Haut de page

Le diable s'habille en nada

Saison 21 - Episode 5
Code : LABF17 | N° : 446 | Durée : 20'56

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 15-11-2009  26-09-2010  30-09-2010  27-09-2010  07-04-2020

Titres étrangers

The Devil Wears Nada
Der Teufel trägt Nada
Il diavolo veste nada
El diablo no usa nada
El diablo se viste de nada
O Diabo Veste Nada
Az ördög nem hord semmit
Der Teufel trägt Nada
Liitto repeilee
Diabe? ubiera si? u Nago

Les Simpson à la TV

À la santé des Danois
S29E20

A cause d'un problème avec son assurance santé, Grand-père Simpson et le reste de la famille vont au Danemark pour bénéficier de leur système de santé...

Le diable s'habille en nada

Après que Ted, l’ancien contrôleur de la centrale, ait pris sa retraite, monsieur Burns désigne Carl comme nouveau superviseur du secteur 7G. Pendant ce temps, Marge et son groupe « Les nanas de Charité » cherchent un moyen de récolter de l’argent pour une nouvelle œuvre caritative. L’idée des policiers qui posent pour des calendriers et qui les vendent les inspire à créer leur propre calendrier au thème de l’Histoire. Mais durant la séance photo, Marge ne se présente pas très attirante et pour l’aider à se dénuder, le photographe lui propose quelques verres de vin qui la rendront capable des plus belles poses… Cependant, lorsqu’il est publié, elle n’y trouve que des photos d’elle à chaque mois et la honte l’envahi bien vite, mais le succès aussi. Alors que cet évènement suscite en elle une envie de renouveler ses besoins affectifs avec Homer, celui-ci est nommé assistant de Carl et n’a plus de temps à consacrer à sa femme...

Références

Le diable s'habille en Prada (film)  ? Titre VO et VF

Personnages de l'épisode

Carla Bruni - Monsieur Burns - Carl Carlson - Inspecteur Chalmers - Ned Flanders - Rod Flanders - Todd Flanders - Bernice Hibbert - Julio - Edna Krapabelle - Lenny Leonard - Nelson Muntz - Raphael - Nicolas Sarkozy - Agnes Skinner - Seymour Skinner - Cletus Spuckler - Uter - Luann Van Houten - Milhouse Van Houten - Vendeur de BD

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 224 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 14/05/2012 à 08h47 | 14/20

Je suis le seul à m'étonner que Marge ait accepté si facilement de se saouler au départ ? Bref, je me demandais où l'histoire d'Homer et Carl allait nous mener. J'ai d'autant plus apprécié le passage en France où ils se sont abstenus d'avoir leur vision habituelle qui nous présente comme dans les années 60 (on y voit une Citroën mais c'est pas une deux chevaux) et en passant, visuellement, Paris en affiche. On sent qu'ils ne prennent pas de vrais français pour la pop française. Concernant les gags ce n'était pas hilarant mais j'en ai bien apprécié certains tel le calendrier de la police, "Votre femme est... toujours morte ?" ou encore le terroriste qui ramasse l'I-Phone d'Homer. Aller jusqu'à faire avoir à Carl une liaison avec Carla Bruni, je trouve ça exagéré, même si c'est en tout bien tout honneur. La bonne idée de l'épisode est que, si Marge et Flanders ressentent une attirance, on ne bascule pas dans les grosses ficelles, Homer en les voyant discuter ne s’imagine pas qu'ils ont eu une liaison. Bon, c'était aussi peut-être parce qu'il n'y avait plus assez de temps dans l'épisode.
Marc | 28/02/2015 à 11h57 | 20/20

Les Simpson s'octroient un voyage supplémentaire, en France cette fois. Tout commence lors du pot d'adieu de Ted, un personnage que l'on avait jamais vu et qui ne manquera à personne sauf à Homer et sa clique. En effet, Ted était leur supérieur et visiblement troque son poste contre celui de jardinier. On apprend aussi qu'il a divorcé et qu'il maîtrise mal le mandarin. Enfin... Le fait que Ted parte à la retraite pose problème à Burns qui décide pour une fois d'innover en nommant un successeur parmi l'indéfectible trio. Homer avale des mouches qu'il recrache par le nez (ou les oreilles, je ne sais plus), Lenny urine de la bière... C'est donc Carl, le seul capable de remplacer une ampoule qui est promu. Déjà je dois admettre que Carl a enfin un épisode où il tient un rôle important. Je me demandais si la série n y allait pas un peu trop fort en valorisant sans cesse Lenny. Un bon point, donc. Pendant ce temps, Marge et son groupe de charité (entendons par-là, les mères de famille divorcées ou n'ayant rien d'autre à faire de leurs journées) décident de poser nues pour remplacer les images adipeuses du corps de police de la ville. Le photographe, Julio, est gêné de la pudeur de Marge et décide de la saouler afin de la forcer à la dénuder. Comme il ne s'agit pas des Griffin, vous ne verrez pas Marge nue. Retour sur Homer. Carl prend très à coeur son rôle de superviseur. Il ne rit plus de ses blagues et va même lui proposer (l'obliger à serait plus correct) de devenir son ass
Dr.Hibbert8 | 16/06/2020 à 16h39 | 14/20

Je me rappelais n'avoir pas aimé cet épisode lors du premier visionnement, moi qui l'avait trouvé minable, mais cette fois, je trouve que l'épisode est agréable. On n'as droit à un nouveau voyage, mais cette fois, sans la famille entière. J'aime bien l'ambiance qu'emmène Carl en mettant du poids sur Homer tout au long de l'épisode. L'histoire se suit bien, sans que Carl devienne trop lourd et nous fasse détester l'épisode. Le passage en France est lui aussi sympathique, c'est agréable. Il y à quelques gags, mais c'est peut-être l'unes des seules reproches que je ferai à l'épisode. Appart cela, quelques passages sont un peu long, mais l'histoire se suit bien généralement. Pour l'histoire secondaire, je la trouve bien sympathique! On passe de plusieurs sujets, du calendrier à Homer qui est trop occupé au travail pour prendre en compte Marge à finalement une histoire semi amoureuse avec Ned Flanders. Le tout se suit encore une fois très bien, c'est tout de même riche en gags et comme dans l'autre histoire, certains passages sont lents, mais ils n'interfèrent pas trop avec le rythme de l'épisode. Quelques gags : (Le rock and roll pour les français, Milhouse et son sourcil interrogatif, Lenny, Carl et Homer qui font la course, les dés d'Homer qui disent n'importe quoi et la danse sensuel d'Homer à Paris.) Bref, bon épisode de la saison 21, avec un tout nouveau voyage et une histoire secondaire qui s'en sort assez bien!
alexandreleblanc | 01/10/2010 à 22h40 | 15/20

Avant tout, il faut savoir que quand j'ai lu le résumé, je pensais que l'histoire de Homer allait ter excellente mais gâchée par l'histoire de Marge qui peut paraître moins bonne mais qui est finalement presque aussi bonne que celle d'Homer. Je trouve aussi que c'est le meilleur épisode de la saison jusqu'à maintenant ! The devil wears Nada est un épisode très original selon moi. Je m'explique : Les deux histoires ne rappelle aucun épisode que nous avons vu dans les précédentes saisons et en plus les scénaristes ont fait un excellent boulot en trouvant des superbes idées comme celle-ci. Ils ont eu d'excellentes idées mais c'est pas tout car cette fois, selon moi ils ont vraiment réussi à bien les exploiter pour nous donner un excellent résultat comme nous n'en voyons plus trop souvent ces temps-ci. Donc, l'épisode va gagner beaucoup de point en originalité pour moi ! Maintenant, allons y avec le scénario : Il est très bien pensé et personnellement, j'adore dès le début avec Homer qui veut que Mr. Burns les laisses se superviser eux même et la vision de Homer est tout simplement excellente. Ensuite, j'adore la façon don Carl se fait choisir par son patron M. Burns car il est le seul qui fait quelque chose de bien parmi les trois hommes. (suite sur le forum)
Dr. Nick | 10/12/2014 à 21h15 | 15/20

On retrouve à nouveau dans cette saison 21 un épisode pas bien original (Homer néglige son couple pour X ou Y raison, ça va faire combien de fois?), et pourtant je l'aime bien. Le début avec Marge qui fait des calendriers osés est bon même s'il ne mène nulle part. Pour l'histoire principale, on soulignera l'un des plus grands rôles de Carl sans Lenny (en attendant l'épisode centré sur lui dans la saison 24), et un Homer assez drôle, d'ailleurs la visite en France est sympathique, j'aime bien le petit côté rétro qu'ils lui ont donné, que ce soit visuellement ou musicalement. Ceci dit, la liaison entre Carl et Carla Bruni, je trouve ça gros. L'attirance entre Ned et Marge est une plutôt bonne idée dand la mesure où, comme l'a souligné Regismo, on ne bascule pas dans les grosses ficelles lorsqu'Homer les aperçoit ensembles. Au niveau des gags, pas de souci, il y a de quoi rire: le rêve d'Homer, de Lenny et de Carl, Skinner et Chalmers avec le calendrier, "Votre femme est... toujours morte?", la gargouille qu'Homer imagine en Moe, le terroriste qui ramasse le smartphone d'Homer... Bon épisode, un des meilleurs de la saison 21.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park