Haut de page

L'indomptable

Saison 17 - Episode 11
Code : HABF04 | N° : 367 | Durée : 21'05

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 29-01-2006  11-11-2006  03-11-2006  29-12-2006  07-04-2020

Titres étrangers

We're on the Road to D'owhere
Die Straße der Verdammten
Siamo sulla strada che dove va nessuno sa
En el camino a ninguna parte
Camino a OJ-ninguna parte
Para Onde Estamos Indo
Úton vagyunk
Die Straße der Verdammten
Lannistumaton Bart
Na drodze donik?d

Les Simpson à la TV

Lisa a le blues
S29E17

Lisa est conseillée d'arrêter le saxophone par Monsieur Largo et le principal Skinner...

L'indomptable

Bart et Milhouse, toujours à l'affût d'une bêtise à faire, réussissent à accéder à la chaufferie de l'école et provoquent l'explosion de tous les radiateurs. Le bâtiment est alors complètement ruiné par l'humidité. En guise de punition Skinner décide d'envoyer Bart dans un camp disciplinaire en pleine nature situé dans l 'Oregon. De son coté Moe, dans un élan de générosité, a loué un minibus pour emmener ses clients réguliers faire la fête à Las Vegas.

Alors qu'Homer emmène Bart à l'aéroport pour prendre son avion, ils apprennent que Bart est interdit d'embarquement. Homer, qui tient à l'envoyer à son camp coûte que coûte, n'a d'autre solution que de l'y conduire lui même quitte à rater la virée à Vegas.

Pendant ce temps Marge et Lisa décident d'organiser une vente de garage qui va connaître un succès inattendu...

Références

Ma and Pa Kettle (film)
Kojak (série)
Bonanza (série)

Musiques de l'épisode

"Joseph's Coat" de Joseph and the Amazing Technicolor Dreamcoat  ? Chanson que chante Ned quand il rachète son disque.
"Louie Louie" de Richard Berry  ? Morceau que jouent les enfants en cours de musique.

Personnages de l'épisode

Myra - Birch Barlow - Carl Carlson - Inspecteur Chalmers - Ned Flanders - Barney Gumble - Jimbo - Edna Krapabelle - Professeur Largo - Lenny Leonard - Lou - Nelson Muntz - Otto - Le Serpent - Seymour Skinner - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Milhouse Van Houten - Vendeur de BD - Chef Wiggum - Ralph Wiggum - Willie le jardinier

Captures d'écran



Voir les 222 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 30/11/2011 à 17h11 | 13/20

J'ai toujours trouvé cet épisode acceptable malgré des défauts. L'histoire a est bonne mais se finit de manière peu inspirée. L'histoire b est anecdotique mais pas dérangeante. Les gags manquent parfois de finesse mais ils ont l'avantage d'être assez nombreux. Le souci est, comme ça a déjà été dit, les deux scènes à rallonge pas passionnantes, Bart qui pousse la voiture, ainsi que Ned qui chante pendant des plombes. La toute dernière scène conclut bien l'épisode, c'est déjà ça. Convenable.
Arthur MD | 13/10/2019 à 11h06 | 13/20

Avant, je trouvais cet épisode sans intérêt, sans raison d'exister, je le détestais. Après revisionnage, je le trouve bien. Pas extraordinaire, pas sympa, pas oubliable, pas mauvais, mais bien. Je me rappelle pourquoi je n'aimais pas cet épisode, je trouvais Bart trop cruel et je n'aimais pas le fait que l'épisode se passe sur les petites routes et quelques autoroutes. Mais bon, je lui quelques bons côtés : l'histoire b. est franchement originale et bonne (chapeau!) et les conséquences d'avoir toucher une seule petite valve... Je lui donne quelques mauvais côtés : les 2 passages longuets (Ned qui chante et Bart tiens la voiture (d'ailleurs comment il s'est laissé attacher ensuite (bon je sais, c'est pour un gag))) et Homer aux toilettes (oui Bart est assez cruel dans cet épisode quand même) et le fait que les seules blagues à propos de l'Oregon soit à propos de Matt Groening... Et je lui donne des côtés... entre bon et mauvais, entre chaud et froid, entre blanc et noir... le passage dans le cerveau d'Homer et quand ils se moquent des pères/fils qui vont voir Shakespeare... Même si pour moi, la meilleure scène est la finale où Lisa écoute les deux appels, alors oui c'est absurde mais ça règle d'une façon magnifique les deux histoires, le "Je chercherais du travail demain matin" est juste excellent ! Je surestime peut-être cet épisode car avant l'avoir regardé, je me disais que j'allais haïr et que finalement c'était... bien.
lenny bar | 04/08/2019 à 17h42 | 8/20

J'ai décidément un problème avec cet épisode. La première fois que je l'ai vu je l'ai détesté... Il est ensuite bien remonté dans mon estime... Et cette fois il retombe encore. Je ne le considère pas comme une catastrophe... mais pinaise, qu'est-ce que certaines scènes m'énervent ! Ce qui m'étonne c'est que certains disent que l'épisode est riche en gags... Moui... dans l'absolu on peut le dire, mais il y a énormément de gags ratés. Le pire étant celui où Bart tient la voiture pour qu'elle ne tombe pas dans le précipice, beaucoup trop long et poussif. Le gag où Ned cite 1254 couleurs m'insupporte également... Bart en serveuse, très mauvais... Skinner qui insiste bien sur le fait qu'il n'ai aucun fil à son portable (S'il n'insistait pas autant ça pourrait peut-être passer), Homer coincé dans la fenêtre des toilettes... Bon sinon, le début avec les valves de l'école n'est pas si mal, et l'idée du road trip n'est pas mauvaise non plus. Quelque gags sont bons par contre, heureusement : - Skinner qui court pour échapper aux valves des radiateurs - Ralph qui dit que son pantalon est encore plus mouillé - L'avion qui redécolle quand Bart enlève sa ceinture - Carl qui dit que Nelson a vu un truc marrant - La maison de Matt Groening, etc.
Dr.Hibbert8 | 23/04/2020 à 21h55 | 13/20

Même si il est loin d'être le meilleur de la saison, cet épisode reste quand même respectable. Je dois dire que tout comme Lenny Bar, je l'aime un peu moins, et certains gags sont trop long et baisse trop lourd. Le début avec l'école qui est toute rouillée est bon, j'aime bien les gags qui s'y retrouve et on n'as une bonne ambiance pour démarrer l'épisode. Après cela, le voyage en voiture est correct, c'est un peu long, mais c'est compensé par les gags, de même pour le passage au restaurant. La fin de l'épisode est pas mal, le rythme s'accélère et les gags sont encore présent. Pour l'histoire B, c'est une bonne petite histoire de remplissage, sans aller trop vers le ridicule, et qui permet le gag final de l'épisode assez drôle. Les gags : (Bart qui ne peut plus prendre l'avion, Homer qui détruit la maison de Matt Groening, la réceptionniste qui connaît bien Bart, Flanders qui nomme des milliers de couleurs, Skinner qui tente d'éviter les chauffe-eaux et Bart qui fait pencher la voiture et la redresse quoiqu'il soit un peu long.) Bref, bon épisode mais quelques lacunes de scénario et de gags trop long l'empêche de briller au sommet de la saison 17.
quirat simpson | 29/07/2020 à 23h48 | 14/20

Un épisode assez spécial puisque je l'adorais étant môme mais maintenant je le trouve non pas mauvais mais passable, même si j'aime beaucoup certaines scènes et l'ambiance générale. Bon, en général, j'adore les épisodes avec des voyages en voiture, genre ambience road trip, là pour le coup c'est réussi (même mieux que dans "Beau comme un camion" selon moi). Il y a également de nombreux gags assez réussis : la maison de Matt Groening, "Mon pantalon est encore plus mouillé", l'avion qui repart à cause de la ceinture de Bart, "le Royaume de Milhouse" et le "Nelson a vu un truc marrant", qui est pour le coup excellent. Mais à part ça, l'histoire ne tient pas debout, tout s'enchaîne beaucoup trop rapidement et ça manque terriblement de gags. De plus, certaines scènes sont vraiment beaucoup trop longues (la scène interminable de la voiture dans le ravin ou Flanders qui chante). On va même jusqu'à se demander si c'est volontairement long dans un but comique (dans ce cas c'est raté) ou si c'est parce que l'épisode était vide ! L'histoire B se laisse regarder sans pour autant être géniale. Episode...correct
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park