Haut de page

La montre paternelle

Saison 28 - Episode 18
Code : WABF11 | N° : 614 | Durée : 20'43

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 19-03-2017  02-02-2019  01-03-2018  07-04-2020

Titres étrangers

A father's watch
Der Uhr-Großvater
Kaikki pelaa
Az apa órája
L'orologio di un padre
El reloj de un padre
O Relógio do Papai
Der Uhr-Großvater
Ojcowski zegarek

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

La montre paternelle

Après le dernier bulletin catastrophique de Bart, Marge est inquiète de voir Bart échouer dans la vie. En se renseignant sur internet, elle prend contact avec une experte en éducation des enfants pour que celle-ci vienne donner une conférence à Springfield. L’experte conseille aux parents de récompenser les enfants à chaque fois qu’ils réalisent une quelconque tâche, et même s’ils ne font rien, ils méritent un encouragement matériel. Flairant la bonne affaire, Homer ouvre un magasin de trophée dans son garage. Bart assiste son père à l’assemblage des trophées, mais lorsqu’Homer réalise qu’il colle les pièces avec du chewing-gum, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase : Homer perd son sang-froid et traite Bart de véritable looser devant Marge, sans savoir que Bart l’écoute. Dévasté, le petit se réfugie chez son grand-père pour trouver du réconfort. Abraham lui confie alors le bien familial le plus précieux : une montre à gousset. Cependant, c’est également un objet de fierté qu’Homer a toujours convoité… Pendant ce temps, Lisa s’oppose à la mode des trophées et espère faire réaliser qu’encourager tous les enfants avec des prix n’est pas une bonne façon de les éduquer.

Captures d'écran



Voir les 241 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

Dr.Hibbert8 | 06/10/2020 à 03h27 | 13/20

Un autre épisode qui s'en sort plutôt bien dans cette maladroite saison 28. J'ai bien aimé le début avec le paradis des grenouilles, c'est plutôt drôle et quand même intéressant. Le scénario ressemble a quelques épisodes au niveau de sa structure, tout se suit bien, mais j'aurais aimé qu'il y est un peu plus de gags et que le rythme soit un peu plus rapide. Homer qui vend ses propres trophées m'as fait pensé à celui-ci célèbrant les mariages homosexuels dans l'épisode "Mariage à tout prix" -s16. Mis appart cela, cette histoite reste agréable et classique. La partie avec Bart qui hérite de la montre de Abe, ce qui rend Homer jaloue m'as bien plus , ça m'as un peu rappelé son comportement dans les premières saisons. Et pour une fois, la fin de l'épisode n'est pas peu crédible, ça se termine bien sans embûches. L'histoire secondaire de Lisa étant contre les remises de trophées non-mérités se suivait aussi assez bien, c'était plus faible que l'histoire principale, mais rien de désagréable de ce côté là. Les gags appréciables : les pierres que Bart lançent qui tombent sur Milhouse, le livre d'Homer sur la montre d'Abraham, le paradis des grenouilles et Wiggum qui dit que Ralph n'auras pas le choix d'être une réussite avec un trophée. Très correct en général avec deux histoires qui se suivent agréablement.
Simpsmania | 23/04/2020 à 18h29 | 14/20

Un épisode assez sympathique. Il se suit agréablement, sans anicroche, ou presque. Le gros point positif, c'est le comportement de Homer qui oscille encore une fois entre l'égoïsme et l'altruisme. Et comme bien souvent, le second l'emporte. J'aime beaucoup les épisodes qui insistent sur la psychologie des personnages, et celui-ci tend à expliquer pourquoi Homer n'a pas toujours de bonnes relations avec son fils, car son propre comportement résulte de défaillances parentales qui se sont perpétuées sur plusieurs générations. La complicité entre le grand-père et son petit-fils m'a aussi beaucoup ému. Autre bon point : la grande facilité qu'ont les pseudo-coachs de vie à manipuler les incrédules (et ceux-là sont bien tombés à Springfield). La problématique des trophées est assez intéressante, mais les retournements de situation restent assez prévisibles. Lisa veut lutter contre ce problème, mais cela se retourne finalement contre elle et lui coûte ses propres trophées (mérités ceux-ci). Le point faible de l'histoire, selon moi, est de faire apparaître un objet dont on a jamais entendu parler auparavant pour expliquer l'éducation déplorable des hommes de la famille Simpson. Autrement, épisode très divertissant.
lenny bar | 18/08/2019 à 16h33 | 12/20

Un épisode correct, ça fait plaisir. J'aime bien l'idée des conférenciers qui se contredisent et influencent tout le monde. L'idée des trophées est intéressante également. Ça devient rare mais là on a une histoire qui se tient du début à la fin et qui ne part pas trop dans tous les sens. J'ai bien aimé l'intro avec le paradis des grenouilles aussi, ça n'a rien à voir avec le reste mais j'ai trouvé ça assez drôle. Les gags ne sont pas hyper nombreux mais j'ai aimé ceux-ci : - Le paradis des grenouilles en général - L'inde qui est la Chine de la Chine selon Homer - Les Simpson qui s'étranglaient déjà de père en fils - Tahiti Mel et sa remarque très justifiée sur les acronymes - Bart qui lance des pierres et qui tombent toujours sur Milhouse, etc. Des petits coups de mou, quelque gags qui ne fonctionnent pas et pas énormément d'humour en général, mais une histoire qui se tient assez bien.
Lionel_B | 03/08/2020 à 21h27 | 13/20

Tiens tiens tiens, un autre épisode sur la paternité. Dieu merci, celui-là est bien meilleur que celui qu'on a eu plus tôt dans la saison. Ce qui me fait poser des questions sur le staff, est-ce qu'ils ont fait 2 épisodes sur la paternité par peur que le premier soit nul ? Cela étant, si je dois concéder une chose à "Paternité", c'est que je préfère son passage sur le père d'Abraham. Celui-là est drôle, mais retcon un de mes gags préférés sur les étranglements de... Je ne sais plus quel épisode (à éditer). Je vais du coup la faire courte, l'épisode a une Histoire A sur la relation Bart/Abraham, assez touchante, bien que faisant écho à d'autres épisodes et une Histoire B avec des trophées assez originale et bien mis en scène. L'épisode se suit très bien et est très agréable, avec en prime un excellent gag du canapé. Une bonne rédemption pour un épisode sur ce thème.
Dr. Nick | 03/08/2017 à 16h54 | 14/20

Générique court, gag du canapé court, simple et drôle, ça commence bien. Je sais que je ne suis pas obligé de le noter à chaque fois qu'il y en a un, mais ça fait toujours plaisir d'en relever. Sinon, il est franchement sympathique cet épisode. Il a une bonne histoire, j'aime le comportement de Bart dans cet épisode, qui a besoin de confiance en soi et qui parvient à être émouvant sur la fin, dans sa relation avec son père aussi. Homer lui est drôle et pas exagérément crétin. L'histoire par contre a tendance à parfois partir dans tous les sens, avec les trophées surtout, et c'est un peu dommage, mais ça ne m'a pas tant dérangé que ça. Pour les gags, il y en a plusieurs, et même certains un peu farfelus comme le paradis des grenouilles m'ont plu. L'épisode n'en est pas abondant, mais il y a ce qu'il faut pour sourire à plusieurs reprises. Bon épisode !
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park