Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Pour quelques bretzels de plus

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des pancakes :
[Marge est avec son club composé de Edna, Maude, Agnès, Luann et Helen]
Maude : Sans vouloir être méchante c'est une vraie...
Marge : Oh elle est courageuse, c'est un vrai petit soldat.
Agnès : Je me suis laissée dire que les crêpes ici étaient infectes.
Helen : Merci Agnès, nous commençons. Je suis ravie de vous apprendre que nos actions pétrolières en main corporée ont délicieusement grimpées de 7 points et demi. Donc, la valeur du portefeuille de notre club d'investissements a quasiment doublé. Je suggère d'injecter nos bénéfices dans le nouveau secteur à haut risques.
Edna : Qu'est-ce que vous diriez d'Oclafoutis, c'est une fabrique de clafoutis dans l'Oklahoma.
Maude : Des coussins. Tout le monde aime s'asseoir sur des coussins.
Agnès : Les enfants sont tellement gros de nos jours, y'a pas moyen de se faire de l'argent avec ça.
Helen : Il y a un salon de commerce franchisé ce week-end. Nous pourrions nous offrir notre propre affaire.
Marge : Je ne suis pas très chaude pour ces investissements à haut risque. Ça a l'air un peu hasardeux.
Maude : Marge, qu'est-ce que tu peux être rabat-joie.
Edna : [montrant un poster] Si on t'avait écouté, on n'aurait pas sponsorisé ce catcheur mexicain.
Agnès : Et que je sache, elle touche encore sa part des bénéfices. Elle est gonflée !
Luann : C'est pas normal, ça.
Marge : Au fond ce qui me rend mal à l'aire c'est l'idée même d'investir.
Luann : Sois lucide. T'es dépassée par le côté fonceur de cette fin de siècle.
Helen : Ma pauvre Marge, tu es aussi appréciée qu'une ampoule au pied. Vous êtes toutes d'accord pour que Marge soit exclue des Investirettes ?
Toutes : Oui !
Marge : Très bien Helen. Puisque ma présence n'est pas souhaitée, je m'en vais.
Helen : Tu recevras ta crêpe par la poste.

SEQ 2 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salle à manger :
Marge : Ensuite elles m'ont rendu mes 500$ d'investissement et elles m'ont fichue à la porte du club.
Homer : Attends attends attends. Reviens un peu en arrière. On les reçoit quand les crêpes par la poste ?
Marge : Au fond c'est peut-être mieux comme ça.
Homer : Qu'est-ce que t'as besoin d'aller gagner des sous ? Tant que j'aurai mon salaire, cette famille aura pas de soucis à se faire. [il met son hot-dog dans son œil] Ah ! Appelle le boulot, dis-leur que j'irai pas demain.
Lisa : C'est pas le moment d'être timorée. Lance les dés et prends des risques.
Marge : Ce serait sympa de battre ces bonnes femmes à leur propre jeu. Je devrais peut-être réfléchir à une franchise.

SEQ 3 - INT/JOUR Salon de commerce franchisé :
[Il y a un robot à l'entrée]
Robot : Humains, soyez les bienvenus. Je suis Investica le robot. Je viens de la planète Dollarexus. Mon intelligence supérieure vous conseille d'entrer au salon du commerce franchisé.
Marge : C'est ce qu'on essaie de faire mais vous bloquez l'entrée.
Robot : Danger ! Danger ! N'oubliez pas de prendre un prospectus.
Bart : Laissez, je m'en occupe.
[Bart vide une tasse de café dans le robot. Il fait un court-circuit]
Robot : Au sec... au sec... au secours, cours...
[Au centre de l'expo]
Royce : C'est ça le miracle d'un commerce franchisé. Vous avez le matériel et le savoir-faire dont vous avez besoin plus une marque connue qui inspire confiance. On vous enverra sur la lune en fusée. Et quand vous y serez, soyez gentils de ramasser quelques beaux billets verts lunaires pour votre serviteur, Royce McCutcheon.
Homer : Tu peux courir, tu les auras pas les pépettes de la lune.
[Dans un stand de redressage de tableaux]
Investigateur : Chers amis, je ne veux pas vous alarmer. Mais les scientifiques affirment que 40% des tableaux en Amérique sont accrochés de travers.
Gens : Non ? C'est pas vrai ! Ca alors.
Investigateur : Oui c'est vrai, et je vous entends déjà me demander "Qui va redresser ces monstruosités artistiques ?". Vos amis, un voisin ou un de ces gros richard de Washington ? Ah ah ah ! Faut pas rêver. Qui sait, peut-être que personne ne s'en apercevra, peut-être que le problème se résoudra tout seul.
Marge : Alors là c'est vous qui êtes naïf.
Investigateur : D'accord, ce n'est pas faux. Vous par contre, vous êtes mûre pour être votre propre patron dans l'univers existant de l'accrochage de tableaux. Oui, pour un doigt de franchise dérisoire, vous recevrez une paire de gants redresseurs, une bombe pour lubrifier les murs et un petit livre contenant les questions qu'on vous posera le plus souvent du genre "Qui êtes vous ?" et "Que faites-vous ici ?".
Marge : Mmm... ça ne me dit rien d'avoir ma propre affaire. Je ne sais même plus pourquoi je suis venue ici. [elle voit son ancien club] Bonjour Helen.
Helen : Marge.
Marge : Edna.
Edna : Marge.
Marge : Euh...
Agnès : Je m'appelle Agnès, vous savez que c'est Agnès. Ca vient d'agneau de Dieu, agneau de Dieu !
Marge : Excusez-moi Agnès.
Agnès : Marge.
[Les Investirettes s'en vont. Homer est dans le stand de Disco Stu]
Disco Stu : Savez-vous que les albums de disco avaient augmentés de 400% à la fin de l'année 1976 ? Si cette tendance se poursuit... eh !
[Disco Stu met ses pieds sur la table. Les talons de ses chaussures sont transparents et les poissons à l'intérieur sont morts]
Homer : Eh, vos poissons sont morts.
Disco Stu : Je sais, j'arrive pas à les sortir de là.
[Les Investirettes sont à un stand appelé "Flotte-A-Pita"]
Helen : Mmm... Pita. Je ne connais rien à la nourriture du Moyen-Orient. Cette région n'est-elle pas pleine d'inconnus ?
Investigatrice : Je ne suis pas géographe alors disons qu'on va l'appeler "sandwich de poche", hein ?
Maude : Qu'est-ce que c'est le tahini ?
Investigatrice : Une sauce parfumée.
Edna : Et falafel ?
Investigatrice : Des pâtés croustillants.
Helen : On va vendre de la nourriture étrangère alors ?
Investigatrice : Des spécialités, nuance. Tenez, goûtez au Ben Tony Golin.
[Helen en prend un peu]
Helen : Mmm... c'est bon. Qu'est-ce qu'il y a dedans ?
Christopher : Taboulet et rezmi-kebab.
Vendeur : C'est notre chef, Christopher.
[Le chef parle en hindi]
Helen : Je vois bien les gens manger ça. Oui vraiment, je suis sérieuse en disant ça.
[Les autres sont d'accord avec Helen]
Marge : Regardez-les. Elles se sont jetées sur la franchise à laquelle j'aurais pu envisagé de réfléchir comme une chose éventuellement intéressante. Je suis pas faite pour le monde des affaires.
[A côté, dans un stand de bretzels]
Tony Go : Oh, je croirais m'entendre, c'est tout moi ça. Enfin, quand je dis moi, c'est moi quand j'étais jeune. J'ai été comme vous à une époque, ma petite dame. Comme tous ces gens naufragés dans un océan de gadgets attrape-couillons et promesses trompeuses. Oh quand Dieu m'a lancé un gilet de sauvetage, un gilet de sauvetage doré à point et savoureux. [il sort un bretzel] Tenez, goûtez un bretzel.
[Marge mange le bretzel]
Marge : C'est pas commun.
Tony Go : C'est pas commun mais c'est plein de cumin. Cumin-commun, commun. Vous saisissez ? Ah ah ah !
Marge : Ah ah ! Commun ! Commun-cumin !
[Plus loin, devant le stand du Flotte-A-Pita]
Investigatrice : Je suis fière de vous présenter les nouveaux membres de la franchise "La Flotte-A-Pita". [les nouveaux membres passent dans un cerceau] Maude, Helen, Agnès, Luann, Edna, Bart.
Bart : You ! C'est nous qu'on est les meilleurs, les meilleurs du monde ! [un agent de sécurité le fait sortir] Eh oh, ça va, y'a pas de malaise, lâchez-moi.
Marge : [à Tony Go] C'est combien votre franchise ?
Tony Go : 500$.
Marge : Je la prends.
[Marge signe]
Tony Go : Félicitations, et bienvenue dans le monde dynamique de la vente itinérante de bretzels.
Marge : Je dois commencer quand ? Quel est mon secteur ?
Tony Go : Oui, votre secteur. Et bien, je vais vous le dire. Partout où une jeune mère ignore ce qu'elle doit donner à manger à son bébé, vous serez là. Partout où les tapas mexicains n'auront pas entièrement pénétré le marche, vous serez là. Partout où un bavarois ne sera pas complètement bourré, vous serez là.
Marge : Oubliez pas les gros, ils peuvent pas se retenir de manger.
[Homer s'approche du stand]
Homer : Eh, des bretzels ?

SEQ 4 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV :
[Marge met une cassette sur la vente de bretzels dans le magnéto]
Tony Go : Bonjour, je suis Tony Go. Le fait que vous me regardiez prouve que vous avez la fièvre du Bretzel, et pas le genre de bretzel qui avait attaqué mes parois intestinales il y a quelques années de ça [il rie]. Alors, si on mettait en route votre franchise ?

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - Garage :
[Pendant qu'on entend la cassette, on voit Marge arranger le garage en bureau]
Tony Go : Commencez par installé un bureau dans votre sous-sol ou votre garage. Une commande de porte de garage automatique vous donne l'impression de travailler dans un monde futuriste prodigieux.
[Homer ferme la porte du garage automatique au nez de Ned Flanders]

SEQ 6 - EXT/JOUR Dans la rue :
Tony Go : Ensuite, inondez vos quartiez de prospectus. Une fausse parade à la manière New-yorkaise aidera à contourner le règlement sur la propreté des rues.
[Marge et Bart jettent des prospectus d'un toit pendant que Homer et Lisa défilent dans la voiture. Lisa porte un casque d'astronaute. Les habitants de Springfield les acclament]
Wiggum : [ému] Bienvenue au pays, fille de l'espace.

SEQ 7 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :
Tony Go : Vous êtes prête maintenant à faire des bretzels. Ouvrez votre sac d'ingrédients... [il ouvre son sac, il y a des insectes dedans] Vérifiez qu'il n'y aie pas de... de mille pattes.
[Marge et Lisa font des bretzels. Un peu plus tard, Homer inspecte les bretzels et les approuve]

SEQ 8 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Cafétéria :
[Marge gare la voiture avec les bretzels devant la centrale et klaxonne. A la Cafétéria, Homer fait un peu de pub]
Homer : Mais c'est quoi tout ce raffut dehors ? Mais c'est une des bretzels-mobile dont toutes les stars de cinéma parlent en ce moment.
Lenny : ici, dans notre usine ?
Homer : Eh oui Lenny. On va tous succomber à la gourmandise, voilà la bretzel-mobile. Ouais, allons-y ! Question bouffe, faut reconnaître.

SEQ 9 - EXT/JOUR Centrale nucléaire - Devant la centrale :
[Les employés se précipitent vers la voiture]
Lisa : Regarde maman. T'as vu un peu tous ces clients ?
Marge : Chacun met son filet.
[Marge, Lisa et Maggie se mettent un filet dans les cheveux]
Marge : Soyez les bienvenus à la bretzel-mobile. Qu'est-ce que ce sera pour vous ?
Lenny : Euh, attendez voir... Je prendrais... euh...
Carl : [il attend derrière] Débrouille-toi, je veux mon bretzel.
Lenny : Un bretzel.
Marge : [en recevant l'argent] Merci.
[C'est au tour de Carl]
Carl : Voyons voir. Euh... je vais prendre un de vos... euh...
Burns : Dépêchons, dépêchons pendant qu'on est encore jeune.
[Le stand-mobile des Investirettes s'arrête juste à côté. Il vole les clients de Marge]
Lenny : Waahh ! Vise un peu le camion. On dirait qu'il a même pas besoin de notre fric.
Carl : Allons-y.
Lenny : Carl amène-toi, ça a l'air super.
[Marge est en colère. Elle va leur parler]
Marge : Excusez-moi, c'est moi qui aie trouvé l'endroit la première.
Edna : Désolée, ma chère. C'est ça le commerce.
Marge : Les magasins Gimbels et Macy's de New York ont bien réussi à vivre côte-à-côte.
Agnès : Gimbels a disparu, Marge... disparu il y a des lustres. Tu es Gimbels.
Marge : Très bien. Il doit y avoir des dizaines de bons emplacements en ville. Vous inquiétez pas pour moi.

SEQ 10 - EXT/JOUR Devant la maison de Cletus :
[Marge recherche un endroit en voiture. Cletus l'arrête devant sa maison]
Cletus : Eh ralentissez, y'a quelque chose qu'il faut que je vous cause. Vous allez me filer 300 bretzels.
Marge : [à Homer] Tu vois ? Patience et persévérance finissent par porter leurs fruits. Ca fera 300$.
Cletus : Ca me ferait mal. Je m'avais récupéré 300 coupons.
Marge : Mmm... J'aurais dû fixer les limites à un seul par client.
Cletus : Vous auriez dû. En attendant, envoyez les bretzels. Eh les mômes, on a quelque chose à grailler ce soir. Amenez-vous... Tiffany, Heather, Cody, Dylan, Dermot, Jordan, Taylor, Brittany, Wesley, Rumer, Scout, Cassidy, Zoe, Chloe, Max, Hunter, Kendall, Caitlan, Noah, Sascha, Morgan, Kyra, Ian, Lauren, Hubert, Phil.

SEQ 11 - INT/JOUR Maison des Simpson - Garage :
[Marge est à son bureau, triste. Elle voit le poster avec un chat. Elle lit ce qu'il y a d'écrit]
Marge : "Accroche-toi bébé", tu l'as dit minou. [elle lit] "Copyright, 1968". Combatif ou pas, ce chat doit être mort depuis longtemps. Ca me fiche le moral à zéro.
[Lisa mange un bretzel]
Lisa : Ils sont bons ces bretzels, m'man. Mais il faut voir grand, choisir un grand événement populaire et y établir un point de vente.

SEQ 12 - EXT/JOUR Stade de base-ball :
[Marge offre des bretzels gratuits]
Marge : Et voilà, la bretzel-mobile vous offre un bretzel gratuit. Une bouchée et vous deviendrez accroc.
Skinner : Merci.
Abeille espagnol : Gracias.
Homer : [tout bas] Ca veut dire merci, Marge.
Annonceur 1 : Mesdames et messieurs bonsoir. Le gagnant du cadeau du jour a été choisi. L'astrobreak Pontiac 1997 va au supporter assis sur le siège numéro 0001-C, Mongomery Burns !
Burns : Oui !
[Les autres supporters sont en colère. Burns part avec la voiture]
Annonceur 1 : Les supporters ont visiblement du mal a avaler ça.
[Les supporters jettent leurs bretzels sur le terrain]
Annonceur 1 : Et maintenant, voilà les bretzels.
Marge : Oh non, non, ne faîtes pas ça. Vous êtes sensés les goûter.
Annonceur 2 : Voici Whitey Ford, une figure légendaire du base-ball qui s'avance sur le terrain pour implorer la foule de manifester un peu de retenue.
Annonceur 1 : Un véritable bombardement de bretzels finit par étendre le comte Whitey Ford.
Annonceur 2 : C'est un jour... un jour très sombre pour le base-ball.

SEQ 13 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :
Bart : Courage, m'man. T'as réussi un super coup de pub. Des milliers et des milliers de gens on vu tes bretzels assommer Whitney Ford.
Homer : On dira "Ford comme un bretzel".
Marge : J'ai eu tort d'avoir un rêve, tort comme d'habitude. Quand on est pas douée, pourquoi se raconter des histoires.
Lisa : Oh non, non !
Marge : Ecoutez votre mère, mes enfants. Voyez petit dans la vie. Tellement petit que si vous réussissez, personne ne le verra. [elle pose sa tête sur la table] Le dîner est dans le four. Si vous voulez du beurre, il est sous ma tête.

SEQ 14 - EXT/JOUR Dans la voiture :
[Homer conduit seul]
Homer : Marge a besoin d'aide. Et Dieu sait que je suis pas celui qui lui en apportera, mais je sais qui pourra.

SEQ 15 - EXT/JOUR Devant la maison de Tony Go :
[Homer se gare devant la maison de Tony, "M. Bretzel", une belle maison]
Homer : Ben dit donc, on dirait que ça marche pas trop mal pour monsieur Bretzel. [il sonne à la porte, une femme ouvre] Je viens voir monsieur Tony Go.
Femme : Bien sûr, venez me suivre.

SEQ 16 - INT/JOUR Dans la maison de Tony Go :
[Homer voit Tony Go dans un cercueil]
Homer : Oh, je ferais bien de parler à son exécuteur testamentaire.
Femme : Venez il est là bas. [il est aussi dans un cercueil] Ils étaient dans la même voiture.

SEQ 17 - INT/JOUR Eglise :
Homer : Tu es mon dernier espoir. Jusqu'à là je me suis jamais adressé à toi mais ma femme à besoin d'un sacré coup de main. Ton aide peut tout changé dans ce monde.
[Gros Tony est en face d'Homer]
Gros Tony : D'accord.
Luigi : Vous voyez parton, je vous avais dit que ça marcherait une petite annonce dans l'église.

SEQ 18 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre d'Homer et Marge :
[Marge dort encore. Le téléphone sonne et elle décroche]
Marge : Allo, allo ? Non, la bretzel-mobile n'existe plus... 300 bretzels ? Attendez, il faut que je note... syndicat de l'emballage de viandes, Bataviette à New York. Je les expédie tout de suite. [elle raccroche] Homer, Homer réveille-toi. Je suis de retour dans les affaires.
Homer : Je sais pas pourquoi mais je savais que ça allait s'arranger chérie.

SEQ 19 - EXT/JOUR Dans la ville :
[La mafia détruit tous les stands de nourriture. La première victime est Hans Taupeman et son stand de hot-dogs]
Hans : Mais qu'est-ce que vous faîtes ?
Gros Tony : [???] de bretzels, mon petit père.
[Marge gagne plein d'argent pendant que la mafia s'occupe du restaurant de Luigi et éloigne des scouts qui vendent des gâteaux de la ville]

SEQ 20 - EXT/JOUR Ecole élémentaire - Devant l'entrée de la Cafétéria :
[Marge livre une commande à Skinner]
Marge : Vous êtes sûr que ces bretzels sont assez nourrissants pour les enfants ?
Skinner : Oui, j'en suis sûr. Aussi sûr que 2 et 2 font 7.
[Il paye et Marge voit qu'il a la main bandée]
Marge : Oh là là, qu'est-ce qui est arrivé à votre main ?
Mafieux : [caché derrière] Un accident de bateau.
Skinner : Je crois que c'est un accident de marteau. [un laser est visé vers lui] Bon, il faut que j'y aille maintenant.

SEQ 21 - EXT/JOUR Au port :
[Les Investirettes attendent leur bateau de livraison qui est arrêté]
Helen : Pourquoi vous ne déchargez pas les ingrédients nécessaires à nos falafels ?
Lou : Le bateau est saisi, madame.
Wiggum : Ouais, on a trouvé deux bigorneaux sur la coque. Ca et en plus le pont était humide.
Helen : C'est insensé. Et je peux savoir ce que font ces hommes sur mon camion ?
[Ils ont posé une bombe sur le camion des Investirettes]
Wiggum : A votre place ma petite dame, je sauterais en l'air comme je me prépare à le faire.
[Ils sautent en l'air et le camion explose]

SEQ 22 - INT/JOUR Taverne de Moe :
[Moe sert une bière à Homer]
Moe : Tiens Homer.
Homer : Merci Moe.
[Homer lui donne un billet de 50$]
Moe : Oh Homer tu sais qu'on accepte pas ton argent ici... eh attends voir, c'est un vrai billet ?
Homer : Ouais. Ma femme en ramasse à la pelle.
[Homer va aux toilettes]

SEQ 23 - INT/JOUR Taverne de Moe - Toilettes :
[Homer voit Gros Tony]
Gros Tony : Ca va comme tu veux Homer ?
Homer : Eh, le gros Tony. Toujours dans la mafia ?
Gros Tony : Eh ouais, toujours. Je te remercie de me poser la question. Homer, tu te souviens sans doute que tu as reçu un petit coup de main de notre... comment dire... syndicat du crime organisé.
Homer : Ah... ouais.
Gros Tony : Le moment est venu de nous rendre un petit service à ton tour.
Homer : Tu veux dire que le milieu m'a rendu service parce qu'il espérait quelque chose en retour ? Oh, Gros Tony, tu me déçois. Allez, bonne journée.
Gros Tony : D'accord, je me casse. [il sort] Eh ! Attends un peu !

SEQ 24 - EXT/JOUR Route de la Belette Crevée :
[Marge livre une commande. Le lieu est désert]
Marge : Bon et bien j'y suis, 11905 route de la Belette Crevée. Je ne vois aucun immeuble dans les parages.
[Sa voiture est percutée par une limousine. Elle s'arrête]
Marge : Eh, qu'est-ce que ça veux dire ?
[Gros Tony s'approche de la voiture. Il essaye de sortir les clefs du volant en vain]
Gros Tony : Il y a un bouton spécial pour enlever ces clefs ou quoi ?
Marge : Euh, il faut pousser la clef en la tournant. Oui c'est ça. [Gros Tony retire les clefs] Qui êtes vous ?
Gros Tony : Partenaire de business. Et à ce titre, nous avons droit à un certain pourcentage de vos bénéfices. Un pourcentage qui s'élève à 100%.
Marge : Mais qu'est-ce que vous racontez ?
Gros Tony : Je vous conseille d'avoir une petite conversation avec votre mari. Vous avez 24 heures pour nous filer votre fric. Et pour vous montrer qu'on est pas des plaisantins, vous n'avez plus que 12 heures. A demain matin, 6 heures.

SEQ 25 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :
Marge : Homer, as-tu demandé à la mafia d'éliminer mes concurrents en les tabassant ou en essayant de les assassiner.
Homer : En ces termes ? Oui.
Marge : Oh non, je suis malade ! Comment tu as pu faire ça à quelqu'un que tu aimes ?
Homer : Comment faire autrement ? Je te voyais suer sang et eau pour cette affaire et arriver à que dalle. Je te voyais essayer de fourrer un amuse-gueule de plus dans le gosier de l'amérique qui est déjà gavée. Alors j'ai fait ce que je pouvais. J'ai fait ce que tout bon mari aurait fait. Je suis entré en contact avec des gens du milieu.
Marge : Oh Homer ! Je sais bien que tu voulais m'éviter un fiasco, mais cette affaire est la mienne, et la mafia ne touchera pas un sou de mon argent.
Homer : Alors qu'est-ce qu'on va faire ?
Marge : Ce qu'on fait tous les jours. On va faire des bretzels.
[Il est bientôt 6 heures. Marge a fini une pile de bretzels]
Marge : Bien. C'est le dernier celui-là.
[Homer en mange un. On frappe à la porte. Homer et Marge ont peur]

SEQ 26 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée :
[Homer ouvre, c'est son père]
Abraham : J'ai encore fait ce satané rêve.
Homer : Ah Dieu merci, c'est seulement grand-père.
[Il ferme la porte. Aussitôt après, on frappe de nouveau]
Homer : Quoi encore ?
[Cette fois, c'est Gros Tony et ses deux mafieux]
Gros Tony : Désolé d'être en retard. C'est bon, on peut avoir l'argent maintenant ?
Marge : Ma réponse est non.
Gros Tony : Je crains de devoir insister. Faut comprendre. Ma femme m'a rendu sourd à force de hurler au sujet de l'argent des bretzels : "Où est l'argent ?", "Quand tu vas récupérer l'argent ?", "Pourquoi tu l'as pas encore cet argent ?", et ainsi de suite. Alors s'il vous plaît, l'argent.
Homer : Tu l'as entendu ? Elle a dit "Non".
Gros Tony : Luigi, Mario, approchez-vous d'eux.
Helen : Ils sont là.
[Devant la maison, il y a des membres de la mafia japonaise avec les Investirettes]
Edna : Tiens tiens, mais c'est Marge Simpson et ses copains malfrats. Tes gros bras t'ont donné un coup de pouce sur le marché de la restauration itinérante, mais la partie risque de nouveau de tourner à notre avantage. Hiroshi, Yukio... Tu as peut-être entendu parler des Yakuzis, les nouveaux samouraïs féroces du Pacifique, la mafia japonaise.
Agnès : Ils vont vous tuer 5 fois avant que vous ne touchiez le sol.
Yakuzi : Allons-y !
[Les deux gangs s'affrontent]
Gros Tony : Prends ça ! Attends voir. Viens un peu ici, avorton !
Marge : Homer, on ferait peut-être mieux de rentrer.
Homer : Mais attends, le petit mec, là il a encore rien fait. Regarde-le. Il va faire quelque chose et ça va faire très mal.
[Un membre des Yakuzi habillé en blanc attend]

SEQ 27 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine :
[Les deux gangs continuent à se battre dehors]
Homer : Tu dois me détester Marge. Chaque fois que j'essaye de t'aider, c'est la plantade assurée.
Marge : Je t'en veux pas de te planter. Je t'aime parce que tu essaies de m'aider.
[Bart et Lisa se lèvent]
Lisa : Qu'est-ce qui se passe dehors ?
Marge : Ce n'est qu'une bataille entre gangs. Retournez vous coucher mes chéris.
[L'homme en blanc est propulsé par la fenêtre. Il se relève]
Homme Yakusi : [accent japonais] Je vous présente humblement mes excuses.
[Il sort se battre dehors]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park