Haut de page

Ados mutants à cause du lait

Saison 27 - Episode 11
Code : VABF04 | N° : 585 | Durée : 20'18

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 10-01-2016  03-11-2018  17-11-2016  07-04-2020

Titres étrangers

Teenage Mutant Milk-Caused Hurdles
Die Milch macht’s
Tejérzékenység
Ostacoli per teenager mutanti provocati dal latte
Obstáculos causados por la leche en adolescentes mutantes
O Leite Modificado e a Ameaça Mutante
Die Milch macht’s
Teinimutanttimaito
Mlekiem sprawione potyczki nastoletniego mutanta

Rechercher sur le site

L'anecdote du jour

Dans Monsieur Chasse-Neige (s4) Lenny était censé être au départ le rival d'Homer, et non Barney.

Les Simpson à la TV

Bart n'est pas mort
S30E01

Jimbo défie Bart de sauter d'un barrage. Bart finit à l’hôpital et pour détourner l'attention, il prétend avoir vu Jésus...

Ados mutants à cause du lait

Alors que Willie donne piètrement une leçon de poésie, c’est le chaos dans la classe de Bart au cours élémentaire de Springfield. Le superintendant Chalmers interrompt le cours au moment où il commence à jouer de la cornemuse et le remplace par mademoiselle Berrera, ancienne sergente de l’Air Force. C’est alors que Bart se met à se comporter comme un élève modèle, ressentant une attirance naissante pour sa nouvelle prof. Pendant ce temps, Homer part acheter du lait au mini-marché et se laisse avoir par la publicité d’une nouvelle marque, le Buzz Milk, dont les effets sur les adolescents sont encore inconnus. Le lendemain, à table, Bart apparaît totalement métamorphosé dans l’espoir de séduire sa nouvelle maîtresse. Lorsqu’elle le surprend en train de faire un graffiti sur un mur, mademoiselle Berrera demande à lui parler après les cours. Ce premier moment intime entre lui et sa professeure lui fait penser qu’il a le champ libre dans son cœur, jusqu’à ce que Skinner fasse irruption et lui vole la vedette, notamment pour son physique d'homme plus mature. C’est alors que le jour d’après, Bart se retrouve affublé d’une moustache naissante et Lisa des premiers signes de puberté, tout cela à cause du lait. Le temps de la maturité arrivé, Seymour devient le principal rival de Bart, alors que Lisa tente de masquer ses boutons d’acné avec du maquillage, ce qui la rendra de plus en plus populaire...

Références

Tortues Ninja (Teenage Mutant Ninja Turtles)  ? Titre de l'épisode en VO. (Teenage Mutant Milk-Caused Hurdles)

Musiques de l'épisode

"Push It To The Limit" ("Scarface") de Paul Engemann  ? Musique dans le Gag du canapé
"Tuesday Afternoon" de The Moody Blues  ? A la suite que Monsieur Berrera propose à Bart de l'aider pour l'école le mardi après les cours.

Personnages de l'épisode

Carol Berrera

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 288 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

Dr.Hibbert8 | 22/09/2020 à 04h18 | 11/20

Un épisode qui passe tout juste au dessus de la moyenne. L'épisode débute donc après un gag du canapé assez long, étrange, mais sympathique. L'histoire est quand même originale, mais c'est quand même très bizarre et étrange. J'ai également remarqué que plusieurs scènes ou idées ont été repris d'anciens épisodes. Le début avec la classe qui devient fou avec Willie qui remplace l'enseignant est assez drôle, mais ça ressemble à "Un ennemi très cher" -s5, lorsque Martin est enfermé dans la cage. Un autre exemple est probablement Homer qui se rase avec sa barbe qui repousse immédiatement qui à déjà été vu dans "Une soirée d'enfer" -s1 et dans "Un poisson nommée Fugu" -s2. Sinon, l'histoire se suit bien, c'est un peu lent, mais quelques gags sauvent la mise et comme je l'ai dit, beaucoup de scènes viennent de d'autres épisodes. La fin de l'histoire est vraiment mal foutu, ça se règle en un instant, sans fournir de réelle explication. L'histoire de Bart et Skinner est correcte, ça se suit bien. Également quelques gags sympathiques pour aider à remonter l'épisode, mais ça m'as grandement fait pensé à l'histoire secondaire de "Flaming Moe" -s23. La fin est déjà mieux que l'histoire du lait, et ça se termine sur un gag. Ceux que j'ai aimé (Homer qui répond N quand Bart demande A ou B, le père de Nelson qui a eu un autre fils, Ned qui ressent qu'une moustache est maltraitée, etc...) Pas mauvais comme certains le laisse entendre, juste passable.
lenny bar | 02/02/2019 à 17h01 | 13/20

Comme pour l'épisode précédent, je suis un peu embêté. Cette histoire de lait qui accélère la puberté chez les enfants est du grand n'importe quoi mais je n'ai pas passé un mauvais moment. La rivalité entre Bart et Skinner n'est pas mauvaise mais est faite un peu maladroitement. Et l'histoire secondaire sur Lisa avec ses boutons (Encore un épisode sur Lisa cette saison !) était assez fade. Le gag du canapé style série années 80 est étonnant mais assez marrant je trouve. L'épisode se termine également n'importe comment. Dommage. Malgré tout, j'ai trouvé l'épisode assez drôle, j'aime particulièrement voir Bart avec une moustache jaune ;D C'est tout bête mais ça me fait rire. Sinon, j'ai aussi aimé : La cornemuse qui sert de cigarette électronique, Le père de Nelson qui confond son fils avec un autre de ses gamins, Patty qui regarde la prof par la fenêtre, Ned qui ressent qu'une moustache est maltraitée quelque part ailleurs, Homer sans barbe avec sa fossette au menton, Bart qui demande "A ou B" et Homer répond "N". - EDIT 2023 : Bon, soyons honnète cette histoire c'est du grand n'importe quoi... mais elle est bonne ! J'ai passé un bon moment devant et surtout j'ai rigolé plusieurs fois ! C'est ce que j'attend d'un épisode des Simpson, tant pis sur l'histoire est débile, si je rigole c'est gagné... Et encore, on a déjà fait plus crétin comme histoire. Là, pour le coup, je vais donner 2 points de plus à ma note de 2019 : 13/20
Simpsmania | 27/01/2019 à 21h59 | 8/20

Bon, nous n'allons pas nous mentir, c'est vraiment un épisode loufoque. J'ai, pour une fois, beaucoup apprécié le gag du canapé. Le scénario portant sur les effets secondaires d'un lait traficoté était assez plaisant sur le papier... mais le résultat n'est pas franchement à la hauteur. Car les deux intrigues concernant Bart et Lisa n'offrent finalement qu'un intérêt bancal pour un épisode qui l'est tout autant. Le lait provoque une puberté prématurée ? Aussitôt, Bart se voit affublé d'une moustache à faire littéralement friser celle de Flanders et Lisa éprouve les joies de l'acné juvénile. Amusant ? Pas tellement. Bart éprouve une attirance pour sa nouvelle enseignante aux faux airs de Lara Croft et se livre à une joute ridicule au possible avec Skinner. Ne retenons que cela, car la personnalité de Carol est aussi creuse que le Grand Canyon. Quant à Lisa, jamais découragée dans sa quête de popularité, elle ne trouve rien de mieux que de se maquiller à outrance pour masquer ses imperfections. Et la fin ? Les boutons de Lisa disparaissent comme par enchantement et Bart enlève sa moustache comme s'il s'agissait d'un postiche. Dénouement bâclé et surtout incohérent. Retenons juste : un bon gag du canapé, le fait de voir à quoi ressemble Homer correctement rasé, une bonne idée de base, Nelson qui découvre que son père a abandonné un autre fils... parce qu'il n'y a, honnêtement, pas de quoi boire du petit lait.
Lionel_B | 25/07/2020 à 11h32 | 8/20

"Ados mutants à cause du lait"... Ou comment faire pour résumé tout l'épisode en un titre, la référence à Tortue Ninja ne saute pas aux yeux en VF. À ma grande surprise, cet épisode est moins médiocre que dans mes souvenirs, mais il reste tout même mauvais, malgré qu'il soit rattaché à un excellent gag du canapé. Je ne suis pas pris par l'histoire A, la rivalité amoureuse entre Bart et Skinner pour la nouvelle prof de Bart, et qu'on rend légitime alors que la pédophilie est un crime, pour finalement finir sur Bart qui accepte sa défaite (ce qui est bien), mais qu'on trouve moyen de rendre Skinner malheureux parce que sa mère a brisé son couple en quelques secondes. Je sais pas vous, mais ça me déprime de voir Skinner ne jamais trouvé l'amour. Puis on a l'histoire B avec Lisa qui devient populaire en se maquillant, ce qui ne semble pas très engageant au début, mais a finalement un très bon dénouement. Mais tout ça est relié par cette histoire sans queue ni tête de lait qui fait accélérer les hormones. Cet épisode aura tout de même de très bons gags, les plus mémorables étant les adultes également amoureux de la nouvelle prof, avec le retour du père de Nelson et Patty et Ned qui ressent la moustache de Bart.
Dr. Nick | 16/01/2016 à 18h48 | 4/20

Waouh, vous savez ce que j'ai eu l'impression de voir ? Un épisode qui s'est voulu "so bad, it's good". Sérieux, j'ai poussé un gros "Okaaaay" à la fin tellement l'ensemble m'a paru exagéré en terme de bêtise. Déjà la nouvelle prof de Bart n'a aucune profondeur, je me fichais totalement d'elle, c'est juste "elle est jolie, elle est cool, c'est l'essentiel, on s'en fout de sa personnalité" du coup je ne me suis pas senti concerné par l'histoire, histoire qui n'est de toute façon pas intéressante du tout. Encore une fois, Lisa et ses énièmes problèmes de popularité, déjà c'est mauvais, mais en plus ils décrédibilisent le personnage (c'est quoi ce changement de comportement bidon ?) et le plus rigolo, c'est qu'en tentant de faire un contrepied avec la conclusion, ils la rendent encore plus stupide. L'histoire de Bart est vide, plate comme tout, et comme je l'ai dit, j'ai eu l'impression que les scénaristes ont cherché les pires gags possibles et les ont cumulés en un seul épisode (mention spéciale pour la scène avec Nelson et son père, l'un des gags les plus ridicules de l'entièreté de la série). Et puis ce gag du canapé de merde, sérieux... Insipide et ridicule.
L'équipe du site | A propos
©2000-2024 The Simpsons Park