Jackie montre son album photo à Abraham]
Jackie : Et là c'est moi quand j'ai été arrêté pour attentat à la pudeur. [Elle désigne une photo en noir et blanc montrant Jackie qui devait avoir une vingtaine d'années emmenées par deux policiers] Je n'ai jamais eu aussi honte de ma vie...
Abraham : [Il siffle] Visez-moi ces gambettes ! Vous étiez un sacré petit loup dis donc !
Jackie : Tous les garçons me couraient après ! Mes amies ne s'en sont jamais remises.
Abraham : Qu'est-ce qu'elles sont devenues ?
Jackie : Celle-ci est entrée au couvent, celle-ci a fini à l'asile et celle-ci s'est suicidée.
Abraham : Vous savez, vous faite penser à un poème que j'arrive pas à me rappeler et à une chanson qu'a peut-être jamais existé et un endroit que je suis pas vraiment sûr d'avoir connu.
Jackie : Oh, vous êtes adorable. [Elle lui caresse la joue]
Pensées d'Abraham : Oh, je me sens tout drôle. Ooh, je suis amoureux !!! Nan attendez, c'est une attaque !

SEQ 11 - EXT/JOUR Bretelle d'autoroute[Une ambulance roule sur l'autoroute. Le gyrophare est allumé]
Abraham : [Depuis l'intérieur de l'ambulance] Nan attendez, c'est l'amour !! [Les portes de l'ambulance s'ouvrent et Grand-père, allongé sur son brancard, tombe sur la chaussée] Je suis amoureeeeuuuux !!!!!

SEQ 12 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart[Bart est allongé sur son lit et regarde la télé sur un écran portable. A la télé Troy McClure tourne un sport publicitaire]
Troy McClure : Bonjour, je suis Troy McClure. Vous m'avez sans doute déjà vu dans des films comme "Le boute-en-train sifflera trois fois" et "Hydro, l'homme aux bras hydrauliques". Et maintenant grâce à la chaîne "Télé-achat Coup de Tête", vous allez pouvoir posséder un morceau de Itchy et Scratchy, le célèbre duo que tout le monde adore, même les cyniques membres de la génération grunge. [On voit un adolescent dans un appartement sombre et défraîchi qui regarde l'émission]
Adolescent : Ouais, [En imitant des guillemets avec ses doigts] , "génial"... [A la télé, Roger Meyers a rejoint Troy McClure]
Meyers Jr. : Troy, je suis fier d'offrir à vos téléspectateurs, ces célos' d'Itchy et Scratchy peints à la main. [Il montre un très beau celluloïd représentant Scratchy qui poursuit Itchy avec un maillet] Il est absolument certain que chacun d'eux prendra de la valeur. C'est 100% garantit !
Voix : [Très vite] On ne garantit rien.
Bart : Ouh !

SEQ 13 - INT/JOUR Maison des Simpson - Couloir de l'étage[Bart attend le passage d'Homer, plaqué contre le mur qui fait l'angle. Il voit Homer arriver et lui rentre dedans]
Bart : [Il joue la comédie] Excusez-moi, Monsieur, pardonnez ma maladresse.
Homer : [Il joue aussi la comédie] C'était rien.
[Bart attend qu'Homer ait le dos tourné et ricane, un portefeuille dans les mains. Homer lui ricane, le lance-pierre de Bart entre les mains]

SEQ 14 - INT/JOUR Maison des Simpson - salon TV[Bart téléphone]
Bart : Euh oui, je m'appelle Homer Simpson. J'aimerais commander un célo d'Itchy et Scratchy. ... Ma carte de crédit ? [Il regarde dans le portefeuille de son père] Euh, vous acceptez la carte d'inspecteur de poitrines ?... Permis de reluquer ?... Vissa ? ... Ah oui, bien sûr, Visa, c'est ce que je voulais dire. C'est à cause mon dentier.

SEQ 15 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Toute la famille est à table]
Marge : Je trouve ça merveilleux que ton père soit tombé amoureux de ma mère. Pas toi ?
Homer : Ca me fout les boules cette histoire ! Je suis contre !
Bart : Ca lui fout les boules ! Les boules ! Les boules ! Les boules !
Marge : Bart !! [A Homer] Mais enfin pour quelles raisons es-tu contre le fait que Grand-père soit amoureux ?
Bart : Si jamais il épouse ta mère, toi et moi on sera frère et sœur. Et nos enfants !! Ils seront d'horribles monstres avec la peau rose, les yeux bleus et cinq doigts à chaque main ! [Homer s'imagine ses enfants "humanisés"] AAAAH !!!

SEQ 16 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon[Marge téléphone]
Marge : Allô, maman ? ... Bien. Tu sais, Abe a passé un très bon moment avec toi dimanche. [Grand-père rejoint Marge]
Abraham : Dites-lui que je l'aime !!
Marge : Grand-père ! Chut ! Je connais ma mère. Si vous brûlez les étapes ça va la faire fuir ! [Il s'en va en courant]
Abraham : [Depuis le téléphone de la cuisine] Je t'aime !!
Jackie : Quoi ?
Marge : Euh... je t'aime, maman.
Abraham et Marge : [Essayant chacun de couvrir la voix de l'autre] Je t'aime ! Je t'aime ! Je t'aime ! Je t'aime !
Marge : Je t'aime, maman ! Au revoir. [Elle raccroche]

SEQ 17 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Bart lit une BD de Radioactive man sur le canapé. On sonne à la porte. Bart se dépêche d'aller ouvrir. C'est un homme très grand habillé d'un costume cravate]
Homme : [Avec un accent italien] Oui, bonjour, j'ai un colis pour Homer Simpson.
Bart : C'est moi ! [L'homme lui donne un coup-de-poing]
Homme : N'envoyez plus de lettres à Monsieur Sinatra ! [Bart referme la porte. On sonne à nouveau. Bart ouvre la porte sur un adolescent blond aux cheveux longs]
Adolescent : J'ai un colis pour Homer Simpson.
Bart : C'est moi ! [Il lui donne un coup-de-poing]
Adolescent : Arrêtez de voler des balles sur le terrain de golf ! [Bart referme la porte. On sonne une nouvelle fois. Cette fois-ci Bart ne va pas ouvrir mais attend derrière la porte]
Facteur : [De derrière la porte] Homer Simpson, j'ai un... ah comment appelle-t-on ça ?... un colis pour vous.
Bart : Fichez le camp...
Facteur : Si vous n'ouvrez pas, monsieur Simpson, je ne peux pas vous donner votre... ah comment appelle-t-on ça ?... votre colis. [Bart regarde à l'extérieur par la fente dans laquelle on glisse le courrier et voit un homme tenant un tube estampillé du logo "Itchy et Scratchy ". Bart, soulagé, ouvre la porte]
Facteur : Voilà, votre, euh... colis. [Il donne le tube à Bart]
Bart : Merci.
Facteur : [Il lui donne lui aussi un coup-de-poing] Et ça c'est pour m'avoir fait attendre !

SEQ 18 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon[Bart est assis sur le canapé et déballe son colis]
Bart : [A Lisa qui passe par là] Eh, Lisa, devine qui c'est qui a un dessin original de Itchy et Scratchy !
Lisa : Ouah, c'est vraiment cool ! C'est vraiment génial ! C'est vraiment... [Bart sort le celluloïd du tube. Il n'y a qu'un bras qui est dessiné dessus] minable ! On dirait une partie d'un bras de Scratchy.
Bart : Oh, nan... J'ai utilisé la carte de crédit de papa pour ça !
Lisa : Combien c'était ?
Bart : 350$ ... [Nelson apparaît dans les pensées de Bart]
Nelson : Ha, ha !

SEQ 19 - INT/JOUR Mini-Marché[Nelson est allongé par terre, les yeux divergents et poussent des cris aigus]
Apu : Oh, mon Dieu. Ce garçon vit une expérience extracorporelle ! C'est très mauvais... pour le commerce.

SEQ 20 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon[Homer et Grand-père sont assis sur le canapé. Abraham s'est coiffé et porte un costume marron orné d'un nœud papillon]
Abraham : Oh non de non ! Je m'en vais la bécoter comme une mule qui mange une pomme ! [Il se lèche la bouche très bruyamment] Je me suis même payé un nouveau dentier fantaisie, regarde. [Il éteint la lumière et sourit. On voit écrit sur son dentier, en lettres fluorescentes "Embrasse-moi, ma mignonne". Homer rallume la lumière]
Homer : Papa, ça marchera jamais. Si tu veux réussir ton coup, il faut que tu la joues cooool. [Soudain les couleurs du salon deviennent bleues et violettes. Tous les meubles ont disparus sauf le canapé et deux lampes. Homer se met à parler de façon rythmée] Je t'indique la manœuvre, pour obtenir un baiser... Faut agir en douceur et prendre l'air dégagé. [Il fait semblant de s'étirer et se rassoit en posant la main sur l'épaule de son père]
Abraham : Eh, je vois ! [En parlant de manière rythmée] Si je suis tes conseils, et que je manœuvre comme ça, ça va faire des merveilles et elle sera à moi ! [Il imite Homer en s'étirant puis se rasseyant en passant sa main autour du cou de son fils]
Homer : [En parlant de manière rythmée] Alors perds pas la boule !
Abraham : Joue la cool ! [Le salon revient à la normale. On sonne à la porte ce qui effraie Abraham qui se cache derrière le canapé en hurlant]

SEQ 21 - EXT/NUIT Devant le centre communautaire de Springfield[A l'entrée, un panneau dit "Aujourd'hui : bal des anciens. Demain : Castrez votre chat". Abraham et Jackie entrent dans le bâtiment]

SEQ 22 - INT/JOUR Donjon de l'androïde[Bart est dans la boutique]
Bart : Ca vaut quelque chose ça ? [Il lui montre le celluloïd]
Vendeur de BD : Je vais te montrer un truc. [Il sort un celluloïd représentant la Panthère Rose] Ca c'est la Panthère Rose dessinée par Hig Heisler et ça vaut cher. [Il prend le celluloïd de Bart] Ca c'est un bras dessiné par personne et ça vaut que dalle.
Bart : Vous pouvez vraiment rien me donner pour ça ?
Vendeur de BD : Je te donne ce téléphone. C'est la femme de George Bush. [Il lui montre un téléphone dont le support du combiné est Laura Bush]
Bart : Oooh...
Vendeur de BD : Et pas de plainte dans ma boutique !

SEQ 23 - INT/NUIT Centre communautaire de Springfield[A l'entrée de la salle de bal un écriteau dit "Red Breem et son orchestre". L'orchestre jour un air de jazz pendant que des personnes âgées dansent par couple]
Jackie : [Qui danse avec Abraham] Mon air préféré, je me sens si bien. [Elle pose sa tête sur l'épaule de son cavalier et ferme les yeux]
Abraham : Je m'étais pas senti aussi jeune depuis... Oh je m'en souviens pas... [Il tend ses lèvres et rapproche doucement son visage de jackie]
M. Burns : Dites mon vieux, je peux vous emprunter votre cavalière ? [Il tapote l'épaule d'Abraham]
Abraham : Mais... mais ? Mais qu'est-ce que ? Eh, lui faites pas du plein, attention !
M. Burns : Oh, c'est pas la peine de sortir de vos gons, Gaston. Je vous la ramènerais entière. [L'orchestre se met à jouer une musique sur un rythme endiablé. Burns attrape Jackie et danse frénétiquement. Tout le monde s'arrête de danser pour les regarder]
Abraham : [Furieux] Cette espèce de chimpanzé croit qu'il peut me piquer ma gonzesse ?? Et ben il va voir. Je vais lui lancer un regard assassin comme il en a jamais vu ! [Il foudroie Burns du regard qui ne prête pas attention à lui, trop occupé à danser]

SEQ 24 - EXT/NUIT Devant le centre communautaire de Springfield[Abraham est assis sur un banc, l'air complètement abattu. Burns et Jackie, qui tient une coupe dans les mains, sortent du bal]
Jackie : Oh, sincèrement Monty, vous êtes le diable en personne.
M. Burns : Hein ??! Qui vous a dit que... ??!! [Il comprend] Oh, mais oui, bien sûr. Et moi je dirais que vous êtes un ange. Mais les anges ne dansent pas aussi bien. [Smithers gare la Roll's Royce devant le centre communautaire. Il ouvre la portière et Jackie entre à l'intérieur de la voiture sous le regard méprisant de Smithers. Burns la rejoint et la voiture démarre. Abraham, met son chapeau et se lève]
Abraham : [En chantant, toujours aussi abattu] Bonne nuit, Madame Bouvier,
Où que vous soyez. [Il s'éloigne, la tête baissée. Il tombe sur l'avocat aux cheveux bleus]
Avocat aux cheveux bleus : Monsieur Simpson, je représente les héritiers de Jimmy Durante. [On voit qu'il est accompagné des mêmes hommes de main que la dernière fois] j'ai un ordre du tribunal exigeant l'arrêt de cette imitation non autorisée. Les gars... [Coup Bas jette le chapeau de Grand-père par terre et Joey l'écrase avec son pied. Ils partent]
Abraham : Dites ça vous conviendrait que je m'allonge au milieu de la rue et que je meure ?
Avocat aux cheveux bleus : [Au loin] Oui, ce serait... acceptable.

SEQ 25 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de BurnsM. Burns : Smithers, devinez ce qui m'est arrivé cette nuit.
Smithers : [Agacé] Je ne sais pas, monsieur. Vous avez couché avec cette vieille femme ?
M. Burns : Elle s'est refusée à moi. Savez-vous combien de femmes se sont refusées à moi ? 130, exactement. Mais une seule depuis que je suis milliardaire. Elle est faite pour moi !! Je suis amoureux !
Smithers : [Blasé] Youpi, monsieur...
M. Burns : Oui, youpi ! Youpi, le monde ! Youpi, monsieur le fleuriste ! [Il se dirige vers le fleuriste qui tenait un bouquet dans les mains et lui arrache une] Youpi, monsieur le prof de gym ! Youpi, monsieur le Président ! [Il lui donne la fleur qu'il avait prise au fleuriste]
Clinton : Je suis heureux que vous ayez trouvé l'amour.
M. Burns : Youpi, mes petites tarentules ! [Il regarde un terrarium rempli de tarentules] Youpi, mes employés ! [Dans le micro] Tous ceux qui ont trouvé le véritable amour peuvent partir plus tôt ! [On voit des employés crier de joies et sortir de la centrale. Il ne reste plus qu'un homme qui éclate en sanglot. Burns s'assied derrière son bureau et lit une lettre] [Note à l'attention de madame Bouvier. Objet : Déclaration de sentiments amoureux. Il froisse la feuille] Pff, trop bébête ! Smithers, aidez-moi à rédiger une note percutante à ma petite amie !
Smithers : Bien... "Mon aimée, à travers ses mots, c'est mon cœur qui vous parle d'un amour tendre et éternel. Un amour qui ne vous quittera plus. Bien à vous"etcetera, etcetera...
M. Burns : C'est merveilleux ! Comment avez-vous trouvé ça aussi vite ?
Smithers : C'est ce que... je vous ai envoyé pour votre anniversaire. [Il verse une larme] Excusez-moi. J'ai quelque chose dans l'œil.

SEQ 26 - INT/NUIT Maison des Simpson - Entrée[Marge et Homer attendent devant la porte]
Marge : Maman sera bientôt prête. Elle a l'air subjuguée par ce nouveau prétendant. Ca me fait de la peine pour grand-père...
Homer : Papa dit que ce type est un vieux milliardaire infecte et repoussant. Alors il faut être très gentil avec lui ! [Ils vont ouvrir. C'est Burns. Il est habillé d'un smoking et porte une boite de chocolat en forme de cœur et des fleurs] AAAAAAH !!!!!
M. Burns : Oh, mais c'est... euh... c'est... euh... ah c'est... . [Il retourne vers Smithers qui attend dans la voiture. Il lui chuchote quelque chose à l'oreille. Il retourne vers Homer et Marge] Mais c'est Fred Pierrafeu et Wilma, sa charmante épouse. [Maggie vient regarder ce qui se passe] Oh et ça c'est sûrement la petite Pépite ! Je peux entrer ? [Il entre sans attendre la réponse d'Homer et de Marge] Tenez, des chocolats.
Homer : [En brandissant la boite de chocolats] Yabadabadou !!

SEQ 27 - INT/NUIT Maison des Simpson - Cuisine[Marge et Homer sont assis autour de la table]
Marge : M. Burns est un homme horrible, horrible, horrible ! Mais s'il donne de l'amour à ma mère, c'est tout ce qui compte.
Homer : T'as raison mon sou. S'il donne des sous à Homer, c'est tout ce qui compte - en banque.

SEQ 28 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon[Burns attend sur le canapé, son bouquet de rose dans les mains. Bart entre dans le salon]
Bart : Euh, salut. Vous savez, grand-mère est très contente quand ses amis sont gentils avec moi. Ce qui lui fait surtout plaisir c'est quand ils me donnent du fric.
M. Burns : Fiche le camp, microbe ! Les bébés n'ont rien.
Bart : Très bien. Vous n'avez pas le choix. [Il sort un pistolet à eau] Ce pistolet est rempli de ketchup [Et un autre] et celui-ci de moutarde. Alors filez-moi 350$ ou vous allez être dégueu pour votre rendez-vous !
M. Burns : Tu n'auras pas assez de cran. [Bart tire sur Burns avec le pistolet à moutarde] Le voilà ton argent ! Tiens ! [Il lui donne une liasse de billets] Dég... [Il s'aperçoit que Bart a laissé tombé son pistolet au ketchup et le ramasse] On dirait que la chance a tourné, hein ?
Jackie : [Depuis les escaliers] Monty, je suis prête ! [Elle voit Bart et Burns se viser avec leur pistolet. Ils arrêtent aussitôt et Bart s'en va en courant]

SEQ 29 - INT/NUIT Maison de retraite - Chambre d'Abraham[Toutes les lumières de la chambre sont éteintes. Abraham est assis sur son lit, habillé d'un peignoir et regarde une photo de Jackie, l'air déprimé]
Abraham : Oh... Pourquoi il a fallu qu'elle me laisse tomber ? [Jasper, accompagné de deux autres vieux ouvrent la porte de la chambre]
Jasper : Salut, Abe ! Il paraît que t'as besoin de réconfort. On a une surprise pour toi ! [Il ramène une gigantesque pièce montée dans la pièce. Sur les gâteau est il est écrit "Courage Abe !". On entend tousser à l'intérieur du gâteau puis un "boum !". Jasper enlève le couvercle de la pièce montée et observe à l'intérieur] Oh, appelez l'infirmière.

SEQ 30 - INT/NUIT Chez Luigi[Burns et Jackie dînent en tête-à-tête. Luigi achève son morceau de violon]
M. Burns : Bravissimo, Luigi. Apportez-nous votre meilleure bouteille de vino.
Luigi : Eh, vous faites confiance à Luigi. Il a une petite merveille qu'il est très bon pour l'amour. [Il se dirige vers les cuisines]
Jackie : Oh, Monty. Je n'ai jamais connu de restaurant aussi romantique.
Luigi : [Depuis les cuisines] Eh, Salvatore, tu me sers le tord-boyaux pour le vieux radin et la zombie desséchée qu'il a capturée !

SEQ 31 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart[Bart est assis sur son lit. Homer passe devant la porte de sa chambre]
Bart : P'pa, je suis désolé, j'ai dépensé 350$ avec ta carte de crédit.
Homer : QUOI ??!!
Bart : T'en fais pas, les voilà. [Il lui tend la liasse billets "donnée" par Burns]
Homer : Wouhou ! [Il attrape la liasse] 350$ !! Je peux me payer 70 cassettes de "La roue de la fortune" !
Bart : Mais, p'pa... [Il s'en va en sautillant] oh et puis zut, s'il est content... Je vais laisser le téléphone avec Mamie Bush ici. Comme ça son air sévère mais sensible me rappellera qu'il faut plus jamais que je fasse de bêtises pareilles. [Le téléphone sonne. Bart décroche]
Milhouse : [A l'autre bout du fil] Eh, Bart. Tu viens jouer avec l'appareil à rayons X dans l'hôpital abandonné ?
Bart : Oh, ouais !

SEQ 32 - EXT/JOUR Campagne[Burns et Jackie pique-niquent dans un endroit champêtre et ensoleillé. Burns met une bague sertie d'un énorme diamant dans une coupe de champagne]
M. Burns : Tenez, ma chère. Regardez dans votre champagne, je crois qu'il y a une petite surprise. [Jackie avale le champagne d'une seule traite, avalant du même coup la bague. Burns rit nerveusement] Ce n'est pas grave, je crois qu'il y en a une autre quelque part. [Il plonge sa main dans la soupière remplie d'un potage brûlant et en ressort une bague identique à la précédente] Ouh... [Il pose un genou au sol] Ma chérie, comme mes rotules ont tendance à se coincer dans cette position, je serais bref. Voulez-vous m'épouser ? [Jackie le regarde, surprise, puis lui sourit]

SEQ 33 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Jackie vient d'annoncer la nouvelle à Marge et à Homer]
Marge : Oh, tu ne peux pas épouser monsieur Burns. C'est un démon !
Jackie : Un démon, mon œil. Monty va m'entretenir. Et en plus il embrasse très bien.
Homer : Berk !
Marge : Et le pauvre grand-père Simpson ? Tu ne ressens donc rien pour lui ?
Jackie : Oh, il est gentil mais c'est un vieil enquiquineur !
Marge : On connaît tous les problèmes du grand-père, mais comparé à monsieur Burns, c'est Fred Pierrafeu en personne.
Jackie : ... Je sais pas qui sait, celui-là.

SEQ 34 - EXT/JOUR Rue[Grand-père marche sur le trottoir]
Abraham : Oh, j'ai pas besoin d'elle. Comme ça j'aurais plus de temps pour les lire les trucs qui traînent sur le trottoir. [Il se baisse et ramasse un préservatif. Il lit l'inscription sur l'emballage] "Pré-ser-va-tif". Ca doit être un bonnet pour se protéger les cheveux. [Il regarde à l'intérieur d'une boutique dont la devanture affiche "CHEZ VÉNUS - Rien à voir avec la planète" il voit Jackie essayer une robe de mariée. Il verse une larme]

SEQ 35 - INT/JOUR Église de Springfield[A l'entrée le panneau dit "Mariage privé - Allez prier ailleurs". Barney entre dans l'église]
Homer : Eh Barney, mets-toi avec les invités du marié. [On voit que Jackie a invité toute la ville. Barney va se mettre du côté des invités de Burns où il n'y a qu'un homme avec une moustache blanche et un chapeau orné d'un pic]
Barney : Eh, enlevez votre chapeau !
Invité : Nein !
[Bart et Lisa avancent vers le pupitre de Lovejoy sur l'air de la Marche Nuptiale. Lisa, habillée d'une robe rose lance des fleurs sur son chemin. Quant à Bart, vêtu d'un costume bleu, il porte la bague sur un coussin]
Lisa : Où est grand-père ? Il a pas eu d'invitations ?
Bart : Si, mais dans l'enveloppe-réponse 'y avait un chèque pour la compagnie du gaz.
[C'est désormais Homer qui donne le bras à Patty qui avance vers le pupitre. Ils sont suivis de Selma, elle-même suivie de Marge qui donne le bras à Smithers. Ces derniers ont l'air renfrogné. Arrivé à la hauteur de Burns, ils s'écartent pour laisser place à la mariée qui arrive, vêtue d'une belle robe blanche]

SEQ 36 - INT/JOUR Église de SpringfieldLovejoy : ... ainsi quand Eliphaz redescendit du Mont Hébron, chargé de figues, il les offris à Moham, qui, vous vous en souviendrez, est le père de Shecham, et à Hazar, à l'occasion de leurs épousailles, épousailles qui...
M. Burns : Vous nous bassinez avec vos Hazar, Balthazar et compagnie ! Venez-en au fait, bon sang ! [Marge foudroie Jackie du regard et lui donne un coup de coude]
Lovejoy : Et maintenant, Charles Montgomery Burns, voulez-vous prendre cette femme pour légitime épouse ?
M. Burns : Oui. [Il tend la main vers Bart qui fait malencontreusement tomber l'alliance. Burns l'attrape par le cou et le menace] L'alliance, petit imbécile, avant que je me mette vraiment en colère ! [Il pousse Bart au sol et lui donne un coup de pied sur le dos]
Marge : Hmmm !
Jackie : Je sais, je sais. [Burns enfonce l'alliance sur le doigt de Jackie, qui est, à l'évidence, beaucoup trop gros comparé au diamètre de l'anneau. Marge lui jette un regard noir]
Lovejoy : Et vous, Jacqueline Bouvier, voulez-vous prendre cet homme pour légitime époux ? [Une musique se fait entendre]
Jackie : Oh, Monty ! Mon air préféré !
M. Burns : J'avais pourtant bien précisé "Pas de musique romantique" ! Qu'est-ce que... ? [Grand-père se trouvait dans la loge où l'on joue de l'orgue]
Abraham : [Il tambourine le carreau] Madame Bouvier !! Madame Bouvier !! [La vitre se casse et grand-père tombe aux pieds de sa bien-aimée] AAAh !! Madame Bouvier ! Chérie, vous êtes sûre de vouloir être madame Monteomery Burns ? Vous voudriez pas être plutôt madame Abraham Simpson ?
Jackie : Non. [Burns s'approche d'elle, l'air ravi] Ni l'une, ni l'autre.
Abraham : Oh, chic alors ! Ca me suffit ! [Il prend le bien de Jackie et l'emmène dehors en courant. Tout le monde les acclame et leur jette du riz et des pétales. Ils montent dans le bus du 3ème âge qu attendait devant l'église et qui démarre aussitôt. Ils s'assoient sur la banquette du fond. Grand-père a l'air gêné de la musique qui sort de l'autoradio d'Otto] Arrête-moi ce bastringue !!
Otto : C'est ça, tu peux courir, papy ! [Le bus s'éloigne su l'air de l'autoradio qui continue pendant le générique]

SEQ 37 Générique de finChanson de l'autoradio :
Hello Grandpa, my old friend
Your busy day is at an end
Your exploits have been sad and boring
They tell a tale that's worth ignoring
When you're alone
The word of your snoring
Will echo down the rest-home hall
Because no one at all
Can stand the sound
Of Grandpa
Abraham : J'ai tout de suite eu le béguin pour Madame Bouvier à cause de sa voix éraillée qui me rappelait mon vieux phono. Oh, c'était une sacrée machine car 'y avait un cornet en caoutchouc vulcanisé qu'on se collait dans l'oreille. Le tube il rentrait plus facilement avec un lubrifiant comme l'huile de lin ou la crème du docteur...

[Le "chut" de Gracie Film fait taire Abraham]
Abraham : Excusez-moi...
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park