Haut de page

A la recherche de Mister Goodbart

Saison 28 - Episode 20
Code : WABF13 | N° : 616 | Durée : 20'19

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 30-04-2017  02-02-2019  15-03-2018  07-04-2020

Titres étrangers

Looking for Mr. Goodbart
Auf der Suche nach Mr. Goodbart
Parantunut Bart
Nagyisitter
Cercasi Mr. Goodbart
El buen Bart
O Lado Bom do Bart
Auf der Suche nach Mr. Goodbart
Gdzie jest pan Goodbart?

Les Simpson à la TV

Qui veut tuer Homer
S14E06

Un inconnu tente de tuer Homer à plusieurs reprises...

A la recherche de Mister Goodbart

Bart raconte l’épisode alors qu’il est en train de servir à manger à des femmes âgées, poliment et bien habillé. Pour comprendre son attitude, il faut revenir deux mois en arrière, le jour de la fête des grands-parents à l’école élémentaire de Springfield. Après une petite farce du jeune garçon, Skinner l’emmène en détention et ne sait plus comment punir l’enfant. Lorsque la mère du proviseur fait irruption dans le bureau lui demandant de la raccompagner à l’arrêt de bus, Skinner oblige Bart à réaliser cette tâche. Dans les couloirs, la paire se moque de la façon dont Martin Prince s’occupe de sa grand-mère, ce qui crée un lien entre Bart et Agnès. Le jeune garçon continue de tenir compagnie à Agnès qui le présente à d’autres grands-mères en manque d’un petit-fils. Réalisant qu’il peut tirer profit de ces relations, Bart commence à se mettre aux petits soins de ses ainées et agrandit petit à petit sa clientèle jusqu’au jour où une femme mystérieuse, nommée Phoebe, surprend son petit jeu. Cependant, au lieu de le dénoncer, elle souhaite également profiter de sa compagnie mais pour une durée de quatre jours… Pendant ce temps, le jeu Peekimon Get fait fureur à Springfield : de la centrale nucléaire au supermarché, en passant par d’autres lieux clés, tous les habitants de Springfield veulent capturer les petits monstres virtuels du jeu vidéo à la mode, avec les risques physiques et mentaux que cela peut engendrer.

Références

pokemon go (jeu pour smartphone)  ? les personnages jouent à un jeu identique nommé differement

Captures d'écran



Voir les 239 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

Simpsmania | 27/05/2020 à 19h06 | 14/20

Bon épisode qui m'a autant ému qu'amusé. La caricature des jeux Pokémon est bien trouvée, même si Homer devient, une nouvelle fois, dépendant d'une application mobile. Intéressant de constater que Lisa, pourtant la membre la plus critique de la famille jaune, se laisse aller à suivre la tendance, alors que Marge et (curieusement) Bart y sont totalement indifférents. Mes gags favoris sont : Homer qui joue au jeu Peekimon dans le réacteur et qui s'y fait enfermer par Carl, les habitants de Springfield qui défilent au cimetière pour capturer des monstres virtuels et qui ne prêtent même pas attention à Hans Taupeman accidenté, Homer qui ne reconnaît pas un sconce et qui est obligé de prendre un bain de jus de tomate... Du côté de Bart, comme d'habitude, ce chenapan sait attendrir son monde, mais j'ai trouvé son procédé assez sordide (abuser de la crédulité de personnes âgées et jouer les petits-fils de substitution contre des cadeaux). Mais l'arrivée du personnage de Phoebe donne une tournure plus positive à son comportement. Ai bien aimé la séquence de Bart qui se rend à la bibliothèque pour chercher la signification d'un mot, sans même penser à consulter son téléphone, et son empathie sincère envers Phoebe, qui lui fait craindre pour sa vie. Une belle manière de montrer que malgré son égoïsme et toutes ses bêtises, Bart a bon coeur. GROS point négatif : l'effroyable parodie de la chanson de Pokémon qui casse les oreilles.
Dr.Hibbert8 | 08/10/2020 à 02h35 | 13/20

Un épisode assez étrange, mais que j'aime bien quand même. L'histoire principale de Bart qui s'occupent des personnes âgés m'as bien plus, ça avance assez bien, avec plusieurs gags drôles et une histoire qui ne se prend pas la tête. J'ai aimé la façon dont l'histoire est introduite avec Bart aidant les vieilles dames. Malheureusement, l'apparition du personnage de Phoebe est très courte, j'aurais aimé mieux connaître ce personnage d'avantage. La fin ne m'as pas autant plus que le reste, je trouve cela très fade, pas nécessairement gâché, mais ce dénouement est assez simple. Pour l'histoire secondaire de Lisa et Homer ayant des affinités en jouant au jeu vidéo "PikimonGo" m'as tout de même plus. Ça n'occupe pas un grande place dans l'épisode, quelques gags sympathiques et cette histoire se joint à l'histoire principale assez efficacement. Quand on y repense, cela fait déjà 4 ans que Pokémon Go est sorti, ce n'est plus tellement d'actualité, mais j'apprécie l'effort d'avoir fait une histoire là-dessus. Quelques gags qui m'ont plus comme Homer qui rajoute de la Vodka dans son bain de jus de tomate, Moleman qui ne reçoit l'aide de personne, Bart qui ne sait pas comment trouver un mot sur internet, Wiggum qui veut que Lou cherche des joueurs de Tennis, la porte du réacteur qui se verrouille par un petit crochet, Skinner qui se peigne seulement les cheveux avec ses mains, etc. Un épisode parmi ceux agréables de la saison 28.
lenny bar | 18/08/2019 à 16h40 | 11/20

Épisode un peu moyen mais on ne va pas faire la fine bouche, ce n'était pas désagréable à regarder. L'histoire principale avec Bart et les vieilles dames était interessante, mais j'aurai préféré voir un peu plus du duo Bart-Agnès. Le nouveau personnage n'est pas mauvais mais c'est un peu trop court pour s'y attacher. L'histoire secondaire sur les Pokemon est passable mais elle me semble déjà très datée... Bon évidemment en 2016 quand l'épisode est sorti c'était encore à la mode, maintenant plus personne n'en parle, un peu comme le Harlem Shake dans un ancien gag du canapé. Dans 10 ans on ne comprendra plus du tout à quoi ça fait référence. Ils ont quand même fait l'effort de relier les deux histoires, ce que j'aime bien en général. Là c'est un peu bancal... Quelque gags sympa : - La porte du coeur du réacteur retenue par un minuscule crochet - Tous les Springfieldiens qui arrivent à attraper le Pokemon sauf Gil - La femme qui parle par la gorge et dit qu'elle a pris une Play Station ET une X-box pour Bart - La bibliothèque qui montre à Bart comment chercher une info sur son téléphone - Wiggum qui dit à Lou de rechercher des joueurs de Tennis, etc. Un épisode assez oubliable, pas hilarant non plus mais sympathique.
Ilevan | 23/01/2019 à 18h16 | 6/20

Il faut évoquer ce générique-couch gag à la tbbt. J'ai rien contre big bang theory en soit, mais les deux séries ne boxent pas dans la même catégorie. Qui plus est, j'ai trouvé le générique vraiment mauvais ; le chanteur (Castellanetta?) ayant du mal à aller vite et les easter eggs étant au nombre incroyable de 4. L'épisode en soit est d'une banalité assez renversante. On a le droit au Bart gentil garçon qui met de côté ses défauts parce que quelqu'un voit du bien en lui blahblahblah. L'histoire B sur pokemon Go c'est juste pitoyable à côté, on met un truc à la mode et on en fait une parodie... Enfin non, pour en faire une parodie il faut comprendre à quoi le mouvement est du ; pas facile quand le staff a 45 ans de moyenne hein? Loin de défendre pokeGO, cette critique a autant de valeur que le harlem shake dans un des génériques précédents, ou que celui de tbbt ici. C'est hors de propos, la série que j'aimais ne se serait JAMAIS abaissé à ça et ça drague une audience bien trop ras des pâquerettes. Je m'énerve sur des broutilles mais comme l'épisode ne propose rien à côté, faut bien que je trouve quelque chose. Mauvais, mais pas trop horrible.
Dr. Nick | 07/09/2017 à 19h01 | 10/20

Très sympa le générique façon The Big Bang Theory. Rajouter le short Good Night n'était pas spécialement nécessaire, même pour les 30 ans, mais bon ça donne la durée d'un générique normal alors ça passe. Bref, l'épisode... J'ai assez apprécié l'histoire de Bart, pas inintéressante, avec un sympathique nouveau personnage même si sa relation avec Bart ne m'a pas paru assez poussée au point d'aboutir à ce final où Bart commence vraiment à s'inquiéter pour elle. Très gros bof pour l'histoire B en revanche, je suis pas fan de cette méthode de vouloir tourner en dérision le dernier truc à la mode de façon feignante, voire presque gênante par moments (la très longue scène de la tombe, même la chute ne rattrape pas le coup). Pour les gags d'ailleurs, quelques sourires, quelques rires, notamment Abraham puni par Skinner ou la petite référence aux Beatles... Pas de quoi sauter au plafond sinon.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park