Haut de page

Belle Lisa ou Isabelle

Saison 25 - Episode 6
Code : SABF02 | N° : 536 | Durée : 20'20

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 24-11-2013  10-03-2018  09-10-2014  07-09-2015  07-04-2020

Titres étrangers

The Kid Is All Right
Silly Simpsony
A gyerek jól van
Le incompatibilità elettive
La niña tiene razón
La niña es de derechas
Uma Amiga para Lisa
Silly Simpsony
Politiikka pulpetissa
Ona jest w porz?dku

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Belle Lisa ou Isabelle

Encore une triste journée qui commence pour Lisa à l’école élémentaire de Springfield. Pour échapper aux mauvaises farces de son frère, elle se cache dans la bibliothèque. C'est alors qu'elle y rencontre une nouvelle élève de CE1 : Isabel Gutierrez. Les deux filles se lient rapidement d’amitié mais lors d’une présentation orale sur Franklin Roosevelt, Lisa se rend compte qu’Isabel est une républicaine. Lisa, démocrate dans l’âme, essaye de comprendre le point de vue de sa nouvelle amie et va néanmoins l’accepter avec ses idées. Mais les choses vont s’empirer lorsqu’elles vont toutes les deux se présenter et s’affronter aux élections pour être déléguée de classe…

Références

Bill Clinton (personne connu)  ? Apparait dans le rêve de Lisa

Personnages de l'épisode

Anderson Cooper - Isabel Gutierrez

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 248 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 30/10/2014 à 10h20 | 5/20

Plus de 2 minutes de Silly Simpsony ? Une bonne fois pour toutes STOP avec ce genre d'intros inutiles et hors sujet ! Et en plus on commence avec presque 1 min de Lisa qui chante, entrecoupés de gags déjà vus ou de Slapstick. En réalité le slapstick sera une grande partie des gags de cet épisode, malheureusement. Autant dire que je partais pas dans de bonnes conditions. La copine de Lisa a une voix bien trop adulte comme bien trop d'enfants dans la série en VO et son look moderne rend celui de Lisa encore plus dépassé. Lisa qui a du avoir plus d'amies éphémères dans la série que moi de nouvelles paires de chaussettes. Cette comparaison étrange terminée, continuons. Donc Mr Bergstrom revient c'est cool et WAIT WHAT ? Attendez, attendez, attendez... le retour de Mr Bergstrom aurait pu faire l'objet d'un épisode ou a défaut d'une histoire B complète ! Qu'est-ce que c'est que cette connerie de le faire revenir pour 2,79 secondes ? Des enfants de 8 ans qui ont une telle conscience politique... pffrt. Et même vu les standards de la série, le coup du parti républicain qui essaie de faire gagner Isabelle pour une si mince élection est trop gros (sans parler du reperage). Ensuite c'est long, on s'ennuie, comme d'habitude Lisa fait le point à cause d'un rêve... et elle perd, pour la 1000e fois. Amen.
Simpsmania | 20/02/2016 à 22h48 | 11/20

Episode moyen. Je suis bien d'accord avec regismo, les gags du canapé sont de plus en plus hors-sujet. Les scénaristes doivent revenir à des gags courts mais percutants. Passons à la critique. Le gros problème de Lisa, c'est qu'elle ne peut admettre (ou très difficilement), qu'on puisse penser et agir différemment qu'elle. Ce manque de tolérance se ressent dans son attitude avec Isabelle dont elle voudrait faire "évoluer" les opinions, tout comme elle a voulu changer le comportement de Nelson. Nouvel échec au bout du compte et le résultat de l'élection scolaire, objet de l'épisode, ne joue pas en sa faveur. "C'est pas grave, jubile-t-elle. On ne m'aime pas, mais on aime mes idées". Maigre consolation... Le personnage d'Isabelle n'est pas déplaisant, mais son amitié avec Lisa ne durera probablement pas plus d'un épisode. J'ai bien aimé la séquence où Lisa, puis Homer rencontrent les esprits du parti démocrate et Burns qui oblige Smithers à manger les glaces avec lesquelles il espérait corrompre Isabelle. Par contre, l'attitude des Républicains de Springfield n'est pas crédible : se liguer pour contribuer à remporter une élection scolaire...mouais. En conclusion, je n'ai pas détesté cet épisode, mais je n'ai pas trouvé l'idée de base très...comment dire...réaliste. Comment deux filles de 8 ans peuvent-elles se passionner à ce point pour un domaine comme la politique ? Bon, qui veut faire un Monopoly ?
Homer le fou | 11/03/2018 à 12h33 | 11/20

Argh... Encore un gag du canapé aussi long que les cheveux de Marge. Ensuite, Lisa se fait une nouvelle amie, qui bien sûr ne reviendra plus jamais dans la série. Et avec une sorte de subtil "Oh mon dieu, cette personne ne pense pas comme moi, il faut que je l'élimine.", découvre qu'elle est républicaine. Ouah, c'est terrible. Mais la 3ème guerre mondiale survient lorsqu'elles décident de se présenter aux élections des délégués de classe. Ces mêmes élections qui se transforment en débat digne des élections présidentielles américaines, et en plus, le parti républicain décide de les surveiller. Sérieusement, ils n'ont rien d'autre à foutre que de surveiller les élections des délégués de classe d'une école merdique (Oui, d'après d'autres épisodes, on voit que ce n'est pas Harvard). Ensuite, ce qui est gênant aussi, c'est... Ben, elles ont 8 ans, quoi ! Même si elles sont très intelligentes, un tel esprit politique. Ce sera quoi ensuite ? Maggie qui fait de la propagande pro-Hilary à la crèche (ou pro-Trump, c'est comme elle veut). Sinon, il y a de bons moment comme Marge qui a voté républicain (Oui, Lisa, ça mérite la peine de mort.), Homer étranglant Bart dans le grenier et le rêve avec les démocrates loosers (et Bill Clinton). Sans oublier M. Bergstrom qui revient et... rien, ça dure 10 secondes et Lisa ne le voit même pas...
Dundee | 14/11/2015 à 15h07 | 6/20

"On a 8 ans toutes les deux, on pourrait pas juste jouer au Monopoly ?" Heureusement que les scénaristes ont eu quelques moments de lucidité, parce que sinon on aurait pu penser qu'ils avaient oublié que Lisa est censé représenter une petite fille. On peut déjà commencer par le fait que "Silly Simpsony" est une idée sympathique, mais c'est beaucoup trop long comme intro. Ensuite Lisa déprime et se fait une nouvelle copine ; il n'y a pas vraiment de liaison logique entre les deux. En plus l'amitié entre Lisa et Isabelle (pourtant assez bon personnage) est sous-développée et ne fait absolument pas naturel du coup. En réalité, c'est un problème majeur de cet épisode ; rien ne fait vraiment naturel, tout a l'air fortement scripté (le rêve final en est témoin). Faire une élection de classe sur fond d'avis politiques, c'est une idée de scénario sympa. Sauf qu'ici c'est beaucoup trop surfait, c'est censé se passer dans une école primaire. Le Parti républicain qui va jusqu'à espionner des enfants... Côté gags, quelques sont bons (le M&M, les ballons), mais en général ils sont surfaits (Pourquoi avoir répété le gag des noms deux fois ?) ou tout simplement ratés. Au final, il n'y a pas grand-chose de positif à retenir de cet épisode (un bon personnage, une bonne idée de scénario et quelques gags).
Dr. Nick | 22/08/2015 à 02h13 | 8/20

Oh la la, mais arrêtez avec vos intros hors-sujet et interminables... La Silly Simpsony est sympa question ambiance mais elle est si longue que c'en est gonflant. Surtout qu'on a droit juste après à une minute de Lisa qui chante et qui est déprimée. On perd déjà 3 minutes et quand l'histoire commence vraiment, ben... on s'en fout. Je veux dire, Lisa a une nouvelle copine, ça fera seulement la 316e sur la liste (avec encore une voix trop adulte, j'espère que ce sera corrigé en VF), et puis les deux sont mêlées à une histoire politique... Apparemment, les scénaristes n'avaient pas imprimé que Lisa est une fille de 8 ans et qu'ils la collent là dans une situation qui n'est pas adaptée pour elle, mais bref. Le parti républicain qui s'intéresse de près à Isabel, c'est n'importe quoi pour une si petite élection franchement. La fin est trop politique pour moi, en plus on s'y ennuie royalement, et ce n'est pas cette fin archi prévisible (Lisa qui décidément a vraiment la poisse pour finir ENCORE 2e) et le caméo du crapaud-hypno de Futurama qui vont sauver les meubles. Allez bon, comme je ne suis pas un monstre envers cet épisode, j'ai trouvé quelques gags sympas (les profs qui versent l'eau de pluie dans la bagnole de Skinner, M. Burns "sexiest man alive") mais ça ne va pas plus loin.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park