Haut de page

Remplaçable

Saison 23 - Episode 4
Code : NABF21 | N° : 490 | Durée : 20'39

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 06-11-2011  24-09-2012  20-09-2012  31-01-2014  07-04-2020

Titres étrangers

Replaceable You
Das Ding, das aus Ohio kam
Rimpiazzabile te
Eres reemplazable
Reemplazable tú
Os Substitutos
Senki sem pótolhatatlan
Das Ding, das aus Ohio kam
Kaverini kuutti
Ka?dego mo?na zast?pi?

Les Simpson à la TV

La reine du balai
S21E12

Marge et Homer participent aux jeux olympiques de Vancouver en curling...

Remplaçable

Etant à court d’idée pour son exposition de science à l’école, Bart décide de faire équipe avec Martin Prince. Ensemble, ils vont alors créer un bébé robot phoque à l’allure irrésistiblement craquante. Mais si elle n’est pas bien réglée, cette adorable poupée peut aussi s’avérer très violente. Lors de l’exposition, les deux garçons remportent haut la main le premier prix de science, ce qui rend évidemment Lisa jalouse. Cette dernière part se plaindre auprès de son grand-père à la maison de retraite, lorsqu’elle voit Jasper s’éprendre de bonheur avec le robot phoque. A cette vision de joie, les autres seniors veulent aussi leur propre poupée, sauf que cela va entrer en conflit avec un groupe d’hommes d’affaires qui vont alors chercher à les saboter en les déréglant… De son côté à la centrale nucléaire, Homer a une nouvelle assistante : Roz. Alors qu’au début, celle-ci se montre plutôt complice avec lui et l’aide à le couvrir lors de ses sorties, c’est en commérant tout à Burns qu’elle révèle sa véritable intention de lui prendre sa place…

Musiques de l'épisode

"Golden Years" de David Bowie
"Future Shock" de Curtis Mayfield

Personnages de l'épisode

Roz Davis - Benjamin - Kent Brockman - Monsieur Burns - Carl Carlson - Inspecteur Chalmers - Dolph - Doug - Ned Flanders - Professeur Frink - Gary - Alice Glick - Barney Gumble - Itchy - Jasper - Lenny Leonard - Petit Papa Noël - Martin Prince - Nick Riviera - Scratchy - Le Serpent - Abraham Simpson - Agnes Skinner - Seymour Skinner - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Milhouse Van Houten - Vieux fou juif - Chef Wiggum - Ralph Wiggum

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 229 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 21/11/2011 à 10h51 | 13/20

Il y a à boire et à manger dans cet épisode : Bart et Nelson collaborant, déjà vu dans Aide-toi et le ciel t'aidera. Outre la répétition donc, leur histoire elle est trop exagérée et j'ai senti venir plusieurs scènes. Pauvre madame Glick, elle aura tenu 23 saisons. La fin aurait pu être meilleure. Elle est sauvée par quelques gags comme les diverses expériences assez drôles, Jasper qui tue le pensionnaire accidentellement, la reine de beauté et son autel à Frink, les nerds qui conseillent à Frink de changer le nom NAMBLA, et Wiggum qui libère Snake. Concernant l'histoire de Roz, ça m'a déjà plus plu. Dans la série "nouveau collègue à la centrale" une usurpatrice c'est vaguement original. Seulement la fin aurait pu être meilleure là aussi. Là aussi il y a quelques gags, Burns qui continue la partie de ballon, le film "écrit en une semaine !", Homer et les lunettes 3D, Moe qui met du laxatif dans le verre de Lenny... Bref, quelques bonnes idées, quelques idées déjà vues, quelques passages déplaisants, quelques passages drôles... Assez bon mais peut mieux faire.
Marc | 28/02/2015 à 12h13 | 15/20

C'est l'unique épisode de la saison 23 que j'ai apprécié et à en juger la qualité des autres histoires de la saison, je comprends mieux pourquoi la série a failli être annulée. Le duo Bart et Martin, à savoir l'intello et le cancre, fonctionne plutôt bien. Ils travaillent de concert à l'élaboration d'un phoque robotique pour un projet scientifique, devançant Lisa. Elle se sent très malheureuse mais réalise que l'appareil qu'ils ont conçu permet à de nombreux retraités de retrouver le bonheur. Seule ombre au tableau, les phoques peuvent se montrer affectueux ou belliqueux. Un problème vite réglé. Mais les ordonnateurs n'en pensent pas autant. Là, c'était limite du n'importe quoi. Si encore il s'était agi de représentants en jouets, j'aurais pu comprendre, alors qu'on a une morale du type Million Dollar Ma Biche aka Les vieux n'ont pas le droit d'être heureux. La seconde histoire était plus intéressante. Homer apprend qu'une assistante nommée Roz (encore une référence à Frasier ?) lui est affectée. Désirant en faire sa complice, il le regrette bien vite quand celle-ci ne cherche qu'à obtenir une promotion, le rétrogradant du même coup. Refusant d'en rester là, Homer trouve un sauveur en la personne de Flanders qui lui apprend le point faible de Roz : Celle-ci ne supporte aucun contact physique. Homer réussit à interpréter un schéma en manipulant son patron pour qu'il câline Roz. Le résultat est bien entendu prévisible : Elle perd son emploi et le complimente pour s'être au
Dundee | 06/11/2015 à 22h05 | 10/20

Bart a de nouveau un problème pour l'école, cette fois un projet de science. Et qui viendra à son aide ? Mais bien sûre, Martin ! Comme dans "Aide-toi, le ciel t'aidera" (s.2 ép.1) ! Et cette fois, le projet se concrétise en un robot en forme de phoque trop mignon mais qui cache un côté sombre, c'est un robot tueur une fois activé. Une idée de scénario assez étrange puisqu'elle est clichée et manque de réalisme. Un autre problème dans ce début, c'est que l'humour est assez mauvais (ça fait rire quelqu'un Milhouse qui met sa langue sur celui-là de son chien ?), à quelques exceptions près, comme Nelson et le running gag de Marge. L'histoire s'améliore et offre un certain intérêt avec les retraités qui trouvent de la compagnie dans ces boules de poils électriques, même ça perd à nouveau en interêt avec les pompes funèbres qui espionnaient et vont délibérément causer une catastrophe. Quelques bons gags sympas (Le serpent, Dr. Nick, ...), mais la conclusion est inexistante (ils n'ont plus de problème avec les robots ?). L'histoire d'Homer et sa nouvelle collègue qui se révèle être une usurpatrice est déjà mieux, même si elle reste clichée (elle semblait tellement gentille qu'elle se devait de faire un sale coup à un moment). L'humour est meilleur (le rire, les lunettes 3D, SF, ...), même si Homer est peu trop stupide. La fin est également un peu trop facile (Ned qui la connaissait). Un épisode très moyen qui connaît ses hauts et ses bas et qui est sans surprise. À remplacer.
simpsonofan | 07/11/2011 à 21h48 | 14/20

Alleluia mes frères, le miracle est arrivé! [BAF! Pas de références religieuses dans une critique!!!!!!]. Plus sérieusement, cet épisode me fait oublier le séisme deuxmiledouzèsque (à faire breveter) de la dernière fois avec une histoire originale et drôle sauf dans la deuxième partie beaucoup plus molle: Partie 1: 8/10 Partie très drôle car avec des gags inattendus et poilants (je ne citerais que l'exemple de l'idée de Bart du baffotron pour Homer) Partie 2: 5,5/10 Partie plus moins drôle (ou plus plus pas drôle) mais qui est passé assez vite d'où la moyenne Partie 3: 7/10 Encore une fois, partie très drôle, je me suis bien poêlé, je me suis esclaffé, j'ai ri... Bref, ce fut bien. Total: 14/20 en arrondissant (13,66 en vrai) Tout ce que j'aime: Peu d'histoires parallèles mais toutes aussi développées l'une que l'autre, des geeks, le Professeur Frink, une Guest Star dans un autre rôle que le sien (ce qui m'énerve quand ça arrive car arrivant toujours comme un cheveu sur la soupe, sans blague les gars ont rien d'autre à faire que de passer dans cette petite ville et croiser comme par hasard les héros de la série? Ou bien seraient-t-elles aussi sympa dans la vraie vie quoi? PU...REE! Je hais les guest stars dans leur propre rôle... A part Weird Al... Il est cool. Ave Lui) bref, le bonheur. On dira que je ris facilement... peut être que j'avais encore le symptôme "mauvais Halloween" et que cet épisode m'a rassuré.
lenny bar | 02/02/2019 à 16h46 | 15/20

Cet épisode était vraiment bien écrit, bien rythmé et drôle ! J'ai vraiment bien aimé l'histoire d'Homer et Roz. Homer qui a un nouveau collègue c'est pas nouveau, pas très original mais la façon dont ça a été amené, ça c'est original ! Et on a ici une guest star utile, ça fait plaisir. L'autre histoire est sympathique, ça ressemble à Aide-toi le ciel t'aidera, mais ça ne m'a pas trop choqué ici... le coup des phoques en peluche est un peu moins intéressant par contre mais ça se laisse regarder. Bonne utilisation des personnages secondaires. J'ai l'impression que ces derniers temps dans la série on a la famille Simpson, Ned, Wiggum, quelque nouveaux personnages et ça s'arrête là... Ici on retrouve Frink, Dr Riviera, Jasper, les 3 intellos... J'ai bien aimé aussi le fait que l'histoire B découle de l'histoire A, et qu'elle n'apparaisse pas comme ça au baut milieux de l'épisode sans raison. L'histoire d'Homer a une bonne fin, un peu rapide certes... par contre celle de Bart me laisse sur ma faim. Les gags : Martin basketteur, quand il regarde le garçon et pas la fille, Homer qui rigole et la femme qui le complimente, Nelson qui apparaît dans la chambre, La perruque de Chalmers... et l'autre perruque aussi, « Si l'alarme se déclenche, il y a des boules quies dans le tiroir », L'intervention du Dr Riviera, La femme avec qui Frink avait rendez-vous, Le Serpent qui fait les yeux doux à Wiggum, Les initiales Stupide Flanders
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park