Haut de page

Brute de brute

Saison 26 - Episode 21
Code : TABF15 | N° : 573 | Durée : 20'47

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 10-05-2015  29-09-2018  11-02-2016  30-07-2016  07-04-2020

Titres étrangers

Bull-e
Das Schweigen der Rowdys
Gyermekvédelem
Bulli e penitenze
Los bravucones
Chega de Bullying
Das Schweigen der Rowdys
Kiusaajat kuriin
Cz?owiek, który przyby?, by sta? si? obiadem

Les Simpson à la TV

La pêche au Ned
S22E22

Ned Flanders tombe sous le charme d'Edna Krapabelle...

Brute de brute

Au bal de fin d’année de l’école élémentaire de Springfield, Bart s’avère être un véritable danseur sur la piste pour impressionner une élève plus âgée. Il remporte le trophée du meilleur danseur et veut offrir sa récompense à la demoiselle qui l’attend à l’extérieur de l’école mais malheureusement, les petites brutes l’attrapent et détruisent le trophée. En voyant son fils désemparé à table, Marge décide de faire voter une loi contre le harcèlement à Springfield. La loi est votée à l’unanimité et, très rapidement, la police se charge de mettre en état d’arrestation toute personne qui harcèle ou tyrannise une autre personne. En raison de son comportement envers son voisin, Homer va lui aussi se faire arrêter. Une fois en maison de redressement, Homer et toutes les autres brutes de Springfield vont alors suivre une thérapie avec le docteur Raufbold dans le but d’adoucir leur comportement envers les autres…

Références

Wall-e (film)  ? Titre de l'épisode
Daft Punk - Get Lucky  ? Lors de la soirée où tous les élèves dansent.
Big Mouth (série)  ? Lors du bal le monstre de la puberté apparait très similaire au hormon monster de la série big mouth

Musiques de l'épisode

"Get Lucky" de Daft Punk  ? Entendue pendant le bal de fin d'année.

Personnages de l'épisode

Dr. Raufbold

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 245 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 04/10/2015 à 16h22 | 13/20

Selon moi c'est un épisode relativement classique, avec des trucs plus ou moins déjà vus mais qui n'a pas de grosse faute de goûts et assez sympa dans son déroulement. Il est bon de temps en temps de voir Flanders se rebiffer, sans atteindre les extrêmes d'Une crise de Ned. Les gags se font plus nombreux à partir du 2e acte à mon goût, certains m'ont bien plu. A voir. Ah oui, au fait : Je sais que c'est fréquent depuis l'instauration de la 3e coupure publicitaire durant la saison 20, mais... les petits courts-métrages qui concluent parfois les épisodes et qui ont généralement juste un vague rapport avec une scène de l'épisode en question, ont vraiment le chic pour être pas drôles et, exploit vu leur faible durée, ennuyeux.
alexandreleblanc | 04/11/2015 à 22h14 | 15/20

Oh mais comme cet épisode est une belle surprise. Je ne m'attendais pas du tout à ça avant de voir l'épisode donc je suis vraiment très satisfait par ce dernier, c'est probablement le meilleur de la saison jusqu'à maintenant et il le restera très probablement étant donné qu'il va rester seulement un épisode. J'ai eu un peu peur quand j'ai vu le diable sur la promo card qui montrait la danse de l'école, mais en voyant l'épisode ça vient bien expliquer pourquoi il est là et c'est vraiment une excellente scène dans l'épisode. Je tiens aussi à mentionner la scène au début avec Agnes qui fait le bruit d'un réveil matin à Seymour pour lui démontrer qu'il est en retard, ça ma bien fait rire. Ensuite, c'est vrai que les policiers qui arrêtes tout le monde pour bullying est vraiment ridicule, mais c'est tellement drôle que ça fait le charme de l'épisode. Par la suite, la scène dans laquelle Homer est en réhabilitation est vraiment trop drôle et j'ai adoré le personnage de Dr. Raufbold joué par nul autre que Albert Brooks qui a joué Hank Scorpio dans la saison 8. Le résumé de l'épisode n'était pas vraiment représentatif de l'épisode, car de la façon que s'était écrit, je pensais que Homer serait un héro dans le centre alors que c'est vraiment pas le cas, c'est bien plus drôle que ça. De plus, pour la première fois depuis bien longtemps, j'ai adoré le personnage de Flanders et le fait que ses fils le juge comme ça, ce qui fera qu'il dénoncera Homer. Suite sur le forum.
Dr.Hibbert8 | 13/09/2020 à 00h34 | 14/20

Une belle surprise dans cette 26ième saison qui reste dans les normes. Cette fois, il s'agit d'un épisode qui est plutôt classique avec des quelques petites choses déjà abordés dans la série. Le scénario est bien écrit, il m'as tout de même fait pensé à "Au beurre noir" -s24, surtout quand Homer cherche à s'excuser auprès de Ned pour ce qu'il à fait. Le début était plutôt bien, ça avançait rapidement, et le talent de Bart était quand même comique. Appart cela, le reste avançait bien, le rythme était dynamique, et les gags étaient assez présents. J'ai bien aimé la partie "Réhabilitation" de l'épisode, c'était quand même intéressant. J'ai aussi aimé que Rod et Tod accusent Homer d'intimider Ned Flanders, ça ne leurs ressemblent pas trop, mais j'ai quand même bien aimé cette scène. Le reste de l'épisode se suit vraiment bien, rien à dire là dessus. La fin est un peu moins bonne, mais ça reste très bien. Les gags que j'ai aimé : (Homer qui commence à s'enfoncer dans le sol, le rêve de Skinner, Chalmers et Agnès qui pleurent pendant la séance, l'homme qui donne le cours qui est un ancien intimidateur ou Lou qui est enfermé dans la cellule puisqu'il à écrit son nom sur son sandwich.) Pour conclure, probablement l'un des meilleurs de la saison, bien hâte de voir la finale!
lenny bar | 12/01/2019 à 21h17 | 14/20

Je serai moins dithyrambique que la plupart d'entre vous (ouais, j'ai réussi à placer "dithyrambique" !), c'est un bon épisode, un des meilleurs de la saison, c'est indéniable, mais pas un chef d'oeuvre. Je n'ai pas trouvé suffisamment hilarant ou fun pour que je lui donne une très bonne note. J'aime beaucoup ce genre d'épisode où tous les Springfieldiens ont de l'importance et où le chaos se propage un peu partout. Chose rare, j'ai adoré un nouveau personnage, là où les nouveaux perso ont tendance à être ennuyeux et oubliable, le prof du centre de réduction m'a bien fait rire. Dommage qu'il n'ai pas plus d'importance. Les gags que j'ai aimé : Rod qui appelle Ned "Monsieur papa", Le petit train dans hallucination d'Otto : "Je vais mourir les enfants, et vous aussi, un jour", Le démOOOON de la PUUUBErtééé, Moe et sa longue phrase bipée, Dieu : "Mon fils est une lavette", Wiggum qui écrit se qu'il dit au téléphone, y compris les "hin-hin, oui...", Le prof du centre de rééducation : "J'ai tiré sur un homme, ça n'a rien règlé... Son compte à lui était réglé... il est mort !", Ned pense à ce qu'il a failli dire... et il pense à ce qu'il pense à ce qu'il a failli dire, Homer restant agenouillé devant la maison des Flanders, et Bart qui s'en sert comme un tremplin
Ilevan | 17/03/2017 à 10h11 | 12/20

Ca me dérange un peu de voir un épisode qui reprend autant d'idées déjà vues, et qui sont en plus de ça des idées que je trouve relativement médiocre. Heureusement l'épisode réussit bien le coup et c'est vraiment drôle. A part un ou deux temps morts (comme certains moments du bal), l'épisode est franchement très drôle pendant la grosse première moitié (notamment Homer et le chef Wiggum qui sont jouissivement drôles). Après, à partir du moment où ils sont en centre de rééducation... j'aime moins. Homer reste le seul qui donne du dynamisme à l'épisode pendant ce passage mais le personnage qui est censé les soigner est chiant, malgré sa voix aux petits oignons. Du coup.. c'est plutôt inégal comme épisode, et il y a un gros passage à vide après le milieu de l'épisode (ce qui inclus le passage avec le Homer-héros). La fin regagne en intérêt mais niveau gags, c'est toujours la chute libre. Du coup l'épisode est horriblement inégal, mais la première partie est tellement drôle qu'on en garde un souvenir relativement positif.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park