Haut de page

Le rest'oh social

Saison 23 - Episode 11
Code : PABF04 | N° : 497 | Durée : 20'47

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 15-01-2012  03-10-2012  15-11-2012  11-02-2014  07-04-2020

Titres étrangers

The D'oh-cial Network
Freundschaftsanfrage von Lisa
Közveszélyes háló
Il D'oh-cial Network
La red social
La red jo-cial
A Rede D'oh-cial
Freundschaftsanfrage von Lisa
Sosiaalinen media
Osz, ta sie?

Les Simpson à la TV

Pour l'amour de Lisa
S14E08

Homer engage un détective pour connaître tout de Lisa...

Le rest'oh social

Lisa est accusée d’avoir causé des ravages au sein de Springfield en raison de son envie égocentrique de vouloir se faire des amis. A cette accusation, Lisa se défend en racontant comment elle en est arrivée à créer un réseau social qui a rendu complètement dépendant les habitants de la ville. Tout commence le jour où la famille se rend à un nouvel espace commercial à Springfield, lorsque Lisa réalise qu’elle n’a pas vraiment d’amies en croisant Sherry et Terry et que de son côté, Homer décide spontanément de s’acheter un ordinateur Mapple. En utilisant cet ordinateur, Lisa se rend compte qu’il est bien plus facile de se faire des amis à travers un écran que dans la vraie vie. Elle entreprend ainsi la création d’un site virtuel qui mettra en relation tous les gens de Springfield, mais qui les rendra aussi tous dépendants et asociaux dans la vie quotidienne…

Références

The Social Network (film)

Musiques de l'épisode

"In The Hall Of The Mountain King" Edvard Grieg  ? Fin, générique
"Creep" de Scala & Kolacny Brothers  ? Fin, Générique
"Rhapsody in Blue" de George Gershwin  ? Gag du canapé
"Creep" Radio Head  ? Moment de la suppression du réseau social et pendant le texte sur fond noir

Personnages de l'épisode

Jacques Cosette - Mme Rhenquist - M. Rhenquist - Adolescent boutonneux - Avocat aux cheveux bleus - Patty Bouvier - Selma Bouvier - Brandine Del Roy - Carl Carlson - Inspecteur Chalmers - Database - Dolph - Janey - Jimbo - Kearney - Lenny Leonard - Révérend Lovejoy - Martin Formatique - Nelson Muntz - Otto - Martin Prince - Sherri - Abraham Simpson - Seymour Skinner - Juge Snyder - Cletus Spuckler - Tai-Chi-Mie - Terri - Milhouse Van Houten - Vendeur de BD - Chef Wiggum - Ralph Wiggum - Rainier Wolfcastle

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 226 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 28/09/2014 à 22h54 | 8/20

Gag du canapé TROP LONG je n'arrive décidément pas à m'y faire. Bien que j'ai bien aimé la partie shopping de l'épisode elle était trop longue aussi. A 9 minutes on entre dans le vif du sujet, même vu les habitudes de la série, là, ça fait long. Et déjà vus. Faire du shopping chez Mapple (marque trop vue en passant) Homer bouffant des trucs immenses dans une boutique (c'est moi qui l'ai fait s18), les nuls entendant Bart chez lui ("une collection de timbres ! ha ha !") Homer qui écrit tout ce qu'il pense genre "Taper Supprimer ! Supprimer !" ne supprime pas... (Ça m'a fait penser à la lettre de Marge dans Burns fait son cinéma s6)... Sans parler de quelques moments médiocres tels le dialogue Abe/Homer. Et je n'ai pas compris le moment où le type quitte tristement le tribunal. Évidemment Lisa se rend compte que les "amis" sur le net ne sont pas nécessairement de vrais amis s'ils ne le sont que pour en avoir le plus possibles et rester branchés. Très prévisible bien que logique... Contrairement à la fin. Si les bandeaux finals sont assez drôles, la fin délirante et hors sujet à Londres 2012 avec des guests stars inutiles est à oublier, référence à The Social Network ou non. La triple fin plombe un peu plus un épisode qui, dommage, était parfois assez drôle.
lenny bar | 02/02/2019 à 16h51 | 5/20

Episode vraiment très très bizarre ! J'ai trouvé que la réalisation était très étrange. Notamment quand on passe du passé au présent. Et parfois on a également des scènes qui s'enchaînent très vite au point qu'on a à peine le temps de comprendre ce qui s'est passé et d'autres qui sont incroyablement longues... Bref, pour cet épisode, un énorme problème de réalisation et de rythme selon moi. Si je devais résumer cet épisode je dirais... remplissage !...pas seulement à cause du gag du canapé long et complétement nul, ni à cause des deux dernières histoires qui n'ont rien à faire là... mais à toutes ces petites scénettes dans l'épisode même qui ne servent à rien, ne sont pas drôle et sont même lourdes, comme par exemple Homer qui veut voir le « gros porc » d'Abraham... Homer qui écrit tout ce qu'il pense sur Facebique... Nelson qui joue au bowling avec les intelos... Lenny au magasin de poupées... il y a pas mal de gags mais je ne ris pas, des tas de gags sont foirés. Et des tas de trucs incompréhensibles... Pourquoi cette fin hors sujet à la Stanley Lenoir ?, Pourquoi cette fin avec Patty et Selma à Londres ? Globalement j'ai quand même aimé l'histoire, même si elle est mal construite j'ai trouvé l'idée intéressante et une bonne critique sur les réseaux sociaux. Quelque gags qui m'ont plu : Quand les Simpson font semblant de quitter le parking, L'hommage aux sociétés qui ont fait faillite quand Marge jette les cartes, L'inscription à la fin "Willie n'était pas dans cet épisode"
marianne6969 | 11/05/2015 à 15h54 | 11/20

Cet épisode est bon mais de nombreux défauts lui porte préjudice. Le positif c'est que l'idée que les habitants découvrent un réseau social est bonne; c'est nouveau et quelques gags m'ont bien fait rire comme Patty et Selma avec leur photo de profil, Skinner qui n'a pas d'ami, Ralph qui répond aux questions... La critique est bonne : nous nous coupons du monde en pensant nous ouvrir à celui-ci devant nos écrans. Le négatif c'est que l'histoire est un peu mal construite. Je n'aime pas le fait que Lisa soit accusée et qu'elle nous raconte l'histoire au tribunal : je ne comprend pas trop l'intérêt de composer l'épisode ainsi surtout que l'accusation ne tient pas (c'est invraisemblable) et ça casse le rythme. De plus je n'ai pas accrochée avec l'idée que ce soit Lisa qui créée ce reseau social en quelques clics avec les intello de l'école ( il faut être un génie en informatique pour être capable de le faire et je doute qu'à 8 ans ce soit possible). Tout va trop vite et c'était pas forcément nécessaire à l'histoire: ça n'apporte aucun gag mais juste du surréalisme. Si Lisa avait découvert ce réseau sur internet et qu'elle l'avait rendu populaire ça aurait été tout aussi bien et moins farfelu. Je n'ai pas non plus accroché avec les petites histoires à la fin qui ne font que du remplissage et qui ne sont qu'un moyen de montrer encore une fois des Guest star inutiles. C'était superflu et du coup, l'histoire principale est un peu expédiée lorsqu'on entre dans le vif du sujet.
Dundee | 12/08/2016 à 03h08 | 4/20

Ok, donc on a ici une histoire qui tient sur un timbre-poste : Lisa n'a pas d'amis, elle crée un réseau social (Facebick) qui causera un tas de catastrophes et doit le fermer... Tout est tellement précipité de toute façon, même avec ce peu d'histoire. Un des défauts majeurs de cet épisode c'est le taux disproportionné de remplissage, le gag du canapé effroyablement long et déjà-fait en est une preuve. C'est avec un procès que l'histoire est introduite, sans doute pour sortir des habitudes, mais ici ça joue en sa défaveur puisqu'on y perd encore plus de temps (et pour pas grand-chose). L'histoire commence au village commercial qui prend un temps considérable dans les différentes boutiques (et les scénaristes en sont conscients au vu des dires de l'avocat), pour des gags soit déjà-vus (le parking) soit ratés (Bart beurré, Homer et son kanelbulle). Il y a apparemment une critique sur le phénomène de société ici qu'est l'addiction à internet/aux réseaux sociaux, mais il reflète en rien la réalité, tout est tellement exagéré inutilement. Oui, c'est la faute de Lisa si tout le monde est idiot et ne respecte pas le code de la route. Et c'est quoi cette semi-fin aux jeux olympiques avec les frères Winklevoss ? Les Simpson font des gags sur l'inceste maintenant ? Et que font Patty et Selma aux jeux olympiques au juste ? Rajouté à ça des gags lourds et une mini-histoire à la Stanley le noir à la fin complètement inutile et chiante et on a un désastre complet.
Spark | 16/01/2012 à 22h06 | 15/20

Contrairement à la majorité d'entre vous, j'ai bien aimé cet épisode. Alors certes, il est un peu étrange. Oui, les dernières minutes font "bouche-trou". Mais ça ne change rien au fait que cet épisode était bien appréciable, en tout cas de mon point de vue. Je ne m'attendais pas à grand chose, vu le sujet abordé qui ne me plaisait pas trop et la preview qui ne m'inspirait absolument pas confiance. Mais en fait, cet épisode s'est révélé plein de gags, peut-être même un peu trop, j'avais l'impression, surtout au début, qu'on essayait de mettre des gags toutes les trente secondes. Déjà le gag du canapé était bien long, chose que je n'apprécie guère normalement, mais je l'ai trouvé finalement assez drôle, surtout vers la fin. J'ai trouvé la scène dans le parking excellente, le moment avec le mot "conundrum" et Jimbo était très drôle, ainsi que la pub de l'avocat pour son livre en plein milieu du procès et la phrase de Grampa : "I created a stupid alcoholic hippo". Je comprends ceux qui n'ont pas aimé la fin. Cela montrait un manque criant d'inspiration des auteurs. Mais j'ai beaucoup apprécié la dernière histoire avec son atmosphère presque flippante, les rimes étaient bien trouvées. Par contre, je pense qu'ils auraient dû ne pas inclure la scène aux J.O. Et j'ai trouvé la scène avec Lenny au début un peu longue. En fait, cet épisode m'a laissé une sensation étrange, celle d'un bon épisode rempli de gags mais qui paraîssait toutefois assez long.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park