Haut de page

La phobie d'Homer

Saison 8 - Episode 15
Code : 4F11 | N° : 168 | Durée : 21'54

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 16-02-1997  13-12-1997  20-10-1998  07-04-2020

Titres étrangers

Homer's Phobia
Homer und gewisse Ängste
La fobia di Homer
La fobia de Homero
Homer-fobia
Homer na TV
Homer homofóbiája (Homerofóbia)
Homer und gewisse Ängste
Homerin fobia
Fobia Homera

Les Simpson à la TV

Les apprenties sorcières
S21E07

Homer et Clétus créent de l'alcool frelaté pendant que Lisa entre dans un jeu de sorcellerie...

La phobie d'Homer

N'ayant plus d'économies pour payer la facture de gaz, Marge décide de vendre le soldat de la guerre de sécession de sa grand-mère. Pour cela, elle se rend dans un magasin d'antiquités où John, le gérant, lui apprend qu'il s'agit d'une bouteille en forme de soldat des années 70 qui ne vaut rien. Homer invite John afin de lui montrer tout ce qu'ils ont de kitsch à la maison et qu'ils pourraient donc lui vendre. Il s'entend très bien avec lui jusqu'au moment où Marge lui apprend que John est homosexuel. A partir de ce moment-là, Homer ne veut plus avoir à faire à lui ; ce qui n'empêche pas Marge et les enfants de sortir avec John...

Références

Hairspray (film)

Musiques de l'épisode

"Vive le Vent" de James Pierpont  ? Air joué par le robot Père Noël.
"Gonna Make You Sweat (Everybody Dance Now)" de C + C Music Factory  ? Musique dans l'aciérie et au générique final.
"The Shoop Shoop Song" de Betty Everett  ? Chanson sur laquelle danse Bart avec sa perruque.
"Over the Rainbow (du film Le Magicien d'Oz)" de Harold Arlen  ? Air que joue le klaxon de la voiture de John.
"I love the Night Life" de Alicia Bridges  ? Chanson sur laquelle dansent Homer et John.

Personnages de l'épisode

Barney Gumble - John - Seymour Skinner - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Milhouse Van Houten

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 256 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 16/12/2010 à 10h56 | 16/20

J'aime cet épisode, bien qu'il véhicule quelques clichés. Pourtant la scène la plus stéréotypée de toutes (la scène de l'aciérie) est proprement hilarante. L'attitude d'Homer dans cet épisode est juste comme il faut, préjugés, stupidité mais sans être attardé mental comme dans les saisons récentes. Il sort énormément de bonnes répliques, et avec Barney et Moe en compères, c'est encore mieux. Un très bon épisode dans cette très bonne saison 8.
Ilevan | 31/01/2018 à 18h08 | 13/20

Les Simpson engagés dans un sujet d'actualité. Dans j'y suis j'y reste, je trouvais ça très réussi alors que les autres membres moins. Bah là, c'est l'inverse. Le personnage de John est horrible, chiant, insupportable, caricatural. Et la base c'est qu'on ne caricature pas ce qu'on veut défendre, ça perd tout son sens. Alors que là je ne sais pas s'ils ont voulu caricaturer quand même -auquel cas c'est débile- ou ne pas caricaturer mais s'y sont mal pris -auquel cas c'est plus excusable-. Du coup, l'épisode est constamment le cul entre deux chaises, engagé contre l'homophobie mais véhiculant des clichés un peu homophobes. Finalement c'est quand il choisit son camp qu'il est bon ; que ce soit la morale très intéressante ou le moment très cliché a "the anvil" qui est à se tordre de rire. Mais l'épisode passe tout son temps à hésiter entre les deux points de vues, au point que les personnages véhiculant les clichés se confrontant sont chiants tout l'épisode. Du coup le meilleur personnage est Marge... sans rire, c'est elle qui véhicule le message de l'épisode de façon beaucoup moins clichée que John. Et pourquoi créer John quand on a Smitthers dans la série? Je trouve ce personnage aussi inutile et chiant que Larry Burns ; mais comme ce dernier il a quand même quelques -rares- bons moments et le reste de la famille est intéressant à différents points de vues (la "phobie" d'Homer, le questionnement sur la sexualité de Bart, Marge et Lisa qui acceptent John)... Correct.
Dundee | 24/11/2015 à 00h46 | 15/20

Un "commentary" sur un problème social assez sympathique, traitant le thème de l'homophobie qu'il fallait exploiter à un moment, même si Homer ne fait pas très crédible dans le rôle d'homophobe qu'il endosse ! Un comportement haineux pas très en raccord avec son comportement habituel. Après un début drôle sur la destruction de la machine à laver (le gag du bocal de pièces est génial), et après avoir fait un tour au magasin d'antiquités pour vendre un faux souvenir de famille, le personnage de John se fait introduire. Malgré le côté un peu cliché, on s'attarde sur ses goûts excentriques et son humour potache plutôt que son homosexualité, ce qui est une bonne chose (être gay n'est pas la seule chose intéressante chez quelqu'un). Après une révélation sur John tellement choquante, Homer craint que son fils soit aussi homosexuel, et c'est là que décolle la partie la plus drôle de l'épisode. Il y a tellement de gags, certains même cultes (Bart et sa perruque, l'aciérie), on se marre incroyablement tellement le truc ne se prend pas au sérieux. Pour finir le tout, un bon acte se passant dans la forêt où Bart doit apprendre à devenir un vrai "homme" en chassant avec la bonne participation de Barney et Moe, malgré une conclusion assez bizarre, le père Noël robotique ? Même si cet épisode n'offre rien de vraiment novateur sur le thème qu'il exploite, il l'exploite quand même d'une bonne manière.
Dr.Hibbert8 | 09/12/2019 à 04h01 | 17/20

Encore une fois un sujet osé que les scénaristes ont transformé en chef-d'oeuvre de la saison 8. J'ai bien aimé l'aspect qu'Homer voit John différament et que les scénaristes font agir John différament après qu'Homer découvre que son ami sont homosexuel. Le sujet est encore d'actualitée encore aujourd'hui, ce qui rent l'épisode encore meilleur. Je me souviens d'avoir vu cet épisode et d'avoir bien rit la première fois et c'est encore le cas aujourd'hui. Dès le début, on plonge dans le vif du sujet et des gags accompagnent déja l'épisode. J'aime bien la complicité entre John et Homer avant qu'il découvre son secret. L'épisode est en lui-même homophobe, mais on se tourne plus vers la rigolade avec les nombreux gags qui rendent ces propos plus mineures. Je dois aussi dire que c'est vraiment bien penser d'avoir fait un épisode les homosexuels dans l'histoire de la série. Les gags qui m'ont plus (Homer qui dit que Bart le remercira à ses noces, le squelette de nain dans le robot, la réplique "Et Zappp!" de John, Homer qui croit que Bart est gay, Moe qui veut que Lisa se mette à la chasse mais Homer qui répond "Ben non, elle est végétarienne", Homer qui prend du temps à comprendre que John est gay, Homer qui est plus mou à cause des reines et Bart qui veut des cigarettes.) Il y en à d'autres mais ce sont les plus marquants pour moi. L'épisode mérite une assez bonne note, celle de
Ralphouille | 31/10/2011 à 11h07 | 18/20

Un épisode très complet et très intéressant. L'homophobie est abordé d'un ton extrêmement satirique, les scénaristes inspirés se servant du sujet pour critiquer le personnage détestable de l’américain moyen, ici représenté par Homer. Homer, justement, pas plus haineux qu'imbécile, est d'un pathétique tel qu'il en devient très drôle. Le personnage de John est très très réussi, oscillant entre caricature et homme simplement sensible. La scène de l'aciérie, en plus d'être hilarante, est également importante car elle montre le regard d'Homer sur un groupe d'homos qu'il n'abordera pas, qu'il jugera avec distance, donc qui ne changera pas sa vision de l'homosexualité bourrée de clichés (Voix douce, signe de mains, etc...). Effet de groupe, sans doute. Mais l'homosexualité de John, l'individuelle, est montrée différemment. John est gay, mais parfaitement normal, sensé, maniéré mais courtois, poli est sympathique. Homer s'en rend compte (puisque c'est bien son regard sur le sujet qui est représenté ici) car il aborde l'homme, lui parle, apprend à le connaître et ne se rend même pas compte de sa "différence", avant que Marge l'en informe et qu'il voit désormais John d'une toute autre manière, se rapprochant de celle du groupe. C'est un épisode très riche, très drôle, presque parfait. Et terriblement ambigü.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park