Haut de page

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Papa furax - le film

SEQ 1 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV
[Bart est seul à la maison. Il regarde la télé en buvant une canette de soda. Un cartoon de Itchy et Scratchy est diffusé : il s'intitule «La grande bataille de Chine». Dans l'épisode qui se déroule donc en Chine, Scratchy jeune aide un vieillard à ramasser des algues. Il est marqué à l'écran «Chapitre 1 : Un jour fatidique». Itchy, dont la tenue fait penser à celle d'un samouraï, passe devant les chats à cheval. Il se frotte la main contre la tête comme s'il avait chaud. Il s'adresse au vieillard en chinois qui est sous-titré]
Itchy : Vieux, donne ton chapeau.
Vieillard : Il me protège du soleil.
Itchy : Je vois. [Itchy prend un sabre et tranche la tête du vieillard pour lui prendre son chapeau et s'en va. Scratchy tend le poing comme pour jurer de se venger. On le voit sur le plan suivant grimper les escaliers du monastère Miaou-lin. Arrivé au sommet, Scratchy voit un vieux sage et le salue directement. Le sage frotte sa barbe. Scène suivante : c'est le début du chapitre 2 intitulé «Un meilleur lendemain». Scratchy et son maître s'entraîne, on ne voit que leurs ombres. Puis Scratchy soulève deux seaux en escaladant une montagne. Au sommet, il s'écroule. On s'aperçoit que le sage et sa femme étaient dans les seaux, ils se tiennent la main en regardant le soleil se coucher. Sur le plan suivant, le maître tient une canne avec au bout une plume. Scratchy tente de l'attraper. Il y arrive et écrase la plume dans sa main. Plan suivant : une autre séquence d'entraînement où on ne voit que leurs ombres. A un moment, ils commencent à danser la valse ensemble. Ensuite, Scratchy donne des coups de poings sur une feuille pour y faire des trous. Il s'agit d'une feuille de test géante. Le maître la glisse dans une machine et il est indiqué «Prêt pour la vengeance». Scratchy se dirige vers le temple d'Itchy pour l'affronter. C'est le début du chapitre 3 : «Le conflit final». Scratchy frappe à la porte et Itchy lui ouvre. Ce dernier a beaucoup vieilli. Scratchy enlève son chapeau de paille pour montrer qui il est] [Toujours en chinois sous-titré] Entre et meurs. [Itchy et Scratchy s'affrontent. Ce dernier prend rapidement le dessus. Il s'apprête à donner le coup de grâce à Itchy quand son maître apparaît]
Maître : La meilleure arme est la pitié. [Scratchy lâche alors Itchy et s'agenouille devant son maître]
Scratchy : Merci de me libérer de la vengeance.
Maître : Blaireau ! [Le maître retire son masque : il s'agit d'une souris déguisée. Elle retiens Scratchy tandis qu'Itchy le découpe en rondelles avec un sabre. Les morceaux atterrissent dans un bol. Les deux souris prennent des baguettes et mangent les morceaux. Bart, devant sa télé, rigole, puis il éteint la télé]
Bart : Whoa ! La famille n'est toujours pas rentrée. J'fais quoi maintenant ? [Il regarde le ventilateur au plafond. Il imagine que c'est un clown qui lui adresse la parole]
Clown : Et que la fête commence ! [Bart hausse les épaules puis va chercher une chaise]

SEQ 2 - INT/JOUR Yogourts Pink Beardy
[Le reste de la famille mangent des yogourts dans un restaurant à yogourts à côté du Hollandais Rissolant. Marge semble inquiète]
Marge : Bart est seul depuis 23 minutes. On mangera ces yogourts en chemin, les enfants.
Homer : Attends, j'ai pas choisi mon mélange. [Homer est devant le comptoir] Bon alors, je vais prendre un peu de... ça ! [Il pointe le gobelet à pourboire]
Ado boutonneux : Ça, c'est mon pot à pourboire.
Homer : Mélangez-le avec. [L'ado boutonneux mélange son pourboire avec le yogourt d'Homer]

SEQ 3 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV
[Bart attache le bout d'une corde au ventilateur, l'autre bout autour de sa taille. La corde est éparpillée un peu partout dans la maison. Bart enclenche le ventilateur et se place sur son skateboard. La corde le fait d'abord traverser la fenêtre du salon]
Bart : Whoa, caramba ! [Il traverse la cuisine en faisant tomber plusieurs objets. Ensuit, la salle à manger, puis il monte les escaliers en faisant tomber les cadres aux murs, il traverse une fenêtre et atterrit chez les Flanders]

SEQ 4 - INT/JOUR Maison des Flanders - Salle à manger
[Les Flanders mangent un sandwich quand Bart les interrompt. Il s'arrête et prend le sandwich de Rod]
Bart : Laisse-moi te le rafraîchir. [Il ouvre le sandwich et rote dessus puis repart, toujours tiré par la corde]

SEQ 5 - EXT/JOUR Devant la maison des Simpson
[La corde fait traverser à Bart le toit de la maison et passe par la fenêtre du salon pour entrer]

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV
[Bart continue à tout casser dans la maison]
Bart : J'adore le samedi ! [Il revient au salon. La corde le fait tournoyer avant de le rapprocher dangereusement du ventilateur] Oooh ! [Il voit à nouveau un clown]
Clown : [Menaçant] Je vais te tuer, mon petit ! Ha ha ha ha ! [Bart tire sur le levier pour arrêter le ventilateur. Il tombe par terre]
Bart : Oh, j'en ai marre. [Il détache la corde et s'aperçoit que la maison est sens dessus-dessous. La famille vient tout juste d'arriver]
Homer : [Fâché] C'en est trop, mon garçon ! Je mange ton yogourt.
Marge : Tu l'as déjà mangé dans la voiture !
Homer : [Doucement] Lui, il le sais pas.

SEQ 7 - INT/JOUR Maison des Simpson - Séjour
[Les Simpson nettoient les dégâts que Bart a causé]
Homer : [Fâché] Espèce d'andouille ! Tout ce que tu fais, c'est me coûter du fric ! Un fric que je pourrais gaspiller. [On sonne à la porte. Marge va ouvrir. Un homme se trouve devant la porte]
Milwood : Est-ce que Bart Simpson est ici ? Parce que je viens faire de lui et de sa famille des gens très riches.
Homer : Très riches ? [A Bart, doucement] Hé, n'oublies pas le gars qui t'as emmené à l'école une fois. [L'homme rit]
Milwood : Je ferais mieux de me présenter. Je m'appelle Herman Milwood et ma société fabrique... [Un enchaînement de séquence nous montre la famille et Milwood dans le séjour sur des sièges] ... l'aéro-siège.
Lisa : Le plus confortable des sièges ergonomiques existants.
Homer : Et qu'est-ce qui vous amène ici, monsieur sièges ?
Milwood : [A Bart] Bart, te souviens-tu de ceci ? [Milwood prend une tablette et montre à Bart un cartoon de Papa Furax. Il fait nuit et Papa Furax marche dans la rue. La lune est basse et se plante dans son œil. Papa Furax prend la lune et la lance, et elle revient comme un boomerang pour se planter dans son crâne]
Bart : Eh, c'est Papa Furax ! Le semi-autobiographique dessin animé que j'ai créé sur le web.
Homer : [A Milwood] Je l'ai forcé légalement à dire semi.
Milwood : La start-up multimillionnaire qui a mis Papa Furax sur le net a commandé un tas de mes sièges. [Flash-back en 1999. On voit le studio de Papa Furax dans lequel le personnel s'amuse de différentes façons] Mais quand la bulle technologique a éclaté... [Le plan suivant montre le studio en feu avec le personnel qui panique. Une personne prend un extincteur et casse une borne d'arcade qui recrache des pièces. Retour au présent] Les sièges n'ont jamais été payés, alors nous avons récupéré les seules choses qu'il restait, les dessins animés. [Il prend sa tablette et montre différentes images de dessins animés aux Simpson] Pénis de l'espace, Projet Internet de Geena Davis, John Stankworth : Inspecteur péteur, Les aventures de Parodie Man, et le plus important, Papa Furax, parce que maintenant, je veux en faire un grand film.
Bart : [Ravi] Mon dessin animé idiot un grand film ? Merci !
Milwood : Ho ho, ne me remercie pas. Remercie Hollywood d'être à court de bonnes idées.
Homer : [Il frotte la tête de Bart] [Ravi] Mon pitit Roman Polanski.
Marge : [Furieuse] Homer !
Homer : Quoi, qu'est-ce qu'il y a de mal à être Roman Polanski ? [Marge murmure quelque chose à Homer] Il a quoi ? [Furieux] Espèce de monstre ! [Il étrangle Bart] Espèce de...

SEQ 8 - INT/JOUR Studio Nickel 'n' dime - Entrée
[Homer, Bart et Milwood traversent le couloir qui mène à l'intérieur du studio]
Bart : Merci de me laisser faire ce film, M. Milwood. J'ai toujours kiffé les dessins animés, même si je remonte au très précoce Bob l'éponge.
Milwood : Eh bien je crois que ton film a un vrai potentiel. Tout le monde a eu un Papa Furax, même moi. [Il a un souvenir de lui étant enfant : il fabrique un siège pendant que son père le gronde]
Père de Milwood : [Énervé] Pourquoi tu fabriques des sièges, nom d'un pétard ?! Dans cette famille, on s'assoit sur le sol ! [Le reste de sa famille est par terre en train de manger. Le souvenir s'arrête et Milwood lâche une larme]
Milwood : Maintenant Bart, c'est ici que nous allons t'aider à nous donner ta vision de la vie. [Milwood ouvre les portes du studio. Homer et Bart voient le personnel en train de travailler sur des ordinateurs]
Dessinateur : [Enthousiaste] Oh mon dieu, c'est Bart Simpson !
Dessinatrice : Et Papa Furax en personne !
Dessinateur : C'est comme voir Mickey Mouse et Walt Disney en même temps ! [Homer, gêné, imite le rire de Mickey Mouse]

SEQ 9 - INT/JOUR Studio Nickel 'n' dime - Salle d'animation
[Homer est avec une bande d'animateurs]
Animateur : M. Simpson, je suis responsable de l'équipe qui anime vos fesses. [Il fait défiler plusieurs feuilles rapidement. Elles montrent Papa Furax en train de se taper les fesses] Un détail à nous donner de la vraie vie ?
Homer : [Homer sort un jeu de cartes de sa poche] Observez. [Il glisse les cartes dans son pantalon et arrive à les mélanger et à les faire glisser hors de son pantalon avec ses fesses. Les animateurs sont stupéfaits. Homer range ses cartes et prend une bouteille de soda. Il la décapsule avec ses fesses et la tend au responsable de l'équipe] Soda ?
Animateur : Euh, non merci.
Homer : Et plus pour moi ! [Il met la bouteille à l'arrière de son pantalon et le soda coule dans son derrière. Il semble détendu]
[Le plan suivant nous montre Bart avec des animateurs devant plusieurs dessins de Papa Furax. Une femme se dirige vers Bart]
Femme : Bart, nous avons une mauvaise nouvelle. L'acteur qui faisait la voix originale de Papa Furax ne peut pas faire le film. Il s'est bousillé la voix en hurlant qu'il n'a jamais été payé ! C'est la première fois que ça arrive !
Bart : Ah, pinaise ! Qu'est-ce qu'on peut faire ?
Femme : [Interrogative] Eh bien... Le dessin animé est basé sur ton père. Peut-être peut-il faire la voix. Il peut se mettre en colère à la demande ? [Bart montre à la femme son père en train de se balader dans le studio en chantonnant. Il croise un mur et fait demi-tour. Il croise un autre mur et change de trajectoire. Il s'énerve progressivement. Puis il est en face du bureau d'un animateur et s'énerve. Il court à travers le studio en hurlant. Il tape du pied sur un mur et fait s'écrouler les autres murs comme des dominos. Les animateurs sont paniqués]
Bart : Hé, Homer, tu veux faire la voix de Papa Furax ?
Homer : [Furieux] Ce sera vraiment un honneuuuur !!!

SEQ 10 - INT/JOUR Studio Nickel 'n' dime - Salle de doublage
[Sur la porte du bâtiment 1, il y a une affiche avec inscrit dessus «Séance de lecture». A l'intérieur, il y a deux policiers devant un plateau de muffins réservés aux producteurs, et on peut voir Bart, Lisa et une équipe de doubleurs présents dans la salle, chacun avec un script à la main]
Bart : Merci à tous d'être là. Une annonce : la voix de Papa Furax sera diffusée par téléphone aujourd'hui.
Homer : [Par téléphone] Il y a quelque chose qui se passe à la centrale...

SEQ 11 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Cafétéria
[A la centrale, c'est le mardi tacos. Homer est à la cafétéria avec Lenny. La serveuse, vêtue d'un sombrero, sert des tacos]
Homer : ... nucléaire qui est un peu plus important que ta lecture de scénario.

SEQ 12 - INT/JOUR Studio Nickel 'n' dime - Salle de doublage
[Lisa commence à lire le script]
Lisa : Hum hum. Papa Furax, le film. Papa Furax s'adresse à la famille du haut de l'escalier.
Homer : [Par téléphone] Famille, aujourd'hui je reçois le diplôme de fin d'études de gestion de la colère.
Lisa : Papa Furax glisse et s'écrase au bas de l'escalier.
Homer : Bruits de souffrance.
Lisa : Non, papa, ne dis pas «Bruits de souffrance». Tu fais des bruits de souffrance.
Homer : Ah, d'acodac. Heu, Lenny, frappe-moi avec cette chaise.
Lenny : D'accord. [Lenny frappe Homer qui pousse un cri de douleur. Il gémit, puis la communication est coupée]

SEQ 13 - INT/NUIT Studio Nickel 'n' dime - Salle de visionnage
[Devant le bâtiment 2, il y a une pancarte indiquant la projection du film. En salle de visionnage, plusieurs personnes sont présentes pour voir le film. Bart fait la présentation]
Bart : Bonjour tout le monde. Je suis Bart Simpson, le créateur de Papa Furax. Pour faire ce film, j'ai dû manquer plein d'heures à l'école. Et j'ai traversé plein d'autres épreuves. J'espère que vous l'aimerez autant que moi. [Bart quitte la salle. Le film commence. A l'écran est inscrit le titre du dessin animé, et Papa Furax apparaît à l'écran]
Papa Furax : Le film !

SEQ 14 - INT/NUIT Studio Nickel 'n' dime - Salle de projection
[4 heures et 35 minutes plus tard, Les Simpson attendent dans la salle de projection. Milwood entre dans la pièce]
Bart : [Inquiet] Qu'est-ce qu'ils en pensent ?
Milwood : [Il amène une télévision] N'en venons pas trop vite aux conclusions. On va regarder la cassette du public assistant à la projection. [Milwood met une cassette dans le magnétoscope et on peut voir à l'écran le public en train de rire, d'applaudir et de siffler] Maintenant, vient le moment où le film démarre. [Cette fois, le public est en train de râler]
Homme du public : [Furieux] Pour l'amour de dieu, arrêtez le massacre ! [Il secoue le siège devant lui et devient triste] Arrêtez le massacre ! [La cassette s'arrête]
Bart : [Déçu] Ooooh...
Homer : Sois pas triste, fiston, tout le monde fait des erreurs. La tienne est juste publique et très chère. [Bart est dépité]
Lisa : Tu sais, ton film n'est pas si mauvais. Si tu coupes les choses qui ne marchent pas, ça pourrait faire un super court-métrage !
Bart : [Interrogatif] Court-métrage ?
Lisa : Beaucoup de grands réalisateurs comme Wes Anderson, Franck Tashlin et Tim Burton ont commencé avec des courts-métrages.
Bart : Cite-m'en d'autres.
Lisa : Taylor Hackford.
Bart : [Ravi] Ben je sais pas qui c'est, mais tu m'as convaincu. Mettons nous à couper. [Bart prend la pellicule du film et commence à la couper en petits morceaux avec un couteau]

SEQ 15 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée
[On sonne à la porte. Marge va ouvrir. Luigi le cuisinier est devant la porte]
Luigi : Buongiorno. Où il est, le Bart Simpson ? [Bart arrive]
Bart : C'est moi, le Bart.
Luigi : [Enthousiaste] Bravissimo ! Tu me connais comme Luigi le spaghettio, lo ma je suis ici en ma qualité de membre du club de la presse étrangère à Hollywood ! Ton court-métrage d'animation, «Papa Furax», ou, comment nous l'appelons dans notre langue à pizza, «Papa Apoplettica», elle a été nominé pour une Goldena Globe. [La famille est surprise] Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, j'ai une moins bonne nouvelle à annoncer à Sir Anthony Hopkins. Sir Anthony ! [Anthony Hopkins est en face de la maison des Simpson sur une chaise pliante, en train de jouer avec un 4x4 téléguidé] Votre pizza, elle va être en retard !
Anthony Hopkins : [Menaçant] Va te faire voir, va te faire voir en enfer !

SEQ 16 - EXT/NUIT Cérémonie des Golden Globes - Devant le bâtiment
[C'est la cérémonie de remise des Golden Globes. Plusieurs célébrités arrivent en limousine, photographiés par de nombreux paparazzis. Les Simpson sortent d'une limousine, mais lorsqu'ils passent devant les paparazzis, ceux-ci arrêtent de photographier]
Homer : [Etonné] Hein ? Hein ? [Les paparazzis recommencent à photographier à l'approche d'autres célébrités. Lisa voit arriver plusieurs personnes en trottinette et la plupart ayant un jouet à la main]
Lisa : [Enthousiaste] Ho, l'équipe de création de Mixar ! Excusez-moi, j'ai vu absolument tous vos films, sauf Cars, et je n'arrive pas à croire que mon frère soit dans la même catégorie que les Rembrandt du digital de ma génération.
Animateur de Mixar : Alors, ça fait de ton frère notre concurrent. Randy, exprime-lui nos sentiments là-dessus. [Randy Newman commence à jouer du piano et chante une chanson parodiant «You've got a friend in me» de Toy Story]
Randy Newman : [Chant] Tu as un ennemi, tu as un ennemi ! J'espère que tu assure, parce qu'on a la dent dure, oui tu as un ennemi ! Tu as un ennemi ! [Pendant qu'il chante, une lampe de chevet géante arrive et éclaire Lisa. Elle s'écarte et se retrouve face à une caricature de M. Patate mais en carotte avec une matraque à la main, puis face à une caricature de Wall-E qui lui pointe un pistolet. Lisa s'en va et Randy continue à chanter] Dou dou dou dou, di da, on le hait, du da du dou du da daaa...

SEQ 17 - INT/NUIT Cérémonie des Golden Globes - Auditorium
[La cérémonie va bientôt commencer. L'acteur Ricky Gervais se dirige vers le bar et s'adresse au serveur. Il y a une pancarte sur le bar avec le portrait de Ricky Gervais et inscrit juste dessous «Ne laissez pas cet homme présenter»]
Ricky Gervais : Salut. Oui, c'est moi, ha, Ricky Gervais. Heu, gin tonic, dit Tanqueray, s'il vous plaît. Je suis payé pour boire ça dans mes films. La somme n'a pas d'importance. Beaucoup pour vous, soyons honnêtes, pas tant que ça pour moi. [Pendant que le serveur range les bouteilles, Ricky Gervais dépose un billet dans le verre à pourboire] Ah ! Ah, vous n'avez pas vu ? J'ai mis un pourboire là, un gros ! Un à deux chiffres. 10, le plus petit des à deux chiffres, mais néanmoins, 10 dollars, ha ha, c'est beaucoup d'argent pour vous, peu pour moi. Mais, 10 dollars quand même, regardez, là.
Serveur : Le billet de 10 ? Il était là avant.
Ricky Gervais : Mais il y était pas ! Qui d'autre ici donnerait un pourliche de 10 dollars ? Keith Urban ? Helen Mirren ? Ha ça, ça m'étonnerait, ils peuvent pas parler aux gens simples comme moi. Vous avez vu, on a sympathisé. Vous pensez «Whoa, il est riche, il est célèbre, il a de... de supers abdos...» Coach personnel. Vous pouvez pas vous l'offrir, j'étais gros, je mangeais très mal. Vous, vous le faites toujours. Mais vous faites «Whoa, regardez-le ! Combien ce costume a dû lui coûter ?» Rien ! Je l'ai eu gratos, c'est ce qui arrive quand on est une célébrité. [Il semble vouloir appeler Helen Mirren] Helen ? Helen ? Ah, elle m'entends pas. Helen ! Mirren ! Mais pour qui elle se prend, elle ? Manteau de fourrure, pas de culotte... [Il prend son verre] Bon enfin, heu mon pote, il y a votre glace qui fond. [Une statue de glace en forme de Golden Globe est en train de fondre. Pendant que le serveur la regarde, Ricky Gervais reprend le billet qu'il a mis dans le pourboire et repart. La cérémonie commence]
Voix off : Et maintenant, pour présenter le Golden Globe du meilleur court-métrage d'animation, Russel Brand. [L'acteur Russel Brand arrive sur la scène]
Russel Brand : C'est super de se retrouver là avec tous ces vieux amis que j'ai pas vu depuis notre désintox. Non non, je plaisante, aucun de vous n'est mon ami. [Quelques célébrités lui jettent un regard furieux] Et maintenant, les nommés pour le meilleur court-métrage d'animation : Les frangins de Beauville. [A l'écran est projeté le court-métrage qui parodie Les triplettes de Belleville. Deux hommes sont assis sur une table, un troisième amène un plateau avec du fromage et du raisin dessus. Il y a un chien allongé par terre. Le premier homme aspire du fromage avec son nez. Il éternue et le fromage ressort de son nez en petits cubes. Le deuxième aspire le raisin avec son nez. Il éternue et du vin en sort. Le troisième aspire des cure-dents. Il éternue et en ressort une petite Tour Eiffel en cure-dents. L'homme se met à saigner gravement du nez. Il court autour de la table. Le chien renifle et lèche le sang tandis que les deux autres hommes rigolent. Le court-métrage s'arrête] Le printemps de Persepoils. [Un autre court-métrage démarre. Il se déroule, en noir et blanc, dans une ville ravagée par la guerre. Des tanks roulent à travers la ville déserte. Une petite fille regarde une plante qui n'a pas bourgeonné. Un tank arrive. Il voit la plante et tire sur une réserve d'eau. L'eau s'écoule sur la plante et celle-ci devient une fleur. La fille glisse la fleur dans le fusil du tank. Celui-ci éternue et tire sur un papillon qui est pulvérisé. Des morceaux du papillon tombent du ciel. La fille attrape un morceau du papillon avec la langue et l'avale, puis s'évanouit. Le tank pleure. Le plan suivant, on voit la ville reconstruite avec des enfants qui jouent. Le tank est encore là. Il y a une explosion et ensuite le cartoon s'arrête] Condiments, des studios Mixar. [Le public applaudit. L'équipe de Mixar semble ravie. L'un des animateurs sort du polish pour récompenses] Et Papa Furax.
Homer : Whouhou !
Russel Brand : Et le Globe est attribué à... [Il ouvre l'enveloppe] Papa Furax ! [Le public applaudit. Bart va sur scène pour prendre la récompense mais Homer y est déjà et pousse des cris de joie. Bart s'apprête à parler dans le micro mais son père le pousse]
Homer : [Enthousiaste] J'ai beaucoup de gens à remercier ! [Bart sourit] La vie de Papa Furax est en partie Walter Matthau : [Il imite la voix de Walter Matthau] Hey, Felix ! [Voix normale] En partie Little Richard : Whoooou ! Et aussi un peu de Snoopy quand il pleure. [Il imite les pleurs de Snoopy. Le public rit]
Bart : [Énervé] Hé c'est dingue, ça alors ! Il est jamais venu bosser, il a bavé sur le film à Ce soir ou toujours, et maintenant il s'attribue tout le mérite.
Marge : T'inquiète pas, mon chéri. C'est que la première de nombreuses remises de récompenses. T'auras l'occasion toi aussi de dire des bêtises.
Homer : Je voudrais remercier M. Répare Rapide d'avoir recousu mon pantalon juste avant la cérémonie, et aussi la femme qui m'inspire tous les jours depuis ces 25 dernières années... [Marge sourit en pensant que c'est d'elle qu'il parle] ... la pitite mignonne des Bangles ! A tout de suite dans la soirée !

SEQ 18 - INT/NUIT Cérémonie des Children's Choice Awards
[Un enchaînement de séquences sur la bande originale de «Jurassic Park» nous montre Homer s'attribuant tout le mérite dans d'autres cérémonies. Aux Children's Choice Awards, Homer brandit sa récompense devant le public qui applaudit tandis que Bart se fait asperger de matière visqueuse verte, vraisemblablement du slime]

SEQ 19 - EXT/JOUR Walk Of Fame
[Bart pose ses mains dans le ciment pour faire une empreinte sur le Walk Of Fame sous les paparazzis mais Homer arrive, pose ses mains et efface le nom de son fils pour y mettre le sien]

SEQ 20 - INT/NUIT Cérémonie des Kennedy Center Honors
[Homer est à côté de la récompense et Bart se fait asperger de slime]

SEQ 21 - EXT/NUIT Manoir Playboy - Dans le jardin
[Homer discute avec des mannequins dans le jardin du manoir Playboy. Bart se fait attaquer par des paons]

SEQ 22 - INT/NUIT Hôtel Hollywood - Chambre de Bart et Lisa
[Il est 5h 05 du matin. Bart et Lisa sont en train de dormir. Le téléphone sonne et Bart décroche]
Bart : Euh, allô ? J'ai mon appareil dentaire. [Bart retire son appareil dentaire] Papa Furax est nommé pour les Oscars ? [Il chante, enthousiaste] Je vais aller aux Oscars, assis au milieu des stars ! J'aurais plein de cadeaux, qu'on déclare pas aux impôts !
Homer : [Voix off] Eh ! [Homer entre. Il a une chemise de nuit avec les récompenses du court-métrage dans les poches] Tu sais pas que c'est la saison des récompenses ? Qui c'est qui t'appelle à 5h du mat' d'abord ?
Bart : Heu... Personne, c'est un faux numéro.
Homer : Si je découvre que c'est un bon numéro, tu vas avoir des ennuis ! [Il ferme violemment la porte. Bart ricane]

SEQ 23 - EXT/NUIT Cérémonie des Oscars - Devant le bâtiment
[C'est la soirée de remise des Oscars. Devant le bâtiment où se déroule la cérémonie, Bart et Lisa arrivent et se font interpeller par une journaliste]
Journaliste : C'est Bart Simpson, l'auteur-réalisateur de «Papa Furax» ! Et qui t'accompagne ?
Bart : Mon andouille de sœur, Lisa.
Journaliste : Et Lisa, par qui êtes vous habillée ?
Lisa : Je crois que c'est la maison du luminaire.
Journaliste : [A Bart] Et où est le Papa Furax lui-même ? Où est Homer Simpson ?
Bart : Homer ? Ben, j'en sais rien. Los Angeles est une ville de classe internationale qui offre beaucoup de choses à voir. Il doit en profiter.

SEQ 24 - EXT/NUIT Devant les Watts Towers
[Homer et Marge sont devant les Watts Towers. Homer donne une pichenette sur une des tours et elles se mettent à se tortiller dans tous les sens. Homer voit un panneau avec marqué dessus «Pas de bruit métallique»]
Homer : Oh oh ! [On entend du rap. Une voiture avec deux individus, vraisemblablement membres d'un gang des rues, arrive. Ils interpellent Homer]
Individu 1 : Yo yo yo ! Pourquoi tu perds ton temps avec le chef-d'œuvre folklorique de Simon Rodeo ?
Individu 2 : Oh vise un peu mec, c'est Papa Furax !
Individu 1 : Et pourquoi t'es pas aux Oscars, P. F. ?
Homer : Oscars ? De quoi vous voulez parler ? Mon fils m'a fait la liste de toutes les choses à voir à Los Angeles. [Il donne la liste au rappeur]
Individu 1 : Chatsworth, c'est juste le carrefour de la 118e de Topanga Canyon, crétin !
Individu 2 : Y a quelqu'un qui veut pas partager sa gloire avec toi, man !
Individu 1 : La vache, Home Simp ! On veut te priver d'Oscar. Qu'est-ce que tu penses de ça, Nasty J ? [Un troisième individu est sur la banquette arrière de la voiture]
Nasty J : [Impassible] C'est pas cool.
Homer : [Réfléchissant] Hmm, mais qui pourrait vouloir m'empêcher de recevoir mon Oscar ?

SEQ 25 - INT/NUIT Cérémonie des Oscars - Auditorium
[La cérémonie a déjà commencé depuis un moment]
Bart : Ma catégorie va bientôt arriver. Je suis débarrassé de la famille si cette cérémonie ne dire pas des plombes. [La catégorie «Mixeurs sons» débute]
Présentateur : Les mixeurs sons ne sont peut-être pas très glamours, mais c'est grâce à eux qu'on a un bon son.
Présentatrice : Sans eux, nous serions peut-être belles, mais sans décibels. [Les deux présentateurs rient. Bart, énervé et pressé de voir sa catégorie arriver, regarde sa montre]

SEQ 26 - EXT/NUIT Autoroute
[Les individus conduisent Homer et Marge à la cérémonie des Oscars. Ces derniers enfilent leurs tenues de cérémonie. La radio diffuse la musique «California love»]
Individu 1 : T'inquiète, P.F. On a tout notre temps. On t'amène à ta p'tite sauterie et on passe prendre des dimsums sur le chemin. [Il prend son portable] Si on en croit ce blog, Ben Stiller et Jack Black font un numéro qui n'en finit pas.

SEQ 27 - INT/NUIT Cérémonie des Oscars - Auditorium
[C'est la remise de l'Oscar de la catégorie «Coiffure et maquillage». Les acteurs Ben Stiller et Jack Black, respectivement déguisés en Iron Man et Hulk, sont tendus en l'air par un câble et se battent avec des faux sabres lasers. L'homme qui s'était plaint lors de la projection du film «Papa Furax» commence à se plaindre]
Homme du public : [Furieux] Arrêtez, arrêtez ! Pour l'amour de dieu, arrêtez ! [Il secoue les sièges devant lui. Une autre catégorie débute]
Voix off : Et maintenant, voici une des gagnantes des Oscars, Halle Berry ! [L'actrice Halle Berry entre en scène, le public applaudit]
Halle Berry : Quand la plupart des gens pensent aux films d'animation, ils pensent à 40 minutes ou plus. Mais il y a un autre type de films d'animation : 40 minutes ou moins.
Bart : [Confiant] Chef, préparez-vous à jouer ma musique.
Halle Berry : Et le gagnant est... sensé ne pas être annoncé tant qu'on n'a pas vu quelques extraits des films nommés. Condiments, par les studios Mixar. [Le court-métrage débute. C'est un court-métrage en 3D parodiant Toy Story, qui met en scène des aliments et des condiments. Le pot de ketchup, avec un look de shérif, arrive à cheval et s'adresse aux autres aliments]
Ketchup : Les frères Tabasco sont devenus français. [Il montre une portion de moutarde déchirée et vide. Il y a écrit «Frenchie» dessus] Nous allons devoir quitter la cuisine ! [Les aliments et condiments sont stupéfaits]
Gaufre : [Nerveuse] Je ne veux pas partir, je ne veux pas partir ! [La gaufre se cache dans le gaufrier] Oh, réveillez-moi pour le sucre en poudre !
Ketchup : Timmy arrive ! Tout le monde à son poste. [Les condiments redeviennent inertes. Timmy arrive avec une tranche de pain dans son assiette. Il prend le pot de beurre de cacahuète et le vide. Il tartine sa tranche de pain avec le beurre de cacahuète et s'en va]
Pot de beurre de cacahuète : Ah, oh mon dieu, je suis vide ! Ne les laissez pas me remplir de crayons ! Ooooh ! [Il tombe de la table et se brise en morceaux]

SEQ 28 - EXT/NUIT Cérémonie des Oscars - Devant le bâtiment
[Les individus sont arrivés devant le bâtiment où se déroule la cérémonie. Homer et Marge descendent de la voiture]
Marge : Merci, les Rollin' 80s !
Individu 1 : Eh, vous deux, vous êtes membres honoraires à vie. Ça veut dire que si les autres bandes vous voient, ils vous tuent !
Homer : [Fier] Je suis né Rollin' 80s et je mourrais Rollin' 80s !

SEQ 29 - INT/NUIT Cérémonie des Oscars - Auditorium
Halle Berry : Willis et Crumble dans : Meilleur nain de jardin. [Un court-métrage en pâte à modeler parodiant Wallace et Gromit débute. Willis et Crumble sont devant la maison de Miss Penny de Mi-sou pour réparer son nain de jardin]
Willis : Ne vous inquiétez pas, Miss Penny de Mi-sou. Crumble va remettre votre nain de jardin en condition tip-top au plus vite. [Le chien Crumble dirige une machine et se place au dessus du nain de jardin de Miss Penny. La machine décolore le nain, puis lui ajoute de la colle, retire sa barbe avec une scie circulaire, nettoie la barbe et la recolle, puis ajoute des couleurs. Le nain est réparé. Miss Penny semble heureuse]
Miss Penny : Ho ho ho ! Il est comme un sou neuf. [A Willis] Vous prendrez bien deux doigts de thé, un nuage de lait et un petit sandwich au fromage noir.
Willis : Un sandwich au fromage noir ? Et fait par une femme aux si douces mains ? [Miss Penny rit. Willis entre dans sa maison. Crumble sort un sandwich de sa boîte à casse-croûte. Un oiseau avec un cache-œil actionne la machine de Crumble et se place au-dessus du chien pour le saisir. La machine découpe le bout de la casquette de Crumble avec la scie circulaire, passe un coup de brosse sur le chien, envoie de la colle dans sa bouche et le colore. Willis ne voit pas ce qu'il se passe par la fenêtre, il regarde Miss Penny lui faire une tartine de fromage. Peu après, il sort de la maison] Crumble ? Crumble ? Mais où est passé cet imbécile de clebs ? [Miss Penny hurle. Il y a un nain de jardin géant devant elle. Il s'agit en fait de Crumble qui est coincé dans le nain] Oh, sapristi ! [Le court-métrage est fini. Lisa s'adresse au réalisateur Nick Park qui est à côté d'elle]
Lisa : Bonne chance, M. Park. Il n'y aura aucune honte à perdre face à vous.
Nick Park : Oh c'est très gentil à toi, merci de tes bons vœux. [Ils se serrent la main. Les doigts de Nick Park se décollent]
Lisa : [Effrayé] Aaah ! [Nick Park rit]
Nick Park : T'inquiète pas, je vais juste les recoller. [Il recolle ses doigts] Je deviens de plus en plus une bonne pâte.
Halle Berry : Et enfin, Papa Furax. [Le court-métrage débute. Papa Furax est dans un fast-food en train de boire du soda. Il finit son gobelet et le remplit à nouveau au distributeur]
Ado boutonneux : On se ressert pas gratis. [Papa Furax s'énerve et se met à grandir, si bien qu'il détruit le fast-food. Il part et écrase une maison et quelques arbres au passage. Il se dirige vers un barrage et donne un coup de poing pour y boire le lac.
Papa Furax : Pinaise, c'est bon ! [Le court-métrage s'arrête]
Halle Berry : Et pour le meilleur court d'animation, l'Oscar est attribué à... [Elle ouvre l'enveloppe] Attendez, encore un petit mot sur moi. Toutes les nuits, je rêve que mes dents s'envolent de ma bouche. Papa Furax !
Bart : [Enthousiaste] Ouais ! [Le public applaudit. Bart fait un câlin à Lisa pendant que l'orchestre joue la musique du générique des Simpson. Ben Stiller et Jack Black applaudissent aussi. Il va sur scène prendre sa récompense tandis que Marge et Homer viennent juste d'arriver. Dans le couloir de l'auditorium, il y a un tag «Banksy»] Cette fois ça y est, je peux enfin recevoir une récompense pour mon film. [Il observe Lisa] Sauf que c'est pas juste mon film, c'est ma sœur qui a eu l'idée d'en faire un court-métrage. Et y a eu tant d'animateurs. Chaque jour, c'était l'anniversaire de quelqu'un. Et vous savez quoi ? C'est aussi le film de mon père. Je voudrais tant qu'il soit ici, et pas à Cerritos Auto Square. [Homer va sur scène]
Homer : Ton vœu est exaucé, fiston. Je suis fier de toi. Je regrette de m'être attribué toutes les gloires.
Bart : Toute cette histoire, c'est dingue. Je veux dire, l'idée qu'un seule personne s'attribue le mérite de toute une équipe, c'est pas le truc le plus stupide qui soit ? [Un homme du public se lève]
Homme : [Il parle rapidement] Tu as fait un tas de bonnes remarques, Bart. Un tas de bonnes remarques. Tu es un garçon très réfléchi. Tu me rappelle Deborah Kerr dans «Le narcisse noir». En tout cas, il est certain, malgré ce qu'André Bazin peut dire, qu'un film, c'est avant tout un travail d'équipe. Mais on ne peut pas donner un Oscar à tout le monde. [Bart semble avoir une idée]

SEQ 30 - EXT/JOUR Maison des Simpson - Jardin de derrière
[Homer découpe avec une scie circulaire l'Oscar de Bart pendant que ce dernier passe les morceaux au fur et à mesure à l'équipe de «Papa Furax» qui arrivent chacun leur tour]
Bart : On peut toujours commander une copie à l'académie, hein p'pa ?
Homer : Ha ha ! Ça coûte 5 dollars sur eBay. [Maggie se sert d'un Oscar comme tétine]

SEQ 31 - INT/NUIT Cérémonie des Golden Globes - Auditorium
[Pendant le générique de fin, Ricky Gervais s'adresse au réalisateur Ridley Scott]
Ricky Gervais : Oh euh, bonsoir. Ricky Gervais. [Il lui tend la main mais Ridley Scott ne la lui serre pas] Hum, c'est un tel honneur de vous rencontrer, Sir Ridley... J'adore vos films. Ou comme je les appelle, vos œuvres. Hum, heureux de pouvoir vous parler en fait parce que je... je cherche à aller au-delà de... de la comédie. [Il se met à pleurer et parle en pleurant] Oh, je sais ce que vous pensez, Sir Ridley, vous pensez «Oh ma parole... Il m'a tant fait rire toutes ces années mais maintenant il m'émeut tout aussi bien ! Il faut que je l'ai absolument dans mon nouveau film !» [Il continue à pleurer encore un peu puis s'arrête net] Qu'est-ce que vous en pensez ?
Ridley Scott : Je suis la doublure lumière.
Ricky Gervais : [Énervé] Mais pourquoi vous m'avez pas dit ça y a une minute ? Ne me piquez pas mes idées hein !
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park