Haut de page

Moe n'en loupe pas une

Saison 22 - Episode 11
Code : NABF04 | N° : 475 | Durée : 21'03

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 16-01-2011  26-12-2011  10-11-2011  17-01-2013  07-04-2020

Titres étrangers

Flaming Moe
Moeback Mountain
Il bar delle pazze
El clóset de Moe
Plumífero Moe
Moe Flamejante
HoMoe
Moeback Mountain
Miehestä mittaa
P?on?cy Moe

Les Simpson à la TV

À la santé des Danois
S29E20

A cause d'un problème avec son assurance santé, Grand-père Simpson et le reste de la famille vont au Danemark pour bénéficier de leur système de santé...

Moe n'en loupe pas une

Alerté par un conflit entre les employés, Smithers rapporte précipitamment l’incident à Monsieur Burns. Mais ce dernier, en pleine signature officielle de son testament, n’y prête aucune attention. Curieux, Smithers cherche absolument à lire ce document et va finalement découvrir qu’il ne figure pas dessus. De fait, Burns lui avoue qu’il ne pourra jamais le considérer comme égal à lui-même car il n’a de respect que pour ceux qui sont capables de réussir seul dans leur vie. Offensé, Smithers cherche un endroit pour se changer les idées, mais le gardien du bar gay lui refuse l’entrée en se moquant de son physique. Waylon entre alors boire un verre chez Moe, où il constate que les affaires ne brillent pas non plus pour le barman. Soudainement, il lui vient à l’esprit de faire de cet endroit un bar gay ouvert à toute clientèle. Moe est séduit par cette idée, tandis que cela donne une occasion à Smithers de prouver à son patron qu’il sait lui aussi réussir seul en affaire… Pendant que le bar se forge sa clientèle, le professeur de musique de l’école élémentaire annonce qu’il quitte son poste. Il est remplacé par mademoiselle Juniper, une séduisante femme pour laquelle Skinner craque directement. Celui-ci va alors tout mettre en œuvre pour la séduire, y compris demander à Bart de l’aider…

Références

Harvey Milk (film)
Toy Story (Film)  ? Avant que Bart ne rompe avec Mélodie, il frappe sur une figurine de Buzz Lightyear avec un marteau, en lui demandant de prendre vie.
Toy Story (Film)  ? Avant que Bart ne rompe avec Mélodie, il frappe sur une figurine de Buzz L'éclair avec un marteau, en lui demandant de prendre vie.

Musiques de l'épisode

"Vogue" de Madonna
"Walking on Sunshine" de Katrina & the Waves
"Jennifer Juniper" de Donovan
"Sing Sing Sing" de Benny Goodman  ? Quand les employés de la centrale se battent entre eux

Personnages de l'épisode

Avocat aux cheveux bleus - Patty Bouvier - Monsieur Burns - Carl Carlson - Inspecteur Chalmers - Doris la cuisinière - Grady - Barney Gumble - Jasper - Jenniper - Julio - Professeur Largo - Lenny Leonard - Maggie Simpson - Seymour Skinner - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Hans Taupeman - Vendeur de BD - Vieux fou juif - Willie le jardinier

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 236 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 17/01/2011 à 10h19 | 14/20

Avant de parler du scenar, je vois que ce n'est pas le cas pour tout le monde, mais pour moi si les Simpson sont peu présents dans un épisode, si il est bon, ça n'a pas grande importance. Quant au manque de gags de cet épisode, c'est dommage mais je pense que c'est le cas de TOUS les épisodes précédents de la saison. Une histoire entre Moe et Smithers, une voie peu explorée ! Le bar est encore rénové, mais les scenaristes l'assument pleinement. On se demande un temps dans quelle direction l'histoire va aller (Moe, Smithers, les vieux clients ?) et on se concentre sur Moe jouant avec les sentiments des gays. La fin est bien négociée, j'ai aimé le gag final. J'aime aussi l'histoire b (très bon rêve de Skinner) et heureusement la petite fille apparue sur la carte promo n'a qu'un rôle minime (tant mieux, sa voix était moche). Un peu d'audace à la fin, et si la conclusion est très rapide, c'est mieux qu'un long et ennuyeux discours de rupture. 2 histoires solides, bon épisode.
Marc | 28/02/2015 à 12h11 | 17/20

Un autre épisode original dans lequel les Simpson deviennent pour une fois secondaires, à l'exception de Bart. Lors d'une bagarre à la centrale entre l'équipe de jour et celle de nuit, Smithers constate que Burns, dans la demi-heure quotidienne de bonne santé mentale qu'il possède, ne l'a pas inclus dans son testament car il n'a pas soi-disant assez d'estime. Et la situation empire quand on lui refuse l'entrée d'un club gay. Désespéré, il se décide à rejoindre le bar de Moe qui ne contient pas un seul client. Il lui propose alors de transformer son établissement en boîte select ultra chic, réservée aux homosexuelles. Après quelques réticences, Moe accepte. Il confie à ses amis que tous ses précédents changements n'ont pas fonctionné comme la mangeoire, le restaurant avec Marge ou le club VIP. Il prévoyait également un bar hippie, fantasme qui n'a pas marché. Donc le bar devient gay. Homer rencontre le cousin du vendeur de BD, personnage qui a quelques dialogues dans l'épisode. On se rend aussi compte que le type appelé Grizzly Shaun et dont le nom n'est pas mentionné, propose à Moe d'être le doudy de son frenchy , une bonne traduction. Mais Moe a négligé de dire à tous ses nouveaux amis qu'il n'était pas gay, ce qui contrarie Smithers. Très bon gag avec l'inventaire d'ailleurs. Finalement, Moe cède et avoue qu'il est hétéro. Mais au moins, il est en paix avec lui-même. L'attrait soudain de personnes homosexuelles pour ce bar pousse Largo à quitter son poste. Il est al
Ilevan | 10/02/2017 à 15h30 | 15/20

Etonnament bon pour un épisode qui sent la fin des épisodes sur la rénovation du bar de Moe. Pour commencer par les défauts, à l'exception d'Homer et Bart les Simpson sont invisibles, le générique donne presque l'impression d'être hors de propos. C'est le gros point noir de l'épisode, mais bien l'un des seuls. L'autre histoire, même si elle repose sur du déjà vu, innove par la nouvelle relation Smitthers-Moe. D'ailleurs Moe, est vraiment bon dans cet épisode. D'ailleurs, cette dualité de personnages sert une bonne intrigue, mêlant déjà vu et inédit avec pas mal de finesse. Concernant les gags c'est malheureusement relativement pauvre, on en retiens beaucoup, surtout des oraux, (Homer : "Ah! un dinosaure", le scrabble, "il se lave les mains", roulement de tambour, le vendeur de "pd", "je suis avec une de vos mères", "je fais le premier wagon"). Malheureusement, y a un ou deux gags maladroits (la cervelle de Burns). L'histoire B est pas trop mal, mais trop hippie & love pour moi (cela étant Skinner est drôle dans cette histoire). Enfin, même cette histoire B a son gros, gros lot de gags et ça fait plaisir. Du coup, l'épisode est porté par son nombre incalculable de gags, même si les deux scénarios ne sont pas si extraordinaires que ça, mais ils sont franchement sympathiques. Tout ça mixé ensemble, avec un message plus que sympathique et deux gags finaux à se tordre de rire ; ça fait un très bon épisode.
Dr.Hibbert8 | 07/07/2020 à 19h55 | 13/20

Un épisode assez bien réussi. Le scénario n'est pas trop innovateur, mais les scénaristes sont au courant, on voit des photos des anciennes rénovations du bar de Moe. Le premier acte est assez bien, c'est une façon sympathique de démarrer l'épisode. L'idée de faire une histoire sur Smithers et Moe, c'est un très bonne idée, et c'est réussie. Il manque un peu de gags,comme de nombreuses fois dans cette saison 22, mais le tout se regarde très bien. Le rythme est constant, sauf lors du dernier acte, avec Moe qui embarque dans la présidence, moment de l'épisode qui m'as un peu ennuyé. La scène finale de cette histoire est également bien fait. L'histoire secondaire m'as plus, il manque encore une fois de gags, mais le rythme est stable, et j'ai bien aimé cette histoire là. Une autre fois, l'amour n'est pas un sujet nouveau, mais j'aime la nouvelle relation entre la mère de Mélodie et Skinner. J'ai trouvé cela drôle que Bart évite Mélodie à tout pris. Quelques gags sympathiques comme Skinner et le volcan de nacho, gag moyennement subtil, la réplique de Mélodie "Tu casses avec moi la tête à l'envers ?", Barney et l'urinoire, Willy en directeur, comic book gay, Willy en cheval et les enfants qui ne sont pas triste que Largo s'en aille. En conclusion, un épisode bien réussi, avec une fin d'histoire principale qui ne m'as pas plus autant que le reste, mais un épisode tout de même solide!
lenny bar | 25/10/2020 à 11h22 | 14/20

Moe qui change le look de son bar c'est sûr que c'est du déjà vu, mais j'ai assez bien aimé et ça ne m'a pas dérangé ! D'ailleurs Moe fait référence à tous ces changements, j'ai adoré. Le fait que les Simpson apparaissent peu ne m'a absolument pas dérangé. Bien au contraire, je dirais que c'est un des points fort de l'épisode ! 2 histoires et pas une seule sur les Simpson, là je dis chapeau ! L'histoire secondaire sur Skinner n'était pas extraordinaire mais elle était pas mal, ça change des épisodes Skinner/Krapabelle ! Ça fait aussi du bien de revoir Smithers plus de 2 secondes dans un épisode, il se faisait complétement absent ces derniers temps. Par contre si j'ai adoré le milieu de l'épisode, je dirais que le début et la fin manquent un peu de gags. Dommage car le rythme et le scénario était très bon. Les gags que j'ai préféré : - Les vieux qui jouent au Scrabble - Homer choqué par l'homme qui se lave les mains - Le comic book gay - L'ange de Moe - Le Willie-cheval qui va dans le broyeur - Les bulles dans le corps de Burns - Le trompe l'oeil sur le bar, etc. Un épisode sur Moe, les Simpson pratiquement absents et pas mal de gags, comment pourrais-je ne pas aimer cet épisode ?
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park