Haut de page

Le bleu et le gris

Saison 22 - Episode 13
Code : NABF06 | N° : 477 | Durée : 20'39

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 13-02-2011  27-12-2011  24-11-2011  21-01-2013  07-04-2020

Titres étrangers

The Blue and the Gray
Die Farbe Grau
L'azzurro e il grigio
Azul y gris
El azul y el gris
O Azul e o Cinza
Szürkéskék
Die Farbe Grau
Lykkyä rakkaudessa
Niebieski i Szary

Les Simpson à la TV

Il était une fois à Springfield
S21E10

Krusty est contraint d'animer son show aux côtés d'une femme...

Le bleu et le gris

C’est encore en tant que célibataire que Moe passe la Saint-Valentin. Triste et seul dans sa taverne, le barman est interpellé par une publicité à la télé : le docteur Kissingher, spécialiste en amour, tient une conférence le lendemain à Springfield pour apprendre aux hommes à être plus confiant face aux femmes. Lors de cette réunion, Moe s’impose au docteur et ce dernier lui avoue clairement que sa seule solution serait de trouver un ami qui l’accompagnerait en soirée pour draguer les filles plus facilement. Tout cela bien sûr sans que cet ami ne lui fasse de l’ombre pour autant. Moe porte alors son choix sur Homer, une personne qui, en principe, devrait se montrer discrète… Pendant ce temps, Marge découvre son premier cheveu gris et décide de changer de style en gardant quotidiennement cette couleur plus mature. Cependant, non seulement ce changement surprend tout le voisinage, mais cela va aussi déconcerter toute sa famille…

Références

The Blue and the Gray (série)
127 heures (film)  ? Homer, attaché au lit, se mord la jambe pour essayer de l'arracher et dit "C'est juste l'affaire de 127 heures"
James Bond (film)  ? Homer imagine Marge en Agent M.

Musiques de l'épisode

"You're Nobody til Somebody Loves You" de Dean Martin
"Love is Blue" de Paul Mauriat

Personnages de l'épisode

Patty Bouvier - Selma Bouvier - Monsieur Burns - Carl Carlson - Inspecteur Chalmers - Dolph - Ned Flanders - Folle aux chats - Gérald - Vieux gil - Barney Gumble - Bernice Hibbert - Jimbo - Julio - Kearney - Edna Krapabelle - Lenny Leonard - Luigi Risotto - Nelson Muntz - Raphael - Sherri - Seymour Skinner - Moe Szyslak - Terri - Luann Van Houten - Milhouse Van Houten - Ralph Wiggum - Willie le jardinier

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 224 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 14/02/2011 à 14h42 | 11/20

J'ai bien aimé mais j'ai des points négatifs à relever. Déjà, Moe est seul essaie de draguer, que c'est original. Ça ne prend pas une grosse place dans l'épisode, ce qui est une bonne et une mauvaise chose : Mauvaise car Moe méritait mieux. Bonne, car il valait mieux se concentrer sur l'histoire de Marge et il semble peu probable qu'une histoire d'amour de Moe puisse un jour faire mieux que celle de "Pour l'amour de Moe". Marge et de ses cheveux gris c'est plutôt bien géré au départ, malheureusement les dernières minutes sont trop clichés et prévisibles : Son horrible transformation, le speech d'Homer, et évidemment Marge qui repasse au bleu en fin d'épisode. Histoire moyenne donc, mais les gags sauvent les meubles. Au final, je suis mitigé mais pas trop déçu car mes attentes étaient basses.
Dundee | 06/03/2016 à 19h43 | 9/20

C'est la Saint-Valentin à Springfield, et qui dit Saint-Valentin, dit épisode sur les relations amoureuses ! Enfin, ici c'est seulement le cas dans l'histoire secondaire, car la principale est plus tirée par les cheveux que vraiment sentimentale... Pour commencer, on peut noter que l'épisode ne se crée aucune atmosphère pour cette fête, au lieu de ça on compte un maximum sur le visuel, sauf que c'est beaucoup trop surfait. Moe est donc très très seul comme d'habitude et se rend à une conférence de séduction. Heureusement il se fait vite éclipser par une banale histoire d'Homer qui a nouveau job, un faire-valoir. Elle est très banale même. Quant à la principale, autant ça fait plaisir de voir un détail introduit dans un précédent épisode, en l'occurrence "Les secrets d'un mariage réussi" (s.5 ép.22), être davantage exploré, autant il n'y a rien de vraiment poussé dans cette histoire sur les frisottis gris de Marge, c'est juste le typique "choix fait et regretté ensuite". La façon de l'amener n'est pas terrible et la fin part dans un délire ridicule superflu (la transformation en sorcière). Encore une fois ce n'est pas la grande joie côté humour, et on se demande même parfois à quoi servent certains passages, comme celui où Bart pète les plombs. C'est donc un épisode un peu bidon sur la Saint-Valentin. Pas grand-chose d'autre à dire, c'est juste très moyen.
Dr.Hibbert8 | 08/07/2020 à 19h45 | 12/20

Cet épisode est plutôt acceptable. Lorsqu'on lit le synopis, on peut se dire que l'épisode ne serait pas fameux. Effectivement, il ne l'est pas, mais je l'ai quand même aimé. L'histoire de Moe est presque parfaite, elle ne prend pas trop de place, mais elle apporte quelques gags. Également, le rythme est acceptable, je ne me suis pas vraiment ennuyé pendant ces courtes séquences. La deuxième histoire, celle avec Marge, je l'ai bien aimé. Cette histoire contient un scénario intéressant et plutôt nouveau. Le rythme avance bien, l'histoire est agréable, seulement la fin lorsque Marge retourne aux cheveuc bleus est beaucoup trop prévisible, et je n'ai pas trop accroché a cette fin. Appart cela, il y a de bons gags dans les deux histoire, j'ai retenu quand Marge se transforme en une horrible femme aux cheveux gris, Bart, Lisa et Maggie qui découvre qu'ils n'ont pas de cheveux et qui paniquent, la photo d'Homer qui est pris dans une table de pool, Lenny et sa bar dans son front (Soit dis en passant, ce gag a été répété avec Marge et son bouton et Homer avec sa bosse sur son bras dans "La conquête du test" (s20)), Bart qui essaie de trouver la caméra dans l'ourson ou encore les voyous qui ont peurs de Marge. Pour conclure, un épisode qui se laisse regarder, mais qui manque de rythme, mais assez agréable.
marianne6969 | 04/05/2015 à 23h54 | 12/20

Episode convenable. J'aime bien l'idée que Marge change de couleur de cheveux mais j'aime un peu moins l'histoire du faire valoir. De nombreux gags concernant la nouvelle couleur de cheveux de Marge ont retenu mon attention (le cerveau d'Homer en alerte, Homer qui se cache dans les escaliers, la boite de cornichon avec la mamie ayant la même tête que marge, la caissière qui lui demande si elle n'a pas la carte) c'est plutôt marrant de voir Homer dans ce genre de situation, confronté à une gène vis à vis de Marge et n'osant pas lui dire ce qu'il pense réellement. Bon après ça ne va pas chercher bien plus loin et c'est dommage que l'histoire ne fut pas plus creusée. J'ai pas trop aimé l'histoire avec Moe, qui ne m'a pas fait rire du tout et que je trouve sans grand intêret (Moe qui cherche une femme c'est du déjà vu). La fin de l'épisode est plutôt moyenne, bon , Marge qui se transforme en sorcière pourquoi pas mais la suite est un peu expéditive : Homer réconforte Marge et elle repasse dans la foulée au bleu. Par contre j'ai bien aimé lorsqu'Homer pense à son style de femme, toutes bleues ! Pour conclure : l'histoire avec Marge est pas mal mais manque un peu de fond : 14/20, l'histoire avec Moe sans interêt 9/20 Pour moi cet épisode mérite 12/20
Ilevan | 10/02/2017 à 18h46 | 12/20

Arf, je savais pas possible que c'était tant possible de se casser la gueule en cours de route. Les deux premières parties sont quasi exemplaires, tant point de vue scénario qu'humour. Ca se suit très bien, très vite ; les deux histoires sont équivalentes et on rigole vraiment. D'ailleurs, Marge a étonnamment beaucoup de fond et Homer fait preuve de pas mal de présence d'esprit ce qui est très agréable à voir. J'ai pas grand chose à dire de plus sur les deux premières parties tant elles m'ont plu... C'est pas parfait mais c'est très bon pour les saisons récentes ; malgré un ou deux défauts mineurs. Et là, la troisième partie vient me remettre les pieds sur terre : je regarde un épisode récent sur la saint valentin ; deux critères qui faisaient que ça pouvait pas durer. Le rythme se casse la gueule en même temps que les gags à une vitesse affolante. Ca devient scénaristiquement parlant bidon pour l'histoire A, ça reste moyen pour l'histoire B. En guise de contrepartie on nous sert une morale sans âme fadasse qui ne fait absolument pas passer la pilule. Mention spéciale au gag de fin qui est... dérangeant ? C'est une bien mauvaise conclusion à un épisode qui avait si bien démarré, dommage est vraiment le moins que je puisse dire.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park