Haut de page

Punaise !

Saison 29 - Episode 16
Code : XABF10 | N° : 634 | Durée : 20'42

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 15-04-2018  06-04-2019  07-03-2019  07-04-2020

Titres étrangers

King Leer
Der Matratzenkönig
Szyslak király
Andiamo ai materassi!
El Rey del Colchón
Traição no Reino
Der Matratzenkönig
Patjapainajainen

Les Simpson à la TV

Lisa a le blues
S29E17

Lisa est conseillée d'arrêter le saxophone par Monsieur Largo et le principal Skinner...

Punaise !

Cet épisode sera diffusé le 27 novembre à 18h50 sur

Tous les élèves de l’école élémentaire de Springfield doivent se choisir un instrument de musique. Bart prendra le violon et Homer devra signer un contrat qui indique que ce dernier est responsable de rembourser le violon si jamais il est endommagé. Homer fera donc tout en son pouvoir pour que l’instrument de musique soit bien en sécurité. Après avoir sauvé le violon de la destruction à plusieurs reprises, Bart décide finalement de remettre le violon entre les mains de son père. Par contre, Homer qui se rend compte de tout le stress que le violon lui a causé, décide de le fracasser sur le sol. Pour fêter cette nouvelle liberté, Homer va se rendre chez Moe, mais la soirée se terminera abruptement, car Moe reçoit un appel étrange et met tout le monde à la porte. Homer, n'étant pas en état pour conduire, demande à Marge de venir le chercher et après avoir aperçu Moe, ils vont décider de le suivre. Ils vont finalement retrouvé Moe en train de se battre avec un homme plus âgé. Ensuite, Moe apprend à Homer et Marge qu’il s’agissait de son père et qu'il ne lui a pas adressé la parole depuis des années. Marge et Homer vont donc tenter d’aider Moe à retisser les liens familiaux entre lui et son père Morty...

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 252 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

Dr.Hibbert8 | 04/11/2020 à 15h15 | 15/20

Un épisode qui m'as paru assez agréable, que j'ai su apprécié du début à la fin. J'ai bien aimé le début avec le violon, c'est une manière plutôt originale de commencer l'épisode. Les scènes qui se succèdent montrant Homer voulant protéger le violon à tout prix est drôle. Cependant, comme bien d'entre vous, je ne comprend pas trop pourquoi il le détruit de cette façon par la fin. Mis appart cela, j'ai trouvé qu'une histoire qui nous en apprend plus sur la famille de Moe était un bon sujet d'épisode et ce n'était vraiment pas mal. J'ai du même fait aimer que les Szyslak soient vendeurs de matelas, et qu'il y ait une tension familiale entre-eux. Cette rivalité emmenait de l'action à l'épisode, et mis appart quelques scènes, ça se suivait vraiment bien, sans que je me sois ennuyé. C'est sûr, il n'y avait pas énormément de gags, mais plusieurs m'ont fait rire comme le chien dans la rue qui est autant soûl que Homer, Marge qui n'est pas capable de donner de l'affection à Moe, les diverses publicités de Moe et sa famille, le père de Moe qui donne des oignons aux enfants comme repas, les combats de chaussures entre les Syzlack, Marge qui s'imagine les différentes bêtises que Bart pourrait faire avec les instruments de musique, etc. Comme je m'attendais, la fin est un peu moelleuse, avec Moe qui se réconcilie, mais c'est vite rattrapée par les punaises qui tombent tout de même du bocal. En bref, un bon épisode que j'ai aimé du début à la fin, et ce, même avec les moments plus lents.
Dr. Nick | 07/06/2018 à 11h44 | 16/20

Le début est chouette, un peu exagéré à mon goût ceci dit, les scénaristes n'ont pas trop abusé de la façon dont ils peuvent traiter la méchanceté de Bart vis-à-vis d'autrui contrairement à d'autres fois dans cette saison (3 Scenes Plus a Tag From a Marriage et No Good Read Goes Unpunished pour ne citer qu'eux), mais ça reste assez too much. Mais c'est bien à partir de l'entrée en piste de l'histoire principale que, selon moi, l'épisode décolle et parvient à être constamment efficace. Bien sûr, il y a toujours ces soucis de continuité et tout ça, mais pour une histoire aussi réussie je suis prêt à passer outre. J'aime les nouveaux personnages introduits, leur relation avec Moe n'est pas toujours originale dans l'idée mais il y a des petits détails intéressants. Et c'est chouette de voir Moe en lui-même avoir une caractérisation plus humaine, c'est un aspect que j'aime bien voir, même si j'ai toujours aimé le personnage sous toutes ses anciennes facettes. L'épisode est solide, parfois plutôt touchant même, les Simpson ne font pas juste acte de présence et la durée est bien exploitée (l'absence de générique aidant). Ce n'est pas non plus l'épisode le plus riche en gags mais pas mal m'ont fait sourire voire même bien rigoler (le running gag sur le "I told you so", surtout à la fin), et j'ai passé un très bon moment. Comparé à la médiocrité générale de cette saison, une vraie bouffée d'air frais !
lenny bar | 22/08/2020 à 12h09 | 11/20

J'ai eu une sensation bizarre à la fin de cet épisode, d'un côté je trouve qu'il a plein de défauts mais d'un autre je l'ai quand même apprécié. Je ne serai certainement pas complétement objectif car j'adore Moe, et voir un épisode entier centré sur lui m'a fait plaisir... mais dans le fond l'histoire n'est pas de grand intérêt. Les Szyslak vendeurs de matelas ? Mouais. Faire ressurgir du néant une famille entière n'est pas très originale non plus mais vu qu'on ne sait rien sur Moe, ça ne m'a pas trop gêné. Je n'ai par contre vraiment pas aimé le début avec Bart et son violon... Déjà, pourquoi un violon ? Ensuite Bart est vraiment insupportable et dernier point, ce n'est absolument pas drôle. Si l'épisode c'était arrêté à la 3ème minute j'aurai certainement donné une note de 1/20 tellement ça m'a déplu. J'avais l'impression de revoir les pires épisodes de la saison 13 avec cette intro. Et une fois n'est pas costume, ou sont les gags ?! Voilà le peu que j'ai relevé : - Le chien plus saoul que Homer - Le père de Moe qui offre des oignons à ses enfants - Moe qui demande à Marge s'il peut dire qu'il se la tape - Les Szyslak qui se frappent avec leurs chaussures et qui se caressent avec ensuite - Barney qui rote et le chien du début qui l'imite..... De bonnes choses, beaucoup de mauvaises... mais Moe sauve l'épisode de la noyade de façon inexplicable
marianne6969 | 20/05/2018 à 05h51 | 12/20

Difficile de noter cet épisode car le fait qu'il ne respecte absolument pas le passé de Moe évoqué plus tôt dans la série me pose problème. Le passé de Moe tel que nous le connaissions apportait un charme un peu lugubre au personnage, Moe solitaire et renfermé sans famille avec un passé un peu sombre et malsain tout comme sa taverne se retrouve tout à coup fils d'un vendeur de matelas avec un frère et une soeur ... J'aurai aimé que le coté un peu sinistre hypothétique de son passé ressorte un peu plus dans cet épisode avec des bizarreries et du mystère... Les scénaristes sont allés dans une autre perspective un peu plus conforme et c'est dommage. Pour ce qui est de l'histoire en elle même, elle est pas trop mal et je préfère nettement une histoire comme celle-ci; un peu nouvelle avec des prises de risque et axée sur un personnage récurrent de la série qu'une énième histoire répétitive ou axée sur un guest ou un nouveau personnage dont on se beurre la noix. J'ai bien aimé la construction de l'épisode et son rythme et je ne me suis pas ennuyée. À certains moments cet épisode donne l'impression que les scénaristes manquaient d'idées et le dernier acte manque d'originalité. Je pense vraiment qu'on aurait pu bien mieux faire avec le sujet de base et l'histoire me laisse un peu sur ma fin.
Lionel_B | 09/08/2020 à 19h40 | 13/20

QUOI ! Le père de Moe n'est pas le Yéti ! Et sa famille n'a pas d'accent ! Bon, ça reste quand même un épisode agréable, pour avoir développé de façon investi le background de Moe, là où ça a été traité pour la blague. Alors bien sûr les origines de mythes peuvent être décevante, et je comprendrais qu'on n'apprécie pas, mais pour moi ça allait. Oh et l'épisode à pleins de bons gags ! Tout le début avec Homer et le violon, les clients du bar qui croient qu'on a fait un canular téléphonique à Moe, "C'est toi qui est sobre", tout ce qui concerne les chaussures, Moe qui demande à son père s'il va saboter les matelas, mais qui lui répond que c'est lui qui va le faire, l'autre magasin de matelas qui sabote l'entreprise des Szyslak, la salle de gym, "je ne te pardonnerai jamais ce que Papa t'as obligé de faire", Homer qui demande s'il peut complimenter Lisa à la place de Bart, Homer qui se retient de dire "je te l'avais dit", le contact physique entre Moe et Marge, Homer qui jette de la peinture sur Patty et Selma, les matelas de Moe caché dans son bar. Bon, par contre, la fin est très brusque.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park