Haut de page

Les Simpson à la TV

La reine du balai
S21E12

Marge et Homer participent aux jeux olympiques de Vancouver en curling...

Un pour tous, tous pour Wiggum

SEQ 1 - INT/JOUR - Centrale nucléaire
[Lenny, Carl et Homer regardent par la fenêtre M.Burns sur le parking]
Carl : Allez Monsieur Burns, avancez !
Lenny : On aimerait pouvoir rentrer chez nous.
Homer : Oh non, il parle au type du service courrier.
Carl : J'espère qu'il ne lui raconte pas encore son histoire idiote de deltaplane.
[Le type du service courrier fait des mouvements d'avion avec ses bras. Les 3 hommes gémissent derrière la vitre. Homer appelle le type du service courrier sur son téléphone portable]
Homer : Ecoute attentivement, j'ai pris ta femme en otage. Et si t'as pas de femme, j'ai kidnappé ton frère. Fais-moi un signe de tête si t'as compris. [L'homme acquiesce de la tête] Maintenant recule loin de M.Burns et je laisserai la vie à ton... chien. [L'homme recule doucement] Bien, maintenant arrête et danse gaiement comme si tu avais trouvé du pétrole. [Il s'exécute] Plus gaiement. [Encore une fois, l'homme s'exécute.] [L'air menaçant] Plus gaiement. [Il s'exécute et Burns frappe dans ses mains pour encourager l'homme qui danse] Plus gaiement. [L'homme saute de joie]
Carl : Homer, on veut juste l'éloigner de Burns.
Homer : [A Carl] Ah c'est vrai. [A l'homme au téléphone] Va-t'en en dansant le Cancan. [L'homme part en dansant et Burns monte dans sa voiture]
Lenny, Carl et Homer : Ouais !
Homer : On est libre !
Carl : Appartement vide, me voilà !

SEQ 2 - EXT/JOUR - Voiture d'Homer
[Homer appelle Marge depuis son téléphone portable]
Homer : Mets la table Marge, je bave d'avance à l'idée de manger des côtes de porc.
Marge : Tu te souviens de quel jour on est ?
Homer : Oh, quand tu me dis ça, c'est jamais très bon signe.
Marge : C'est le premier jour du mois. Le jour où t'as promis de commencer ton régime. Je me fais vraiment du souci pour ton poids. Bart dit qu'on a reçu un coup de fil de la Nasa et ta pesanteur est en train de dévier les satellites de leur orbite.
Homer : Marge, c'était une blague.
Marge : La vérité sort de la bouche des enfants.
Homer : Ohh [raccroche] Et bien si je dois commencer un régime, c'est l'occasion ou jamais de manger toutes les cochonneries que j'aime. [Il roule dans un quartier rempli de fast-foods] Je crois que c'est toi qui me manquer le plus ‘Palais de l'escalope panée frite'. Pleure pas Homer. [Il se fait un festin dans tous les drives de ses fast-foods préférés : Un sandwich d'une taille démesurée, un homard sur une pizza dont il mange le carton d'emballage avec, il regarde les détritus éparpillés dans la voiture] Oh-oh, il faut pas que Marge voit ça. [Devant lui, Kirk jette ses déchets dans une poubelle automate avec la tête de Tahiti Mél]
Automate Tahiti Mél : Merci.
Homer : [Surpris] Oh, un driving-poubelle. [Excité] Ça doit être là que les riches se débarrassent de leurs ordures. Pendant que j'y suis, je vais nettoyer la vieille caisse familiale. [Il jette au fur et à mesure] Gobelets, magazines, bouteilles, bicyclette, chaise-longue, chèques non-encaissés, [un chèque lui échappe des mains] Oups [Il le récupère et le jette avec le tas. L'objet suivant est une boîte contenant des substances dangereuses], hmm « attention ne pas jeter hors de ... » Oh c'est trop compliqué. [Il jette la boîte, une toute petite partie de liquide toxique s'en échappe, perce le fond de la poubelle et touche une conduite de gaz] Et maintenant j'ai droit à un cigare. [Il ouvre une boîte ‘Les cigares d'Homer l'abruti', prend un cigare, l'allume et jette l'allumette encore enflammée dans la poubelle]
Automate Tahiti Mél : Merci.
[La flamme entre en contact avec le gaz et tous les fast-foods explosent pendant que Homer s'en va tranquillement, les gens s'enfuient. De la sauce tomate sort de la maquette volcan qui se trouve au dessus de la pizzeria et les gens qui se trouvent autour reçoivent de la pâte à pizza sur la tête, Hans Taupeman attend son tour et reçoit un bout de mur qui le tue]

SEQ 3 - INT/JOUR - Mairie - Salle de conférences
Quimby : Une catastrophe a détruit notre quartier de fast-foods et 37 restaurants notés de médiocre à dégueulasse ont disparu en mettant au chômage nos mascottes préférées.
[De toutes les mascottes présentes, la mascotte Cheeseburger est la seule à pleurer]
Mascotte Cheeseburger : J'avais juré de ne pas pleurer. [Fond en larmes]
Quimby : Allons monsieur Cheeseburger, personne n'aime voir pleurer la viande.
Homer : Je supporte pas de voir pleurer un cheeseburger, nous devons reconstruire le Boulevard Fast-food. J'sais pas ce que vous en pensez mais moi j'veux pas vivre dans un monde ou la bouffe serait apportée par des serveurs. Où les chaises ne seraient pas attachées aux tables et où je pourrais pas larguer mes gosses dans une aire de jeu cradingue. Je vous l'dis, reconstruisons notre quartier de fast-food plus grand et plus beau que jamais ! [La salle applaudit le discours d'Homer]
Dr. Hibbert : Pour le financement il faut faire un emprunt.
Lisa : Vous ne craigniez pas d'alourdir les impôts aux enfants ?
Bart : Hé non pauvre idiote, on aura qu'à payer avec un autre emprunt et [Il pointe Maggie] elle se démerdera pour trouver un pigeon. [Maggie regarde autour d'elle pour trouver un pigeon mais ne trouve rien alors elle boude]
Quimby : Alors c'est décidé. L'emprunt sera tributaire des prochaines élections de Springfield des primaires pour l'élection présidentielle.
Lenny : Mais c'est pas avant le mois de juin.
Quimby : Dans ce cas, je propose d'avancer les élections à mardi prochain. [La salle acclame ce projet]
Lisa : Ça veut dire que les élections primaires à Springfield seront les premières du pays. Avant celle du New Hampshire.
Mascotte Cheeseburger : Oh, ils vont en faire tout un fromage. [Il rit puis s'essuie la tête avec une rondelle de cornichon]

SEQ 4 - EXT/JOUR - New Hampshire
[Panneau de bienvenue dans la ville « Bienvenue au New Hampshire : Fournisseur d'alcool pas cher pour les ados du Massachusetts depuis 200 ans »]

SEQ 5 - INT/JOUR - New Hampshire - Café ‘Vivre libre ou dîner'
Journaliste Dan Rather : Le jour des primaires approche et cette compétition est aussi ouverte qu'une bouche de clodo dans un concours de gloutonnerie, vous, les gens du New Hampshire, que pensez-vous du cru actuel des candidats à la présidentielle ?
Homme du New Hampshire : Hé bien, monsieur Rather, tel que je le vois et comme le disait mon père, j'envisage les ...
Technicien : [Coupe la discussion] Dan, flash info : Springfield vient d'avancer d'une semaine ses élections primaires. Il passe devant le New Hampshire.
Journaliste Dan Rather : Sainte Télé-réalité ! Ça c'est un scoop. On part pour Springfield. Grouillez-vous les mecs. Mémé était lente mais elle était vieille, vous, vous n'avez aucune excuse, tous dans le camion. Springfield, nous voilà ! [Tout le monde se précipite dans les camions des chaînes de télé respectives]
Journaliste KBBL : Quel Springfield ?
Autre journaliste : Celui où habite les Simpson !
Homme du New Hampshire : Oh, on dirait que tout le monde est parti sauf le caissier.
Marta : Alors on peut y aller. [Ils enfilent une cagoule, sortent une arme et braque le caissier]
Caissier : Ohhh.
Homme du New Hampshire : Bien tricoté ces masques, Marta.
Marta : Maintenant que tu as dit mon nom, il faut que je te descende. [Elle ferme la porte du café à clé et baisse le rideau]

SEQ 6 - Publicité télé
[Election 2008. Primaires de Springfield. Un aigle chauve signe et vote. Il ressort de l'isoloir avec un badge « J'ai voté »]

SEQ 7 - EXT/JOUR - Place de Springfield
Kent Brockman : [A la caméra] Comme Springfield est aujourd'hui la première à organiser les primaires présidentielles. Notre humble cité est envie par les candidats, les journaux télévisés, les commentateurs, les publicitaires et même un électeur du coin. [A Moe] Monsieur, avez-vous une préférence ?
Moe : Ouais, j'aime les filles, tapette.
Kent Brockman : Avez-vous votre carte d'électeur ?
Moe : J'ai ma carte de... ce que vous dites.

SEQ 8 - INT/JOUR - Maison des Simpson - Canapé
[Ils éteignent la télé]
Marge : Cette élection est sur toutes chaînes.
Homer : Allez, Marge, c'est la fièvre des primaires. Attrape-la.
Marge : C'est ce que t'as dit pour la fièvre jaune et c'était pas drôle.
Lisa : J'trouve ça excitant. Springfield est le centre de l'univers politique. C'est comme si j'étais invitée à un comité d'experts.
Homer : Comité d'experts ?
[Pensée d'Homer : « Centre pour le progrès mondial. »]
Conférencier : Maintenant considérons la politique de prêt de la banque mondiale envers la Micronésie. [Cette phrase fait discuter les autres conférenciers et la pensée d'Homer s'arrête ainsi. Les autres membres de la famille le regardent interloqués]
Homer : Quoi ? J'ai pas le droit d'avoir des idées ?

SEQ 9 - INT/JOUR - Bar de Moe
[Son bar est plein de journalistes en train de travailler]
Moe : J'vous aime les journalistes, vous buvez comme des trous.
Journaliste : Vous avez un accès à internet ?
Moe : Bien sûr, tête de nœud. 10 dollars. [Le journaliste sort l'argent, Moe coupe le fil de son téléphone et le pose vaguement à l'arrière de l'ordi du journaliste] Amuse-toi bien.

SEQ 10 - EXT/JOUR - L'école de Springfield
John Stewart : [A la caméra] Ici John Stewart, en direct de Springfield. J'ai besoin de dire mon nom ? On me connaît, non ? Oui, je sais que c'est le câble mais vous savez quoi ? Je ne vais pas m'inquiéter. Je vais juste [prend une bonne respiration] génial... J'ai les boules.
Krusty : Héhé, c'est John Stewart ? Le comique politique préféré de tout le monde. [Le caméraman s'en va]
John Stewart : Hé Krusty, j't'ai pas vu depuis que t'es pas venu au gala de bienfaisance.
Krusty : Ouais, bon, j'croyais pas trop dans cette bonne cause.
John Stewart : Pourtant tu as manqué aux enfants de Krusty.
Krusty : Ouais, ils sont géniaux. Un peu collants. A propos, cette élection aux primaires de Springfield, c'est complètement dingue, non ?
John Stewart : Ouais, tu l'as dit.
Krusty : Dois bien y avoir des détails comme euh... [Il attend que Stewart délivre une blague]
John Stewart : Boh, tu sais, à mon avis y a plus de baudruches ici qu'il y en a à ... [s'aperçoit que Krusty va lui piquer sa blague, Krusty rigole en écrivant sur un carnet] T'es en train d'écrire ce que je dis ?
Krusty : [Arrête d'écrire] Non, c'est ma liste de course. Donc, où est-ce qu'il y a plus de baudruches qu'ici ? [Il attend un instant, prêt à écrire] Le salon des montgolfières d'Albuquerque ? Les joggings de Poivre d'Arvor ?
John Stewart : Krusty, là c'est évident que tu cherches à voler mes blagues.
Krusty : Non, tout ça est ridicule. Encore plus ridicule que cet endroit rempli de baudruches. Qui est... ?
John Stewart : Je te serais gré d'oublier immédiatement tout ce que je viens de dire. Et à mon tour, j'essayerais de me souvenir comment tu étais.
Krusty : Mais j'ai toujours été une ordure. [Il jette son carnet par terre en colère]

SEQ 11 -INT/JOUR - Ecole élémentaire - Auditorium
Dan Rather : [A la caméra] Avec moi, les commentateurs du débat démocrate d'aujourd'hui sont : Andréa Crowley de CNN, Demont Evans de ardoise.com et Ron Lahar, journaliste de presse écrite au Washington Post.
Nelson : Ah-ah ! Ton média va crever.
Skinner : Nelson !
Nelson : Mais c'est vrai.
Skinner : On ne tire pas sur les ambulances.

SEQ 12 - INT/JOUR - Hôtel de la chaîne Starwood - Salle de conférence
Sondeuse républicaine : Merci de participer à notre groupe de recherches. Aujourd'hui, nous allons vous montrer des spots publicitaires des candidats républicains et vous nous donnerez vos opinions.
Carl : Ce ponch est trop sucré.
Lenny : Votre chemisier vous grossit.
Sondeuse républicaine : Vos opinions sur les spots.
[Le spot commence avec une image représentant le territoire des USA]
Homer : Hhh ! C'est là que j'habite !
Voix off de la pub : Qui l'Amérique devrait-elle élire en 2008 ? L'ancien gouverneur Vincent Aleppo a dit dans le New York Times « Je protègerai la nation des attaques terroristes. »
Homer : Je vote pour lui.
Voix off de la pub : Et dans le même numéro du New York Times, on a publié un article sur le chef terroriste Nossaf Al Moustaffi.
Homer : Ouh, ahlàlà, qu'est-ce que j'ai fait ?!
Voix off de la pub : Et on peut en déduire que ceux qui se ressemblent, s'assemblent. [La production a fait un montage entre les photos de ces deux personnes, les font boire un milkshake ensemble avec des petits cœurs qui en sortent]
Homer : Ouhlàlà, ils sortent ensemble. Vous avez vu ça ?
Sondeuse républicaine : Alors ? Qu'en pensez-vous ?
Lenny : J'pense que tout était très bien mais en réalité j'ai détesté.
Carl : J'pense le contraire, mais exactement pareil.
Homer : C'était la meilleure pub pour un milkshake que j'ai jamais vu, je peux avoir un milkshake ?

SEQ 13 -INT/JOUR - Ecole élémentaire - Auditorium
Sénateur Gilles Leplaignant : L'Amérique du haut consomme 60% des ressources de la nation alors que l'Amérique du bas qui représente 40% de la population ne consomme qu'un huitième donc mon slogan de campagne sera : « Arrêtons la disparité ».
Lisa : Ecoutez, nous sommes tous concernés par la disparité. Mais les démocrates ne vont pas gagner avec encore une mauviette d'intello ?!
Kent Brockman : Merci, Sénateur Gilles Legagnant.
Sénateur Gilles Leplaignant : Non, c'est Gilles Leplaignant.

SEQ 14 - EXT/JOUR - La banlieue
[Bill Clinton cloue une pancarte Hillary dans un jardin]
Bill Clinton : [Au téléphone] Chérie, tu veux que je te mette combien de pancartes? [Elle crie quelque chose] Encore 25 ?! Mais qu'est-ce que je t'ai fait pour mériter tout ça ? [Elle crie à nouveau] Pff, tu n'oublieras donc jamais cette meuf, hein ?
Inconnue : [Voyant la pancarte dans le jardin des Simpson : « indécis »] Oh mon dieu, cette famille est indécise ! [Elle sort un mégaphone et crie] Indécise ! [Les camionnettes de journalistes accourent, des journalistes toquent doucement à la porte des Simpson avec un bélier]
Marge : Hmm, je me demande qui ça peut être. [Une vingtaine de journalistes entrent dans la maison, Marge est effrayée]

SEQ 15 - INT/JOUR - Salle à manger des Simpson
[4 candidats à la présidentielle se bousculent pour apparaître sur la photo avec les Simpson à leurs côtés pendant qu'ils coupent une volaille]
Candidat 1 : Les valeurs familiales.
Candidat 2 : Disparition des classes moyennes.
Candidat 3 : Couper court.
Candidat 4 : Les terroristes gagnent, les terroristes gagnent.
Marge : Arrêtez vos idioties !
Homer : Si vous avez aucun lien de sang ou de mariage avec l'un de nous, alors sortez de cette maison. [Tout le monde sort, Fred Thomson sort de sa cachette derrière une plante] Vous aussi Fred Thomson.
Fred Thomson : Mais j'étais dans ‘Retour en Enfer'.
Homer : Pff, retour en enfer 2. [Thomson sort dépité]

SEQ 16 - INT/JOUR - Bar de Moe
Homer : Est-ce que tout le monde en a ras-le-bol de ces politiciens que moi ?
Tous les autres : Ouais.
Skinner : Et que dire à propos des médias ? Ils ne tiennent pas compte des vrais problèmes, ils veulent juste avoir un gagnant et retourner dans leur manoir.
Tous les autres : Ouais.
Moe : Qui veut abolir la démocratie pour toujours, levez les mains.
Carl : Ce qui me plairait, c'est une sorte de dictateur militaire comme Juan Peron. Quand tu disparaissais, tu étais vraiment disparu.
Lenny : En plus, sa femme c'était Madona.
Ned : Qu'est-ce qu'on va faire ? On ne peut pas ne pas voter. Personne ne fait ça.
Homer : Et si on choisissait un candidat complètement ridicule et qu'on l'inscrivait sur la liste ?
Apu : Tu veux dire Dennis Kucinich ?
Dennis Kucinich : Hey, je suis là. [Il est très petit] En bas.
Apu : Oh, désolé.
Homer : Non, non, ce candidat doit être incroyablement plus ridicule.
Chef Wiggum : Le chef Wiggum ?
Homer : Non, mais on s'en approche. [Il a un air de réflexion]

SEQ 17 - INT/PENOMBRE - Canapé des Simpson
Kent Brockman : [Dans le poste de télé] Les dernières informations vont à l'encontre de tous les sondages. Les électeurs de Springfield ont rejeté en majorité les candidats des deux partis pour leur préférer un candidat âgé de 8 ans : Ralph Wiggum. Surprenant nouveau visage qui vient d'avoir la faveur de 53% dans électeurs inscrits. Ah, un nouveau favori vient d'être couronné.
Homer : Hihi, dire que c'est moi qui ai déclenché tout ce tintouin à la téloche. [Les autres membres de la famille sont choqués]

SEQ 18 - INT/JOUR - Canapé des Simpson
[Seules, Marge et Lisa regardent la télé]
Voix-off TV : En direct de Washington, voici « Débat musclé » animé par Nash Castor.
Nash Castor : Notre titre à la Une « Ralph Wiggum président ? ». Il y a deux jours, celui qui fait pipi au lit a déclenché un tsunami dans les primaires de Springfield. Avec les 49 primaires qui sont prévues pour mardi prochain, est-ce que Ralph Wiggum peut passer de la rue Sésame à la Maison Blanche ? Adriatica Vel Johnson.
Adriatica Vel Johnson : Cher Nash, Ralph Wiggum est un souffle d'air frais dans un pays qui est à la recherche d'un changement d'air et il a déjà la métrise de la communication. Il n'y a qu'à voir sa vision de l'immigration...
Ralph : [Aux micros des journalistes] L'étranger, c'est danger.
Adriatica Vel Johnson : ... Et sa position strict sur les dépenses de l'Etat.
Ralph : [Se tenant à côté de sa tirelire avec quelques pièces autour de lui] J'ai pas plus de sous que ça.
Expert : Hé bien, je n'aime pas jouer le rôle de la limace qu'on trouve dans la salade mais on ne sait même pas si ce jeune homme est démocrate ou républicain. Et avant d'inviter Ralph au bal de la promo, nous devons savoir s'il porte un smoking ou un tutu. [Il rit]
Lisa : Maman, ils prennent la candidature de Ralph au sérieux. C'est une catastrophe.
Marge : En parlant de catastrophe, est-ce que tu as vu ça ? [Elle montre un journal] Le magasin Dodge a acheté trop de voitures et il n'a que ce week-end pour se débarrasser de tous les modèles de 2007.
Lisa : [Déçue de ne pas être écoutée] Ohhh.
Marge : Lisa, je suis sûre que la Wiggumania va finir par se tasser. Tu dois avoir foi dans la sagesse de l'électeur moyen.
[Homer et Bart entrent avec un t-shirt à l'effigie de Ralph]
Homer : Ralph président ! Ralph président !
Lisa : Oh, Seigneur.
Bart : Allez Lisa, prend le train de Ralph en marche. Il m'a dit que je serai ministre des bras tordus. Et voilà mon premier geste officiel. [Il lui fait un bracelet indien]
Lisa : Aïe, aïe, Ralph ne peut pas être président. C'est le plus bête du groupe de lecture des attardés de la classe.
Homer : Lisa, être président, c'est fastoche. Tu envoies l'armée et elle dégomme tout.
Lisa : Mais Ralph n'a que 8 ans. Et il est dit dans la constitution qu'on doit en avoir 35.
Bart : Pffouh la Constituion, la loi sur les Libertés Civiles a sonné le glas de tous nos droits.
Homer : [Moqueur] Ouuuh, la loi sur les Libertés Civiles ? Ça veut dire que le gouvernement peut savoir quel livre j'emprunte à la bibliothèque ? Quoi d'autre ? Le nom des opéras que je vais voir ? [Bart fait un high five à Homer]

SEQ 19 - INT/NUIT ORAGEUSE - Quartier général du parti républicain
[En conférence]
M.Burns : Nous sommes d'accord, nous annulons les autres primaires et nous offrons l'investiture du parti à ce nabot décervelé. [Il montre une photo de Ralph]
Riche Texan : Mes puits de pétrole jaillissent déjà pour cette petite chose de Wiggum.
Comte Dracula : [Au riche Texan] Tu as des chauves-souris dans le plafond, on le laisse même pas se servir des ciseaux des adultes.
Brich Barlow : Oui, il est un peu cruche mais c'était le cas de W.Bush et regardez les grandes... [Il s'autocensure en rigolant bêtement, gêné]
M. Burns : Mais au moins il a gagné la seconde élection. Espérons qu'ils ne trouvent pas les œufs cachés dans l'Ohio. [Tous le regardent muets un instant]
Brich Barlow : Ecoutez, le petit Wiggum est le meilleur candidat que nous ayons. [Tous acquiescent]

SEQ 20 - INT/NUIT ETOILEE - Bar à salades
[Une banderole affiche « Fermé ce soir pour cause de réunion du parti démocrate » à l'entrée du bar]
[En conférence]
Julio : Je déclare ouverte la réunion du parti démocrate, mes chéris. Si nous donnons l'investiture à Ralph Wiggum. On peut dire qu'on sera monté dans le train du succès. [Il rit] J'ai déjà préparé mon smoking à pinces et à paillettes pour le grand jour. [Le pantalon de smoking a des trous pour les fesses]
Ex-femme de Julio : Je suis d'accord avec mon ex mari : avec Ralph sur les bulletins, je ne vois pas comment on peut rater l'élection mais on le fera, parce que c'est comme ça que fonctionne le parti démocrate, chez nous. [Tout le monde acclame l'idée]

SEQ 21 - EXT/JOUR - Devant la maison des Wiggum
[La foule est divisée en deux : Un groupe porte des pancartes « Les républicains pour Ralph » et l'autre groupe « Les démocrates pour Wiggum »]
Kent Brockman : [A la caméra] Ici, Kent Brockman, en direct du QG de campagne de Wiggum où les deux partis se sont réunis pour faire la cour à l'enfant le plus charismatique depuis Drew Barrymore dans « Charlie ». Quand elle s'énerve, gare à l'incendie.
[Ralph sort de chez lui, intimidé. Kent Brockman pousse les autres journalistes]
Kent Brockman : [à Ralph] Les deux partis veulent t'offrir l'investiture, lequel tu veux ?
Chef Wiggum : Vas-y Ralphi, t'es invité par deux partis, un avec un âne et l'autre avec un élephant. Lequel tu veux ?
Ralph : [Reprend confiance en lui] Elmo.
Kent Brockman : Ah ! L'amiral Elmo Zumwalt ? Le chef des opérations navales de Richard Nixon ? Alors Ralph est républicain.
Lou : Pas si vite Kent. Zumwalt s'est présenté en 76 comme démocrate.
Chef Wiggum : C'est pas ça Lou, tu confonds avec l'Amiral Hyman Rickover.
Lou : Le père de la marine nucléaire ? Oh, tu parles.
Chef Wiggum : Y a qu'une façon de le savoir : Allons chez l'éditeur de l'Encyclopédie Universelle.
[Les deux policiers s'en vont en voiture. Ralph est entouré par les militants politiques et les journalistes, il panique et s'enferme chez lui, Lisa est déçue. L'ex-femme de Julio et Brich Barlow entrent chez Ralph par la fenêtre]
Ex-femme de Julio : Ralph chéri, sois démocrate. Deviens notre Alec Baldwin. [Elle monte Brich Barlow] Eux ils ont Stephen Baldwin. Comme ça on aurait chacun notre Baldwin.
Lisa : [Entre et accourt] Laissez-le tranquille, vautours.
Brich Barlow : Qui êtes-vous ?
Lisa : [Légèrement honteuse] Ralph et moi on est sortie ensemble.
Brich Barlow : Chouette, vous pouvez peut-être l'aider à choisir un parti. [Ils s'en vont]
Lisa : Ralph, ils n'ont pas le droit de te faire ça. Ils veulent juste se servir de toi.
Ralph : Peut-être que je veux me servir d'eux.
Lisa : Peut-être que tu... [n'en revient pas] quoi ?
Ralph : Me servir d'eux pour rendre sa grandeur au pays. Quand on sera en colère, on se servira que des mots. Comme ça le reste du monde jouera avec nous gentiment. Et les seuls cacas seront dans nos culottes.
Lisa : Finalement tu serais pas mal comme président.
Ralph : Et tu serais ma Première Da-Dame.
Lisa : Ça me plaît comme idée.

SEQ 22 - Spot TV
[Image d'un drapeau avec les symboles républicain et démocrate qui s'embrassent]
Kent Brockman (voix-off) : Voici un spot payé par les partis démocrates et républicains. Compatissant. [Image de Ralph parlant aux personnes âgées de la maison de retraite] Habile. [Pendant qu'il parle à des ouvriers, il se prend une barre de métal] Curieux. [Alors qu'il parlait à des agriculteurs, il se met soudainement à suivre une famille d'oies] Que des mots que Ralph Wiggum ne connaît pas. Mais il n'a pas besoin de les connaître. Il les vit tous les jours.
Lenny : [Témoigne dans le spot] Moi, je vais voter pour Ralph parce que son sourire me fait croire que tout va bien. Même si je sais que c'est pas vrai.
Bill Clinton : [Témoigne dans le spot] Je vais voter pour Ralph aussi mais ne le dites pas à qui vous savez.
Kent Brockman (voix-off) : Le 4 novembre, votez pour le dernier d'une grande lignée de présidents américains.
Ralph : [Sur les genoux de la statue d'Abraham Lincoln] Je veux un tricycle et un chat qui mangera pas mes jouets et un avenir radieux pour l'Amérique. Je suis Ralph Wiggum et j'ai été très sage. [Il met son doigt dans son nez, il est écrit « Ralph Wiggum : choisissez un gagnant »]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park