Haut de page

Le chapeau magique

Saison 28 - Episode 15
Code : WABF08 | N° : 611 | Durée : 20'43

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 19-02-2017  26-01-2019  08-02-2018  07-04-2020

Titres étrangers

The Cad and the Hat
Homersche Eröffnung
Valtakunta hatustani
Simpson nagymester
Scatto matto
El granuja y el sombrero
Um Irmão de Tirar o Chapéu
Homersche Eröffnung
Cham i kapelusz

Rechercher sur le site

L'anecdote du jour

Nombre de catholiques n'ont pas apprécié la publicité pour l’Église catholique sexuellement suggestive montrée dans l'épisode Les prisonniers du stade (s10) et l'ont fait savoir à la Fox, avec de nombreux mails de contestation.

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Le chapeau magique

Lisa raconte l’épisode aux côtés de Bart et va décrire un moment difficile de leur relation fraternelle. C’était un jour de vacances à la plage de Springfield, Bart est déçu après avoir raté un tatouage « Mauvais jusqu’à la moelle » sur son bras, tandis que Lisa a fait l’acquisition d’un magnifique chapeau que tout le monde admire et qui lui apporte de la chance. Mécontent et jaloux, Bart s’empare du chapeau de Lisa lorsqu’elle est endormie au retour de la plage et le jette par la fenêtre de la voiture. Quand Lisa découvre que son chapeau a disparu, elle est inconsolable. De son côté, Bart voit grandir un véritable monstre représentant sa culpabilité, devenant de plus en plus grotesque et inconfortable au fur et à mesure qu’il tente de nier son acte. Il fera alors tout pour récupérer le chapeau de sa sœur… Pendant ce temps, Homer décide de s’entrainer aux échecs afin de pouvoir battre son père.

Captures d'écran



Voir les 249 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

Maurice | 20/02/2017 à 03h02 | 16/20

Épisode génial ! J'hésite même à lui donner un 17. Le générique était très bien, comme dit sur le forum. L'histoire de Bart était vraiment bien, surtout le début (snif, chez eux, ils peuvent aller à la plage en Janvier/Février). Ça m'a un peu perturbé que ce soit le gars qui fait la voix de T-Rex qui fasse la forme métaphysique de ses remords. Tout au long, il y avait plein de gags, plein de références et on renvoyait plein de personnages. J'ai bien évidemment adoré le moment où il traite le fasciste de troll ! L'animation était aussi vraiment jolie, je suis content qu'ils continuent dans cette voie. L'histoire B est drôle, peut-être un peu trop faite à la va-vite, mais j'aime bien voir Homer enfant. Par contre, j'ai perdu un peu le fil quand le Norvégien est arrivé. La fin était un peu cliché. Pour l'histoire principale, j'ai trouvé ça un peu poussé qu'ils se servent du surnaturel pour la faire avancé. Rod et Todd dans une référence à Eleven de Stranger Things, d'accord, mais deux fois... meh. Cela dit, j'aime beaucoup la fin et le concept des enfants dans un style cinématographique particulier pour conter l'histoire est bien mieux utilisé que la dernière (quand les enfants étaient déguisés en Woody Allen hipster pour l'épisode de Saint-Valentin avec Mary Spuuckler). En tout cas, vraiment un épisode qui m'a plu, cette saison s'avère être plutôt bien finalement ! Mais les épisodes fun comme celui-là peuvent facilement être aussi des désastres comme Dad's Behavior qui font ma
Ilevan | 23/01/2019 à 18h09 | 10/20

Un épisode que je voulais apprécier. Une sortie des sentiers battus rafraîchissante, des visuels qui avaient l'air d'en jeter et une histoire qui semblait ne pas être gratuite, et enfin faire évoluer un tant soit peu les personnages... mais ça ne prend pas vraiment. La thématique est en soit très proche de celle de la fugue de Bart, si ce n'est qu'on a déplacé l'intrigue quelques heures dans le futur. C'est pas mal traité, et Bart et Lisa ont majoritairement des agissements propre aux enfants de leur âge... et puis pas du tout, des fois ils font beaucoup trop jeunes, on aurait l'impression qu'ils ont plus 6 et 4 ans qu'une petite dizaine. Après, je suis plus du genre à apprécier ce genre de faux pas que l'inverse ; donc admettons. Le gros problème de l'épisode est qu'il met un temps faramineux à démarrer, et qu'il prend une direction un peu trop terre à terre pour un délire qui se veut onirique. C'est pas nécessairement une mauvaise idée mais c'est beaucoup trop safe, là où plus d'audace aurait été appréciable. Cela étant, moins d'audace niveau humour ça aurait été appréciable aussi, parce que là on est plus entre un Horror Show et un épisode de la saison 14 que dans un délire Bart vend son âme, qui s'il avait une trame hors du commun gardait un humour très fidèle à la série, ne s'en éloignant que pour quelques exagérations. Ici, pas grand chose ne fonctionne mais rien ne fait sortir les yeux des orbites. L'idée est bonne, l'exécution aléatoire et l'épisode est juste moyen
Lionel_B | 03/08/2020 à 18h22 | 14/20

Déjà bon gag du canapé, long certes et on perd du temps d'épisode, mais ils ont sautés le générique pour le passé. J'avoue que j'avais un mauvais pré-sentiment lorsque les enfants Simpson ont commencés à raconter l'histoire en cassant le 4ème mur, mais au final, c'était bien. On a une histoire A assez simpliste sur Bart et Lisa, mais ce côté simpliste renforce un aspect de l'épisode, Bart et Lisa qui ont l'état d'esprit d'enfants de leur âge, Bart qui jette le nouveau chapeau de Lisa juste pour le plaisir d'être un sale gosse, Lisa qui le déteste pour ça, Bart qui culpabilise, c'est plutôt bon. Et à côté on a une histoire B intéressante sur Homer qui se révèle douer aux échecs et qui cache une profonde backstory, qui nous montre un Abraham cohérent avec celui qu'on connaît, contrairement à "Nom d'un chien" (s24). Ces 2 histoires sont bien mis en scène, le coup de la culpabilité de Bart qui se matérialise m'a fait un peu tiqué (la 1ère fois que j'ai vu une image de ce personnage, j'ai cru que c'était le frère jumeau de l'HorrorShow), mais ça a amené de bons gags. Bons gags d'ailleurs : Abraham qui réagit face au jeu de Bart, le déni de Bart, Homer qui panique parce que "Sunny" a disparue, le fils du prof d'échec, la culpabilité déguisé en reine de beauté, les miracles des enfants Flanders, Homer qui comprend le norvégien, Abraham surprit de savoir jouer aux échecs. Il y a juste ce passage hors contexte où Homer et Marge qui sortent d'un club d'échec... C'était bizarre.
lenny bar | 17/08/2019 à 12h34 | 13/20

Et maintenant un épisode sur un chapeau, c'est nul... attendez voir... Non, non c'est bien ! Je n'en attendais rien et j'ai été agréablement surpris. C'est assez rare que Bart ai des remords envers sa soeur, c'était donc une bonne idée de traiter le sujet avec ce personnage qui grandit de plus en plus, bien que Bart ait déjà fait bien pire que voler un chapeau à Lisa, mais passons. Homer un pro des échecs ça peut parraitre improbable mais ça passe plutôt bien avec les petits flash-back sur sa relation avec Abraham. Plusieurs gags sympa : - Lenny qui sort de l'eau couvert de seringues - Le clochard qui dort dans la baleine - Le match de voley : Nichons contre fesses - La voiture remplis de déchets du Krusty Burger - Le livre avec les photos de chapeaux au commissariat - La culpabilité qui avale Bart - Les gens enfermés dans des valises au bar de Moe - Le joueur d'échecs : "Tu me rappelles mon fils... il est là" - Le coca qui perce le ventre de Bart - Les démons de Homer, etc. L'épisode était bien structuré, bien rythmé et drôle. Pas l'épisode du siècle mais très agréable à voir. - EDIT 2023 : Je redis ce que j'ai dit à l'époque : Quand on voit le titre on s'attend au pire et au final ben c'est étonnement bon. Rien d'extraordinaire non plus. J'ai aimé l'histoire de Bart et ses remords et Homer et les échecs. Un épisode assez classique, mais qui ne part pas dans tous les sens, avec quand même quelque gags. Le 13/20 que je lui avais donné est mérité.
alexandreleblanc | 09/08/2017 à 00h57 | 14/20

Pour cet épisode, je rejoins bien l'avis de Dr. Nick. Je vais essayer de faire une critique, mais je risque de répéter ce qu'il vient de dire, car je pense vraiment la même chose. D'abord, le gag du canapé était bien, mais je n'aime pas vraiment, car c'était trop long et ça coupe du temps à l'épisode. Dans cet épisode, ça fait du bien de voir les enfants agir comme des gamins de leur âge comme Nick le dit si bien et ça devient de plus en plus rare. Le surnaturel pour retrouver Sunny ne me dérange pas trop, mais le gag avec le buzz cola qui fait même un trou dans le ventre de Bart ne m'a pas vraiment plu, car ça fait un peu trop Cartoon. Pour l'histoire d'Homer, je l'ai vraiment beaucoup apprécié, mais je ne suis vraiment pas un fan de la fin. Je trouve que ça aurait pu être bien plus intéressant si ce serait Abraham qui aurait finit par être capable de regagner contre son fils et de voir la réaction d'Homer, ici on a une fin trop facile. Une autre chose que j'ai un peu moins aimé c'est d'avoir prit un guest star pour la conscience de Bart, pourquoi pas simplement avoir gardé la voix de Bart comme pour les consciences des autres persos? Au moins, cet épisode est remplie de gag comme quand Homer confond Maggie avec Sunny, Lenny dans la valise, le champion d'échec qui essaie de faire croire que Skype est payant pour arrêter de parler à Homer, etc... Un bien bon épisode 14/20.
L'équipe du site | A propos
©2000-2024 The Simpsons Park