Haut de page

Embrique-moi

Saison 25 - Episode 20
Code : RABF21 | N° : 550 | Durée : 21'07

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 04-05-2014  02-06-2018  05-02-2015  28-09-2015  07-04-2020

Titres étrangers

Brick Like Me
Auf dänische Steine können Sie bauen
Kikockázva
Mattoncino come me
Un bloque como yo
Una pieza como yo
Blocos Vorazes
Auf dänische Steine können Sie bauen
Palikat paikallaan
Taki klocek jak ja

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Embrique-moi

C’est une journée comme les autres dans la vie normale de la famille la plus ordinaire de la ville de Springfield… dans un monde en Légo ! Dans cette réalité parallèle, toute pièce s’emboîte et la douleur n’existe pas. Un jour, chez le vendeur de BD, Homer a une vision en touchant une boite de construction pour enfant : il se voit dans une autre réalité, en chair, avec des doigts et des mains, en train de construire un monde de brique avec Lisa. Personne ne le croit lorsqu’il parle de cette vision, jusqu’au jour où ses mains se transforment en de véritables mains humaines. Homer se met alors en quête de réponses… Pendant ce temps, Bart amène un putois à l’école élémentaire de Springfield. Sauf que la bête va s’enfuir et être poursuivie par Willie qui va malencontreusement détruire toute l’école. Tenu pour responsable par Skinner, Bart a pour devoir de la reconstruire brique par brique…

Références

The Lego Movie  ? L'épisode est tout en légo, l'hstoire est presque similaire et à la fin nous voyons les 2 protagonistes du film Lego Movie
The Hungers Games  ? Le livre et le film que Lisa et The Comic Book Guys aiment est une grosse parodie de Hunger Games
Inception (film)  ? Lorsque Homer rêve
Star Wars (film)  ? Bart lance des sabres laser.

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 247 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 14/01/2015 à 13h12 | 12/20

Je dois dire que je m'attendais à ce que la réalité reste la réalité des Simpson et que les passages en Légo sortent uniquement de l'imagination de Lisa ou un autre enfant, or c'est l'inverse, les passages avec l'univers habituel des Simpson sont les rêves des Légo... J'aime bien plein de petits gags qui découlent d'un univers en brique même s'il ne m'ont pas fait rire à proprement parler. Dans le "vrai" monde, Homer qui révèle à Lisa que les adultes s'ennuient quand ils jouent avec les enfants... à quelques exceptions près, c'est si vrai ! ^^ Je trouve qu'on se rend compte que ce monde est faux quand Lisa a des amis cools et plus âgées dans sa chambre. (Woah, Lenny est très fort !) Vous aussi la fin vous fait penser à Men in black ? Au rang des répliques, j'ai bien aimé "Reviens je suis un clown, je peux pas apparaître ridicule !", "Désolé tout le monde, notre religion est fausse... désolé pour tout ça...", Homer qui tient au message que le vendeur de BD doit donner à Marge qui est juste là, et le "You are thinking about it aren't you ?" de Skinner. Au final c'est sympatoche... le scenar ne casse pas des briques non plus (haha, je suis drôle hein ?) et c'est un peu trop éloigné d'un épisode classique pour que j'apprécie totalement.
lenny bar | 13/01/2019 à 19h16 | 15/20

Nom d'une brique ! Beaucoup de notes correctes mais aucune excellente note ? Perso, j'ai adoré cet épisode !... Enfin, j'exagère, tout n'était pas parfait mais je l'ai trouvé vraiment très fun et bourré de gags ! J'ai éclaté de rire plusieurs fois (oui, oui bourré de gags, j'ai du mal à comprendre comment certains ont trouvé que l'épisode n'était pas très drôle) Ça devient un peu moins marrant vers le milieu de l'épisode, pile au moment où les Simpson classiques apparaissent en fait... C'est la première fois depuis le début de la saison que je me marre plusieurs fois, notamment la scène de l'église qui est vraiment géniale. Les gags qui m'ont le plus fait rire : Homer à propos de Maggie "Ils sont si mignons quand ils sont en duplo", Krusty : "Je suis un clown, je peux pas me permettre d'être ridicule", Selon Willie, Le putois est le steak écossais, Bart qui doit reconstruire l'école avec un modèle, Homer qui dit à son reflet humain de retourner d'où il vient. Et Apu qui se sent visé, Lovejoy qui lit la Génèse de la Bible Légo "Au début il n'y eu qu'une table, puis le bâtisseur ouvrit le sachet numéro 1", La pub pour le régime "avant-après" avec le corps Lego de la femme qui ne change absolument pas, Bart : "Retournez de là d'où vous venez !... du Danemark"... et plein d'autres petits détails du genre l'expression "viande mole" pour définir les humains, les oeufs en forme de points jaunes, etc. Côté scénario ce n'est pas extraordinaire, mais c'est loin d'être banal également.
Dr.Hibbert8 | 27/08/2020 à 02h45 | 13/20

Ah, en voilà un bon épisode. Bien sûr, lorsqu'on l'as vu une fois, on s'e rappelle, même plusieurs années après. Le scénario est plutôt classique, mais ça ne raconte pas grand chose. Sinon, les animations sont franchement bien réussies, c'est très propre. Les transitions entre le monde rélles et celle faites en lego sont vdaiment belles. J'aime aussi le fait que les Springfieldiens pensent que le monde en Légo est leurs monde à eux, et qu'à l'inverse, le Springfield que nous connaissons soit un monde imaginaire ou parallèle pour eux. Appart cela, j'ai aimé une bonne partie des gags, il y en avais beaucoup, sans que j'ai rit aux éclats pour autant. La fin est plaisante, elle n'est pas trop gâchée. Des gags comme : Apu qui se sent viser par les commentaires d'Homer, les oeufs en lego jaune, la bible sur l'univers fait en Lego, Skinner qui à reçu douze fois une boîte de l'école pour sa fête, Willie qui dit que le putois est le steak écossais ou encore Krusty qui dit qu'il ne veut pas avoir l'air ridicule. En bref, très sympa, ça se suit bien du début à la fin, avec plusieurs gags et de belles animations, même si le scénario est un peu moins bons que le reste.
Simpsmania | 03/11/2016 à 22h22 | 16/20

Celui-là, il m'a bien plu. Même si le scénario joue sur la vieille ficelle usée du rêve, j'ai trouvé cet épisode assez créatif dans l'ensemble et très drôle par moments. Le fait de voir Springfield métamorphosée en legoland est surprenant, mais cette situation inédite donne lieu à des gags tordants. J'ai aimé : Homer qui pulvérise Krusty et ce dernier qui voit ses pieds échangé avec ceux de Mr Tiny (en tant que clown, il ne peut se permettre d'être ridicule tout de même, lol), Willie qui démolit le mur et fait s'écrouler l'école élémentaire, Apu qui croit qu'Homer lui parle avec irrespect, la complicité entre Homer et sa fille, Bart qui reconstruit l'école à sa façon... je n'ai pas aimé : la raison pour laquelle le monde de lego existe et la conclusion qui manque encore une fois son but. Mais la morale de l'histoire (un monde parfait mais imaginaire ne remplacera jamais une réalité par moments douloureuse, mais où les sentiments et le bonheur d'être en famille donnent à la vie une saveur unique) apporte du sens à l'ensemble. Un brin d'émotion très apprécié. En 3e place dans mon top 3 des meilleurs épisodes de la saison.
Dr. Nick | 01/08/2015 à 17h19 | 12/20

Je trouve que c'est un épisode assez difficile à évaluer. Autant le concept de l'épisode est original, et c'est toujours bon à souligner à cette époque de la série, autant le scénario n'a finalement rien d'extraordinaire. Par contre j'ai beaucoup aimé l'idée qu'on croit que la réalité dans cet épisode soit le monde en Lego et que l'univers habituel des Simpson passe pour un monde imaginaire... Oui je sais, c'est très compliqué à résumer, mais je suppose que vous avez compris. Enfin bon, la conclusion remet tout à zéro mais faut pas trop en demander non plus. Et oui, comme beaucoup je trouve l'histoire de Bart inutile. Sinon, le fait que la majorité de cet épisode soit en Lego ne le rend pas hilarant pour autant, on s'attend forcément à ce que les scénaristes profitent d'un univers plutôt inédit à la série pour en faire découler quelques gags visuels. Ça marche certaines fois oui, mais pas toujours. On ne rit pas aux éclats globalement, loin de là, mais il y a matière à souffler du nez plusieurs fois, j'aime tout particulièrement la scène d'amour entre Homer et Marge. Voilà voilà, c'est correct, sans plus.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park